Forum Bolivie

Arnaques à La Paz et Cochabamba / faux policiers

1 réponse

Dernière activité le 11/12/2016 à 14:33 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
margot66
Le 30 novembre 2016
Bonjour
Je joins mon avis aux précédents existants. Attention aux faux policiers boliviens qui vous appâtent par l'intermédiaire d'une femme qui vous accoste et se propose de vous aider. Un type fait ensuite irruption dans votre conversation ou dans votre taxi, ce qui est plus grave et ce qui m'est arrivé . 
Au motif de faire la chasse aux narcotrafiquants, il vous demande de présenter votre passeport et ensuite votre porte monnaie . 
Quand il a presque vidé le porte monnaie, le taxi s'arrête et le type vous demande de descendre et vous jette votre valise. Eux disparaissent dans la nature. 
Le secteur autour de la gare routière, autour du cimetière de Cochabamba ainsi qu'au sud de l'Avenida Aroma, est un secteur dangereux, notamment quand il commence à faire sombre.
Quant aux taxis, il est préférable d'en choisir un avec un numéro sur le toit ainsi qu' une indication de société sur les portes latérales . 
Le must : demander à votre hôtel de vous envoyer un taxi à votre arrivée à la gare routière . 
Les hôtels ont leur réseau propre et plus sûr.
Une désagréable expérience dans un pays assez sûr sauf dans les grandes villes.
Pierrette 

Re: Arnaques à La Paz et Cochabamba / faux policiers

Signaler
friendom
Il y a 3 années
Il m'est arrivé à peu pres la meme chose mais à Santa Cruz où une femme m'a accosté pour me demander l'heure puis à continuer son chemin avec moi, puis un homme se faisant passer pour interpole m'a littéralement sauté dessus pour que je lui montre mon passeport. J'ai refusé, mais il m'a dit que c'était obligatoire qu'il faisait ça pour tous les touristes. Il a voulu m'amener à son bureau, j'ai continuer à décliner son "invitation". Pour moi, le seul moyen que j'ai trouvé pour m'en sortir était de dire que j'avais rendez vous à un hotel et que s'il voulait voir mon passeport, il fallait qu'il m'accompagne à l'hotel. J'avais à peine finir ma phrase qu'il était déjà parti. Ouff

Lorsque nous sommes interpelé par ce genre d'individus il faut evidemment resté le plus calme possible et dire que nous n'avons pas notre passeport sur nous, qu'il est à l'hotel ou de dire que nous appelons l'ambassade et en général ils partent.
C'est une expèrience que je ne vous souhaite pas évidemment. Bon voyage à tous

Bons Plans Voyage Bolivie

Voyage Bolivie

Services voyage