Forum Oman

Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

46 réponses

Dernière activité le 17/07/2018 à 08:48 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
beatrice R
Le 16 octobre 2016

Pour m'être largement aidée des témoignages que j'ai pu lire, je vous livre ma contribution à mon tour. Quels voyageurs sommes-nous ? La bonne cinquantaine, nous sommes trop indépendants pour les voyages organisés avec prise en charge collective et apprécions un confort de bon aloi.


Pour le voyage de 2 semaines, nous avons gérés seuls tous nos billets d'avions (internationaux et domestiques à Oman), le séjour aux Emirats Arabes Unis, avec une aide locale ponctuelle le séjour à Musandam et avec une agence locale le périple de 6 jours en voiture dans les wadis à Oman.              


-  JOUR 1 - Samedi:


Arrivée à Abu Dhabi, nous récupérons noter voiture de location. A l'usage, le GPS s'est avéré totalement indispensable.


Visite de la grande mosquée Sheikh Zayed . Le parking  est grand comme celui d'un hyper marché.


La construction est gigantesque, blanc immaculé. Les murs, les colonnes et le sol sont recouverts d'une marqueterie de pierres dures incrustées dans un marbre blanc pur. Les dessins, motifs floraux multicolores, sont d'une finesse absolument remarquable. Le clinquant et le mauvais gout ne sont toutefois pas bien loin: les colonnes sont couronnées de feuilles dorées, de loin on dirait du cuivre ou du laiton, de près c'est du plastique moulé.


Les groupes de touristes, appareils photos au bout de perches, déambulent dans cet endroit dont on peine à imaginer qu'il s'agit d'un lieu de culte tant le brouhaha est important.


Le gigantisme des lieux en fait l’une des plus grandes mosquées du monde. Sans doute. Mais elle n'a pas pour deux sous d'authenticité. Ça mérite d'être vu et visité comme une curiosité  tape-à-l’œil, dans un monde de surenchère et d'excès.


Il fait une chaleur écrasante...Nous décidons d'aller nous poser à l'Emirates Palace, le plus grand des hôtels, l'un des plus luxueux au monde. Une fois dans sa vie…


Il se présente comme une gigantesque et imposante construction ocre rose. L'entrée du palace donne dans un lobby sous une coupole gigantesque. Au pourtour des vitrines présentent comme partout des babioles à acheter, sauf que là, les sacs sont en crocodile rose ou vert pomme avec des anses en or massif (c'est marqué dessus, il ne faudrait pas croire à du plaqué!).


Nous prendrons un tea-time pour 25€ par personne, on s’attendait à beaucoup beaucoup plus cher, bonne surprise finalement ! Il aurait été dommage de se priver de cet endroit, résolument exceptionnel.


JOUR 2 - Dimanche:


Rendez-vous à l'hôpital des faucons. Dans la salle d'attente, les "patients" sont installés en rangs d'oignons sur des bancs, avec un casque en cuir qui les plonge dans le noir. Ils sont alors tranquilles en attendant leur tour.


En général les vétérinaires leur réparent les plumes cassées ou perdues, leur coupent les serres, leur liment le bec... Un peu à l'écart, une grande tente climatisée : les faucons muent et perdent leurs plumes. Pendant ce temps, ils sont en pension ici, dans la tente climatisée.


Plus loin, le chenil d'élevage des salukis, sortes de grands lévriers que les riches émiratis utilisent dans le désert. Pas de quoi fouetter un chat…


Départ pour Ras à Khaimah, l'émirat le plus au nord qui permet d'accès à la péninsule de Musandam, au Sultanat d'Oman. On s'est pris 3 heures d'embouteillage. La circulation est infernale et la pollution intense. A Dubaï, au loin, seule la tour Burj Khalifa émergeait du nuage de crasse.  En fin d'après-midi nous arrivons enfin à destination, un complexe hôtelier installé dans une réserve naturelle peuplée d'oryx et gazelles du désert en liberté.


JOUR 3 - Lundi


La visite du musée national aménagé dans une forteresse du 18 è siècle est assez intéressante. Mais le musée des perles a disparu depuis 2 ans environ. Cette ville est super moche. Je me demande comment on peut passer des vacances ici.


-  JOUR 4 - Mardi:


Restitution de la voiture à l'aéroport. Le chauffeur qui doit nous amener à Khasab nous attend, la route longe la plage entre mer et rochers puis grimpe en lacets la montagne et découvre à son sommet une vue plongeante sur Khasab et le détroit d'Ormuz.


Après midi en dhow. Sur le trajet vers l'ile télégraphe, caillou planté au milieu d'un « fjord » nous apercevons une famille de dauphins à bosse. Ils vivent dans des eaux poissonneuses et accompagnent les bateaux avant de reprendre leur chasse.


-  JOUR 5 - Mercredi:


Visite très intéressante du musée installé dans un joli fort, puis à 14H, excursion dans la montagne, crique Khawr an Najd, plateau Al Sayh et ses tombes anciennes et coquillages fossiles datant de 4000 ans. Il faut mouiller la roche pour voir se dessiner nettement  le squelette blanc des fossiles et de touchantes gravures pétroglyphes dont certaines sont visibles au musée.


La piste défoncée serpente entre des amas de roches plissées. Toutes les forces telluriques de la terre se sont jointes pour pousser, compresser et plisser la roche en un monumental millefeuilles de Goliath, gigantesques, titanesques et colossales compressions minérales.


-  JOUR 6 - Jeudi:


Vol vers Mascate, visite de la vieille ville,  musée Bayt al-Zubair. Le palais du sultan est un bel exemple d'architecture islamique moderne construite dans les années 70. Merveille de raffinement,  la toiture est soutenue par des colonnes en forme de lotus stylisées de couleur or et bleu azur qui structurent la façade avec élégance et légèreté. Nous terminons par le souk de Mutrah. 


  JOUR 7 - Vendredi:


c'est le WE, tout est fermé. Nous allons en profiter pour faire une grande balade à pied le long de la corniche, soit environ 8 km du souk de Muttrah au vieux Mascate. Autant le dire, l'intérêt est modéré. Sur le trajet, les 129 marches de la tour de guet dégagent une assez jolie vue.


-  JOUR 8 - Samedi:


Départ de l'hôtel à 9H. Notre chauffeur guide est ponctuel, le 4x4 est imposant. Nous pourrions prendre directement l'autoroute, mais nous allons musarder un peu sur les pistes pour récupérer l'autoroute vers Quarayat. Arrivée à Wadi Shab. La ballade commence sur l'autre rive: il faut prendre un petit bateau pour traverser. Le chemin traverse une exploitation agricole, entre lauriers roses et petits bras d'eau qu'il faut parfois franchir de rochers en rochers, ou avec de l'eau jusqu'aux genoux. Le sentier se fait plus étroit surplombant de grosses vasques d'eau parfois tourbillonnante. Le niveau de l'eau est trop haut pour que nous poursuivions l'excursion en sécurité. En temps normal, les rochers servent de plongeoir aux intrépides.


Départ pour Wadi Tiwi. A Saymah le chemin suit un falaj qui dessert Sowee, village le plus éloigné dans le wadi. Le petit canal d'eau s'accroche à la roche en contournant les obstacles. L'excursion dure à peu près 2H30. Nous reprenons la route vers Sur, ville assez quelconque qui a dû grossir récemment.

- Jour 9 - Dimanche:


Historiquement c'est ici que se construisaient les dhows. Nous visitons un modeste atelier familial. La construction d’un bateau prend à peu près 2 ans. Les pièces de bois sont vraiment imposantes.


Vers 13H, nous partons pour Muqal explorer le Wadi Bani Khalid. Il s'agit d'une vallée assez large où l'eau coule en abondance, en créant des piscines naturelles. La végétation est luxuriante, avec des palmiers en nombre créant une belle coulée verte.


Halte café chez Saïd, un bédouin installé dans les dunes du désert qui élève des dromadaires.


Il nous faut maintenant rejoindre notre halte du soir, à Bidiyah où est installé le campement dans le désert. En haut de la dune, le coucher du soleil est franchement beau. Nous avons passé une heure hors du temps puis redescendu la dune en courant, comme des enfants.



- JOUR 10- lundi


Départ du campement à 9H30 pour Bidiyah. En chemin  une courte piste permet un arrêt en haut d'un sommet rocheux pour découvrir une grande étendue de palmiers à perte de vue, et l’ancien village Birkat Al Mauz. Les maisons en pisé qui ne sont plus entretenues s'écroulent. C'est triste car ce patrimoine est magnifique


A 12H, nous partons vers Sayq et Al Ayn pour rejoindre en 45 minutes le Sahab Hotel construit en limite de la paroi rocheuse et jouit d'une vue spectaculaire sur le croissant que forme le djébel Akhdar.


Excursion de 2 heures traversant 3 par un chemin de randonnée qui suit partiellement le falaj en passant par des jardins en terrasses plantés de roses (en bouton) et grenadiers.


Poursuivre par une petite rando dans le Wadi Bani Habib. Le soleil couché, la température tombe vite à cette altitude. L'hôtel est chaleureux et très confortable.


- Jour 11- Mardi


Départ pour Nizwa, avec la visite du fort et du souk. De nombreux potiers exposent des pots, amphores, cruches et contenants de toutes sortes. Le souk est situé au pied du fort. Il comprend une partie défensive et une partie d'habitation.


Notre journée se poursuit par la visite de Misfat, village qui domine une vase palmeraie, accroché à la roche. Plusieurs randonnées sont possibles, nous optons pour une ballade tranquille dans le village en passant le long des jardins et plantations.


10 km séparent Misfat de Al Hamra: vénérable village au pied des monts Hajar, c'est l'un des plus anciens d'Oman. Les maisons sont de style yéménite, à 2 ou 3 étages. Une famille a créé un "écomusée" dans une maison aménagée pour présenter la vie traditionnelle locale. Des dames en costume traditionnel se livrent aux occupations domestiques: faire le pain, moudre la farine, préparer des onguents....C'est sympathique et intéressant


Pour finir la journée nous rejoignons notre hôtel, "the view", sorte de nid d'aigle perché 1400 m plus haut. La vue sur la vallée d'Al Hamra est superbe et la nuit, avec les rues éclairées en bas au loin dans la nuit étoilée, c'est magique.


- JOUR 12 - mercredi


Départ pour Bahla à 30 km. La ville est ceinturée par des murs fortifiés et son fort a été magnifiquement restauré. La visite dure 1H environ,


Nous poursuivons notre journée culturelle par la visite du fort de Jabreen. Sa taille est impressionnante. Contrairement aux forts de Nizwa et de Bahla, l'aspect défensif n'est pas le but premier de l'édifice. Les plafonds sont peints, les boiseries sont travaillées, la ventilation des locaux a été étudiée pour réguler la température. Le cellier à dattes  permet de comprendre comment est fabriqué le miel de dattes


Nous rejoignons le sommet du djébel Shams en empruntant la route en lacets serrés. Arrivés au sommet, la route prend fin à un petit promontoire. Une sorte de balcon sur le Djebel a été aménagé le long de la route. Il faut s'y arrêter pour prendre la mesure du Djébel et embrasser un panorama somptueux. L'aplomb du ravin est protégé par une main courante, c'est impressionnant.


C’est le départ d’une petite randonnée entre le village d'Al Katheem et celui abandonné de Sap Bani Fest. Le chemin de chèvre n'est pas difficile mais il fournit une bonne dose d'adrénaline: à flan de ravin, il requiert une attention soutenue pour poser ses pas car une chute, et c'est 500 m de dénivelé d'un coup! Pour aller jusqu'au bout il faut compter 3 bonnes heures aller (en descente) et retour (en montée continue).


- JOUR 13 - jeudi


Départ de l'hôtel en direction de Sharaf Al Alamain et Bilad Sayt, par une piste qui nous fait descendre de 1000 m, avec des vues splendides sur le Wadi Bani Awf et une jolie balade  de 1H30 environ à la découverte du village perché qui domine une belle palmeraie et des cultures en terrasses.


Retour à Mascate.


- JOUR 14 - Vendredi:


repos à l'hôtel


- JOUR 15 -   Samedi


Visite de la grande mosquée le matin. Tout comme la mosquée d'Abu Dhabi, l'édifice est à l'extérieur d'une blancheur immaculée, mais la comparaison s'arrête là. C'est un bâtiment d'un raffinement extrême, en dentelle de pierre et bas-reliefs finement sculptés, qui délivre un message d'universalité de l'islam avec subtilité.


On est loin de la démonstration clinquante. L'architecture témoigne de la grande maitrise des perspectives et des volumes avec sobriété extérieure et magnificence intérieure ainsi qu’en attestent les dimensions impressionnantes de la salle des prières recouverte d'un gigantesque tapis persan .


Nous poursuivons notre escapade culturelle par une visite à l'opéra royal, tout en marbre blanc lui aussi. Les concepteurs de ce bâtiment sont ceux qui ont conçu la grande mosquée, on retrouve donc effectivement des similitudes architecturales. mais l'opéra est fermé pour cause de répétition.


JOUR 16 - dimanche


L'opéra est un joyau d'architecture contemporaine, ne cédant pas aux folies verrières actuelles. La sobriété de l'architecture extérieure ne laisse rien deviner de la somptuosité des décors intérieurs. Il s'agit d'un théâtre à l'italienne, avec son hall, le grand escalier, le foyer, un petit musée d'instruments rares, dont une étonnante trompe peinte à gueule de dragon chinois, confectionnée en Normandie sous la révolution!


Retour à l'hôtel pour boucler les valises avant le départ. L’aéroport est à 20 minutes. A la douane il a fallu payer une amande parce que notre visa était expiré depuis 2 jours….


Rétrospectivement, les bonnes et les moins bonnes options de notre voyage


A retenir :


- Noman notre guide, sérieux, excellent professionnel,  à recommander sans réserves


- la presqu’ile de Musandam


- le désert aux Emirats Arabes Unis


Ce que nous regrettons :


- la visite de l’hôpital des faucons, sans grand intérêt


Ce qui peut se discuter:


Le temps passé à Abu Dhabi.


Si vous souhaitez avoir le trajet complet, avec tous les détails, les cartes et tous les liens internet des lieux visités et des hôtels, les contacts téléphoniques divers, les prix payés, répondez à ce message en mettant en CLAIR dans le texte de votre REPONSE votre ADRESSE EMAIL, mais pas free qui n’accepte pas les gros envois !

Je vous adresserai en retour le fichier qui fait 20 pages.

Vous pouvez aussi avoir accès à toutes mes contributions en cliquant sur mon nom.

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
phi-06
Il y a 1 année
Bonjour,

je vous remercie pour tous les documents et liens que vous m'avez transmis.
9a va nous permettre de préparer notre voyage avec un maximum d'informations,

Bien à vous,

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Bonjour,
Nous avons fait la même chose et même un peu plus... mais en deux fois ( Decembre 2015 et janvier  2016).

Pas d'accord sur votre jugement sur l'hôpital des faucons, qui a fait partie de nos grands moments, et qui reste un souvenir exceptionnel. Bien sûr, nous faisons partie des amoureux des oiseaux! Nous y avions eu un excellent guide et y avons assisté à une petite opération sur un faucon, en live. Fascinant pour nous.Ce site ne vous a pas intéressés, mais c'est personnel, cela c'est une question de goûts et de couleurs, n'est ce pas.

Par ailleurs, votre visite d'Abu Dhabi me semble assez réductrice  et finalement assez  pauvre par rapport aux possibilités, peut-être est-ce ce que vous voulez exprimer en parlant du " temps passé " à AD? Nous avions intégré  plusieurs facettes dans un programme de visite,  entre tradition et modernité, avec des choses fort intéressantes à visiter dans les parages, montrant l'évolution de l'Emirat et les projets futuristes... entre autres!

En attendant, merci pour votre retour, nous aussi nous avons beaucoup aimé Musandam...!
Cordialement ,
Patou 

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
beatrice R
Il y a 1 année
,,
Pas d'accord sur votre jugement sur l'hôpital des faucons, qui a fait partie de nos grands moments, et qui reste un souvenir exceptionnel...Ce site ne vous a pas intéressés, mais c'est personnel, cela c'est une question de goûts et de couleurs, n'est ce pas.

Par ailleurs, votre visite d'Abu Dhabi me semble assez réductrice et finalement assez  pauvre par rapport aux possibilités, peut-être est-ce ce que vous voulez exprimer en parlant du " temps passé " à AD? 


Bonjour,
Pour l'hopital des faucons, oui l'avis est personnel, mais pour nous cette visite a été très très anecdotique et j'ai trouvé le systeme très commercial et effectivement sans grand interet.

S'agissant du temps passé à Abu Dhabi, vous avez effectivement vu juste dans le " le temps passé discutable". Notre choix de temps consacré à cet émirat était faible et de ce fait, sa visite était réduite à sa presque plus simple expression. C'est pour cela que je pense que notre choix est discutable. Si je devais refaire le trajet j'y passerai encore moins de temps, mais c'est vraiment un choix personnel que je ne conseillerais pas à un voyageur hésitant: il faut décider en fonction de sa culture et sensibilité pour une telle destination.

Abu Dhabi nous n'avons pas aimé, tant tout y est factice. L'urbanisme, si l'on peut qualifier d'urbain le fait de poser des constructions hétéroclites sans pensée organisée, ne fait aucune place à l'humain. Je n'y ai pas vu de tradition, mais une succession de constructions objets posées pour flatter les égos du constructeur, du concepteur, de l’acheteur… 

Nous sommes certainement passés à coté de choses intéressantes à visiter, mais pour voir un tel résultat "futuriste", ma pensée finale c'est "no futur"...

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
myriam.e
Il y a 1 année
Bonjour,

Je vous remercie pour les documents transmis, je vais les regarder avec attention et voir si ce projet est réalisable pour cet été car pour une fois, je dois partir en août.

Bonne journée

Myriam

Re: partir en aout

Signaler
beatrice R
Il y a 1 année
,, je vais les regarder avec attention car pour une fois, je dois partir en août.

bonjour,

vous serez dans ce pays alors que la chaleur sera écrasante. Personnellement je me concentrerai sur les hauteurs, en altitude vous perdrez des degrés pour retrouver une chaleur estivale supportable, et je descendrai dans le Dofar, à Salalah et sa région, très agréable en été.

Re: partir en aout

Signaler
myriam.e
Il y a 1 année
Merci du conseil

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Annabel86
Il y a 1 année
Bonsoir,

Je vous remercie beaucoup pour votre réponse rapide et l'envoi du document.
Nous venons de prendre nos billets d'avion pour OMAN et découvrons toutes les informations intéressantes que vous nous avez notées et nous allons ainsi organiser notre voyage qui ne sera malheureusement que de 8 jours sur place en tenant compte des informations que vous donnez.Merci encore. Bravo encore pour votre travail !Bien cordialementAnna

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Posorus
Il y a 1 année
Bonjour, je suis interessé par votre dossier.

merci d'avance. 

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Agathon
Il y a 1 année
Bonjour,

Votre descriptif de votre voyage à Oman est très intéressant et je suis interessé par votre dossier.

Merci d'avance!

P.S. J'ai habité quelques temps à Abu Dhabi, je partage tout à fait votre avis sur la ville. Un point d'intérêt est le désert de Liwa, à 2h de route de la ville, un paysage époustouflant.

Re: envoi du fichier périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
beatrice R
Il y a 1 année
pour l'envoi du fichier il me faut votreadresse mail, mais pas free qui n'accepte pas les gros envois.

a bientot


Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
myl
Il y a 1 année
Bonjour Béatrice,

Merci pour le compte rendu très complet et très intéressant.
Nous pensons y partir en janvier 2018 pour 3 semaines.
Cdlt

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Bonjour, 
J'attire votre attention sur la prudence nécessaire à propos du Dhofar, au Sud d'Oman, province limitrophe du Yémen : 

"Le risque d’infiltrations au Dhofar de groupes armés à partir du Yémen doit être pris en compte même si les autorités omanaises sont très vigilantes sur le contrôle aux frontières. Dans ce contexte, des incidents ne peuvent être exclus. Les Occidentaux, y compris les Français, doivent toutefois être particulièrement prudents car ils sont une cible désignée des groupes terroristes.
En conséquence, les Français qui se rendent dans le gouvernorat du Dhofar doivent s’assurer que les mesures adéquates ont été prises concernant leur sécurité personnelle et maintenir en toutes circonstances un niveau de vigilance renforcée. Il est formellement déconseillé de se rendre à la zone frontalière du Yémen, sauf raison impérative. Les Français, résidents comme de passage, sont invités à consulter régulièrement les messages de sécurité mis à jour sur le site internet de l’Ambassade de France à Mascate
Les ressortissants français sont également invités à s’informer de l’actualité générale et locale avant tout déplacement dans le Dhofar. Avant le départ, il leur est conseillé de laisser à leurs proches des indications précises sur leur itinéraire, leur destination et le calendrier de leur voyage. Ils doivent en outre observer strictement les consignes données ci-dessus au cours de leur voyage.(...)"
Conseils aux voyageurs sur le site du Ministère des affaires étrangères : diplomatie.gouv.fr

Ceci n'est pas nouveau.
Le reste du pays ne présente à priori pas de risque.

Cordialement,
Patou

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
myl
Il y a 1 année
Oui, j'avais lu ces mises en garde, mais actuellement sur la carte du site diplomatie.gouv.fr la bande côtière jusqu'à Salâlah est en vert = vigilance normal.

Re: uen semaine dans le Dophar en février 2017

Signaler
beatrice R
Il y a 1 année
,, Bonjour, 
J'attire votre attention sur la prudence nécessaire à propos du Dhofar, au Sud d'Oman, province limitrophe du Yémen.
Conseils aux voyageurs sur le site du Ministère des affaires étrangères : diplomatie.gouv.fr


Nous avons passé une semaine en février dernier dans le Dophar, à Salalah. Contrairement aux prédictions inutilement alarmistes, c'est une petite ville bien tranquille avec en cette saison peu de touristes et pas de français.
nous avons choisi l'avion, 1 heure de vol depuis mascate.

Nous n'avons pas non plus été jouer les va-t-en guerre en allant à la limite de la fontière du yemen... pourquoi faire?  on peut visiter tout ce qu'on veut dans un rayon de 20 km maximum!
La montagne est moins spectaculaire que dans le jabal akhdar, mais ces paysages de rivière tranquille avec des elevages de dromadaires partout sont très sympas, la culture et récolte de l'encens est interessante, les forts modestes mais bien meublés avec peu de visiteurs et les plages sont somptueuses et sans personne.

bref, notre séjour nous a bien plu et nous y reviendront, en toute sérénité.

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Bonsoir,
Je me suis contentée de rappeler   l'info!
Après, chacun prend ses responsabilités.
Nous, nous avions évité cette région en janvier 2016, ayant décidé de ne pas jouer avec le feu.
(En Novembre, nous ne sommes pas allés non plus dans le Nord de la Jordanie, limitrophe de la Syrie, mais certains  y vont...).

Il y a plein de gens à qui il n'est rien arrivé dans certains pays à risques, y compris parmi ceux qui sont obligés d'y séjourner pour leur travail, mais ce n'est pas pour autant que le danger n'existe pas. Là, on parle en termes de probabilité...

De toute façon, on peut se baigner du côté de Sur, et si on prend un visa pour 10 jours, le programme sera assez riche avec de nombreux centres d'intérêt dans le reste du pays, sans oublier bien sûr la presqu'île de Musandam!      

Cordialement,
Patou

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
beatrice R
Il y a 1 année
,,
et si on prend un visa pour 10 jours, le programme sera assez riche avec de nombreux centres d'intérêt dans le reste du pays, sans oublier bien sûr la presqu'île de Musandam!      


vous avez parfaitement raison, en 10 jours, pas le temps de descendre si bas, d'autant que les points d'interet sont moins spectaculaires que dans le reste du pays.

mais pour ceux qui decident malgré la chaleur d'aller visiter ce pays, Salalah ne doit pas être écarté pour des raisons que je trouve personnellement peu objectives, alors que l'environnement se prete à un séjour fort agréable en été (fougères arborescentes, cascades...)

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Chantal-Ledain
Il y a 1 année
Merci pour ce dossier très complet .
Cordialement Chantal

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
bourheima
Il y a 1 année
Bonjour Beatrice,
J'étudierai avec grand plaisir votre dossier de séjour.
Comme vous, je souhaite un voyage hors prestataires (au maximum).
Par avance grand merci.
Bien cordialement.

Marc SCHLESSER
Marc.schlesser@paris.fr schlesser.marc@gmail.com

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
bourheima
Il y a 1 année
Bonjour Beatrice,

Ce dossier est fort complet.

Grand merci pour votre retour.

Marc

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
K-elle
Il y a 1 année
Bonjour Béatrice, voici mon adresse mail pour l'envoi du dossier. Merci d'avance, cela nous sera très utile pour programmer notre voyage !

k-arline@hotmail.fr

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
K-elle
Il y a 1 année
Bonjour Béatrice, merci beaucoup pour l'envoi. Je vais lire tout ça avec attention, je suis certaine que cela nous sera très utile.
Merci encore !

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
labaule
Il y a 1 année
bonjour
je suis intéressée par votre itinéraire et synthèse de votre voyage
mon adresse mail est celine.artiste@orange.fr
merci 

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
nickg001
Il y a 11 mois
,,Pour m'être largement aidée des témoignages que j'ai pu lire, je vous livre ma contribution à mon tour. Quels voyageurs sommes-nous ? La bonne cinquantaine, nous sommes trop indépendants pour les voyages organisés avec prise en charge collective et apprécions un confort de bon aloi.
Pour le voyage de 2 semaines, nous avons gérés seuls tous nos billets d'avions (internationaux et domestiques à Oman), le séjour aux Emirats Arabes Unis, avec une aide locale ponctuelle le séjour à Musandam et avec une agence locale le périple de 6 jours en voiture dans les wadis à Oman.              
-  JOUR 1 - Samedi:
Arrivée à Abu Dhabi, nous récupérons noter voiture de location. A l'usage, le GPS s'est avéré totalement indispensable.
Visite de la grande mosquée Sheikh Zayed . Le parking  est grand comme celui d'un hyper marché.
La construction est gigantesque, blanc immaculé. Les murs, les colonnes et le sol sont recouverts d'une marqueterie de pierres dures incrustées dans un marbre blanc pur. Les dessins, motifs floraux multicolores, sont d'une finesse absolument remarquable. Le clinquant et le mauvais gout ne sont toutefois pas bien loin: les colonnes sont couronnées de feuilles dorées, de loin on dirait du cuivre ou du laiton, de près c'est du plastique moulé.
Les groupes de touristes, appareils photos au bout de perches, déambulent dans cet endroit dont on peine à imaginer qu'il s'agit d'un lieu de culte tant le brouhaha est important.
Le gigantisme des lieux en fait l’une des plus grandes mosquées du monde. Sans doute. Mais elle n'a pas pour deux sous d'authenticité. Ça mérite d'être vu et visité comme une curiosité  tape-à-l’œil, dans un monde de surenchère et d'excès.
Il fait une chaleur écrasante...Nous décidons d'aller nous poser à l'Emirates Palace, le plus grand des hôtels, l'un des plus luxueux au monde. Une fois dans sa vie…
Il se présente comme une gigantesque et imposante construction ocre rose. L'entrée du palace donne dans un lobby sous une coupole gigantesque. Au pourtour des vitrines présentent comme partout des babioles à acheter, sauf que là, les sacs sont en crocodile rose ou vert pomme avec des anses en or massif (c'est marqué dessus, il ne faudrait pas croire à du plaqué!).
Nous prendrons un tea-time pour 25€ par personne, on s’attendait à beaucoup beaucoup plus cher, bonne surprise finalement ! Il aurait été dommage de se priver de cet endroit, résolument exceptionnel.
-  JOUR 2 - Dimanche:
Rendez-vous à l'hôpital des faucons. Dans la salle d'attente, les "patients" sont installés en rangs d'oignons sur des bancs, avec un casque en cuir qui les plonge dans le noir. Ils sont alors tranquilles en attendant leur tour.
En général les vétérinaires leur réparent les plumes cassées ou perdues, leur coupent les serres, leur liment le bec... Un peu à l'écart, une grande tente climatisée : les faucons muent et perdent leurs plumes. Pendant ce temps, ils sont en pension ici, dans la tente climatisée.
Plus loin, le chenil d'élevage des salukis, sortes de grands lévriers que les riches émiratis utilisent dans le désert. Pas de quoi fouetter un chat…
Départ pour Ras à Khaimah, l'émirat le plus au nord qui permet d'accès à la péninsule de Musandam, au Sultanat d'Oman. On s'est pris 3 heures d'embouteillage. La circulation est infernale et la pollution intense. A Dubaï, au loin, seule la tour Burj Khalifa émergeait du nuage de crasse.  En fin d'après-midi nous arrivons enfin à destination, un complexe hôtelier installé dans une réserve naturelle peuplée d'oryx et gazelles du désert en liberté.
-  JOUR 3 - Lundi
La visite du musée national aménagé dans une forteresse du 18 è siècle est assez intéressante. Mais le musée des perles a disparu depuis 2 ans environ. Cette ville est super moche. Je me demande comment on peut passer des vacances ici.
-  JOUR 4 - Mardi:
Restitution de la voiture à l'aéroport. Le chauffeur qui doit nous amener à Khasab nous attend, la route longe la plage entre mer et rochers puis grimpe en lacets la montagne et découvre à son sommet une vue plongeante sur Khasab et le détroit d'Ormuz.
Après midi en dhow. Sur le trajet vers l'ile télégraphe, caillou planté au milieu d'un « fjord » nous apercevons une famille de dauphins à bosse. Ils vivent dans des eaux poissonneuses et accompagnent les bateaux avant de reprendre leur chasse.
-  JOUR 5 - Mercredi:
Visite très intéressante du musée installé dans un joli fort, puis à 14H, excursion dans la montagne, crique Khawr an Najd, plateau Al Sayh et ses tombes anciennes et coquillages fossiles datant de 4000 ans. Il faut mouiller la roche pour voir se dessiner nettement  le squelette blanc des fossiles et de touchantes gravures pétroglyphes dont certaines sont visibles au musée.
La piste défoncée serpente entre des amas de roches plissées. Toutes les forces telluriques de la terre se sont jointes pour pousser, compresser et plisser la roche en un monumental millefeuilles de Goliath, gigantesques, titanesques et colossales compressions minérales.
-  JOUR 6 - Jeudi:
Vol vers Mascate, visite de la vieille ville,  musée Bayt al-Zubair. Le palais du sultan est un bel exemple d'architecture islamique moderne construite dans les années 70. Merveille de raffinement,  la toiture est soutenue par des colonnes en forme de lotus stylisées de couleur or et bleu azur qui structurent la façade avec élégance et légèreté. Nous terminons par le souk de Mutrah. 
  JOUR 7 - Vendredi:
c'est le WE, tout est fermé. Nous allons en profiter pour faire une grande balade à pied le long de la corniche, soit environ 8 km du souk de Muttrah au vieux Mascate. Autant le dire, l'intérêt est modéré. Sur le trajet, les 129 marches de la tour de guet dégagent une assez jolie vue.
-  JOUR 8 - Samedi:
Départ de l'hôtel à 9H. Notre chauffeur guide est ponctuel, le 4x4 est imposant. Nous pourrions prendre directement l'autoroute, mais nous allons musarder un peu sur les pistes pour récupérer l'autoroute vers Quarayat. Arrivée à Wadi Shab. La ballade commence sur l'autre rive: il faut prendre un petit bateau pour traverser. Le chemin traverse une exploitation agricole, entre lauriers roses et petits bras d'eau qu'il faut parfois franchir de rochers en rochers, ou avec de l'eau jusqu'aux genoux. Le sentier se fait plus étroit surplombant de grosses vasques d'eau parfois tourbillonnante. Le niveau de l'eau est trop haut pour que nous poursuivions l'excursion en sécurité. En temps normal, les rochers servent de plongeoir aux intrépides.
Départ pour Wadi Tiwi. A Saymah le chemin suit un falaj qui dessert Sowee, village le plus éloigné dans le wadi. Le petit canal d'eau s'accroche à la roche en contournant les obstacles. L'excursion dure à peu près 2H30. Nous reprenons la route vers Sur, ville assez quelconque qui a dû grossir récemment.

- Jour 9 - Dimanche:
Historiquement c'est ici que se construisaient les dhows. Nous visitons un modeste atelier familial. La construction d’un bateau prend à peu près 2 ans. Les pièces de bois sont vraiment imposantes.
Vers 13H, nous partons pour Muqal explorer le Wadi Bani Khalid. Il s'agit d'une vallée assez large où l'eau coule en abondance, en créant des piscines naturelles. La végétation est luxuriante, avec des palmiers en nombre créant une belle coulée verte.
Halte café chez Saïd, un bédouin installé dans les dunes du désert qui élève des dromadaires.
Il nous faut maintenant rejoindre notre halte du soir, à Bidiyah où est installé le campement dans le désert. En haut de la dune, le coucher du soleil est franchement beau. Nous avons passé une heure hors du temps puis redescendu la dune en courant, comme des enfants.

- JOUR 10- lundi
Départ du campement à 9H30 pour Bidiyah. En chemin  une courte piste permet un arrêt en haut d'un sommet rocheux pour découvrir une grande étendue de palmiers à perte de vue, et l’ancien village Birkat Al Mauz. Les maisons en pisé qui ne sont plus entretenues s'écroulent. C'est triste car ce patrimoine est magnifique
A 12H, nous partons vers Sayq et Al Ayn pour rejoindre en 45 minutes le Sahab Hotel construit en limite de la paroi rocheuse et jouit d'une vue spectaculaire sur le croissant que forme le djébel Akhdar.
Excursion de 2 heures traversant 3 par un chemin de randonnée qui suit partiellement le falaj en passant par des jardins en terrasses plantés de roses (en bouton) et grenadiers.
Poursuivre par une petite rando dans le Wadi Bani Habib. Le soleil couché, la température tombe vite à cette altitude. L'hôtel est chaleureux et très confortable.
- Jour 11- Mardi
Départ pour Nizwa, avec la visite du fort et du souk. De nombreux potiers exposent des pots, amphores, cruches et contenants de toutes sortes. Le souk est situé au pied du fort. Il comprend une partie défensive et une partie d'habitation.
Notre journée se poursuit par la visite de Misfat, village qui domine une vase palmeraie, accroché à la roche. Plusieurs randonnées sont possibles, nous optons pour une ballade tranquille dans le village en passant le long des jardins et plantations.
10 km séparent Misfat de Al Hamra: vénérable village au pied des monts Hajar, c'est l'un des plus anciens d'Oman. Les maisons sont de style yéménite, à 2 ou 3 étages. Une famille a créé un "écomusée" dans une maison aménagée pour présenter la vie traditionnelle locale. Des dames en costume traditionnel se livrent aux occupations domestiques: faire le pain, moudre la farine, préparer des onguents....C'est sympathique et intéressant
Pour finir la journée nous rejoignons notre hôtel, "the view", sorte de nid d'aigle perché 1400 m plus haut. La vue sur la vallée d'Al Hamra est superbe et la nuit, avec les rues éclairées en bas au loin dans la nuit étoilée, c'est magique.
- JOUR 12 - mercredi
Départ pour Bahla à 30 km. La ville est ceinturée par des murs fortifiés et son fort a été magnifiquement restauré. La visite dure 1H environ,
Nous poursuivons notre journée culturelle par la visite du fort de Jabreen. Sa taille est impressionnante. Contrairement aux forts de Nizwa et de Bahla, l'aspect défensif n'est pas le but premier de l'édifice. Les plafonds sont peints, les boiseries sont travaillées, la ventilation des locaux a été étudiée pour réguler la température. Le cellier à dattes  permet de comprendre comment est fabriqué le miel de dattes
Nous rejoignons le sommet du djébel Shams en empruntant la route en lacets serrés. Arrivés au sommet, la route prend fin à un petit promontoire. Une sorte de balcon sur le Djebel a été aménagé le long de la route. Il faut s'y arrêter pour prendre la mesure du Djébel et embrasser un panorama somptueux. L'aplomb du ravin est protégé par une main courante, c'est impressionnant.
C’est le départ d’une petite randonnée entre le village d'Al Katheem et celui abandonné de Sap Bani Fest. Le chemin de chèvre n'est pas difficile mais il fournit une bonne dose d'adrénaline: à flan de ravin, il requiert une attention soutenue pour poser ses pas car une chute, et c'est 500 m de dénivelé d'un coup! Pour aller jusqu'au bout il faut compter 3 bonnes heures aller (en descente) et retour (en montée continue).
- JOUR 13 - jeudi
Départ de l'hôtel en direction de Sharaf Al Alamain et Bilad Sayt, par une piste qui nous fait descendre de 1000 m, avec des vues splendides sur le Wadi Bani Awf et une jolie balade  de 1H30 environ à la découverte du village perché qui domine une belle palmeraie et des cultures en terrasses.
Retour à Mascate.
- JOUR 14 - Vendredi:
repos à l'hôtel
- JOUR 15 -   Samedi
Visite de la grande mosquée le matin. Tout comme la mosquée d'Abu Dhabi, l'édifice est à l'extérieur d'une blancheur immaculée, mais la comparaison s'arrête là. C'est un bâtiment d'un raffinement extrême, en dentelle de pierre et bas-reliefs finement sculptés, qui délivre un message d'universalité de l'islam avec subtilité.
On est loin de la démonstration clinquante. L'architecture témoigne de la grande maitrise des perspectives et des volumes avec sobriété extérieure et magnificence intérieure ainsi qu’en attestent les dimensions impressionnantes de la salle des prières recouverte d'un gigantesque tapis persan .
Nous poursuivons notre escapade culturelle par une visite à l'opéra royal, tout en marbre blanc lui aussi. Les concepteurs de ce bâtiment sont ceux qui ont conçu la grande mosquée, on retrouve donc effectivement des similitudes architecturales. mais l'opéra est fermé pour cause de répétition.
JOUR 16 - dimanche
L'opéra est un joyau d'architecture contemporaine, ne cédant pas aux folies verrières actuelles. La sobriété de l'architecture extérieure ne laisse rien deviner de la somptuosité des décors intérieurs. Il s'agit d'un théâtre à l'italienne, avec son hall, le grand escalier, le foyer, un petit musée d'instruments rares, dont une étonnante trompe peinte à gueule de dragon chinois, confectionnée en Normandie sous la révolution!
Retour à l'hôtel pour boucler les valises avant le départ. L’aéroport est à 20 minutes. A la douane il a fallu payer une amande parce que notre visa était expiré depuis 2 jours….
Rétrospectivement, les bonnes et les moins bonnes options de notre voyage
A retenir :
- Noman notre guide, sérieux, excellent professionnel,  à recommander sans réserves
- la presqu’ile de Musandam
- le désert aux Emirats Arabes Unis
Ce que nous regrettons :
- la visite de l’hôpital des faucons, sans grand intérêt
Ce qui peut se discuter:
Le temps passé à Abu Dhabi.


Si vous souhaitez avoir le trajet complet, avec tous les détails, les cartes et tous les liens internet des lieux visités et des hôtels, les contacts téléphoniques divers, les prix payés, répondez à ce message en mettant en CLAIR dans le texte de votre REPONSE votre ADRESSE EMAIL, mais pas free qui n’accepte pas les gros envois !

Je vous adresserai en retour le fichier qui fait 20 pages.

Vous pouvez aussi avoir accès à toutes mes contributions en cliquant sur mon nom.

 bonjour
Je pars à oman en debut oct et j'ai lu avec interet votre parcours. Voici mon mel
diversinfo@caramail.fr pour les documents
Merci a l'avance
Cordialement
Nick

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 11 mois
Bonjour,

Je viens d'apprendre récemment que dorénavant, le visa de 10 jours n'est plus proposé pour Oman, c'est carrément un visa pour 30 jours (40€).

Ce sera plus simple pour choisir, et ça évitera les problèmes de dépassement et les éventuelles amendes au départ!

Cordialement,
Patou

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
nickg001
Il y a 11 mois
Merci infiniment pour ce fichier avec pleins d'infos pour préparer le voyage.
Cordialement 


Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
myrtille921968
Il y a 8 mois
Bonsoir

Je vous remercie pour l'envoi du carnet de voyage.

Cordialement
Delphine

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
kageo
Il y a 8 mois
Bonjour et merci d'avoir eu la gentillesse de m'adresser votre carnet de bord détaillé ! Nous partons en février...

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Papunya19
Il y a 8 mois
Merci pour vos infos.
J'avais déjà lu du bien sur Dolphin dans le Musandam. Pour Oman (nous n'allons pas aux Emirats cette fois), j'ai pris contact avec Oman Self Drive Tours, sur lequel j'ai lu des avis très postifs sur le forum; J'attends leur réponse. Pour votre location de 4x4 (avec chauffeur si j'ai bien compris), par quel agence êtes vous passée?
Cordialement

Papunya19

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Caroline-Wi
Il y a 7 mois
Bonjour,

Serait il possible de m'envoyer le fichier complet ? Je suis actuellement entrain d'organiser mon prochain voyage à Oman. 

L'adresse : caroline.wi@hotmail.fr

Cordialement

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Papunya19
Il y a 7 mois
Bonjour, Caroline,

Nous partons du 13 au 30 janvier prochain. A priori, on va faire un auto tour en 4x4 d'une dizaine de jours avec la majorité des sites, y compris les Sugar Dunes et Masirah, mais à l'exception de Salalah et du Dhofar et de Ras Al Jinz (peu ou pas de tortues en cette saison). Puis A/R en avion depuis Muscat pour 2-3 j dans le Musandam.
Si cela t'intéresse, je pourrai t'envoyer notre itinéraire à mon retour s'il nous a plu.
En attendant je confirme pour le moment tout le bien qui est écrit dans ce forum sur Oman Self Drive Tour. Paul est un interlocuteur très à l'écoute de nosenvies et idées de circuit, avec les bonnes idées en plus de quelqu'un qui connaît bien le pays. Cà a été très agréable de concevoir un circuit avec lui.
On verre d'ici 3 semaines si le tour concocté tient ses promesses!...

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Brune-Bouchard
Il y a 7 mois
Un grand merci pour l'envoi de votre dossier complet, et tout ce que vous partagez aux futurs voyageurs , cela va beaucoup nous aider !


,,Pour m'être largement aidée des témoignages que j'ai pu lire, je vous livre ma contribution à mon tour. Quels voyageurs sommes-nous ? La bonne cinquantaine, nous sommes trop indépendants pour les voyages organisés avec prise en charge collective et apprécions un confort de bon aloi.
Pour le voyage de 2 semaines, nous avons gérés seuls tous nos billets d'avions (internationaux et domestiques à Oman), le séjour aux Emirats Arabes Unis, avec une aide locale ponctuelle le séjour à Musandam et avec une agence locale le périple de 6 jours en voiture dans les wadis à Oman.              
-  JOUR 1 - Samedi:
Arrivée à Abu Dhabi, nous récupérons noter voiture de location. A l'usage, le GPS s'est avéré totalement indispensable.
Visite de la grande mosquée Sheikh Zayed . Le parking  est grand comme celui d'un hyper marché.
La construction est gigantesque, blanc immaculé. Les murs, les colonnes et le sol sont recouverts d'une marqueterie de pierres dures incrustées dans un marbre blanc pur. Les dessins, motifs floraux multicolores, sont d'une finesse absolument remarquable. Le clinquant et le mauvais gout ne sont toutefois pas bien loin: les colonnes sont couronnées de feuilles dorées, de loin on dirait du cuivre ou du laiton, de près c'est du plastique moulé.
Les groupes de touristes, appareils photos au bout de perches, déambulent dans cet endroit dont on peine à imaginer qu'il s'agit d'un lieu de culte tant le brouhaha est important.
Le gigantisme des lieux en fait l’une des plus grandes mosquées du monde. Sans doute. Mais elle n'a pas pour deux sous d'authenticité. Ça mérite d'être vu et visité comme une curiosité  tape-à-l’œil, dans un monde de surenchère et d'excès.
Il fait une chaleur écrasante...Nous décidons d'aller nous poser à l'Emirates Palace, le plus grand des hôtels, l'un des plus luxueux au monde. Une fois dans sa vie…
Il se présente comme une gigantesque et imposante construction ocre rose. L'entrée du palace donne dans un lobby sous une coupole gigantesque. Au pourtour des vitrines présentent comme partout des babioles à acheter, sauf que là, les sacs sont en crocodile rose ou vert pomme avec des anses en or massif (c'est marqué dessus, il ne faudrait pas croire à du plaqué!).
Nous prendrons un tea-time pour 25€ par personne, on s’attendait à beaucoup beaucoup plus cher, bonne surprise finalement ! Il aurait été dommage de se priver de cet endroit, résolument exceptionnel.
-  JOUR 2 - Dimanche:
Rendez-vous à l'hôpital des faucons. Dans la salle d'attente, les "patients" sont installés en rangs d'oignons sur des bancs, avec un casque en cuir qui les plonge dans le noir. Ils sont alors tranquilles en attendant leur tour.
En général les vétérinaires leur réparent les plumes cassées ou perdues, leur coupent les serres, leur liment le bec... Un peu à l'écart, une grande tente climatisée : les faucons muent et perdent leurs plumes. Pendant ce temps, ils sont en pension ici, dans la tente climatisée.
Plus loin, le chenil d'élevage des salukis, sortes de grands lévriers que les riches émiratis utilisent dans le désert. Pas de quoi fouetter un chat…
Départ pour Ras à Khaimah, l'émirat le plus au nord qui permet d'accès à la péninsule de Musandam, au Sultanat d'Oman. On s'est pris 3 heures d'embouteillage. La circulation est infernale et la pollution intense. A Dubaï, au loin, seule la tour Burj Khalifa émergeait du nuage de crasse.  En fin d'après-midi nous arrivons enfin à destination, un complexe hôtelier installé dans une réserve naturelle peuplée d'oryx et gazelles du désert en liberté.
-  JOUR 3 - Lundi
La visite du musée national aménagé dans une forteresse du 18 è siècle est assez intéressante. Mais le musée des perles a disparu depuis 2 ans environ. Cette ville est super moche. Je me demande comment on peut passer des vacances ici.
-  JOUR 4 - Mardi:
Restitution de la voiture à l'aéroport. Le chauffeur qui doit nous amener à Khasab nous attend, la route longe la plage entre mer et rochers puis grimpe en lacets la montagne et découvre à son sommet une vue plongeante sur Khasab et le détroit d'Ormuz.
Après midi en dhow. Sur le trajet vers l'ile télégraphe, caillou planté au milieu d'un « fjord » nous apercevons une famille de dauphins à bosse. Ils vivent dans des eaux poissonneuses et accompagnent les bateaux avant de reprendre leur chasse.
-  JOUR 5 - Mercredi:
Visite très intéressante du musée installé dans un joli fort, puis à 14H, excursion dans la montagne, crique Khawr an Najd, plateau Al Sayh et ses tombes anciennes et coquillages fossiles datant de 4000 ans. Il faut mouiller la roche pour voir se dessiner nettement  le squelette blanc des fossiles et de touchantes gravures pétroglyphes dont certaines sont visibles au musée.
La piste défoncée serpente entre des amas de roches plissées. Toutes les forces telluriques de la terre se sont jointes pour pousser, compresser et plisser la roche en un monumental millefeuilles de Goliath, gigantesques, titanesques et colossales compressions minérales.
-  JOUR 6 - Jeudi:
Vol vers Mascate, visite de la vieille ville,  musée Bayt al-Zubair. Le palais du sultan est un bel exemple d'architecture islamique moderne construite dans les années 70. Merveille de raffinement,  la toiture est soutenue par des colonnes en forme de lotus stylisées de couleur or et bleu azur qui structurent la façade avec élégance et légèreté. Nous terminons par le souk de Mutrah. 
  JOUR 7 - Vendredi:
c'est le WE, tout est fermé. Nous allons en profiter pour faire une grande balade à pied le long de la corniche, soit environ 8 km du souk de Muttrah au vieux Mascate. Autant le dire, l'intérêt est modéré. Sur le trajet, les 129 marches de la tour de guet dégagent une assez jolie vue.
-  JOUR 8 - Samedi:
Départ de l'hôtel à 9H. Notre chauffeur guide est ponctuel, le 4x4 est imposant. Nous pourrions prendre directement l'autoroute, mais nous allons musarder un peu sur les pistes pour récupérer l'autoroute vers Quarayat. Arrivée à Wadi Shab. La ballade commence sur l'autre rive: il faut prendre un petit bateau pour traverser. Le chemin traverse une exploitation agricole, entre lauriers roses et petits bras d'eau qu'il faut parfois franchir de rochers en rochers, ou avec de l'eau jusqu'aux genoux. Le sentier se fait plus étroit surplombant de grosses vasques d'eau parfois tourbillonnante. Le niveau de l'eau est trop haut pour que nous poursuivions l'excursion en sécurité. En temps normal, les rochers servent de plongeoir aux intrépides.
Départ pour Wadi Tiwi. A Saymah le chemin suit un falaj qui dessert Sowee, village le plus éloigné dans le wadi. Le petit canal d'eau s'accroche à la roche en contournant les obstacles. L'excursion dure à peu près 2H30. Nous reprenons la route vers Sur, ville assez quelconque qui a dû grossir récemment.

- Jour 9 - Dimanche:
Historiquement c'est ici que se construisaient les dhows. Nous visitons un modeste atelier familial. La construction d’un bateau prend à peu près 2 ans. Les pièces de bois sont vraiment imposantes.
Vers 13H, nous partons pour Muqal explorer le Wadi Bani Khalid. Il s'agit d'une vallée assez large où l'eau coule en abondance, en créant des piscines naturelles. La végétation est luxuriante, avec des palmiers en nombre créant une belle coulée verte.
Halte café chez Saïd, un bédouin installé dans les dunes du désert qui élève des dromadaires.
Il nous faut maintenant rejoindre notre halte du soir, à Bidiyah où est installé le campement dans le désert. En haut de la dune, le coucher du soleil est franchement beau. Nous avons passé une heure hors du temps puis redescendu la dune en courant, comme des enfants.

- JOUR 10- lundi
Départ du campement à 9H30 pour Bidiyah. En chemin  une courte piste permet un arrêt en haut d'un sommet rocheux pour découvrir une grande étendue de palmiers à perte de vue, et l’ancien village Birkat Al Mauz. Les maisons en pisé qui ne sont plus entretenues s'écroulent. C'est triste car ce patrimoine est magnifique
A 12H, nous partons vers Sayq et Al Ayn pour rejoindre en 45 minutes le Sahab Hotel construit en limite de la paroi rocheuse et jouit d'une vue spectaculaire sur le croissant que forme le djébel Akhdar.
Excursion de 2 heures traversant 3 par un chemin de randonnée qui suit partiellement le falaj en passant par des jardins en terrasses plantés de roses (en bouton) et grenadiers.
Poursuivre par une petite rando dans le Wadi Bani Habib. Le soleil couché, la température tombe vite à cette altitude. L'hôtel est chaleureux et très confortable.
- Jour 11- Mardi
Départ pour Nizwa, avec la visite du fort et du souk. De nombreux potiers exposent des pots, amphores, cruches et contenants de toutes sortes. Le souk est situé au pied du fort. Il comprend une partie défensive et une partie d'habitation.
Notre journée se poursuit par la visite de Misfat, village qui domine une vase palmeraie, accroché à la roche. Plusieurs randonnées sont possibles, nous optons pour une ballade tranquille dans le village en passant le long des jardins et plantations.
10 km séparent Misfat de Al Hamra: vénérable village au pied des monts Hajar, c'est l'un des plus anciens d'Oman. Les maisons sont de style yéménite, à 2 ou 3 étages. Une famille a créé un "écomusée" dans une maison aménagée pour présenter la vie traditionnelle locale. Des dames en costume traditionnel se livrent aux occupations domestiques: faire le pain, moudre la farine, préparer des onguents....C'est sympathique et intéressant
Pour finir la journée nous rejoignons notre hôtel, "the view", sorte de nid d'aigle perché 1400 m plus haut. La vue sur la vallée d'Al Hamra est superbe et la nuit, avec les rues éclairées en bas au loin dans la nuit étoilée, c'est magique.
- JOUR 12 - mercredi
Départ pour Bahla à 30 km. La ville est ceinturée par des murs fortifiés et son fort a été magnifiquement restauré. La visite dure 1H environ,
Nous poursuivons notre journée culturelle par la visite du fort de Jabreen. Sa taille est impressionnante. Contrairement aux forts de Nizwa et de Bahla, l'aspect défensif n'est pas le but premier de l'édifice. Les plafonds sont peints, les boiseries sont travaillées, la ventilation des locaux a été étudiée pour réguler la température. Le cellier à dattes  permet de comprendre comment est fabriqué le miel de dattes
Nous rejoignons le sommet du djébel Shams en empruntant la route en lacets serrés. Arrivés au sommet, la route prend fin à un petit promontoire. Une sorte de balcon sur le Djebel a été aménagé le long de la route. Il faut s'y arrêter pour prendre la mesure du Djébel et embrasser un panorama somptueux. L'aplomb du ravin est protégé par une main courante, c'est impressionnant.
C’est le départ d’une petite randonnée entre le village d'Al Katheem et celui abandonné de Sap Bani Fest. Le chemin de chèvre n'est pas difficile mais il fournit une bonne dose d'adrénaline: à flan de ravin, il requiert une attention soutenue pour poser ses pas car une chute, et c'est 500 m de dénivelé d'un coup! Pour aller jusqu'au bout il faut compter 3 bonnes heures aller (en descente) et retour (en montée continue).
- JOUR 13 - jeudi
Départ de l'hôtel en direction de Sharaf Al Alamain et Bilad Sayt, par une piste qui nous fait descendre de 1000 m, avec des vues splendides sur le Wadi Bani Awf et une jolie balade  de 1H30 environ à la découverte du village perché qui domine une belle palmeraie et des cultures en terrasses.
Retour à Mascate.
- JOUR 14 - Vendredi:
repos à l'hôtel
- JOUR 15 -   Samedi
Visite de la grande mosquée le matin. Tout comme la mosquée d'Abu Dhabi, l'édifice est à l'extérieur d'une blancheur immaculée, mais la comparaison s'arrête là. C'est un bâtiment d'un raffinement extrême, en dentelle de pierre et bas-reliefs finement sculptés, qui délivre un message d'universalité de l'islam avec subtilité.
On est loin de la démonstration clinquante. L'architecture témoigne de la grande maitrise des perspectives et des volumes avec sobriété extérieure et magnificence intérieure ainsi qu’en attestent les dimensions impressionnantes de la salle des prières recouverte d'un gigantesque tapis persan .
Nous poursuivons notre escapade culturelle par une visite à l'opéra royal, tout en marbre blanc lui aussi. Les concepteurs de ce bâtiment sont ceux qui ont conçu la grande mosquée, on retrouve donc effectivement des similitudes architecturales. mais l'opéra est fermé pour cause de répétition.
JOUR 16 - dimanche
L'opéra est un joyau d'architecture contemporaine, ne cédant pas aux folies verrières actuelles. La sobriété de l'architecture extérieure ne laisse rien deviner de la somptuosité des décors intérieurs. Il s'agit d'un théâtre à l'italienne, avec son hall, le grand escalier, le foyer, un petit musée d'instruments rares, dont une étonnante trompe peinte à gueule de dragon chinois, confectionnée en Normandie sous la révolution!
Retour à l'hôtel pour boucler les valises avant le départ. L’aéroport est à 20 minutes. A la douane il a fallu payer une amande parce que notre visa était expiré depuis 2 jours….
Rétrospectivement, les bonnes et les moins bonnes options de notre voyage
A retenir :
- Noman notre guide, sérieux, excellent professionnel,  à recommander sans réserves
- la presqu’ile de Musandam
- le désert aux Emirats Arabes Unis
Ce que nous regrettons :
- la visite de l’hôpital des faucons, sans grand intérêt
Ce qui peut se discuter:
Le temps passé à Abu Dhabi.


Si vous souhaitez avoir le trajet complet, avec tous les détails, les cartes et tous les liens internet des lieux visités et des hôtels, les contacts téléphoniques divers, les prix payés, répondez à ce message en mettant en CLAIR dans le texte de votre REPONSE votre ADRESSE EMAIL, mais pas free qui n’accepte pas les gros envois !

Je vous adresserai en retour le fichier qui fait 20 pages.

Vous pouvez aussi avoir accès à toutes mes contributions en cliquant sur mon nom.


Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Sud-de-France
Il y a 7 mois
Merci de m'avoir adressé votre fichier remarquablement documenté.
Cordialement.

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
cribuz
Il y a 6 mois
Bonjour Beatrice
Merci beaucoup pour ce carnet de voyage: une véritable mine!
beaucoup de renseignements et d’idées.
cordialement
christine

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
ALBORG
Il y a 6 mois
Bonjour Béatrice

Merci de m envoyer ton carnet de voyage qui m aidera à préparer mon voyage

dauphinjema@hotmail.fr

Sylvie

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Lubeee
Il y a 6 mois
Bonjour Béatrice,

J'aimerais beaucoup avoir le détail de votre voyage par mail. Voici mon adresse: LV.LUCIEVIAL@GMAIL.COM

D'avance un grand merci!!
Lucie

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
kelio
Il y a 6 mois
Bonjour,

Votre descriptif de votre voyage à Oman donne envie de découvrir ce pays et je suis également interessé par votre dossier.  mon adresse mail : bokelio65@gmail.com

Merci d'avance!

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Papunya19
Il y a 6 mois
Bonjour,

Nous venons de rentrer de 16 jours à Oman, qui se décomposaient en 11 jours en auto tour en 4x4 avec Oman Self Drive comme je l'avais évoqué dans mon message d'il y a un mois, puis 3 jours dans le Musandam avec Dolphin Tours, et 2 jours pour finir avec Mascate, Mutrah et une journée de snorkeling dans le Bandar Kheiran (excellent plan suggéré par Paul d'Oman Self Drive).
Ce voyage a été réellement enthousiasmant. Le pays est bien sûr très beau, mais la formule de l'auto tour s'est avérée extrêmement agréable, tout en restant discrète. De plus, elle s'est révélée extrêmement utile en cas de pépin. Nous avons eu ainsi un accident un soir (à la nuit tombée, vers 18h30) entre Al Kamil et Roumail, à peu près au mileu du circuit: une rencontre avec un âne qui a jailli du côté de la route, a positivement abîmé l'avant droit du 4x4, mais est reparti rapidement sans demander son reste (ni proposer de faire un contat!... Lol!) Du coup, détour par le commissariat de Police local (anecdote: c'est bien la première fois qu'en rentrant dans un commissariat, on commence par nous proposer le café et les dattes!..C'est Oman!)...Dans ce genre de situation, nous avons pu apprécier la disponibilité et l'efficacité de Paul. Dans la soirée, il a démêlé le problème avec le loueur (qui voulait qu'on remonte de nuit par nos propres moyens le véhicule accidenté sur Mascate, soit plus de 230kms, avec un seul phare en état de marche!!...) et du coup, nous a fait amener par le loueur dans la nuit à l'hôtel un autre 4x4 de remplacement!...
Sans Paul, la fin du circuit était fichue... 
Sinon, nous devons aussi à Paul quelques idées sur le voyage qui se sont révélées de très bons plans:
  • les suggestions d'hôtels dans des coins paumés un peu au milieu de nulle part, comme à Mahut avant le Huqf ou encore  à Sinaw,  pour être au souk hebdomadaire tôt le matin, qui est beaucoup plus authentique que celui de Nizwa....
  • les suggestions de randos dans le Huqf pour voir les Sugar Dunes (sans le plan fourni par Paul, çà n'aurait pas été facile de trouver les bonnes pistes!...) et d'autres "spots dunaires". Le Huqf a été un des très grands moments de ce voyage. C'est loin des autres trucs à voir, mais c'est très très beau. Du désert sans personne, contrairement aux Wahiba Sands, très sympas, mais très touristiques et qui, du coup, nous ont presque déçus comparés au Huqf.
  • le détour pour deux nuits à Masirah. Pas grand chose à voir, mais des plages sympas, et personne en cette saison (les kitesufeurs arrivent avec le vent en avril). Bref Masirah a constituté une pause de 24h bienvenue au milieu du circuit dont le programme était assez dense. (Mea culpa!)..
  • la journée snorkeling à Bandar Kheiran pas loin de Muscat la veille de l'avion du retour c'est aussi super cool, je l'ai déjà dit. En plus, comme ça, on a quand même vu des tortues (on a même nagé avec, plus précisément!), alors qu'on avait décidé de faire l'impasse sur la plage de Ras Al Jinz.
Les hôtels retenus étaient très bien. Nous avions demandé à Paul des hôtels plutôt bas de gamme (ce qui à Oman, est moins facile à trouver qu'en Inde!!!). Et tous ceux qu'il a retenus étaient plus que corrects. Comme, en plus, ce n'est pas la haute saison en ce moment, nous avons même été surclassés 2 ou 3 fois...

Pour résumer: Super destination, et super organisation. Grosse envie d'y retourner pour voir ce que nous avons été obligés de shunter vu le temps imparti: La Batinah et le Rustaq Loop la Snake Gorge, Al Wusta, la fameuse plage aux tortues de Ras Al Jinz quand il y en a, et le Dhofar...
Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016 - Papunya19

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
kageo
Il y a 6 mois
Merci papunya ! Nous partons dans une semaine ; si vous pensez à quelque chose de particulier à ne pas oublier, je veux bien l'info. Aviez-vous un hébergement vers Rasqat, c'est le seul endroit où je ne trouve rien ? Avez-vous eu de la pluie ? En faisant du snorkling, vous n'aviez pas froid ? Merci Karine

Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
Papunya19
Il y a 6 mois
Bonjour Karine,

Pour tes questions:
1/ Si tu parles de Rustaq, nous n'y sommes pas allés. Dans ce coin là, nous avons dormi à Misfat Al Abriyeen (à la Misfat Old House, assez spartiate, mais atmosphère très sympa avec vue sur la palmeraie) puis au Jebel Chams Resort juste à côté du Grand Canyon d'Arabie (moins de personnalité, mais plus confortable, avec piscine - mais en janvier à 2000m d'altitude, faut vraiment avoir envie de nager!...). De toutes façons, depuis Rustaq, pour rejoindre l'autre versant du Hajjar Occidental où se trouvent ces deux hôtels, il faudrait faire un long détour ou avoir un 4x4 pour prendre la Snake gorge, je crois.. (se renseigner si c'est faisable s'il vient de pleuvoir)

2/ Quasiment pas vu un nuage de notre arrivée le 14 au matin jusqu'au retour à Roissy le 30 au soir!... Cela dit, les trois jours dans le Musandam étaient assez brumeux, ce qui, d'après les locaux, était signe qu'il allait probablement pleuvoir cette semaine... Cela dit, même s'il pleut, çà ne dure pas longtemps. Il faut se renseigner sur les endroits à éviter (en général ne pas aller dans les wadis). Et, pour la semaine prochaine, je n'en sais rien.

3/ Pour le snorkeling, j'en ai fait:
  • A Masirah: Bof,bof! Mais je n'étais probablement pas dans le meilleur spot. température de l'eau correcte.
  • Dans le Musandam: Plus sympa, mais eau un peu fraîche et pas très transparente quand on y était. Par ailleurs, dans le grand fjord, du côté de Telegraph Island, les coraux ont quand même été pas mal abîmés par les bateaux de toursites qui viennent mouiller là...
  • Dans le Bandar Kheiran: Tout bon. Eau nettement plus agréable, très claire, des coraux peu abîmés (cela dit, question diversité des coraux, on est quand même loin d'autres spots comme Komodo en Indonésie!...), toutes sortes de poissons bien sûr, mais aussi des tortues marines!...
  • Nous avions emmené notre matos. Mais en tout cas dans le Musandam et à Bandar Kheiran, c'est fourni sur le bateau que tu prends pour faire l'excursion.
4/ Enfin, sur les trucs à ne pas oublier:
  • Valise la plus vide possible! Les dattes et l'encens, çà pèse! A ce propos, le marchandage est très rare, et limité aux endroits très touristiques (Souks de Mutrah et de Nizwa)
  • Prévoir une polaire pour les nuits en altitude comme au Jebel Chams ou dans le désert des Wahibas, et tout bêtement pour le retour à Paris!...
  • Pas besoin de sac à viande pour dormir. Tous les hôtels étaient d'une propreté méticuleuse
  • Adaptateur courant+++ (il n'y en a pas toujours dans les hôtels)
  • Chaussons de snorkeling pour éviter de s'abîmer sur les coraux ou lors des baignades dans les wadis.
  • Si tu es frileuse, une combi légère de plongée est bien agréable (il y en avait en solde chez Décathlon juste avant qu'on parte).
  • Pour les filles, un T-shirt et un short (mais qui sèchent vite!) pour les baignades dans les wadis, pour ne pas choquer les locaux...
  • Question médicaments, si dans l'ensemble, la cuisineservie dans les restaus est très correcte, se méfier quand même des bouis-bouis dans les endroits peu touristiques (par ex. les Coffees Shops d'Al Khaluf). Donc partir avec de l'Ercéfuryl ou un autre désinfectant intestinal et du Smecta ou un autre pansement intestinal . (Plus du PQ, car les toilettes peuvent se faire rares. A propos de toilettes, les plus faciles à trouver: il y en a à côté de chaque mosquée!)
  • Question change: Changer en France. Mon préféré: Yes Change, à côté de la rue de Rivoli. Très sympa, le plus souvent les melleurs taux, ouvert le samedi jusque vers 17h... A présent je passe à peu près systématiquement par eux à chaque fois que je pars hors Europe.

Voilà pour le moment. Et éclatez vous bien!
Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016 - Papunya19


Re: Abu Dhabi, Musandam, périple à Oman en 2 semaines en mars 2016

Signaler
lakhalmina
Il y a 6 mois
Bonjour,

intéressée de disposer votre document et conseils pour ce voyage
merci de votre retour
a_lakhal@hotmail.fr

Bonne journée

Bons Plans Voyage Oman

Services voyage