Forum Iran

L'Iran dans le viseur

6 réponses

Dernière activité le 26/04/2017 à 09:09 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Acrosstheline_pictures
Le 14 octobre 2016

UNE DESTINATION CONTROVERSEE...


Depuis toute petite, ma sœur jumelle a toujours été la partenaire parfaite de mes rêves d’aventure. Lorsque nous étions enfants et que nous improvisions des explorations de grottes obscures, c’était elle qui portait la lampe de poche tandis que je montrais le chemin. Quand nous étions adolescentes et que nos amis préféraient rester sur le bas-côté, c’était elle qui m’accompagnait faire du saut à l’élastique. Aujourd’hui, en tant que jeunes femmes, c’est elle qui prend la route avec moi pour découvrir le monde loin des sentiers battus. Stop jusqu’à Turin, randonnée parmi les tribus vietnamiennes, traversée du désert iranien malgré un pneu crevé… Elle est toujours partante pour une nouvelle aventure ! (même quand on ne sait pas où nous allons passer la nuit).


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


La Mosquée Bleue d'Ispahan (c) Claire Barthet


L’été dernier, fatiguées d’entendre les commentaires négatifs des médias à l’égard du Moyen-Orient, nous avons décidé de partir pour l’Iran afin de nous faire notre propre opinion sur le sujet. Lorsque je l’ai annoncé à mes amis, leurs réactions étaient mitigées. Certains avaient des doutes quant à notre destination, mais étaient curieux et encourageants. D’autres ne comprenaient pas notre choix et pensaient que nous nous mettions encore une fois en danger. J’ai écouté tous les « Je ne sais même pas pourquoi je te demande où tu vas, vous choisissez toujours des endroits chelous ! », les « Tu vas devoir porter le voile tu sais… ça ne te dérange pas ? » et les « J’espère que vous reviendrez en vie… » ; et je me suis dit qu’il fallait absolument que je profite de ce voyage pour mettre à mal les idées reçues que la plupart des Occidentaux ont sur ce pays. Comment ? En leur montrant mes photos (une photo vaut milles mots, n’est-ce pas ?) et en racontant l’histoire des personnes rencontrées sur la route.


Nous avons alors quitté l’hexagone sans visa, sans avoir réservé d’hôtels, avec une vague idée des endroits que nous voulions visiter, quelques contacts obtenus par le biais du couchsurfing et nos appareils photos.



L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Un père et son fils lors d'un mariage sur les toits du village de Gazor Khan au pied de la vallée Alamut (c) Claire Barthet 


 


IDEE RECUE 1 : L'IRAN N'EST QU'UN VASTE DESERT


C'est vrai que deux tiers du pays sont exclusivement couverts de sable, et que le point le plus chaud du monde se trouve en Iran. En effet, la température du désert Dash-e Loot peut atteindre jusqu'à 75°C. Il est d'ailleurs possible de faire cuir un œuf dans ces conditions, sans casserole, sans eau, sans feu, sans rien ! Cependant l'Iran est bien plus qu'un immense désert. Les régions du Nord et de l'Ouest du pays regorgent de vallées et de chaînes montagneuses offrant un climat plus doux, voire pluvieux selon la saison, ce qui les rend très prisées des Iraniens à la recherche d'un peu de fraîcheur, mais méconnu des touristes qui préfèrent les circuits classiques vers le désert.


Si vous aimez voyager hors des sentiers battus, les villages reculés des montagnes sont faits pour vous !



L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Village de Masuleh au Nord du pays (c) Claire Barthet


 


Par exemple, nous avons fait un détour par le village de Masuleh au Nord du pays, non loin de la mer Caspienne. Ce village se différencie des villes traditionnelles par sa structure en terrasse et ses ruelles sinueuses reliant les centaines de maisonnettes en terre jaune entre elles. Une autre spécificité est la disposition de la cour et du jardin de chaque habitation sur le toit de l'habitation inférieure.


Certes, 9h de bus le sépare de Téhéran, mais c'est un endroit méconnu des voyageurs occidentaux qui vaut vraiment la peine d'être vu ! Nous y avons passé notre premier jour, et avons très rapidement fait l'expérience de la bienveillance et de l'hospitalité du peuple iranien. En quelques heures nous avons collectionné les sourires, les numéros de téléphone et les invitations à venir boire le thé à Masuleh ou ailleurs !



L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Vieil homme fumant une cigarette, Masuleh (c) Claire Barthet


 


IDEE RECUE 2 : L'IRAN EST UN PAYS ARABE


Contrairement aux idées reçues, l'Iran n'est pas un pays arabe. Les Iraniens sont perses et sont très fiers de leur héritage millénaire.


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Maison traditionnelle Tabatabaei à Kashan (c) Claire Barthet


 


Comme la plupart des pays du Moyen-Orient, les Arabes ont envahi l'Iran au cours de l'histoire, et ont tenté d'y introduire leur langue et leur religion. S'ils ont réussi à convertir le pays à l'Islam (un Islam chiite et non sunnite cependant), ils ne sont jamais parvenu à y imposer la langue arabe, ce qui rend le pays d'autant plus fier. Lors d'un voyage dans le désert Maranjab, notre guide nous a d'ailleurs dit quelque chose allant de le sens de ce désir de différenciation permanente avec la culture arabe :


"Vous devez vous souvenir de 3 choses sur l'Iran. 1) Nous sommes Perses. Nous avons été envahis par les Arabes. 2) S'il vous plaît, envahissez-nous ! (au sens de "venez visiter l'Iran pour arrêter de confondre Iraniens et Arabes"). 3) Ecoutez vos grands-parents !"


 


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht
Coucher de soleil sur le jardin botanique du désert de Kerman (c) Claire Barthet


 


IDEE RECUE 3 : LES IRANIENNES N'ONT AUCUN DROIT


Comme précisé plus haut, les Iraniens sont perses et sont très fiers de leur héritage historique. Ils ont d’ailleurs tendance à mépriser les Arabes en raison de leurs visions de leurs homologues féminins. Certes, les femmes doivent porter le hijab, mais la réglementation est en réalité plutôt lâche sur le sujet. La plupart porte des vêtements près du corps surmontés d’un léger manteau, et arbore un voile de manière négligée, dévoilant ainsi leur chevelure teinte. Dans cet environnement soigné, ce sont les voyageurs occidentaux qui semblent passés de mode !


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Jeunes Téhéranaises rencontrées dans le village de Masuleh (c) Claire Barthet


 


En Iran, les femmes peuvent conduire, poursuivre des études universitaires, sortir avec leurs amis masculins (bien que le contact physique soit encore prohibé), rester célibataire aussi longtemps qu’elles le souhaitent et vivre seules dans leur propre appartement. Bien sûr, il y a des exceptions, mais dans quel pays n’y en a-t-il pas ?


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Leila, une jeune Iranienne de 16 ans qui nous a accueillies lors de notre séjour à Kerman (c) Claire Barthet


 


A Masuleh par exemple, nous avons rencontré Sahar, une jeune femme d'une vingtaine d'années entièrement habillée de noir. C'est l'une des rares femmes du pays à porter à la fois le hijab et le tchador. Quand elle nous a invitées à rester chez elle et sa famille lors de notre futur passage dans la ville de Shiraz, nous étions surexcitée à l'idée d'avoir l'occasion de passer de l'autre côté de la barrière et d'entrer ainsi dans la sphère privée d'une famille d'apparence traditionnelle et conservatrice. Nous voulions absolument faire l'expérience de leur quotidien et en apprendre davantage sur leur vision du gouvernement et de la religion. Nous sommes restées 3 jours chez eux et ça valait vraiment la peine !


S'il y a une chose que nous avons apprise en Iran, c'est de ne jamais se fier aux apparences.


 


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht
Sahar et son père devant la Mosquée Rose de Shiraz (c) Claire Barthet


 


Sahar nous a rapidement fait part de son regret de ne pas pouvoir faire d'études dans certains pays Occidentaux du fait de l'interdiction du port du voile dans l'enceinte des universités. En effet, elle souhaite devenir médecin, et bien qu'elle rêve d'étudier à l'étranger, elle croit davantage aux valeurs associées à son hijab qu'à la qualité de l'éducation occidentale. Elle est très pieuse, pleine d'ambition et de fierté, mais surtout, elle jouit du soutien inconditionnel de son père dans tout ce qu'elle entreprend. Et c'est hors de question qu'elle ne se marie avant d'avoir atteint son rêve et d'être devenue médecin. (Soit dans 8 ans !)


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Kosar, 12 ans, l'une des jeunes sœurs de Leila, Kerman (c) Claire Barthet


 


IDEE RECUE 4 : MEFIEZ-VOUS DES IRANIENS


Lorsque nous étions à Kashan, nous avons rencontré une famille originaire de l’Azerbaïdjan iranien. Le père nous a alors dit quelque chose de tristement vrai : "En dehors de l'Iran, le monde entier pense que nous sommes des terroristes..." Frappées par l'écart entre les idées véhiculées par les médias occidentaux et la réalité, nous lui avons demandé si nous pouvions prendre une photo de lui et de son adorable famille, afin de montrer aux gens à quoi ressemble réellement ceux qu'ils imaginent être des Islamistes radicaux.


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht


 


Famille originaire de l'Azerbaïdjan iranien, Kashan (c) Claire Barthet 



Non seulement les Iraniens ne sont pas des terroristes, mais, qu'ils soient pieux ou non, ils sont extrêmement accueillants. Ils sont toujours prêts à venir vous donner un coup de main, à vous offrir le thé ou à vous proposer un lit pour la nuit ! Pouvons-nous en dire autant des Français ?



IDEE RECUE 5 : PLANIFIEZ TOUT A L'AVANCE !


Quand nous avons quitté Paris, nous n'avions pas de visa et nous n'avions réservé aucun hôtel. Nous avions juste une vague idée des endroits que nous voulions visiter, quelques contacts obtenus par le biais du couchsurfing et nos appareils photos.


Comme évoqué plus haut, nous avons rapidement été enveloppées par la bienveillance du peuple iranien. Avant même de partir, nous avions des dizaines de réponses à nos recherches de couchsurfing, des centaines de conseils avisés et même une invitation à un mariage ! A dire vrai, nous sommes ravies de ne rien avoir préparé à l'avance. Cela nous a permis de faire des rencontres inoubliables et de vivre des expériences incongrues. Les Iraniens nous ont non seulement ouvert leurs portes, fait partager leurs repas, montré leur pays, aidé à obtenir une carte sim (entreprise fastidieuse en farsi !), tiré du sable lorsque notre voiture y était bloquée et ont recousu nos chaussures usées par la route, mais ils ont aussi négocié le prix des taxis pour nous et s'assuraient ensuite que nous étions arrivées à bon port saines et sauves en nous passant un coup de fil.


 


L'Iran dans le viseur - Claire-Brtht
Famille que nous avons rencontrée à Masuleh (c) Claire Barthet


 


Après avoir vécu une telle expérience, c'est notre devoir d'inciter les voyageurs, les baroudeurs et les curieux, à venir visiter ce pays magnifique, et à remettre en question les messages véhiculés par les médias sur ce pays, au nom d'un dissension politique et religieuse. Il serait injuste de réduire un peuple entier à son leader politique...


Comme l'a si bien dit notre guide dans le désert Maranjab : s'il vous plaît, venez envahir l'Iran !


 


Claire Barthet


 


Retrouvez plus de photos sur :


Facebook : https://www.facebook.com/acrosstheline.travelpictures/


Instagram : https://www.instagram.com/acrosstheline_pictures/

Re: L'Iran dans le viseur

Signaler
marine63670
Il y a 4 années
bien vu dans l'ensemble, c'est aussi ce que j'ai ressenti dans la plupart de lieux où je suis allée, les gens sont adorables,le pays est très sûr et la plupart des personnes auxquelles nous avons eu affaire d'une grande probité et amabilité (à l'exeption des chauffeurs de taxi un peu filous quand même!)
Par contre , à mon grand étonnement ,la plupart des femmes portent  le tchador, cet uniforme noir qui n'a rien de pratique ni de léger (vu les températures sur le plateau central!)
Elles ont (peut être?)  le choix, puisque j'ai vu aussi , mais minotairement quand même, des jeunes filles avec un voile très en arrière et des vêtements près du corps, mais la plupart n'ont pas encore franchi le pas.Poids des traditions? de la société?
En tout cas, nous étions vêtues à l'occidentale,pantalon et tunique, avec juste un petit foulard et jamais je n'ai ressenti de problème à cet égard.
Nous étions un petit groupe de 4 amis et j'avais  réservé à l'avance par mails les chambres d'hôtel, type guest houses pour "routards" et tout fut parfait de ce côté là, tous ont bien retenu nos chambres, malgré qu'aucune arrhe n'avait été versée.
L'Iran qui plus est est une destination vraiment pas chère et nous avons vu des merveilles.
Je suis rentrée enchantée de ce séjour et j'ai bien dit haut et fort qu'il faut éviter de juger quand on ne connait pas, ce pays mérite vraiment d'être visité 
 

Merci pour cette belle contribution !

Signaler
Sabine de Routard.com
Il y a 4 années
Bonjour,
Retrouvez votre carnet, et bien d'autres !, dans notre dossier "Les carnets de voyage de la communauté Routard".
Merci pour cette belle contribution ! - Sabine de routard.com
Nous y avons rassemblé les meilleurs carnets de voyage récemment postés par les membres de la communauté de Routard.com : une vraie source d'inspiration pour vos futurs voyages !

Sabine de Routard.com

Re: L'Iran dans le viseur

Signaler
nanou-49
Il y a 4 années
Bonnjour Marine,
Je vois que vous etes enchanté de votre voyage en terre perse, pourriez vous si cela est possible nous faire passer l'adresse des hotels routards dans lesquels vous avez sejourné??    ce serait tres gentil.
Nous preparons un voyage pour le printemps.
Grand merci et tres belle journée.Bien cordialement.
nanou49     sanyas_marie@yahoo.fr

Re: L'Iran dans le viseur

Signaler
marine63670
Il y a 4 années
Bonjour 
Voici les hôtels
 tous étaient bien
Kashan   Ehsan hôtel 
Yazd    jungle hotel
Kerman    chez l habitant 
une belle decouverte
adresse 
Mahan blv  jomhori street 12 
anajooon 1380@gmail . com
Shiraz 
Soroush parhami
Ispahan  Iran hôtel
tous etaient situes en centre ville mais au calme et on a fait toutes les visites à pied ou presque 
Bon rapport qualité prix 
Mon blog pour d autres détails 
Martineniran.over-blog.com
Bon voyage dans ce merveilleux pays

Re: L'Iran dans le viseur

Signaler
soflodo
Il y a 3 années
bonjour je cherche une adresse d hotel ou autre sur teheran ,et savoir si je peut prendre le visa a l aeroport ,j habite nice et l ambasade ce trouve a paris
                                           merci cordialement dominique

Re: UNE DESTINATION CONTROVERSEE...

Signaler
yensabai
Il y a 3 années
Juste un mot à propos de " contrairement aux idées reçues , l'Iran n'est pas un pays musulman" : QUI DIT LE CONTRAIRE ? Dans quel livre d'histoire ou encyclopédie ou wikipédia ou etc écrit-on " l'Iran est un pays musulman " ?
Je répète : idées publiées PAR QUI ?
 Merci de me citer la/les sources .Re: spanspanspanstrongUNE DESTINATION CONTROVERSEE.../strong/span/span/span - yensabaiRe: spanspanspanstrongUNE DESTINATION CONTROVERSEE.../strong/span/span/span - yensabai

Bons Plans Voyage Iran

Voyage Iran

Services voyage