Forum Guyane

Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

12 réponses

Dernière activité le 13/05/2019 à 09:13 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
ClementineD
Le 17 juillet 2016
Bonjour,

Je pars mercredi prochain pour la Guyane avec deux amis garçons un peu "têtes brûlées", dont l'un des deux vit en Guyane depuis 2 ans.

Au programme : randonnées autour de Saül, puis pirogue sur le Maroni au départ de Maripasoula, pour rejoindre Saint-Laurent.

L'idée est de ne pas utiliser de guide ou autre organisme, mais de remonter le fleuve avec des locaux, une sorte de stop fluvial en somme.
Il paraît que cela se fait bien. Mais cela m'inquiète un peu.

Quelqu'un a-t-il déjà fait cette expérience ? Est-ce réellement faisable, et si oui, sécure ?

Merci d'avance ! :)

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
Ame Nomade
Il y a 3 années
je réponds avec retard mais faut pas rêver c'est certainement contre espèces sonnantes et trébuchantes car encore une fois les piroguiers doivent payer le carburant pour le trajet

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
benj77
Il y a 3 années
Je confirme, ils se font payer (à juste titre).
D'autre part dans le sens aval-amont, les canots sont en général chargés à craquer, donc il y a peu de place.
Donner un acompte "raisonnable" et payer le solde à l'arrivée. Parce qu'il est arrivé que des malchanceux déposés à Grand Santi (voire dans un hameau sur le fleuve) ont eu une somme plus que conséquente à verser pour s'arracher et atteindre Maripasoula, alors qu'ils avaient payé d'avance toute la remontée.

Pour le reste ces remontées offrent peu de risque et la balade est sublime (surtout lors de la traversée des abattis Cottica, entre Grand Santi et Papaïchton (entre St-Laurent et Apatou, très peu d'intérêt avant saut Hermina)
Emporter sa nourriture et un poncho en toile cirée (les coupe vent genre K-Way sont d'une intilité désespérante en cas de grain tropical. Le hamac aussi, bien sûr.

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
Francescaquenza
Il y a 2 années
Bonjour
En voyage en Guyane au mois d'octobre, je prévois d'aller à Maripasoula à Grand Santi en pirogue stop avec arrêt dans les abati kotika... Secure ? facile ? Merci de me renseigner 

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
ShaMax
Il y a 1 année
Bonjour, 
Nous partons en guyane également en octobre, pouvez-vous me dire par quel moyen vous êtes passé pour faire ce trajet en pirogue ? 

merci d'avance 
max
Date de l'expérience : 15/08/2018

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
ClementineD
Il y a 1 année
Bonjour,

En principe aucun organisme officiel n'existe pour réaliser ce trajet (sauf changement, mon expérience date d'il y a deux ans), le fleuve étant apparemment considéré comme non-naviguable par les autorités françaises.
Seuls les piroguiers se transmettraient de génération en génération la connaissance extrêmement précise de la rivière pour se faufiler dans les seuls recoins praticables à certains endroits...

Nous nous sommes levés très tôt à Maripasoula (avant l'aurore : lever de soleil embrumé sur la jungle de l'autre côté de la rivière inoubliable) et avons attendu sur la rive que les piroguiers se montrent (sur une petite place où se tient un petit marché à côté du fleuve). Là nous sommes allé à leur rencontre et avons demandé à faire le trajet avec eux. Moyennant quelques cinquantaines d'euros par passager nous avons pu embarquer (heure de départ évidemment très très flexible)

Pour les routards en recherche de la précieuse authenticité du voyage, vous serez servis... N'ayant pas l'habitude de voyager comme ça, ce fut une des expériences les plus fortes de ma vie de voyageuse jusqu'à présent. Deux jours de traversée sous un soleil de plomb à entendre la musique de la langue bushi et contempler la beauté de la jungle de chaque côté de la rivière. Arrêts dans les petites échoppes des "chinois" plantées au milieu de nulle part côté Suriname pour acheter de la Parbo (la bière locale) et des chips de manioc... Y voir amarrer une autre pirogue dans lequel se trouve un puma fraîchement abattu et paniquer en voyant le propriétaire de l'échoppe le découper en morceaux pour en récupérer les griffes et les dents avant de jeter le reste à la rivière... Se faire inviter à dormir par les piroguiers dans un minuscule village bushinenge le long du fleuve où les femmes seins nus cuisent le manioc dans d'immenses poêles et où les enfants se lavent (et lavent vêtements et vaisselle) dans l'eau brune du fleuve. Leur apprendre dans un semblant de français mais surtout avec des gestes ce qu'est ce mystérieux appareil avec lequel je prends des photos du coucher de soleil (explosion de lumière) sur la rivière. Avoir un peu peur en voyant revenir de la jungle un habitant du village avec une machette. Poser son hamac dans la nuit noire en plein air sous un nid d'insectes pas très rassurants. Se faire réveiller à l'aube par le chant d'un oiseau bizarre donnant l'impression de faire ses gammes... Et terminer le voyage jusqu'à Saint-Laurent avec les quelques centimètres de peau non-protégés du soleil et des pluies tout-à-fait brûlés.

Si on est tenté par l'aventure, c'est à faire absolument, même si l'expérience diffère vraisemblablement d'une fois sur l'autre. Et si on a le temps, on peut rejoindre au sud de Maripasoula des villages amérindiens avant de repartir dans l'autre sens jusqu'à Saint-Laurent. C'est mon petit regret... Si vous tentez l'expérience, donnez-moi votre retour !

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
MarieO6
Il y a 1 année
Bonjour, 
Avec mon ami, nous allons partir en octobre en Guyane, nous voudrions descendre le fleuve Maroni. Savez vous si les pirogues stop circulent le samedi et le dimanche ? De même, quels sont les villages à privilégier pour s'arrêter ?
Merci !
Marie
Date de l'expérience : 10/09/2018

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
tul
Il y a 1 année
,, Bonjour,

En principe aucun organisme officiel n'existe pour réaliser ce trajet (sauf changement, mon expérience date d'il y a deux ans), le fleuve étant apparemment considéré comme non-naviguable par les autorités françaises.
Seuls les piroguiers se transmettraient de génération en génération la connaissance extrêmement précise de la rivière pour se faufiler dans les seuls recoins praticables à certains endroits...

Nous nous sommes levés très tôt à Maripasoula (avant l'aurore : lever de soleil embrumé sur la jungle de l'autre côté de la rivière inoubliable) et avons attendu sur la rive que les piroguiers se montrent (sur une petite place où se tient un petit marché à côté du fleuve). Là nous sommes allé à leur rencontre et avons demandé à faire le trajet avec eux. Moyennant quelques cinquantaines d'euros par passager nous avons pu embarquer (heure de départ évidemment très très flexible)

Pour les routards en recherche de la précieuse authenticité du voyage, vous serez servis... N'ayant pas l'habitude de voyager comme ça, ce fut une des expériences les plus fortes de ma vie de voyageuse jusqu'à présent. Deux jours de traversée sous un soleil de plomb à entendre la musique de la langue bushi et contempler la beauté de la jungle de chaque côté de la rivière. Arrêts dans les petites échoppes des "chinois" plantées au milieu de nulle part côté Suriname pour acheter de la Parbo (la bière locale) et des chips de manioc... Y voir amarrer une autre pirogue dans lequel se trouve un puma fraîchement abattu et paniquer en voyant le propriétaire de l'échoppe le découper en morceaux pour en récupérer les griffes et les dents avant de jeter le reste à la rivière... Se faire inviter à dormir par les piroguiers dans un minuscule village bushinenge le long du fleuve où les femmes seins nus cuisent le manioc dans d'immenses poêles et où les enfants se lavent (et lavent vêtements et vaisselle) dans l'eau brune du fleuve. Leur apprendre dans un semblant de français mais surtout avec des gestes ce qu'est ce mystérieux appareil avec lequel je prends des photos du coucher de soleil (explosion de lumière) sur la rivière. Avoir un peu peur en voyant revenir de la jungle un habitant du village avec une machette. Poser son hamac dans la nuit noire en plein air sous un nid d'insectes pas très rassurants. Se faire réveiller à l'aube par le chant d'un oiseau bizarre donnant l'impression de faire ses gammes... Et terminer le voyage jusqu'à Saint-Laurent avec les quelques centimètres de peau non-protégés du soleil et des pluies tout-à-fait brûlés.

Si on est tenté par l'aventure, c'est à faire absolument, même si l'expérience diffère vraisemblablement d'une fois sur l'autre. Et si on a le temps, on peut rejoindre au sud de Maripasoula des villages amérindiens avant de repartir dans l'autre sens jusqu'à Saint-Laurent. C'est mon petit regret... Si vous tentez l'expérience, donnez-moi votre retour !


Bonjour,

Pensez-vous que voyager seule en Guyane est dangereux pour une femme ?

Je précise que je suis habituée à voyager seule en Amérique Latine pendant 2 mois .

Merci

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
sawachiez
Il y a 1 année
Bonjour

je cherche a partir au mois d'aout  avec ma famille.
nous sommes 4

La remontée sur le maroni n'est pas trop lassante..? j'ai regardé les videos sur ce sujet,  le maroni peut etre tres large a certain endroit, et la vision de l'amazonie tres peu contemplatif..qu'en pensez vous..?

Le bruit de la pirogue ( moteur) ne vous a pas trop cassé la tete..?
Faite vous regulierement des stop pour marcher un peu et essayer de voir la population..? et de voir la faune et flore.

Cette navigation m'interesse , j 'ai l'impression de pouvoir revivre des moments inoubliables au cost rica dans la foret primaire.

Merci de vos reponses.

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
sevan8686
Il y a 1 année
Bonjour, 

Je vais voyager seul en guyane fin janvier. J'aimerais faire la remontée ou la descente du Maroni. J'hésite entre faire le trajet avec une agence ou par pirogue stop. En ce qui concerne l'option agence, mis à part le prix élevé, j'imagine que l'avantage est qu'ils nous font nous balader dans la forêt et voir des villages intéressants, mais le désavantage possible est d'être dans une ambiance "groupe de touristes qui débarquent dans le village derrière le guide". D'un autre côté la pirogue stop doit être plus authentique, mais cela doit être dûr de trouver les bons endroits où aller sur la route, et de s'éloigner du fleuve dans la forêt. 
Qu'en pensez vous? 

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
benj77
Il y a 1 année
C'est surtout que les pirogues qui prennent en stop (c'est pas donné) ne traînent pas, il y a peu d'arrêts: la préoccupation première est la livraison de fret.
Faites le trajet en remontant, l'intérêt va crescendo.
Large ou pas, le Maroni est magnifique, surtout entre Grand Santi et Papaïchton. Le trajet n'est monotone qu'entre Saint-Laurent et Apatou.
Bonne randonnée.

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
paly1
Il y a 10 mois
,, Bonjour

je cherche a partir au mois d'aout  avec ma famille.
nous sommes 4

La remontée sur le maroni n'est pas trop lassante..? j'ai regardé les videos sur ce sujet,  le maroni peut etre tres large a certain endroit, et la vision de l'amazonie tres peu contemplatif..qu'en pensez vous..?

Le bruit de la pirogue ( moteur) ne vous a pas trop cassé la tete..?
Faite vous regulierement des stop pour marcher un peu et essayer de voir la population..? et de voir la faune et flore.

Cette navigation m'interesse , j 'ai l'impression de pouvoir revivre des moments inoubliables au cost rica dans la foret primaire.

Merci de vos reponses.



Bonjour

Nous partons aussi du 31 juillet au 22 aout 2019 en Guyane à 2.

De notre coté on galère un peu car les dates des agences locales qui organisent les remontées ou déscentes sont un peu contraigantes pour notre parcours...On envisage une descente en trouvant un piroguier sur place.
Avez vous avancé dans vos recherches "Fleuve Maroni" , pouvons nous partager ?

Merci

Re: Stop fluvial sur le Maroni en Guyane, à recommander ?

Signaler
Francescaquenza
Il y a 10 mois
Hello
Alors j'ai fait le maroni en pirogue stop en octobre 2017. Pas de voyage organisé.
J'ai pris un billet d'avion pour maripasoula. De là, nous sommes allés au degrad de très bonne heure le matin pour trouver un transporteur qui va vers st laurent du maroni. Là ils sont à vide. Nous avons marchandé le transport jusqu'à Grand Santy. C'est magnifique etnous n'avons pas trouvé le trajet long (environ 7 heures à cette époque de l'année)/ De cette manière, c'est typique car le piroguier s'arrête pour prendre d'autre voyageurs locaux et nous avons pu echanger avec eux.
Cela permet aussi de visiter qq villages le long du maroni. Maripasoula comence à devenir touristique mais grand santy dégage une atmosphère "rasta" à ne pas manquer !
De Grand Santy nous avons repris l'avion jusqu'à Cayenne.
Nous avons fait la portion la plus interessante. Pour faire jusqu'à Saint-Laurent, je crains que ce ne soit assez long et pas bien interessant à l'approche de st laurent.
Voilà on expérience.
J'y retourne cet automne et vais revenir dans les environs de maripasoula pour explorer davantage les alentours.


Date de l'expérience : 13/05/2019

Bons Plans Voyage Guyane

Voyage Guyane

Services voyage