Forum Trek

Trekking, bivouac et pas d'argent.

11 réponses

Dernière activité le 09/10/2016 à 19:38 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
VilPanda
Le 31 mai 2016

Bonjour et merci

Signaler
VilPanda
Il y a 3 années
Bonjour,

Oui, bon, je suis un newbie. Enfin pas vraiment. Niveau sport et autonomie je me débrouille pas mal. J'ai un petit niveau sympa quoi. Assez pour ouvrir une boite de conserve avec un ouvre boite sans me blesser. Enfin pas trop. Enfin... Je prévois toujours plein de pansements quand même, on ne sait jamais!

En fait, mon problème c'est que je suis radin. Et que payer minimum 400 euros pour marcher derrière des gugus qui ne font qu'avancer en voyant les paysages à travers leurs appareils photos ne me fait pas fantasmer outre mesure. (Ne froncez pas les sourcils, je suis sûr que vous voyez de quoi je parle ! )
Du coup, ça fait 6 mois que je suis dans des groupes de marche et rando, mais ça ne me suffit plus. Je ne m’attendais pas à trainer derrière des retraités qui couinent dès que ça grimpe un peu. (Je suis sûr que là aussi vous voyez de quoi je parle).
Voilà que mon intro est finich, je vais donc entrer dans le vif du sujet :

Je vis en région parisienne (coté Normandie). Je suis un radin. J’aime marcher. J’ai une semaine en juillet pour faire du Trekking, avec tente et sac à dos, et je voudrai partir en solo dans le pur style « je me pose le soir, je fais mon petit feu de réconfort et pour faire ma cuisine, et je me couche pour mieux me relever le matin et repartir après avoir tout nettoyé » (bien sûr : amour, paix, papillon et WWF quoi…)
Avez-vous des conseils à me faire ?
- Destination (en France, en Normandie ?)
- Les feux de camps sont-ils autorisés ?
- Autre ?
- Câlin ?

MERCI :D

quelques conseils

Signaler
marie_31
Il y a 3 années

1 semaine dans le wild pas loin de paris ? 

je dirais le morvan ,je pense que les ardennes ont un peu petites pour 1 semaine , un chouia plus loin les vosges ou le jura
regarde les covoiturages le moment venu  

dans les paysage de foret prend une bonne carte à bonne echelle et une boussole c'est assez paumatoire ... 
entre les chemins de coupe et les arbres qui bloquent les points de reperes ... 
si tu es radin cartes gratuites sur portable
osmand ... http://osmand.net/
mais necessite une alimentation electrique pour recharger le
tel  ! 
ou cartes à imprimer sur le sirte du geoportail ign 
http://www.geoportail.gouv.fr/accueil


bivouac ça c est possible en etant discret et propre 

feu ? en principe NON 
tu peux prendre un rechaud a bois si tu es nostalgique 
un bon feu de camp en plus d etre dangereux va laisser une grosse trace ... 

va voir là http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=64577.0


remarque annexe la boite de conserves c'est lourd donc pas optimum 
il y a plein d autres facons de s alimenter (sans meme utiliser les deshydratés degueu et cher !! de DKT) 
http://www.expemag.com/nourriture-de-voyage/la-nourriture-en-randonnee.html
http://www.randonner-leger.org/wiki/doku.php?id=la_nourriture_pour_randonner_leger

pour le calin desolée j ai deja ce qu il me faut :) 


Merci Marie!

Signaler
VilPanda
Il y a 3 années
Bonjour Marie et merci pour votre réponse qui me donne plein de pistes et d’idées en plus de répondre à mes questions.

J’ai compris que la destination que vous me proposez est le Morvan. Vous avez un coin préféré pour vous ? (C’est surtout à but indicatif, je vais bien sûr faire mes propres recherche dans ce sens)

Je peux me déplacer en voiture et en train sans problème. Si je dis « radin » c’est surtout que je ne veux pas qu’on me propose un site où on achète son parcours pour marcher en regardant le sol et en arrivant sur un site où un 4x4 qui pollue nous aura amener nos sacs de 50kilos.

Je vais donc, sur vos conseils, me procurer un réchaud à bois. J’en avais trouvé un en titane plutôt sympa et compact. Tant pis ; je ne jouerai pas autour du feu en faisant une danse de sioux. Un rêve qui s’écroule. (Merci pour les liens que je vais décortiquer).

Et les boites de conserves n’allaient pas être prévues au programme. Je n’en mange jamais habituellement, alors encore moins si je me balade. Par contre du bon saucisson avec une baguette encore chaude… En plus si j’en trouve sur la route, c’est le must (Non, je ne suis pas gourmand !)

Pour le câlin, je suis déçu !

morvan ou ...

Signaler
marie_31
Il y a 3 années
le morvan c'etait il y a trop longtemps (il y a prescription) 

dans le genre sauvage il y a le jura http://www.gtj.asso.fr/

la aussi il y a longtemps on a suivi le doubs 
c'etait sympa il y a des petites cabanes de pecheurs le long de la riviere 
http://www.gr-infos.com/gr5f.htm








Et mon Calin?

Signaler
VilPanda
Il y a 3 années
Ok, je vous remercie Marie! Ouvrez une chaine youtube, vous êtes plus interessante que beaucoup de "bushcrafteur" :D

Pour jeune radin ou jeune ascète

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour,
Bien que vieille dinosaure libérée de l'obligation du travail, je me permets d'intervenir dans ce débat .
Je ne saurais qu'approuver le sens de l'épargne de VilPanda. Je peux seulement lui donner quelques conseils complémentaires.
Pour le matériel, une gourde est une dépense inutile . Une bouteille de boisson gazeuse (par exemple un générique de Coca Cola )est parfaite: plastique résistant à la pression, donc à la maltraitance du sac. Roulé dans le matelas mousse ,c'est une bouteille thermos 'on peut auusi choisir la vieille chaussette de laine réformée. Pour la douche de campagne ou la réserve d'eau, on peut récupérer un petit cubitainer de plastique vide. Pas de place dans le sac, très léger . On n'est pas obligé de boire le contenu au préalable, si on l'utilise pour la préparation du bourguignon avant de quitter son chez soi. Adduction d'eau créée en plaçant la réserve d'eau dans un micro sac en nylon suspendu aux bâtons de marche. Utilisable la nuit comme oreiller à eau par un cou délicat (d'après mon observation personnelle ,ce serait plus masculin que féminin).
Bol, couteau, cuiller ,sont largement suffisants pour ce qui est de la vaisselle.
Louis XIV considérait à juste titre la fourchette comme un honteux signe de décadence. Si Vilpanda, veut aller plus loin, il peut suivre l'exemple d'un grand maître ,Diogène le Cynique ,et se passer du bol.
Pour le ravitaillement, Théodore Monod traversait le désert avec dattes (la pâte de dattes, c'est moins cher et on en trouve en ce moment chez Aldi ) et huile d'olive. On peut aussi adopter le beurre ,un générique de vache qui rit, des flocons d'avoine, un générique de purée moussline, des rillettes de poisson (pas de liquide à jeter). De la poudre d'amande achetée au marché si vous voulez aller très loin dans l'avarice, à mélanger avec des flocons d'avoine et du lait en poudre Leader Price . Pas lourd ,pas cher.De la vitamine C en tube pour éloigner le risque de scorbut.
Pour la boisson, investir dans l'hydroclonazone, moins chère je crois que le micropur.
Choisir un endroit plutôt désert, où l'on ne peut rien consommer, et où les points de ravitaillement sont rares, avec des cabanes. Cela ne manque pas.
Une semaine dans le Capcir, ce n'est pas mal : de belles cabanes dans la vallée du Galbe ,avec cheminées (c'est utile en cas d'orage) , de très belles choses à faire dans les hauteurs . Une cabane à la Balmeta, d'autres dans le secteur de Fontromeu. Les vieux retraités que nous sommes ont tenu à l'automne dernier avec une semaine de ravitaillement du type indiqué dans le coin, sans descendre, avec les refuges gardés fermés.
Des bus à un euro pour les trajets des Pyrénées Orientales ( nous avons payé cela, assez honteux pour le trajet Les Angles Perpignan à l'Automne dernier).
Pour le trajet ferroviaire, pensez aux billets Prems.
Si, plus soucieux de l'épargne que nous , vous n'êtes pas au bout de la semaine saisi d'une frénésie de consommation qui vous fera consommer un repas gargantuesque au restaurant, vous penserez que les vacances sont le meilleur moment pour faire des économies.
Pour les câlins, un jeune radin doit savoir se hisser au niveau d'un ascète . Dois-je lui rappeler qu'Epicure distinguait les plaisirs naturels et nécessaires ,naturels et non nécessaires ,et ni naturels ni nécessaires? Le sage ne recherche activement que les premiers .
Bonnes vacances d'ascète ,et aussi d'esthète.
Calamity Jane



Un oubli impardonnable

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour à nouveau,
Théodore Monod emportait aussi une bonne réserve de semoule. Assurément dispendieux ,mais la semoule peut se consommer sans cuisson en cas d'absence ou de panne de réchaud .
Bon appétit !
Calamity Jane

Merci beaucoup

Signaler
VilPanda
Il y a 3 années
J'assure d'avoir tout lu et tout compris! J'ai même pris des notes. Je sais, je suis dingue!

J'ai donc décidé pour le Morvan, avec ma propre nouriture sur le dos (tout en m'aprovisionant sur la route au cas où)

Je vais voir quelle route prendre. J'ai acheté un guide, et je me procurerai les cartes en fonction :)

Donc merci beaucoup de vos réponses!

Re: Trekking, bivouac et pas d'argent.

Signaler
Camb71
Il y a 3 années
bonjour !
alors cette rando, faite ?
je ne lis cette discussion que maintenant, dommage : j'habite dans le coin.

amicalement

Re: Pour jeune radin ou jeune ascète

Signaler
Ame Nomade
Il y a 3 années
,,
Pour le matériel, une gourde est une dépense inutile . Une bouteille de boisson gazeuse (par exemple un générique de Coca Cola )est parfaite: plastique résistant à la pression, donc à la maltraitance du sac.
Pour la boisson, investir dans l'hydroclonazone, moins chère je crois que le micropur.

une bouteille en plastique est à proscrire totalement ; avec la chaleur il peut y avoir interaction entre le liquide et le plastique.
De toute façon le plastique est prévu de se décomposer, c'est un matériau altérable.
Si vous voulez prendre des bouteilles en plastique c'est votre choix , une gourde ça ne coûte pas grand chose.

Ensuite pour ce qui est de l'hydroclonazone on n'en trouve plus malheureusement en pharmacie


Re: Pour jeune radin ou jeune ascète

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour,
Je suis étonnée de lire que l'hydroclonazone ne se trouve plus en pharmacie. J'en ai acheté assez récemment, il ya un an au plus. Ce n'est nullement une garantie absolue de la qualité de l'eau traitée.
En ce qui concerne le plastique, une bouteille de boisson gazeuse vide n'est pas destinée à être conservée de longues années . A ce compte, on ne devrait jamais acheter quoi que ce soit dans une bouteille plastique.Dommage pour le coca cola, bien utile en cas de désordres provoqués par la consommation d'eaux douteuses même après traitement. D'autre part ,on peut aisément abriter une bouteille plastique de la chaleur en la roulant dans un matelas mousse (difficile pour gagner de la place d'en faire autant avec une gourde) ,et je ne donnais nullement des conseils pour une expédition sous les tropiques.
Que dire aussi, dans ces conditions des gourdes et casseroles en aluminium, soupçonné de favoriser la maladie d'Alzheimer ?
L'intérêt d'un cubitainer de vin en plastique vide est qu'il ne tient pas de place dans le sac. A prendre en considération tout de même quand on bivouaque assez loin d'un torrent et que l'on ne veut pas s'encombrer toute la journée d'un volume inutile
.Ne serait-il pas urgent d'interdire la randonnée en montagne ,et plus particulièrement la randonnée bivouac au nom du principe de précaution ? Il en de même de la cueillette des fraises des bois et des myrtilles. On n'est pas à l'abri d'une redoutable parasitose.
Calamity Jane

Bons Plans Voyage

Voyage Randonnée et trek