Forum Ardèche-Drôme

Femme seule en randonnée en Ardèche

7 réponses

Dernière activité le 03/07/2016 à 20:21 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Denebola00
Le 30 mai 2016
Bonjour,
Je souhaite partir une semaine en Ardèche pour faire de la randonnée. Je serai seule.
Une personne de ma famille qui a été en Ardèche une seule fois pour une semaine fait tout pour me décourager d'y aller, en me disant que c'est dangereux de partir seule, qu'il y a des junkies, qui boivent et fument et que je vais me faire agresser ou découper en morceaux. J'exagère à peine, mais cela m'énerve au plus haut point, puisque de toute façon dans ma famille, dès que l'on a un projet ( quel qu'il soit) il y a quelqu'un pour nous dire : ne le fait pas !!! Vivre entre ses quatre murs et entretenir toujours davantage le fardeau de la solitude et le seul mode acceptable.
Pour ma part je n'ai pas peur, il m'arrive souvent de courir ou de randonner seule près de chez moi, et je pratique un sport de combat.
Je n'ignore pas que comme partout ailleurs, il y a déjà eu des drames en Ardèche. Entre l'inconscience et la paranoïa, je ne sais plus quoi penser. D'après vous, il y a-t-il un risque de faire de mauvaises rencontres?
Je vous remercie par avance pour vos avis.
Bonne soirée !

ce n est pas le risque

Signaler
marie_31
Il y a 2 années
de mauvaises rencontres à mon avis mais plutot le risque d accident (genre une mauvaise chute une entorse) ou se perdre 

bon maintenant avec les portables c'est un peu moins problematiques mais faut il encore qu il y ait du reseau et de la batterie 

choisis un itineraire parcouru par ex le chemin de stevenson ... 
ou un morceau du chemin de saint jaques meme si cela ne passe pas forcement par l ardeche 

En effet

Signaler
Denebola00
Il y a 2 années
Bonjour Marie,

Merci pour votre réponse. C'est exactement ce que je me disais.
Evidemment, je ne vais pas m'aventurer dans de longues randonnées en itinérance, je voyais plutôt des randonnées à la journée, qui font des boucles, balisées, avec retour au point de départ dans l'après-midi et hébergement non pas en camping mais chez l'habitant. Je ne prends pas de gros risques et à mon sens, sous cette forme, ils restent assez limités. Sur les sentiers fréquentés il passera très tôt ou tard quelqu'un en cas de besoin (type blessure).
Encore merci pour votre contribution.
D'autres avis ?

en ardeche

Signaler
marie_31
Il y a 2 années
une liste d hebergement là 
http://www.laburle-ardeche.com/hebergements/hebergement-montagne-ardechoise.htm

pour les rando une base depart là 
http://www.ardechepleincoeur.com/randonnees/5923,circuits-et-boucles-de-randonnee.html


Merci pour les liens

Signaler
Denebola00
Il y a 2 années
Un grand merci Marie pour vos suggestions !

Bonne soirée à vous. :-)

Compagnie

Signaler
etrefal
Il y a 2 années
Il y aura d autres randonneurs

Balivernes

Signaler
Riffifi
Il y a 2 années
Balivernes, vous avez bien plus de chance d'avoir des problèmes d'insécurité en ville qu'en montagne, surtout si vous ne passez pas la nuit dehors. 
Je randonne souvent seul, et les personnes qu'on rencontre en montagne, lors de randos en particulier sont souvent assez sympathiques. Faut dire que les heures de marche nécessaires "filtrent" la population présente sur les sentiers. 
Pour en faire partie de temps en temps, les jeunes "qui fument et qui boivent" viennent dans ces coins pour être tranquilles. Au pire, ce qu'on risque en tombant dessus, c'est de bien te marrer. 
Comme dit précedemment, le plus gros risque quand on est seul, c'est la blessure. Évidemment, en respectant quelques règles de bases, le risque qu'il vous arrive quelque chose de très grave devient quasi-nul. 

1 - Informer quelqu'un (un proche par SMS, le gérant du camping ou du gîte) de son départ. Donner un itinéraire et une heure/jour de retour. Il vaut mieux que quelqu'un se rende compte de votre absence au bout de 24h que d'une semaine. 

2 - Prendre une carte en papier IGN (et savoir la lire). Une carte permet surtout de ne pas se perdre, mais aussi de prévoir des plans B en cas de blessure, d'orage, de difficulté sous-estimée. Je déconseille les GPS ou portables pour se repérer : ça se décharge, ça plante, ça craint l'eau et les chutes... (et en plus ça n'a aucun charme).

3 - Rester sur les sentiers balisés, donc fréquentés, et ne pas avoir peur de reculer devant trop de risques. Un passage étroit en aplomb sur des roches mouillés, pour moi c'est demi-tour ou itinéraire bis. 

4 - Dans le sac, TOUJOURS prévoir : un téléphone (même si ça ne passe pas partout, ça peut-être utile), un sifflet (ça peut servir si on est au fond d'un ravin ou dans le brouillard avec les jambes en vrac et que les randonneurs passent 30m au dessus), des vêtements adaptés (obligatoires en montagne en cas de coup dur) et suffisamment d'eau. 

Avec ça, les risques sont vraiment limités. 

ardeche 2016

Signaler

Il y a 2 années
Bonjour.

D'une manière générale, il vaut mieux partir accompagné, c'est plus sécuritaire. On ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Par exemple, si tu fais un malaise, si tu fais une crise d'appendicite  lol j'ai pleins d'exemples..... !! 

Pourquoi l'Ardèche ?

Amicalement,

marc

Bons Plans Voyage Ardèche, Drôme

Services voyage