Forum Mongolie

Road trip sans chauffeur en Mongolie, comment faire?

4 réponses

Dernière activité le 29/03/2016 à 13:13 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Dragonnissima
Le 28 mars 2016
Bonjour,
nous sommes un couple qui allons passer 5 semaines en Mongolie à la fin de l'été 2016. Il semble assez facile de trouver une voiture à louer avec chauffeur à des prix qui se valent tous à UB.
En revanche, nous avons plus de difficultés à trouver des agences qui louent la jeep sans chauffeur. Certains se sont-ils essayer aux routes mongoles seuls? Etait-ce une bonne idée?! L'essence coute -t-elle chère ?

Merci infiniment d'avance pour vos réponses.

Lore & Ben

Aucun problème

Signaler
helioth
Il y a 4 années
bonjour,
j'ai déjà effectué deux séjours en Mongolie, en venant avec mon véhicule depuis la France.
J'ai composé mon circuit seul, en m'aidant des cartes Russes  (cartes anciennes mais les pistes sont toujours d'actualité), et j'ai effectué près de 10 000 km sans guide ...et sans problème.
Il faut , par contre, être autonome question navigation( donc gps et plus si possible) et avoir un peu l'habitude des pistes assez "cassantes". Prévoir de coucher en bivouac, en fonction du circuit prévu , certaines fois pas de possibilité de dormir dans des yourtes, hôtels au chez des nomades.
Le prix du gasoil (pour mon cas ) était d'environ 1euro en 2013, maintenant je ne sais pas .

chauffeur

Signaler
DH84
Il y a 4 années
Les locations de voitures sont habituellement beaucoup plus chères sans chauffeur qu'avec. 

Pour une bonne raison : une très grande majorité des conducteurs étrangers ne saurait pas se débrouiller en dehors des routes goudronnées (et y en a pas beaucoup, des roites goudronnées...)

Soit vous vous sentez prêts pour une aventure comme ça (gérer les problèmes mécaniques, changer une roue dans la boue après vous être embourbés, vous diriger au GPS voire au sattelite, gérer les températures basses/hautes, etc...) et vous pouvez commencer à y penser (reste la barrière de la langue, qui n'est pas mince)

Sinon.... chauffeur ! 




c'est peut-être un peu caricatural ....

Signaler
helioth
Il y a 4 années
Bonjour,
,,
(gérer les problèmes mécaniques, changer une roue dans la boue après vous être embourbés, vous diriger au GPS voire au sattelite, gérer les températures basses/hautes, etc...) et vous pouvez commencer à y penser (reste la barrière de la langue, qui n'est pas mince)


ok pour les "petits" problèmes mécaniques, mais en général si le véhicule est en bon état, il n'y a pas beaucoup de risque,à moins de conduire sans précaution, rouler vite sur de mauvaises pistes, ne pas faire attention aux trous, cailloux et autres particularités présentes sur toutes les pistes du monde.

S'embourber en Mongolie ....vraiment il faut le faire ! alors effectivement, si l'on recherche (comme je le fais) les pistes les plus perdues, dans des zones de tourbières, en bordures de certaines rivières  ...etc ...là c'est possible .
Par contre je suppose que ce n'est pas l'objectif recherché, donc en restant sur les pistes principales, il n'y a aucun risque.

Pour se diriger, effectivement un gps est nécessaire ( ce qui implique d'ailleurs l'utilisation des satellites ...), mais il existe maintenant des tablettes android, équipées de gps interne, et des applications (hors ligne) permettant de connaitre notre position en temps réel et donc de suivre notre progression sur l'écran, en ayant évidemment chargée la carte de la Mongolie avant de partir. Ces cartes sont d'ailleurs très précises et font apparaitre les grandes et les petites pistes, donc largement suffisantes pour ce pays et ce que l'on veut réaliser comme circuit.

Pour ce qui concerne les températures, à la période choisie, il n'y a pas des températures très différentes de celles que l'on trouve en Europe à la même époque. Peut-être au mini 10° dans le nord ( la nuit) et maxi 25°-30° ( le jour) dans le sud du Gobi.

Quant à la langue, c'est la même chose dans beaucoup de pays, on se fait comprendre avec des gestes ....

pas d'accord

Signaler
DH84
Il y a 4 années

NB :  je ne suis pas un expert absolu de la Mongolie, je ne parle pas en tant que tel, mais j’ai eu l’occasion d’y partir pendant 7 semaines l’an dernier, et d’échanger très régulièrement avec des amis mongols qui travaillent dans le tourisme.

Je crois qu’on est pas d’accord sur pas mal de points, ça ne correspond pas à ce que j’ai vécu, je laisse à d’autres le soin de donner leurs expériences pour qu’il y ait le plus d’avis possibles !

 
[citation msg="4046655"] ok pour les "petits" problèmes mécaniques, mais en général si le véhicule est en bon état, il n'y a pas beaucoup de risque,à moins de conduire sans précaution, rouler vite sur de mauvaises pistes, ne pas faire attention aux trous, cailloux et autres particularités présentes sur toutes les pistes du monde. [/citation]

Des trous, des cailloux, sur certains pistes, il n’y a que ça. Y compris sur les autoroutes du désert de Gobi. Et personne n’est à l’abri d’une erreur de conduite.

Et même si le risque est faible, se retrouver en rade dans la steppe ou au milieu du désert de Gobi, c’est quand même l’assurance d’une sacrée galère.

Je ne conseille l’expérience qu’à des personnes expérimentées sur ce type d’aventures.


[citation msg="4046655"] S'embourber en Mongolie ....vraiment il faut le faire ! alors effectivement, si l'on recherche (comme je le fais) les pistes les plus perdues, dans des zones de tourbières, en bordures de certaines rivières  ...etc ...là c'est possible .Par contre je suppose que ce n'est pas l'objectif recherché, donc en restant sur les pistes principales, il n'y a aucun risque. [/citation]

L’an dernier, sur la piste vers un temple du Nord, Septembre. Gros orage, on s’est embourbé, on a vu 3 autres bagnoles en plus de nous aussi, y compris des locaux.

Après lecture et échanges, ça arrive régulièrement avec de grosses pluies. Pas gravissime, mais ça peut vite devenir très très chiant si la nuit approche et qu’on arrive pas à sortir.

Tenter « s’embourber / Mongolie » dans Google pour quelques histoires…

[citation msg="4046655"]
Pour ce qui concerne les températures, à la période choisie, il n'y a pas des températures très différentes de celles que l'on trouve en Europe à la même époque. Peut-être au mini 10° dans le nord ( la nuit) et maxi 25°-30° ( le jour) dans le sud du Gobi. [/citation]

Si on parle bien de la « fin de l’été », à savoir fin août et septembre, nous avons eu plusieurs fois moins de zéro la nuit sans monter très haut en altitude.… et 40 cm de neige au bord du lac Kohvsgol mais ça, c’était apparemment rarissime. Il peut faire froid dès début septembre, notamment dans le Nord.

Bons Plans Voyage Mongolie

Voyage Mongolie

Services voyage