Forum Écosse

Bien organiser mon départ en Ecosse

16 réponses

Dernière activité le 24/03/2016 à 09:56 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Opioum
Le 13 mars 2016
Bonjour, 

Je pense partir seul pour la premiere fois 7-10 jours en écosse début Avril. Mon but est de visiter les grandes villes mais aussi les grands espaces. 

Mon souhait serait de faire des randonnées de maximum 15km.En cherchant a droite a gauche sur le net je n'ai pas réussie a trouver de cartes précises avec les différents sentiers possibles sur les lieux emlématiques. (peut être ai-je mal cherché) . J'ai l'impression qu'il est impératif de partir d'une ville pour en rejoindre une autre.
Mon but était plus de me poser 1 jour ou deux dans une même ville et de parcourir les alentours sur différents sentiers mais j'ai l'impression que c'est difficile. 
Partir d'un point A à un point B ne me dérange pas mais n'ayant pas de véhicule pour me déplacer j'ai peur de vite me retrouver bloqué. 

Certains d'entre vous on déjà parcourus les diffrentes régions d'Ecosse a pied avec comme unique moyen de transport le train (ou le stop a la limite ) ? Est on vite pénalisé par ce choix ou les randonnés et grandes étendues restent accessibles. 

Je ne prend pas de tente avec moi et dormirais surement dans les B&B. 

Merci pour ceux qui me répondront ! :) 

Sans voiture

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour,
Sans voiture et pour une durée aussi courte, il faut savoir vous limiter.
D'abord achetez la carte Michelin pour connaître la géographie de l'Ecosse, très complexe. Vous connaîtrez ainsi non seulement le réseau routier mais le réseau ferroviaire.
Allez sur le site Traveline Scotland pour les transports en commun et sur Walkhighlands pour les randonnées.
Une suggestion ,facile à mettre en oeuvre.
Edimbourg ou Glasgow, puis train jusqu'à Mallaig. A Mallaig, possiblité d'aller à Inverie ou dans les Small Isles. Pas de midges en Avril, vues superbes sur les montagnes enneigées. Des possiblités d'hébergement économiques (très peu à Mallaig ou le bunkhouse Sheena backpapers n'a qu'une très faible capacité): bunkhouses, yourtes, cabanes. Deux belles marches sans danger, à part le taureau au milieu du chemin sur l'île de Rum Kilmory bay et Harris.
Vous pouvez aussi vous rendre à Ullapool, d'où partent une série de bus pour Lochinver, Achiltibuie, Inchnadmph, vous pouvez rejoindre aussi en changeant de bus Poolewe, Gairloch, Kinlochewe..
Attention, il peut faire très froid. Les grands espaces écossais peuvent être extrêmement déserts et la randonnée peut y être dangereuse (sentiers parfois inexistants, même si une pancarte indique "public footpath", pas de ravitaillement possible, pas d'hébergement , pas d'abri) , surtout si vous êtes seul. Je voyage sans voiture ,et j'ai effectué quatre séjours en Ecosse,,essentiellement consacrés à la randonnée, dans les espaces sauvages, mais pas seule.
Un bout de West Highland Way est peut-être envisageable .Le Great Glen Way sans doute aussi. Ces deux itinéraires restent assez civilisés.
L'île d'Eigg a tout ce qu'il faut en matière de ravitaillement et d'hébergements, l'île de Rum aussi (une épicerie). Il en est de même pour Inverie. Il faut aimer les lieux isolés.
Calamity Jane

Merci pour votre réponse

Signaler
Opioum
Il y a 3 années
Je pars du coup le 29 mars, je n'ai pas encore pris de billet retour. J'ai acheté le guide du routard pour pofiner mon itinéraire. Je pensais partit d'Edimbourg en train jusqu'a Inverness une fois la bas rejoindre les différentes petites villes en stop et faire les randonnées et voir les paysages alentour jusqu'a arrivé a fort August puis fort William puis Oban puis retour à Glasgow. 
J'ai l'imrpession que pour retoruver les grandes étendues et paysages une voiture serait primordial :/

Rejoindre les espaces sauvages

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour,
Je crois que vous ne connaissez pas encore très bien la géographie écossaise et qu'une consultation attentive de la carte Michelin qui vous indique où sont les montagnes, les lochs, les routes et les voies ferrées vous éclairerait.
Inverness est une ville importante. A proximité immédiate, ce ne sont pas les grands espaces sauvages. En revanche, avant Inverness, au Nord de Pitlochry et jusqu'à Aviemore s'étendent de part et d'autre des espaces très sauvages, en particulier à l'Ouest, qui seront vraisemblablement enneigés. Allez sur le site Winterhighlands weather, vous aurez une idée précise de la situation actuelle.
On peut très bien randonner à partir des petites gares du secteur Pitlochry Kingussie.Le site Walkhighlands vous l'explique. Mais je dois vous mettre en garde contre les risques que peuvent faire courir les conditions météo , les marécages, et l'absence de couverture réseau dans bien des endroits.
La voie ferrée Glasgow-Mallaig traverse de grands espaces très sauvages, inaccessibles par la route entre Bridge of Orchy et Spean Bridge. Si le temps est clair, vous aurez une bonne idée des problèmes que l'on peut rencontrer si l'on veut traverser ce secteur.Beaucoup de choses très intéressantes à faire à partir de Mallaig dans des endroits très sauvages : traversée du magnifique loch Nevis jusqu'à Inverie, Small isles, passage dans l'île de Skye, loch Morar
La voie ferrée Inverness Kyle of Lochalsh emprunte le glen Carron . Dans certaines "gares" , le train ne s'arrête que sur demande . J'ai transmis au forum une photo de la gare d'Achnaschellach pour donner une idée de la réalité. Pour la station voisine de Lochluichart , je pense que c'est encore pire. Ne rêvez pas dans les secteurs sauvages de petites villes entre lesquelles vous pouvez faire du stop. Au Nord du glen Carron, un village de 100 habitants est une localité importante ,et elle ne possède pas forcément de commerce d'alimentation. J'ai dû recenser lors de nos randonnées dans l'Ecosse sauvage tous les commerces d'alimentation du Nord Ouest pour planifier le ravitaillement. Une localité sur la carte peut se réduire à un pub hôtel comme Sligachan sur l'île de Skye Cluanie Inn entre Fort William et Kyle of Lochalsh.
Le trajet routier Inverness-Fort William que j'ai effectué par la route en empruntant un bus Citylink ne m'a pas paru particulièrement intéressant. Je dirais même que c'est ce que j'ai le moins apprécié en Ecosse.
Il vaut mieux vous rendre à Fort William par le train ou par le bus à partir de Glasgow.
La gare de Bridge of Orchy peut être un bon point de départ. Vous pouvez aussi facilement vous rendre à Fort William en bus à partir de Glasgow en passant par Rannoch Moor et Glencoe.
De Fort William , vous pouvez facilement rejoindre en bus l'île de Skye en passant par le glen Shiel , le loch Duich, Eilean Donan Castle et Kyle of Lochalsh que l'on peut également atteindre en chemin de fer à partir d'Inverness.
Calamity Jane

Ecosse vue du bus et du train

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour encore,
Si vous explorez le stock de photos que j'ai transmises au forum, vous trouverez parmi mes photos Ecosse des photos prises de la ligne Edimbourg Inverness , des photos prises de la ligne Inverness-Kyle of Lochalsh entre Kyle of Lochalsh et Strathcarron, et beaucoup de photos de la ligne Glasgow - Mallaig par Fort William et Glenfinnan, ainsi que des photos prises du bus entre Poolewe et Dundonnell. Je précise généralement où ces photos sont prises
Vous trouverez aussi pas mal de photos supplémentaires prises du train lors du voyage aller et du voyage retour dans mon très long carnet de voyage intitulé "Un voyage dans les Small isles". Explorez les rubriques du forum.
Pour aller d'une vraie ville à l'autre, nul besoin d'une voiture, bien au contraire.
Les espaces sauvages , vous les verrez du train. Les explorer vraiment, cela demande de l'expérience et de la préparation.
Dans les endroits perdus (relativement seulement) , il n'est pas évident de trouver surtout hors saison un B&B (tarif pas avantageux pour une personne seule). Dans les endroits réellement perdus, on peut être très heureux de trouver un hébergement tel que Carnmore bothy (cherchez "Carnmore bothy sur Google images". J'insiste sur le fait qu'il ne faut pas faire n'importe quoi. On peut mourir de froid ou noyé en Ecosse dans les grands espaces sauvages.
Calamity Jane

Merci pour les informations

Signaler
Opioum
Il y a 3 années
Merci pour toutes les informations et mise en garde. 
Dèq que possible je m'en vais acheter la carte michelin pour avoir une idée plus précise d'ou je dois aller. 
Quand a vos mises en garde concernant les endroits éloignés et dangereux j'en suis conscient c'est pour ca que je souhaite toujours rester à proximité de villes importantes. 
Mon problème est que j'ai peu d'experience voir aucune et que je souhaite quand même me retrouver dans de grands paysages isolés. Pour cela je dois faire des concessions et privilégier la sécurté. Si je m'étais rabbatu sur inverness jusqu'a fort august c'est parce que peu de km séparait les deux. Donc en cas de problème entre ces deux villes les reliés en cas d'imprévu serait plus facile. 
Je prend bonne note de vos conseils et je vais réetudier mon séjour avec différents sites notamment visitscotland et walkinghighland. 
C'est en raison de ma petite experience que je souhaitais faire des randonnées a proximités de ville même si je dois faire une croix sur les grandes étendues.
Mais avec les conseils que vous m'avez fournis je vais pouvoir élargir un peu plus mon plan que ce que j'avais prévu.

Merci  encore 

Great glen way

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour,
Si je vous consellais le Great Glen Way qui joint Inverness à Fort William en passant par Fort Augustus, c'était pour que vous puissiez marcher sans trop de risques.
Il en de même pour le West Highland Way entre Bridge of Orchy et la station de ski de Glencoe. Vous ne serez pas très loin de la route. Par temps de brouillard et de tempête cela peut être très pénible cependant (aucun abri et lande très exposée au vent jusqu'à Kingshouse. Ne pas couper en tout terrain pour rejoindre la route : il y a de très profondes crevasses dans la tourbière. Il faut impérativement rester sur le chemin. Le Great glen way me paraît plus adapté pour un débutant. Encore faut-il prendre la météo locale. Mais train entre Edimbourg et Inverness+tout ou partie du Great Glen Way (allez sur le site Walkhighlands, rubrique "long distance walks" + (il y a des bus très réguliers entre Inverness et Fort William + retour par la voie ferrée Fort william -Glasgow (avec éventuellement un aller retour à Mallaig en passant sur le viaduc de Glenfinnan) ou par le bus en passant par Glencoe, cela se défend.Aucun problème entre Glasgow et Edimbourg
Il vous faut un équipement de randonnée en montagne classique.
La carte Michelin est indispensable pour concevoir le voyage dans son ensemble : attention, les distances sont en miles ! Pour marcher, il faudra vous procurer les cartes Ordnance Survey au 50000ème. Et attention au budget . Le cours de l'euro n'est guère favorable actuellement par rapport à celui de la livre.
Pour le transport, cherchez Highland Rover sur internet. je n'ai pas employé ce système, mais c'est peut-être adapté pour vous.
Calamity Jane

Autre possiblité

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour encore,
Vous pouvez peut-être aussi emprunter le West Highland Way entre Ardlui et Bridge of Orchy ;: passage par Crianlarich et Tyndrum. La carte Michelin indique le West Highland Way. Encore faut-il connaître les conditions d'enneigement ou de coulée de neige éventuels entre Crianlarich et Bridge of Orchy quand on passe au pied du Beinn Dorain Allez sur le site West Highland Weather.
Pour les villes importantes dont vous parlez , je m'interroge. Il y a certes quelques villes importantes en Ecosse, mais les Highlands sont le pays des clearances.
Calamity Jane

Je pouvoir réellement définir mon programme merci

Signaler
Opioum
Il y a 3 années
Concernant les villes importantes je pense surtout aux endrois touristiques ou dormir et possible importantes n'était peut être pas le therme adapté. 
Merci en tout cas pour tous les conseils. L'écosse à l'air d'être un pays magnifique avec pleins de magnifiques paysages reculés à découvrire. Merci également pour les photos partagées qui vont me permettre d'anticiper et de savoir à quoi m'attendre.
Je posterais d'ici ce soir je pense mon nouvel itinéraires avec les différentes infos que vous m'avez fournis. 
Concernant l'équipement je suis un peu perdu, je comptais acheter des chuassures de randonnées et bien sur un sac mais ensuite je ne vois aps trop de quoi j'aurais besoin. Je pensais déjà un couteau suisse, lampe torche, trousse de secours. Ensuite je ne sais pas si il y a des éléments primordial pour la randonnée. 
Je sais que je suis pas très bien préparé mais je suis un peu noyé dans toutes les infos que je trouve. 
Comment avez vous préparé votre premier voyage en Ecosse ? Enormement de préparations avant le départ ou vous avez simplement préparé les principaux éléments et vu sur le tard ? 

Equipement nécessaire

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour à nouveau,
Il vous faut des vêtements chauds (polaires), bonnet, gants, éventuellement bâtons , facultatifs sur des chemins faciles, indispensables en terrain spongieux et une protection contre la pluie et le vent.Pour un tronçon du Great Glen Way (personnellement , il me semble que j'éviterais l'étape la plus longue , celle qui part d'Inverness ou y arrive) en prenant le bus Citylink) des chaussures de montagne légères sont suffisantes. Du point de vue de l'organisation en étudiant bien la ligne Citylink, vous devez peutêtre pouvoir revenir à votre hébergement initial si vous en trouvez un qui vous convient vraiment.
Renseignez vous sur les hébergements et le points de ravitaillement. Cherchez s'il y a des Auberges de jeunesse ou des bunkhouses. Walkhighlands doit vous fournir des indications, mais cherchez sur la rubrique Accommodation en tapant sur Google le nom des localités repérées sur la carte.Vous trouverez peut-être aussi des informations sur le site Undiscovered Scotland.
Personnellement, je pars avec un couteau pliant pas cher (attention, pas d'opinel pour ne pas avoir de problème aux contrôles, et mieux vaut se faire confisquer éventuellement un petit couteau sans valeur), un bol en plastique et une cuillère .Une lampe frontale est toujours utile. Il faut des gourdes ou des poches plastique. Plus économique, les bouteilles de coca cola vides ,très résistantes. De l'hydroclonazone achetée en pharmacie pour traiter l'eau quand il faut boire l'eau des torrents.Pharmacie personnelle.
Je suis, comme mes compagnons et compagnes de randonnée une vieille randonneuse bivouaqueuse en montagne toujours en activité pratiquant depuis des dizaines d'années plusieurs fois par an et j'ai depuis longtemps l'habitude d'élaborer des itinéraires à partir de cartes.(carte Michelin puis cartes à échelle de plus en plus réduite).
J'ai très longuement préparé nos premiers voyages en Ecosse, surtout pour ce qui concernait les sections du Cap Wrath Trail qui nous ont intéressés, avec l'aide précieuse d'habitués du forum et très bons connaisseurs de l'Ecosse comme Joyce et Iain Phradaig. .Des improvisations ont cependant été nécessaires. Pour notre dernier voyage, les choses ont été beaucoup plus rapides. Nous connaissons maintenant un peu les problèmes.
J'ai fait pour le forum quatre très longs carnets de voyage (le premier inachevé pour cause de panne informatique (j'écrirai peut-être un de ces jours la fin) , intitulé (pas par moi) "Retour d'Ecosse par Eurolines". Le second "Randonnée d'Inverie à Poolewe", le troisième "Comment la montagne accoucha de quatre souris trempées" et le dernier , le seul qui soit illustré, "un voyage dans les Small Isles", dans le but de fournir des récits en français (il n'en existe pas encore beaucoup ) relatifs à la randonnée en Ecosse et à nos aventures et mésaventures.
Bonne préparation.
Calamity Jane

Après mur reflexions

Signaler
Opioum
Il y a 3 années
Re bonjour

Du coup j'ai beaucoup réfléchis et je pense reprendre l'itinéraire :
Edimbourg -> Inverness -> Fort William -> Glencoe -> Oban

Pourquoi ?

Car je n'ai pas d'experience et je prefere faire des concessions sur de grands espaces plutot que de me mettre en danger. Et ca me donnera une occasion de revenir.

Je vais également me procurer le guide michelin de l'Ecosse et utiliser le site Walkhighlands pour prévoir les différentes randos

Encore merci pour toutes les infos fournis qui m'ont permis de m'éclairer sur mes aptitudes et ce que je devais peut être faire ou ne pas faire

another idea

Signaler
simple planet
Il y a 3 années
Salut,

je m'immisce dans votre discussion, ma foi fort bien renseignée et plein de ressources et d'infos pertinentes. Je n'ai aucune prétention de pouvoir en rajouter.

Je veux simplement suggérer quelque chose d'assez rarement évoqué : pourquoi ne pas faire appel à un guide ?

Tu pourrais réaliser le trajet fixé, tranquillement, et sur un jour donné, lorsque par exemple tu es à Glen Coe, tu pourrais passer une journée avec un guide dans la montagne...

L'avantage que je vois, c'est que tu es avec quelqu'un, donc c'est tout de suite plus sympathique. Ensuite, tu es vraiment encadré, donc tu apprends énormément de choses en peu de temps, tu sais ce qui est bien et ce qui ne l'est pas, tu auras une expérience concrète de ce qu'est "randonner dans les highlands écossais", et tu pourrais, plus tard, entreprendre en autonomie, sûr de toi, d'autres aventures. Personnellement, c'est en partie comme ça que j'ai appris les "aventures". Si on te donne de bons conseils concrets, de petits trucs, de règles de toute genre (orientation, matériel, météo, pratiques éthiques, ...), tu peux très vite progresser. Ensuite, tu apprendras des trucs sur la nature que tu vois autour de toi, et aussi des trucs en langue anglaise, ou sur la culture écossaise. :)

Évidemment, si tu avais un ami qui s'y connaissait, ce serait mieux. Mais si tu pars seul, l'idée d'un guide, je dis : pourquoi pas. Je ne  vois pas d'inconvénient, mise à part la question du prix bien sûr. Il faut sans doute compter, je ne sais pas, peut-être 80 livres pour la journée, je dirais ? Je ne sais pas trop. Par exemple, en France, se faire encadrer en montagne pour une journée d'escalade, c'est de l'ordre de 100-200 euros, c'est avant tout selon la difficulté. C'est cher, et encore que, tout est relatif, mais ça vaut le coup.

Cela reste une question de goût, bien sûr. Je tenais simplement à évoquer cette possibilité qui, dans certains cas, peut se réveler une investissement intelligent, et permet de passer un *vrai* bon moment à l'extérieur, dans des endroits où tu ne serais pas allé seul...

SI jamais tu veux explorer l'idée, le site Walkhighland a un annuaire de pleins de guides (on dit mountain leader). Et sinon, ben sur place, Glen Coe, c'est le Chamonix écossais, autrement dit, le plus grand spot pour les sports de montagne. A l'OT, tu auras quelqu'un pour te trouver un guide pour une sortie.

POurquoi pas !

Signaler
Opioum
Il y a 3 années
Bonjour, 

Merci du conseil. 

C'est vrai que c'est une idée qui m'a traversé l'esprit. En Francej'ai toujours tout fait moi même. J'ai jamais fais appel a des guides. ¨Pour cela que je m'étais pas attardé sur cette idée. 
Puis je parle peu anglais enfin les bases pour me fairecomprendre mais une conversation fluide j'ai vraiment du mal. Donc les explications d'un guide j'aurais peur de vite lacher. Après si il y a des guides franchophones pourquoi pas. 


Bon conseil

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour,
Le conseil de Simple Planet est tout à fait pertinent . La formation à la randonnée en montagne s'obtient par l'enseignement d'un guide (sans doute le mieux ) ou dans un groupe . Si ce n'est pas pour cette fois-ci, c'est du moins un conseil très judicieux. Opioum peut faire un stage de formation ou randonner dans un club spécialisé en France. En plus, c'est un bon moyen de se faire des amis avec qui randonner ultérieurement. Et pourquoi ne pas s'entraîner un peu tout au long de l'année ?
Calamity Jane

débutant

Signaler
simple planet
Il y a 3 années
Oui, pour les débutants, je trouve aussi que c'est une façon fiable de commencer, de se donner de bonnes bases sûres. L' "enseignement" peut passer par des amis, des connaissances, ou par des professionnels de la montagne.

C'est une des façons fiables, il y en a d'autres, c'est aussi une question de difficulté. Plus ce qu'on vise est technique, plus on a besoin de conseils. Si tu veux scrambler par exemple, il va falloir engranger de l'expérience et des conseils. Commencer par explorer tes environs, faire des expériences de bivouac près de chez toi ne peut que te faire avancer aussi, Opioum.

Randonner en Écosse, ce n'est pas tout à fait comme en France, en effet. Le climat, la nature des sols, la couverture réseau, la présence humaine. À ce titre, si on regarde les données démographiques, on voit que le nord des Highlands, le Caithness et le Sutherland, fait partie de la zone la moins peuplée de toute l'Europe de l'Ouest. Donc oui, le Cape Wrath Trail, oui, c'est vraiment remote, et demande quelques précautions en terme de sécurité.

Calamity Jane, vous ne compileriez pas vos récits et photographiqes dans une sorte de fichier, de carnet de voyage d'un seul tenant ? Voire de livre ? Je suis sûr qu'il aurait du succès. :)

précisions

Signaler
simple planet
Il y a 3 années
J'ai oublié de donner un lien vers le Glenmore Lodge : http://www.glenmorelodge.org.uk. C'est à Aviemore, enfin précisément à Glen More, un peu de moins de 10 miles en direction du Cairngorm. C'est une structure qui propose plein d'activités guidées, et aussi des formations à la montagne, c'est par cet organisme que passe le diplôme de mountain leader. C'est une alternative aux guides indépendants. Tu peux peut-être trouver un stage sur deux jours d'initiation à la marche, et te retrouver en groupe. Tu peux réserver à l'avance etc. Et puis sinon, sur leur site web, il y a plein de bons conseils, des brochures etc. Et puis si tu passes à Glen More, il y a une auberge de jeunesse pas mal du tout (Cairngorm Lodge, SYHA), et plein de randos faciles partent de l'auberge... Ce n'est pas sur ta route, mais bon.

Si tu passes à Glen Coe, il y a le fameux Ice Factor, le plus grand mur de glace artificiel d'Europe, tu peux te faire une session de cascade de glace s'il fait mauvais temps, un jour. Si c'est ton goût bien sûr...

Sinon, après consultation, les tarifs pour les guides, c'est aux alentours de £120-150 pour un jour complet. Un stage sur deux jours au Glenmore Lodge, c'est £250.

Et enfin, je n'ai pas trouvé de guide qui dit parler français. Il foit y en avoir, mais il faut les contacter...

Désolé si tout ça est un peu hors sujet. Je laisse surtout des infos générales sur le sujet, pour en faire un peu le tour, c'est tout, des fois que ça puisse être utile à qqun.
Bonne journée.

Bon voyage

Signaler
calamity jane
Il y a 3 années
Bonjour à nouveau,
A l'intention d'Opioum
Dormez dans des conditions très sommaires dans des lieux magnifiques . Vous trouverez ensuite vulgaires les plaisirs de la consommation , comparés à ceux de la contemplation. Un dessin de Samivel, que j'aime beaucoup représente successivement deux montagnards bivouaquant sur un sommet, au soleil couchant . Légende des deux dessins. Le riche : "Enfin pauvre ! "
Le pauvre : "Enfin riche ! "
On peut randonner seul (pas forcément à faire), à deux ,en groupe. C'est une bonne manière de tester la valeur de ses relations. Cela crée des liens irremplaçables.
Même si la réalité politique ou sociale peut être grise , ou très noire, vous conserverez un peu de la joie de vivre dans un monde où l'action peut être la soeur du rêve .
A l'intention de Simple Planet
Mes carnets sont plutôt mal écrits , dans un style plutôt lourd ,et mêlés d'élucubrations personnelles de qualité discutable. Quant à mes photos, elles sont faites par quelqu'un qui ignore tout de la technique, sur des appareils très bas de gamme , dont le mérite est de tenir dans ma poche et de ne pas susciter trop de regrets s'ils périssent victimes d'inondation. J'en communique beaucoup parce que je me sers personnellement beaucoup des photos des autres pour préparer mes itinéraires, mais je ne me fais guère d'illusions sur leur qualité.
Le récit de nos aventures est tout sauf glorieux . Nous n'avons fait, en deux fois , sur le Cap Wrath Trail que deux sections :Glenfinnan- Shiel bridge par Inverie et Barrisdale. Glen Carron Poolewe (nous avons dévié de l'tinéraire type) par deux itinéraires différents ,(avec par deux fois le sommet du Beinn Eighe Mountain trail au passage: l'idée était de repérer le passage qui conduit du glen Torridon à Kinlochewe en passant par le loch Coire Mhic Fearchair). Les conditions météo nous ont fait renoncer lors de notre troisième voyage à passer du lochan Fada au loch Na Sealga puis à Ullapool. Nous avons ensuite avec regret renoncé à la marche vers le Cap Wrath , toujours à cause des conditions météo ,aggravées par la tendinite de l'un d'entre nous, à la suite d'une descente dans la neige du bealach na Uidhe dans les montagnes de l'Assynt , en terminant sur la route en stop à la tombée de la nuit avant Kylesku . Je l'ai raconté pour que l'on ait une idée de ce à quoi on peut s'attendre en Ecosse , début Mai, à une altitude bien modeste. A vrai dire, je crois que les conditions météo peuvent même être bien pires.
Je pense qu'il y aurait effectivement énormément de choses à publier sur la randonnée en Ecosse, et beaucoup de projets à concevoir. Gros travail en perspective . J'aurais beaucoup d'idées sur la question (en particulier concernant l'étude sur le terrain des itinéraires de Bonnie Prince Charlie tels qu'ils sont décrits par Walter Biggar Blaikie dans l'ouvrage intitulé "Itinerary of prince Charles Edward Stuart" accessible sur internet) mais il faudrait avoir le temps d'explorer, le temps de réaliser. Je doute de l'avoir.
Si j'étais un peu moins nulle en informatique , et si mes autres occupations m'en laissent le loisir, je pourrais peut-être reprendre tous mes récits, en insérant les photos ,pour le forum.
Calamity Jane

Bons Plans Voyage Écosse

Voyage Écosse

Services voyage