Forum Namibie

17 jours en Namibie

98 réponses

Dernière activité le 01/04/2018 à 14:32 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Millie
Le 27 février 2016
Déjà quelques semaines depuis notre retour de Namibie, je tenais à revenir pour remercier à nouveau tous ceux qui nous ont donné une foule de super conseils : Annick, Puma, Tanit, et tous les autres !

La Namibie, c'était mon rêve depuis longtemps, et vous avez contribué à ce qu'il se réalise. C'était la séquence émotion :) mais vraiment MERCI!

Nous sommes parties en décembre 2015, pile au commencement de la saisons des pluies. Malgré tout, ce fut magique, et j'ai 140Go de photos et vidéos à trier (pas fini!!!)

Je vais commencer un carnet dans un prochain message, à tout bientôt !

Let's go to Africa !

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Déjà posons les bases : voyage en Namibie du 4 au 22 décembre, en self-drive, 2 filles de 28-29 ans.
Moi qui vis au pied du Mont-Blanc, passionnée de photographie et de voyages mais avec une expérience, avouons-le, somme toute limitée en matière d'aventures au bout du monde. Mon amie, elle, a un CV d'aventurière bien rempli, elle travaille d'ailleurs dans l'humanitaire au fin fond de la jungle à Madagascar. Sa présence a rassuré mon petit stress lié à la conduite de 4x4 sur piste africaine, à droite d'ailleurs. Elle a HYPER bien géré, zéro panne, zéro enlisement et surtout zéro crevaison malgré des chemins bien traitres (sable fin et mou, lits de rivière, tôle ondulée, etc): BIG UP NADOU! :)

Côté préparation, on est passé par Tourmaline Safaris, que je recommande : devis adapté à mes demandes, réactivité au top, bon conseils, et sur place un carnet de route au top.

Le parcours, assez classique pour une première namibienne, qui permet de réaliser une boucle d'environ 4000km :

J1 : Windhoek - Londiningi BB
J2 : Okonjima - Africat (campsite)
J3 : Etosha - Namutoni (campsite)
J4 : Etosha - Halali (campsite)
J5 : Etosha - Okaukuejo (campsite)
J6&7 : Palmwag - Palmwag lodge (campsite)
J8 : Brandberg - White Lady Lodge
J9&10 : Walwis Bay - Oyster Box Guesthouse BB
J11 : Sesriem - NWR Sesriem (Campsite)
J12&13 : NamibRand Nature Reserve - Namibrand Family Hideout (campsite Venus)
J14 : Lüderitz - Kairos Cottage BB
J15 : Keetmanshoop - Quiver Tree Forest (campsite)
J16 : Mariental - Bagatelle Kahalari (campsite)

La période, décembre, n'est pas la meilleure pour le voyage : à cause de la saisons des pluies les animaux ne viennent plus aux points d'eau (il y a d'énormes flaques un peu partout) et sont plus difficiles à voir. Autre inconvénient: après la pluie les insectes sont de sortie, et sont LEGION.
On n'avait pas le choix des dates de voyage, mais à refaire j'y retournerais en novembre... Par contre pour les photos, le ciel bleu chargé de nuages ça ajoute un coté dramatique bienvenu ;)
Autre avantage de cette période par contre : il fait bon la nuit, un pull ou veste softshell suffit dans la valise !

La suite bientôt, stay tuned :)

Windhoek, arrivée

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Vendredi 4 décembre, aéroport de Genève. Je fais le change pour retirer des Rands sud-af, et je vide leur caisse ;)
Mon vol South African Airways comprend 2 escales : la première à Francfort et la seconde à Johannesburg. C'est un vol de nuit, en classe éco, sans l'option dodo, et à Joburg c'est la course pour traverser l'immigration et arriver à la porte d'embarquement qui se trouve dans un autre terminal. J'arrive le samedi midi à Windhoek, l'aéroport est tout petit, il n'y a que deux avions au sol et on débarque sur le tarmac par une chaleur écrasante. Il neigeait à Genève alors quel contraste ! Bienvenue en Afrique !! :)

A mon arrivée le loueur de voiture - African Tracks - m'accueille et m'emmène jusqu'à l'agence pour récupérer mon 4x4. Sur la route je croiserai mes premiers (et uniques) babouins du voyage !

Ma "compagne de voyage" n'atterrit qu'en fin d'après-midi, donc c'est moi qui m'occupe de toutes les formalités concernant le 4x4. Alex, de Londiningui Guesthouse, me retrouve à l'agence et le loueur et lui me briefent sur le Toyota Hillux double cabine avec tente sur le toit. C'est la première fois que je vais conduire un "tank" pareil, surtout à droite, et ça me stresse un peu mais tout se passe bien. Le 4x4 est dans un état impeccable, il y a tout ce qu'il faut pour le camping, par contre le véhicule est "livré" avec le réservoir quasiment vide.

Je suis Alex jusqu'à Londiningui et après une bonne douche je le retrouve pour qu'il m'explique en détail les étapes du voyage avec des tas de conseils pratiques sur les courses, les us et coutumes du pays, les plus belles routes, ce qu'il ne faut surtout pas faire avec les bêtes sauvages etc. Alex est un ancien guide touristique, j'ai vraiment apprécié qu'il prenne le temps (1h30) de tout m'expliquer en détail. C'est là que je réalise l'avantage de passer par un T.O, qui ne m'a pas couté plus cher qu'en réservant toute seule et qui permet vraiment d'optimiser le voyage et d'enlever une bonne dose de stress à l'arrivée. En attendant l'arrivée de ma co-aventurière, dont le vol a eu plusieurs heures de retard, j'en profite pour me détendre et apprécie le wifi pour envoyer des nouvelles à la famille.

Le soir nous dinons au Londiningui, un carpaccio d'oryx et du bubalé (sorte d'antilope), la viande de ce pays est SUCCULENTE !

La nuit dans un vrai lit après 17h de vol seront les bienvenues !!!

- Nuit à Windhoek -


N.B: Désolée pour la qualité des premières photos, faites à l'iPomme et hyper saturées (vive instagram haha)

Première route namibienne entre l'aéroport et la capitale, Windhoek.
Windhoek, arrivée - Millie

Le carpaccio d'oryx et le Bubalé (j'en bave en y repensant...)
Windhoek, arrivée - Millie
Windhoek, arrivée - Millie

J' embarque!

Signaler
Ticapi
Il y a 2 années
Super un nouveau carnet, vivement la suite.

Pour Millie

Signaler
Tanit
Il y a 2 années
Bonsoir

Yes, we keep tuned!

Il se trouve que j'étais en Namibie en decembre, comme vous.
Ne vous plaignez pas, il a tres peu plu, au grand desespoir des namibiens, d'ailleurs!

Je suis ravi que vous soyez ravie!

Tanit

PS: c'est quoi le bubalé?

le Bubalé...

Signaler
Millie
Il y a 2 années
bonsoir !
Je ne me plains pas, c'était un voyage fabuleux et j'y ai choppé le virus du "reviens-y-vite" ;) néanmoins nous avons des orages tous les jours avec des trombes d'eau pendant notre séjour à Etosha, donc voir des bébêtes sauvages fut plus rare qu'une ou deux semaines plus tôt.

Alors je n'ai "vu" qu'un Bubalé, celui dans mon assiette et en demandant ce que c'était j'ai pu voir :
le Bubalé... - Millie

réponse à millie

Signaler
ANNICK
Il y a 2 années
Bonjour,

merci de penser à nous tous!

J'embarque aussi......

Surtout côté culinaire.

Suis en ce moment en Laponie et la cuisine ce n'est pas vraiment le pied.

A+
Annick

Okonjima

Signaler
Millie
Il y a 2 années
De retour pour la suite de notre périple. Après une bonne nuit de sommeil dans un vrai lit, c'est le départ. Nous allons faire le plein d'essence et de provisions, puis c'est parti pour Okonjima. On est bien contentes de sortir de la ville, car conduire un 4x4 à droite en ville nous stresse un peu.

Arrivées à la première "gate", on est comme des folles de rouler sur "notre première piste". C'est qu'entre la première gate et le lodge il y a une vingtaine de kilomètres, et plusieurs gates intermédiaires. Sur la route, premiers arrêts photos pour prendre les panneaux en photo (oui, c'est le début du voyage, un rien nous épate).

Un peu plus, loin, nous voyons notre premier springbok. Je suis comme une gamine à crier "là ! là! attends j'arrive pour te prendre en photo !" et comme une gamine je sors en courant pour la photographier. Evidemment, elle est déjà loin... Erreur grossière de débutante, je l'admets, ça a donné l'occasion à mon amie de bien se payer ma tête :)

Plus loin, nous apercevons nos premières girafes, une dizaine à quelques mètres, avec des petits ! Je suis comme une folle, mais cette fois je maitrise l'enfant sauvage à l'intérieur de moi et me contente de baisser la vitre pour les mitrailler de photos. Pour l'échelle, je vous en ai mis une qui pose à côté d'un panneau de signalisation ;)
Okonjima - Millie
Nous poursuivons jusqu'à la dernière gate où après vérification de notre voucher, un ranger en quad nous conduit jusqu'à notre camping. Nous sommes les seuls dans tout le camping, il nous explique les installations, puis nous partons en direction du lodge pour notre première activité : un game drive à la recherche de guépards. Avant de partir on nous offre café / thé et gateaux puis nous partons avec deux guides et 4 allemands. En route nous croisons des Pumbas et des springboks, puis à nouveau des girafes, qui traversent la route devant nous en courant : c'est trop beau, on dirait du "slow motion". Un orage, le premier dans la région, arrive droit sur nous et nous arrose pendant un gros quart d'heure. On s'arrête et en attendant qu'il passe, les guides nous distribuent des couvertures imperméables pour nous protéger. Dis donc la pluie en Namibie c'est quelque chose ! Une fois l'orage passé (littéralement, on voit le gros nuage et le rideau de pluie se déplacer, c'est hallucinant) nous reprenons la route et croisons des tortues léopard (à défaut des fauves éponymes). Un peu plus loin, la pluie a fait une énorme marre sur la piste, et nous nous embourbons. Tout le monde descend du véhicule pendant que les guides essayent de sortir le véhicule de là. Heureusement ça va assez vite, et c'est reparti pour la traque. Quelques mètres plus loin le guide s'arrête : les guépards sont tout près ! Nous descendons de la voiture et rejoignons les félins à pied, qui s'abreuvent à une marre fraichement créée. Ils vont ensuite s'allonger un peu plus loin et se faire la toilette. Moi je mitraille (de photos hein), je suis comme une gosse. Ah et pendant que je prends ces superbes boules de poil en photo, je sens ma jambe qui commence à me bruler : attaque de fourmis ! elles sont énormes et hyper agressives !

Okonjima - Millie
Il est pas beau comme ça, avec son poil tout mouillé ? :)))
Okonjima - Millie
22 vlà les touristes ! On est repérés, je répète, on est repérés ! REPLI !

Sur le chemin du retour, on croise nonchalamment allongés sur la route, des lycaons ! Je ne connaissais pas du tout ce super prédateur malheureusement menacé. En tous cas là ils avaient l'air peinards !

Okonjima - MillieOkonjima - Millie

On croise également notre premier Dik-Dik, plutôt farouche et trop mignon, ainsi qu'un grand kudu mâle et un Calaos (Zazu dans Le roi Lion!!). Okonjima - Millie
Okonjima - MillieOkonjima - Millie
Le cri de cet oiseau est vraiment spécial, on dirait qu'il se paye notre tête, surtout qu'il hoche la tête en même temps !

Après une pause dans le bush avec dégustation de Savannah Dry pour moi, retour au lodge et diner dans le restaurant : encore une fois très très bon !
On goutera à du Kudu farci, délicieux !!!Okonjima - Millie

On en profite pour sympathiser avec des français en fin de parcours, assis à la table voisine. Ils nous racontent leur voyage et nous montrent des photos de tous les animaux qu'ils ont vu (à la pelle) à Etosha... Du coup le repas s'éternise et il est plus de minuit lorsque nous rejoignons notre camp et devons monter la tente pour la première fois. Cerise on the cake, il pleut ! On finit par y arriver et c'est claquées que nous sombrons dans les bras de Morphée. Demain nous avons rendez-vous au lodge à 6h pour la traque au léopard, la nuit sera courte !!!

Superbes photos

Signaler
Ticapi
Il y a 2 années
Superbes photos du guépard et du lycaon. Quel zoom conseilles-tu pour prendre des photos d'animaux? J'ai un 300, mais je me demande si ce n'est pas trop court.

Pour Ticapi

Signaler
Millie
Il y a 2 années
,,Superbes photos du guépard et du lycaon. Quel zoom conseilles-tu pour prendre des photos d'animaux? J'ai un 300, mais je me demande si ce n'est pas trop court.

merci !!

J'avais le 100-400 de chez Canon monté sur un 7D donc avec le facteur de conversion ça équivaut à env. 160-640mm. J'ai apprécié d'avoir un bon télé car à cause des pluies les animaux étaient moins visibles, j'étais plus souvent entre 300 et 400 qu'à 100-200mm. Après un 300mm c'est pas mal, tu risques de manquer de recul si les animaux sont "trop" près :)
Vu le prix de ces téléobjectifs, si tu ne t'en sers pas souvent (je ne suis pas souvent en safari malheureusement), ce que j'ai fait et que je conseille c'est de louer l'objectif. Je suis passée par objectif-location.fr et le service ainsi que le matériel étaient de qualité, pour un cout vraiment abordable (dans mon cas avec l'assurance la location de 3 semaines m'est revenue autour de 250€)

Pour Millie

Signaler
Tanit
Il y a 2 années
Bonsoir

Superbes photos, en effet!

Vous etes en competition avec Madikera.

Moi, je n'ai q'un Lumix (Panasonic) , qui tiens dans ma poche. Mais qui a un bon zoom electronique.

Il me permet de prendre des photos des namibiens, discretemant planqué derriere une voiture, en particulier dans les stations services.

Et parfois, de débusquer un lion à Etosha.

Mais, sur, ce n'est pas la meme qualité.

De toute facon, comme je n'ai pas encore compris comment mettre une photo en ligne sur le forum, ça n'a pas d'importance.

Dommage!
J'en ai quand meme qq unes!

Tanit

photos photos et encore photos

Signaler
ANNICK
Il y a 2 années
Coucou à tous,

Quand je serai rentrée, dimanche, j'y ajouterai mon grain de sel. Juste un tout petit échantillon. En plus avec une caméra simple de chez simple....
Comme quoi, on peut aussi se faire plaisir avec une Sony Cybershot plutôt bon marché.

A très bientôt
Annick

Réponse à Annick

Signaler
Ticapi
Il y a 2 années
A côté de mon Canon reflex, j'ai aussi un Sony Cybershot. J'aime beaucoup ce petit appareil qui fait de belles photos. Par contre, le zoom n'est pas hyper puissant et pour faire de beaux portraits avec un arrière plan flou il n'arrive pas à la cheville du Canon.

Par contre, question poids, il est génial et je l'aime bien pour les paysages.

Hâte de voir tes photos.
 
Une petite précision, le mien a déjà 5 ans.

Matos photo etc

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Bonjour à tous,

Un dicton dit que le meilleur appareil photo c'est celui qu'on a sur soi ;)

Bon pour ce voyage j'avais prévu un sac photo avec un Canon 6D + 24-70 f/2.8 pour les paysages et un 7D avec 100-400 f/4-5.6 II. Comme ça pas besoin de changer les objectifs et de risquer d'abimer le matériel avec toute la poussière, le sable & le vent. En complément, pour les petites vidéos ou photos d'appoint "selfie style" et autres photos de plats je me suis servie de l'iPomme.

Ma pote, elle, s'est contentée d'un vieux bridge avec un bon zoom (je n'ai plus la marque en tête, il me semble que c'était un Lumix) et elle a fait de belles photos avec également.

Allez, je continue le carnet de route dans un prochain message.
Stay tuned :)

Okonjima - traque au léopard

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Me revoilà pour la suite de nos aventures en terre namibienne.

Il est 5h30 et la nuit a été brève. Pas facile de s'endormir quand on entend tous un tas de bruits non identifiés, et la grosse pluie en plus, c'est très impressionnant. Premier "repliage" de la tente de toit, on essaye de faire vite car nous sommes attendues à 6h pour la traque au léopard. J'ai tellement hâte d'en voir!!!

Arrivées au lodge, c'est parti pour le safari. Nous retrouvons le couple de jeunes allemands de la veille, ils sont très sympas et on chante à tue-tête Hakuna Matata - nous en français et eux en allemand :) Le guide n'a jamais vu le Roi Lion mais à force de lui dire "Here! Pumba!!! Oh Zazu!!!" je crois qu'il a compris globalement qui sont les personnages du dessin animé !

Okonjima - traque au léopard - Millie
Autant je trouve que les animaux du dessin animés sont super bien dessinés, autant Pumba a eu un sacré lifting pour Le Roi Lion :D

On commence par grimper sur une colline / montagne pour que notre guide Jeremiah puisse repérer des léopards grace à son antenne radio. La vue sur la réserve privée est superbe.

Okonjima - traque au léopard - Millie

Jeremiah en a repéré une, Elektra, nous allons donc à sa recherche. En chemin nous croisons une maman Springbok et son petit qui n'a pas plus de 15 jours d'après le guide. Ils sont trop mignons et marchent devant notre voiture.

Okonjima - traque au léopard - Millie
Okonjima - traque au léopard - Millie

Nous croisons aussin un joli Steenbok, qu'est-ce qu'il est photogénique cet animal, je suis fan!

Okonjima - traque au léopard - Millie

Une famille de girafes traverse la route devant nous, j'adore leur façon de courir!

Okonjima - traque au léopard - Millie
Ca va là-haut?

Toujours pas de léopard en vue, Jeremiah a perdu son signal, il nous explique que ça arrive lorsque le léopard est dans un creux ou qu'il y a trop d'obstacles entre lui et nous... Il est plus de 9h et toujours pas la queue d'un chat, je me dis qu'on n'en verra peut-être pas, rah lala pas de chance, allez steuplé minou viens nous montrer ta belle bouille !
Enfin, Jeremiah retrouve sa trace, il serait à moins de 200m de notre voiture ! Ambiance surexcitée dans la voiture, enfin on se rapproche ! Le guide s'apprête à traverser une sorte de gué, passage compliqué car il a énormément plu cette nuit, faut pas se louper sinon... Eh zut ! La tuile, on s'est embourbés ! Il essaye de nous dégager de là mais peine perdue. Nous allons devoir sortir de la voiture (!) et pousser/tirer, mettre des branches sous les roues pour sortir le véhicule de l'ornière. L'allemande n'est vraiment pas rassuré de descendre du véhicule à proximité d'un léopard. Nous non plus, mais je me dis que même si on reste dans la voiture, on n'est pas vraiment protégées vu que le véhicule est complètement ouvert.

Okonjima - traque au léopard - Millie

On est vraiment dans la panade, aucune des roues ne touche le sol, la voiture est littéralement posée sur l'essieu (c'est comme ça qu'on dit ?). Après plus d'une heure à chercher du bois aux alentours pour sortir la voiture, on n'en peut plus. Il fait maintenant très chaud, le guide appelle le lodge à la rescousse. Une autre voiture va finir par arriver et nous tracter tant bien que mal hors de ce bourbier ! Le léopard ne s'est pas montré (tant mieux !) mais du coup on ne l'a pas vu et on s'apprête à rentrer bredouilles. 
C'est sans compter sur notre super guide ! Il recherche son signal et cette fois, n'hésite pas à sortir des pistes pour le traquer ! Nous roulons dans le bush, on se fait fouetter par les épines d'acacia (AIE!!!) mais c'est super marrant et ENFIN, ça y est, on aperçoit le gros chat !!! Lui est plutôt tranquille, mais il s'éloigne de nous. Pas facile à prendre en photo, on le poursuit et on arrive même à s'arrêter juste à côté de lui. Il est trop beau ! La rencontre est très brève mais magique. Je n'ai pas réussi à le voir de face mais tant pis, je suis aux anges, j'ai vu le plus beau des gros chats !!

Extrait : 
Okonjima - traque au léopard - Millie
Okonjima - traque au léopard - Millie
Okonjima - traque au léopard - Millie

On peut rentrer, ravis :)

Stay tuned pour la suite du voyage, à ETOSHA

Pour Millie

Signaler
Tanit
Il y a 2 années
Bravo, tres bon reportage, et superbes photos!

La competition avec Madikera continue.

J'ai vu, cet apres-midi , un tres beau reportage sur la 5 sur les guepards à Okonjima (Africat).

Tanit

En route pour Etosha

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Merci du compliment Tanit !
J'avais été regarder le site de Madikera en préparant mon voyage histoire de rêver à l'avance ;)

---

Après la traque au léopard, nous faisons quelques achats souvenirs dans la boutique d'Okonjima, histoire de nous ravitailler en cartes postales. J'avais lu qu'il est plus sûr de les poster de Windhoek pour espérer qu'elles arrivent, alors les cartes partiront en même temps que nous, le dernier jour !

Nous reprenons ensuite la route en direction de Namutoni. En chemin, nous croisons un orage si violent que je ne vois plus rien sur la B1. Je me gare donc sur le bas côté en attendant que le rideau de pluie se déplace. C'est littéralement comme ça, on le voit arriver de loin et se déplacer, c'est vraiment impressionnant !

On fait le plein à Otjiwarongo, et à Tsumeb on s'arrête pour acheter du bois, et des Windhoek Lager. On planque aussi la viande dans les valises avant d'arriver à Etosha. L'arrivée à Namutoni se fait en fin d'après-midi, il n'y a pas grand monde dans ce campement, qui ressemble à ce qu'on trouve en Europe. Ce soir nous préparons notre premier "braai", avec des succulentes brochettes marinées dans une sorte de sauce à la mangue, avec des pommes de terre qu'on fourre au cheddar puis qu'on enveloppe d'alu avant de les mettre dans les braises. Ca aurait pu être bon mais on les a un peu carbonisées les pauvres ! Je vais aux blocs sanitaires pour me doucher et... je fais demi tour. Ils sont envahis de bestioles, qu'à ce moment-là je n'identifie pas vraiment : ça vole, ça grouille, le sol est noir de bestioles et de flaques d'eau... Nadège sera plus courageuse que moi sur ce coup-là. On décide d'aller au point d'eau.... à part une nuée de moustique, ce dernier est vide depuis un moment (d'après les autres visiteurs déjà présents). On attend une demi-heure mais on finit par laisser tomber. La journée a été longue depuis 5h15 ce matin, il est grand temps d'aller dormir.

Namutoni - Halali

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Réveil matinal, nous n'avons pas envie de trainer dans ce camping qui ne fait pas rêver... beaucoup trop de français :D

Pas de bol, il pleut, donc tout est fermé, on ne peut pas acheter de plan d'Etosha. Il fait quand même bien frais pour la saison, on sort donc les pulls et en route pour notre premier safari en self-drive, à "l'aveugle" dans le parc !
Nous sommes à priori les seules à avoir quitté le camp sous la pluie mais au moins les animaux seront "juste pour nous" :)

Côté "logistique", on est parées : Nadège conduit, moi j'ai les jumelles pour chercher les bestioles. Quand on rencontre un animal je lui file les jumelles et je dégaine les appareils photo. J'ai prévu un sac de riz de 2kg qui me sert de stabilisateur pour l'appareil photo, à cheval sur la portière (vitre baissée). J'avais acheté un bean bag exprès, mais trop la flemme de le sortir, de le remplir etc. Le sac de riz est suffisant, si jamais ça peut éviter aux prochains voyageurs de dépenser de l'argent là dedans...

Honnêtement vu la pluie nous rencontrons surtout des "plain game", gnous, springboks, oryx, et 3 autruches dans le pan. Nous distinguons notre premier rhinocéros dans les hautes herbes, mais difficile de bien le voir... On poursuit la route, le paysage change rapidement et nous nous éloignons du pan pour prendre Elan drive (à ce moment-là nous ne savons pas encore le nom de la route ni jusqu'où elle va). On s'enfonce dans du bush, et nous apprécions à sa juste valeur la fonctio 4x4 du Hilux, car il y a beaucoup d'ornières remplies d'eau suite aux pluies. Puisqu'on ne voit pas d'animaux, on s'amuse à les traverser à fond, façon "Moise traverse la mer rouge". On a repeint la voiture !

On voit aussi nos premiers zèbres ! trop contente !
D'avance désolée pour la qualité des photos, j'ai du compresser les jpegs pour que Le Routard les accepte, alors c'est pas l'idéal.
Namutoni - Halali - Millie
Namutoni - Halali - Millie
Namutoni - Halali - Millie
Nous continuons puis Nad s'arrête, elle a vu des vautours sur une carcasse. Je dégaine mon zoom et avant d'avoir le temps de les capturer, ils s'envolent d'un coup !

Namutoni - Halali - Millie
Nous nous demandons ce qui a bien pu les effrayer, lorsque nous apercevons une lionne qui court vers eux ! elle les a chassés de sa proie, qu'elle récupère et traine sour un arbre. Elle n'a pas l'air bien contente. Les vautours, eux, se tiennent à bonne distance tout en haut d'un arbre !
Namutoni - Halali - Millie
On fait moins les malins maintenant, hein les charognards ?!

La vue de la lionne nous a coupé le souffle, nous n'osons plus faire de bruit et l'observons, impressionnées. Elle s'aproche ensuite de notre voiture (Vite ! Remonte la fenêtre !!) mais ne nous calcule pas, et s'arrête devant nous pour boire dans une flaque avant de s'éloigner... Magique !

Place à Madame la Lionne, en images :
Namutoni - Halali - Millie
Namutoni - Halali - Millie
Namutoni - Halali - Millie
Elle m'a tout l'air d'être enceinte, non ?
Namutoni - Halali - Millie

Nous faisons ensuite demi-tour car ne savons pas jusqu'où mène cette piste. Direction Halali pour s'enregistrer, déjeuner et se reposer un peu, en profitant d'une éclaircie. Au passage, voici quelques oiseaux repérés, et un joli couple de reptiles.

Namutoni - Halali - Millie
Un calaos ?
Namutoni - Halali - Millie
Celle-ci je ne sais pas ce que c'est mais visiblement elle en avait après nous : elle était au milieu de la route, à nous "engueuler" (vraiment, j'ai une vidéo pour les plus sceptiques, elle nous a piaffé dessus pendant au moins 5 minutes) Trop drôle !
Namutoni - Halali - Millie
Gecko ? Lézard ?

Halali - rhinos

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Arrivées à Halali, le camping est sommaire mais correct, au moins les sanitaires sont propres (O joie ! Une douche !). Nous n'avons pas testé la piscine, et avons profité du soleil pour nous dorer la pilule - sieste et bouquin, ça fait du bien de se poser un peu !
Nous allons ensuite au point d'eau d'Halali, que je trouve très bien aménagé. Pas d'animaux en vue, mais un couple est là et nous en profitons pour bavarder un moment. Puis soudain "ssshh look a rhino!"
Un gros rhinocéros s'approche, il reste facilement une heure au point d'eau à boire et à se gratter la corne contre une souche. Pendant ce temps-là, je lui tire le portrait :)
Halali - rhinos - Millie
Halali - rhinos - Millie
Halali - rhinos - Millie
Nous décidons de faire un dernier game drive pour profiter de la fin d'après-midi. Nous achetons un plan d'Etosha, et décidons de faire une petite boucle avant la fermeture des gates au coucher du soleil (19h17). La lumière rasante de fin d'après-midi (qu'on appelle golden hour) rend vraiment le paysage magnifique, c'est quand même plus sympa que sous la pluie, alors on en profite et on roule tranquille.

A un moment donné je m'exclame "waouh regarde le ciel, comme il est magnifique ce coucher de soleil !" et je prend des photos, complètement inconsciente de ce que cela implique. Nadège me ramène à la réalité : "on en est où là de notre boucle, parce qu'il est bientôt 19h quand même". Je regarde et là... je réalise qu'on est seulement à mi-chemin, il nous reste encore 25-30 km pour rejoindre halali ! On accélère le rythme et j'essaye de positiver - on y sera dans les temps... Forcément les animaux se sont donnés le mot, devant nous traversent springbok, zèbres etc. Le ciel s'embrase, c'est vraiment beau mais nous devenons de plus en plus tendues, on voit de moins en moins bien au fur et à mesure que le soir tombe. Soudain on stoppe, un rhinocéros est sur la route, face à nous. Je ne peux pas m'empêcher de le prendre en photo, tout en espérant qu'il ne s'attarde pas trop. Effectivement après quelques minutes il va se "cacher" derrière un arbre à 2m de la route et nous observe, se croyant peut-être devenu invisible.

Nous reprenons la route, accélérant sans toutefois aller trop vite car nous ne voudrions pas risquer de percuter un animal ou de crever un pneu... Le soleil disparait, il est 19h20, je crois que c'est foutu. Nadège me propose qu'au pire, on campe sur la route. Je la regarde et lui suggère aussi de laisser un panneau "ne pas déranger" sur la tente pour les lions et autres bêtes sauvages ? Je crois qu'elle n'avait pas réalisé !

Arrive une fourche, je regarde la carte pour savoir quelle direction prendre: tout droit ou à droite ? Nadège prend à droite et au moment où je me tourne vers elle pour dire "c'était en face qu'il fallait aller", et là... Je vois la tête de Nadège et juste derrière, la tête d'un énorme rhinocéros ! Il est tellement près que Nadège sent son souffle sur sa peau (on avait laissé les fenêtres ouvertes) On ne l'avait pas vu mais on a dû le frôler d'un peu trop près, alors il s'énerve et nous charge ! On appuie sur le champignon, monte jusqu'à 60km/h en priant de ne pas s'embourber dans l'immense flaque (pas le temps de passer en low-gear), il est toujours à notre hauteur, p**** ça court vite ! Suffirait qu'il nous mette un coup de corne et adieu Hilux, Millie et Nadou ! On n'a même pas le temps de le semer pour revenir sur nos pas, vu l'heure, on a peur d'être coincées dans le parc pour la nuit. Nadège insiste "t'es bien certaine que c'était tout droit qu'il fallait aller ? Parce que si on fait demi-tour y a le rhino derrière nous, et l'énorme flaque, et on n'est pas en mode 4x4!" Je regarde la carte à nouveau, "oui oui j'suis désolée mais c'était tout droit". Le rhino qui nous avait lâchées entre-temps, nous obsrve faire demi-tour et foncer à nouveau dans sa direction. Il souffle et "tape du pied", prêt à nous charger à nouveau (décidément on l'enquiquine cette pauvre bête !), Nous l'évitons de peu, et tournons... Pour nous retrouver sur un chemin barré d'énormes pierres !
"$%&# mais on est dans une impasse ! t'avais dit que c'était tout droit !
- Mais sur la carte c'était tout droit qu'il fallait aller ! c'est pas marqué que la route est barrée ! Purée c'est pas possible on est perdues, dans une impasse avec un rhinoféroce aux fesses, on va crever dans ce parc !
- Allez on fait demi-tour, en priant que Dieu nous épargne...
- En même temps c'est quand même original comme mort, je préfère ça qu'une m**** de cancer !" (oui en situation de stress intense je fais dans l'humour noir, c'est le signe que je vais bientôt craquer nerveusement)

On fait demi-tour et on part à fond la caisse pour éviter à nouveau le rhino...

Nous arriverons devant la gate d'Halali à 19h45, les jambes tremblantes mais vivantes. Le garde vient nous demander comment ça se fait qu'on arrive si tard, quand on lui explique il a l'air de ne pas y croire une seconde. On est pourtant pâles comme des linges ! Comme on a déjà réservé et payé, il n'a pas besoin d'ouvrir le tourist office et donc il nous laisse rentrer...

J'ai eu la peur de ma vie, on n'a vraiment pas assuré dans l'estimation du temps de trajet, on se trouve idiotes mais quelle aventure !

Place au braai, montage de la tente et tour au point d'eau... pour assister à une famille d'éléphants qui boivent et jouent dans l'eau. Des rhinos viennent et il y a baston, finalement la famille éléphant s'en va. Je n'ai pas de photos correctes, trop de mouvement et la luminosité n'aide pas.

Après cette journée forte en émotions, dodo !


Pour Millie

Signaler
Tanit
Il y a 2 années
Bonsoir Millie

Et bien, je suis admiratif sur la qualité de votre recit. Que d'aventures!

Ainsi que sur la qualité de vos photos!

Bravo!

Tanit

Pour Tanit

Signaler
Millie
Il y a 2 années
,,Bonsoir Millie

Et bien, je suis admiratif sur la qualité de votre recit. Que d'aventures!

Ainsi que sur la qualité de vos photos!

Bravo!

Tanit


Eh bien merci beaucoup Tanit, ça fait plaisir :)

Etosha - Okaukuejo

Signaler
Millie
Il y a 2 années
9 décembre, encore levées aux aurores, on prend le rythme ! Je m'étonne moi-même, moi qui ne suis pas du matin, ici c'est sans problème que je me réveille, prête à vivre de nouvelles aventures :)

Encore une journée de safari, et ce soir nous dormirons à Okaukejo.
C'est l'aniversaire de Nadège aujourd'hui, alors comme cadeau elle aimerait bien voir des lions mâles (moi aussi d'ailleurs). Pas de bol, cette journée fut pauvres en animaux.

Nous faisons un arrêt dans le pan, cette étendue immense qui donne le vertige, de l'argile à perte de vue !! On décide de tenter un masque, paraît que l'argile c'est bon pour la peau :)
On a l'air ridicules avec nos masques en plein désert mais le ridicule ne tue pas - heureusement pour nous ! Par contre on a galéré à l'enlever !!

On fait une pause dans une zone picnic d'Etosha, il n'y a que nous et nous profitons d'un peu d'ombre pour faire la sieste: maillot de bain, bouquin et savanah light, parfait !

A part des springboks, pas d'animaux aujourd'hui... on est un peu déçues, on aimerait bien voir des lions ou des éléphants ! Les éléphants du point d'Halali on a à peine eu le temps de les apercevoir la veille, ça compte pas ! Par contre les rhinos ça va, on a eu notre quota merci bien.

En fin d'après-midi, nous voyons un véhicule avec un guide arrêté au bord de la route. Ca doit être bon signe. Nous regardons et au loin, youpi ! "A big bull drinking in a waterhole". Sans jumelles difficile de bien le voir, l'éléphant est vraiment très loin. Pas grave, on ne bouge pas, on l'attend ce gros mâle, il va bien finir par bouger. En effet, il prend tout son temps mais se rapproche petit à petit, pour finir par traverser la route juste devant nous ! yahoo !
Une autruche mâle le suit également. Séance photos :


Etosha - Okaukuejo - Millie


Il est vraiment énorme ! :)

Direction le campement d'Okaukuejo, nous prenons possession de notre emplacement et piscine !! Ca rafraichit, et ça fait du bien après une journée de voiture. On va au point d'eau, mais il ny a qu'un chacal à la recherche de quoi manger. Ce camping-là est très peuplé, beaucoup d'allemands et de sudaf'.

On déplie la tente à la tombée de la nuit, lorsque soudain nous nous figeons. On vient d'entendre des rugissements, ça nous glace le sang, on aurait dit que c'était juste à côté de nous ! J'attrape les jumelles et nous courons comme des folles jusqu'au point d'eau... vide. Il n'y a plus un bruit (d'animaux) la nature s'est tue... Mais c'est un silence pesant. Nous entendons à nouveau les lions rugir, ils doivent être vraiment tout près mais planqués derrière un fourré...

Nous nous éloignons du point d'eau pour longer tout doucement la cloture, qui nous parait une bien maigre protection contre des lions, mais la curiosité l'emporte. Avec les jumelles je finis par apercevoir ce qui fait rugir les fauves : il y a des rhinocéros qui essayent d'aller au point d'eau, mais ça n'a pas l'air de plaire aux félins. Les rhinos soufflent fort mais ne bougent pas, les lions rugissent... C'est à la fois fascinant et terrifiant, je me sens très très vulnérable face à la Nature. Avec les jumelles nous apercevons les lions, ou du moins leurs yeux rouges, dans la nuit. C'est encore plus flippant, et je me dis que j'ai eu beau entendre le bruit d'un lion à la télé un paquet de fois (vive Métro Goldwin Mayer), en vrai ça file la chair de poule. J'avais lu des conseils sur "que faire si on se retrouve face à un lion", eh bien je réalise que je ne ferais pas mieux que ceux qui restent tétanisés et qui se liquéfient sur place. Mon orgueil est remis en place ;)

Après cette soirée riche en sensations fortes, l'appel du sac de couchage se fait sentir...

Stay tuned !

Un grand MERCI

Signaler
Ticapi
Il y a 2 années
Un grand MERCI pour ton récit passionnant. Vivement la suite!

Un vrai régal!

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 2 années
Bonjour Millie,

Je découvre ton carnet ce matin, et c'est un vrai régal, tant au niveau du récit, vivant et imagé, que des photos, sublimes.

Au passage, merci pour l'idée du sac de riz, ça va nettement améliorer les choses pour notre retour en Namibie en septembre! J'avais chaque fois du mal à stabiliser sur la vitre.

Tu vois qu'on devient vite accro...

Bonne journée en attendant la suite,
Patou

Pour Patou

Signaler
Millie
Il y a 2 années
,,Au passage, merci pour l'idée du sac de riz, ça va nettement améliorer les choses pour notre retour en Namibie en septembre! J'avais chaque fois du mal à stabiliser sur la vitre.

Avec plaisir ! Il faudrait mettre le sac de riz dans un grand ziploc (ou taie d'oreiller) pour faire double-protection au cas où il se percerait (c'est l'expérience qui parle !)

Je suis contente d'avoir pu t'être utile, j'en profite pour te remercier également pour ta solution de convertisseur 12/220V Bestek. Je l'ai acheté après avoir lu ton poste, et c'est bien quelque chose que j'ai trouvé indispensable pendant le voyage pour recharger les batteries des appareils photo, tel, etc !

Trucs et astuces

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 2 années
Merci Millie,

Ravie moi aussi d'avoir pu te donner une bonne idée (c'est mon époux le "spécialiste technique").

Côté pratique, oui oui je penserai à emballer le sac de riz, car je me sens bien capable d'en crever un dans la voiture! Haha, j'en rigole par avance, ça me ressemblerait assez!

Allez, toutes nos amitiés en attendant la suite,
Patou

Photos animalières

Signaler
Luss93
Il y a 2 années
Photos animalières - Luss93Bonjour et merci Millie

Sympa de faire profiter tout le monde de ton voyage et de tes aventures culinaires et animalières.

Belles photos oui et ton récit est passionant.

Pas si facile de faire des photos en voiture c'est vrai surtout quand les animaux sont en mouvement.

Pour ma part j'ai investi dans un grand zoom 150-600 Tamron et malgé son poids conséquent de 2 Kg il convient bien à ce type d'exercice , avec un boîtier petit capteur celà équivaut à un 900MM. J'ai aussi un 70-200 2.8 Nikon pour les animaux plus proches ou plus gros !



Photos animalières - Luss93

Je connais bien aussi le Lumix ZX200 qui fait des photos remarquables avec un zoom électronique très puissant.
Il est beaucoup plus maniable mais pas un reflex bien sûr.

Photos prises au KTP

Luss

Réponse à Luss

Signaler
Ticapi
Il y a 2 années
Bonjour,

Félicitation pour tes photos, elles sont magnifiques!

Je profite de ton message pour te poser deux trois questions. Je pense que tu parles du Lumix fz200. Non?
Est-il possible, avec le Lumix, de faire des photos aussi nettes et avec un bon piqué qu'avec un Canon et le Tamron 150-600?

Nous avons un Canon 600d et plusieurs objectifs, mais pas assez puissants pour prendre des photos d'animaux en safarie. J'aimerais donc acheter un autre zoom et on m'a justement conseillé le Tamron 150-600. Il existe aussi le Sigma 150-600, mais je ne sais pas s'il est mieux que le Tamron.

Nous avons également un autre appareil photo, un Sony, il est en fin de vie et nous aimerions le remplacer soit par un deuxième Canon ou par le Lumix. Que conseilles-tu?

Le but est d'avoir deux appareils photos, un pour prendre des photos de paysage et l'autre avec un zoom puissant pour prendre les animaux, histoire de ne pas devoir changer d'objectif et d'éviter le plus possible la poussière.

Ticapi


Photos Animaux

Signaler
Luss93
Il y a 2 années
Oui tu c'est bien le Lumix FZ200 , l'objectif Leica est très bon avec une ouverture constante à 2,8 .  On ple trouve à prix très bas maintenant dans les 300€ . Je reproche juste le viseur électronique qui n'est pas vraiment le reflet de la photo surtout en netteté.
Panasonic a sorti un successeur mais je ne le connais pas.
la première photo a été faite avec le Lumix.
Le 150-600 est lourd et long mais il est stabilisé , j'ai préféré lePhotos Animaux - Luss93 Tamron au Sygma, il est d'une très bonne qualité de construction , il donne confiance.


Dernier jour à Etosha

Signaler
Millie
Il y a 2 années
De retour sur le forum pour la suite de nos aventures !

C'est notre dernier jour à Etosha, ce soir nous dormirons à Palmwag. Nous nous levons aux aurores, et faisons un dernier tour au point d'eau, mais celui-ci est vide... La querelle entre les lions et les rhinos a du trouver une issue, finalement.
Au passage, je profite de la lumière dorée pour photographier des républicains sociaux qui construisent des HLM à piafs.
Dernier jour à Etosha - Millie
Il y a aussi un bel oiseau coloré, de "marque inconnue" ;)
D'ailleurs, je n'ai pas non plus trouvé le nom de cet arbre dans lequel il est posé, y aurait-il des connaisseurs qui pourraient m'éclairer svp ?
Dernier jour à Etosha - Millie

Nous partons maintenant en direction de Dolomite Camp pour sortir par Galton Gate, sur les conseils du forum :)

Ce matin pas de lion, mais nous rencontrons notre première hyène tachetée sur la route ! A notre approche elle se sauve et disparait rapidement dans les buissons épais.
Dernier jour à Etosha - Millie
Les springboks mangent paisiblement dans la lueur du petit matin, avec les pluies l'herbe est toute verte ça leur fait un joli tapis...
Dernier jour à Etosha - Millie
Nous croisons aussi un zèbre solitaire, qui prend la pose et nous montre son meilleur profil.
Dernier jour à Etosha - Millie
Un peu plus loin c'est un chacal que nous rencontrons, visiblement en quête de nourriture. Monsieur se permet même de faire des grimaces à l'objectif... Y a plus de respect ma bonne dame !
Dernier jour à Etosha - Millie
Dernier jour à Etosha - Millie
Nous le suivons alors qu'il longe la route, aux aguets en quête d'une bestiole à grignoter pour le petit-déjeuner. Notre présence semble le gonfler un peu, il se met à courir. Joueuses, nous roulons à la même allure, curieuses de savoir à quelle vitesse court un chacal : 45 km/h bravo !!

Il rejoint alors des congénères, qui se régalent d'une carcasse au petit matin. C'est vraiment une grosse bête qui leur sert de repas...
Soudain Nadège repère au loin un hyène tachetée qui s'approche. Les chacals s'affolent à son arrivée, puis finalement, décident de partager le butin tous ensemble.

Dernier jour à Etosha - Millie
La machoire de cette hyène est impressionnante :-S

Dernier jour à Etosha - Millie
Dernier jour à Etosha - Millie
Elle nous a repérées et nous regarde. Même à bonne distance et à travers les jumelles, on ne peut pas s'empêcher de retenir notre souffle. Heureusement qu'on est bien à l'abri dans une voiture quand même...

Les paparazzi que nous sommes la poussent à tirer la carcasse à l'abri des regards, derrière un buisson... Nous reprenons donc la route.

Nous voyons ensuite peu d'animaux, mais ceux que nous rencontrons sont quand même bien canons !!

Dernier jour à Etosha - Millie
Un grand duc nous observe, perché dans un arbre...

Puis nous croisons un couple de "bat-eared foxes" qui font la sieste dans une immense étendue de sable, peinards, à se faire des calins.
Dernier jour à Etosha - Millie
Dernier jour à Etosha - Millie
Dernier jour à Etosha - Millie
La route en direction de Galton Gate est un peu longue car nous ne croisons plus d'animaux et qu'il se met à pleuvoir. Néanmoins les paysages changent radicalement parfois en un virage, c'est vraiment beau. Arrivées à 200m de Galton Gate, je réalise que nous avons oublié de planquer la viande dans les valises !! Branle-bas de combat, normalement il est interdit de sortir du véhicule, alors je fai le guet pendant que Nadège part en mission commando dans le coffre, et planque la viande et le fromage dans nos valises... On a bien fait, car une fois arrivées à la gate, nous serons controlées et fouillées, vraiment pas rassurées... heureusement ils n'ont rien trouvé. Pour la petite anecdote, pensez à bien tout remettre dans le frigo ensuite, car j'ai moyennement apprécié l'odeur de fromage fondu oublié dans ma valise...

Jolies les photos

Signaler
Luss93
Il y a 2 années
L'oiseau jaune est un tisserin mais l'arbre je ne connais pas 
Le bat eared geox est sympa  et pad facile à prendre en photo t'es chanceuse , j'aime bien les hiènes meme si elles ont mauvaises réputations 

LussJolies les photos - Luss93

à Luss93

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Merci Luss, je n'aurais pas pensé que c'était compliqué de voir des bat-eared foxes, ce couple-là était vraiment tranquille et ne bougeait pas le moins du monde, vraiment dans leur bulle :)
Ta hyène est toute mignonne avec son poil "fluffy" !

Maman et son bébé avant le petit dej

Signaler
Luss93
Il y a 2 années
Maman et son bébé avant le petit dej - Luss93 ,,Merci Luss, je n'aurais pas pensé que c'était compliqué de voir des bat-eared foxes, ce couple-là était vraiment tranquille et ne bougeait pas le moins du monde, vraiment dans leur bulle :)
Ta hyène est toute mignonne avec son poil "fluffy" !


Une mère est une mère 


Bat eared fixe bien sûr

Signaler
Luss93
Il y a 2 années
Le correcteur ...

Entre Etosha et Palmwag

Signaler
Millie
Il y a 2 années
En sortant de Galton Gate nous retrouvons la route goudronnée, et là ce sont des vaches par dizaines que nous croisons, au beau milieu de la route :)

Nous prenons ensuite la piste qui passe par le col de Grootberg. Cette route est MAGNIFIQUE, je n'ai jamais répété aussi souvent "wouah c'est trop beau" "ohhh je suis en kiff total" et autres expressions d'émerveillement.

Entre Etosha et Palmwag - Millie
On verra même des girafes !

En chemins nous croisons une sorte de village local, perdu au milieu de nulle part, avec un shop. Plein de locaux sont devant le magasin, désoeuvrés et qui semblent n'avoir d'autre occupation que boire et danser... Nad s'arrête, elle veut aller à leur rencontre et leur parler. Moi je ne suis vraiment pas rassurée, surtout que sur la banquette arrière il y a toutes nos affaires et notamment mon matériel photo. Je la laisse y aller pendant que j'attends dans la voiture. Nous sommes devenus la curiosité locale, il y a maintenant plein de gens autour de la voiture, qui me disent de descendre. Non merci, je ne la laisse pas sans surveillance. Je suis peut-être parano mais eux sont visiblement bien éméchés. Nous échangerons mais sans que je sorte du véhicule. Oui je suis un peu trouillarde, mais j'assume... Nous n'avons aucun réseau alors s'il arrive quoi que ce soit impossible d'appeler à l'aide.
Nad disparait dans le shop. Derrière la butte je distingue des petits bouts de chou qui m'observent de loin, près de leurs habitations. Leurs logements consistent en un cube de tole ondulée, je me dis qu'ils doivent mourir de chaud là-dessous, car il fait plus de 40°. Ce bref aperçu de leur état de pauvreté me perturbe, et ça remet bien en question mon mode de vie occidental de surconsommation...

Entre Etosha et Palmwag - Millie
Arrive ensuite le Grootberg Pass et sa vue incroyable...
Entre Etosha et Palmwag - Millie
Entre Etosha et Palmwag - Millie
L'arrivée à Palmwag bientôt, stay tuned ;)

Pour Millie

Signaler
Tanit
Il y a 2 années
Bonsoir

Une case en tole ondulée, c'est déjà un luxe, pour la plupart des gens.

De plus, des que le soleil se couche, la tole evacue la chaleur, et ça devient habitable.

Il n'y a aucun risque de se faire voler dans de tels villages.
Il faut passer au dessus de sa surprise et fraterniser.
Il y a bien plus de risques dans les villes, sur les parkings des supermarchés.

Tanit

Pour Tanit

Signaler
Millie
Il y a 2 années
,,Bonsoir

Une case en tole ondulée, c'est déjà un luxe, pour la plupart des gens.

De plus, des que le soleil se couche, la tole evacue la chaleur, et ça devient habitable.

Il n'y a aucun risque de se faire voler dans de tels villages.
Il faut passer au dessus de sa surprise et fraterniser.
Il y a bien plus de risques dans les villes, sur les parkings des supermarchés.

Tanit


Bonsoir Tanit,

Je suis pleinement consciente que ma réaction était surement exagérée. S'il n'y avait pas eu mon matériel photo en pleine vue sur la banquette arrière je crois que je serais sortie sans problème.
Là, honnêtement, ils étaient vraiment éméchés et j'ai préféré miser sur la prudence. En ville sur les parkings on faisait attention de ne rien laisser en vue dans la voiture. Je ne me suis jamais sentie en danger en Namibie, loin de là.

Je n'imaginais pas la tole ondulée comme un luxe, vous me surprenez !

Pour Millie

Signaler
Tanit
Il y a 2 années
Re bonsoir

Je ne ferai pas plus de commentaires sur les (faibles) risques. Et s'ils étaient bourrés !!! ???

Mais pour la tole ondulée, et ben oui!
C'est un luxe pour un million de Namibiens, par rapport à la paillote.
Il faut déjà pouvoir se l'offrir, et puis celà est du permanent.
Celà veut dire qu'on a un bout de terrain a soi, non contesté par la communauté, les authorités etc etc
Et c'est vachement important pour une famille.
Et en plus, vu par eux, c'est tres confortable.

Tanit

Pour Tanit

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Eh bien je vous remercie pour cet éclairage Tanit, c'est vrai que vu comme ça, c'est pa si mal... Ca m'a quand même fait un choc j'avoue, dire que je râle parfois pour XYZ raisons à propos de mon appartement...

La concession de Palmwag

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Arrivées à Palmwag, nous découvrons une nouvelle barrière sanitaire. Aie !! On n'a pas du tout pensé à replanquer la nourriture, on risque fort de perdre la viande de notre braai de ce soir :(
Le policier qui nous arrête nous demande d'où on vient et si on transporte de la viande. "Ah mais on arrive de Galton Gate, Etosha. Ils nous ont déjà controlés là-bas" et on croise les doigts.... Coup de bol, il semble avoir la flemme de fouiller notre coffre et le fait d'apprendre qu'on a été contrôlées à Etosha le rassure, il nous laisse passer ! HOURRA !!!

Juste après la barrière sanitaire nous rencontrons des Himbas au bord de la route, qui vendent des bracelets. Je suis surexcitée d'en rencontrer, car nous n'avions pas prévu d'aller visiter un village avec un guide (je n'aime pas l'idée du "zoo humain"). Nous nous arrêtons et commençons à discuter. Elles acceptent qu'on les prenne en photo si nous leur achetons des bracelets. DEAL ! Ca fera des cadeaux souvenirs !

Leur chevelure et leur peau teintées de rouge sont incroyables, elles sont vraiment très belles.

La concession de Palmwag - Millie
La concession de Palmwag - Millie
La concession de Palmwag - Millie
Ils sont pas trop mignons ces petits ? :)

Nous arrivons ensuite à Palmwag. La réceptioniste nous apprend que nous sommes les seuls clients du lodge, alors on a le choix de l'emplacement !
On lui demande s'il y a des chances de croiser des lions - on est restées sur notre faim depuis Etosha - et elle nous répond qu'elle espère bien que non : 2 semaines plus tôt une quinzaine de lions auraient décimé des troupeaux dans la région. Par contre il y a encore des éléphants dans le coin, dont un qui passe parfois dans le camping la nuit pour siphonner l'eau de la piscine. Génial ! J'espère qu'on les verra !!

Nous prenons nos quartiers et profitons d'un magnifique coucher de soleil dans cette oasis de verdure...
La concession de Palmwag - Millie
Vient l'heure du diner, nous sommes équippées de frontales car la nuit tombe vite. La première pluie a eu lieu la veille, alors, tous les insectes sont de sortie... Autant les serpents et scorpions ne me font pas trop peur, autant les bestioles grouillantes je peux pas... et là nous somme ENVAHIES. Je pose le sopalin sur la table, et en un clin d'oeil il devient noir de bébêtes. Avec la frontale la lumière les attire et ces vicieuses investissent nonchalamment mon t-shirt. J'ouvre le robinet et au lieu de l'eau ce sont des milliers de fourmis / termites ou autres insectes qui se répandent dans l'évier... Je craque et file m'enfermer dans la voiture un moment, sous les yeux de Nad, hilare. Chacun ses phobies hein...

La nuti je serai réveillée par l'éléphant qui est vraiment peu discret ! Nad ne l'a pas entendu, elle dormait trop profondément. Ben ça lui apprendra à se moquer ;-P

Le lendemain matin, nous en profitons pour faire notre lessive et déjeuner tôt : nous allons passer l'après-midi dans la concession de Palmwag. Avec le ticket d'entrée on nous remet une carte que je trouve honnêtement pas hyper claire, on s'est perdues et gros coup de stress pour retrouver le chemin, puisqu'on n'avait pas de GPS. Ceci étant, la réserve de Palmwag est un de mes coups de coeurs de Namibie, tellement cet endroit est splendide ! La piste nécessite un 4x4 avec de bons pneus, et le paysage ressemble à des montagnes de chocolat, avec ses gros cailloux marrons comme des copeaux de chocolat. Nous croisons quelques zèbres, oryx et kudus, plutôt peureux par rapport à Etosha.

Les points de vue sont fantastiques et j'ai du mal à ne pas prendre de photo toutes les 3 secondes !

La concession de Palmwag - Millie
La concession de Palmwag - Millie
La concession de Palmwag - Millie
Il y a eu un orage menaçant tout l'après-midi, toutefois il n'a pas du tout plu de la journée !

La concession de Palmwag - Millie
La concession de Palmwag - Millie
La concession de Palmwag - Millie
La concession de Palmwag - Millie

hello les éléphants du désert

Signaler
Millie
Il y a 2 années
Ce paysage est si beau, j'ai des étoiles plein les yeux... Le clou du spectacle arrive alors, dans le lit d'une rivière asséchée devenue une sorte d'oasis en plein désert : une dizaine d'éléphants sont là ! Avec la voiture nous les surplombons, on peut donc bien les voir malgré les herbes hautes. Je dégaine mon appareil, et je m'en donne à coeur joie ! Il y a même un bébé !

hello les éléphants du désert  - Millie
hello les éléphants du désert  - Millie
hello les éléphants du désert  - Millie
hello les éléphants du désert  - Millie

Nous sommes ravies de pouvoir en voir autant, surtout qu'ici on peut descendre de voiture, pas comme à Etosha :)

Sur le chemin du retour nous croisons un joli "ground squirrel" à l'affut...
hello les éléphants du désert  - Millie

De retour au lodge, nous prenons une bière au bar et allons piquer une tête dans la piscine, qui jouit d'une vue à couper le souffle, alors que le soleil se couche et que le ciel prend des couleurs flamboyantes.
hello les éléphants du désert  - Millie
Elle est pas belle la vie ?

Ce soir pas de popote, la flemme et puis l'épisode des bestioles d'hier m'incite à plutôt diner au lodge, en terrasse. Nous mangerons un burger avec des frites... pas fameux, que ce soit le pain, la viande ou les frites, je ne recommande pas. La vue est elle aussi incroyable, même à table je ne peux m'empêcher de prendre encore des photos ;)

hello les éléphants du désert  - Millie
Ciel de foliiiiie !!!

C'est une superbe journée qui s'achève, je suis aux anges mais K.O, ce soir dodo à 20h !

Vers 2h du matin Nadège se lève pour aller aux toilettes, et à son retour elle me réveille.. Je râle jusqu'à ce que ses mots arrivent jusqu'à mon cerveau embrumé "regarde la voie lactée dehors !"
Je me lève, dégaine trépied et appareil, et passe 2h à profiter du spectacle, magique... Décidément Palmwag a tout me plaire !

hello les éléphants du désert  - Millie

Stay tuned pour la suite !!!

Bons Plans Voyage Namibie

Voyage Namibie

Services voyage