Forum Réunion

Vivre à La Reunion

20 réponses

Dernière activité le 12/02/2020 à 21:25 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Anouchka1968
Le 10 janvier 2016
Bonjour ! J'ai la possibilité de partir travailler sur l'île de la reunion pendant 3 ans. Je partirai donc à saint Denis m'installer. Je pars seule meme si de nombreux amis affirment vouloir venir me voir. Je suis très emballée par cette idée mais je voulais prendre contact avec des expatriés sur place. Comment est la vie la bas ? 3 ans n'est-ce pas trop long pour une île si petite ? N'en aurais je pas fait le tour au bout d'un an ? Quels sont les avantages ? Les inconvénients ? Comment est la population ? Bref je souhaite echanger avant de prendre toute décision pour ce changement de vie radical ! Merci de vos réponses !

avec du boulot , la vie est belle sur l'île ....

Signaler
nat1604
Il y a 4 années
,,Bonjour ! J'ai la possibilité de partir travailler sur l'île de la reunion pendant 3 ans. Je partirai donc à saint Denis m'installer. Je pars seule meme si de nombreux amis affirment vouloir venir me voir. Je suis très emballée par cette idée mais je voulais prendre contact avec des expatriés sur place. Comment est la vie la bas ? 3 ans n'est-ce pas trop long pour une île si petite ? N'en aurais je pas fait le tour au bout d'un an ? Quels sont les avantages ? Les inconvénients ? Comment est la population ? Bref je souhaite echanger avant de prendre toute décision pour ce changement de vie radical ! Merci de vos réponses !


Bonjour Anouchka , 

En un mot , si t'es sûr d'avoir du boulot et bien , profites de l'opportunité . St Denis , n'est peut-etre pas la ville ideale pour profiter veritablement de l'île , si tu veux profiter de la plage , il faudra faire plusieurs dizaines de kms  .
Perso, j'habite le sud et cela fait 18 mois que je suis ici apres une premiere experience d'un an en 2012 .
Quand tu bosses , la vie est agréable , les W-E  entre mer et montagne  , tu profites pleinement .  la vie est plus cool  .
si tu aimes les randos , je pense qu'au bout d'un an tu n'auras pas fait le tour , tellement il y en a .....
La population est sympa ,  pas facile de créer de veritables amitiés /  relation superficielle  ( c'est mon vecu personnel ) .

bonne reflexion ...

Reponse Nat1604

Signaler
Anouchka1968
Il y a 4 années
bonsoir et merci pour ta reponse. Je voulais savoir aussi si la vie était si chère que ca ? Les moyens de quitter l'île sont ils onéreux ? Prendre l'avion pour l'Afrique ou Maurice par exemple. Et pour une e femme seule sur place est-ce diffcile de nouer des liens ? Comment est la vie culturelle ? Et les températures sont elles supportables en ete ? Sinon as tu l'intention d'y rester ? T'es tu adaptée a ce changement facilement ?

vivre à la Réunion

Signaler
lilouma1
Il y a 4 années
Bonsoir, je ne pourrais peu-être pas répondre à toutes vos questions cependant si vous avez déjà du boulot n'hésitez pas la vie ici est plutôt sympa. si vous pouvez vous loger à un autre endroit que st Denis c'est mieux. St paul, St gilles ,St leu... le prix des logements sont certainement plus cher mais vous verrez de vous même la qualité de vie.... Contactez moi en message privé pour plus d'info !!!

a bientôt

partir ? pourquoi pas mais!!

Signaler
humungus
Il y a 4 années
bonjour , si vous avez un travail evidemment sa change tout .

vous savez que les loyer ne sont pas donner , equivalent aux grandes villes metro .

il vous faudra supporter la chaleur lourde .
le bruit des musiques mis trop fortes dans les maisons car la bas les gens ne respectent pas leur voisins la dessus donc tachez d abiter loin du monde .

les rando au bout d1 an vous aurez fait le tout ou pas loin si vous etes bonne marcheuses et un bon cardiaque quand meme !! 
sa grimpe la bas .

lalimentation est 50 % PLUS CHER VOIR PLUS .
les voitures d occasion a bien vérifiér et ne pas faire confiance .
cest pour cela qu il achete des neuves !
pour les plages  si les lagons sont ouvert au public ! les requins !
de tres bon poissons frais moin cher que la metro .
plongee bateaux ..
pour les relations si local  , sympa mais 2 pas en arriere .
si metro , sympa plus meilleur connaissances de l ile .
a vous de voir .
air corsair par orly ..bon voyage .

vie reunionnaise

Signaler
nat1604
Il y a 4 années
,,bonsoir et merci pour ta reponse. Je voulais savoir aussi si la vie était si chère que ca ? Les moyens de quitter l'île sont ils onéreux ? Prendre l'avion pour l'Afrique ou Maurice par exemple. Et pour une e femme seule sur place est-ce diffcile de nouer des liens ? Comment est la vie culturelle ? Et les températures sont elles supportables en ete ? Sinon as tu l'intention d'y rester ? T'es tu adaptée facilement ?

Bonsoir, 

desolée pour la reponse tardive .
Pour ma part , j'ai quitté la Run depuis 1 mois , uniquement pour raison professionnelle pour mon mari ...Certes , la nourriture n'est pas donné mais comme je dis toujours , quand on y vit et qu'on fait la moyenne sachant qu'on pas de chauffage ou fringues d'hiver , et bien l'ecart n'est pas si flagrant . Si tu veux bouger ( voyages ) et c'est vrai que ça reste assez cher . Maurice n'est qu'à 30 mn de vol et les billets sont malgré tout à 250 €  . selon où tu habites il peut faire tres chaud ... j'habitais St Louis , et à partir de fin novembre  on apprecié la clim pour dormir ( 25° la nuit et 33° en journée ) ...
ce fut pour ma famille et moi , une tres belle periode , sans aucuns regrets et qui sait peut etre  que j'y retournerai un jour  !!!! 

Aucune hésitation

Signaler
maslatrie
Il y a 4 années
Bonjour,

Je partirais sans aucune hésitation si j'étais vous.
Il faut juste savoir que vous partez vers une île où:

Finances
Oui c'est plus cher, mais en prenant les fruits et légumes vendus en bord de route on s'en sort très bien. (mais c'est plus cher quand même)
On dépense moins en fringues.
Le chauffage est remplacé par la clim
Les loyers sont bien en deçà de la réion parisienne mais sont dans certains endroits proches de grosses villes de métropole. Par exmple nous payons 1500€ par mois à St gilles qui est très chère comme ville: on a une maison de 100m2, 3 chambres,  avec piscine et un jardin de 150m2.

Vie sociale
Pas à se plaindre, nous cotoyons des métro, et aussi locaux (des collègues). Tout dépend de vous mais globalement on n'a pas eu de mal.

Loisirs
Ma femme aime la plage, moi la montagne. Et bien on est servi!! Vous entendrez parler de requins: ceux qui se sont fait attacués étaient en dehors du lagon (qui fait tout de même 26km de long!!), et on sait depuis 300 ans qu'il y a des requins à la Réunion. En plus un filet anti requin vient d'être posé en supplément du lagon ce qui permet aux surfeurs de revenir.
Et pour la montagne ceux qui pensent avoir tout vu en 18 mois n'ont à mon avis pas tout exploré, en tout cas en bossant 5 jours sur 7 en deux ans je n'ai pas eu le temps.

Climat social
Nous avons trouvé les réunionnais TRES accueillants et très gentils. De façon générale bien sûr. Mais il y a un climat "bon enfant" très agréable, et c'est ce que nous cherchions.


Si vous avez un boulot, que vous n'êtes pas complètement asociable, je vois mal comment vous pouvez vous ennuyer en un an sur cette île! Ou alors appelez-nous :-)

N'hésitez pas à nous contacter par message privé (on est tous les deux trentenaires au fait)

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
Laurel-In
Il y a 1 année
Bonjour

Je sais que le message date un peu, mais je suis dans la même situation que toi anouchka1958 il y a 2ans.

J'ai 28 ans, je pars là bas avec un travail à saint denis, seule. Je suis sportive, une amoureuse de la nature et de la montagne. Mais très proche de la famille et de mes amis.

Je souhaitais savoir quel bilan fais tu? Tu dois y être depuis plus d'un an maintenant.

Est ce que tes Racines, famille, amis te manquent? Te poses-tu la question de rentrer?
Ou as-tu trouvé ton équilibre ? Très bien intégrée et te sentir suffisamment bien entourée pour rester?

Que peux tu donner comme retour à quelqu'un qui se pose les mêmes questions que toi lorsque tu étais sur le point de partir ?

Un immense merci de ta réponse si tu vois ce message.

Lauréline

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
philbarneth
Il y a 1 année
vivre à la Réunion et surtout à Saint-Denis, je vous souhaite beaucoup de courage!!!!!!!!. Je rentre d'un nouveau séjour de quelques semaines (après plusieurs autres) et quelle déception de voir les problèmes de plus en plus frappants de cette île minuscule qui aurait pu rester paradisiaque. Le slogan d'île intense n'est plus qu'un très lointain souvenir : embouteillages monstres et permanents, chômage, insécurité, faits divers sordides, surconsommation et nourriture à outrance, alcoolisme, saleté et pollution omniprésentes, obésité, bétonnage à tout va (le pire : le massacre écologique et esthétique de la nouvelle route du littoral à 1,8 milliard d'euros après celle des Tamarins à 800 millions), littoral et plages dégradés et sales par l'envahissement des plages et alentours surtout le week-end totalement saturé. Bientôt 1 millions d'habitants alors que va devenir ce caillou quand on voit son état actuel? Pour ma part c'était mon dernier séjour car à 700 euros le billet d'avion c'est malheureusement une destination qui ne vaut plus le voyage. 
Date de l'expérience : 01/10/2018

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
Casper8
Il y a 1 année
Bonjour a tous,

Nous partons moi et mon ami au mois de mai 2019.
J'ai été débauché et après réflexion j'ai accepté de partir pour cette aventure atypique. J'aimerais en savoir plus sur l'île et si certains d'entre vous souhaite echéchanje suis preneur pour de bon conseil

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
Casper8
Il y a 1 année
BibjBon

J'ai été débauché également....
Quoi en dire et en penser. ..

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
mouaibof
Il y a 1 année
,, vivre à la Réunion et surtout à Saint-Denis, je vous souhaite beaucoup de courage!!!!!!!!. Je rentre d'un nouveau séjour de quelques semaines......c'est malheureusement une destination qui ne vaut plus le voyage. 
Date de l'expérience : 01/10/2018

je me suis inscrit sous le pseudo "mouaibof" pour tempérer cette ingérence touristique vendue comme un "parc d'attraction", cette naïveté où l'on se rend dans l'idée de "prolonger ses vacances" dans une vie quotidienne installé à la Réunion, pour tenter de responsabiliser les touristes qui provoquent par ignorance d'énormes nuisances quand ils ont recours à  certaines prestations ou chient là où il n'y a pas de mouches. Pas même le besoin d'être nombreux pour ça (il suffit de 20.000 par ans pour poser problème, voir 2000 avec certaines "stratégies")

Les paysages de la Réunion sont encore très beau, un touriste l'appréciera, même avec des oiseaux indonésiens qui bouffent tout et les plantes du népal ou du mexique qui dégueulent des fleurs énormes dans l'ambiance de fête et de manèges qui vont avec les concerts d'hélicos, tout cela parait aller de soi dans un "parc d'attraction" d'aspect tropical.
Pour ceux qui sont sportifs, bringueurs, qui fument et boivent, ou qui ont les moyens et un réseau de relation riches, qui peuvent zapper d'un endroit à l'autre rapidement et sans difficultés ou pouvant s'extraire des tracas par la boisson et fumer ou en écoutant fort la musique ça va....
Pour les gens à fort niveau de vie, accéder à des logements urbains, insonorisés, rester à l'écart de ça  https://www.bandcochon.re/  aller d'hôtel en hôtel minimise l'impact personnel des nuisances environementales et de la pauvreté ambiante, Il reste la mauvaise impression de se trainer sur la route, mais ça aussi va être résolu: la Région oeuvre en effet à permettre au touriste de visiter l'île plus aisément, plus intensément, en démocratisant l'hélico taxi et avec la mise en place d'un nouveau réseau d'hélistation placé dans les hauts, en dérogeant autant que possible à la loi montagne pour se poser où l'on veut, permettant ainsi aux visiteurs et aux "riches" de ne même pas rencontrer "tout ce bordel" qui est le quotidien de 800.000 habitants, en bas, tout en éradiquant encore plus le calme et la paix des hauts. Quant au Parc Nationaldéjà miné de dérogation, devenu véritable zone de survols panoramiques intensifs on attend sa reconversion à Parc Naturel Régional, pour faire sauter les contraintes environementale qui restent encore et "rendre l'île au réunionnais" et mieux exploiter cet "immense gisement" qu'est ce "parc de loisir, grandeur nature".

La chaleur: une canicule systématique installée pour des mois. Le changement climatique a surtout augmenté l'humidité, le thérmomètre indique 32 à 37° (au lieu de 29 à 33) dans le temps, mais on le vit en millieu urbain, avec moins de ventilation naturelle et durant plusieurs mois (et ça ne va pas s'arranger dans le futur à moins d'explosion de yellostone), on a 5 mois par an 32° avec 64% Hr, ce qui donne un humidex (température ressentie) de 45° "danger, éviter les efforts, malaise généralisé": à la plage pieds dans l'eau ça va mais "oui, on se repose moins bien en cette saison mais ce sont les enfants qui en souffrent le plus, notamment à l'école, pas de clim, parfois un ventilateur, pour 25-30 enfants en centre-ville"
Mais quand vous êtes touristes c'est temporaire et la clim n'est pas un bouffe-budget, vous ne vous en rendrez pas compte tout de suite.

Ne soyez pas naïfs, étudiez bien ces éléments avant de vous installer SURTOUT SI VOUS ÊTES AVEC DES ENFANTS...

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
philbarneth
Il y a 1 année
Je partage l'analyse (un peu compliquée) de Mouaibof. Mes interventions sur ce site sont souvent négatives car je connais cette île depuis plus de 30 ans même si je n'y vis plus. La Réunion n'est plus un paradis tel qu'on veut nous le vendre pour le tourisme. Il suffit de regarder la presse locale sur les sites en ligne. Une véritable dégringolade avec insécurité, drogues (dont le zamal institutionnel) , faits divers lugubres, agressions régulières, alcoolisme, disparitions, suicides, meurtres, chômage, nuisances sonores, embouteillages, bétonnage avec des perspectives dramatiques car l'augmentation de la population est incontrolable (bientôt un million d'habitants sur un caillou minuscule). Et je rajouterais enfin un sentiment anti-métropolitain de plus en plus présent surtout sur toute la côte Ouest et une impression de vivre ensemble qui disparait très rapidement contrairement au modèle social qu'on veut vous vendre pour faire venir le touriste.

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
mouaibof
Il y a 1 année
https://www.bandcochon.re/photo/15890/ relate un témoignage d'habitant qui n'est pas tombé au bon endroit.
en ce moment on se préoccupe pas mal des déchets dans la presse https://www.zinfos974.com/%F0%9F%93%B7-Le-Tampon-Depots-sauvages-sur-un-terrain-communal_a138741.html

Ça c'est pour les zones habitées.
En effet, avec les moustiques qui transportent la dengue on arrête de s'en foutre, car les moustiques qui grattent seulement, les gens s'habituent.

Pour ce qui est déchets acoustiques, ça "nous passe au dessus de la tête" (bruits d'aéronef dans les hauts)...

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
Nini12
Il y a 6 mois
Bonjour Laurel In

Finalement etes vous parti à la Réunion ? Depuis 10 mois,  est ce que vous vivez un rêve ou pas ? 

Nous aussi nous aimerions partir sur une île, mais on a peur de ne pas trouver du travail. 
Comment est la vie de tous les jours ? 

Merci 
Cordialement 
Nini12 




Re: Vivre à La Reunion

Signaler
Boson
Il y a 3 mois
La Réunion présente des paysages exceptionnels qui peuvent charmer un touriste de passage. Étant de ceux là dans les années 1980 et revenu voir si rester et habiter ces lieux était pertinent je fut très surpris des conséquences du TOURISME DE MASSE qui correspond bien au slogan de l'île intense qui en est d'autant plus énervant: "sur le papier", c'est un parc national, mais en réalité l'intérieur de l'île est un parc d'attraction où règne une pratique intensive du baptème de l'air...

L'expérience d'une randonnée dans les années 1980 n'est plus du tout d'actualité: la nature est désormais malade: des plantes toutes pareilles ont remplacé sur des heures de marche les tapis de mousse et de fougères et la forêt n'est plus si parfumé par les orchidées (braconnées), du bruit ...intense...  partout à cause des hélicos et des avions en continu durant des heures, beaucooup moins d'oiseaux dans les forêts, les lieux secrets envahis car  les réseaux sociaux ont permis la divulgation de l'accès au moindre bassin sous une cascade... du monde partout et le vacarme des hélicos qui donnent l'impression d'étouffer ça a évolué très vite et d'une manière plutôt affolante ...intense...(!)  

Y rester, y vivre? Ça signifie vivre dans les zones habitées: considérez quelques détails tels que 

- L'urbanisation galopante, carrément...intense...!!! la surpopulation est de 860000/2500 = 344 habitant/km2 = plus qu'au japon (335), et cette population est tassée, vu que tout ce qui est montagneux n'est pas habitable, tout comme au japon: pas ettonnant qu'on soit "les uns sur les autres". .... 

- Le surnombre de voitures et la sensation, disons, heu... comment dire... intense?! à  étouffer à chaque déplacement, L'île comptait 438 357 véhicules en 2007. Soit presque une pour deux habitants ! Aujourd'hui, avec l'augmentation de la population, il y en a encore plus.

- L'insalubrité: les moustiques tigres, les dépots d'ordure sauvage un peu partout, tout aussi... intenses.

Dans les hauts ça a bien changé: c'est à la fois touristique et à la fois "la zone": soit des galeries marchandes et des locations saisonnières, rien de potable à louer pour rester à moins d'une fortune (c'est fini la case à 1000 francs/mois), et sinon la zone, avec partout des chiens en cage et des sonos à fond, de la musique... intense, on pourrait dire avec le matin les rotations intenses des dizaines d'hélicoptères de tourisme (à Cilaos, pas seulement à Mafate), de 6h du matin à ... midi (on m'avait bien dit que la réglementation les faisait arrêter à 9h30, ça ne semble plus d'actualité!!!)
.
On sent aussi, et  immédiatement que l'insécurité a augmenté: les habitations se sont murées, on craint désormais les cambriolages, en montant à la Plaine des caffres par les petites routes agricoles, on trouve même là des cases murées derrière un digicode...

L'habitat isolé est rare, et si en zone urbaine n'offre quasiment pas de protection vis à vis des nuisances sonores (elles sont... cherchons le mot approprié: intenses): même neuf c'est pas construit pour protéger du bruit et il faut pouvoir dormir et se reposer pour sa santé: le bruit n'est pas un petit problème!

J'ai été surpris en discutant avec des rencontres, que, même chez les réunionnais qui ne craignent pas le bruit, les déménagement à cause du bruit de voisinage sont courants, souvent une histoire de chien ou de sono: la peur du conflit oblige les gens à déménager sans tenter de combattre un voisin pour ne pas être brouillé avec 50 personnes: le réseau social est tissé de liens de solidarité qui n'aident pas dans de tels cas le "zoreil" qui débarque dans un pay où il n'est pas chez lui: problème = déménagement... Par contre, pour les hélicos qui ne sont pourtant pas une petite nuisance dans les cirques il semble qu'ils s'en foutent...

À moins d'être en altitude la chaleur (intense) est aussi un paramètre. En bas, vers St-Pierre, ce n'est plus 29° avec le vent de la mer, mais 34° dans du béton à coté des climatiseurs qui soufflent encore du chaud et avec les voitures, et ça se tient une grande partie de l'année au delà de l'agréable si pas de climatiseur (cher) , de décembre à mars 34° équivalant à 43 en France (l'air est humide)

Avec le réchauffement climatique le sur-tourisme, cette promiscuité dans les lieux "attirants", partir vivre aussi loin n'est plus aussi pertinent... 

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
Julien627871
Il y a 3 mois
,, La Réunion présente des paysages exceptionnels qui peuvent charmer un touriste de passage. Étant de ceux là dans les années 1980 et revenu voir si rester et habiter ces lieux était pertinent je fut très surpris des conséquences du TOURISME DE MASSE qui correspond bien au slogan de l'île intense qui en est d'autant plus énervant: "sur le papier", c'est un parc national, mais en réalité l'intérieur de l'île est un parc d'attraction où règne une pratique intensive du baptème de l'air...

L'expérience d'une randonnée dans les années 1980 n'est plus du tout d'actualité: la nature est désormais malade: des plantes toutes pareilles ont remplacé sur des heures de marche les tapis de mousse et de fougères et la forêt n'est plus si parfumé par les orchidées (braconnées), du bruit ...intense...  partout à cause des hélicos et des avions en continu durant des heures, beaucooup moins d'oiseaux dans les forêts, les lieux secrets envahis car  les réseaux sociaux ont permis la divulgation de l'accès au moindre bassin sous une cascade... du monde partout et le vacarme des hélicos qui donnent l'impression d'étouffer ça a évolué très vite et d'une manière plutôt affolante ...intense...(!)  

Y rester, y vivre? Ça signifie vivre dans les zones habitées: considérez quelques détails tels que 

- L'urbanisation galopante, carrément...intense...!!! la surpopulation est de 860000/2500 = 344 habitant/km2 = plus qu'au japon (335), et cette population est tassée, vu que tout ce qui est montagneux n'est pas habitable, tout comme au japon: pas ettonnant qu'on soit "les uns sur les autres". .... 

- Le surnombre de voitures et la sensation, disons, heu... comment dire... intense?! à  étouffer à chaque déplacement, L'île comptait 438 357 véhicules en 2007. Soit presque une pour deux habitants ! Aujourd'hui, avec l'augmentation de la population, il y en a encore plus.

- L'insalubrité: les moustiques tigres, les dépots d'ordure sauvage un peu partout, tout aussi... intenses.

Dans les hauts ça a bien changé: c'est à la fois touristique et à la fois "la zone": soit des galeries marchandes et des locations saisonnières, rien de potable à louer pour rester à moins d'une fortune (c'est fini la case à 1000 francs/mois), et sinon la zone, avec partout des chiens en cage et des sonos à fond, de la musique... intense, on pourrait dire avec le matin les rotations intenses des dizaines d'hélicoptères de tourisme (à Cilaos, pas seulement à Mafate), de 6h du matin à ... midi (on m'avait bien dit que la réglementation les faisait arrêter à 9h30, ça ne semble plus d'actualité!!!)
.
On sent aussi, et  immédiatement que l'insécurité a augmenté: les habitations se sont murées, on craint désormais les cambriolages, en montant à la Plaine des caffres par les petites routes agricoles, on trouve même là des cases murées derrière un digicode...

L'habitat isolé est rare, et si en zone urbaine n'offre quasiment pas de protection vis à vis des nuisances sonores (elles sont... cherchons le mot approprié: intenses): même neuf c'est pas construit pour protéger du bruit et il faut pouvoir dormir et se reposer pour sa santé: le bruit n'est pas un petit problème!

J'ai été surpris en discutant avec des rencontres, que, même chez les réunionnais qui ne craignent pas le bruit, les déménagement à cause du bruit de voisinage sont courants, souvent une histoire de chien ou de sono: la peur du conflit oblige les gens à déménager sans tenter de combattre un voisin pour ne pas être brouillé avec 50 personnes: le réseau social est tissé de liens de solidarité qui n'aident pas dans de tels cas le "zoreil" qui débarque dans un pay où il n'est pas chez lui: problème = déménagement... Par contre, pour les hélicos qui ne sont pourtant pas une petite nuisance dans les cirques il semble qu'ils s'en foutent...

À moins d'être en altitude la chaleur (intense) est aussi un paramètre. En bas, vers St-Pierre, ce n'est plus 29° avec le vent de la mer, mais 34° dans du béton à coté des climatiseurs qui soufflent encore du chaud et avec les voitures, et ça se tient une grande partie de l'année au delà de l'agréable si pas de climatiseur (cher) , de décembre à mars 34° équivalant à 43 en France (l'air est humide)

Avec le réchauffement climatique le sur-tourisme, cette promiscuité dans les lieux "attirants", partir vivre aussi loin n'est plus aussi pertinent... 



Je n'ai pas trouvé mieux comme commentaire. C'est tellment vrai malheureusement que je suis amené à rentrer en métropole bientôt car je ne supporte plus la vie ici à la réunion.

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
mouaibof
Il y a 3 mois
En effet, des gens partent à cause de ça, bien plus nombreux qu'il n'y parait car rares sont ceux qui témoignent spontanément pour un endroit qui ne fait plus partie de leur vie car trop chiant, c'est du passé, et autre chose à faire...

MERCI D'AVOIR TÉMOIGNÉ!!!

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
Apoka
Il y a 2 mois
après avoir insisté, perso je lâche l'affaire et rentre en France, voici les raisons, et je précise que je suis pourtant patiente et tolérante :
- le bruit : obligée de déménager plusieurs fois à cause de voisins qui mettent le son à fond jusqu'à 3h du mat, impossible de se faire respecter, au bout de 3 déménagements tu comprends que c'est culturel et que si tu te leves à 6h pour bosser, c'est compliqué !!
- l'insalubrité : les ordures jetées par terre n'importe où, jusque dans la plage, dans les abris bus, c'est choquant.. logements pas mieux ça fait 9 mois que je galère avec des fuites dans mon appart, obligée de mettre un sceau au milieu du salon car le proprio veut rien faire, j'ai un pauvre bout de taule ondulée en guise de fenêtre car le velux qui devait être mis je l'attend encore, on est 3 apparts sur le même compteur donc soit le voisin allume son four soit je fais ma machine de linge mais pas les 2 en même temps sinon ça disjoncte et ça fait 10 ans que le proprio n'y fait rien, au début mon cumulus était en panne on m'a répondu non mais t'as pas besoin de l'eau chaude avec la chaleur qu'il fait, bref si j'étais du genre à pas me défendre jusqu'à ce le plombier passe je serai encore avec le même problème, l'ancien locataire avant moi avait accepté de se doucher à l'eau froide...
- le taff : souvent la période d'essai est non rémunérée, et on te paye quand on y pense, mais on te dira "rroo mais non c'est juste que t'es mal tombée" sauf qu'on est un paquet à se faire arnaquer sur les salaires, mon voisin est payé 5 euros de l'heure depuis 3 ans à bosser 15h par jour mais bref faut pas le dire sinon on passe pour des français jamais contents... 
- l'alcool et la drogue : en coloc au début idem pour quand tu veux une vie équilibrée et que c'est la grosse fiesta zamal et alcool même en semaine... 
- le prix de la nourriture : OK j'étais au courant de ça et je me disais qu'avec mon salaire j'y arriverai, sauf que quand on te paie comme un roumain en te sortant "je peux pas te payer plus car t'es pas assez productive" forcément avec la moitié d'un salaire et la bouffe qui coûte 50 à 70% plus cher là encore moralement ça pique... 

Perso entre les arnaques du taff et le rythme de vie bruyant et fêtard, je trouve que la reunion juste pour les vacances c'est super, après pour y vivre sans les inconvénients cités il faut être le plus autonome possible financièrement... je respecte que certains aiment ce style de vie mais pour une personne calme, discrète qui veut construire des projets c'est compliqué !!! 


Date de l'expérience : 14/01/2020

Re: Vivre à La Reunion

Signaler
mouaibof
Il y a 1 mois
À LIRE (nécéssite un peu de pré-acquis scientifique)
http://cilaos-mon-amour.com/analyses-temps-frequence/cilaos_nos_plus_beaux_concerts_celestes.html

Lien: 5h45 d'ambiance sonore, enregistrement commencé à 6h01 du matin, fini à 11h44, représentatif d'un matin de novembre.
Date de l'expérience : 21/11/2017

Bons Plans Voyage Réunion

Voyage Réunion

Services voyage