Forum Parcs nationaux de l'Ouest américain

Deux semaines en hiver dans l'Ouest américain (récit)

90 réponses

Dernière activité le 11/05/2016 à 08:57 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
chellmi
Le 09 janvier 2016
Debut de notre récit de notre voyage dans l'ouest américain en décembre/Janvier 2016 à suivre.... Vous le retrouverez avec toutes les photos dans notre blog cliquez ici 
Samedi 19 décembre
C'est reparti !
Malgré cinq séjours dans l'ouest Américain (le dernier, d'une durée de trois mois en 2014 et réalisé lors d'un congé sabbatique, est détaillé dans ce blog : surlarouteasiatique.blogspot.fr/) nous ne sommes toujours pas rassasiés par les grands espaces et les paysages fabuleux de l'Utah, de l'Arizona et du Nouveau Mexique (notre principale aire de jeu). Cette fois, comme lors de notre dernier séjour, nous n'avons pas d'itinéraire défini mais tout un tas d'idées. La « wish list » est toujours aussi longue. Nous avons encore de nombreux sites à découvrir et quelques endroits que nous avons particulièrement appréciés nous attirent à nouveau. La météo et nos envies nous guideront au jour le jour.
C'est notre deuxième virée hivernale dans le southwest et nous croisons les doigts pour que le temps soit de la partie. Une chose est sûre, nous n'aurons pas trop chaud et les randonnées seront moins fatigantes qu'en plein été.
Comme souvent nous arrivons à Las Vegas où nous passerons une très courte soirée avant de partir dans des contrées beaucoup plus désertiques et hospitalières (à nos yeux).
Nos vacances commencent par le rituel classique : le retrait de la voiture de location. Nous espérons avoir de la chance et pouvoir toucher un véhicule qui nous permette d'accéder à certains sites reculés, totalement en dehors des sentiers battus, qui nécessitent d'emprunter des pistes pas toujours évidentes. Lorsque nous arrivons dans l'immense parking où nous attendent les voitures parmi lesquelles nous espérons trouver notre bonheur, nous déchantons vite. Rien de bien alléchant. Seulement quelques SUV plutôt type « 4x4 urbain » pour qui les obstacles à franchir ne sont que très rarement plus imposants que des trottoirs. Après avoir tourné un peu dans ce parking qui ne répond pas à nos attentes, notre choix se porte sur l'unique véhicule qui exhibe une mention « 4x4 » ou plutôt « 4WD » comme on dit ici : un Ford Escape. Rien de bien transcendant et rien à voir avec un vrai tout-terrain. Il ne nous sera pas possible de passer en 4x4 en mode manuel, c'est l'électronique qui décidera de tout. Un seul point positif : des pneus plus larges que ceux des autres SUV que nous pouvons choisir. Mais pas de doute, étant donné la faible profondeur des sculptures de ces pneus, il ne faudra pas s'attendre à des miracles dans le sable.
Lorsque nous récupérons notre chambre sur le célèbre Strip de Las Vegas, il est déjà 22h heure locale, soit 7h du matin en France. La fatigue commence sérieusement à se faire sentir. Rapide tour sur l'avenue la plus dingue du monde.
Des photos sur : http://mjm-nosvoyages.blogspot.fr/2015/12/notre-arrivee-dans-louest-americain.html
Dimanche 20 décembre
Comme prévu, ce matin nous sommes réveillés très tôt : vers 3h30 ! La faute au décalage horaire. Nous en profitons pour nous organiser et faire un point météo complet. Rien de bien folichon un peu partout dans l'ouest pour les prochains jours : nuages et pluie, et même des risques de neige. Nous pouvons tout de même espérer quelques rayons de soleil de temps en temps. Comme les prévisions sont semblables dans tout le grand ouest, nous restons sur notre première idée, le sud de l'Utah. Nous verrons bien !
Habituellement notre première journée dans l'ouest des États-Unis commence toujours de la même façon : direction un Wall Mart (un immense supermarché) à Las Vegas. Comme il est vraiment très tôt, nous n'allons pas attendre pendant des heures l'ouverture des grandes surfaces et préférons prendre la route pour gagner un peu de temps. Les courses attendront un peu.
C'est 200 kilomètres au nord de Las Vegas, à Saint George en Utah, que nous passons par le stand ravitaillement. Cette année pas de camping au programme (hiver oblige), les courses sont donc beaucoup plus light que d'habitude : une glacière, de quoi assurer quelques pique-niques et des réserves d'eau pour faire face à un éventuel problème sur une piste déserte (ensablement, panne,...). Il n'y a qu'un article que nous ne trouvons pas : une pelle. Les magasins de bricolage étant fermés ce dimanche, ce sera pour une autre séance shopping.
Si en début de matinée nous avons eu droit à quelques rayons de soleil malgré un ciel bien couvert, la suite de la journée semble claire : nous ne reverrons sans doute pas l'astre solaire et si nous échappons à la pluie nous pourrons nous estimer chanceux. Que faire ? Sans soleil, les paysages de l'ouest Américain perdent beaucoup de leur intérêt. Après réflexion nous optons pour une randonnée dans les environs de Saint George où nous espérons que les formes et textures étonnantes des roches sauront compenser le manque de lumière.
Cette randonnée, connue sous le nom de The Vortex, est très peu fréquentée même si la région est une zone touristique relativement importante en Utah. On ne devrait donc pas y rencontrer grand monde même si nous sommes dimanche.
Plutôt facile si on passe par le bon côté (il faut contourner le relief qui abrite The Vortex par la gauche et y accéder par la face arrière / accès à priori impossible par la face avant), la balade est pour nous une très agréable surprise. Elle est beaucoup plus intéressante que ce à quoi nous nous attendions et chemine dans de superbes paysages rocheux ponctués de nombreuses petites piscines.
Le clou du spectacle, lorsqu'on atteint le sommet d'un étroit relief, est une série de dépressions (potholes) au fond desquelles se niche de l'eau, parfois gelée.
La plus profonde de ces dépressions, qui à l'origine de l'appellation de cette randonnée (The Vortex), est vraiment très impressionnante.
Il y a un autre intérêt à monter tout en haut de cet escarpement rocheux : une magnifique vue panoramique sur les environs.
Par certains côtés cette balade nous rappelle nos escapades à Yant Flat (presque voisin) et à Edmaier's Secret (plus éloigné). Facile d'accès et d'un excellent rapport intérêt/effort, cette randonnée a tout pour devenir un des hauts lieux des environs de Saint George. Si vous êtes intéressés, dépêchez-vous d'y aller car il y a fort à parier qu'il sera bientôt difficile de pouvoir profiter de ces lieux dans le calme absolu dont nous avons bénéficié.
Comme en nous rendant à The Vortex nous avons rencontré quelques restes de neige.
Nous décidons de rejoindre notre destination de ce soir (Kanab) par la route 9 qui traverse le parc national de Zion. Cette route, qui approche les 2 000 mètres d'altitude, aura peut-être des paysages enneigés à nous offrir. Et comme c'est une de nos routes préférées, ce serait dommage de s'en priver.
Bingo ! La neige est toujours présente même si la tendance est à la fonte. Associé au rouge des roches du parc de Zion et au vert de la végétation, le tableau est somptueux. Dommage que le soleil ne daigne pas nous accorder quelques rayons!
Plus de photos sur : http://mjm-nosvoyages.blogspot.fr/2016/01/dimanche-20-decembre-comme-prevu-ce.html
A suivre…..

erratum sur le précédent post

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Attention je me suis trompée dans le lien du blog (j'ai pris celui de 2014) nouveau blog ouest usa décembre/janvier 2016 cliquez ici

Bon week-end
Michèle 

le Vortex

Signaler
boncampeur
Il y a 3 années
Hello Michèle,

Je vais suivre cette discussion avec grand intérêt étant curieux de ce que vous avez déniché et ce que ça peut rendre en hiver.
Je sais que vous êtes passés à the Wave, j'espère voir un peu d'eau gelée :-)
J'avais planifié le Vortex l'été dernier mais une mauvaise série de crevaisons a quelque peu modifié le planning. Tant pis, ça fera une rando encore à programmer lors de notre futur passage dans l'ouest. 


merci et pour moi l'hiver c'est top

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Hello,
Merci.
Perso j'adore l'ouest américain l'hiver car je ne fatigue pas dans les randos comme en été quand il fait une chaleur d'enfer.
La deuxième semaine nous avons eu du grand froid entre -20 et 0 (c'est inhabituel comme le temps en France !!) mais bien couverts c'est agréable quand il fait soleil. 
The Wave toujours aussi somptueuse, un peu de neige et du soleil quand nous y sommes allés, que demander de plus.
Quelques anecdoctes à venir !!
A bientôt et excellente année à toi et ta famille.
Michèle 

Fluctuat nec mergitur et le Vortex

Signaler
Hiacinthe
Il y a 3 années
Bonjour Michèle,

Je t'adresse également mes meilleurs voeux pour la nouvelle année ainsi qu'à Jean-Michel.

Elles sont très belles ces photos de notre Tour Eiffel tricolore.

Merci beaucoup pour ce carnet de voyage fait en hiver. Je ne connaissais pas le Vortex. Par quel chemin êtes-vous passés ?

Moi aussi, j'aime beaucoup la scenic 9 et je ne l'avais pas vue avec de la neige.

Vivement la suite du carnet !

A bientôt !

Hiacinthe 





L'Ouest l'hiver

Signaler
rafa
Il y a 3 années
Bonsoir Michèle 

Lors de notre conversation en MP il y a deux jours je te disais de venir vite sur le forum raconter votre voyage . 
Voilà qui est fait de façon brillante et ça commence plutôt bien par un coin inconnu du plus grand nombre . J'ai la nette impression que toute cette partie de l'Utah va devenir un point de rencontre des amateurs de ce forum car entre Yant Flat , Snow Canyon et maintenant "The Vortex" , il y a de quoi passé de bons moments sans personne . Bon attention à ne pas cconfondre avec le vortex de Sedona , pas les mêmes effets , ah ah ah ah  !!!
Les carnets de voyages l'hiver dans l'Ouest sont rares voire inexistants alors vivement la suite et Bryce sous la neige (si vous y êtes passés?) j'en rêve .
A très vite 
Fred

merci et indications pour the Vortex

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Bonjour Hiacinthe,
Merci et tous nos meilleurs voeux également.
C'est le deuxième hiver que nous allons dans cet ouest sublime. Le problème est toujours le même quelque soit la saison : le soleil. Notre deuxième semaine a été bien ensoleillée, très froide mais cela ne nous dérange pas, on s'y habitue.
Voici les indications pour se rendre à the Vortex :
* parking N37°16'48'' W113°44'18''
* direction sud-ouest pour descendre dans le wash et le traverser vers N37°16'44'' W113°44'23''
* se diriger vers une sorte de vallée perchée (entrée = N37°16'34'' W113°44'34'')
* faire 100/150 m vers le sud sud est
* puis se diriger vers le sud sud ouest (on contourne par la gauche le relief qui abrite The Vortex)
* continuer jusqu'à N37°16'11.5'' W113°44'52''
* attaquer l'ascension du relief, direction plein nord sur 100/150 m pour trouver la zone des potholes
* The Vortex = N37°16'16.5'' W113°44'51''
Si la rando devient difficile, c'est qu'on s'est trompé quelque part.
A bientôt, bon dimanche
Michèle

peu de routards l'hiver

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Bonjour Rafa,
merci.
Nous nous sommes rendus compte qu'il y avait peu de routard l'hiver. La plupart des touristes rencontrés étaient des chinois mais ils ne randonnent guère. 
Le gros avantage est le prix des hôtels, 2 fois voir 3 fois moins chers que l'été et pas besoin de réserver !!
Dommage que nous n'ayons pas eu de soleil pour the Vortex, c'est un bel endroit. 
A bientôt
Michèle 

la suite arrive quand j'aurai réglé mon problème d'insertion photos

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Bonjour,
J'attends la réponse du routard pour mettre la suite car j'ai un problème pour l'insertion de photos (elles sont en bonne configuration comme le routard le précise et impossible de les insérer il me dit que la taille est trop grande alors que ce n'est pas le cas).
Bonne fin de journée
Michèle 

Photos sur le forum

Signaler
rafa
Il y a 3 années
,,Bonjour,
J'attends la réponse du routard pour mettre la suite car j'ai un problème pour l'insertion de photos (elles sont en bonne configuration comme le routard le précise et impossible de les insérer il me dit que la taille est trop grande alors que ce n'est pas le cas).
Bonne fin de journée
Michèle 


Michèle 
Le problème ne vient pas de toi , il est impossible en ce moment de poster des photos sur le forum .
Je n'en connais pas les raisons
Fred

merci beaucoup

Signaler
Hiacinthe
Il y a 3 années
,,Bonjour Hiacinthe,
Merci et tous nos meilleurs voeux également.
C'est le deuxième hiver que nous allons dans cet ouest sublime. Le problème est toujours le même quelque soit la saison : le soleil. Notre deuxième semaine a été bien ensoleillée, très froide mais cela ne nous dérange pas, on s'y habitue.
Voici les indications pour se rendre à the Vortex :
* parking N37°16'48'' W113°44'18''
* direction sud-ouest pour descendre dans le wash et le traverser vers N37°16'44'' W113°44'23''
* se diriger vers une sorte de vallée perchée (entrée = N37°16'34'' W113°44'34'')
* faire 100/150 m vers le sud sud est
* puis se diriger vers le sud sud ouest (on contourne par la gauche le relief qui abrite The Vortex)
* continuer jusqu'à N37°16'11.5'' W113°44'52''
* attaquer l'ascension du relief, direction plein nord sur 100/150 m pour trouver la zone des potholes
* The Vortex = N37°16'16.5'' W113°44'51''
Si la rando devient difficile, c'est qu'on s'est trompé quelque part.
A bientôt, bon dimanche
Michèle


Bonjour Michel,

Je te remercie beaucoup pour ces informations.

Je vois que le GPS est absolument indispensable. J'avais essayé de trouver des renseignements en allant sur des sites touristiques de Saint-George, mais je ne trouvais rien sur le Vortex.

A bientôt !

Hiacinthe 


chouette!

Signaler
darth
Il y a 3 années
Chouette un carnet, et en hiver de surcroit! voilà de quoi bien occuper les sombres matinées et soirées :) et donner des idées, je n'en doute pas!
-darth

toujour impossible d'insérer des photos donc je vais continuer sans photo

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Merci Darth.
Je vais continuer sans mettre de photo car je n'ai pas de réponse du Routard et toujours impossible d'insérer des photos, c'est dommage mais bon il y en a sur le blog.
Michèle 

Coyotte Buttes South - Paw Hole

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Lundi 21 décembre (partie 1) : Coyote Butte South

Il y a quelques mois nous avons eu la chance de décrocher, par un système de loterie sur internet, deux permis pour Coyote Butte South (CBS) pour les journées d'aujourd'hui et de demain. Seulement vingt personnes sont autorisées chaque jour à visiter cette zone de désert très difficilement accessible située entre Kanab et Page, à la limite de l'Utah et de l'Arizona.

Notre programme idéal est de profiter de ces deux journées pour visiter les deux secteurs de CBS et d'y associer la visite de White Pocket où nous avons prévu de passer la nuit (dans la voiture) pour y assister au coucher et au lever du soleil. Notre voiture qui n'est pas vraiment adaptée à la difficulté des pistes qu'il faudra affronter pour accéder à ce secteur et une météo plus que mitigée vont probablement chambouler notre programme. Mais bon, on n’a pas souvent une telle occasion, alors nous allons tout de même tenter notre chance !

Départ avant le lever du soleil. Après 60 kilomètres de bitume nous attaquons notre première piste. La House Rock Valley road est sans difficultés particulières (en dehors de la traversée à gué d'un petit cours d'eau) s'il n'a pas plu récemment. Nous parcourons aisément et à un bon rythme les 27 kilomètres à faire sur cette piste. Comme il est tôt nous y rencontrons plusieurs cervidés.

C'est maintenant que les choses sérieuses commencent. Il ne nous reste plus que quatre kilomètres à parcourir pour rejoindre notre première destination, mais cette portion de piste est réputée difficile, la faute à plusieurs passages de sable profond. Mais comme nous l'espérions et grâce à l'hiver, le sable est plus dense, plus humide et plus compact que celui que l'on rencontre ici en été. Il n'est donc pas très difficile de venir à bout des secteurs sableux. Notre petit SUV se comporte même plutôt bien dans la difficulté. Notre plus gros problème est la garde au sol qui est parfois limite pour franchir certaines zones où il y a de profondes ornières. Notre inquiétude est d'ailleurs renforcée, quand après avoir raclé à plusieurs reprises, nous vérifions notre protège-carter et découvrons qu'il est fait dans une matière plastique pas vraiment rigidifiée.
Nous arrivons au parking de la section Paw Hole de CBS et constatons que nous sommes seuls. Il y a peu de chance que le secteur voit son quota de vingt personnes aujourd'hui. Tant mieux !

Nous débutons notre randonnée et rencontrons très vite les formations rocheuses qui font la renommée de CBS.

Il n'y a pas de sentier dans le coin et comme nous n'avons pas beaucoup d'informations concernant cette randonnée nous nous déplaçons au feeling en nous dirigeant vers les formes étranges et les zones colorées que nous apercevons devant nous.

Dommage que le soleil nous boude, car il n’y a rien de plus moche sur une photo que ces ciels uniformément blanchâtres. Même sans soleil, un ciel avec diverses nuances de couleurs cela a son charme, mais là, on a vu mieux ! Le soleil reste caché jusqu'à ce que nous atteignions un immense et somptueux amphithéâtre rocheux. Les quelques rayons qui parviennent à traverser les couches de nuages embellissent encore ce site imposant. Mais cela ne dure pas longtemps, les nuages reprennent vite le contrôle.

Nous avons beau chercher partout, impossible de traverser cet amphithéâtre. Quelle que soit la direction que nous prenons, nous finissons toujours par tomber sur un à-pic. Il faut donc faire demi-tour et revenir presque au début de la randonnée.
Fini de se promener au hasard. Même si le site que nous avons découvert est majestueux, il est maintenant temps de nous diriger vers le seul endroit dont nous avons les coordonnées GPS : le secteur de Striation Cove que nous atteignons après une grosse demi-heure de marche. Nous y découvrons exactement le type de paysage que nous espérions trouver en venant ici. Il subsiste même quelques plaques de neige qui rehaussent encore la beauté des lieux. Dommage que le soleil soit si timide.

Après quelques photos, miracle ! En un quart d'heure le soleil fait son apparition et des zones de bleu trouent le ciel gris. Nous en profitons pour recommencer notre visite de Striation Cove sous le soleil (et cela n’a plus grand-chose à voir !) et explorer plus en détails ses environs.

Cette immense butte aux sculptures étonnantes et aux couleurs impressionnantes est un des endroits que nous avons préféré à Paw Hole.

Après une bonne heure dans ces paysages magnifiques, le soleil disparaît. Nous ne le reverrons plus de la journée. Finalement nous avons bien fait de ne pas nous diriger directement à Striation Cove car nous n'aurions pas pu profiter de ce secteur pendant l'unique heure ensoleillée de cette journée. Si à ce coup de chance on rajoute la relative facilité que nous avons connue pour accéder en voiture jusqu'ici, nous pouvons dire que cette première visite s'est déroulée bien mieux que ce que nous espérions ce matin en partant de l'hôtel.
Nous nous rendons compte que sommes restés beaucoup plus longtemps que prévu à Paw Hole : plus de quatre heures. C'est largement mérité car nous avons vraiment adoré cette visite. Mais il est maintenant temps de rejoindre notre monture pour tenter d'accéder à White Pocket, notre seconde destination du jour.
A suivre …

Des photos ici sur notre blog 
(nota : impossible d'en insérer et pas de réponse du routard !)

Coyote Butte South

Signaler
rafa
Il y a 3 années
Bonsoir Michèle 
On s'y croirait vraiment et tu as parfaitement raison et ce n'est pas propre à CBS , la lumière ,le soleil , l'heure à laquelle on s'y trouve , ne vont pas donner les mêmes effets .
Quant à CBS , je le classe dans le top 5 des merveilles de l'ouest mais pour bien faire il nous faudrait 20 doigts aux mains pour établir un classement.
Vous êtes courageux ou à moitié fous pour vous être engagés ainsi du coté de Paw Hole et encore plus quand la communauté lira la suite de l'aventure . Ah ah ah là ça t'oblige ... La suite vite !!
Bonne soirée
Fred

White Pocket

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Lundi 21 décembre (partie 2) : 

White Pocket est à 35 kilomètres de Paw Hole. La piste qui y accède est réputée plus risquée que celle que nous avons faite ce matin. Toujours la faute au sable profond. Cette fois la piste nous la connaissons un peu puisque nous sommes déjà venus à White Pocket, mais pas par nos propres moyens. Nous nous sommes rendus ici avec un gars de la région (Paria Outpost) qui a fait son métier d'accompagner les visiteurs, grâce à un énorme 4x4, dans des zones difficilement accessibles. Lors de cette première visite, nous nous étions dit que ce serait de la folie de tenter de venir ici seuls. Mais le temps passant et avec l'espoir que les pistes sont parfois plus faciles d'accès en hiver, nous sommes prêts à tenter notre chance. Une seule règle à respecter : ne pas hésiter à faire demi-tour si les difficultés deviennent trop importantes.

Là encore, agréable surprise ! Cela se passe plutôt bien même si deux ou trois passages sont limites. Il est clair que cette piste serait infranchissable si le sable n'était pas aussi compact. L'été, cela doit vraiment être une autre histoire.

Si nous désirions tant revenir à White Pocket malgré les difficultés d'accès, c'est parce que lors de notre première visite, ce secteur nous avait tapé dans l'œil et que nous n'avions pas eu droit à un seul rayon de soleil. Question soleil, cela semble malheureusement encore mal barré pour aujourd'hui.
Après un rapide pique-nique nous partons explorer la zone. Les formes totalement délirantes que nous rencontrons ici et le mélange des trois couleurs (blanc, rouge et jaune) qui teintent les roches nous donnent l'impression d'avoir été transportés sur une autre planète. Ce paysage est absolument incroyable. Difficile d’imaginer comment la nature a pu créer une telle œuvre.

Nous nous rendons compte que lors de notre première visite notre guide nous avait fait faire un tour, certes très intéressant, mais rapide et que le secteur à explorer est plus étendu que ce que nous avions parcouru à l'époque. Nous passons notamment beaucoup de temps (jusqu’à la fin de la journée) dans une zone où nous n'avions pas mis les pieds. Une zone où seules les teintes blanches et grises ont droit de cité. La beauté des paysages que nous rencontrons dans ce secteur est parfaitement mise en valeur par la neige qui subsiste encore par endroits.

Comme le ciel est complètement bouché, nous n'avons que peu d'espoir concernant le coucher du soleil. Mais puisque nous sommes aussi venus ici pour cela nous décidons d'attendre un peu. Le ciel prend bien quelques légères teintes de rose mais un froid glacial nous tombe rapidement dessus. Il est temps pour nous d'aller se réfugier dans la voiture. C'est sur le chemin du retour que, d'un seul coup, le ciel laisse éclater toute la splendeur du soleil couchant. Nous rejoignons au pas de course notre poste d'observation et affrontons pendant encore un bon quart d'heure un vent sibérien. Mais cela en vaut la peine !

Après un très rapide dîner dans le froid et le noir nous rejoignons nos quartiers car il est impossible de rester dehors sans se transformer en glaçon maintenant que la nuit s'est installée. La température est proche de zéro et avec le vent c'est tout simplement intenable. A 18h30 nous allons donc nous coucher dans notre 4x4.
A suivre.......

Quelques photos (maintenant que le Routard a réparé son problème technique), le reste sur notre blog ici 

White Pocket - chellmi
White Pocket - chellmi
White Pocket - chellmi

White Pocket - chellmi
White Pocket - chellmi
White Pocket - chellmi

les photos sur le forum

Signaler
Hiacinthe
Il y a 3 années
Bonjour Michèle,

De nouveau des photos sur la messagerie du forum, c'est super !

Les photos de White Pocket sont magnifiques. 

Nous allons découvrir un secteur de White Pocket avec un guide local cet été et nous avons hâte d'y être.

La nuit dans la voiture n'a pas été trop froide ?

Vivement la suite !

Hiacinthe 

merci, vous allez adorer cet endroit

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Merci Hiacinthe.
Si très froid nous avons peu dormi !!! 
Ces paysages sont somptueux, vous allez aimer.
Bonne soirée
A bientôt
Michèle 

White Pocket

Signaler
boncampeur
Il y a 3 années
Bien joué pour avoir tenté la piste !
Toujours aussi chouette ce White Pocket !

c'est vrai que c'est splendide

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Attends de voir la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
bonne soirée
Michèle 

Vraiment super

Signaler
rafa
Il y a 3 années
Bonsoir Michèle
On a l'impression de vivre votre aventure car s'en est une comme ça en plein hiver et le grand froid que vous avez affronté .
Bon je pense que nous étions passés par la même agence et pour autant nous avons bien visité la partie que tu évoques .
A ceux qui passent par Paria Outpost , Je lis que Hiacinthe envisage cette viste , il faut si possible privilégié le week end ainsi on a l'assurance d'avoir Suzanne ou Steve les patrons de l'agence comme guides .
Sans polluer ton post Michele et en attendant la deuxième partie de notre voyage 2015 sur mon blog (ça arrive ) quelques photos de ce coin l'été.
FredVraiment super  - rafa

Vraiment super  - rafa


Vraiment super  - rafa

Correction

Signaler
rafa
Il y a 3 années
car c'en est une ...
Fred

correctionnelle

Signaler
boncampeur
Il y a 3 années
,,car c'en est une ...


hou là, t'as eu chaud !

la suite ...la suite !

Signaler
boncampeur
Il y a 3 années
,,Attends de voir la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
bonne soirée
Michèle 


j'y compte bien car apparemment il y en a qui la connaissent la suite .... :-)

merci, belles photos

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
merci pour tes belles photos Fred.
Nous l'avons aussi fait en été, ce n'est pas la même ambiance mais cela ne change pas la beauté du site.
C'est quand même dommage que nous n'ayons pas eu de soleil.
Il va falloir qu'on y revienne encore une fois l'hiver, c'est ce qui dit Jean-Michel !!!! à suivre...
Bonne soirée
Michèle 

Je suis sous surveillance

Signaler
rafa
Il y a 3 années
,,hou là, t'as eu chaud !

T'es vraiment sympa ... Car tu m'en laisses passer plein
Ah ah ah
Fred

moi aussi,

Signaler
Hiacinthe
Il y a 3 années
,,T'es vraiment sympa ... Car tu m'en laisses passer plein
Ah ah ah
Fred


Moi aussi, j'en laisse passer beaucoup.

Ah ah ah 

Hiacinthe 


White Pocket (matin jour 2)

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Mardi 22 décembre (partie 1) : White Pocket

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Michèle. Difficile d'avoir un cadeau plus original qu'une nuit au fin fond du désert dans des conditions plus que spartiates. Comment qualifier notre nuit ? Glaciale (à peine plus de zéro degré), douloureuse (pour le dos et les jambes), très courte ... Bref mémorable ! Encore de super souvenirs en perspective.

Avant le lever du soleil nous repartons pour White Pocket pour continuer l'exploration commencée hier. Rien à attendre concernant le lever du soleil, le ciel est complètement bouché. Décidément, je crains que nous n’arrivions pas à voir ce site extraordinaire sous la lumière. Dès les premières lueurs du jour nous partons à la découverte d'un nouveau secteur où la couleur blanche domine très largement. Nous avons la chance d'y trouver de nombreuses mares gelées très photogéniques. Les nuages gris en arrière-plan rajoutent encore à la beauté du lieu (et oui, quand on n’a pas de soleil, il faut savoir se contenter avec autre chose !). Un bonheur pour les photographes.

Après un bon moment passé à explorer ce secteur, nous en avons assez du blanc. Nous partons donc pour un petit coup de rouge. Du blanc en entrée et du rouge en plat de résistance, c'est pas mal comme programme. Et le rouge de la région est largement aussi bien que le blanc ! Parfois il y a même un peu de jaune au programme.

Les amateurs d'art se plairont à White Pocket car la nature s'est montrée digne des plus grands artistes, qu'ils soient peintres ou sculpteurs. Ensuite, une dernière séquence exploration dans un petit canyon très coloré et si nous voulons avoir assez de temps pour profiter du second secteur de Coyote Buttes South (Cottonwood Cove), il est temps de dire adieu (au-revoir ?) à White Pocket. Nous avons adoré cet endroit malgré une nuit au confort laissant fortement à désirer. Un seul regret, que le soleil n'est pas été plus sympa avec nous.

à suivre …

Quelques photos ci-dessous
D’autres sur notre blog cliquez ici
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi
White Pocket (matin jour 2) - chellmi

Mardi 22 décembre (partie 2) : retour de White Pocket

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Mais que s'est-il donc passé au retour ?

Le premier tronçon de piste pour se rendre à Cottonwood Cove est commun à l'itinéraire que nous avons emprunté hier. Donc pas de problème particulier si ce n'est une grande montée dans le sable qui était facile dans le sens de la descente mais qui nous a légèrement inquiétés en pensant au retour. Et nous avions raison, à la montée cela n’a plus grand-chose à voir. Même avec de l’élan, la voiture perd rapidement le grip et impossible d’atteindre le haut de cette colline. Il nous faudra quatre tentatives pour passer d'extrême justesse cette difficulté.
La principale difficulté étant passée, nous poursuivons notre route dans un état d'esprit plus serein, même s’il y a toujours des portions de piste très sableuses.

Nous pensions que le plus dur était derrière nous, et bien nous avions tort ! A peine un ou deux kilomètre(s) plus loin notre 4x4 s'échoue lamentablement sur un banc de sable profond. L’explication est simple : beaucoup de sable, des ornières très profondes, une vitesse insuffisante de peur d’abimer la mécanique et la voiture s’arrête après avoir surfé quelques mètres sur le sable. Un rapide tour de la voiture refroidit rapidement nos ardeurs. Le constat est clair : le 4x4 est entièrement posé sur le sable, il n'y a pas le moindre interstice entre le sable et le bas de caisse. C'est la première fois que cela nous arrive et pour notre première nous ne nous sommes pas loupés. Nous sommes ici pour un moment !

Comme il ne faut pas trop compter sur le passage d'un hypothétique sauveur, nous n'avons qu’une seule solution : tenter de désensabler la voiture par nos propres moyens. C'est armé chacun d'un gobelet en plastique et d'un bâton de randonnée que nous nous attelons à cette tâche. C’est maintenant que nous regrettons que les magasins de bricolage soient fermés le dimanche à Saint George.

Après une heure de dur labeur, une première tentative pour extraire la voiture de son piège de sable nous montre que nous n'aurons pas le choix, il va falloir enlever tout le sable. C’est un coup dur pour le moral ! L’idée de passer la nuit ensablés sur cette piste ne nous passionnant pas vraiment, il faut en plus travailler d’arrache-pied si nous voulons pouvoir sortir de la piste avant que le soleil se couche.

Finalement, ce n'est qu'après près de quatre heures de travail éreintant et quasi continu, dans le froid et la pluie, souvent couchés sous la voiture, que nous parvenons enfin à libérer notre 4x4. Quel soulagement ! Le tronçon de piste où nous étions prisonniers est méconnaissable. Nous avons fait du beau boulot de terrassiers.

Inutile de dire que notre visite programmée pour cet après-midi n'est plus d'actualité. Nous n'en avons plus le temps, nous sommes crevés et nous n'avons plus qu'une envie, sortir au plus vite de cette maudite piste. Chose qui ne sera d'ailleurs pas évidente car nous rencontrons encore plusieurs passages sableux difficiles. Mais nous ne nous posons plus de question : maintenant c'est à fond dans le sable et tant pis si ça racle et si ça cogne.

Alors que nous avons emprunté exactement la même piste qu'à l'aller, le retour fut beaucoup plus difficile. Pourquoi ? Nous ne voyons qu'une explication : hier le sable devait être partiellement pris par le gel et sous l'effet du léger redoux la traficabilité c'est fortement dégradée.

Nous atteignons enfin la « vraie » route vers 16h, soit seulement une heure avant le coucher du soleil, et prenons la direction de Page pour un peu de repos bien mérité.

A Page nous avons un rituel immuable : manger au Fiesta Mexicana. C'est aussi l'occasion d'un bon apéro pour nous remettre de nos émotions.

Maintenant que nous avons pris un peu de recul, nous sommes certains que cet épisode dans le sable restera parmi les bons souvenirs de ce voyage et surtout nous gardons en mémoire la magie des paysages de White Pocket.
Et si cela se trouve, il n’est pas impossible qu’un jour nous retentions l’aventure … Nous avons tellement envie de voir White Pocket sous le soleil !

En tout cas, ça au moins c'est une journée d'anniversaire dont Michèle devrait se souvenir longtemps !
A suivre….

Je précise que c'est moi qui ai pris les photos mais j'ai "bossé" aussi et c'est vrai que je ne suis pas prête d'oublier...............

Quelques photos ci-dessous
D’autres photos sur notre blog cliquez ici
Mardi 22 décembre (partie 2) : retour de White Pocket - chellmi
Mardi 22 décembre (partie 2) : retour de White Pocket - chellmi
Mardi 22 décembre (partie 2) : retour de White Pocket - chellmi
Mardi 22 décembre (partie 2) : retour de White Pocket - chellmi



désensablage

Signaler
boncampeur
Il y a 3 années
Ah oui quand même !
J'imagine faire ce truc en été, il y a intérêt à avoir les réserves d'eau dans la voiture.

Ouh là là quelle aventure cette piste !

Signaler
Hiacinthe
Il y a 3 années
Bonjour Michèle,

Avec les photos, on se rend bien compte de l'état de la piste et de la quantité de sable.

Un anniversaire exceptionnel dont tu te souviendras longtemps !

Heureusement que le travail de terrassier a payé et vous avez pu dormir dans un hôtel au chaud à Page !

A bientôt !

Hiacinthe 

quelle saison?

Signaler
darth
Il y a 3 années
,,Ah oui quand même !
J'imagine faire ce truc en été, il y a intérêt à avoir les réserves d'eau dans la voiture.

Entre affronter cette épreuve à main nues dans le sable glacé d'hiver ou en été, je ne sais pas ce que je préfèrerais...
A côté de ma wishlist de sites à visiter, j'ai une autre liste avec les todos: - je m'empresse d'y rajouter "acheter une pelle".

CBS et WP

Signaler
rafa
Il y a 3 années
,,
Entre affronter cette épreuve à main nues dans le sable glacé d'hiver ou en été, je ne sais pas ce que je préfèrerais...
A côté de ma wishlist de sites à visiter, j'ai une autre liste avec les todos: - je m'empresse d'y rajouter "acheter une pelle".


Salut Olivier
Et bonne année!!
C'est donc que tu as décidé d'aller par toi même à CBS avec ta tribu ? Bon courage ou plutôt bonne chance!!
2015 fut une année assez bizarre au point de vue météo. Alors que tout ce coin là est assez insupportable l'été et oblige à attaquer de bonne heure voire  très tôt , nous avons eu des températures tout a fait convenable .
Fred

wish-list

Signaler
darth
Il y a 3 années
Salut Fred! Meilleurs voeux également!
,,C'est donc que tu as décidé d'aller par toi même à CBS avec ta tribu ? Bon courage ou plutôt bonne chance!!
oh pas vraiment... disons que la wish-list est longue, et que pour le prochain périple avec la tribu il n'y a encore rien de décidé (même si mon coeur penche pour une combinaison Utah + Yellowstone - et je compte être à l'affut des hébergements pour 2017 dès ce printemps).
CBS/WP sera peut-être au programme, et si c'est le cas ce sera avec guide! Mais tout comme toi, je ne loupe pas une occasion de faire mordre la poussière et les pierres à ma monture de location... alors une pelle, je pense que ça pourra toujours servir!
Olivier

Les photos dans les forums

Signaler
Sabine de routard.com
Il y a 3 années
Bonjour,
Il est de nouveau possible d'insérer des photos dans les messages. N'hésitez pas à nous signaler tout nouveau dysfonctionnement.
Toutes nos excuses pour ce désagrément !

Cordialement,
Sabine de Routard.com

merci, voir aussi pour la modification ou l'annulation

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
,,Bonjour,
Il est de nouveau possible d'insérer des photos dans les messages. N'hésitez pas à nous signaler tout nouveau dysfonctionnement.
Toutes nos excuses pour ce désagrément !

Cordialement,
Sabine de Routard.com


Bonjour Sabine,
Dommage que je n'ai pas pu insérer de photos sur le début de mon carnet de voyage.
Comme je l'ai dit à ton webmaster, ce serait bien que le forum du routard se décide enfin à ce qu'on puisse modifier un post ou l'annuler comme le font d'ailleurs la plupart des forums.
On a pas le droit l'erreur, à chaque fois il faut faire un post rectificatif.
Bonne journée
Michèle 

Mercredi 23 décembre : environs de Page

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Mercredi 23 décembre : environs de Page

Aujourd'hui la météo nous annonce une ou deux heure(s) de grand soleil en début de matinée, puis un ciel entièrement couvert et enfin le retour du beau temps dans l'après-midi. Nous décidons de profiter du soleil matinal en commençant notre journée par une balade dans un petit massif rocheux situé à seulement quelques kilomètres de Page. Encore une fois nous sommes surpris. Cette balade est beaucoup plus intéressante que l'idée que nous nous en étions faite. Tant mieux, la journée commence bien !
L’ombre et la lumière se marient à la perfection
Par endroit des passages à l'accès plus ou moins acrobatique permettent d'accéder sur le haut du plateau.
C'est l'endroit idéal pour jouer avec les ombres et faire quelques autoportraits.
C'est la première fois depuis le début de notre séjour que le soleil parvient à résister plus d'une heure d'affilée dans son combat face aux nuages. Il faut en profiter !

Comme nous ne sommes pas loin du lac Powell, nous ne résistons pas à l'envie d'aller y faire un petit tour.

A midi nous nous octroyons une pause Taco Bell, une chaîne de fast-food dédiée à la nourriture mexicaine. Bien mieux que Mac Do et compagnie ! Après notre encas mexicain nous partons pour notre randonnée de l'après-midi. Nous sortons du resto sous le soleil et après quelques minutes de route nous nous approchons d'un orage qui a presque des allures de ... tornade !

Nous quittons à nouveau le bitume et après cinq ou six kilomètres de piste nous rencontrons un bel obstacle : une double barre rocheuse. Si la première partie est négociable sans trop de difficultés, la seconde est impassable avec notre 4x4. Il faudrait quelque chose de beaucoup plus gros.

Nous pourrions débuter notre randonnée d'ici mais cela nous rajouterait une petite heure et nous sommes déjà un peu juste question timing. Nous pressentons que cette randonnée (Thousand Pockets) a un fort potentiel et qu'il faut sans doute lui consacrer pas mal de temps pour découvrir toutes les merveilles qui s'y cachent. Plutôt que de bâcler cette visite, il nous semble donc préférable de modifier notre programme. Thousand Pockets, ce sera pour une autre fois. Cela nous donne une excellente raison de revenir un jour à Page.

L'alternative pour cet après-midi sera le Nautilus. Sur la route qui nous y mène, le ciel bleu et les nuages nous offrent un spectacle de toute beauté.

Pourquoi Nautilus ? Rien à voir avec Jules Verne, c'est le nautile, l'animal marin, qui lui a donné son nom. Nous, nous y avons plutôt vu un énorme siphon de pierre.
Si à l'aller nous sommes passés par un wash (petit cours d'eau), pour le retour nous varions les plaisirs et rentrons par un itinéraire qui nous conduit au milieu de collines grisâtres très photogéniques quand le soleil est de la partie.

Mélange de ciel bleu et de nuages en cette fin de journée.

Nous décidons de profiter des dernières lumières du jour dans un endroit où nous venons à chacun de nos passages à Page : Pahreah un site magnifique aux couleurs étonnantes superbement mises en valeur en soirée. C'est vraiment l'endroit idéal pour profiter de la douceur des dernières lumières du jour.
Présence de soleil et de nuages, nous nous attendions à un joli coucher de soleil, cela n'a pas été le cas.
A suivre ….

Quelques photos ci-dessous
D’autres photos sur notre blog cliquez ici 
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi
Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi

Mercredi 23 décembre : environs de Page - chellmi

Monument Valley

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Jeudi 24 décembre : Monument Valley

Hier soir nous avons fait un point météo assez complet et si on en croit les prévisions, le temps va sérieusement se compliquer : risque élevé de neige pour les deux jours à venir (voire même tempête de neige par endroit, notamment au Nouveau-Mexique). Par contre, dans deux jours il devrait faire beau mais avec des températures en chute libre (entre - 15 et - 25 degrés la nuit). Le seul problème c'est que depuis notre arrivée les services météo nous annoncent un grand beau temps pour dans deux jours, et que chaque journée l’arrivée du beau temps se décale d'un jour !

Comme le temps que la météo nous annonce est à peu près partout le même, nous décidons de choisir un secteur où la neige pourrait amener un plus. Nos critères complémentaires sont les suivants : ne pas se diriger vers le nord pour éviter les températures les plus froides, éviter le Nouveau-Mexique et ses tempêtes et privilégier une région où nous aurons de multiples possibilités de visites si le beau temps décide enfin de faire son apparition. Après de nombreuses hésitations nous décidons d'aller tenter notre chance du côté de Monument Valley, située à environ deux heures de route de Page.

Nous trouvons bien un peu de neige sur la route mais pas un flocon lorsque nous arrivons à Monument Valley. Le ciel est entièrement couvert et il faut être franc, Monument Valley avec un ciel gris, c'est quand même beaucoup moins beau qu'avec le ciel bleu traditionnel que l'on voit sur toutes les photos.
Mais parfois le gris, les nuages et le brouillard cela peut avoir un certain charme, surtout quand les premiers flocons de neige font leur apparition.
Quand le manque de lumière est si flagrant, il faut profiter de la moindre source de couleur pour essayer d'égayer un peu les photos.
En étant patients on arrive même parfois à profiter d'un ou deux rayon(s) de soleil.
Et comme cela arrive parfois, en quelques secondes, le miracle se produit : le soleil fait son apparition. Il faut savoir profiter de ces moments car ils ne durent jamais bien longtemps.
Ombres et lumière, cela fonctionne pas mal à Monument Valley.

Si ce n'est du point de vue des températures, aujourd'hui à Monument Valley nous avons connu quatre saisons.
A suivre….

Quelques photos ci-dessous
D’autres photos sur notre blog cliquez ici

Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi
Monument Valley  - chellmi

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Vendredi 25 décembre :
Monument Valley, Valley of the Gods, pétroglyphes Sand Island, Recapture Pocket

Nous avons de la chance ! Durant la nuit de Noël et même si nous sommes loin de chez nous, nous n'avons pas été oubliés. Le père Noël a pensé à nous et nous a apporté un joli cadeau : la neige ! Tout est blanc ce matin. Les paysages ont abandonné leurs tons rouge orangé habituels pour se parer d’un manteau d’une blancheur immaculée. Comme notre hôtel n'est qu'à quelques kilomètres de Monument Valley, nous décidons de commencer notre journée là-bas. En ce 25 décembre le parc de est fermé aux visites, mais depuis le parking de l'entrée on a déjà un très bel aperçu.

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi

Cela nous fait vraiment drôle de voir ces paysages sous la neige alors que d'habitude, lorsque nous passons dans la région, il y fait une chaleur d'enfer. Il fait tout de même pas loin d’une cinquantaine de degrés de moins que lors de notre dernier passage…

Comme nous sommes un peu frustrés de ne pas avoir pu aller nous promener au cœur de Monument Valley, nous décidons de nous rendre à Valley of the Gods (la vallée des dieux, tout un programme !), la petite sœur de Monument Valley. La route qui nous y mène n'a pas encore eu droit au passage de la DDE locale et comme nous ne rencontrons que quelques très rares véhicules, nous avons un peu l'impression d'être au bout du monde.

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
En chemin nous nous arrêtons à Monument Pass. La photo classique depuis la route 163 avec les monolithes de Monument Valley en arrière-plan prend des aspects totalement inhabituels. Généralement à cet endroit nous sommes toujours embêtés pour nos photos par les nombreux véhicules qui circulent, souvent à grande vitesse, sur cette longue ligne droite. Aujourd’hui pas de soucis : nous pouvons rester au milieu de la route et nous y garer sans aucun problème. Nous avons la route pour nous seuls.

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Après ce petit arrêt nous poursuivons notre route en direction de Valley of the Gods.
Lorsque nous arrivons au démarrage de la piste de Valley of the Gods nous nous rendons compte que nous sommes les premiers à venir ici depuis que la neige est tombée. C'est un vrai plaisir de faire la trace sur cette piste de 27 km qui traverse des paysages dignes d'un petit Monument Valley.
Nous commençons notre visite sous les nuages …

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
… et profitons du mauvais temps pour faire notre pause pique-nique avant d’aborder la plus belle portion de la piste. On ne sait jamais, si un grand coup de vent pouvait nous débarrasser de ces satanés nuages ... Bingo ! Après une bonne demi-heure d’attente la chance nous sourit. Le soleil, qui depuis le début de matinée n’a fait que quelques timides apparitions, décide enfin de prendre le pouvoir et de nous accompagner sur une grande partie du secteur le plus intéressant. Quand la lumière et le bleu du ciel se marient au rouge de la roche et au blanc de la neige, le résultat est somptueux.

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi

Après cette très agréable balade nous prenons la direction de Bluff où nous avions prévu d'aller voir des ruines indiennes accessibles par une piste pas évidente dont nous redoutons les passages sableux. Lors de notre première tentative pour nous y rendre, en été, nous avions été contraints de renoncer à cause d'une section de sable profond. Même si ces ruines nous tentent beaucoup, avec la neige qui va masquer les pièges, il nous semble plus raisonnable de reporter cette visite à une autre fois. A la place nous décidons d’aller faire un tour vers Recapture Pocket, une zone rarement visitée.

Sur la route nous faisons un arrêt à Sand Island, au bord de la rivière San Juan, pour aller jeter un coup d'œil à des pétroglyphes. Nous avons déjà vu ceux qui sont situés sur la falaise côté ouest (voir article sur notre blog 2014), mais à la lecture du dernier « Photographing the Southwest », la bible du voyageur-photographe dans l'ouest américain, nous avons découvert qu'il y en avait aussi sur la falaise est. La plupart des pétroglyphes que nous y découvrons sont très vieux et donc à peine visibles. Cependant deux panneaux plus récents (environ 500 ans tout de même) méritent la visite. L'un d'entre eux est particulièrement étonnant avec quatre visages représentés d'une façon totalement inhabituelle.

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi

A Recapture Pocket le soleil nous accorde une dizaine de minutes de présence (mais sans ciel bleu), pas plus ! C’est juste ce qu'il nous faut pour avoir un premier aperçu du site et nous dire qu'à l'occasion nous pourrons revenir y faire un tour.

Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi

Pour finir la journée il nous reste 160 kilomètres de route (environ deux heures) pour rejoindre notre étape de ce soir, la ville de Moab. Mais avant d'arriver il nous faudra affronter une tempête de neige.
Monument Valley, Valley of the Gods, Sand Island, Recapture Pocket - chellmi

25 décembre (oubli sur dernier post)

Signaler
chellmi
Il y a 3 années
Monument Valley, Valley of the Gods, pétroglyphes Sand Island, Recapture Pocket
Bien sûr il y a une suite à venir et vous pouvez voir d'autres photos sur notre blog ici
(j’avais oublié que sur ce forum il ne faut surtout pas faire de fautes et ne pas oublier une partie du texte !!!)
Bon week-end
Michèle 

Waoouwwww

Signaler
darth
Il y a 3 années
je reste sans voix.... Trop trop beaux ces paysages maculés de blanc!

Bons Plans Voyage Parcs nationaux de l'Ouest américain

Voyage Parcs nationaux de l'Ouest américain

Services voyage