Forum Bali

Conseils et infos pour votre prochain voyage à Bali

4 réponses

Dernière activité le 09/11/2017 à 11:25 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler

Le 29 décembre 2015
Bonjour à tous ,

Je rentre d’un séjour de 15 jours passés à BALI ( Début octobre ) . J’aimerais non pas vous décrire les divers endroits où je suis allé, d’autres Routards l’ont très bien fait, mais vous donner plutôt quelques conseils pratiques, qui je l’espère vous seront utiles avant votre départ..

Tout d’abord, il est important, avant de partir, de savoir pour quelles raisons vous souhaitez rejoindre cette île. Visite du patrimoine, plaisirs du littoral, surfing ( spots magnifiques ) , faire la fête, bénéficier de tarifs extrêmement bas, etc . Ou tout à la fois.

A titre indicatif, les plages de Corse ou de Bretagne sont nettement plus attrayantes que celles que vous trouverez à Bali ou même sur les Gili. Pourquoi aller si loin ? ( Je ne suis pas le premier à le dire )
Cela dit, certaines côtes méritent le déplacement.

Délai de séjour :

15 jours c’est le minimum si vous souhaitez parcourir Bali et découvrir ses richesses.
3 jours sur une des iles, les Gili, c’est suffisant pour faire le tour et découvrir l’île. Mais vous pouvez trouver beaucoup de raisons pour rester plus longtemps.

Compagnie aérienne :

S’y prendre à l’avance ( 6 mois ) pour bénéficier de tarifs alléchants. J’ai choisi Singapor Airlines .
Très bons services, bonne table et sièges confortables ( classe éco en A380 ) – Durée du trajet, y compris une escale : 17 heures. Tarif : 750 € par personne AR ( départ et retour en semaine )

Permis de conduire international :

Indispensable si vous souhaitez louer un scooter ou une voiture. Gratuit. Délai de mise à disposition en préfecture 15 jours. A Bali la police est assez pointilleuse, avec les touristes.

Visa :

Gratuit pour les ressortissants français. Vous irez directement, à l’arrivée, aux guichets d’immigration. L’attente n’est pas très longue. Vous aurez récupéré vos bagages entre-temps.
Si vous êtes attendus à l’arrivée, les personnes qui vous prendront en charge seront situées à la sortie de l’aéroport ( hall d’arrivée ) .

Taxe d’aéroport au retour :

Nous l’avons réglée après avoir enregistré nos bagages, au retour. Coût : 200 000 roupies par personne.

Vaccins :

Nous n’avons pas fait de vaccins particuliers avant de partir.

Moustiques :

Nous n’en avons pas vus, ni entendus. Période du 1er au 15 octobre .

Météo

Beau temps tous les jours – Température 30 ° durant la journée et 25 ° la nuit.
Température de l’eau : 25 ° à 28 °

Passeport :

Indispensable bien entendu . Délai pour l’obtenir : 3 semaines annoncées – Nous l’avons récupéré dans un délai de 15 jours ( Mairie d’Auxerre )

Location de scooters :

Si vous n’avez pas l’habitude de conduire un scooter, renoncez à ce mode de transport. ( Bien que ce soit le moyen idéal pour visiter l’île ) La circulation, à Bali, est infernale. Et même dangereuse. Routes étroites, nombre de scooters impressionnant. De même pour les autres véhicules. Peu de respect du code de la route.
Pas de panneaux de signalisation ( ou si peu ) pour vous orienter . Prévoir un GPS !
Pas de trottoir non plus ! ( Sauf dans les grandes villes )
Ne vous étonnez pas de voir sur un même scooter une famille entière ( Père , mère, bébé et jeunes enfants ) ou un scooter conduit par un enfant de moins de 10 ans . Sont-ils conscients du danger qu’ils courent ? Ils n’ont sans doute pas le choix.

Déplacement :

Les déplacements sont longs, car il y a énormément d’embouteillages. Nous avons mis 3 heures pour faire Ubud / Amed. Ne prévoyez donc pas la durée de vos déplacements en fonction du nombre de kilomètres à parcourir.

L’argent :

Vous réglerez vos achats en roupies. Mais vous pouvez régler également avec votre carte de crédit, dans les magasins, les restaurants, hôtels. On vous prendra une petite commission au passage. Une toute petite commission.

Acceptées dans les ATM, vous aurez parfois la surprise de ne pas pouvoir retirer plus de 500 000 roupies à la fois. De même, ma carte Visa Inter n’a pas fonctionné alors que ma MasterCard a été acceptée dans le même ATM.

Vous pourrez retirer de l’argent dans les banques. Attention : Vous munir de votre passeport et de votre carte de crédit. J’ai pu retirer 10 millions de roupies sans problème, en une seule fois. Attention aux jours fériés car les banques sont fermées.

Notre pouvoir d’achat est énorme. 100 000 roupies = 6.41 €uros !
Pour vous donner une idée, le salaire moyen d’un balinais se situe entre 3 et 4 millions de roupies.
( 200 et 260 €uros )
Un bon plat vous coutera, en moyenne, 50 000 roupies ( 3.21 € )
Un bon repas, avec vin ( australien ) 85 000 roupies. ( 5.5 €)
Une bière ( 50 cl ) de 25 000 à 40 000 roupies.( 1.50 à 2.56 € ) Cela dépend de l’endroit où vous allez la consommer.
Par contre, une glace peut vous coûter 40 000 roupies ! ( 2.56 € ) C’est peu, mais à comparer avec le prix d’un bon plat.

Tous ces milliers de roupies peuvent vous affoler. En fait, les billets sont petits. J’avais chaque jour, en poche 10 billets de 100 000 roupies. ( Un billet de 100 000 roupies a la taille d’un billet de 5 euros environ, pour vous donner, là encore, une idée ) Et je pouvais faire face à toutes mes dépenses sans problème. ( Resto, boisson, location de chaise sur la plage, petits achats , etc, le tout pour deux ) ( Hors hébergement )

Avant de partir, je m’étais confectionné une grille de conversion sur Excel , avec différentes tranches de roupies converties en Euros . C’est très utile, croyez-moi, surtout les premiers jours. .

Marchandage :

C’est la tradition. Principe de base ; là où les prix sont affichés, marchander n’est pas possible ( enfin , vous pouvez toujours essayer ) Dans le cas contraire, il faut marchander.
Technique adoptée. Une vendeuse affiche un prix en roupies sur sa calculette. Vous sortez votre téléphone portable et grâce à votre calculette vous affichez le prix demandé divisé par trois. La vendeuse lève les yeux au ciel, bien entendu. C’est le moment de marchander entre la moitié du prix et le tiers. Toujours avec le sourire.
Ne perdez pas de vue que 50 000 roupies équivalent à 3.21 € .
Vous allez parfois négocier pour quelques petits €uros. Restons conscient de cela.
En dessous de 15 000 roupies ( 0.96 € ) je ne marchandait pas. Ce serait indécent, vu notre pouvoir d’achat. Au contraire soyons « généreux ». Il y a des balinais très pauvres et si on peut les aider un peu ....

Les pourboires :

J’ai fait de même qu’en France. J’ai donné l’équivalent. Et j’ai eu droit à un beau sourire. Même si parfois une taxe ( service ) est prévue au niveau des restaurants notamment.

Sécurité :

Je n’ai jamais ressenti de l’insécurité. A titre d’exemple, les centaines de scooters sur les parkings n’ont pas d’antivol.
Les balinais sont des gens honnêtes. Je me suis trompé, une fois, en réglant un resto, de 200 000 roupies que j’avais confondues avec d’autres billets. Ils ont su rectifier pour moi.

Les Marées :

A prendre en compte, car si vous souhaitez vous baigner dans les lagons, sachez que lorsque l’eau se retire, le niveau de l’eau baisse énormément et vous n’avez plus assez d’eau pour nager.
Prévoir absolument des chaussons en plastique dès que vous rentrez dans l’eau. Nombreuses pierres, coraux et oursins vous attendent.

Locations / Hébergements :

Le choix est large et tout dépendra de votre budget. N’hésitez pas à aller sur des sites spécialisés comme « Boocking » par exemple. Les offres sont franchement intéressantes. En octobre, vous pouvez réserver la veille pour le lendemain.

Programmation de votre séjour :

Pour ma part, j’avais loué une chambre d’hôte à Kéliki ( près d’Ubud ) comme « camp de base » avec l’intention de rayonner tout autour . Je n’avais pas pris en compte les délais de route, très longs. Trop longs. De ce fait, j’ai passé beaucoup de temps en voiture au détriment de certaines visites que je n’ai pu faire. Mauvais choix de ma part.
Je vous conseille donc le mode itinérant. 2 à 3 jours ici et là et ainsi de suite.
Déplacements :
Là encore, vous avez le choix. Tout dépendra de votre budget. Je préconise la location de voiture avec un chauffeur qui vous servira de guide ( Certains d’entre eux s’expriment très bien en français ou en anglais )

Les îles Gili :

Vous avez le choix entre trois îles. Pour ma part, j’ai choisi Gili Air.
Pour la rejoindre, je suis parti du port de Padang Bai . Je suis arrivé la veille. J’ai réservé mon billet auprès d’une compagnie maritime dont je n’ai pas eu à me plaindre. Pour 2, nous avons payé 140 000 roupies ( 95 € ) Aller et Retour. Pour info, l’hôtel dans lequel nous étions descendus nous a proposé un prix de 120 000 roupies ( avec la même compagnie !) Autant dire qu’il y a matière à négocier.
On vous donnera un ticket qu’il faudra remettre avant de monter dans le bateau. Vous devrez confirmer la date de votre retour avant de repartir de Gili. ( 48 h avant )
Durée de la traversée : 1 h 30 à 2 h environ. ( Gili Air )

Padang Bai est un tout petit village, sans attrait particulier. Face à la mer, les quelques restos sont situés sur votre gauche.
L’embarquement est bien organisé sur un unique ponton utilisé par toutes les compagnies.

Gili Air :

Pour rejoindre votre hôtel vous pourrez utiliser une carriole tirée par un petit cheval ( Cimodo ) . Il vous en coûtera 100 000 roupies ( 6.41 € ) Non négociable. Ils ont tous le même tarif. Les ruelles ne sont pas goudronnées. ( sable ) Pas très pratique pour tirer une valise avec ses roulettes …

A pied, il vous faudra 1 h 30 pour en faire le tour de l'île. Nombreux hôtels, restaurant et bars vous tendent les bras.

4 ATM au moins, sur cette île. Certains ( en bordure de plage ) sont très rapidement vides. Aller dans une petite ruelle, vers le port. Un ATM, un peu en retrait nous a toujours permis de retirer de l’argent, à tout moment de la journée. ( 2 000 000 roupies en une seule fois )

Si vous êtes adeptes de « snorkeling » vous trouverez assez facilement de quoi louer tubas, masques et palmes ( 40 000 roupies /jour ) en assez bon état ( ne prenez pas forcément le matériel qu’on vous présente – Ils ont parfois mieux en réserve ) . Pour la plongée ( que je ne pratique pas ) j’ai pu apercevoir plusieurs belles structures spécialisées dans ce domaine.

Visite des temples :

Vous aurez l’embarras du choix. Il vous faudra revêtir un sarong pour visiter un temple. Je vous conseille d’en acheter un. ( 25 000 roupies sur le marché d’UBUD ) A titre d’info , un sarong de bonne qualité se négocie autour de 100 000 roupies ( 6.40 € )
Le prix des entrées varient de 20 à 45 000 roupies. ( Sans location du sarong ) Les parkings sont, par principe, à la charge du chauffeur ou guide.

Harcèlement :

Très rare - Il suffit de répondre "non" avec un gentil sourire, aux diverses sollicitations .

Téléphone – Internet .

Dans tous les hôtels, il vous sera facile d’obtenir le code vous permettant d’utiliser gratuitement la Wifi. En général, les transmissions sont bonnes.
Téléphone portable : j’ai acheté une carte SIM, sur place. Tarifs très intéressants. Recharges complémentaires. Vous les trouverez dans certains magasins. Même à Kélilki , village retiré.

Attention, en changeant de carte SIM , vous ne disposerez plus de vos contacts enregistrés sur celle-ci. C’est sans doute évident, mais je ne l’avais pas prévu. De même, vous changerez de numéro de téléphone.

Pour téléphoner avec votre portable en France faites le : 01 000 33, puis ajouter le numéro sans le 0.

Timbre-poste :

S’il est facile de trouver des cartes postales, un peu partout, il l’est moins de trouver des timbres postes. Le meilleur moyen est de se rendre dans une poste. Dans des supermarchés ou superettes aussi, comme à Gili Air, par exemple .
Compter 15 à 25 jours de délai pour que vos cartes postales arrivent en France.

WC :

Ils sont en général très propres, gratuits et le papier hygiénique est bien présent ( ouf ! ) C’est vrai dans les hôtels, les restaurants, les temples, etc ….
Assurances :

Notre guide, que nous avions retenu pour visiter les multiples merveilles de l’île, nous a indiqué l’avant-veille de notre départ que son véhicule n’était pas assuré. Trop cher pour un balinais.

Donc …. Partez bien assurés !

De même, il faut savoir que les balinais ne disposent pas de sécurité sociale, de mutuelle, de caisse de retraite. L’enseignement scolaire est gratuit en primaire et payant dès le collège.

UBUD :

Ubud mérite le détour bien entendu, mais je vous conseille de vous y rendre le matin. Éviter l’après-midi. En effet, vous constaterez combien la circulation est dense. Bruit, vacarme et pollution sont au rendez-vous.

Attention aussi à l’état des trottoirs. Très étroits, ils sont parfois en travaux et vous pouvez tomber dans des trous énormes et vous blesser gravement. Soyez toujours attentifs.

Langues :

Vous retiendrez très rapidement quelques mots essentiels de balinais pour échanger. L’anglais est la langue la plus usitée, par ailleurs, pour se faire comprendre. Beaucoup de balinais parlent un peu, à très bien notre langue. La langue ne sera donc pas une barrière.

Structure des villages :

Les villages sont totalement différents de ce que nous connaissons sur notre continent. Imaginez des rues longues et parallèles, des échoppes ( warung ) tous les 200 m ( ou parfois plus ) où vous trouverez tout et toujours la même chose . Pas de trottoir. Mais des caniveaux qui servent un peu à tout. Notamment à faire brûler les déchets. ( Il n’y a pas de service d’enlèvement d’ordures dans les villages ) Par conséquent, les rues sont sales et peu engageantes.
Pourtant, les balinais sont des personnes très propres et sans arrêt en train de balayer devant leur porte.
Qui plus est, les villages se rejoignent et leurs propres délimitations sont difficilement repérables.
Je vous dis cela parce que j’avais prévu de consacrer une demi-journée pour visiter à pied « mon » village Kéliki . Peine perdue.

Les balinais :

Je confirme. Ce sont des personnes adorables, d’une grande gentillesse, très généreux, très serviables. Toujours avec le sourire. Leur devise pourrait-être « il n’y a pas de problème, que des solutions »

Épilogue :

Bali est en pleine mutation. Le tourisme y est pour beaucoup. La jeunesse prend conscience de notre pouvoir d’achat. Elle s’oriente donc vers les services, la restauration, l’hôtellerie, les commerces en général et ce, au détriment du travail dans les rizières ( travail difficile, peu rémunéré ) par exemple. Les traditions séculaires risquent d’être mises en péril.
Il est temps de vous y rendre. Vous constaterez, déjà, une différence importante entre les villes situées sur le littoral et l’arrière-pays. Tourisme oblige !

Bon voyage.

N’hésitez pas à me demander les coordonnées de mes hébergements si cela peut vous être utile.

Re: Conseils et infos pour votre prochain voyage à Bali

Signaler

Il y a 4 années
Un tout grand merci pour ces bons conseils !!!

par contre, niveau bagages, vous êtes d'accord avec l'idée d'un sac à dos ? beaucoup plus pratique surtout si on bouge beaucoup ?

Si je prends une valise, saurais-je là laisser sur PadangBai par exemple avant mon départ les Gilis et Lombok ?

merci


Re: Conseils et infos pour votre prochain voyage à Bali

Signaler
patrick6430
Il y a 3 années
Bonjour Randocorse,
merci beaucoup pour ces précieux renseignements qui devraient me servir pour mles prochaines vacances à Bali du 12 novembre au 04 décembre en mode sac à dos, itinérant, hébergement 15€ à 35€ si possible et surtout découverte des balinais et leur culture en arrière pays.
Patrick

Re: Conseils et infos pour votre prochain voyage à Bali

Signaler
bijou
Il y a 3 années
Bonjour,
Merci pour vos précieux conseils car je suis en train de préparer notre voyage pour septembre 2018.
Je pensais aller vers Ubud pour 6 à 7 jours en ayant comme objectif vistes ( randonnées, marchés, temples, rizières...) notre déplacement se fera en scooter comme pour tous nos voyages ensuites nous voulons plonger et nous avons pensé 4 jours à Nusa Penida puis 4 à 5 jours sur Lombok pour aller aux gilis. Ensuite nous reviendrons pour 2 jours au sud de Bali pour profiter des plages du Sud avant de repartir (voyages de 18 à 20 jours) Que pensez vous de ce projet ?
Mon gros souci c'est que nous ne parlons pas du tout anglais et cela m'inquiète un peu pour l'hébergement car nous ne voulons pas d'hôtel mais de sympathiques guesthouses. auriez vous quelques adresses, je suis allée sur les sites spécialisés mais il y a tellement d'offres que je suis un peu perdue. Merci d'avance pour tous vos conseils ou suggestions

Re: Conseils et infos pour votre prochain voyage à Bali

Signaler
Linkafu
Il y a 3 années
https://linkafublog.wordpress.com

Bons Plans Voyage Bali

Réservez votre hébergement et bénéficiez de -5 % sur votre location de voiture sous forme de bons

Réservez votre hébergement et bénéficiez de -5 % sur votre location de voiture sous forme de bons

Hôtels
Chambres pour étudiants, expatriés ou courtes durées

Chambres pour étudiants, expatriés ou courtes durées

Voyages Culturels
Travaillez partout dans le monde avec Remoters

Travaillez partout dans le monde avec Remoters

Locations de vacances

Voyage Bali

Services voyage