Forum Expatriation

Conseils pour réussir son départ à l'étranger

17 réponses

Dernière activité le 22/02/2017 à 10:45 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Taninha
Le 22 septembre 2015
Bonjour à tous,

Lassée de la routine et de la grisaille parisienne, je rêve d'évasion et de découvrir d'autres cultures!   J'ai 28 ans, j'ai des économies de côté et je suis éligible pour demander un congé sabbatique auprès de mon entreprise.
Mes questions semblent sûrement un peu naïves toutefois avant de faire le grand pas, j'aimerais avoir les conseils de ceux qui ont déjà vécu l'expérience de tout quitter pour vivre à l'étranger à court ou long  terme .
Quels pays sont les plus fiables et les plus simples en matières de démarches administratives, offres d'emploi, niveau de santé et climat favorable?
Quelles sont toutes les étapes à suivre pour se lancer?
Merci pour vos temoignages.

Et v'lan ! plein de questions !

Signaler
Antlia
Il y a 4 années
Chère Tanhina, bienvenue au club de ceux qui ont la bougeotte.

Toutefois ça nécessite des précisions :

Es-tu dans l'optique de ceux qui, pour toutes sortes de raisons (économiques, humaines) ne désirent plus vivre en France où leur avenir est bloqué (et leur présent aussi), ou bien veux-tu t'accorder de grandes vacances ?

Parce que la motivation n'est pas la même !

Déjà, sauf exception exceptionnelle, on peut affirmer sans risque de se tromper qu'un "emploi" salarié pour un étranger qui débarque est une chimère après laquelle il n'y a pas lieu de courir. Les seuls salariés expatriés le sont quand leur boîte, ou leur ministère, les envoie. Individuellement et sur place, ça n'existe pas ! Le travail il faut se le créer. Ce qui signifie que, outre le capital nécessaire, il faut avoir fait une très sérieuse étude du pays pour savoir si
1. On a vraiment envie d'y vivre.
2. Le marché pour le projet économique existe réellement (tous les français qui se ruent sur une activité touristique ce qui n'est pas forcément un créneau porteur)
3. Que ce soit pour l'agrément personnel où l'activité économique, il faut avoir de bons contacts avec les locaux, car rien ne peut se faire sans eux.

Ces choses étant acquises (ce qui nécessite un temps d'exploration donc de quoi vivre pendant ce temps) on peut envisager le statut de résident investisseur.

Difficile de conseiller des pays particuliers. Pour moi qui connait un peu l'Amérique du sud ça me semblerait plus facile ici, mais c'est subjectif. A savoir quand même qu'il y a des pays qui ne veulent pas d'étrangers comme chefs d'entreprises (ni même comme propriétaires terriens). C'est le cas des pays du SE asiatique.

précision sur le projet

Signaler
Taninha
Il y a 4 années
Merci Antlia pour ta réponse, je ne cherche pas des grandes vacances mais je ne peux pas dire non plus vouloir quitter définitivement la France sans savoir si mon expérience à l'étranger sera concluante ou pas. Concrètement je souhaiterai tester de vivre et de travailler à l'étranger pendant maximum un an puis en fonction  de la réussite de ce projet ou non je déciderai de m'installer. 
comme destination j'ai aussi pensé a l'Amérique du Sud notamment le Brésil mais il me manque c'est vrai cette étude sur la destination. ce pourquoi je cherche à avoir des témoignages et des conseils sur les premières démarches à entreprendre. 

Au sujet du Brésil

Signaler
Antlia
Il y a 4 années
Sujet que je connais. C'est le pays le plus difficile pour s'expatrier d'Amérique du sud : on demande des rentes pharamineuses aux retraités et idem aux investisseurs. De plus il faut savoir qu'on ne peut pas y rester facilement la règle est : séjour maximum de 6 mois sur 12 par périodes n'éxcédant pas trois mois.

Dans la plupart des autres pays voisins, il suffit de faire un AR à la frontière pour renouveler son visa touristique de 3 mois. On a bien dit "touristique". C'est à dire pour la phase exploratoire. Une fois un contrat trouvé (mais je n'y crois pas trop) ou bien une activité décidée il faudra demander le statut résident entrepreneur. Et le fait d'embaucher des locaux pour cela est toujours bien vu.

Les visas au Brésil

Signaler
benj77
Il y a 4 années
,,Sujet que je connais. C'est le pays le plus difficile pour s'expatrier d'Amérique du sud : on demande des rentes pharamineuses aux retraités et idem aux investisseurs. De plus il faut savoir qu'on ne peut pas y rester facilement la règle est : séjour maximum de 6 mois sur 12 par périodes n'éxcédant pas trois mois.

Dans la plupart des autres pays voisins, il suffit de faire un AR à la frontière pour renouveler son visa touristique de 3 mois. On a bien dit "touristique". C'est à dire pour la phase exploratoire. Une fois un contrat trouvé (mais je n'y crois pas trop) ou bien une activité décidée il faudra demander le statut résident entrepreneur. Et le fait d'embaucher des locaux pour cela est toujours bien vu.


C'est ça. Complément...

C'est 60.000 euros env pour investir mais pour ça on ne fait pas grand chose. Soumis à appréciation d'une commission qui évalue (en prenant tout son temps et il faut vivre en attendant) en fonction de l'intérêt, des emplois créés etc.

Pour retraités, env 2000 euros par mois requis mais en payant un loyer ailleurs que dans une favela et une assurance santé, c'est très étriqué ensuite. Interdiction de travailler. Pour ce titre de séjour, formalités très simplifées désormais.

Dans tous les cas, casier judiciaire vierge. Tout est bien expliqué sur les sites consulaires.

Aucune régularisation possible sur place. Si on a trouvé une opportunité il faut ressortir pour demander son visa. Il y avait moyen de moyenner il y a vingt ans. Plus maintenant.

Cordialement

mais au Brésil comme dans la plupart des pays d'Amérique latine

Signaler
benj77
Il y a 4 années
pas de visa pour "année sabbatique" même avec économies.

Il reste la possibilité d'étudier, de faire de la recherche de se marier, etc

Pas facile

Signaler
Taninha
Il y a 4 années
en effet ça me semble compliqué :-/ sinon il y'en a parmi vous qui ont vécu une expérience réussie à l'étranger? Si oui, dans quel pays et dans quel contexte? :-)

Une option...

Signaler
benj77
Il y a 4 années
,,Bonjour à tous,
Quels pays sont les plus fiables et les plus simples en matières de démarches administratives, offres d'emploi, niveau de santé et climat favorable? .


Eh bien les pays de l'UE où tout est sinon automatique, du moins de plein droit.

Si tu te poses à Madère (par exemple)  gros dépaysement et activité possible (secteur tourisme mais pas slt)

Pour les pays lointains, vois l'un après l'autre sur les sites consulaires (les autres sont bourrés d'erreur) quelles sont les formalités de séjour. Ca te permet d'en éliminer un paquet
Il te reste le feeling parmi ceux qui restent.

Pour ma part jai vécu et travailé au Brésil quan dil y avait moyen de moyenner. En 2015 je ne pourrais plus

Bonne chance

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
OdreyP
Il y a 3 années
Bonjour,

Est-ce que votre projet a abouti ? J'ai également le projet de partir m'expatrier à l'étranger avec mon mari. Nous aimerions un pays d'amérique du sud (bolivie, chili, argentine) pour ouvrir un petit commerce style bar/restaurant. Donc je suis preneuse de conseils ;)

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
Antlia
Il y a 3 années
,, Bonjour,

Est-ce que votre projet a abouti ? J'ai également le projet de partir m'expatrier à l'étranger avec mon mari. Nous aimerions un pays d'amérique du sud (bolivie, chili, argentine) pour ouvrir un petit commerce style bar/restaurant. Donc je suis preneuse de conseils ;)


Bar-restaurant je ne viserais pas cela vu que c'est une activité que les locaux font très bien. Dams notre cas il faut chercher le "truc" qui n'est pas fait (ou mal fait) et qui correspond à un marché (local, on oublie les touristes).

A savoir :

Argentine : depuis que Macri (qu'on pourrait confondre avec notre Macron vu que c'est la même engeance néo-libérale) a remplacé la désastreuse Kirchner, la monnaie s'est, certes, stabilisée après une dévaluation record mais, pour les autochtones, les prix intérieurs ne font que s'envoler et la condition de l'argentin de base passe de pauvre à misérable. Perso j'avais projeter de louer une maison à Posadas, ville au S du Paraguay, car les maisons au Paraguay sont désastreuses et l'Internet ADSL presque inexistant, mais, en peu de temps, plus rien à louer.

Chili : Pays "civilisé", niveau de vie européen (et avec le coût de la vie qui va avec). Mais difficile de vivre en dehors d'un appartement. Internet sans souci, comme en France, avec souvent implantation de la fibre optique directe. Si on a une réserve financière cela peut être un bon pays pour investir. Pour ce pays je retire ce que j'ai dit sur les bars-restaurants car, au Chili, la bouffe est dégueu. Un bon restaurant, pas trop cher pour autant, aurait un créneau possible.

Bolivie : Pays fauché que je connais mal et dont je ne peux rien dire

A envisager : la Colombie. Depuis qu'ils ont signé la paix des braves avec les FARC ça semble devenir un pays fréquentable (ils ont même voté le mariage gay, c'est tout dire). C'est un pays très varié et il doit y avoir des opportunités dans le secteur du tourisme (et autre). Attention, pour s'y ballader c'est la même règle que pour le Brésil (voir mon post plus haut). Perso je ne connais pas (encore, mais j'irais y faire une vadrouille).

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
OdreyP
Il y a 3 années
Merci pour tous ces précieux  conseils ! Notre choix s'oriente à priori pour le Chili. Je ne sais pas où est ce que vous vous êtes expatrié ? 
Peut être que vous pouvez nous renseigner sur comment ça se passe pour ouvrir quelque chose ? Est ce qu'il est possible de louer un local plutôt que d'acheter (afin d'éviter un apport financier trop important ) ? Est ce que les formalités administratives sont compliqués ? 
Merci par avance 

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
Antlia
Il y a 3 années
En fait, moi, je suis au Paraguay, pays que je ne recommande pas car, malgré des points positifs il est impossible de travailler avec les paraguayens, jeunes ou adultes.

Donc le Chili je connais en vadrouilleur. Pas de souci pour obtenir une location. Il est conseillé de demander le RUT qui est une formalité pas trop difficile et qui permet de mettre le pied à l'étrier, en quelque sorte. Comme acheter un véhicule.

Toutefois si vous comptez vous chauffer vos os au soleil, ce n'est pas idéal : la côte est austère et il fait 10ºC de moins à Valparaiso qu'à Santiago qui est pourtant en altitude. Cela est dû au courant de Humboldt (avec ses pingouins mais PAS de perroquets). Mais ce n'est pas l'Irlande car l'eau est rare. Au N c'est le désert martien. Ce qui a été l'idéal pour l'implantation des antennes d'astrophysique Alma.

Les chiliens sont assez sociables vous aurez souvent l'occasion de papoter avec eux (si vous connaissez l'espagnol) et ils aiment bien les français.

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
OdreyP
Il y a 3 années
Merci pour tous ces conseils. Connaissez-vous l'amérique centrale en comparaison à l'amérique du sud ?

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
Christi@n
Il y a 3 années
Bonjour,
J'ai lu l'ensemble des messages...je suis résident à l'étranger, mais sans recherche d'emploi car retraité .
Mais je voyage beaucoup et ceci depuis plus de 45 ans.
Donc cette expérience permet des comparaisons.
Pourquoi pensez vous que 20.000 français partent en Australie chaque année, que ce pays offre des visas d'un an pour ceux qui veulent y travailler, que les salaires sont 30 à 50 % plus élevés qu'en France, que bon nombre de ces personnes décident de s'installer. J'y ai séjourné 2 fois.
La qualité de vie y est très appréciée.
Recherchez et informez vous...!
Bon courage,
Christi@n

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
Tabata Elviria
Il y a 3 années
Si la culture latine vous attire, le pays le plus simple reste l'Espagne !  Dépaysant et facile d'accès ;-))

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
Maryse-Huault
Il y a 3 années
Bonjour,

j'envisage de m'expatrier pour ma retraite, j'avis pensé au SRI LANKA, mais je ne me suis pas vraiment décidée sur un pays pouvez vous me conseiller.combien d'argent au départ sur son compte coment trouver un logement décent  quel montant mensuel pour vivre correctement dans le pays etc
Je  vous remecie

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
Cyprien0
Il y a 3 années
Bonjour,

Nous sommes deux étudiants souhaitant créer une société afin de permettre aux personnes de faciliter un départ à l'étranger. Pour pouvoir nous lancer, nous avons besoin de votre aide ! Pouvez-vous répondre à ce questionnaire et le partager afin de nous aider à construire notre projet ?

Merci énormément et bon courage pour vos super projets.

Cyprien&Jordan

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc_pNJrGC9pyt74-4UkCYe0rUuH7F7NU7jAIQ-aFNAzNr4ulw/viewform?c=0&w=1

Re: Conseils pour réussir son départ à l'étranger

Signaler
Marie-Pl
Il y a 2 années
Bonjour, 
Nous nous sommes expatriés au Cameroun avec mon mari, et pour s'assurer un revenu tous les mois, nous avons mis notre appartement parisien en location saisonnière. 
Quand vous avez le projet de partir comme cela, c'est une bonne solution pour vous assurer un peu d'argent! 

Bons Plans Voyage

Voyage Expatriation et Erasmus