Forum Bali

Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.

7 réponses

Dernière activité le 23/08/2017 à 19:25 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
matheyl
Le 31 août 2015
A ceux qui, comme moi, ont cherché en vain des renseignements factuels sur l’ascencion du Gunung Agung, plus haut sommet de Bali, voici mon expérience :

Ce volcan est un classique à Bali, en particulier pour assister au lever du soleil. L’ascension par les différentes voies se fait donc dans l’immense majorité des cas de nuit, mais il est toutefois possible de gravir ce mont de jour, et également sur deux jours, avec nuit passée dans un des camps de base.

Les voies décrites dans la plupart des guides sont au nombre de deux. Une troisième option est possible, comme je l’ai découvert au sommet.

1. La plus courte, et donc la plus prisée, démarre de Pura Pasar Agung, un temple situé sur le flanc sud du volcan. A 1600m d’altitude, il raccourcit l’ascension en dénivelé et en kilomètres, mais n’offre, toujours selon les guides, pas l’accès au point culminant ;
2. Un sentier continue toutefois, permettant d’accéder au sommet, raccourcissant l’ascension de 4km, et de 400m de dénivelé. Ce sentier est assez récent, est ne m’a pas été proposé.
3. L’ascension depuis Pura Besakih, sur le flanc ouest, est plus longue, mais arrive au sommet de la caldeira, à 3142m d’altitude, c’est elle que je vais décrire.

L’ascension typique depuis Besakih coûte aux environs d’IDR.15000000, soit une centaine d’€, pour 2 personnes, transferts et petit déjeuner compris. Le guide est-il utile ? C’est une question que l’on peut se poser a posteriori, mais la somme est modeste, elle permet de faire tourner un peu l’économie locale, et certains guides sont intéressants. Il faut de toute façon s’inscrire à une guérite au départ, et le guide est « obligatoire ».

Elle débute aux environs de minuit, à une altitude de 1100 m. Le dénivelé est donc de l’ordre de 2000m, sur une longueur que j’estime à une quinzaine de kilomètres, aller-retour. Elle se décompose en 3 phases :

1. Une première partie dans la forêt, sur un sentier assez pentu et plutôt bien marqué. Une frontale efficace est obligatoire, surtout s’il n’y a pas de lune. Le terrain est de terre très sèche, très peu agglomérée, et non très glissant et par endroit humide. L’usage de bâtons est un vrai plus, ils permettent de s’équilibrer un peu mieux. Parfois, des mains courantes sont en place, mais ce ne sont que des lianes, ou des morceaux d’étoffe noués entre eux… la prudence s’impose donc. Cette première partie monte jusque 2500m environ, 2h30 de montée, incluant une pause/prière du guide (la montagne est sacrée). Au camp N°1, nous faisons une pause d’une bonne demi-heure, utile en ce qui me concerne, avec feu de camp et café chaud. La température commence à se rafraichir mais, encore un peu à couvert, le vent ne souffle pas.
2. Une deuxième partie sur un chemin assez escarpé, couvert de scories de petites tailles, et là encore plutôt glissant, permet d’accéder à un petit temple, où une seconde pause/prière est obligatoire. L’ascension prend alors une allure alpine, dans des rochers qui demandent parfois l’usage des mains. Le terrain prend la forme d’une ligne de crête, et le vent commence à souffler, le cas échéant. Selon le rythme, les pauses s’enchainent. Pour moi, nous avons fait une deuxième pause de 45min à 4h00 du matin, dans une anfractuosité de rocher, à l’abri du vent, donc.
3. L’arête sommitale arrive sans vraiment prévenir, et plus vite que je ne pensais. Pour éviter une longue attente sans abri, nous faisons une troisième pause de 45min, pour arriver au sommet aux alentours de 5h30. Le jour commence à se lever, et la vue sur l’ensemble de Bali, ainsi que le Mont Rinjani, sommet de Lombok, et les volcans de Java est extraordinaire. Le cratère est également somptueux, la lumière change toutes les minutes.

Offrandes, petit-déjeuner, photos, lever de soleil, nous attaquons la descente à 6h45, par le même chemin. Tout se passe bien jusqu’à la forêt, où ce qui était glissant à la montée devient franchement casse-gueule, d’autant qu’une certaine fatigue se fait sentir. Il faut donc être extrêmement prudent sur cette partie. Retour au temple et à la voiture à 9h30, 2h45 de descente, donc.

En conclusion, une très belle balade, relativement peu technique, pour peu que l’on soit un randonneur régulier. Les 2000m de dénivelé se sont fait avaler assez facilement, la montée étant raide, et rapide. Je trouve que les temps de pause étaient trop longs, sur la fin, le vent étant pénétrant. Si c’était à refaire, j’insisterais pour partir au moins une heure plus tard, pour raccourcir d’autant les temps d’arrêt. Le chemin dans la forêt est parfois un peu gazeux, mais l’on ne s’en aperçoit qu’à la descente, lorsqu’il fait jour.

Pour l’équipement, je suis parti avec (trop de choses…) :
• Un sac de 35l
• Comprenant : couverture de survie, frontale évidemment, 2 paires de chaussettes, un bonnet, 3l d’eau, quelques fruits secs, une veste en laine, et une veste coupe-vent, toutes deux indispensables au sommet et lors des pauses.
• J’avais 2 paires de chaussure. Je suis monté avec des chaussures légères, mais j’étais content de chausser des Scarpa montantes et offrant plus d’accroche à la descente, très glissante je le rappelle.
• Une paire de bâtons.
• Je n’avais pas de gants, mais je l’ai regretté. Il fait une dizaine de degrés au sommet, mais, avec le vent, le ressenti est très différent, et c’est avec les doigts gourds que j’ai mangé, bu et fait les photos.
Et voilà, profitez en bien à votre tour !

Mont Agung

Signaler
Sherlock
Il y a 3 années
Par la montée la plus courte en démarrant du temple à 2h du matin,
on ne s'attendait pas à trouver pour notre part un tel dénivelé aussi long... effectivement la montée en forêt est plutôt plaisante avec une lampe frontale et notre guide qui avançait lentement mais surement...très peu de poses pour nous du coup; la deuxième partie assez venteuse, changement de tee-shirt et sweet sur la 3eme partie, car nous sommes trempés et il fait froid.on n'en voit pas le bout, à chaque fois un nouveau petit creux et c'est reparti, 3h30 de montée escarpée , on est contents d'arriver... Notre fils de 13 ans est crevé mais ravi... ( pas conseillé aux enfants non sportifs ) Le lever du soleil est magique, la vue également, le cratère impressionant !Après s'être restaurés, boissons chaudes, photos...on appréhende un peu la descente ( prévoyez de bonnes chaussures); celle-ci est ardue, glissante car éboulis et éreintante; nos cuisses sont tétanisées sur la fin... On a mis 5h pour descendre ! Avec quelques bonnes chutes sur les fesses ! Bâtons indispensables !
Préparez vos jambes avant... Super moment malgré la fatigue, on est bien contents de l'avoir fait...et puis c'est une montagne sacrée et notre guide adorable et compétant ( Wayan Teg Teg, que nous avons trouvé au poste de police de Selat, village près du volcan, entre Sidemen et le mont Agung);bonne balade !

Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.

Signaler
Na-Nou
Il y a 2 années
Bonjour,
Nous hésitons entre les 2 options d ascension du Mont Agung... 
Nous sommes 2 jeunes trentenaires, avec un niveau moyen de marcheurs. Nous aimerions savoir si c est possible de le faire en passant par la plus longue en sachant que mon ami y arriva certainement mais pour moi même j ai soucis! Quel niveau faut il avoir? 

Merci de vos conseils
Natacha

Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.

Signaler
kyrilos
Il y a 2 années
Bonjour,

Ma soeur et moi-même partons à Bali fin juin et nous voulions avoir quelques informations au sujet du Mont Agung.

topo : nous sommes agées de 25 et 21 ans, bonne condition physique, cherchons une vue (sublime) de Bali une fois arrivées au sommet.

1. Quel est le prix exact de la montée du Mont Agung ?
2. Quel est le meilleur moyen de trouvé un guide pour nous amené au sommet ?
3. Est-ce c'est des montées par groupe ou chacun son guide ?
4. Que conseillez vous de prendre avec soi pour avoir une montée des plus agréables ?

Merci d'avance,
S.

Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.

Signaler
Sherlock
Il y a 2 années
Bonjour, 
comme je l'ai dit plus haut ,(Scherlock) du coup je vais abréger et répondre à vos questions, le Mont Agung est à faire !
Le prix que nous avons payé était de 40 eu par personne,le meilleur moyen pour nous a été de trouver un guide au poste de police de Selat (ils ne parlent pas trop anglais ms doner le nom du guide,)à qques km du mont Agung ( conseil du routard) , demander Wayan Teg Teg , super guide qui marche lentement ( la montée est longue et pentue !)mais sûrement avec du coup peu de poses ...il fournit tout le matériel ainsi que la nourriture et l'eau. Il est adorable et tient une épicerie à Selat ;On est tout seul avec lui, d'autres sont en groupes ou avec d'autres guides.
Prévoir un change car effectivement aux 3/4 de la montée on est trempés et le vent souffle,sweat , coupe-vent, gants, bonnes chaussures anti-dérapantes.
Voilà reste dispo pour vos questions...
Pascale

Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.

Signaler
kyrilos
Il y a 2 années
Merci !!!

Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.

Signaler
Martin-Moreau
Il y a 2 années
Bonjour,
Nous souhaitons monter au sommet d'Agung en partant de Besakih mais on ne trouve pas d'info sur où loger afin de trouver un guide la veille de l'ascension et pour laisser nos bagages la nuit de la montée. Si certains d'entre vous pouvait nous éclairer ça serait top!
Merci d'avance

Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.

Signaler
Braise2fe
Il y a 1 année
Bonjour,

Merci a Matheyl pour son CR, ca m'a permis de me préparer un peu a ce trek.
Je reviens de Bali, j'ai effectué l'ascension jusqu'au sommet a 3142m, je dirais que c'est quand même assez éprouvant physiquement, c'est pas une balade...
J'ai emprunté une 4 ème voie, elle est parallèle a celle de Pura Basakih, à 500m environ mais elle grimpe bien plus, environ 5m/min pendant des heures ...départ a 1150m d'altitude
Je suis parti à 22h45 après avoir trouvé un guide au poste de police, mon guide était un brave type mais ne parlait que 3 mots d'anglais.
Très rapidement j'ai du lui demander de ralentir le rythme, je suis pas un grand marcheur, j'ai senti que j'étais dans le rouge au bout d'une demi heure.
Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.  - Braise2fe
Comme déjà décrit, ca monte sec dans la foret, la pente est constante, très raide, la piste suit une arrête, le chemin fait 30cm de large, de part et d'autre c'est le vide, malgré une frontale puissante, je n'en voyais pas le fond ...La foret commence a changer vers 2500m, à 2700m on rejoint la trace de la voie du Pura Besakih.
Je retrouve les groupe que je voyais de loin tout au long de la nuit, nous sommes environ 15 plus les guides, je pensais trouver plus de monde, tant mieux.
Nous faisons tous ensemble une pause café a l'abri d'un rocher, les guides ont allumé un petit feu, il fait du bien...
En bas il faisait trop frais pour partir en tee-shirt, j'avais enfilé un sweet, tout est trempé arrivé a 2700, ce feu est le bienvenue.
Il est 5h00 lorsque nous partons a l'assaut de la dernière montée, effectivement, le sol change, c'est des billes de lave qui roulent sur des coulées de lave, les marches sont par endroit assez grosses, c'est dur mais je vois déjà la lueur du soleil éclairer le ciel vers l'est, ca motive pour passer cette difficulté.
C'est vrai qu'on arrive tout un coup sur la crête de la montagne, a 3000m environ, on voit la ligne de crête et le sommet a atteindre, cette partie ne propose aucune difficulté, a 6h00 nous arrivons a 3142m, le sommet est la, c'est une toute petite plateforme, y'a tout juste assez de place pour tout le monde, d'un coté, vers l'est c'est le cratère, de l'autre une pente raide vers le point d'arrivée a 2900 du départ depuis Pura Pasar Agung.
Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.  - Braise2fe
On est content arrivé en haut, la luminosité augmente rapidement, a 6h15, on voit un point rouge apparaitre sous les nuage, c'est le soleil qui se lève,
Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.  - Braise2fe
ca va très vite a 8h20 il passe au dessus des nuages, illumine le cratère, le spectacle est fabuleux.
Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.  - Braise2fe
Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.  - Braise2fe
Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.  - Braise2fe
A 6h50 nous entamons la descente, pas de problème sur la ligne de crête, ca passe pas trop mal jusqu'a 2500, après ca a été un calvaire.
Re: Mon expérience de l'ascension du mont Agung, Bali, Indonésie.  - Braise2fe
Je suis monté avec des Vans, la semelle plate n'accroche pas du tout, je glisse, je tombe, je me fabrique un bâton pour avoir un troisième appuis, c'est pas du luxe ...
Nous arriverons en bas a 12h30, 7 heures de montée, une heure là haut et 6 heures de descente, grosse nuit ...

Bons Plans Voyage Bali

Voyage Bali

Services voyage