Forum Namibie

Au coeur des déserts de l'oryx glyphe Dame Nature - Boucle namibienne en juillet 2015

247 réponses

Dernière activité le 28/06/2016 à 00:25 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Madikéra
Le 27 août 2015
Bonjour,

En cette année 2015, nous sommes allés dans l'hémisphère sud vers une contrée synonyme de grands espaces peu habités: la Namibie. Du 9 au 30 juillet, nous avons parcouru 5 300 kilomètres en une boucle ni complètement au nord, ni complètement au sud. Ce voyage a été construit autour de 3 axes: beaux paysages, traces humaines pictographiques et animaux. En ces temps de vacances, les rencontres humaines ne font pas spécifiquement partie de nos envies et nous n'avons donc guère exploré cet aspect même si de sympathiques moments ont existé.

Nous en sommes revenus les yeux pleins de belles images sans pour autant être devenus inconditionnels du pays. En effet, les émerveillements absolus ont été peu nombreux et du coup l'envie d'y retourner n'est pas née. Ce voyage fut plaisant à vivre car il y avait peu de monde sur les routes et l'impression d'immensité pour nous seuls fut souvent présente. Il fut aussi marqué de bons moments car nous avons globalement bien mangé. Un peu plus de "vieilles pierres et musées" et une ou deux rencontres félines auraient apporté un petit plus supplémentaire pour gravir notre échelle des voyages top marquants.

Ce carnet racontera nos journées, nos impressions à chaud et à froid. Il ne sera que subjectivité, car lié à nos vécus et ressentis, sur fond de faits. Il s'agit du retour sur un voyage donc ni d'un guide, ni de vérités applicables à toutes les formes de voyage.

A celles et ceux m'ayant aidée au cours de la prépa, je dis un grand merci car j'ai pu nous bâtir un programme nous correspondant. En début de prépa, nous avons espéré pouvoir voyager sans résa et avons dû nous résoudre à passer outre à cette envie vu les conseils et disponibilités. Nous ne regrettons pas cette option, elle correspondait bien à l'immensité du pays, à notre courte durée de séjour et au peu de possibilités d'hébergement en certains endroits. Nous avions choisi de loger en dur et heureusement car le froid nous a accompagnés, en particulier de nuit et sous la latitude d’Etosha. Pour cette raison et le fait de devoir gérer nos dîners et petits déjeuners, plus le montage/démontage du matériel, le camping ne nous aurait pas du tout été plaisant à vivre.

Si vous avez envie de voyager avec nous et ainsi de vivre notre parcours, je vous dis en voiture, Monstrounette est prête. Nous allons poser autant de sièges et ouvrir autant de petites lucarnes que nécessaire afin de vivre un joli post-voyage tout en partages, rires, détente, beaux et bons moments je l'espère…

Nous partons...
Au cœur des déserts de l'oryx, là où glyphe Dame Nature…

Madikéra

La version en muti-détails et illustrée de photos et petits films est par là...

Au coeur des déserts de l'oryx glyphe Dame Nature - Boucle namibienne en juillet 2015 - Madikéra

réponse à Madikéra

Signaler
ANNICK
Il y a 3 années
Bonjour,

Sympa de nous proposer de voyager avec toi!

Je m'installe en premier et je prends naturellement la meilleure place.....

Heureusement qu'il existe des gens comme toi. Moi je n'ai depuis longtemps plus le courage de faire des récits....C'est peut-être l'âge! hahaha

En revanche je prendrai toujours le temps, si je ne suis pas en vadrouille, de répondre aux questions de nos internautes.

Amitié
Annick

Remerciements

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour Annick,

Je profite de ce lancement de carnet pour te remercier à nouveau et souligner combien ton aide nous fut précieuse.

Me concernant, l'après voyage est un temps que je savoure et qui dure, dure, dure... comme une prépa - malheureusement j'ai trop peu l'occasion de voyager réellement donc je rallonge virtuellement.

Madikéra

Zyxwaire...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Dans un premier temps, j'ai choisi de développer un méli-mélo d'infos pratiques, de conseils, de bilans et de ressentis sous forme de Zyxwaire...

La première page, vous présente les premières lettres avec tout d'abord:

ZEBRES ET AUTRES ANIMAUX, vous croiserez
Un des buts d'un voyage en Namibie peut être d'y voir des animaux. Nous en avons vu pas mal le long des routes et surtout dans Etosha. Seuls les félins ne furent pas au rendez-vous de nos vacances.

Une partie d'entre eux, comme les oryx (gemsboks) ou les springboks (gazelle à poche dorsale ou à ressort) sont "élevés" dans des fermes et chassés pour devenir viande commune. D’ailleurs, nous avons particulièrement apprécié l'oryx.

Si votre objectif premier en la découverte du pays est de voir des animaux, peut se poser la question de savoir si vous commencez par Etosha pour vivre d'intenses moments en début de voyage ou au contraire si vous terminez par cette satisfaction. Nous concernant les disponibilités d'hébergement ont choisi pour nous. Il faut dire que voir des animaux était un de nos objectifs mais pas THE ONE. Cependant, nous avons été heureux de commencer par cela et aurions apprécié une petite touche plus intense que celle vécue en fin de parcours.

Puis:
YFAITSEC, vous ressentirez
X, mais quel est son nom, vous vous demanderez
WELWITSCHIA, vous fera ramper
VOITURE, vous louerez
US ET COSTUMES, vous adopterez/verrez ou pas

La suite se prépare...
Madikéra

Zyxwaire... - Madikéra

Suite du Zyxwaire...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

La suite du Zxywaire est en ligne, par ici...
Vous y trouverez:

TOUR OPERATOR GLOBAL, vous pourrez vous en passer

C'est bien souvent la première grande interrogation d'une prépa: on fait seul ou on prend un TO pour tout. Nous sommes passés par là… Nous avons demandé des devis, commencé à farfouiller pour voir le faisable sans TO global et au final avons décidé de nous en passer. La raison première est le prix, la deuxième le fait qu'il fallait absolument tout boucler et payer des mois à l'avance et la dernière j'avais ainsi l'impression de ne plus préparer notre voyage et j'adoooore cela !

Donc, nous avons loué la voiture par nous-mêmes, utilisé les services d'une centrale de réservation locale Cardboard Box avec une carte détaillée de la Namibie permettant de choisir ses hébergements (grand merci à Erika - payant la totalité courant mars – ils font aussi TO), réservé sur Booking (payant entre 30 jours avant et rien à l'avance) et fait qqs résas directes en ne payant rien à l'avance. Tout a très bien fonctionné. Donc, à celles et ceux aimant organiser eux-mêmes, je conseille de se passer de TO…

En séparant hébergement et voiture, nous avions ainsi 2 contacts joignables en permanence au cas où... C'est finalement un plus

Notre hébergement le moins cher nous a coûté 50 euros avec les petits déj et le plus cher 305 avec petits déj et dîners.


Puis
SUPERMARCHES, vous fréquenterez
ROUTES, vous parcourerez

QUIVERTREE, vous verrez
POUSSIERES, vous avalerez
OUEST OU SUD AMERICAIN, vous paraîtra peut-être
NOURRITURE, vous mangerez

Madikéra

Suite du Zyxwaire... - Madikéra




merci Madikera

Signaler
BIPI
Il y a 3 années
Bonjour et merci Madikera, cette approche est de ton voyage est interesante , nous attendons de lire la suite
Merci pour ce partage.
En ce qui me concerne, le 4eme voyage est pour octobre...moi je suis fan de ce pays et...de la reherche sur les guepards et leur preservation et conservation...or la Namibie est le pays qui en comporte la plus grande population et on y trouve la mecque des fondations
Bipi

Les guépards...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour Bipi,

Nous n'avons pas eu la chance de voir des guépards en liberté. Par contre nous avons apprécié l'approche du CCF...

Merci pour ton sympathique commentaire sur ce carnet

MadikéraLes guépards... - Madikéra

Zyxwaire, 3ème partie

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

La troisième partie du Zyxwaire se déroule en 6 lettres:

MIC, vous téléphonerez peut-être
LANGUES, vous parlerez
KALAHARI, vous rougirez
JACTIVE, ou pas vous déciderez
INSECTES, vous subirez peut-être

HIVER, vous frissonnerez
Ayant déjà voyagé dans l'hémisphère sud en été de celle du nord, nous savions que nous serions en Namibie en hiver, donc nous avions Damart et couvrants en polaire. Mais ce que je n'avais pas bien intégré c'était la quasi non adaptation à l’hiver de la plupart des hébergements y compris des plus chers !!!

Imaginez que vous allez marcher au froid, je ne dirai pas au ski car la température du soir est rarement descendue en dessous de 10°, par contre celle de la nuit… Vous rentrez et dans votre tête vous vous dîtes "Au chaud" et bien non ce fut au frais/froid l'immense majorité des fois. Car même quand il y a du chauffage, il est soit largement insuffisant, soit mal entretenu (clims réversibles…). Bref, cet aspect du voyage a teinté notre vécu d'un glaçant désagrément. Heureusement dans les endroits les plus froids, des bouillotes ont réchauffé les lits !

Bâtiments non isolés, fermetures à jointure avec une marge de 2 centimètres, restaurants prévus en extérieur… Bref, nous avons eu froid et parfois très froid. Ce fut désagréable et du coup dès la fin de la première semaine nous avons traîné de gros rhums fiévrounants quasi permanents. Les mouchoirs, voilà ce que nous avons consommé le plus !!! Nous avons dû racheter Advil, sirop, pastilles pour la gorge… malgré la ravintsara et autres emportés.

Cependant, ce furent les seuls bobos vécus. Du côté du système digestif, aucun problème de tuyauterie à déplorer, enfin presque... Aucune chute, aucun genou foutu, aucun accident… Un voyage tout tranquilou en somme… Cela fait du bien.

En cœur de journée, la moyenne externe tournait autour de 20/25° donc shorts et tee-shirts de sortie. Cependant, il nous est arrivé aussi de garder pantalons et gilets et même ceux en polaire ! Le comble fut atteint avec 3 journées où j’ai chaussé les gants en polaire !!!

Je sais que notre frileuse ronchonnerie apparaîtra à certaines ou certains juste dignes d'enfants gâtés car à côté de nous des personnes dormaient dans hypra nettement moins confortables: cases en vieilles tôles percées… Nous en avions totale conscience et savions que malgré notre inconfort ressenti nous étions en supra confort local. Mais par volonté d'apparaître d'un humanisme de bon ton, je ne vais pas mentir sur notre ressenti… Donc, si comme nous un froid glaçant dans les pièces – notre minimum a été 4° dans la chambre au réveil – peut vous être gênant, il faudra bien réfléchir à venir en hiver ou pas et en particulier dans le sud…

MadikéraZyxwaire, 3ème partie - Madikéra


Suite du Zyxwaire...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

La quatrième et dernière partie du Zyxwaire est par ici...

Vous y découvrirez
GAUCHE, vous conduirez
FRANCFORT, vous avionerez éventuellement
ELECTRICITE, vous priserez
DOLLARS NAMIBIENS, vous dépenserez
COUT TOTAL, vous vous demandez pour un tel voyage
BRICOLETTES, vous rapporterez peut-être
ALLEMAGNE, vous vous y croirez parfois


COUT TOTAL, vous vous demandez pour un tel voyage
En nous décidant à partir, nous avions un impératif absolu: ne pas dépenser plus de 8 000 euros pour ce voyage à partir de l’Europe.

A l'arrivée, ce voyage nous a coûté:
1 540 euros de billets d'avion
2 095 euros d'hébergements payés avant de partir
950 euros d’hébergement et dîners payés sur place en cartes de crédit
1 520 euros de réservation voiture payée avant et sur place
300 euros changés en arrivant à l'aéroport
1 250 euros pour les retraits d'espèces et dépenses avec les cartes bancaires frais compris
(Master et Visa)

Donc, nous sommes à 7 655 euros tout, tout, tout compris. Cela fait 266 euros par jour hors aérien. Nous nous disons BRAVO pour cette gestion financière respectée, même si ce niveau journalier est le plus haut de ces dernières années.

C’est sans compter le vol Martinique/France qui rajouterait environ 1 500 euros et les autres frais pour aller vers Francfort... Mais comme ce voyage a été couplé avec un temps de bisous familiaux, cette partie là n'entre pas dans le budget Voyages mais dans le budget Coucou Familles

Madikéra

Suite du Zyxwaire... - Madikéra

Jour 1...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Mercredi 8 et jeudi 9 juillet 2015 -
Jour 1


Vole, roule et tisse vers un beau roc

Quatre heures de route depuis la vallée des Anges officiellement nommée de la Fensch et Titinette se gare dans la courette qui va lui servir de lieu de repos pendant qu'une autre voiture prendra le relai.

Il est des amitiés nées au cœur des années phares d'une vie ne s'émoussant jamais. Même si pendant la période de concrétisation, ou pas, des rêves de jeunes adultes les liens se sont distendus. C'est un peu comme si au moment du pré-bilan de vie Internet nous avait porté moyen de retisser ces liens et de constater que certains étaient toujours des appuis. C'est dans la courette d'une de ces personnes que Titinette a trouvé refuge.

Nous arrivons à l'aéroport vers 17 heures et en quelques minutes les sacs sont enregistrés et les cartes d'embarquement empochées. Nous avons été raisonnable car ils pèsent moins de 20 kilos chaque.

Un petit tour dans les boutiquettes de l'aéroport, un jus de pommes malheureusement à bulles pour étancher une soif intense, des Tucs pour grignoter en vivant le trop lent déroulement des minutes d'attente, un Bounty non mangé et partant en voyage avec nous… Comme bien des gens nous avons horreur de ces heures qui finissent par doubler le temps de vol mais n'ont aucun sens.

L'embarquement commence à partir de 19h30 et est plutôt pas mal organisé. La première impression dans l'avion est bonne car les sièges sont plus larges que ceux qui m'ont transporté de Martinique à Paris il y a quelques jours. Le décollage s'effectue avec un léger retard à 20h48 mais sera rattrapé en vol et même plus puisque nous arriverons en avance.

Le plateau dîner propose un bœuf carottes mangeable et un gâteau léger aux pommes correct. Vin et boissons diverses font passer le tout.

L'écran est large mais le choix de films restreint. Nous regardons le dernier Hobbit et moi un film "Je pleure quelques larmes tant il est topissimement émo-snifsnif". En ingrédients de base, vous trouverez un beau cow-boy, une jeune étudiante toute jolie, une histoire d'amour comme on en rêve (enfin presque je ne vais pas tout vous dire), un fond culturel… Bref, je vous recommande "The longest ride ou Chemins croisés" pour vos prochaines longues soirées d'hiver si vous appréciez ce genre d'histoires.

Nous avons réussi à dormir. En plus, il faisait chaud dans l'avion donc aucun besoin des couvs et pas de rhume en cadeau de bienvenue !!!

Nous atterrissons à 5h15 sous une température d'à peine plus de 4° et sortons avant 6 heures avec les bagages. Le chauffeur est là et nous sommes 6 à être attendus. Mais nous partirons seulement à 6h30 avec le jour levant. Cela nous laisse le temps de récupérer des dollars namibiens au DAB (après avoir compris que le plus simple était de prendre "quick money") et de changer 300 euros.

Pas de chance pas le moindre animal en vue le long de la route !!!

On dépose 2 personnes dans une Guest House, dans quelques jours nous les recroiserons lors d’un dîner. L'arrivée à la location de voiture se fait vers 7h30. Nous sommes 2 couples à louer. La jeune fille qui fait les documents est peu souriante et limite un peu sèche en cette heure très matinale. Il est une vérification que je n'ai pas faite sur le coup, celle du coût journalier donné en euros sur le devis et là en dollarsN et du coup à l'arrivée, le calcul nous amène à une différence de 5 euros par jour… Donc, vous avez intérêt à demander un devis en dollars namibiens.

Le paquet d’accueil promis par Cardbooard Box (car nous y avons fait plus de la moitié de nos résas) contient des cartes, le double des vouchers et une carte Sim Téléphone pré-payée. Cela sera bien utile car nous devions en acheter une.

Un film nous est montré pour nous faire bien peur et nous inciter à rouler prudemment, voire lentement !!! Il y a aussi une carcasse de voiture dans la cour… Allez, tremblez touristes car à la moindre imprudence…

Quand nous voyons la voiture, nous sommes ababa et disons "Gigantissîme". Elle est beaucoup trop grande… bref, elle me fait un peu peur par sa taille.

On fait le tour, on nous explique le tout, nous donne la glacière et le compresseur. Il y avait une pelle et une balayette dans l'habitacle et le chargé d'explication les a enlevés et je n'ai pas été assez vigilante sur le coup. Zutos, il faudra en racheter. Le plein est fait et voilà nous pouvons partir. Cela a été plutôt vite et nous n’avons pas forcément enregistré toutes les consignes et infos !

Il est 9h30, quand madame Conduisette nous annonce de sa belle voix chantante "Prenez la prochaine route".

La suite est par là...

Madikéra

Jour 1... - Madikéra

Une, des Namibie...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Récemment je lisais un commentaire en une prépa et cela m'a renvoyée à la nôtre et à quelques éléments de ce carnet ou de notre vécu.

Quelqu'un disait à une future voyageuse que si elle n'allait pas au nord de la Namibie, elle allait manquer l'Afrique car c'était là qu'était la vie africaine... et donc que c'était l'intérêt premier d'un voyage en Namibie, en quelque sorte...

Cela m'a interpellée car d'abord cela revient à réduire tout un continent à une unicité, ce qu'il est loin d'être.

Cela m'a aussi interpellée par rapport à ma vision d'avant voyage de ce pays corroborée par l'expérience que nous y avons faite.

Pour moi, la Namibie ou cette zone de l'Afrique avant qu'elle ne soit délimitée en ce pays, c'était minéral, c'était désert, c'était moindre vie... Ce n'était ni aqueux, ni bouillonnement, ni foisonnement, ni effervescence animale, humaine, végétale... Penser Namibie, avant d'y aller, c'était envisager l'absence bien plus que la présence. C'est pour cela que ce qui pouvait représenter le contraire ne m'intéressait guère, je n'avais aucune envie d'aller vers la multiplicité humaine, végétale voire animale...

En ce sens Etosha, m'apparaissait et m'apparaît d'ailleurs toujours comme une sorte de transition entre ces deux mondes. Transition crée par les humains pour satisfaire les humains tout en aidant les animaux à survivre puisque leurs territoires leur ont été pris au fil des décennies. Etosha est donc potentiel élément attractif car venant satisfaire une potentielle attente, même si c'est désertique, d'animaux africains...

Finalement, si nous avions voulu d'abord de la vivance, de la luxuriance, de l'abondance, nous aurions choisi un autre pays...

Notre Namibie attendue était surtout désertique et nous avons eu la chance que notre Namibie vécue le fût également.

Madikéra

Jour 2...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Jeudi 10 juillet 2015
Jour 2

Comme un Cheetah File le jour tranquille


Il est 7 heures et le réveil chantonne pour nous pousser à partir vivre notre première vraie journée de voyage. Qu'allons-nous faire, à cette heure c'est ???
La température est agréable avec ses 19°8. Nous nous disons que si cela reste comme cela ce sera super agréable à vivre. Malheureusement les si optent parfois pour la contre version de l'envisagé…

Le petit déjeuner est disponible à partir de 8 heures et c'est un bien grand buffet qui est prévu pour 4. Alors que faisons-nous aujourd'hui ???

L'option première prévue pendant la prépa était d'aller randonner sur le Waterberg. Mais en ce matin, aucune envie de marcher. En plus, il y a une dépose à prévoir à Otjiwarongo car pas moyen d'entrer en contact avec le récipiendaire. Du coup, l'option seconde prend le dessus et ce sera Cheetah Conservation Fund. Nous sentions bien que voir des félins dans la nature risquait d'être difficile et nous sommes dit "Au moins, comme cela nous aurons au moins vu des guépards". De plus, cette option ne nous semblait pas nous mener dans un zoo ou un lieu d'exploitation animale.

Monstrounette se met en route à 9h40, nous arrête à Otji pour un petit stop qui me permet d'admirer de jolis petits objets en fer et perles, les plus beaux vus en ce voyage. Si vous envisagez un stop dans le coin, nous vous recommandons la guest house Hadassa à l'entrée de ville.

Sur la route menant au CCF, je prends les commandes de la voiture et me teste à la conduite à gauche. Cela fonctionne bien. Certains réflexes, par contre, seront présents pendant tout le séjour comme celui de lancer les essuie-glaces à droite du volant pour tourner !!!

La voiture est parquée vers 11h30. Le tour de la fondation est tarifé 180 dollars ppersonne et c'est Christophine qui va nous guider. Ce tarif comprend le feeding.

La présentation de la fondation et de la ferme attenante dure environ 1 heure. Dans notre groupe d'une dizaine de personnes, il y a une fillette de 3 ans et ce fut très impressionnant de voir comment certains guépards la regardaient et en auraient bien fait leur déjeuner !

Les animaux arrivent au centre très jeunes pour la plupart quand leurs mères est tuée et certains y resteront toute leur vie. Les espaces de vie semblent plutôt grands. Ils sont une quarantaine en ce moment et nous n’en verrons qu’une quinzaine.

Une partie du temps est consacrée à l'explication du programme d'implantation des kangals ou bergers d'Anatolie. Ces chiens sont donnés aux éleveurs pour protéger leurs troupeaux et depuis le développement du programme, les cheetahs en liberté sont passés de 2 000 à 3 000. Lorsque les chiots naissent des chèvres et moutons sont placés en proximité de la mère pour que les naissants les voient et enregistrent qu'ils font partie de leur famille. Ainsi, se développe leu instinct de protection de ces animaux.

Nous en verrons un dans une ferme malheureusement au chômage car à cause de la sécheresse les animaux d'élevage ont tous été vendus l'an dernier.

L'autre programme d'aide au retour consiste à faire des bûches combustibles (bushblok) à partir des épineux poussant dans les savanes herbeuses, terre de vie du guépard, le plus ancien des grands félins d'Afrique apparu bien avant les premiers lions, il y a environ 4 millions d'années. En quelques décennies, les humains en ont décimé 90% et aujourd'hui il en resterait moins de 10 000. Sans sauvegarde, ce coureur le plus rapide sur Terre avec une vitesse de pointe pouvant dépasser les 100 kilomètres heure, s'éteindra d'ici une vingtaine d'années. Il n'a plus beaucoup d'espace où courir se mettre à l'abri des décisions humaines. C'est un animal dont le territoire, que les humains lui concèdent, se réduit de jour en jour et donc ses facilités de survie diminuent à proportion.

La suite est par là...
Madikéra

Jour 2... - Madikéra

Message de soutien...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Je relaie une info de Solenn Bardet à destination des personnes souhaitant aider à la construction d'un puits en pays himba:

fr.ulule.com/kovahimba2015/

Madikéra

Très belle intiative pour les Himbas

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 années
Merci Madikéra pour cette belle information.

Nous soutenons...
et allons en parler autour de nous!

Nous aimons beaucoup la personnalité de Solenn Bardet.

Bonne journée,
Patou

Relai...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour Patou,

Quand j'ai reçu sa demande, je me suis dite qu'il était important de relayer...

Bonne fin de prépa à vous
Madikéra

Jour 3...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Jour 3

C’est le moment de prendre le rythme voyage, donc fini la grass’mat et debout à 6h45 – enfin presque fini. La température de 20° est des plus agréables et nous fait croire que l’hiver est doux.

Nous sommes samedi et le WE, le petit-déjeuner commence à 7h30, en semaine c’est è heures. Il est aussi copieux que la veille et comme la veille Internet est en rade. Après, je cherche, cherche quelqu’un pour payer et fini par trouver !

Demi-tour et zou c’est parti pour une de nos très longues journée sde route avec presque 400 kilomètres. La C est d’abord Tar comme le dit madame Conduisette. Elle ne sait pas traduire l’anglais et dire "bitumée". Puis à 9h15 devient gravel.

Le parcours est ponctué d’arrêts: photos, ouverture/fermeture de barrières séparant les propriétés et longe le Waterberg. Cela aurait fait trop long de venir y marcher la veille, heureusement que cette idée a été abandonnée. Pour ce faire, il vaut mieux y dormir.

Ohh, au loin il y a une grosse silhouette sur la route, peut-être un animal jamais vu… Nous avançons, avançons plein d’espoir… et découvrons une vache !!!

Hoba, nous voilà à 12h12 après 201 kilomètres, soit une moyenne de 57 à l’heure. L’entrée est à 30 ppersonne + 10 pour la voiture. Il y a environ 80 000 ans, cette dame de fer choisit la terre comme demeure définitive. Depuis, elle est la plus grosse météorite connue avec ses plus de 60 tonnes. En quelques minutes, elle est photographiée sous tous ses angles car elle ne mesure que 2,7 mètres de long et large.


La suite est par là...
Madikéra



Jour 3... - Madikéra

A Patou...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Je vous souhaite un beau et bon voyage...

Madikéra

Départ demain!

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 années
Merci Madikéra!

Tout est bien noté:
-la Neuras Winery près de Sesriem (zut, ça fait un peu tôt le crochet au départ de Sesriem- on verra!) pour nous, en J5. Nous commençons par le sud.
- les guépards du CCF (ça y est, c'est réservé en J21!);
- la météorite de Hoba et le lac ... pour notre J19!
...
J'essaierai de lire votre suite en fonction de mes possibilités de connexion, nous nous régalons avec votre récit mais nous partons trop tôt pour bénéficier du film au complet. Dommage, nous allons sûrement rater des trucs!

En tout cas, un grand merci, tant pour le côté pratique que le volet artistique!

Avec toute ma complicité,
Patou

Jour 4...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Dimanche 12 juillet 2015 - Jour 4
Et un, et deux, et trois zèbros...
c'est l'animale victoire...


C’est parti pour les rencontres animalières tant espérées… Du coup, debout à 6h10 sous une douce température de 20° et admiration du spectacle matinal au point d'eau.

Le petit déjeuner est copieux et se fait sous la chaleur de la cheminée car dehors la température est autour de 10°. Attente un peu longuette pour payer car il y a 2 personnes devant nous et à 8h30 crissent les roues, enfin pas trop vite vu la limitation de vitesse.

L’entrée Von Lindquist est à quelques minutes de l’hôtel mais il faut aller à Namutoni pour payer les droits d’entrée, soit 340 dollars pour 2 nuits (80 ppersonne par jour + 10 pour la voiture). Dormir aux portes du parc, nous a économisé les taxes d’une nuit. Avant d’aller plus loin, c’est la première pause technique ou pipitatoire…

Quelques mètres après l’entrée dans le parc, nous voyons notre premier éléphant, enfin surtout son popotin, puis deux girafes, des steenboks (raphicères champêtres ou antilopes naines), des ground squirrels (chipmunks) … Les dénominations d’une partie des animaux sont celles disponibles dans le livret/carte d’Etosha, je vais plutôt les utiliser que leur traduction en français.

Nous arrivons à 9h25 et il faudra 25 minutes pour remplir tous les papiers !!! C’est le genre de durée pas toujours bien estimée lors d’une prépa de voyage… Du monde en attente à l’accueil, un pb de carte bancaire pour une des personnes et hop au moins 15 minutes de supplément posture debout à regarder la non-déco de l’espace. Et une deuxième pause pipitatoire… Je sais vous vous demandez pourquoi j’en parle ! En fait, la nature a décidé de m’obliger à devoir en passer par là très, très régulièrement et juste pour cette première journée, je vous ferai partager à quel point cela peut être un besoin présent et limitant…

Nous commençons par aller faire le tour du Fisher’s pan à la recherche des guépards. Un pan est un désert de sel et le parc en comprend plusieurs dont un géant de 4 800 km2.

Ahh, le voilà enfin cet oryx emblème namibien et du coup mot clef du titre de ce carnet. Il est vraiment beau avec ses rayures et ses longues cornes. Nous ne nous lasserons jamais de les croiser.

Il y a plein de girafes, gemsboks, springboks, autruches, de jolis petits steenboks sauteurs et des damaras dik-dik (antilopes naines) mais de guépard, point. Certains animaux jouent les stars en panne de paparazzi en posant bien au milieu de la route. D’autres fuient la voiture approchante…

Retour à la case fort de Namutoni, pause pipitatoire et nous poursuivons avec la dik-dik drive toute en poussière blanche et c’est le top !!! Le moins top c'est l'incroyable quantité de déjections animales sur la route, cela sent la nature sauvage !

Regarde à droite des girafes, et à gauche il y en a encore plus… C’est un concentré de plein d’animaux en quelques kilomètres des zèbres burschell, une harde d’éléphants au bain, un petit zèbre tétant et éléphanteau aussi… Une girafe se fait attendre et attendre avant de boire, elle regarde partout et bouge un peu et reregarde partout et rebouge et… X fois avant de finir par boire rapidement. Nous vous recommandons le tour de dik-dik. Il y a plein de monde aux points d’eau en cœur de journée et pas seulement à l’aube ou au soir, comme c’est parfois dit…

Retour à Namutoni pour une pause pipitatoire et un départ définitif du secteur à 12h45. Passage par Okerfontein où nous faisons un arrêt pique-nique debout car la zone semble abandonnée. Avant de partir, pause…

La suite avec photos et petits films, est par là....

Jour 4... - Madikéra

Jour 5...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Lundi 13 juillet 2015 - Jour 5

Tourne, tourne, tourne la ronde animale
Il paraît que l’animal se découvre au petit matin mais impossible de faire plus petit que 6 heures pour nous… L’espoir est grand que peut-être l’un ou l’autre félin… et la température toujours douce avec 20°.

Vu la taille du domaine, il faut rendre les clefs pendant qu’on petit-déjeune pour que qq’un puisse vérifier qu’on n’a pas choisi d’emporter une serviette ou une assiette… Tant pis pour les dents, elles auront droit à une menthe…

Tiens des cartes postales et des timbres sont disponibles à la boutique plutôt vide et un deuxième livret Etosha pourrait toujours servir car le premier a bien souffert en une journée et à 60 dollarsN, on ne va pas se priver… Un petit tour en haut de la tour permet d’observer les alentours. Le terrain n’est aps du tout plat.

On part faire un tour vars le pan Lockout et bon on a une vue sur le grand espace salé. Retour à Halali à 9h30, petit stop vous savez quoi si vous avez suivi la journée d’hier…

Allez, partons par la Rhino drive mais erreur de ma part en qualité de routeur, on se retrouve sur la Eland… Bon pour l’instant, il n’y a guère d’animaux visibles ce matin. Tiens des genres de vautours au-dessus de la route, il devrait y avoir… Des hyènes et un chacal déjeunent…

Nous revoilà à Halali vers 13h30. On finit par connaître par cœur le paysage sur la route et après la colinette encore un virage et… Du coup, nous y achetons 1 Coca et…

...
La suite avec détails, photos et petits films est ...par là...

Jour 5... - Madikéra

Jour 6...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Mardi 14 juillet 2015 -
Jour 6
Le lion est planqué ce jour

Avant 6 heures, je file voir au point d’eau et il n’y a rien à voir… La température intérieure affiche un agréable 19°8.

Le petit déjeuner se fait en ambiance bruyante car il y a beaucoup de monde dans cette grande salle. Le buffet est plutôt copieux. Au retour en chambre, il n’y a toujours personne se désaltérant…

Une grimpette de tour pour avoir une vue d’ensemble sur le lodge. Quatre pommes et un paquet de noix de cajou viennent compléter la lunch box.

A 8h30, c’est plein d’espoir que nous filons à 60 kilomètres heure vers Okondeka, le point de ralliement des lions. Quelques stops animaux nous permettent d’engranger d’autres pixelisations. Malheureusement aucun lion en vue, le point d’eau est à sec. Peut-être que certains d’entre eux bien camouflés nous voient mais nous ne voyons qu’une zone désertique.

Désertique... c’est cet à priori qu’on peut avoir sur Etosha avant de venir… Mais en fait en environ 280 kilomètres de long et 68 de large, soit 22 270 km2, il compte 21 zones géologiques différentes. Il y a du désert de sel, de sable, du bush, des colinettes, de la forêt… bref une grande variété de paysages en bord de routes… Le tout culmine à une altitude minimale de 1 000 mètres – ne jamais oublier que la Namibie est la plupart du temps à cette altitude minimale – mais pouvant aller jusqu’à 1 300 et avec un sommet à 1 453 mètres.

La route principale traverse le parc dans toute sa longueur. S’additionnent différentes bouclettes permettent aux visiteurs d’agrandir leur zone d’observation. Toutefois, la majeure partie du parc est fermée au public et permet aux animaux de vivre en liberté.

Les félins continuent à nous fuir… Adamax, Natco s’enchainent et nous voilà à la Ghost Tree Forest. Nous avons trouvé inutile d’aller jusqu’au bout de la route car cela fait des kilomètres pour rien voir de plus qu’au tout début. Donc, un conseil : dès que la zone grillagée s’arrête, vous pouvez faire demi-tour.

Un top point d'eau nous permet d'assister à un multi ballets de désaltérage: Ozonjuitji m'Bari. Par contre, nous assistons à une scène méritant le carton rouge. Une voiture avec deux énergumènes à bord sort de la zone de parking et fonce vers le point d’eau pour s’y installer qqs instants et repartir en vrombissant… Je publie rarissimement des photos de gens mais là je vais faire exception. Si vous les connaissez, vous pouvez leur dire tout le mal que tout les autres présents sur le site pensent d’eux !!!

----
La suite avec détails, photos et petits films est ...par là...
Madikéra

Jour 6... - Madikéra

Jour 7...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Mercredi 15 juillet 2015 - Jour 7
Passe vers une fontaine de rupestres gravures

A 6h20, c’est levage des couvertures sous une température de 14°9 dans la chambre. Dehors, la température est descendue à 4°.

Une douche de chat à l’eau froide et zou petit déj. Très peu de réponses à nos hello du matin du côté des malotrus, finalement je me demande si ce n’est pas nous les malotrus à les embêter en leur disant "bonjour". Cela ne se fait peut-être pas dans cette partie du monde, tout est peut-être à l’envers ???

Le petit déjeuner est bien revigorant et Monstrounette s’en va sur les routes à 8h20. Nous avons renoncé à aller voir un faux/vrai village himba et les petroglyphes de Peet Albert, dont celui de la plus grande girafe du pays. Cela restera un de mes petits regrets. Elle ne va pas loin avant son premier arrêt. A la station de la sortie du village, il y a un DAB et celui-là accepte toutes les cartes mais leur donne un maximum de 1 500 dollarsN.

Nous allons à Khorixas en passant par la montagne et Twyfelfontein. La C40 nous permet d’atteindre vers 11h30 la Grootberg pass et ses plus de 1 500 mètres d’altitude. La route est fort belle au milieu des montagnes mais parfois un peu trop tournicotante à mon goût.

Très peu d’animaux sont visibles à part des troupeaux d’élevage. Au croisement avec la C40, nous apercevons une voiture chez le réparateur de pneus… La vitesse moyenne de conduite est en proximité de la vitesse maximale autorisée. Sur les routes en gravel, en-dessous de 70, c’est Yop la Boum, Boum, Boum tu fais des bosses sur la tôle ondulée. Par contre, dès que tu dépasses les environs de cette vitesse tu files sur un tapis sans trop filer pour ne pas voler !

Nous voyons un monsieur sur un charriot nous faire un drôle de signe avec une main près de la bouche, puis un autre et enfin mon cerveau se rappelle la prépa et le fait qu’il arrive parfois qu’on demande de l’eau au passant. Nous nous disons, le prochain nous lui offrirons une bouteille... mais il n’y eut point de prochain.

Le long de la route s'observent des petits villages à l’habitat allant d’en dur semblant confortable à la case en tôle rouillée et percée. La plupart sont équipées d'une parabole télé. Abondance, pauvreté, misère se côtoient. Globalement parlant les bords de route sont très propres et peu de papiers cannettes les jonchent, même si par endroits ces détritus font tas. Il n'est pas forcément facile de ramasser les déchets en un si vaste pays ! Il y a des épiceries, des réparateurs de pneus, des écoles...

A 12h20, Monstrounette s’abrite sous les canisses du parking du site de la Fontaine Hésitante (nom donné par le fermier qui s’installa dans le coin vers 1948) et le gardien nous fait signe et nous dit qu'il garde bien les voitures. Un peu avant l’entrée du site nous avons vu le musée village Damara et nous disons que peut-être si nous avons le temps finalement nous ferons un stop dans un de ces musées vivants…

----
La suite avec détails, photos et petits film est ... par là...Jour 7... - Madikéra
Le titre du carnet,
AU coeur des déserts de l'oryx glyphe Dame Nature
m'a été inspiré par ce petroglyphe

Musiques souvenirs du voyage...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Nous avons eu qqs occasions d'avoir des animations musicales en nos hébergements.

Un de nos morceaux préférés est ...celui-là...

Chanté par les jeunes de la chorale du lycée de Kamanjab. Je regrette n'en avoir enregistré plus.

Désolée pour la qualité, il n'y avait quasimment aucune lumière en cet endroit

Madikéra

Twyfelfontein...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

En attendant la suite, vous pouvez parcourir nos pages détaillées... Il y en a 2 ou 3 par journée.

Par exemple:
Le musée village Damara se visite par ici...

Twyfelfontein... - Madikéra

Notre découverte des petroglyphes de Twyfelfontein est par là...

Twyfelfontein... - Madikéra


Petites bestioles

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Qq'un m'a demandé si nous avions vu bcp de petites bestioles. Ma réponse est non, très, très peu... Deux araignées dans une chambre et c'est tout pour l'intérieur...

Voilà un des plus colorés en extérieur...

Madikéra

Petites bestioles - Madikéra

Et l'agame des rochers

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 années
Pas mignon, celui-là?
Et l'agame des rochers - PATOUTAILLE

Et l'agame des rochers - PATOUTAILLE

Nous non plus nous n'avons pas vu de petites bestioles piquantes ou rampantes.
Mais une jeune allemande a eu un scorpion dans sa chambre.

Bonne soirée,
Patou

Pas vu...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Oups, ils n'ont pas vu ce beau rouge car je l'ai mangé...

Pas vu... - Madikéra
Bonne soirée
Madikéra

sens du circuit...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Un vécu de voyage est toujours individuel et en ce sens peut servir de base à la réflexion d'un futur voyageur. Il n'aura guère de réflexions possibles si tous les avis sont dans le même sens... Du coup, ce n'est plus dans un forum...

Je regrette la perception négative de certaines/certains quand on exprime un avis différent de celui de la majorité s'exprimant en ces pages. J'en deviens la "mauvaise, aux avis nuls, casse-pieds, sans-goût..." du groupe car je m'autorise à dire que nous avons eu une autre perception et donc à attirer l'attention du voyageur sur d'autres options...

Certes, toutes ces options peuvent n'avoir satisfaits  que nous et être détestées par d'autres (exemple la petite winery de Neuras que nous avons fortement appréciée - non pour la qualité intrisèque de son vin - mais pour l'ambiance et que d'autres ont détesté et ont considéré comme une erreur d'y aller et donc un très mauvais conseil de ma part)...

Pendant la prépa, j'ai lu une bonne centaine de carnets, de voyageurs de plusieurs pays. Il y avait de tout: des supra enthousiastes et des très fortement déçus...

Du coup, nous avons bien réfléchi à la façon de structurer notre voyage pour nous éviter une méga déception...

La quasi seule nouveauté en ce voyage, par rapport à d'autres, était de voir certains animaux en pleine nature. C'est pour cela que nous avons apprécié de voir les animaux en premier. Au départ, nous avons hésité: début ou fn. Les possibilités de résas ont décidé pour nous et nous les en remercions.

Ce fut un des tops temps forts de ce voyage et l'avoir vécu en premier nous a donné de l'énergie positive pour tous les moments où nous nous sommes dits "Un peu sur-vendue la Namibie"...

Nous n'avons pas été déçus d'y être allés. Nous avons apprécié notre voyage mais sans être revenus enthousiastes ou fans. Peut-être est-ce du au fait que nous avons manqué d'une top activité, comme un survol en montgolfière (pas dans nos moyens) mais je ne le crois pas. Cela me semble plutôt dû au fait que, dans notre goût et en fonction de ce que nous avons déjà eu l'occasion de découvrir/faire/voir..., il y a de belles choses mais pas/peu d'époustouflantes... Ce fut un de nos voyages avec le moins de Wouaouhhhh...

Je sais que cela va faire hurler les enthousiastes/fans/inconditionnels mais j'estime avoir le droit de partager ces impressions et permettre ainsi aux futurs voyageurs d'avoir une vision élargie des possibles. Vision aussi élargie par le fait que nous sommes neutres sans aucune implication directe ou indirecte sur le terrain.

Je vais continuer à intervenir, peut-être parfois en positionnant mes réponses en cette discussion. Je ne suis pas dans un syndrome Calimeresque mais dans une envie de forum !

Belle suite de prépa à tous les futurs voyageurs
Madikéra

sens du circuit... - Madikéra

Superbe prépa et magnifique compte- rendu

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 années
Bonjour Madikéra,
Hou là là, que t'arrive -t-il?
Je voudrais te rassurer, car je ne crois pas avoir lu sur le forum certains termes que tu emploies!
Je comprends bien, parce que tu l'as écrit plusieurs fois, que ce pays ne t'aie pas complètement enthousiasmée.
Alors je voudrais te remercier encore une fois pour la qualité de ta prépa, je n'avais jamais vu aussi bien depuis que je voyage, et aussi pour ton carnet de voyage, qui est magnifique, de même que tes photos. Je pense que de très nombreux futurs voyageurs te béniront!

Exprimer des avis différents, comme tu le dis si bien, c'est cela le forum, c'est l'intérêt de discuter, d'argumenter et de présenter les différents points de vue.
Les arguments présentés par les uns et les autres, de même que les différents témoignages, peuvent aider les futurs voyageurs, qui retrouveront d'un côté ou de l'autre des sensibilités proches de la leur.

Moi quand j'étais gosse, au moment du goûter je mangeais d'abord le pain et je finissais par le chocolat, alors que des copines commençaient par le chocolat... Et on pouvait expliquer pourquoi. Et ça nous faisait rigoler!

Par ailleurs, il faut comprendre qu'on peut avoir un vécu différent du même lieu car on peut y avoir été mal accueilli, peut-être n'était- ce pas le bon jour, le bon timing. C'est aussi une question de chance. Cela permet de relativiser!
Nous avons beaucoup aimé Camp Gecko et sa rusticité, d'autres n'ont pas aimé justement cette rusticité ( et on peut le comprendre!) Nous n'avons pas aimé notre étape à Dolomite pour diverses raisons ( à suivre) et pourtant d'autres plébiscitent ce Lodge.

L'essentiel c'est de raconter pourquoi ceci ou cela, d'expliquer et de rester sur un témoignage factuel, sans porter un jugement de valeur, ni sur le lieu ni sur les autres témoignages, n'est- ce pas? Voilà, " il nous est arrivé ceci"... Alors ...

Allez, nous attendons tous avec impatience la suite du carnet des déserts de l'oryx! On est fans!
J'entends ANNICK qui trépigne pour reprendre la route!
Encore merci à toi, et bon WE,

Patou


Dits et non-dits

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Il n'est pas forcément nécessaire qu'un mot soit écrit pour qu'il soit insinué... Il y a la forme, la ponctuation, l'ignorance, la non-réponse, les petits mots... tous ces signes permettant de signifier...

Merci à celles et à ceux m'ayant envoyés des encouragements en mp. Je continuerai à publier et répondre en ce carnet...

Madikéra




Pour Madikera et Patou

Signaler
Tanit
Il y a 3 années
Bonsoir à vous

Ouf, ouf!

Comme vous etes des fans de Namibie, je suis entierement avec vous.

Mais , j'ai un peu de mal à suivre vos échanges ésoteriques.

Je suis un vieux, il faut me pardonner!
Peut-etre?

Tanit

PS: please, keep going, ça fait du bien!
Et bravo pour les photos.

Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe....

Signaler
Fra67
Il y a 3 années
Bonsoir Madikera,

Je te rassure, tu n'es pas la mauvaise du groupe, aux avis nuls, etc...

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé suivre ta préparation du voyage, ainsi que tes retours, sur ce forum ainsi que sur VF, meme si je participe nettement moins que toi.
J'ai meme au dernier moment fait enmener les pyjamas d'hivers à tout le monde, vu tes premiers retours sur les nuits froides. Mais nous avons eu moins à souffrir du froid, je pense que le mois d'aout a été plus clément que juillet, meme si tous les soirs, je portais le gros pull d'hivers.

Pour le sens du voyage, je pense que tu sera heureuse d'apprendre que je partage ton avis.
Nous avons tourné dans le meme sens que toi, et c'était très bien ainsi. Voir les animaux d'Afrique dans leur milieu naturel était ma première motivation pour ce voyage, et j'étais vraiment heureux de commencer par Etosha.
Idem pour ma famille. Ma fille, qui n'a participée à aucun forum, m'a fait la remarque en fin de voyage "heureusement qu'on a commencé par Etosha, sinon, en y arrivant vers la fin, on aurait dit: encore des Springboks, des Oryks, des zebres, des autruches, etc.....mais on les a déjà vus....."

Ceci dit, pour moi, le sens du voyage n'est qu'un aspect secondaire, chacun tourne dans le sens qui lui plait :-)

Désolé pour toi que tu ne gardes qu'un souvenir moyen de ton voyage, nous, on a tous aimé.
Mais il est vrai que les ressentis et les expériences ne sont pas forcement les memes pour tout le monde, et il faut souvent peu de choses pour faire basculer d'un coté ou de l'autre...

Au fil de nos voyages, j'ai constaté que lorsque j'arrivais à ajouter quelques activités, (marches, balades, visites guidées, activités spécifiques de la région....), l'interet de tout le monde était redoublé.

Pour faire un rapide feedback de notre voyage, je dirais que les moments forts ont été pour nous:

Etosha, bien sur. Parcourir les différents points d'eau, c'est comme un jeu de piste, on se sais jamais ce que l'on va rencontrer...
Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67

La sortie en Kayak voir les otaries à Walvis Bay. Difficile de ne pas aimer lorsqu'on aime les animaux, ces otaries sont tellement gentilles.
Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67

La sortie en Quad dans le Delta du Kuiseb, toujours à Walvis bay. On est pas du tout sport mécaniques, mais on a tous aimé. Ce n'etait pas que du Quad, on a visité un lieu ou vivent les Topnars, notre accompagnateur Topnar nous a montré où et comment il vivait, donné les rudiments de leur language de clics (mais j'ai déjà tout oublié, j'aurais du enregistrer la voie...), nous a expliqué l'importance pour lui des plante !Nara, nous en a fait gouter (le fruit, les pepins, la tige), etc... Le tout agrémenté des premiers ensablements et des montées d'adrénaline lors des premières descentes des dunes sur leur forte pente sur nos Quad...
Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67

La montée, puis la descente sur sa forte pente, de la dune Big Daddy à Sesriem. Un grand moment également.
Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67

Un peu en dessous, mais toujours très bien:

La visite de la ville fantome de Kolmanskop et la péninsule de Luderitz
Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67

Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67

Fish River Canyon
Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67

Le Cheetah feeding à Bagatelle (on a pas eu la chance de voir des guépards à Etosha), et la night drive, toujours à Bagatelle (c'est vraiment une ambience différente, on a vu des animaux que l'on a pas vu de jour, des Wilcats, des Foxs, et meme un Antbear, mais j'ai raté toutes mes photos de nuit...)
Non, tu n'es pas la mauvaise du groupe.... - Fra67


Voila voila, un rapide feedback de notre voyage. 

Quant à toi, Madikera, continue de donner tes impressions sur les forums, c'est toujours un plaisir de te lire et d'avoir tes ressentis, et oublie le mot "pixeliser", tes photos sont aussi belles que celles des autres ;-)

Au plaisir de te lire, sur les forums et sur ton Blog :-)

A+

A Tanit...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Esotérique, je ne sais
Vinotérique, peut-être...
Voyageotérique, sûrement

Merci
Madikéra

A Fra67...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Bonjour,

Le froid semble s'attenuer vers fin juillet... et donc août est moins grelotant... Bon, les pyjs ont eu droit à un voyage gratuit sans travail !

Belles photos de vos moments clefs pour ce sympathique feedback. Concernant les nôtres, je me suis attachée au terme pixelisations et cela me protège de certains commentaires...

Nous avons également fait qqs activités: petites randos, visites... Nous aimons bien un voyage fait de variétés.

Très heureuse d'avoir confirmation que je ne suis pas "mauvaise conseillère" ou seule à le penser quand je dis qu'un voyage peut s'envisager commençant par Etosha...

Merci
Madikéra

A Fra67... - Madikéra

Pour Madikera

Signaler
Tanit
Il y a 3 années
Decidement, vous avez le sens du vocabulaire!
J'aime! encore!Encore!

Mais, question pratique:

Je n'ai pas encore compris comment on fait pour mettre de belles photos dans un post sur le forum!

Pouvez vous eduquer le vieux que je suis?

Merci.

Tanit

Pour Madikera

Signaler
Tanit
Il y a 3 années
J'ai eu la chance de voir une cheetah traverser la route, environ 20 km avant Gobabis (venant de Whindhoek).
Rapide et fugutif, mais celà était bien!

Tanit

Les photos...

Signaler
Madikéra
Il y a 3 années
Re,

Première opération
Avoir des photos qui font moins de 3 Mo, donc les réduire si elles sont plus grosses car sinon elles sont refusées

Deuxième opération
Cliquer sur le petit logo le plus à droite du bandeau au-dessus des messages en écriture (une miniature de photos), uploader...

Troisième opération
Valider et éventuellement déplacer la photo...

Voili, voilou...
Madikéra

Les photos... - Madikéra


Madikera photo

Signaler
Tanit
Il y a 3 années
Merci

Je vais essayer!

On verra demain!

Le vieux Tanit

Un avis qui n'engage que moikéra

Signaler
Ernest79
Il y a 3 années
Bonjour Madikéra,

"Certes, toutes ces options peuvent n'avoir satisfaits  que nous et être détestées par d'autres (exemple la petite winery de Neuras que nous avons fortement appréciée - non pour la qualité intrisèque de son vin - mais pour l'ambiance et que d'autres ont détesté et ont considéré comme une erreur d'y aller et donc un très mauvais conseil de ma part)..."

Ton conseil n'est pas mauvais, c'est juste que certains ne le partage pas.
Pour ma part, 11 km aller, 11 km retour de mauvaise piste, une jeune femme non concernée, non motivée et pas même souriante à l'accueil, 2 mauvais vins en dégustation payante : je déconseille vivement de ne pas perdre son temps à y aller. Attention, je n'utilise absomument pas le mot "détester".
Mais ce n'est qu'un avis... qui n'enlève rien à la qualité de ton récit de voyage et à tous les conseils que tu nous transmets.

Cordialement,
Ernest

à Madikéra et aux autres

Signaler
BIPI
Il y a 3 années
Bonjour,

Merci MADIKERA pour tout ce que tu fais.
Bien sur qu'il faut continuer à publier et nous suivrons tout. C'est de cette diversité d'appréciation que nait la richesse de ce que nous entreprenons et entreprendrons. Chacun a son background et vit différemment des instants identiques.

En ce qui me concerne, je suis fan de la Namibie et je rentre de mon 4ème voyage depuis 2010, date de mon premier.
Je vous ferai un petit compte rendu dès que j'auria posé définitivement les valises.

BIPI


réponse à Madikéra et Ernest

Signaler
ANNICK
Il y a 3 années
Bonjour,

Ton carnet est vraiment une mine d'or.

Bientôt on ne servira plus à rien dans ce forum.......

C'est très intéressant comment chacun peut percevoir les choses.

Je suis aussi passée à Neuras Wineries. Je n'ai pas été impressionnée. La patronne a du avoir un très mauvais jour.......Ce n'est pas tant le mauvais pinard qui m'a dérangé mais plutôt l'accueil.

Bon dimanche
Annick

Bons Plans Voyage Namibie

Voyage Namibie

Services voyage