Forum Thaïlande

Retraite en Thailande

22 réponses

Dernière activité le 12/04/2016 à 07:26 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
elenath
Le 24 août 2015
Bonjour,

J'aimerai m'installer en Thaïlande pour la retraite, plutôt le Nord, moins touristique plus tranquille et plus authentique.
Qui pourrait me conseiller sur la région à privilégier? Nord-Ouest ou Nord-Est? L' Isan me semble être une belle région... ou autre...  Merci à tous pour vos précieux conseils.
Elenath

Pour que la retraite ne soit pas une débâcle

Signaler
PVM
Il y a 4 années
Bonjour,

Beau projet, mais qui demande mûre réflexion.

Les régions du Nord et de l'Isan sont effectivement moins touristiques, et la vie y est moins chère (souvent beaucoup moins), ce qui est un point appréciable. Mais il y a aussi d'énormes contreparties. Pensez que, lorsque vous sortez des endroits touristiques, très peu de gens parlent l'anglais, donc qu'il est bien difficile de communiquer et de se dépêtrer seul, ne serait-ce que dans le labyrinthe administratif. Tout apparaît comme une énigme, et personne ne peut vous aider.

Pour ma part, je suis à la retraite et je vis dans l'Isan (d'après les chiffres de l'ambassade de France, seuls 6% des expatriés français vivent dans cette région, et dans leur immense majorité, ils ont une famille thaïlandaise). Je ne déroge pas à la règle, je connais ce pays depuis plus de 30 ans et j'ai une épouse - et une famille - thaïlandaises, ce qui est particulièrement précieux pour faire face aux multiples casse-tête de la vie quotidienne, même si je parle et lis - un peu - le thaï (mais insuffisamment pour comprendre la notice technique d'un four micro-onde ou un article de fond du "Matichon"). Honnêtement, sans cet atout, je ne sais pas si je resterais dans le Nord-est (et je ne sais même pas, d'ailleurs, si je resterais en Thaïlande). Je ne connais pas un français à 200 kilomètres à la ronde, et sans la vie de famille (souvent intense par chez nous, il est vrai), je pense que je m'y ennuierais à mourir.

Pensez aussi aux problèmes de santé qui, hélas, se multiplient avec l'âge. La Caisse des Français de l'Étranger (la CFA, qui pompera, si vous y adhérez, 4,2% du montant de votre retraite) - n'a passé de conventions qu'avec 3 hôpitaux dans le royaume (2 à Bangkok et 1 à Chiang Maï). Cela signifie que si mon état nécessitait une hospitalisation, je devrais faire 600 kilomètres en car sur des routes défoncées pour gagner le plus proche. Bien sûr, la caisse rembourserait les frais d'hospitalisation dans un autre hôpital mais, outre qu'il m'en faudrait faire l'avance, elle ne me rembourserait que sur les bases des tarifs français, et, dès qu'on souhaite un minimum de confort et de qualité de soins, les tarifs thaïlandais sont souvent exorbitants, bien au-delà des tarifs français. Il faut donc envisager aussi une complémentaire, souvent très chère en fonction de l'âge.

Ne sous-estimez pas non plus les problèmes financiers. Si vous touchez votre retraite en euro, prenez conscience que vivre dans un pays hors de la zone euro signifie avoir des revenus très aléatoires, selon le cours des monnaies. Que le baht s'apprécie, que l'euro se dévalorise, vous devrez subir de très grosses différences. L'euro s'échangeait contre 44 bahts en août 2014. Il est tombé à presque 34 bahts en avril dernier. Cela représentait près de 23% de moins. Aujourd'hui, il retrouve des couleurs, il se négocie autour de 41 bahts, mais qu'en sera-t-il demain, en ces temps de troubles économiques ?

Ce n'est pas un hasard si l'essentiel des touristes français se concentre dans les endroits touristiques ou cosmopolites : Bangkok, Pattaya, Hua Hin, Koh Samui, Phuket, etc. C'est l'assurance de disposer d'un maximum de services sur place, de toujours trouver quelqu'un qui pourra peu ou prou comprendre ce que vous dites, et de rencontrer des compatriotes. En ce qui me concerne, je ne les recherche pas particulièrement, mais c'est vrai qu'il est bien agréable de parler sa langue avec un copain en buvant un pastis (j'en ai cherché, on n'en trouve pas par chez nous).

Ne vous lancez pas sans réfléchir. Je ne peux que vous conseiller de vous installer d'abord dans un endroit où vous trouverez des services et des compatriotes - ou au moins des gens qui parlent l'anglais -, votre vie en sera grandement facilitée, ne serait-ce que pour échanger des expériences et des informations indispensables. Rien ne vous empêchera par la suite de visiter le pays, et de trouver, pourquoi pas, l'endroit qui provoquera un coup de coeur et qui vous donnera envie d'y séjourner longtemps, et sereinement.

Cordialement,
PVM

Chiang Mai et sa région

Signaler
Fomec.
Il y a 4 années
,, parler sa langue avec un copain en buvant un pastis (j'en ai cherché, on n'en trouve pas par chez nous).Un copain, ou du pastis ?
:-)))

Bonjour elenath

PVM parle d'or
J'ajouterai juste une suggestion par rapport à l'endroit où se poser
En imaginant que vous ne connaissiez pas du tout le pays (ce qui m'étonnerait quand même, car quand on écrit ce que vous écrivez, c'est qu'on a quand même dû voir les choses de près), je vous conseillerais la région de Chiang Mai, au nord
Përsonnellement, c'est dans cette zone que je chercherais mon point de chute
Ce qui n'empêche nullement, à partir de là, de rayonner, se balader, et voir si l'herbe est plus verte un peu plus loin
Chiang Mai est une ville ni trop énorme ni trop étriquée
Elle est touristique, ça c'est inédéniable, mais cela offre finalement pas mal d'avantages, dont ceux dont parlait PVM, à savoir la facilité à se faire comprendre, mais aussi toutes les commodités de la vie courante 
La région autour, de Mae Hong Son à Nan ou de Mae Saï à Phrae est absolument magnifique et très diverse

Je vous souhaite de concrétiser vos souhaits !

retraite en Thaïlande

Signaler
elenath
Il y a 4 années
Merci à tous les deux, oui je n'avais pas pensé à tous ces petits détails qui sont certainement très importants une fois sur place!
je ne recherche pas particulièrement la compagnie des français ( sinon je resterai en France) mais quand même... de plus l'incompréhension de la langue , même si je parle anglais , doit être un gros écueil pour tout ce qui est administratif quand on s'installe.
bref je vais bien réfléchir avant de me lancer.

A bientôt et 
encore merci
elenath

Faire un tour aussi du côté de Nongkhai.

Signaler
Huatum
Il y a 4 années
bonjour,
ville assez facile d accès , une nuit en train depuis Bangkok, ou avion jusqu a Udon Thani distante d une cinquantaine de kilomètres On y rencontre surtout en basse saison beaucoup plus de retraités ( nombreux anglais, ....mais aussi des français ) que de touristes. Beaucoup vivent en célibataires...
Au bord du Mekong, la vie y est cool et financièrement intéressante pour les retraités et il est facile de faire un tour au Laos ou à Vientiane.
Mais la ville actuellement se développe rapidement dans tous les secteurs : futur train à grande vitesse?
D autres endroits charmants le long du Mekong sont aussi à découvrir .

expatriation

Signaler
Asiawis
Il y a 4 années
,,Bonjour,

J'aimerai m'installer en Thaïlande pour la retraite, plutôt le Nord, moins touristique plus tranquille et plus authentique.
Qui pourrait me conseiller sur la région à privilégier? Nord-Ouest ou Nord-Est? L' Isan me semble être une belle région... ou autre...  Merci à tous pour vos précieux conseils.
Elenath


bonjour,

vous etes a la retraite , prenez votre temps...  sans vous attachez trop vite a un lieu..
rester en location, sans trop d'affaire .. et bougez faites 3-4 mois a chiang mai et sa region , puis le nord de l'esaan.. sud esaan, centre-ouest ayutthaya-kanchanaburi.. puis les iles diverse , le sud vers krabi.. il y a de quoi faire

apres 2-3ans vous aurez trouver votre lieu de base ou peux etre pas

le nord est parfait les saisons "froide" ( haha;p) , puis mars-avril-mai-debus juin  sur une ile,  par exemple koh chang et les petites iles  autour, koh kood etc

profitez de votre nouvelle vie en expatrier...  faites selon vos envies =)

L'hiver est parfois rude :-)

Signaler
Fomec.
Il y a 4 années
,,le nord est parfait les saisons "froide" ( haha;p)
Bonjour Asiawis
"Faut wigoler, faut wigoler" (Salvador...)
Nous on n'a pas trop wigolé début janvier 2013 quand on s'est caillé les miches grave dans une petite GH à Mae Saï au bord de la rivière, ni dans les brouillards givrants du Doï Inthanon !
Nomdidjiou ! Quand ça pèle, ça pèle ! Surprenant mais classique dans ces coins à certains moments de l'année, faut pas croire
:-)))

chez les esquimos...

Signaler
Asiawis
Il y a 4 années
c'est certain , j'ai ete quelques jours region de Pai en hiver , quand tu as 10-12 degres au reveil, ca rigole plus du tout ..... mais ou est mon polaire?!! =)

mais meme a 23 degres sur la moto,on commence a se les cailler, j'ai quand meme 2-3 pull dans ma penderie.. ;p


Pas si simple...

Signaler
PVM
Il y a 4 années
,,vous etes a la retraite , prenez votre temps...  sans vous attachez trop vite a un lieu..  rester en location, sans trop d'affaire .. et bougez faites 3-4 mois a chiang mai et sa region , puis le nord de l'esaan.. sud esaan, centre-ouest ayutthaya-kanchanaburi.. puis les iles diverse , le sud vers krabi.. il y a de quoi faire

Bonjour,

Sur le papier, c'est séduisant. Dans la réalité, c'est certainement possible, mais cela implique beaucoup de démarches et de paperasses si l'on veut rester dans les clous.

En effet, si la police thaïlandaise estime qu'un touriste peut se déplacer à sa guise et papillonner de site en site et d'île en île pendant son séjour dans le royaume, il n'en est pas tout à fait de même pour un résident. Un résident n'est pas un touriste, et la police, qui se méfie du nomadisme, particulièrement des étrangers, aime bien savoir où se trouvent ses immigrants. Mais ce n'est pas une particularité thaïlandaise, c'est la même chose dans la plupart des pays du monde, dont la France.

Les contraintes sont listées dans l'Immigration Act, B.E. 2522, mise à jour 2004. Les textes officiels étant toujours plus fiables que les rumeurs et les on-dit glanés sur les forums ou dans les conversations de bistrot, il faut évidemment s'y référer en priorité.
http://www.immigration.go.th/nov2004/en/doc/Immigration_Act.pdf

On se reportera notamment au chapitre IV, sections 37, 38 et 39.

On notera que, quelle que soit la raison pour laquelle on réside en Thaïlande, on y est toujours considéré comme "résident temporaire", sauf à décrocher un permis de résidence définitif, très difficile à obtenir (le pays en accorde 100 par an pour chaque nationalité, et le poids financier des investissements effectués dans le royaume est infiniment plus déterminant que la vertu et le rayonnement moral des postulants...)

Le résident a pour obligation de déclarer une adresse au bureau de l'immigration et d'y demeurer (IV, 37, 2). S'il se déplace dans une autre province et qu'il y réside plus de 24 heures, il doit le notifier au poste de police de son nouveau lieu de séjour dans un délai de 48 heures (IV, 37, 4). J'avoue que je ne le fais pas lorsque je vais passer une semaine ou une dizaine de jours quelque part, mais légalement, je suis en infraction, et je m'expose à une amende forfaitaire de 5.000 bahts, plus 200 bahts par jour d'infraction (section 76).

S'il change d'adresse officielle, le résident doit en informer le bureau de l'immigration dont dépend son ancienne adresse, 24 heures au maximum après son départ (IV, 37, 2), et il doit s'inscrire au bureau de l'immigration de sa nouvelle adresse 24 heures au maximum après son arrivée (IV, 37, 3). Là encore, en cas de manquement, il est prévu une amende de 5.000 bahts plus 200 bahts par jour d'infraction (section 76).

Enfin, s'il séjourne plus de 90 jours dans le pays, il est astreint à "pointer" tous les 90 jours au bureau de l'immigration dont il dépend (IV, 37, 5). On voit la difficulté s'il change d'adresse tous les 15 jours... Cette formalité peut se faire physiquement, mais aussi par courrier recommandé, et désormais par Internet - sous réserve que ça fonctionne, ce qui n'est pas encore le cas par chez moi. Là aussi, amende prévue de 5.000 bahts plus 200 bahts par jour d'infraction.

Cela montre qu'il n'est pas si simple pour un résident de papillonner dans le royaume comme un simple touriste. En outre, il devra généralement fournir une adresse à ses différents contacts en France (impôts, caisses de retraite, banque, CFA, etc.) et si cette adresse change tout le temps, il risque de ne pas recevoir tout son courrier et d'avoir quelques surprises (mais il est vrai qu'aujourd'hui, Internet aplanit bien des difficultés).

Cordialement,
PVM

Papillonner en touriste, d'abord

Signaler
Fomec.
Il y a 4 années
J'approuve une nouvelle fois tout ce que relève PVM et surtout les références aux lois locales, même si elles remontent à plus de 10 ans

A mon humble avis, et c'est ce que je ferais en lieu et place d'elenath : je commencerais par venir en touriste, avec un visa Tourisme 60 jours, prolongeable 30 jours
Et là, en 3 mois, il aura déjà pas mal de temps pour se poser ici ou là et de rayonner pour juger 
Le pays est vaste, présente de multiples facettes, c'est son charme, et la météo n'est pas un élément à négliger prmi toutes ces infos qu'il va falloir compiler avant décision
La préparation est aussi un plaisir avant même la décision
;-)

juste sur le fond..

Signaler
Asiawis
Il y a 4 années
,,

Enfin, s'il séjourne plus de 90 jours dans le pays, il est astreint à "pointer" tous les 90 jours au bureau de l'immigration dont il dépend (IV, 37, 5). On voit la difficulté s'il change d'adresse tous les 15 jours... Cette formalité peut se faire physiquement, mais aussi par courrier recommandé, et désormais par Internet - sous réserve que ça fonctionne, ce qui n'est pas encore le cas par chez moi. Là aussi, amende prévue de 5.000 bahts plus 200 bahts par jour d'infraction.

Cela montre qu'il n'est pas si simple pour un résident de papillonner dans le royaume comme un simple touriste. En outre, il devra généralement fournir une adresse à ses différents contacts en France (impôts, caisses de retraite, banque, CFA, etc.) et si cette adresse change tout le temps, il risque de ne pas recevoir tout son courrier et d'avoir quelques surprises (mais il est vrai qu'aujourd'hui, Internet aplanit bien des difficultés).

Cordialement,
PVM


salut,

tu as parfaitement raison sur le fond,  le "pointage" des 90 jours par internet est gentiment deployer a l'ensemble du territoire .
mais il y a deux facon  de faire par l'immigration: physiquement, courrier ou internet.

ou posseder un  visa o multiple entree et sortire du pays par la frontiere, ca  "prolonge" de 90jours

courrier trouver un ami expat  ou louer une boite postal dans une ville strategique( sans faire 5milles bornes a dos de buffalo pour relever son courrier). 
mais c'est pour cela qu'a terme je parle d'une base dans une ville possedant toute les commoditers et central ,pour mettre son courrier et laisser ses affaires.

mais tu sais aussi que tout hotel et guest house ont l'obligation legal de te declare a l'immigration. hotel et grosse Gh le font informatiquement. 

enfin vis a vis de l'adresse, j'ai jamais entendu aucun soucis la dessu, si bien entendu on est pas en retard sur les 90jours.

je passais bcp de temps hors province de residence, j'ai ete controler une 10aine de fois, passport  et WP avant visa marier.
jamais aucune question sur le report d'adresse , certain que si ils auraient pu me prendre un billet, ca aurait ete relever.

meme dans nos pays, il y a la loi ecrite et son interpretation, et plusieurs lois sont obsolete mais tjrs ecrite..

a bientot


Que de contraintes

Signaler
Pagan
Il y a 4 années
Je ne connaissais pas ces règles strictes sur les déplacements dans le pays quand on est " résident étranger " .C'est un peu soviétique comme loi...manquerait plus l'obligation d'un passeport interne.
Merci PVM pour cette info qui me fait dire que je ne demanderais pas de visa OA ( retraite ) . Quand on est marié avec une thaïe je comprends que cela soit différent.

Question d'atomes crochus

Signaler
PVM
Il y a 4 années
,,Merci PVM pour cette info qui me fait dire que je ne demanderais pas de visa OA ( retraite )

Bonjour Pagan,

Non, rassurez-vous, ce n'est pas si contraignant que ça. Mais il vaut mieux avoir une adresse fixe, ce qui n'empêche pas de circuler dans le pays. Et d'ailleurs, les contraintes sont les mêmes pour un étranger qui réside en France. En cas de déménagement, il a l'obligation de le déclarer dans la semaine au commissariat de son nouveau domicile.

Mon but n'était certainement pas de vous décourager, mais de donner les références précises des textes de loi. Certains retraités vivent très bien en Thaïlande, ils n'en partiraient pour rien au monde. D'autres s'en vont au bout de six mois, ne supportant pas la vie qu'ils y mènent. Il n'y a pas de règles, simplement une faculté d'adaptation, et des "atomes crochus" (ou non) avec le pays, sa culture, ses habitants, sa gastronomie, son climat, etc. On peut être enthousiasmé quand y on passe 15 jours ou trois semaines, et avoir de cuisantes désillusions en y séjournant plus longtemps, parce qu'on avait idéalisé ce pays et qu'on s'aperçoit finalement qu'il est comme les autres, ni meilleur, ni pire, ni plus sympathique, ni plus beau, ni plus vertueux, ni plus accueillant, ni plus souriant (ce mythe bidon du "Pays du sourire" imposé par les Tours Operators et qui a la peau si dure. Le "Pays du sourire", ça a été tantôt la Chine, dans l'opérette de Franz Lehar, le Cambodge, le Japon, c'est aujourd'hui la Thaïlande, ce sera demain le Laos ou la Corée, si l'industrie du tourisme y trouve son compte. Évidemment, on ne sourit pas plus en Thaïlande que dans le Périgord ou qu'au Guatémala).

Je pense qu'on ne peut estimer ces affinités et les chances de vivre heureux dans le royaume qu'après de longs séjours, et il est préférable de bien connaître le pays avant d'envisager de s'y installer. C'est-à-dire ne pas se contenter d'en connaître la face "touriste", la vie facile, les restaurants, les bars, les bons hôtels, mais également la vie quotidienne, le prix de la santé, de l'électricité, des loyers, les contraintes de déplacement, de langue, les contraintes administratives, la chaleur étouffante ou les pluies torrentielles, les turbulences politiques, les fluctuations du cours des devises, etc. Car, sur le long terme, c'est bien davantage à ça qu'on est confronté quotidiennement.

Cordialement,
PVM

Vision réaliste

Signaler
Pagan
Il y a 4 années
Tout est trés bien analysé pour un candidat à la retraite dans ton message comme d'hab  PVM .

Retraite en Thaïlande

Signaler
elenath
Il y a 4 années
Bonjour,

Merci à tous, efectivement, ce n'est pas si simple.... A réfléchir...
Un petit détail : j'ai vu sur des forums que la vie est 4 fois moins chère en Thaïlande, mais je vois aussi qu'il est conseillé d'avoir un revenu mensuel de 1500€ si on veut vivre bien et tranquille.... Alors si le " vie 4 fois moins chère qu'en France" est exact, cela voudrait dire qu'en France il faut 6000€ mensuels?????  où est l'erreur?

Meci de vos réponses.
Elenath

pastis non, ricard oui ;)

Signaler
Romain : Alek en thai
Il y a 4 années
....  En ce qui me concerne, je ne les recherche pas particulièrement, mais c'est vrai qu'il est bien agréable de parler sa langue avec un copain en buvant un pastis (j'en ai cherché, on n'en trouve pas par chez nous)....

PVM[/citation]

Salut PVM...

Te filer un tuyau sur la Thaïlande?, d'habitude je bois plutôt ton savoir et tes bons conseils...

J'avoue connaître bien moins la Thaïlande que toi, mais je sais où trouver du Ricard, ça vaut bien le pastis 51 si tu n'es pas Marseillais : On en trouve aux "Makro", (cash and carry), il doit bien y en avoir un pas trop loin de chez toi, il y en a déjà 2 autour de Chiang Mai...

Il y a 8 ans, je n'aurais jamais cru quelqu'un me disant que j'allais prendre ma carte personnelle de Makro, et pourtant... 5555

Visa retraite et revenus

Signaler
Pagan
Il y a 4 années
4 fois moins chère la Thaïlande...? c'était sans doute vrai quand l'euro était à 54 baht...un change que l'on ne reverra plus sauf catastrophe pour le Royaume .
Cela dépend également de votre lieu de résidence  et de votre train de vie .En Issan comme le décrit PVM c'est possible mais je ne connais pas.
 65000 baht de revenu mensuel sont exigés par l'immigration thaïlandaise  pour obtenir un visa retraité soit au cours actuel (  1euro = 40 baht ) on est à 1 600 euros par mois mais cela ne signifie pas que l'on ne peut pas vivre avec beaucoup moins .Tout est question de visas.
La Thaïlande veut sélectionner ses retraités par le fric.

Retraite choisie

Signaler
michaelbe
Il y a 4 années
Bonjour,
je ne reviendrai pas sur les elements fournis par pvm, je ne connais cependant personne qui ait ete controlle pour ses deplacements internes. 
Un visa touriste de 6 mois devrait incessamment sortir, ca vous permettra de bourlinguer et trouver "votre" coin de paradis
j'ai procede ainsi il y a 5 ans, etant provencal, j' ai besoin de la proximite de la mer et mon bateau. J' ai donc fait toute la cote du cambodge a surat thani; jai trouve mon coin a prachuap khiri khan qui ressemble a nos paysages mediterraneens. De plus , la vie y est agreable ( climat le moins pluvieux) bon marche. Une petite colonnie francophone d'une poignee...idem anglosaxons. Un cadastre qui interdit les constructions r+ 3 en front de mer...qui stabilise le cadre ( baie de 6km=rio) de cette capitale des fruits de mer et ananas. Mais pas de bar apres 11 h soir
ayant encore qq annees a fournir, j' ai fait mes placements avant augmentations.
donc regulierement a/ r bankok ou je bosse 4 j semaine.
il n' y a pas que ves chiang mai ou les prix sont abordables.
pou isaan , je vous renvoie au message de pvm. Sud ou iles= plus cher et vite la sensation d'isolement.
pour cout de la vie ,c'est tres variable: ex Bangkok, moins chere en alimentation simple, mais 4 a 50 fois plus pour loyers...
1500€ car ils ne veulent plus de sdf etrangers estimes a 100.000. On est la pour depenser et vivifier l'economie...c'est effectivement suffisant pour un rythme de vie tranquille et sans galere...mais tres large en isaan, et juste sur hua hin ou phiphi, phuket.
en conclusion , baladez tant que vous avez un visa touriste...le reste viendra de rencontres humaines et coups de coeur.
welcome !

Faut reconnaître... c'est du brutal !

Signaler
PVM
Il y a 4 années
,,je sais où trouver du Ricard, ça vaut bien le pastis 51 si tu n'es pas Marseillais : On en trouve aux "Makro", (cash and carry)

Bonjour Alek,

... et merci du tuyaux. Effectivement, il y a un Makro à 4 ou 5 kilomètres de chez nous. J'y ai même trouvé du vin d'Afrique du Sud plutôt correct, en cubi de 5 litres et à un prix abordable (un peu moins de 1.000 bahts), mais je n'ai pas vu le pastis. Je regarderai mieux la prochaine fois, et, peut-être, selon le prix, je craquerai pour une bouteille. Je dis "selon le prix", car quand je vois une bouteille de cognac français à 2.500 bahts chez Big C, j'avoue que chaque gorgée serait me douloureuse à boire. Faut bien le dire, les alcoolos ne sont pas favorisés en Thaïlande, sauf à se rabattre sur le Mekhong ou le lao kao, mais, comme disait Maître Folace dans un film culte : On a dû arrêter la fabrication, y a des clients qui devenaient aveugles : ça faisait des histoires...

Cordialement,
PVM

Assurance sante

Signaler
michaelbe
Il y a 4 années
Vous parlez 2 fois de cfa...je suppose que vous voulez citer la caisse des francais a l'etranger (cfe) necessaire pour tout resident a l'etranger...sauf contrat special avec la cnam ( ex pour moi , prof medicale consideree exercant a vie et donc couvertjusqu'au deces).
bonne journee

pas pauvre

Signaler
lonelystar
Il y a 3 années
La thailande veut bien des retraites mais veut pas qu'il soit a leur charge et donc il leur demande de faire face a leurs besoins et plus.
la thailande est devenu plus stricte car il y a beaucoup de retraites qui s'installent.
ils demandent 20000 euros ou une rente equivalente sur un compte en thailande pour vivre a l'annee.
Avec ce montant tu vis bien, si tu as prevu une assurance sante tout va bien sinon en cas d'accident les 20000 euros te  serviront
car en thailande tu paies tout cash...

Bangkok ?

Signaler
Anh Dân
Il y a 3 années
c'st une question de goût et ca il n'y a que vous qui pouvez savoir ce qui vous convient le mieux. Pourquoi pas, avant de vous décider, passer quelques mois à Bangkok ? vous pourriez y suivre des cours de thai, ce qui vous sera utile, avoir des topos non seulement sur la langue mais aussi la culture, l'histoire et  rencontrer des Francais qui vous feront part de leur facon de voir et de leurs expériences. Ensuite vous y verrezz plus clair pour décider. 

boite postale

Signaler
Anh Dân
Il y a 3 années
pour le courrier vous pouvez utiliser une boite postale. Il y a des sociétés qui font ca. Ils vous donnent une adresse à communiquer à vos correspondants, votre courrier arrive alors chez eux. Vous avez accès à votre compte par internet et pouvez savoir si vous avez recu du courrier, vous pouvez alors leur de leur demander de le scanner, ce qui vous permet d'y avoir accès et au besoin de l'imprimer, depuis n'importe où. Quand vous êtes sur de rester plus de 15 jours dans un endroit, vous leur demander de tout envoyer à cette adresse, ce qui vous permet de récupérer les originaux.

cordialement

Bons Plans Voyage Thaïlande

Voyage Thaïlande

Services voyage