Forum Réunion

Recherche vol en hélicoptère pas cher à la Réunion

16 réponses

Dernière activité le 10/02/2019 à 08:56 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Belgique andenne
Le 29 juin 2015
Bonjour,        J aurai aime avoir des renseignements sur les vols en hélicoptere mais sans passer par les deux grandes enseignes de l île. On m a parler  de bras pontho qui faisait cela a un prix démocratique . Il y a t il encore moyen de le trouver ou une autre personne?  Je vais m y rentre début janvier et aurai voulu offrir cela le tour de l Île a mes amis.

survol de l'île.

Signaler
gege67
Il y a 3 années
Bonjour.

Les vols en hélicoptère restent très chers(environ 250 à 300e par personne) pour moins d'une heure de vol.

Je conseille souvent à mes clients d'opter pour un survol de l'île en avion, formule qui reste abordable en qualité/prix.

Si vous le souhaitez, je peux vous fournir les coordonnées d'un pilote qui vous fera découvrir l'île en 1h15 de vol.

Bonne journée

gérald

vols hélico RUN

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 3 années
Effectivement les vols en hélico à RUN sont chers, cependant ce sont des expériences inoubliables que le survol de l'île en avion ou ULM est très loin d'égaler. Cela n'a rien à voir de survoler le Trou de Fer ou le volcan en avion bien au dessus ou de tourner à l'intérieur avec l'hélico. 

Un autre point est que la sécurité des vols avec les deux grandes compagnies est garantie à 100%. Tous les pilotes sont des ex armée ou gendarmerie avec des carnets de vols impressionants. Il y a quand même eu beaucoup d'accidents à RUN avec des hélicos privés type R22, des ULM ou des avions pour qu'il en soit de même avec les autres moyens de survol de l'île. 

Pour ma part, je recommande à mes visiteurs de faire le sacrifice financier et ils en reviennet toujours enthousiastes. 


sacrifice total des lieux

Signaler
zoreil-sensible
Il y a 3 années

Bonjour.
je serais obligé de réagir violemment car j'ai été profondément dégoûté de mon dernier séjour à la Réunion à cause du tourisme par hélicoptère.

J'ai séjourné dans l'intérieur de l'île il y a quelques mois pour faire une cure de santé qui n'aurait jamais du se faire là vu les conditions réelles: c'est de l'arnaque.

L'île était magnifique, un paradi pour randonnée...
Des hélico pour Mafate, les gites, de temps en temps ça se comprend, mais là, c'est juste du délire, du délire total.

Quand retournez sur l'île avec "la garantie" qu'un Parc national inscrit à l'Unesco préserve dans cette île une en harmonie avec ses habitants, c'est le choc, c'était un mensonge, juste pour la publicité, et mieux encore, ils soutiennent cette activité selon certains dépliants de la compagnie d'hélico: du greenwashing!

Les habitants vivent dans des situations incroyables, dans des cases en tôles, sans isolation, le bruit des hélicoptères est pire encore au dedans qu'au dehors j'en ai compté 15 par heure!!!
Combien coûte de reconstruire en dur, isolé phoniquement?
Oui, une matinée dans les haut, ça ressemble à ça,

metting aérien avions

même si c'est des hélicos qui passent plus haut, ça résonne comme nulle part ailleurs... ça se comprend vu la forme des montagnes,
du coup ça fait le même bruit mais... plus longtemps: c'est PIRE..

C'est ici sur cette belle île qu'on se permet LE SACRIFICE de lieux comme nulle part ailleurs on se le permet..

des hélicos, des ULM à la suite, des dizaines à la suite, avant même que le soleil se lève, dans des lieux...
- habités
- touristiques et accessibles par la route..
- soit disant préservés, soit disant "patrimoine"

C'EST UN PUR SCANDALE..
pas quelques uns MAIS QUELQUES DIZAINES À LA SUITE, TOUS LES JOURS !!!

On n'entend plus que ça le matin, après si le calme vient c'est fichu de toute façon car il pleut..

pourquoi ne pas limiter cette activité hyper-nuisble à des lieux qui au moins sont pas habités et ne sont pas accessible d'autre manière, à la Réunion ça ne manque pas, pourquoi emmerder les gens absolument de partout?

Une fois que vous avez bien "tout" vu par hélico vous pouvez vous réjouir d'avoir "vu", mais allez y donc à terre il n'y a plus rien de ce qui en faisait la substance, on n'entend même plus les oiseaux chanter dans les montagnes, les gens des hauts mettent la radio à fond le matin pour l'entendre quand même dans leur cour, la randonnée devient éprouvante, de partout, à attendre que ça se calme, c'est vraiment du gâchis et les forêt ont carrément changé

En métropole le dixième de ça ferait scandale.

Voir cette île se vanter de sa beauté et de son parc national, au final, dans cette ambiance de tourisme-usine et de sensationnel à tout prix est une expérience douloureuse quand c'était un coin de paradis aimé, rêvé et retrouvé seulement par la vue... ça reste la Réunion, mais sans l'ambiance, sans la douceur, sans le calme, sans la paix...
c'est là l'expérience du paradi perdu et l'assurance que vraiment, il faut éviter de faire du tourisme dans tout lieux qui s'affiche en publicité...

zoreil ULTRA sensible

Signaler
Fox-974
Il y a 3 années
Il ne faut tout de même pas exagérer.

Zoreil sensible, si je puis me permettre, restez donc en métropole la prochaine fois. Vous n'aurez pas à subir le vol des hélicos, ni les gens qui vivent dans des situations "incroyables" dans des cases en tôle...

Dites-vous bien que la plupart des gens repartent de la Réunion heureux d'avoir pu embrasser en 3D une île magnifique après l'avoir parcouru à pied, en remettant ainsi tous les souvenirs en place.

C'est un zoreil qui y vit depuis plus de 15 ans avec une créole, qui s'y sent bien mieux qu'en métropole qui vous le dit. Les gens d'ici sont sans doute bien plus tolérants que vous et si amoureux de leur île magnifique, qu'ils tolèrent le bruits matinal des hélicos qui passent entre 1 km et 1.5 km au dessus de leur tête tout de même à Cilaos - (passage vers 8500 à 9000 pieds du col du Taïbit pour Cilaos à 3900 pieds !)

Par ailleurs, connaissant assez bien le monde de l'aérien à la Réunion, je conseille plutôt les compagnies commerciales qui disposent de pilotes disposant de nombreuses heures de vol (tous anciens de l'armée de terre, de la gendarmerie ou de la marine). Ils ont par ailleurs des assurances et des autorisations en règles. Ils sont soumis à la Convention de Varsovie comme toute les compagnies aériennes.

Vous pouvez aussi prendre contact avec un aéroclub pour réaliser en avion un vol d'instruction en place gauche avec un instructeur (pilote professionnel généralement), histoire de découvrir l'île de manière différente en ajoutant à la découverte des paysages, la découverte du monde de l'aviation et la mécanique du vol. Dans ces conditions, vous serez également assurés dans les mêmes conditions. Les aéroclubs sont également soumis à la Convention de Varsovie.

Pour l'ULM et les pilotes privés hors aéroclub (avion ou hélico), tout est plus flou concernant la réglementation et les assurances, et la majorité des récents accidents sont arrivés en ULM dans des conditions de réalisation des vols parfois douteuses.

Bon vol !



Survol de la Réunion en hélicoptère

Signaler
Fernand13008
Il y a 3 années
Bonjour,
Les discussions sur le forum sont nombreuses au sujet des survols en hélicoptère. On y trouve tout et son contraire. Personnellement, je viens de passer en mai/juin trois semaines sur l'ile et j'ai renoncé à cette activité, principalement en raison d'un nombre trop important de commentaires négatifs. Le résultat aurait pu me laisser un gout particulièrement amer, vu les prix proposés qui sont très élevés, même si l'heure de vol d'un hélicoptère revient cher.
Vous trouverez parmi les commentaires de nombreux échanges au sujet d'un pilote qui était basé à Bras de Pontho. Il semblerait qu'il ait disparu de la circulation suite à quelques ennuis avec la règlementation.
Quant au bruit provoqué par les survols, il est vrai que c'est gênant mais ils servent aussi à ravitailler tous les ilets de Mafate, coupés du monde, et permettent de maintenir sur place une vie qui aurait peut-être disparu depuis longtemps. Les randonneurs, dont je fais partie, se montrent assez satisfiats de pouvoir dormir et se restaurer dans les gites. D'autre part, j'ai pu constater que cette activité se déroule essentiellement le matin, ce qui permet aux amoureux du silence, dont je suis également, de profiter pleinement du reste de la journée et de ces soirées magnifiques dont Mafate a le secret.
Cordialement
Fernand

Alouette II Bras de Pontho

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 3 années
Bonjour,

L'Alouette II basée à Bras de Pontho et gérée par une association n'a pas disparue de la circulation. L'hélicoptère s'est hélas écrasé en février 2010, un passager a été tué et deux autres grièvement blessés. 

Comme je l'écrivais plus haut, il y a eu pas mal d'accidents à La Réunion avec des R22, des ULM et des avions légers. C'est la raison pour laquelle voler avec une compagnie comme Hélilagon ou Corail est beaucoup plus sur même si c'est plus cher. 

Survol de la Réunion en hélicoptère (suite)

Signaler
Fernand13008
Il y a 3 années
Bonjour à nouveau
Suite à mon précédent message, je vous précise qu'en tapant "Hélicoptère Bras de Pontho" ou hélicoptère dans le moteur de recherche, vous aurez toutes les indications nécessaires et notamment les avis divergents dont j'ai fait mention plus tôt.
Cordialement
Fernand

Alouette II Bras de Pontho

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 3 années
Rebonjour aussi,

Je crois que je m'étais mal exprimé. L'Alouette II est partie à la ferraille après cet accident car complètement détruit. Si je me souviens bien, cet hélicoptère avait eu déjà un accident sans gravité dans les années 2000.

Le pilote, Jean Jacques et le président de l'asso ont été relaxés par le tribunal correctionnel de St Pierre en 2013 mais il y a quand même eu un tué et deux blessés graves. 

l'épave d'hélico étang salé

Signaler
savoie-voir-tout
Il y a 3 années

c'est pas par hasard cette épave d'hélico de l'étang salé qui décore au bord de la route?

hélico Etang-Salé

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 3 années
Non, c'est une carcasse d'Alouette III, pas de II qui est à l'Etang-Salé. D'autre part, elle est là depuis temps lontan donc bien avant le crash de l'hélico de l'association "Petits Yabs". 

De plus, à part la partie centrale sous la turbine qui était restée relativement peu endommagée, tout le reste de l'Alouette II était détruit. 

Re: survol de l'île.

Signaler
Chantal-Srl
Il y a 4 mois
Bonsoir nous sommes à la Réunion du 6 au 20 novembre 
Pouvez vous me renseigner merci

Re: Recherche vol en hélicoptère pas cher à la Réunion

Signaler
ardechois
Il y a 2 mois
bonjour atous

pour ma part je viens de reserver 1h15 de vol en ulm ferme a l'aeroclub de pierrefonds

160 euros

les retours sont bons

Re: Recherche vol en hélicoptère pas cher à la Réunion

Signaler
NOMADE
Il y a 2 mois
Bonsoir,j'ai survolé l'île en avion avec l' aéroclub de Pierrefond.Super expérience.N oublie pas ton appareil photos Profite 
Date de l'expérience : 16/12/2017

Re: Recherche vol en hélicoptère pas cher à la Réunion

Signaler
Alienche
Il y a 1 mois
Bonjour 

Je suis actuellement à la réunion et J aimerai également faire un tour d'hélicoptère à un tarif raisonnable, serait il possible d avoir les coordonnées de votre ami?

Merci 

Re: Recherche vol en hélicoptère pas cher à la Réunion

Signaler
ardechois
Il y a 1 mois
bonjour

donc pour ma part j'ai reserve avec air dimitile et le vol le plus complet a 160 euros

contact 0692045394

reservation(fabien) 0692333114

cordialement

Re: Recherche vol en hélicoptère pas cher à la Réunion

Signaler
mouaisbof
Il y a 1 semaine
Merci de ne pas oublier tout ceci

Merci de faire en sorte qu'on puisse partager les lieux sans arriver au conflit ou à la nécéssité de restrictions coercitives.

- le problème n'est pas que l'intensité du bruit des aéronefs, mais surtout la durée pendant laquelle le bruit couvre un paysage sonore particulièrement calme..  

- Le tourisme aérien génère des nuisances sonores catastrophique par contraste dans le silence des forêts primaires et avec la résonnance des remparts dans les cirques, par dessus les oiseaux endémiques et la flore qui en dépend, ça dégrade aussi la qualité de vie dans les hauts: dans l'idéal il faudrait éviter le survol de ces zones et ne survoler que des zones bruyantes où le bruit aérien est relativisé par le bruit ambiant (dans les grandes agglomérations et litoral, on perçoit à peine par dessus le bruit ambiant un ULM voir un hélico: paradoxalement, c'est au dessus des régions les plus peuplées que les survols bien gérés sont... les moins gênants).

- si possible, volez entre 7 h et 9h pour ne pas étaler plus la nuisance sonore sur le tard de la matinée, car quand ça dure plus de 2h par jour la matinée est perdue pour les "autres" (et la communication des oiseaux est interrompue trop de temps pour qu'ils puissent conserver leur territoire face aux prédateurs mieux adaptés)

Avant 7h c'est plus gênant car des gens dorment encore, des pans entiers de montagne sont à l'ombre et au froid, et le niveau de bruit du aux activité humaine moindre, le contraste est plus fort, les oiseaux se lèvent encore et ont un besoin accru de communiquer, et après 9h c'est moins sur et plus nuisible de nouveau (les turbulences aggravent le bruit)

7 à 9h est donc le moins gênant (on peut encore attendre que ça passe) et le plus sur quant à la météo pour survol, c'est moins gênant aussi par ce que les randonneurs et les touristes ne sont pas encore installé et exposés sur les lieux de contemplation, en train de déjeuner, en route ou au début de leur marche, ils sont moins exposés, bien que déjà, pour ceux qui vont loin et qui partent tôt, il leur faut supporter 2h de meeting aérien. L'avantage quand c'est tôt et que ça s'arrête ensuite, c'est qu'on finit au moins la ballade sur un ressenti de retour au calme.

Quand c'est plus tard, entre 9h et 12h, ça fait soit attendre longtemps, soit survient en pleine activité d'extérieur engagée: c'est aussi plus gênant pour les autres touristes qui rencontrent alors la nuisance en pleine randonnée et encore quand ils sont arrivé sur les lieux les plus calmes (à cet horaire, les randonneurs sont loin, en forêt primaire, sur les sommets, dans les remparts... plus exposés ou finissent la randonnée et la termine dans le vacarme, avec un mauvais ressenti).

Quand c'est l'après midi c'est carrément catastrophique: le dérangement survient en plein calme et gâche les rares éclaircie, dans un contexte où habituellement la matinée a été déjà perdue par le cumul d'heures de survols répétés plusieurs fois par heure, un seul survol isolé peut "casser" pour plus d'une heure les conversations installées entre oiseaux.

- si possible évitez la repasse (revenir sur le même endroit durant le même survol, ça double la nuisance avec un effet de répétition)

- l'autogire (il n'y a pas plus bruyant, et en plus c'est casse gueule: imaginez vous avec cet engin en panne moteur, dans un des cirques de la Réunion...)

- l'hélicoptère est plus bruyant mais plus efficace (3mn de bruit pour 6 personnes, le rapport nuisance sur service rendu)

- l'ULM est moins bruyant mais cumule plus de durée sonore (5 à 10mn de bruit pour 1 seul touriste, soit une occupation temporelle de l'ordre de 12 à 30 fois l'hélicoptère à nombre de touriste égal),
Même moins bruyant que l'hélico, l'ULM s'impose au dessus du calme des forêts (division par 100 environ de la surface couverte par un chant d'oiseau si le bruit est 15 dB de plus que le bruit ambiant, au sol 45 à 50dB est peu pour un aéronef mais c'est par dessus une fore calme à 25-35 dB! (hélicoptère et autogire font 65 à 70dB, le contraste est énorme)

s'installer dans le contemplation pour les humains, et dans les dialogues pour les oiseaux demande la continuité du calme: alors SVP groupez vos passages dans une période de temps limitée, faites au moins en sorte que le ballet aérien, aussi intense soit-il se concentre entre 7h et 9h du matin, au moins pour avoir la possibilité d'attendre que ça passe, et sachant que 2h de nuisances sonores est une nuisance qu'on ne tolérerait même pas d'un  accro à la tondeuse et est limite scandaleux pour du loisir quand généralisée à l'ensemble des zones calmes et naturelles de l'île, alors 2h de fenêtre de vol dans ces espaces, c'est déjà un sacrifice maximal et

c'est parce que la tolérance 7-9h (pas 7h à 10h le temps de revenir se poser!!! à 9h posé!) est dépassée que les appels au secours et les démarches pour obtenir des interdictions de survol se multiplient: c'est trop.

Merci d'avoir lu ceci et de merci de tenter de minimiser la nuisance sonore, merci vraiment.



Bons Plans Voyage Réunion

Voyage Réunion

Services voyage