Forum Guadeloupe

Compte-rendu 15 jours Guadeloupe Décembre 2014

3 réponses

Dernière activité le 24/06/2015 à 09:21 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Iko
Le 19 juin 2015
Voici mon compte-rendu de voyage à la Guadeloupe du 27 novembre au 11 décembre 2014
Transport : Avion Toulouse-Paris Orly-Pointe à Pitre avec Air France (accueil moyen, repas moyens, du retard à l’aller).
Location de voiture (Twingo) chez Europcar à l’aéroport de Pointe à Pitre : voiture OK, attention les loueurs de voiture demandent à ce qu’on leur rende la voiture propre (donc il vaut mieux passer au nettoyage et à l’aspirateur dans une station-service avant le départ). A savoir, il y a une station-service pour refaire le plein avant de rendre la voiture juste devant le garage Europcar mais elle est souvent en disfonctionnement (c’était notre cas). Nous avons dû aller faire le plein à une station aux Abymes assez difficile à trouver, mieux vaut le faire sur la double-voie, quand c’est possible, une dizaine de kms avant (en venant de Basse-Terre dans notre cas).

Grande-Terre : première semaine
- Gîte Zandoli Koko au Helleux, à Sainte Anne. Nous avions le studio lagon, juste en face de la maison des propriétaires. Très joli gîte avec deux terrasses, de la végétation, des oiseaux, bien décoré, fonctionnel. Les gîtes se trouvent près d’un chemin qui ne mène qu’aux maisons du quartier, donc pas de circulation, très tranquille. Accueil correct. Les propriétaires nous ont offert quelques bananes et un planteur au cours du séjour, mais nous les aurions plus appréciés le soir de notre arrivée (à la nuit donc pas possible de faire les courses). A part de l’huile et du vinaigre (dépassé) dans le placard, il n’y a rien. C’est vrai qu’ils prêtent des planches, masques et tubas, mais pour les derniers mieux vaut avoir les siens car ils sont mal entretenus et vieux.
Ce qui fait le plus du gîte, c’est qu’on peut aller à pied en 5 minutes à la plage de Gros-Sable (plage plutôt dédiée aux surfeurs) et de là, marcher en 15 minutes jusqu’à la plage de Bois-Jolan (c’est le début d’une ballade de 2 heures aller-retour qui mène jusqu’à la plage du Belley). Cette plage est assez sauvage en semaine, mais par contre très peuplée le dimanche. En ce moment, pas mal d’algues et elle n’est pas nettoyée.

Restaurants
- Pancho Grill : restaurant grill à emporter ou sur place comme il y en a tant en Guadeloupe. Bonnes viandes grillées, par contre éviter la salade. Tout près du gîte.
- Les Pieds dans l’eau à St-François : resto simple mais bon pour le prix. Accueil chaleureux et punch offert à tous les clients au bar quand on paye la note. Service rapide pour nous.
- Le coucher de soleil, à Port Louis, un peu avant le port : plats moyens pour un prix cher. Service rapide. Patronne horrible qui essaie par tous les moyens de gonfler votre note à la fin et qui prétend ne pas avoir 10 euros de monnaie (alors qu’elle venait d’encaisser une dizaine de tables). Atout : terrasse avec vue sur la mer. Nous avons d’abord essayé d’aller au « Marin du Souffleur » près de la plage du Souffleur qui dit être dans le Routard : resto plein puisque le plus proche de la plage. Au bout de 15 minutes, une seule table avait eu le planteur offert à l’arrivée. Certains demandaient des bières (que le serveur, débordé, est parti acheté dans le village). Nous sommes partis, laissant les nombreux clients à leur attente, qui à mon avis fut fort longue… Nous avons repéré, sur le front de mer en allant vers le port, une boutique qui faisait des « accras tout chauds ».
- Resto de l’îlet du Gosier : prix corrects (12-14 euros, ti-punch à 2.5 euros), plats corrects (poissons grillés, poulet), service assez rapide. Et puis de toute façon, il n’y a qu’un seul resto ! On peut commander les plats en avance pour être servi vers 12h30.
- La première semaine, nous avons souvent commandé des plats chez Olga, rue de la Daurade, au Helleux (adresse donnée par le Zandoli-Koko). Il faut inscrire ce qu’on désire le matin sur un cahier ou lui téléphoner et on vient chercher les plats vers 19 heures chez elle (elle a aussi un gîte). On en repart souvent une heure plus tard, après avoir bu un ti-punch avec la famille, les voisins ou d’autres personnes qui ont commandé des plats. Très sympa ! Elle organise aussi des journées culinaires dans sa rue.

Activités et visites :
- Sainte-Anne : nous avons beaucoup aimé les plages de Bois-Jolan et celle de la Caravelle. La plage municipale est sympa aussi, pour boire un verre en fin d’après-midi par exemple (au Bel Instant, accueil et planteur très sympa, sur la plage, snack et bar). Ville et marché moyens.
- Saint-François : joli port typique avec des pélicans, quelques jolies maisons, joli halle de marché avec des épices moins chères qu’ailleurs (Marie-Béatrice par exemple est très généreuse et sympathique, vous repérerez son nom sur ses punchs). Stand qui vend des bijoux fabriqué avec des graines de Guadeloupe (enfin du vrai artisanat local !). Par contre, la plage du lagon est sans intérêt.
- Pointe des châteaux et Anse à la Gourde : plage sympa mais pas facile de se baigner.
- Le Moule et la Porte d’Enfer : village sans grand intérêt par contre la Porte d’Enfer vaut le détour. Le sentier mène sur les falaises. On peut descendre dans l’anse par un petit chemin sur la gauche en arrivant du parking (sur la droite en revenant de la falaise). Le sentier est nettoyé, pas envahi de végétation.
- La Porte d’enfer : très joli site, nous avons marché jusqu’à la Pointe Percée (1 heure aller-retour).
- La Pointe de la Grande-Vigie : un peu décevant, pas de vue.
- Port Louis : très belle plage de l’anse du Souffleur, cimetière avec des tombes amusantes. Ballade possible sur un sentier balisé dans le marais de Port-Louis (1 heure) : oiseaux, crabes et poissons dans la mangrove, tour d’observation.
- Îlet du Gosier : très sympa en semaine, pas beaucoup de monde, belle plage, poissons visibles avec masque et tuba.
- Pointe à Pitre : pas vraiment la peine d’y aller, pas beaucoup d’intérêt à part les marchés mais on y trouve la même chose qu’ailleurs.

Basse-Terre : deuxième semaine

- Gîte Les Jardins de l’espérance à Pigeon, Bouillante. Très joli gîte, à la décoration plus traditionnelle que le précédent mais plus vaste. Piscine, joli végétation. Accueil gentil et discret (petit-déjeuner et rhum dans le frigo, sucre, chocolat, thé, café, huile et condiments dans le placard). Il y a en fait deux grandes maisons autour de la piscine (une est séparée en deux gîtes, l’autre en trois, un nouveau gîte plus grand a été créé au rez-de-chaussée). Seul souci de ce gîte : le manque d’intimité quand tout le monde est sur les terrasses. Si vos voisins sont sans -gêne ça s’entend ! A savoir, les maisons sont près d’une route (très pentue) mais elle n’est pas très fréquentée. Proche de la plage de Malendure.

Restaurants :
- Le Boukané à Sainte-Rose : pas cher du tout, parfait après une ballade avec Jean-Eudes de Blue Lagoon (il nous l’a d’ailleurs lui-même conseillé).
- Chez Liline à Deshaies : resto pas cher et très bon, service sympa, rien à redire ! Un coup de cœur.
- Chez Denis à Dolé : que dire de ce resto… On a mangé c’est vrai et plutôt correctement (bien qu’un peu cher : un menu assez simple à 23 euros). On était les seuls clients et le patron n’était pas là !! Ce qui semblait beaucoup perturber le serveur, le débonnaire Claude ! Mais avec un peu de patience, on est arrivé à commander ! Folklorique disons ! Bonne glace maison.
- Kalinago Carbet : resto sympa et d’un bon rapport qualité-prix, service gentil et rapide, vue sur la mer. Plats servis dans des calebasses. Juste déçus de ne pas pouvoir goûter le menu-cacao car ils n’en servaient pas ce jour-là.
- La grillade à Marigot : service gentil et rapide, plats bons et pas chers, jolie vue sur la mer. Vraiment sympa ! Un coup de cœur.
- Chez Ginette à Petite Anse : déco sympa mais les voitures passent à côté des tables. Plats bons mais un peu chers. Service gentil et assez rapide. Moyen.
- La Touna 0 Bouillante : un peu plus cher, mais très bons plats plus travaillés et copieux, jolie vue sur la mer et l’îlet Pigeon, jolie déco. Service un peu désinvolte mais rapide.

Activités et visites :
- Sainte-Rose : excursion dans le Grand Cul de sac marin avec Jean-Eudes de Blue Lagoon : parfait ! Il nous a conseillé des ballades (Cascade Paradise, bassin bleu, Vanibel : que nous avons faites, voir plus loin) et des restos (Le Boukané, Chez Liline, Côté Lagon à la Grande Anse de Deshaies et La Paillotte à l’anse à la Perle : les deux derniers non testés). Petit marché de Ste Rose avec stands de fruits, accras, assez typique.
- Anse à la Perle : jolie plage mais impossible de se baigner avec de tels rouleaux ! Ballade possible le long du front de mer.
- Deshaies : village très touristique, plage de la Grande Anse jolie mais pas agréable pour se baigner, jardin botanique super !
- Malendure : nous avons loué des kayaks chez Gwada Pagaie, très sympa. Super excursion à l’îlet Pigeon. Ils proposent de prêter gratuitement masque, tuba et palmes quand on repasse à la plage pour aller voir les tortues. Punch et noix de coco fraîche offerts à la fin de la ballade.
- Bouillante : bain à la Ravine-Thomas, très sympa. Pas mal de locaux.
- La Soufrière : partir avec de bonnes chaussures car c’est quand même de la montagne. Final un peu difficile.
- Route de la Traversée : sentier découverte de la maison de la forêt et cascade aux écrevisses. Les autres ballades n’étaient pas praticables car il pleuvait beaucoup la nuit.
- Distillerie Longueteau : visite gratuite mais pas très intéressante. Dégustation sympa.
- Les chutes du carbet : nous avons été à la plus facile. Le prix est maintenant de 2 euros par personne.
- La cascade Paradise (appelée également bassin paradise) : Il faut compter 20 minutes en terrain assez glissant. Pour l’aller-retour, compter 40 minutes car ça grimpe fort au retour. Assez dangereux de se baigner car les rochers sont très glissants.
- Ballade du bassin bleu (ou trace du bassin bleu) à partir du plateau du Palmiste à Gourbeyre : pour trouver le début de la ballade, demander au syndicat d’initiative de Gourbeyre (près du rond-point avec une bouteille d’eau géante qui mène à Dolé). 1 heure aller-retour, facile. Ballade très intéressante car le début se fait en contrebas de la Soufrière que l’on peut admirer quand elle est dégagée, puis on traverse une belle forêt avant d’arriver au bassin bleu.
- Bains thermaux à Dolé, près de Gourbeyre et Basse-Terre : en arrivant de Gourbeyre par le rond-point à la bouteille d’eau, on trouve un premier bain, appelé le « bain des amours ». Il se situe juste avant le resto « Chez Denis ». On peut se garer juste devant. Il faut marcher 2 minutes sur un chemin bétonné pour y arriver. Bain aménagé, un « cœur » en carrelage au milieu de la forêt. Un bain secret : juste avant d’arriver au bain des amours, il y a un petit sentier de terre qui descend vers la rivière. En quelques minutes, on arrive à un petit bassin où se jette une petite cascade au milieu de la forêt. Idyllique ! Il y a un second bain aménagé en continuant la route vers Trois-Rivières, à gauche, le bain municipal.
- Plantation Vanibel : visite très intéressante et instructive. Seul regret : trop de monde.
- Basse-Terre : le marché est sans intérêt. On y trouve la même chose qu’ailleurs et les vendeuses ne sont pas très sympas. Un stand de bijoux en graines et un d’encens et savons indiens dont le propriétaire, d’origine indienne, vous parlera de la situation économique de l’île…

LES SAINTES sur une journée (un peu rapide, on aurait aimé y passer… une semaine !)
Aller-retour de Trois-Rivières avec CTM Deher : 18 euros.
- Le triangle : petit resto presque dans l’eau. On a mangé de la langouste fraîche, pêchée par Pedro le pêcheur, qui nous a envoyé à ce resto. Bons accompagnements. Service gentil. Un coup de cœur.

- Ballade du chameau : effectivement il faut de bonnes chaussures et de l’eau car ça grimpe. Très belles vues sur l’île, les plus belles selon une dame de l’office de tourisme qui connaissait bien les randos. Un plus incontestable : en continuant après la tour militaire, tout droit, il y a une trace qui mène à l’anse Crawen. Trace très pentue et difficile que nous n’avons pas emprunté jusqu’au bout. Mais en traversant la forêt sur une cinquantaine de mètres, on arrive à de magnifiques points de vue sur les îlets déserts, Terre de Bas et surtout à droite, le pain de sucre, magnifique !
- Anse du pain de sucre : magnifique ! Poissons avec masque et tuba ! Une des seules plages propres quand il y a des algues.

Commentaires généraux :
- A travers les commentaires des guides, on n’arrive pas vraiment à se faire une idée des différences entre Grande-Terre et de Basse-Terre, surtout au niveau des plages. Bien sûr, Grande-Terre est plus bétonnée mais par rapport à chez nous, c’est léger (dès qu’on a dépassé Le Gosier) ! C’est quand même dans cette partie de l’île que se trouvent les plages idylliques, de carte postale, faciles pour se baigner dont tout le monde rêve. Et puis, les Grands-Fonds, c’est quand même très typique ! Sur Basse-Terre, les plages sont jolies certes, mais elles ne font pas rêver. Basse-Terre est pour les amoureux de la randonnée et de la plongée.
- La route passant par les Grands Fonds est très utile pour éviter les bouchons du Gosier et de Pointe à Pitre. Avec la carte fournie par le loueur et un peu de sens de l’orientation on y arrive ! Par contre, éviter de nuit.
- Les marchés : nous avons discuté avec plusieurs personnes (dont le fils de la plantation Vanibel) et soyons clairs, les marchés sont tous pareils et les vendeuses vendent toutes la même chose (à différents prix il est vrai). Il faut préciser que les épices viennent d’Inde et transitent par Paris, que les paréos sortent des usines chinoises ou indonésiennes… C’est dommage qu’il n’y ait pas plus d’artisanat local.
- Très bon accueil en général et partout si l’on reste cool. Merveilleuse Guadeloupe où l’on aimerait revenir tous les ans !
Bons voyages et essayer de ne pas trop abuser du rhum ! Iko

rép à Iko

Signaler
aqwzsxedcrfv
Il y a 5 années
Bonjour,
j' ai rapidement parcouru votre carnet de voyage et j' y ferais deuux petits "commentaires" " bienveillants" :
1: Aux Saintes : il y a beaucoup de traces qui " trainent" sur de nombreux  guides , certaines ont "disparu"  par manque peut-être de balissage et d 'entretien...ou parfois s' avèrent interdites et dangereuses !...?
2 : pour les "marchés locaux" : il y quand même quels produits réellement locaux !...?
Cordialement
aqwzsxedcrfv

rép à Iko

Signaler
aqwzsxedcrfv
Il y a 5 années
Re,
"pointe de la grande Vigie : un peu décevant : pas de vue " !!!
...??? ( je pense que vous avez un peu trop vite zapé ce passage.
Cdt
aqwzsxedcrfv

Réponse a Iko

Signaler
Casanora
Il y a 5 années
Merci Iko pour ce fabuleux récit et toutes ces précisions.
Je suis tout a fait d'accord en ce qui concerne les marchés !!!!

Bons Plans Voyage Guadeloupe

Voyage Guadeloupe

Services voyage