Forum Asie centrale

Voyage Kirghizistan, informations

18 réponses

Dernière activité le 17/08/2016 à 15:27 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
cipitere
Le 25 mai 2015
Bonjour,

J'écris dans ce thème mais cela est plutôt transversale.
Donc je pars au Kirghizistan seul cet été durant 16 jours, du 7 au 24 aout, et j'aurai de quelques informations, notamment de ceux qui y ont déjà été.
J'ai prévu de faire un tour assez large : Bischek - Talmy - Karakol (rando de deux jours, à pied ou à cheval, par CBT ou pas, je ne sais pas encore) - Tort-Kul - Naryn - là encore une rando direction le lac Son-Kul, puis une autre vers Tash Rabat (j'ai prévu 4 jours sur Naryn pour faire ça du coup) - Kazarman - Djalalabad - Puis rando à Arslanbob ou direction Osh - Puis retour à Bishek soit direct selon le temps, soit par Talas.

Bon c'est assez carré carré et je n'ai encore rien réservé, je voulais justement savoir si vous me conseillez de tout faire par la CBT ou si je me débrouillerai seul, notamment pour les déplacements-logement, et j'organise seulement avec la CBT pour les treks ? à pied ou à cheval ?

Je me demandais aussi quelle est la langue la plus utilisée pour parler la bas, car je comptais me mettre au Russe pour mieux communiquer avec les habitants, ou est-ce qu’il faut se mettre au Kirghizie, ou est-ce que l’anglais suffit ?

Est-ce qu'aussi je dois m'équiper de ma tente et de mon super duvet thermique, ou est-ce que c'est assez facile de trouver un toit, spécialement grâce à l'habitant.

Et ma dernière question concernera les transports : est-ce que je dois calculer au poil de cul le voyage ou est-ce que je dois laisser du mou de deux trois jours ? Je connais un peu la réponse mais c'est surtout pour avoir plus d'information. Car je sais que à Kazarman je vais devoir attendre pas mal de temps par exemple.

Bon désolé pour le pavé, si vous avez des suggestions je suis preneur, étant donné que c'est mon premier voyage seul j'aimerai le rendre à mon image = parfait ^^. Je pars juste avec un sac à dos de rando et mon magnifique fessier.
Merci d'avance pour les réponses !

conseils d’itinéraire

Signaler
Combipat
Il y a 4 années
Bonjour

Ce que je te conseille comme idée d’itinéraire et si tu souhaites faire des randos.

Premier jour à Bischkek, visite de la ville et son marché. Attention au marché (on nous avait prévenu) les contrôles de la police vis à vis des touristes. La police nous a controlés et demandé nos passeports. Heureusement pour nous, nous avions des photocopies avec nous et nous avons dit que nos passeports étaient à l’ambassade. Bref attention au raquette de la police, soyez ferme avec eux et surtout ne pas se laisser faire...

De Bischkek prendre un mini bus pour Karakol ou éventuellement faire un stop avant à Tcholponata au bord du Lac Issyk Koul. Nous nous sommes arretés a Tamchy petit village au bord du lac. Sympa mais sans plus, ne mérite pas réellement un arrêt.
A Karakol, te renseigner pour aller directement sur Altyn-Arashan. Tu pourras trouver de quoi dormir et manger sur place. De là tu peux faire la rando jusqu’au Lac Ala-Kul dans la journée (pour très bon marcheur) et retour le soir même sur Karakol ou le lendemain de préférence. De Karakol à Altyn Arachan la route n'est pas super à faire à pied.

De Karakol tu peux aller a Djety Oguz, dormir en yourtes avec les nomades et faire quelques randonnées. Prévoir 2 jours, il te faudra prendre un taxi.

De Kochkor renseigne toi sur le prix d'un chauffeur pour aller au Lac Son Koul et passer quelques jours au millieu des nomades. De là partir directement avec le chauffeur pour Tach Rabat, assez loin, tu trouveras sur place de quoi dormir et manger et faire de la randonnée. Visite du Caravenserail, il est très petit mais l'attrait est surtout le décor.
Nous sommes partis pour Tasch Rabat par la route des perroquets. Supers paysages. Compter 2 nuits sur place.

Retour sur Kochkor.

Prendre un taxi collectif pour Kyzyl Oil par la vallée de Soussamir, magnifique vallée ou la rivière serpente entre les reliefs des montagnes.
De Kyzyl Oil tu pourras faire des randonnées. Tu trouveras de quoi dormir et manger. Nous sommes restés 2 jours et 3 nuits.

Après retour sur Bischkek.

Les distances sont longues, tu ne peux pas tout faire, tu ne peux pas tout voir. Mais profite bien des rencontres et des paysages. Pour ma part j'ai beaucoup aimé le Kirghizistan, pays authentique, des rencontres très riches et de super paysages et de très belles randonnées.

Tu peux voir la randonnée que nous avons faite au Lac Ala-Kul sur Dailymotion sous combipat.

Bon voyage a toi et bonnes randos

Cordialement

Patrice

Cooooool

Signaler
cipitere
Il y a 4 années
Salut salut Patrice.
Merci de ta réponse, ton voyage à l'air bien cool, et j'ai maté le film que tu as fais, il est super sympa !
Je prend note de tout ce que tu me dis. Il est vrai que je vais peut être abandonner la partie ouest de mon voyage : Jalalabat / Osh /Arslanbob, car je ne peux pas tout faire. J'ai juste une question : pourquoi ne pas être partie de Naryn pour faire Tash Rabat /Lac son koul / Kyzyk oil ? Et donc pourquoi partir de Kochkor ?

Pour ma part je pensais plus partir de Naryn et m'aventurer jusqu'à la frontière chinoise pour ensuite revenir par le lac son koul et Kyzyl oil, puis effectuer une randonnée à Ala archa. J'aimerai juste savoir comment vous êtes rentré de Kyzyk Oil à Bischek ?

Song Köl depuis Kochkor plus simple

Signaler
One Chai
Il y a 4 années
Kochkor est le point d'accès "standard" pour aller on lac Song Löl. C'est de là qu'il est plus facile d'organiser quelque chose avec le CBT (ou une autre agence). Je ne suis pas allé à Naryn, mais toutes les personnes que j'ai pu rencontrer à Song Köl étaient venues, soit de Kochkor (enfin, plutôt Kyzart) à cheval, ou depuis Kochkor en voiture.
J'ai écrit il y a quelque temps un billet sur ma rando à cheval de Kochkor au lac Song-Köl, j'avais vraiment adoré : le lac SOng Köl à cheval 
Niveau langue, apprendre un peu de russe est très utile. Très peu de monde parle anglais. Par contre, tout le monde comprendra tes quelques mots de russe.
Je n'ai pas utilisé mon duvet, il y avait amplement assez de couvertures quand j'ai dormi sous yourte. La tente te donne par contre clairement plus de flexibilité, notamment autour de Karakol.
Niveau transport, il faut clairement laisser du mou, surtout si tu veux aller vers Kazarman. Ce sont des routes a priori très très peu emprunter et trouver des transports n'y est pas simple. Les axes faciles sont Och-Bichkek, Bichkek-Kochkor et autour du lac Song-Köl (rive sud plus limitée en transport). Ailleurs, il faut du temps...

Laurent

kirghizistan

Signaler
GTLA
Il y a 4 années
Salut Cipitère,

J'étais au Kirghizistan l'an dernier, c'est un pays magnifique et malgrés le fait que c'est une destination assez confidentielle, il est très facile de tour organiser sur place. Je te recommande de passer par des agences locales ou de négocier directement avec les habitants.
Le Russe te permettra de communiquer avec tout le monde. Tu peux aussi prendre un lexique Kirghize Anglais (que tu trouveras sur mon blog).
Il est très facile de trouver un logement.
Tu trouveras plus d'info sur mon blog.http://gtla.net/?p=485

Si tu as des questions n'hésites pas, bon voyage

Conseils Kirghizistan

Signaler
elsalauravietnam
Il y a 4 années
Bonjour Cipitere, 
désolées de répondre alors que tu es déjà sur place, mais cette réponse peut servir à d'autres routards qui se poseraient les mêmes questions que toi concernant un voyage au Kirghizistan.
Nous y sommes allées en juillet 2015 pour 17 jours. Voici donc quelques éléments de réponse:
- CBT: il faut savoir avant toute chose que si sur le papier cette association parait tout à fait responsable et routard friendly, les services qu'elle propose n'offrent pas du tout le meilleur rapport qualité/prix. Le CBT a un peu pignon sur rue, le tourisme étant plutôt balbutiant au Kirghizistan, car il n'est pas évident de débarquer là bas dans la mesure où les infrastructures touristiques sont quasi inexistantes (peu d'hôtels, de restaurants, transports un peu aléatoires, pas un mot d'anglais en général parlé par la population). De notre expérience, on est passées par le CBT pour aller au Lac Song Kul, qui nous avait proposé un trek à cheval, que nous n'avons pas fait (350 euros pour deux pour 3 jours). On a donc décidé de ne prendre qu'un logement en yourte sur place, plus transport et repas du soir pendant 4 jours. Au dernier moment le coordinateur nous a précisé qu'il fallait payer pour le chauffeur, ses nuits et ses repas (or nous ne l'avons quasi jamais recroisé au camp, il était chez sa famille là bas). Donc il faut savoir qu'on paye toujours avec le CBT pour une personne de plus.
Agacées par des guesthouse pour lesquelles on payait 30 euros/2000soms (salaire moyen mensuel 6000 soms) la nuit, pour un confort très très rudimentaire (exemple: pas d'eau dans la maison, pas d'électricité parfois mais petit dej et dîner inclus), qui revenaient direct au CBT sans que l'on sache combien l'habitant percevait vraiment, nous avons décidé pour le reste du voyage et notamment pour le trek Ala Kul de nous débrouiller toutes seules: c'est totalement possible et beaucoup moins onéreux : pour Ala Kul, nous pensions payer 500 euros pour 4 jours de trek avec un guide et porteur du CBT, il nous en a coûté 70 euros au final, en autonomie totale: on a loué du matériel de bivouac au Ecotrek de Karakol, on a acheté des vivres et une carte, et payé les frais d'entrée dans le parc. Ecotrek nous a également fourni le transport jusqu'à la vallée de Karakol et gardé quelques affaires pour ne pas être trop chargées en trek. Avec un peu de bonne volonté et de patience, il est tout à fait possible de se débrouiller sans les services du CBT, en particulier en passant par les villes principales, avec un travelguide book(en France, le Petit Futé est le seul spécialisé sur le pays, mais prenez plutôt le Lonely Planet Asie Centrale, plus complet, et de plus, le Petit Futé comprend beaucoup d'erreurs ou d'infos non mises à jour, notamment sur des cartes, ce qui est un peu gênant quand on marche chargé pour trouver une guesthouse). Il préférable de traiter directement avec les habitants pour dormir et manger.

- La langue: quasiment pas d'anglais sur place, les habitants parlent autant le russe que le Kirghize, et tout est écrit en cyrillique, donc un petit guide de conversation russe en voyage type Harraps est très utile.

- Matériel de camping/Bivouac: comme dit plus haut, nous avons loué (du matériel vieillot mais correct) et nous regrettons de ne pas avoir pris notre propre matériel, c'est très utile: on peut camper partout, le paysage très nature permet de le faire, c'est même très agréable. Et puis ça offre une alternative quand on arrive dans un endroit où on ne trouve pas de guesthouse, ce qui arrive souvent, et permet de ne pas courir au CBT pour demander de l'aide qui coûtera cher. Par contre, cela signifie être très chargé tout au long du voyage. Donc, si vous êtes très tourisme nature, emportez votre matériel (un bon duvet notamment pour les nuits fraîches en altitude).

- Les transports: Très variables d'un endroit à l'autre. En montagne, les routes sont en travaux ou sont plutôt des pistes défoncées, mais les Kirghizes conduisent comme des fous, et en général, cela prend moins de temps qu'annoncé. Le principal problème, quand on utilise les transports locaux, c'est qu'on ne part qu'une fois le véhicule plein, ce qui peut parfois prendre plus d'une heure ou deux. Essayer de trouver directement un véhicule plein, même si c'est toujours pénible de rentrer dedans par 40° avec les sacs. En général, il vaut mieux se renseigner sur les prix pour négocier, comme partout, car les écarts sont spectaculaires: exemple: un chauffeur vous propose 600 soms alors qu'on vous a annoncé 80 soms, et tout à coup il baisse à 150 soms son tarif. Bref, ils tentent le coup, normal. ce sont en général des minibus ou des voitures à partager (taxi share). On a utilisé aussi le stop lorsqu'on était en difficulté dans des endroits isolés. Mais on a toujours trouvé un transport sans trop de difficulté.

Bref très bon souvenir du Kirghizistan pour les amoureux de nature et de trek, paysages magnifiques et spectaculaires, bien accueillies partout, on nous a toujours laissées tranquilles, chaleureux, même si c'est une destination particulière car très rustique.
Bon voyage!

Infos pratiques - Kirghistan

Signaler
Angela1
Il y a 4 années
Je reviens d’un magnifique voyage au Kirghistan (1 semaine) puis en Ouzbekistan (2 semaines) fin août début septembre 2015.
Infos pratiques pour le KIRGHISTAN

1. Côté langue :
Essayez d’apprendre un peu de russe, voire le Kirghize, avant le départ. On trouve peu de personnes qui parlent anglais et surtout, c’est tellement mieux pour entrer en relation avec la population (très accueillante).

2. Côté argent :
- Il y a un distributeur automatique à l’aéroport qui fonctionne avec les cartes visas. On peut retirer directement en soms.
- Par précaution, mieux vaut avoir changé avant le départ des € en $ au cas où le distributeur ne fonctionne pas même si les euros peuvent être acceptés dans les hotels.
- Nous avons ensuite retiré des $ à Och (place proche du grand bazar) en vue de notre entrée en Ouzbekistan.
- Quelques références de prix : 25 $ une chambre double à Bichkek, mais seulement 1300 soms à Kochkor (y compris le dîner et le petit déjeuner somptueux). Treck à cheval au Lac Song Kol (3 jours) pour 6200 soms par personne. Taxi collectif de Bichkek à Kochkor : 500 soms.
- A la fin du voyage, il me restait des soms que j’ai rechangés sans difficulté en euros à l’aéroport. On perd toujours un peu en re-changeant, mais il vaut mieux avoir toujours un peu de marge en cas d’imprévus ou d’envie d’achat coup de cœur.

3. Côté hébergement :
Nous avons tout organisé sur place, c’était la fin de la saison (fin août) et il paraît que le tourisme a fortement baissé, donc cela n’a posé aucun souci et a permis de profiter des conseils et bonnes adresses que d’autres voyageurs nous ont donné sur la route.

4. Côté bagages :
Prévoir pour le chaud et le froid (en altitude, la température chute vite et le temps peut rapidement tourner) : La neige est arrivée sur les sommets proches de Song Kol fin août cette année.

5. Petite astuce pour l’arrivée :
Les vols arrivent en général très tôt à Bichkek (4h du matin). L’aéroport étant petit et la circulation très fluide à l’aube, on peut arriver à destination rapidement. Aussi, mieux vaut prendre une chambre à l’arrivée et se reposer jusqu’à midi, plutôt que commencer le voyage épuisés après une nuit blanche (comme nous avons fait…).

Notre passage aura été assez court, mais inoubliable. Destination à chaudement recommander pour les amoureux de la nature et des rencontres.

Votre retour....

Signaler
Codu77
Il y a 3 années
Bonjour Cipitere,
J'aimerai avoir votre retour sur ce voyage où nous pensons aller au mois c'aout pour environ 22 jours.
Des avis sur le fait d'organiser tout sur place , Nous ne parlons pas un mot de russe.... Les transports, les treks, les hébergements....
Si c'était à refaire......... ce que vous changeriez par rapport à votre itinéraire initial.
Merci d'avance
Corinne

Réponse Corinne

Signaler
cipitere
Il y a 3 années
Salut Corinne,

Je vous le conseille vivement, c'est un pays magnifique, et ça reste une expérience inoubliable. J'étais parti seulement 17 jours et ce fut trop court. 3 semaines me parait être le minimum.
Alors, sur le fait d'organiser tout sur place : oui ça se fait bien, je vous conseille de quand même faire une feuille de route, et de repérer deux trois trucs (ou acheter du gaz pour les randos, les guest houses aussi... Le lonely planète est assez utile pour ça). Mais sinon tout se fait sur place. Pour Bichkek, assurez-vous juste de repérer un hôtel ou autre pour assurer la nuit, mais de toute manière je vous déconseille d'y rester plus d'un jour. Ensuite toutes les rando s'organisent sur place, avec des agences (je déconseille encore une fois) ou tout seul en essayant de trouver des cartes (magasins de cartes sur tous les guides).

Je ne parlais pas un mot de russe en y allant ^^ ce fut assez complexe au début, apprendre l'alphabet cyrillique peut rendre les choses un peu plus facile. Mais dans les villes de départs de rando, des personnes parlent un peu anglais, généralement on s'en sort. Mais par exemple, pour louer des chevaux, ça sera très compliqué, car cela se fait directement avec les gens, et vous ne pouvez pas négocier. Pour ma part j'ai fait une rando de trois jours pour aller à Song-kul et je suis passé par une agence (pas la CBT, trop chère) mais même si on passe par ça, on a une grande liberté, c'est juste plus simple pour trouver tout ce qu'il nous faut. Dans tous les cas, dites-vous que vous pouvez tout trouver et tout organiser sur place, il faut juste être assez calme et ne pas aller trop vite.
Là encore, dans ma feuille de route j'avais prévu beaucoup de choses, trop même car elle a changé avec les personnes que j'ai rencontrées, et il faut du temps pour faire les choses. Il ne faut pas avoir un planning, mais juste quelques lieux à savoir quoi faire. Juste, effectivement, les treks, là je vous suggère de les préparer un peu, quitte à les modifier après sur place selon.
Pour les transports, déjà en sortant de l'aéroport, ne pas prendre de taxi, prendre la Madrouhtchka 380 (si mes souvenirs sont bon, les guides s'étaient trompé, d'ailleurs ils sont à la ramasse dans ces régions), ça vous coutera rien du tout. Sinon en temps normal, c'est taxi ou a pied à Bichkek, et entre les villes c'est les madrouhtchka (qui ne coute vraimnt rien) ou taxi collectif (pas trop chère non plus), toute les villes sont reliés, à part osh => Naryn/Kochkor, là il faut repasser par Bichkek. Enfin, là encore, il y a toujours moyen de passer, mais très très peu de voitures le fond.

Donc si c'était à refaire qu'est-ce que je changerais ? Hum, déjà la durée ^^ trop court. Et donc mon parcours initial fait pour avant le départ c'était : Bichkek - karakok - tamga - kochkor - naryn - vallée du soussamir. En 22-25 jours c'est faisable, mais moi j'ai du faire une croix sur Naryn (trop loin avec aller-retour) et la vallée du soussamir (j'était trop juste niveau temps), et à la place j'ai fais la rando qui se trouve à coté de Bichkek, Ala Archa il me semble. Le choix de votre itinéraire dépend de vos envies : Karakol ça ressemble un peu aux alpes 'en plus beau bien sûr : ^^), j'y ai fait au final une rando de 5 jours avec gettiz_oguz - Ala Kul - et les sources d'eau chaudes qui sont à la fin de ce parcours. Très sympa, et l'autonomie est vraiment cool, peut etre un peu dur car le deuxième jour on s'est tapé un dénivelé de 1100 positif et 500 négatif / les mêmes standards pour arriver au lac le 4 ème jour. Mais ça se fait bien. Donc je conseil si vous voulez faire de l'autonomie dans de jolie paysage, rencontre avec des Kirghizes, pas trop, et en aout vous pouvez quand même rencontre un peu de touristes. (sur 5 jours on en a vu 10 quoi, sui font le même tour que vous).
Après j'ai fait une halte à Tamga, très mignon, et je me suis fait une excursion sur le plateau de Barskoon, très beau, et je me suis fait un petit couché / levé de soleil sur la plage, tout seul, du lac Issyk kul, on peut se baigner l'eau est très bonne (ne surtout pas s'arrêter sur la rive nord, c'est de la merde, le Sud est sauvage et beaucoup beaucoup moins de touristes). Je trouve que ça vaut le coup de faire une halte dans le sud, soit Tamga, Bokonbayevo, ou autre.
Je me suis dirigé vers Kochkor, où je me suis fait, avec d'autres personnes, la rando à cheval, Yourte et tutti quanti (magnifique). Là c'est une région plus sèche, avec de l'herbe à raz et des vus magnifique de collines de même acabit. Là je recommande vivement, après à vous de voir si vous voulez passer par une agence ou pas, dormir dans les yourtes "circuits" ou pas (un peu plus de monde).
Et après je suis rentré sur Bichkek faire ma rando, qui était sympatoche mais pas topissime.
Du coup je vous conseillerai de faire la vallée du soussamir, qui parait est très belle. Naryn, m'a-t-on dit, est assez sinistre mais je pense que les randos autour doivent vraiment valoir le coup, mais le truc c'est qu'à Naryn vous êtes un peu bloqué au sud (il vous faut 5h de madrouhtchka pour y aller depuis Balyktchy). Et puis la partie ouest, Osh / Jalal-Abbad, où l'ambiance est vraiment différentes parait-il, et où les randos vallent le coup aussi.

Voili voilou, donc à vous de voir le trajet, selon ce que vous voulez faire. Sachez juste que tout peut se faire seul (un peu plus chère) ou en groupe. Vous allez surement rencontrer des gens là-bas (pas mal de français), et ne prévoyez pas trop serré car tout change, et tout peut se faire sur place. Bien sûr après vous pouvez la tenter en mode roots shlag, où vous partez sans rien prévoir, même sans tente, et vous aviserez sur place, mais bon ... Ça se fait si on ne prévoit pas son retour, et on peut louper des choses. Et dernier petit conseil : je vous conseille d'apprendre quelques mots de russes et l'alphabet, ça eut être plus sympa, ou de Kirghize (la langue revient bien par rapport au russe).

C'est tout, j'espère vous avoir aidé, si vous avez des questions plus précises n'hésitez pas :) ce pays vaut vraiment le coup ! J'en suis devenu amoureux et je compte y refaire un tour avec les autres pays d'Asie Centrale.

De bons conseils.......

Signaler
Codu77
Il y a 3 années
Merci Cipitere de vos conseils,
nous allons étudier tout cela et nous mettre au Russe........
Je ne manquerai pas de revenir vers vous si besoin
Encore MERCI
Corinne

12 jours au Kirghizistan

Signaler
lalalalalala
Il y a 3 années
Bonjour, je me permets de relancer la conversation car je suis en train d'organiser un voyage pour le mois d'août, j'aurais souhaité savoir si vous acceptiez de me donner votre avis sur mon itinéraire ? J'avoue ne pas avoir trop conscience de la faisibilité de mon parcours !
Voici ce que j'aimerais faire, à modifier si nécessaire :

19 août : Arrivée à Bishkek, transfert à Kochkor dans la journée
20-21-22-23 : trek à cheval au lac Son Kol (j'ai lu l'article de One Chai :) )  
23 : nuit à Kochkor ou Bokonbaevo (cela dépendra du temps, de la fatigue...)
24 : Kochkor/Bokonbaevo – Fairytale Canyons – Jety Oguz – nuit à Karakol
25-26-27-28 : je pensais rester dans la zone de Karakol et faire une journée à la gorge de Karakol, une journée et une nuit à Altyn Arashan et deux jours au lac AlaKul
29 : Départ de Karakol pour Cholpon Ata
30 : Départ tôt de Cholpon-Ata pour Bichkek
31 : retour en France

Pour les derniers jours, j'hésite encore à m'arrêter à Cholpon Ata une journée et une nuit, faire directement Karakol-Bichkek et passer une journée entière à Bichkek, ou voir éventuellement autre chose sur la route ? 

Voilà à peu près mon brouillon d'itinéraire, ce serait très gentil si vous pouviez me donner votre avis ! Merci :)

12 jours au Kirghizistan

Signaler
lalalalalala
Il y a 3 années
En fait je ferai plutôt l'itinéraire dans l'autre sens, j'avais oublié les courbatures que l'on peut avoir après 4 jours de cheval, il vaut peut être mieux finir par le Lac Son Kul :) 

Ça me semble pas mal

Signaler
One Chai
Il y a 3 années
Bien vu pour les courbatures avec le cheval ;-) J'ai souvenir que mon postérieur n'était pas au meilleur de sa forme les quelques jours qui ont suivi !
Cholpon Ata, je ne sais pas trop. J'avais hésité comme toi et ne m'étais pas arrêté. Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu beaucoup de témoignages vraiment enthousiastes à son propos. Bichkek n'est pas non plus forcément une ville passionnante, mais elle n'en est pas moins agréable je trouve.
Sinon, ça me semble pas mal. Ne pas attendre grand-chose de Karakol qui n'est pas vraiment intéressante en elle même. L'intérêt ici, ce sont les alentours (que je n'ai pas visité, bref, je ne sais rien quoi ;-) ).

Infos climat en aout - affaires personnels

Signaler
happysand
Il y a 3 années
Bonjour à Tous,

Je pars tout bientot faire un trek, mi aout, lac Issyk-kol et Son Kol.
Cela sera assez court pour une premiere, une dizaine de jours mais deja suffisant pour en prendre plein les yeux :)

Ma question concerne le climat sur place :

J'ai super peur d'avoir froid mais en même temps peur de trop amener ou pas assez au contraire !
Une polaire et un petit coupe vent super light, type kway peuvent faire l'affaire ?
Ou il vaut mieux une veste sportive plus encombrante impermeable du coup ? et des couches supplémentaires ?

Je sais que dans les villes il fera très chaud, facile d'enlever des couches mais en montagne c'est de suite plus compliqué...

Un grand merci pour vos lumières :)

Temps imprédictible à Song Kol

Signaler
One Chai
Il y a 3 années
Le temps peut-être assez imprédictible à Song Köl quand la météo se dégrade. J'ai étais fin août 2012, et un soir, le vent c'est levé, des bourrasques assez incroyables, et la température a chuté très rapidement. Nos hôtes nous ont même fait du feu dans la yourte pour la nuit. Le lac est tout de même à 3000m.
Quand nous sommes redescendus à Kochkor, notre hôte nous a demandé s'il avait neigé à Song Köl durant la nuit, car vu la météo, ça aurait pu être le cas.
Voir également ce témoignage de 2 amis partis en trek au mois de juin : Un trek qu’on n’est pas pret d’oublier

Donc peut-être que ça ne te sera d'aucune utilité s'il fait beau, mais un coupe-vent sérieux peut-être le bienvenu. Pour ma part, j'avais une polaire, une petite doudoune sans manche et un coupe-vent assez costaud.

Par contre, en ville à basse altitude, il fera super chaud en effet !

météo song kol

Signaler
Angela1
Il y a 3 années
Oui, je confirme qu'il vaut mieux avoir un bon blouson chaud et imperméable, la neige n'est jamais bien loin (on peut toujours le remettre dans/ sur un sac à dos si besoin).
Un bon pijama et un drap de lit en soie pour ajouter une couche la nuit peut servir aussi...
Bon voyage, les paysages et les gens sont maginifiques

climat merci

Signaler
happysand
Il y a 3 années
Merci laurent...
Et super ton blog, j'aime beaucoup !! :-)

meteo climat

Signaler
happysand
Il y a 3 années
...et merci Angela :-)
Départ samedi..impatiente !!!

Réponse à happysand

Signaler
lalalalalala
Il y a 3 années
Départ vendredi pour nous, on se croisera peut-être ;) 

Bons Plans Voyage Azerbaïdjan

Voyage Azerbaïdjan

Services voyage