Forum Thaïlande

Malade depuis 4 mois après voyage en Asie

30 réponses

Dernière activité le 27/05/2018 à 21:48 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Nawak
Le 08 mai 2015
Bien le bonjour.

Je précise directement que le but de mon message est uniquement de trouver des témoignages de personnes qui ont vécus ou sont dans la même situation que moi, pas de jugement hâtif sur ma santé mentale svp ;-)

Je suis partie le 15 décembre en Asie (Cambodge et Thailande) jusqu’au 27 janvier.

Alors que j’étais à Siem Reap, j’ai ressenti une grande fatigue un matin en me levant, mal partout et de très fortes nausées qui me coupaient totalement l’envie de manger quoi que ce soit. Tant bien que mal ce jour là j’ai continué la visite des temples d’Angkor et au bout de 2 jours la situation s’est améliorée.

Une semaine plus tard, j’étais sur Koh Phangan et là rebelote du jour au lendemain mais impossible de me lever tellement j’avais des douleurs articulaires, fatiguée comme pas possible, migraine atroce et de nouveau des nausées insupportables! J’ai été à l’hôpital où l’on m’a fait prise de sang, analyse d’urine et de selles. Tout était normal sauf un taux de globules blancs qui étaient supers élevés (signe d’infection en général). Bref, on m’a fait le test pour la dengue (négatif) et on m’a remballé car pour eux rien d’alarmant (pas de fièvre et pas de diarrhée).

Je suis restée alitée durant 4 jours d’affilée sans rien pouvoir avaler. Je devais partir sur Koh Chang, j’ai réussi tant bien que mal à faire le trajet et en arrivant après 1 journée et demie éprouvante de transport, étonnamment je me suis sentie beaucoup mieux durant les 3-4 jours qui ont suivis (de nouveau appétit, j’arrivais à bouger, à en profiter et même boire un petit cocktail).

Puis de nouveau, c’était reparti pour un tour avec les mêmes symptômes qu’auparavant et durant les 2 dernières semaines de mon voyage, ça été un réel calvaire pour moi ! Je restais au lit, sans force, mal partout, constamment envie de dormir, plus moyen de m’alimenter à cause des nausées. Je suis retournée à l’hôpital à Koh Chang et on a rien trouvé d’anormal là non plus (prise de sang normale, le taux de globules blancs encore élevé mais il avait bien diminué).

De retour en Belgique, petit détour aux urgences car mon état s’empirait avec toujours les mêmes symptômes. Pour eux, pas de doute possible, j’avais attrapé une bactérie intestinale lors du voyage même si l’échographie abdominale n’a rien donné mais bon. On m’a prescrit des antibiotiques (je ne sais plus le nom, juste 5 cachets fortement dosés). Au bout d’une semaine et demi j’ai pu reprendre une vie normale car je me sentais beaucoup mieux, enfin !!!!

L’infectiologue avec qui j’ai eu rendez-vous quelques semaines plus tard a confirmé ce diagnostique sans pour autant avoir jamais su dire quelle type de bactérie j’avais contracté.
Mais 2 semaines après, c’était reparti pour un tour. De nouveau, du jour au lendemain, fatigue extrême, migraine, de fortes douleurs articulaires (surtout au niveau des genoux), aucune force, de temps en temps des plaques rouges qui apparaissent sur les mains, cuisses et ventre et ces satanées nausées qui m’empêche de manger quoi que ce soit. Depuis, cela fait 2 mois que je suis dans cet état.

A chaque fois, analyse de sang impeccable, analyses d’urine et de selles aussi ! On ne trouve rien d’anormal ! On a testé le gluten, c’est négatif. J’ai un taux d’anti saccharomyces iga douteux mais c’est tout. Du coup, rendez-vous chez le gastro-entérologue mais qui rejette d’office la thèse de la maladie de Crohn car pas de diarrhée et les symptômes ne coïncident pas. On fera une gastroscopie la semaine prochaine mais on s’attend déjà à ne rien trouver….
En attendant, je désespère que l’on finisse un jour par trouver ce qui se trame, c’est très dur moralement qu’on ne trouve rien alors que je suis malade depuis 4 mois maintenant.

Désolé pour la longue histoire, mais si vous avez vécu la même chose, j’attends vos témoignages.
Bonne journée
Charlotte

Nombre de jours avant

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
Bonjour 

au bout de combien de jours une fois arrivée en Thaïlande vos symptômes se sont déclarés au Cambodge ?

une tourista

Signaler
prado12
Il y a 5 années
http://www.creapharma.ch/ pose ton probleme sur ce site ...peut etre une toxicité 

Nombre de jours avant

Signaler
Nawak
Il y a 5 années
J'ai commencé à me sentir mal à Siem Reap environ une semaine après mon arrivée en Thaïlande.

Bactérie transmise par piqure de tique ?

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
Bonjour Charlotte

il se trouve que mon épouse est naturopathe et la description de vos symptômes semble correspondre à la maladie de Lyme transmise par une piqure de tique .La période d'incubation est de 3 jours à un mois .Soit vous avez été piquée par un tique ( travaux de jardinage, promenade en forêt ...chien porteur de tique ..etc...) en France avant votre départ soit vous l'avez èté à votre arrivée en Thaïlande ( chines errants, trek en forêt...)
Il s'agit bien d'une maladie bactériologique si c'est un tique qui vous aurait piqué.
Je suis surpris qu'aucun médecin ne vous ai donné cette piste à moins que le médecin n'ai pas voulu préciser.
Verifiez vos symptômes sur un site médical ( maladie de lyme ) 
Bon courage.

Rectificatif: chiens errants

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
Ma tablette. écrit plus vite que moi : il faut lire " chiens errants " ( il y en a beaucoup en Thaïlande ) et non " chines ".

malade ai retour de thalande

Signaler
sajoteles
Il y a 5 années
bonjour ,merci pour ce retour et tien le forum au courrant de l evolution de tous ca et surtout bon courrage ;

enfin une piste a suivre

Signaler
prado12
Il y a 5 années
peut etre que la pique par un moustique t a contaminé fais une analyse pour voir puis rapporte infos sur le forum ...

la tique

Signaler
prado12
Il y a 5 années
1. Il est important de retirer la tique le plus vite possible, car plus la tique reste fixée à la peau et plus le risque est élevé d'une contamination par des virus ou bactéries (pour autant que la tique soit porteuse des ces virus et bactéries).

2. Consultez un pharmacien(ne) pour qu'il (elle) puisse observer les symptômes et vous orienter ou non vers un médecin. Dans certains cas, une piqûre de tiques se soigne sans avoir besoin de visiter un médecin.

si cele dure depuis 4 mois

Signaler
marie_31
Il y a 5 années
et que c'est une maladie de lyme c'est medecin 
si possible maladies infectieueses et tropicales  
en general dans les hopitaux il y a ce genre de service 

Une simple piste â vérifier

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
Si on lit bien le message de Charlotte elle a vu des tas de  médecins , fait des analyses et personne ne lui a precisè que les symptômes correspondent potentiellement à la maladie de lyme .

Enfin je précise que ce n'est pas la peine d'aller dans un service spécialisé dans les maladies tropicales pour la bonne raison que ce n'est pas une maladie tropicale :cette bactérie se chope partout dans le monde dont l'Europe .Mais il est évident que Charlotte a consulté ce service spécialisé car elle revenait d'Asie du Sud-est.

La borreliose de lyme est très difficile à diagnostiquer car les symptômes sont multiples .
Ceci n'est qu'une piste comme je l'ai dit précédemment et c'est à Charlotte maintenant de demander confirmation auprès des spécialistes .


certes ce n'est une maladire tropicale

Signaler
marie_31
Il y a 5 années
mais etant biologiste je peux te dire que je suis juste effrayée du nombre de medecin generaliste qui ignore tout ce cette maladie 

le diaganostic n'est certes pas facile (meme avec des analyses) mais faut il deja y penser 

les analyses ne montrent que ce qu'on leur demande de chercher 

accessoirement certain laboratoire de ville n ont malheureusement pas le recrutement pour faire des examens de selles corect à la recherche de parasites 
et ma derniere "amibe " vue sous un microscope date de mes etudes il y ... années 
j 'ai deja vu un laboratoire rendre suspision de paludisme devant une lame 
le paludisme c'est oui ou non par peut etre ? 

bref tout ca pour dire que comme partout il y a des bons et des moins bons 


Oui étonnant...

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
On est bien d'accord Marie .On a tous des exemples de bons et de moins bons comme dans toutes les professions .JE suis également étonné car j'ai une relation qui a été touchée par cette saloperie et on reconnaît bien certains symptômes.Mais je reste prudent car on ne sait pas tout ce qui lui a été dit lors de ses nombreux examens.

@ Pagan et Marie; +1

Signaler

Il y a 5 années
Bonsoir,                                                                                       Perso , j'aurais consulté dans un service spécialisé dans les maladies tropicales; il en existe tellement qu'on ignore...   Il y a quelques semaines,  l'une de celles là m'était encore inconnue.                                   Qui peut le plus peut le moins. 

@ Nawak...

Signaler

Il y a 5 années
Vous avez consulté . Consultez encore. Merci d'avance pour le retour. 

Ca me replonge en arrière

Signaler
hafida
Il y a 5 années
Bonjour,

J'ai lu votre histoire et ça a remonté un mauvais souvenir.

En juillet 2011, je suis partie avec mes 3 enfants en Thailande (21, 16 et 14 ans à l'époque) et une copine.

De Bangkok, nous avons pris un taxi directement pour aller à Kanchanaburi.

Nous y avons passé 2 ou 3 jours. Nous avons adoré.

Puis on est remonté à Chiang Mai, rien à signaler.

Ensuite, on est allé quelques jours à Koh Samui. Mon fils a commencé à avoir mal à l'estomac. Beaucoup de douleurs.

Un matin, on l'a emmené aux urgences car les douleurs ne s'arrêtaient plus.

Le médecin qui l'a ausculé a senti quelque chose et nous a demandé de faire un scanner ou une IRM (je ne m'en souviens plus exactement).

La somme demandée était aux alentours de 500 euros. J'ai appelé notre médecin traitant et m'a dit d'attendre notre retour car honnêtement on pensait que c'était de l'arnaque.

On devait rentrer une petite semaine plus tard.

On avait loué un appartement quelques jours à Bangkok avant de rentrer en France.

Et là, son at s'est aggravé. Il ne dormait plus et dès qu'il essayait d'avaler quelque chose, il vomissait. C'était horrible. J'étais aussi malade que lui. Voir son enfant souffir....

Là, pendant les 4 jours qui restaient, toutes les nuits on allait aux urgences. Les médecins lui ont fait des prises de sang pour voir s'il n'avait pas attrapé un microbe. Ils n'ont rient trouvé. Il lui faisait une piqure pour le calmer car il ne pouvait ni manger ni boire.

Les médecins nous avaient dit de faire un scanner ou IRM en rentrant et nous ont fait un papier pour les urgences (résumé de tout ce qui avait été fait en Thailande).

Vraiment des médecins comme il nous en faudrait ici....

Je comptais les heures qui nous restaient pour rentrer à Paris.

On rentre chez nous. Il avait beaucoup maigri (il était déjà mince). Toujours douleurs et vomissements.

Aux urgences, on leur explique. Ils lui font une prise de sang. Pas de microbes, mais taux d'inflammation assez élevé. Pas d'écho, pas de scanner.

On le renvoie à la maison, en sortant de l'hôpital, il vomit car il a acheté et avait envie d'une boisson fraiche (on était en été).

Le lendemain, visite chez la généraliste. Echo, rien d'anormal.

Ne voyant rien d'"anormal", il avait perdu 14 kg, notre médecin nous envoie chez une gastro.

Examens sur examens : pour chercher microbes, tumeurs, maladie de Crohn, etc...

Rien trouvé. Bizarre.

Une période que j'essaie d'oublier.

L'IRM (en FRANCE) a été fait en juillet, l'année SUIVANTE !!!!!!!

Je regrette de ne pas l'avoir fait sur place à Koh Samui.

Et avec l'aide d'un chef de service à Créteil, le verdict est tombé, maladie de Crohn mais atypique dans la mesure où mon fils n'a eu aucune diarhée mais estomac saignant tellement il était abimé et inflammation du colon.

Cette maladie fait mal aux articulations, et faiblit.

Désolée d'avoir été si longue mais votre histoire me rappelait celle de mon fils.

C'était la première fois qu'on voyageait si loin.

Aujour'hui la maladie dort car il est sous traitement.

Allez voir un gastro et il existe quelques services spécialisés dans cette maladie car elle n'est pas toujours facile à diagnostiquer.

Je vous souhaite un bon rétablissement.

Bien cordialement.


Hafida

Tristes tropiques

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
Papago tu déconnes mais il y a du vrai dans la déconnante ...

Bien sûr qu'il ne faut pas se priver de voyages en thaïlande mais  les victimes chaque année de maladies tropicales déclarées au retour ou pendant le séjour me font dire qu'une personne affaiblie  risque de déclencher  une mèchante pathologie sous les tropiques car l'environnement peut jouer comme un " accélérateur " de problèmes qui ne se seraient peut-être pas produit en Europe .
Maintenant ceci n'a rien de scientifique mais  une simple précaution à prendre : èviter ce genre en voyage si on est pas au mieux de sa forme physique .
Bien sûr je ne me réfère pas aux deux tristes témoignages rapportés ici car je ne connais pas ces personnes lesquelles pouvaient être en trés bonne forme .Je parle en général .


Soyons sérieux

Signaler
hafida
Il y a 5 années
Honnêtement, je pense que c'est une coïcidence que le début de la maladie de mon fils ait commencé là-bas.

Est-ce que le fait de changer d'"air" l'ait déclenché ? Ca m'étonne...

Bonne soirée.


Hafida

N'écarter aucune piste

Signaler
Fomec.
Il y a 5 années
Bonjour ,,personne ne lui a precisè que les symptômes correspondent potentiellement à la maladie de lyme .
(...)
La borreliose de lyme est très difficile à diagnostiquer car les symptômes sont multiples .
Ceci n'est qu'une piste
Pour ma part, je ne suis ni médecin, ni biologiste, ni rien d'autre que le mari de ma femme :-)
Et toute la description lue plus haut me rappelle au plus haut point ce qu'a vécu mon épouse avant qu'enfin, après plusieurs semaines de recherches, et parce qu'une de ses amies avait eu la même chose, ne soit diagnostiquée cette fameuse maladie de Lyme, due à une tique. Qui peut venir de votre jardin ou de celui du voisin, ou d'une balade en sous-bois !
C'est très fatigant, parfois douloureux, et ça met pas mal de mois, voire des années, à disparaître pour de bon.
Je ne vous souhaite pas cela, mais ça y ressemble fort
Essayez d'insister sur ce point, qu'on fasse tout le possible pour, au moins, écarter cette hypothèse

L'air et l'environnement

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
@ Hafida

Je suis désolé que vous preniez mal mon post concernant la forme physique pour voyager plus sereinement dans des pays où il fait parfois plus de 40 degrés et où la nourriture est tellement différente sinon pas toujours dans les critères d'hygiène européens que nos organismes peuvent en souffrir.
J'ai pourtant  précisé  que ,ne connaissant pas personnellement les deux victimes citées par vos témoignages respectifs  je faisais cette constatation sur un plan général et non sur votre fils.
D'autre part je répondais à Papago qui aime bien la provoc mais il y a toujours un peu de bon sens .
Quant au " changement d'air" je mets ça sur votre douleur rétroactivée par ce fil.Mais hèlas l'environnement ça peut être également outre la pollution de Bangkok , les plages sales , les chiens errants, le manque d'infrastructures d'assainissement , les guest houses avec literie pas top...
Au vu des susceptibilités comprèhensibles je prècise que c'est un tableau des risques que l'on prend dans cet environnement mais ceci s'adresse aux jeunes  routards  et non à ceux qui vont dans des hôtels 4 étoiles .

Donc on peut en effet être en super forme et choper tout et n'importe quoi.


Maladie de Lyme

Signaler
Nawak
Il y a 5 années
Merci à tous pour vos témoignages, j'étais persuadée que l'on me remballerait en me disant que je suis folle et me voilà un petit peu rassurée en voyant que non ;-)

Dès le départ et au vu de mes symptômes, j'ai en effet directement pensé moi aussi à la maladie de Lyme malgrè le fait que je ne me souviennes pas d'avoir été piquée par une tique au début du voyage...

J'ai en d'ailleurs parlé à l'infectiologue il y a 3 semaines, et il a rejeté cette hypothèse car d'après mes analyses de sang (7 pages recto verso quand même), aucun signe de borréliose.

Les médecins partent dans tous les sens car on ignore effectivemment s'il s'agit d'une maladie tropicale ou si le fait d'avoir attrapé une bactérie intestinale sur place a déclenché une maladie.

Je passe une gastroscopie cet après-midi (super...) mais je suis sûre que l'on ne trouvera rien à ce niveau (pas de mal au ventre ni de diarrhée dans mon cas). Mais pour le moment on essaye d'écarter au fur et à mesure toutes les causes possibles donc il faut bien y passer...

Pas de souci pour cet examen

Signaler
Fomec.
Il y a 5 années
,, Je passe une gastroscopie cet après-midi (super...)Ne vous inquiétez pas trop pour cette gastroscopie. Vous ne sentirez rien. ON va d'abord vous faire avaler une cuillérée à soupe d'un produit sucré qui va insensibiliser le fond de la gorge et la trachée
Le plus "pénible" est de faire l'effort d'avaler le tuyau au départ
Après c'est rien
Et à la fin, vous allez faire un magnifique rôt de derrière les fagots qui fera rire tout le monde et voilà qui sera fait ! 
:-)

Bon courage

Signaler
Pagan
Il y a 5 années
Et nous on vous remercie pour votre retour.
Bon courage pour la suite et prompt rétablissement.

Questionnaire lyme du dr horowitz

Signaler
sensighis
Il y a 5 années
,,Merci à tous pour vos témoignages, j'étais persuadée que l'on me remballerait en me disant que je suis folle et me voilà un petit peu rassurée en voyant que non ;-) Dès le départ et au vu de mes symptômes, j'ai en effet directement pensé moi aussi à la maladie de Lyme malgrè le fait que je ne me souviennes pas d'avoir été piquée par une tique au début du voyage... J'ai en d'ailleurs parlé à l'infectiologue il y a 3 semaines, et il a rejeté cette hypothèse car d'après mes analyses de sang (7 pages recto verso quand même), aucun signe de borréliose. Les médecins partent dans tous les sens car on ignore effectivemment s'il s'agit d'une maladie tropicale ou si le fait d'avoir attrapé une bactérie intestinale sur place a déclenché une maladie. Je passe une gastroscopie cet après-midi (super...) mais je suis sûre que l'on ne trouvera rien à ce niveau (pas de mal au ventre ni de diarrhée dans mon cas). Mais pour le moment on essaye d'écarter au fur et à mesure toutes les causes possibles donc il faut bien y passer...

Bonjour
J ai vu un reportage sur la maladie de lyme et les difficultes en france pour reconnaitre cette maladiehttp://www.thierrysouccar.com/sante/info/lyme-le-questionnaire-symptomatologique-du-dr-horowitz-2181
Si cela peut etre utile...

Echange d'expérience?

Signaler
Namaworld
Il y a 5 années
Bonjour Charlotte,

Je viens de tomber sur ton post un peu par hasard!

Je souhaitais savoir si tu avais plus de réponse par rapport à ton état de santé?

Car je suis tombée malade à Koh Phangan fin Janvier de cette année ... Et depuis mon état empire et après avoir fait déjà beaucoup de tests et vu plusieurs spécialistes , le diagnostique : "Nous ne savons pas ce que vous avez"

Ce serait avec plaisir de te lire!

Bon courage à toi!

Sandy.

Bon courage à toi...

Signaler
Nawak
Il y a 5 années
Bonjour,

Je peux vous dire que j'ai vécu 8 mois de cauchemard absolu, entre les rendez-vous chez tous les spécialistes, centre de médecine tropicale à Anvers, analyses et petits séjours aux urgences.

A chaque fois, mêmes réponses, les résultats sont bons, à priori vous n'avez rien alors que je ne savais plus manger ni même me lever car migraine, nausées, fortes douleurs articulaires, difficultés à m'exprimer, et j'en passe,...
Les médecins me disaient dépressive mais j'aurai voulu les voir à souffrir autant sans recevoir de l'aide. Du coup, oui je pleurais beaucoup et désespérais de m'en sortir un jour!

Bref, un neurologue et une physiothérapeute sont tombés d'accord sur un diagnostic: fibromyalgie. J'avoue avoir encore du mal à y croire mais bon...

La cause? On ne sait pas, soit j'ai effectivemment chopé une infection (borréliose ou rickettsiose) en pataugeant dans un lac et l'infection a débouché sur une fibromyalgie soit mon corps a "lâché" du jour au lendemain (sorte de burn-out) et engendré la maladie.

Depuis 3 mois je suis un traitement pour mes migraines et douleurs articulaires et il y a un mieux: j'ai pu reprendre plus ou moins une vie active et le travail à mi-temps. Ce n'est pas facile car j'ai perdu pas mal de mes facultés à me concentrer, discuter ou même de me remémorer ce que j'étais en train de dire en plein milieu d'une discussion mais c'est sûr il y a un mieux.

On ne saura jamais si le voyage a déclenché quelque chose qui était sous jacent ou non.
Je n'ai de toute façon pas de chance avec la Thailande, 2 séjours et 2 fois malade (bien moi grave la 1ère fois) et malgrè tout j'envisage d'y retourner en décembre mais en mode plus "cool" et moins de trajet.

Bon courage à toi, j'espère que les médecins trouveront rapidement ce qui pose problème.


Siang Pure Oil

Signaler
Fomec.
Il y a 5 années
Bonjour
Hé ben... fibromyalgie
Pas drôle du tout, je comprends
Mais au moins avez-vous mis un nom sur le mal
Ce sera sans doute plus facile à traiter, sinon guérir
Chaque organisme réagit autrement selon les traitements, comme chacun a des symptômes différents
Ce que je peux vous dire, c'est que, selon les essais qu'il faudra bien faire pour améliorer ceci ou cela, on arrive à soulager
Et parfois même à oublier les douleurs, si si
Cela dit, inutile de faire le rapprochement avec la Thaïlande, l'étiologie restera sans doute un mystère, y a qu'à voir le temps qui a été mis pour déterminer l'affection...
Juste un tuyau : contre les douleurs articulaires dues à la fibromyalgie, essayez de vous procurer des flacons de SIANG PURE OIL, qu'on trouve justement en Thaïlande très facilement et qui, selon mon épouse, soulage vraiment
Bon courage à vous !

Siang Pure Oil - Fomec.

Re: Malade depuis 4 mois après voyage en Asie

Signaler
marieBDS
Il y a 2 années
Pourrait il s'agit d'une Chommogylle ? j'ai lu un article interessant à ce sujet, ca pourrait peut être vous aider : https://groupe6.chommogylle.fr/la-chommogylle-syndrome-du-xxieme-siecle/conseils-prevention/quand-consulter/

Même histoire. Et j'ai une piste à creuser

Signaler
VINCENTO
Il y a 2 années
Bonjour Charlotte - Nawak,
Je suis dans le même cas que toi et mes soucis ont commencé à 36 ans au Cambodge, à Siem Reap il y a un an et demi (Novembre 2016). Je ne sais pas si tu liras ces lignes mais je les écris tout de même, ne serait-ce que pour rendre service à d'autre.
Tout a commencé un soir après une longue journée de visite (départ de Siem Reap pour cascade de Phnom Kulen avec visite du Bouddha dans le temple en haut des marches + baignade dans la cascade): fatigue soudaine, nausée, impression d'être en hypoglycémie, puis au resto dans la foulée, à peine la premiere bouchée entamée, direction les toilettes une espèce de malaise vagal + transpire toute l'eau de mon corps en 1 seule minute + vomissement en jet + plus diarhée incroyable + tétanie des deux mains (mains d'accoucheurs). Soupçons intoxication alimentaire, donc antibiotique fort et je finis les vacances tant bien que mal avec une nouvelle crise en Chine pour la correspondance une grosse semaine plus tard. Bref, depuis 1 an et demi jamais retrouvé la santé avec au passage une dépression/burnout. J'avais pourtant eu un léger mieux progressif pendant quelques mois, jusqu'à un certain évenement. Puis après 6 mois, nouvelle dégradation:  consultation generaliste, prise de sang OK sauf vitamine D très basse et Lymphocites plutôt bas. Examen de selles OK, échographie Hémato-billiaire OK. Soucis digestif parfois, difficulté de concentration, nausée, sentiment de malaise, anxiété, difficile à décrire mais on sent que quelque chose ne va pas. Bref, au jour d'aujourd'hui, j'ai une piste et je vais t'en faire part, même si pour l'instant je n'ai aucune certitude, mais disons une intuition intime. D'abord, pour limiter les dégats: Vitamine C à haute dose + Magnesium + Selenium + Zinc + Omega 3 + probiotiques. Et surtout, arrêt du gluten et des produits laitiers. Donc ma piste, je pouvais pas la trouver seulement avec mon voyage au Cambodge mais avec un évenement 4 mois et demi plus tard qui a marqué une nouvelle dégradation dans les deux mois qui ont suivi. Ce "bête" évenement: un lustre est tombé dans mon salon fracassant deux ampoules au passage. Je n'ai pas fait le lien tout de suite, mais pratiquement 8 mois plus tard, après avoir fait 6 mois de psychothérapie, qui n'ont pas servi sur mes symptomes mais qui m'ont permis de faire un point et vider mon sac. Il se trouve que ces 2 ampoules sont ce que l'on appelle des "ampoules fluocompactes" chez moi en France (j'ai vu que tu es Belge) on les appelle souvent Ampoules à économie d'énergie. Caractéristique de ces ampoules: elles sont chargées de Mercure et lorsqu'elles éclatent, ce dernier se diffuse sous forme gazeuse et il vaut mieux retenir sa respiration tout de suite, ouvrir toutes les fenetres et quitter l'appartement pour deux bonnes heures avant de nétoyer les débris au retour dans le respect des consignes de précaution que tu peux retrouver en recherche Google. Bref, de manière rétrospective, je me suis interessé au Cambodge. Et il s'avère que l'on y trouve une lourde pollution au Mercure-Arsenic et également au Cyanure. Notamment du fait d'une activité illégale d'orpaillage, recherche d'or, avec utilisation sans précaution de mercure et donc son rejet dans la nature (sol, rivière et nappe phréatique). De la même manière, la chaine alimentaire se trouve donc contaminer, d'autant plus que les aliments les plus chargés, lorsqu'il y a contrôle, sont interdits à l'export. Donc, si ton corps n'est plus en mesure d'éliminer ces toxiques, tu t'intoxiques et le corps déraille. Tu peux par exemple, comme c'est mon cas avoir plusieurs "plombages" ou "amalgames dentaires". Par exemple, j'ai 8 plombages donc c'est déjà beaucoup pour que mon corps élimine ces toxiques. Pourquoi parler des plombages? Un plombage, c'est un alliage de différents métaux, composé à 50% de Mercure, qui du coup se relargue en partie sous forme digestive et en partie par inhalation via les poumons.  Du coup, une baignade en Asie dans une eau polluée massivement ou des repas avec des aliments contaminés (surtout pour les poissons péchés au Cambodge, mais aussi le riz ou denrées locales) peuvent être la goutte d'eau en trop. Bref, c'est ma piste actuellement, je vais faire des analyses en ce sens en Belgique en Juillet et on verra bien ou ca me mène. Et en parallelle, je continue à creuser la piste psychologique au cas où et à voir une sophrologue pour gérer cela. Si tu as plusieurs plombages, et en particulier dans ton cas avec un diagnostic de fibromyalgie (et/ou Fatigue Chronique) et comme tes troubles ont démarrés en Asie dont la pollution au métaux lourds est notoire: alors creuse la piste "intoxication chronique au métaux lourds", notamment le mercure mais pas seulement. Voir 2 livres Françoise Cambayrac + Forums spécialisés comme Mélodie ou site comme "Non au Mercure dentaire" + Reportage BBC "Poison in the Mouth" ou France 5 "Alerte au mercure". Bien à toi. Me concernant, je verrai bien ou cette piste me mène.

Re: Malade depuis 4 mois après voyage en Asie

Signaler
Pagan
Il y a 2 années
Merci Vincento pour ton témoignage.
je ne suis pas un expert mais dans le cas de Charlotte-Nawak  la fibromyalgie diagnostiquée finalement et après des mois de galère n'aurait rien à voir avec la Thaílande. mon avis ce genre de maladie se déclare quand le corps se lâche ( après un burn out comme elle-même  l'a évoqué ou une période de stress ) ce qui peut se passer en effet avec son voyage pour des vacances exotiques.


Re: Malade depuis 4 mois après voyage en Asie

Signaler
VINCENTO
Il y a 2 années
Hello Pagan, posé un diagnostic de fibromyalgie avec des symptômes initiaux de violente migraine, nausées insupportables et asthénie semble plutôt être un à eux d'impuissance. Je ne suis pas certain qu'il soit judicieux de parler de diagnostic dans le cadre d'une fibromyalgie. Je rapproche plus la fibromyalgie d'une symptomologie que d'une maladie. Disons plutôt que la maladie est inconnue mais que la patiente présente un profil fibromyalgique. D'ailleurs, le grand drame est que ce concept de fibromyalgie est rangé opportunément dans la case psychosomatisation avec par exemple sa compère le "syndrome de fatigue chronique" et du coup la voie du salut serait la psychologie. Après des lectures et recherche en langue Anglaise et Française sur l'intoxication au métaux lourds, je ne dis qu'une chose. Les fatigués chroniques et fibromyalgiques doivent creuser cette piste parmis de nombreuses autres. L'intérêt de cette piste: des témoignages nombreux d'amélioration voire de guérison des symptômes. Sans retourner le web dans tous les sens, voir le cas représentatifs de nombreux autres témoignages dans le reportage de France 5 "alerte au mercure" de cette dame à l'hôpital d'Orléans. Dispo sur France 5. Si l'on considère qu'il pourrait s'agir d'une parasitose passée sous les radars, l'on doit considérer la piste des métaux lourds également. Pour rappel, la contamination à l'arsenic et au mercure d'une grande partie de la chaîne alimentaire au Cambodge est telle qu'en France des analyses déclareraient ces denrées impropres à la consommation. Même chose pour baignade en eau douce. D'ailleurs, on parle de Thaïlande à tort dans ces échanges, c'est bien au Cambodge que les soucis de Nawak débutent: qu'ils soient dû à un virus, un parasite ou une intoxication quelconque. Je pense que c'est utile d'évoquer les métaux lourds dans ces pays puisque ce n'est pas un argument de vente que vous risquez de croiser sur les plaquettes Cambodge des Tour Operators. Pour rappel: le mercure est un. Neurotoxique et reprotoxique redoutable, le mercure par bio-accumulation se fixe sur les corps gras et se loge donc au niveau du cerveau, du foie et des reins en particulier, affectant également le système nerveux central. On ne présente plus l'arsenic. Il serait intéressant d'avoir un bilan de Nawak sur ses progrès à aujourd'hui. Cordialement, 

Bons Plans Voyage Thaïlande

Voyage Thaïlande

Services voyage