Forum Irlande

L'Irlande stéréotypée

6 réponses

Dernière activité le 02/12/2016 à 15:09 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
arthur1996
Le 17 janvier 2015
Bonsoir,

Je ne veux pas fâcher des voyageurs ou autres (y compris des Irlandais) sur l'Irlande. Mais je trouve que tout ce qu'on dit sur l'Irlande n'est qu'une partie de ce qu'est vraiment ce pays.
Je suis pour le moment en Irlande pour 4 mois restants presque (j'y suis ici depuis 6 mois) et je n'ai pas trouvé que les Irlandais étaient si "friendly". Si on ne va pas vers eux, ils ne viendront pas vous parler. Si on ne vous connaît pas, on ne vous sortira pas "hi how are you?" dans la rue. C'est vrai qu'on commence à vous le dire quand on vous connaît personnellement mais vous ne pouvez pas connaître tout le monde non plus... Aussi, quand vous sortez d'un magasin, un simple "thanks" suffit et il est inutile de dire "bye", vous ne recevrez pas de réponse s'ils sont déjà occupés avec une autre personne.
Je les ai trouvés aussi parfois réservés et les conversations restent assez superficielles. Certains sont "talkative", c'est vrai, mais d'autres ne vont presque pas vous adresser la parole.
Ils sont par contre très polis. Personne ne se bouscule pour monter dans les transports en commun. Et on vous dit "sorry" sans même vous effleurer.
Ils aiment aussi manger leur "irish breakfast" au matin qui est en fait composé d'oeufs, de bacon, de saucisses et d'haricots à la tomate.
Au niveau humour, ils aiment se moquer d'eux-même et vont même parfois jusqu'à être sarcastiques.
Je pensais aussi tomber également une Irlande très religieuse mais ça n'est pas tout à fait vrai. Il est possible que dans certaines parties de la campagne profonde, il existe encore de fervents catholiques. Et l'Eglise garde encore un certain pouvoir. Mais les Irlandais citadins sont plutôt ouverts d'esprit. Dans ma classe, on parle assez librement de l'homosexualité par exemple et on peut trouver des groupes de rencontre "gay".

Au final, malgré quelques différences, je trouves que les Irlandais ne sont pas si différents des Anglais. Je parlais justement de ça avec un Anglais que j'ai rencontré ici (non non, c'était bien un Anglais! bon d'accord, il est à moitié Anglais, à moitié Irlandais...). Peut-être que le fait de vivre dans une ville irlandaise et le fait de ne pas être un simple "touriste" ont un peu changé les choses. Et je ne m'en plains pas! Je suis ouvert à tout et je suis assez content d'avoir découvert une autre Irlande que celle que l'on voit dans les agences de voyage. C'est juste que ça m'ennuie un peu qu'on ait des stéréotypes sur un pays et ça ne concerne pas que l'Irlande. Parfois, ce sont des stéréotypes "positifs" mais pas toujours...

L'Irlande des Irlandais

Signaler
Didou59
Il y a 4 années
Ils ne sont pas très fréquents les messages sur ce forum qui abordent certains problèmes généraux sur l’Irlande. Bravo à vous de nous changer, nous les modestes contributeurs attitrés, des habituelles demandes de renseignements sur les horaires de bus, sur les locations de voitures à tel endroit ou le rachat de franchise, ou les trucs à ne pas louper à Dublin. Différent aussi des sempiternels « je vais pour la première fois en Irlande pour une semaine, je vais voir plein de choses. Voilà mon projet d’itinéraire, qu’en pensez vous si vous connaissez bien le pays » (et sous-entendu généralement, « cause toujours, de toute façon je ferai comme j’ai dit sur ma semaine, je ne vais quand même pas louper le Connemara, les falaises de Moher et me faire des virées à Temple bar, et si je veux rouler 350 bornes par jour c’est mon problème»)
Par contre, et bien que vous ayez une certaine expérience de par la durée de votre séjour sur place, permettez moi de vous dire que vous ne démontrez pas ce qu’est le pays, mais assez bien ce que sont ses habitants. Le hot and friendly welcome des Irlandais n’est pas usurpé, mais doit être effectivement modulé.
Votre jeune âge (oh le vieux qui parle) vous prédispose aussi à ne pas avoir eu forcément les mêmes contacts que des personnes plus vieilles. Avez-vous discuté sous la pluie deux heures de tout et de rien dans un petit chemin du Donegal, parlé des bordeaux français avec un barman désœuvré qui a reconnu votre accent frenchy, échangé dix saluts gaëliques en roulant 5 bornes sur Dingle ou dans le Clare, ou ramené à la ferme un agneau dont la patte s’était coincée dans la grille à rouleaux, et passé le reste de la soirée sur place ? Enfin, sans que vous la citiez, vous êtes manifestement dans une grande ville (ou pour le moins à l’échelle de l’Irlande, où on parle déjà de ville à partir de 3000 habitants.
Si vous n’allez pas vers eux, ils ne viendront pas vers vous. Ils sont très-trop curieux, mais évidemment ils vous fichent la paix si vous ne demandez rien. Arrêtez vous près d’une maison isolée et on vous demandera très vite si vous avez un problème. Ils sont assez réservés car les conversations superficielles sont un héritage de l’époque où les lois sociales les frappaient durement ; c’est la même raison qui fait que les danseurs ont les bras le long du corps. Si vous connaissez certains pays de l’Est comme la Pologne, ou la Roumanie, vous savez que les gens parlent bas et sont discrets avec les étrangers. Trop de souvenirs d’emprisonnements et de dénonciations…
Quand ils ont planqué pendant des années des marins espagnols naufragés à côté de Spanish point, pour les sauver de la pendaison projetée par le shériff de Clare, c’était pas pour rien. S’ils aiment les Français, c’est qu’ils se souviennent du général Humbert qui les a aidés. Qui le connaît en France ?
La politesse, la courtoisie, le respect sont aussi un héritage inconscient de l’époque de l’occupation des Landlords. Quant au « bye » des boutiques c’est comme partout dans le monde, rien d’original. Par contre allez trois jours de suite dans le même pub, et on vous saluera quand vous sortez et si vous avez dit que c’est votre dernier jour sur place, ils seront plusieurs à vous lancer le « take care »ou le « so long ».
L’humour et l’autodérision sont omniprésents dans leurs conversations, effectivement, mais certains sujets restent délicats. A l’inverse des anglais qui sont très pipi-caca, l’Irlandais reste prude, et on se lance aussi encore dans des machins scabreux si on aborde le divorce, le scandale des prêtres pédophiles Irlandais ou des sujets trop à la mode en France.
Ils seront toujours curieux du touriste, de qui il est, de ce qu’il aime dans le pays, mais resteront assez discrets sur eux-mêmes. L’Irlande est avant tout restée dans l’esprit très rurale. Les réactions sont celles de bien des ruraux en France ou ailleurs.
Et depuis une quinzaine d’année, l’Irlande a rattrapé 50 ans de retard dans certains domaines. Les jeunes s’endettent pour 40 ans pour acheter une maison, mais font tondre leur pelouse sans fleurs par une société qui fait toute la rue dans la journée, et mangent des surgelés réchauffés au micro-ondes.
Et je vous parle d’expérience, du jour où vous n’êtes plus un touriste de passage, mais un habitant définitif, leurs réactions sont fort différentes, jusqu’a ‘à ce qu’ils soient sûrs que vous ne venez pas empiéter sur leur zone de vie, ou leur piquer du boulot. Réactions maquignonnes là encore. Et que l’on dissipe en se faisant connaître, et à coup de « rounds » qu’ils sauront vous rendre vite. Rentrer deux trois soirs à quatre pattes pour se faire accepter, c’est parfois la règle du jeu.

Mais votre intervention était fort utile. Bravo.

Beaux échanges

Signaler
gedea52
Il y a 4 années
Bonjour ,

il s'agirait donc d'un privilège de "vieux" que d'être ainsi plus aisément au contact?
J'avais été interpellé en lisant la discussion initiale dans laquelle je n'avais pas reconnu totalement mes impressions irlandaises après seulement 10 jours.
Mes conversations avec le cuisinier d'un pub perdu de Castlebar, tellement fier qu'un couple de français viennent deux soirs de suite apprécier son talent qu'ils nous avaient offert le dessert rien que pour entendre notre opinion sur ses trouvailles!

Où cet habitant d'une petite ville devant la maison duquel je m'étais garé et qui avait engagé la conversation en demandant, non pas si j'étais touriste mais si j'étais visiteur, j'ai apprécié la nuance, nous avons parlé rugby et il a fini par s'éloigner après un "allez les blou" sincère.

Et d'autres encore dont nous avons gardé un souvenir suffisamment fort pour projeter de retourner là bas dès que possible.

Mais vous avez aussi raison de dire que cet esprit se retrouve aussi dans des petites communautés (je préfère çà à villages) rurales en France, c'est cette authencité qui nous fait apprécier les rencontres en Irlande comme ici, c'est rare.

Bonne journée

L'Irlande stéréotypée

Signaler
arthur1996
Il y a 4 années
Ce n'est rien :) Et ce n'est pas que sur le forum, c'est en général. Beaucoup de gens autour de moi s'imaginent que l'Irlande, c'est génial alors que ça n'est pas si "exceptionnel" du moins quand on y vit. Je pense que c'est tout de même mieux quand on y reste que quelques semaines mais je n'ai jamais eu cette expérience pour être honnête.
Justement, je crois que les jeunes sont encore moins "friendly" que leurs parents ou grand-parents. Contrairement à ce que j'imaginais, ils ne vont pas vraiment t'aider si tu ne parles pas anglais et ils vont vite te laisser tomber. Ils ont eu leur propre vie alors ils ne font pas très attention aux "nouveaux". Mais ça dépend des personnes aussi. Dans ma classe, les gens sont en général assez sympas. Malheureusement, il n'y a pas tellement de jeunes (programme "College" ou supérieur, donc des adultes) et ce n'est pas facile d'arriver à faire une sortie avec eux (comme aller au pub).
C'est vrai que je n'ai pas encore vécu ce que vous me racontiez :)
Oui je suis dans une ville, et même si elle est petite, ce n'est pas facile de faire des contacts. Pour être honnête, c'est une ville un peu "depressing" car il n'y a pas grand chose à faire. Ce n'est pas moi qui le dis, ce sont les Irlandais eux-même. Et c'est vrai que je préfère Cork (pas trop loin d'où je vis) même si ce n'est pas génial non plus.
C'est vrai que l'histoire de l'Irlande est assez "harsh" et ma famille d'accueil n'aime pas du tout en parler...
Personnellement, je n'ai pas trouvé les Irlandais si "curieux" et même si j'allais vers eux, ils n'étaient toujours pas curieux. Mais je suppose que c'est parce que je suis dans une ville et non pas dans un petit village. Etant donné que, là où je suis, il y a beaucoup d'autres étrangers qui se sont installés, qu'il y ait un étranger de plus ou de moins, ça leur est égal.
Vous parliez de leur vie sociale qui était rude. On a un peu l'impression qu'ils sont encore dans cet état d'esprit et la crise de 2008 n'a rien arrangé. On ressent une telle concurrence entre eux! C'est peut-être vrai pour chez nous aussi mais pas aussi forte. Par exemple, dans mon pays (Belgique), on s'entraide dans nos études: on se passe les notes, on révise entre nous... Et c'est d'ailleurs en ayant de bons liens avec les gens de sa classe que l'on réussit mieux. Ici non, c'est chacun pour soi et il y a une telle pression...
C'est vrai que pour certains sujets, ils sont encore un peu "coincés" je dirais. Mais ils commencent à s'ouvrir petit à petit. L'exemple le plus flagrant, c'est l'acceptation progressive de l'homosexualité.
C'est sûr qu'ils ont évolué très rapidement dans de nombreux domaines!
Oui mais il faut du temps pour se faire connaître... Et mes parents d'accueil me pressent de sortir plus le soir... Mais ce n'est pas magique non plus!

Même expérience que toi...

Signaler
Liv90
Il y a 4 années
Bonjour Arthur,

Tout d'abord, merci pour ton message (et pour les réponses), c'est vrai que c'est rafraichissant d'avoir des sujets annexes que les simples visites touristiques. Je suis tombée sur cette discussion car... je prépare moi-même mon voyage de 10 jours ^^

Bref, j'ai voulu intervenir pour te dire que j'avais eu la même expérience que toi au Brésil, durant mon échange. A première vue très ouverts et accueillants, "tudo bom?!" avec des grandes accolades, les jeunes brésiliens sont comme les jeunes irlandais: difficile d'accès, étonnés qu'on tente de s'intégrer avec eux, n'ayant pas très loin dans les conversations (d'autant plus que j'avais du mal à parler portugais au début).
Même avec des amis en échange comme moi (puisque l'on ne s'intégrait pas), j'ai été assez déprimée pendant 3 mois environ. J'avais même intégré le groupe de samba de l'université et était restée la seule étrangère, je ne comprenais pas ce qui l'eur fallait pour venir me parler plus!

Cependant, au fur et à mesure qu'ils se sont habitués à moi, et grâce à une ou deux personnes qui me parlaient plus, j'ai pu commencer à échanger avec eux. A la fin de mon séjour (donc 5 mois plus tard!), j'ai même fait 2 week-ends de jeux universitaires avec le groupe de musique et j'étais encore la seule étrangère. Mon meilleur souvenir reste une virée en voiture dans São Paulo et aller au "mall" avec eux (comme les Américains, ils ne trainent pas dans les rues mais au centre commercial), c'était top.
J'ai 60 'amis" facebook brésiliens (ils m'ont tous rajoutée dès le début) mais n'ai gardé un vrai contact qu'avec 2.

Bref, tout ça pour dire que je crois que nous expérimentons beaucoup la même chose quand on est jeune, avec l'envie de s'intégrer, dans un autre pays. Mais sache que ce doit être la même chose dans beaucoup de pays, malgré la réputation qu'on leur fait (ma amie brésilienne a eu la même expérience en Belgique cette année, et pourtant, les Belges sont super sympas!). Je suppose - sans en être sûre - que cela à avoir avec l'habitude plus importante aujourd'hui de voir beaucoup d'étrangers, touristes ou atres. Ce n'est plus si exceptionnel.

Je suis contente de voir que d'autres points supposés négatifs par les stéréotypes se soient révélés positifs pour toi (tout comme pour moi la découverte du samba :) )

Bonne continuation à tous,
Olivia

Re: L'Irlande stéréotypée

Signaler
bloupbloup
Il y a 3 années
Bonjour Arthur,
Je suis entièrement d'accord avec vous et je ne sais pas de quoi parle les autres contributeurs.

Gens pas forcément sympas: 
Je ne trouve pas que les Irlandais soient plus sympathiques que les Français. Je n'arrête pas de penser que politesse n'est pas synonyme de respect car il y a des arnaques ici aussi. Je trouve le Royaume uni plus accueillant, plus friendly, plus cosy. 

Qualité de vie médiocre:
Pour moi, la qualité de vie n'est pas génriale ici. Les loyers sont chers, pour bien manger, il faut faire ses courses dans un supermarché upscale dans le style mark and spencer. Les Tesco d'ici n'arrivent pas à la cheville de nos super u, intermarché.... L'internet a 50 euros par mois pour obtenir la vitesse d'une vdsl classique en France. Les abonnements téléphones qui sont bien loin du prix et de la qualité de Free. Les appartements construits n'importe comment entre 1995 et 2005.

Quartiers sales et commerces :
Il y a des quartiers bien plus sales qu'en France à Dublin. Les gens qui y sont ne pas des Immigrés qui n'ont pas d'argent mais des gens issus de familles Irlandaises. Je trouve que le comportement de certains commerçants qui ne font rien pour rénover leur commerce est totalement limite. (Parce que les prix eux ils sont bien rénovés). Sachant qu'ici ils ne paient que 12,5% d'impôts sur les sociétés, ils pourrait quand même investir dans leur facade. 

Le mythe de l'appréciation des Français:
Franchement, je ne le vois pas. Il y a des gens sympas et des gens moins sympas comme partout. sur boards.ie, j'ai vu un fil de discussion où les gens disaient que les Français n'étaient pas accueillant dans le sud ouest de la France. Hors, je suis du Sud ouest de la France et je peux vous dire que ma région est bien plus accueillante que n'importe qu'elle région d'Irlande. Je ne parle pas du climat. Il faut regarder ce qu'il y a derrière la politesse Irlandaise. 

Re: L'Irlande stéréotypée

Signaler
skerdreux
Il y a 3 années
,, Bonjour Arthur,
Je suis entièrement d'accord avec vous et je ne sais pas de quoi parle les autres contributeurs.

Gens pas forcément sympas: 
Je ne trouve pas que les Irlandais soient plus sympathiques que les Français. Je n'arrête pas de penser que politesse n'est pas synonyme de respect car il y a des arnaques ici aussi. Je trouve le Royaume uni plus accueillant, plus friendly, plus cosy. 

Qualité de vie médiocre:
Pour moi, la qualité de vie n'est pas génriale ici. Les loyers sont chers, pour bien manger, il faut faire ses courses dans un supermarché upscale dans le style mark and spencer. Les Tesco d'ici n'arrivent pas à la cheville de nos super u, intermarché.... L'internet a 50 euros par mois pour obtenir la vitesse d'une vdsl classique en France. Les abonnements téléphones qui sont bien loin du prix et de la qualité de Free. Les appartements construits n'importe comment entre 1995 et 2005.

Quartiers sales et commerces :
Il y a des quartiers bien plus sales qu'en France à Dublin. Les gens qui y sont ne pas des Immigrés qui n'ont pas d'argent mais des gens issus de familles Irlandaises. Je trouve que le comportement de certains commerçants qui ne font rien pour rénover leur commerce est totalement limite. (Parce que les prix eux ils sont bien rénovés). Sachant qu'ici ils ne paient que 12,5% d'impôts sur les sociétés, ils pourrait quand même investir dans leur facade. 

Le mythe de l'appréciation des Français:
Franchement, je ne le vois pas. Il y a des gens sympas et des gens moins sympas comme partout. sur boards.ie, j'ai vu un fil de discussion où les gens disaient que les Français n'étaient pas accueillant dans le sud ouest de la France. Hors, je suis du Sud ouest de la France et je peux vous dire que ma région est bien plus accueillante que n'importe qu'elle région d'Irlande. Je ne parle pas du climat. Il faut regarder ce qu'il y a derrière la politesse Irlandaise. 



comme partout il y a des cons et en Irlande il y en a mais je trouve moins qu'en France. 

sur la qualité de vie là je ne suis pas d'accord. ils ne vivent pas de la même façon donc la nourriture de qualité c'est comme si on cherchait des sushis de bonne qualité et pas cher en France. c'est pas possible donc il faut comparer ce qui est comparable.

Pour internet et le téléphone portable là aussi ils partent de loin et il y a de gros progrès qui ont été fait ces dernières années.

Pour les quartiers sales c'est très rare de trouver comme en France des quartiers difficiles (à part Limerick et encore pour y avoir habités c'est très loin de certains quartiers français).
Après les déchets là aussi il y a des progrès même si franchement trouver des papiers gras en plein milieu des parcs nationaux ça fait mal. 

Bons Plans Voyage Irlande

Voyage Irlande

Services voyage