Forum Parcs nationaux de l'Ouest américain

Notre rêve américain dans les Parcs de l'Ouest

56 réponses

Dernière activité le 23/03/2016 à 11:33 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Eywa42
Le 10 décembre 2014
Bonjour à tous,
Me voici donc enfin de retour sur ce forum, et voici venu le moment de vous faire le compte-rendu de mon voyage...

Il s’agissait donc d’un voyage de 3.5 semaines entre le 14 septembre et le 8 octobre (2014) :
J1 : Arrivée à Salt Lake City,
J2 à J6 : Grand Teton et Yellowstone,
J7-J8 : route vers Green River (nord Moab),
J9-10-11 : Arches – Canyonlands - Dead Horse Point,
J12-13 : Mule Canyon - Monument Valley – Valley of Gods
J14-15 : Grand Canyon sud
J16-17 : Lake Powell – Antelope Canyon
J18 : Zion
J19 : Grand Canyon nord
J20-21 : Bryce
J22-23 : Capitol Reef – Little Wild Horse Canyon
J24 : Retour Salt Lake City par Wedge Overlook

Tout d'abord, les chiffres du road trip :
- 3985 miles au compteur, soit environ 6300 km
- 63 heures de marche (randos et visites)
- 3868 photos prises
- 1600 photos conservées après tri, pour faire les 5 livres photos
- 428 films au camescope
- 3.49 $/ gal essence, prix mini, 3.99$ prix maxi
- 19 sandwichs pain de mie jambon gruyere
- 18 salades
- 24 bananes
- 1 coyote
- 1 loup
- 0 ours
- 3 bisons solitaires en bord de route
- des centaines en troupeaux
- 20 chipmunk et squirrel
- 3 rapaces et 2 condors adultes photographiés
- 13 et 24 les numéros des badges des condors photographiés
- 10000 sourires
- des tonnes de souvenirs

Les ratés :
- le GPS acheté au Canada (par ma soeur qui y habite) et qui n'a pas fonctionné... aucun satellite, aucune carte trouvée
- la batterie de secours pour l'appareil photo qui s'est révélée etre non compatible avec mon Sony (merci Amazone pour cette erreur)
- le trépied photo spécialement acheté et emmené pour Antelop Canyon, refusé à l'entrée (j'expliquerai mon expérience plus tard)

Les imprévus :
- 2 jours de pluie (ce qui est un moindre mal, sur 3 semaines...)
- pas de piscine dans 2 hôtels (bien appréciable après une journée de route ou de rando...)

Les Topissimes :
- Eruption de 5 geysers à Yellowstone
- Grand Prislmatic Spring à Yellowstone
- Schwabacher Landing à Grand Teton
- Rando Devil's Garden à Arches
- Delicate Arch au coucher du soleil
- Mesa Arch à Canyonlands au lever de soleil
- Lower Antelope Canyon
- Sunset Point à Bryce
- Queen's Garden et Navajo Loop Trail à Bryce
- Little Wild Horse Canyon

Bref, un super voyage.... Tant d'émerveillement, tant de beaux paysages, tant de choses encore à découvrir... A la fin, on commençait dejà à lister les endroits où il fallait qu'on revienne... Je crois qu'on a chopé le virus...

Allez, sans plus attendre, c'est parti !


Jour 1 : Arrivée à Salt Lake City à 13h40
Après le stress du voyage (ne pas rater l’avion, ne pas perdre ses bagages, ne pas rater la correspondance…), vivement le moment où on sera au volant de notre voiture, c’est que tout se sera bien passé ! Notre tour pour l’immigration arrive, on passe sans problème, on récupère les bagages, et on sort du terminal, direction Alamo. A la sortie, on prend une bouffée de chaleur, on est le 14 septembre, mais il fait encore bien chaud à Salt Lake. Les gros pick-up, les taxis jaunes...Allez, un petit cri qui fait du bien : ON EST AUX US !!!!

On arrive au stand Alamo, dernier stress avant le bonheur… Mais non, tout se passe bien, même si la réceptionniste n’est pas hyper accueillante. On zieute les clés sur le comptoir : ce sera une Chevrolet - et non pas de Grand Cherokee ;-( , mais c’est noté AWD, donc on fait pas les difficiles…
Allez, on file au garage, on trouve la voiture (ouaouh, c’est grand quand même pour 2 !! ), on fait le tour, et on y va.
On croit qu'on va se la péter grave avec notre 4x4 rutilant, mais on se rend vite compte qu'ici Chevrolet, bah c'est comme Renault en France, y'en a partout !!!
Pour aujourd’hui, on a 1h30-2h de route jusqu’à notre hôtel à Logan, situé sur la route direction Grand Teton.
Hôtel – Courses – Sandwich – Dodo – Demain, on se lève tôt…


Jour 2 : Route pour Grand Teton
On traverse la Cache Valley, en longeant la superbe Snake River. Les bois autour sont verts, jaunes, rouges, la rivière est limpide, c’est vraiment beau comme 1ère journée.
Par contre, on s’aperçoit vite que le Chevrolet Equinox est un vrai veau… !!!
Traversée rapide de Jackson Hole (on s’arrêtera au retour dans quelques jours), passage au Visitor Center de Jackson Hole, qui est très bien fait.

Direction Wilson pour emprunter la Wilson-Moose Road, qui est fermée un peu après Teton Village, mais cela nous permettra de nous enfoncer un peu plus au cœur du parc. Notre 1ère guérite de Park : Do you want a map today ?
Puis on revient sur nos pas, on passe par Mormon Raw avant de reprendre la Teton park Road à Moose Junction.
Mormon Raw : des maisons des pionniers, ruines bien conservées, sur fond de montagne. En plus d’être photogénique, l’endroit est empreint d’histoire. On sent que les américains qui viennent ici sont très respectueux de ce lieu… Tout le monde chuchote, se recueille.

Allez, on repart, direction Jenny Lake et Signal Mountain Road. Nous ne restons pas assez longtemps pour envisager une rando, mais l’endroit le mériterait bien…
On passe par Cattelmans Bridge juste avant Oxbow Bent, dans l’espoir de surprendre quelques orignaux ou autres bêtes à cornes… Coux blanc, mais l’endroit est calme et vraiment beau. On passe ensuite devant Oxbow Bend, point de vue magnifique sur la rivière. Beaucoup de monde ici, et notamment beaucoup de photographes bien installés avec trépieds et chaises pliantes. Nous n’avons pas vraiment le temps de rester, alors on abandonne notre poste d’observation…
Ce soir, on dort après Moran Junction, au Heart Six Ranch, un guest ranch en bord de rivière, avec le Grand Teton comme toile de fond… Idyllique ! Une fois installés, nous allons nous installer sur la balancelle en bois sur la terrasse et profitons du coucher de soleil sur ce paysage magnifique.

On se dit qu’on est vraiment chanceux d’être là…



Jour 3 : On entre au Yellowstone National Park
Nous y resterons 4 nuits : 2 à Old Faithfull, 1 à Mammoth, 1 au Lake Village. Les routes fermées pour travaux nous obligent à pas mal de détour, mais avec 4 jours sur place, on a quand même bien le temps d’en profiter…

A West Thumb, 1ers contacts avec les fumerolles, les bouillons, les vapeurs, et les couleurs époustouflantes de ces phénomènes géothermiques… Perso, j’étais venue 2 jours à Yellowstone il y a 20 ans, mais pour mon mari, c’est l’étonnement total. On passe 1 heure ici et on se remplit les yeux de bleu turquoise, d’orange flamboyant, et vert émeraude et de jaune transparent…

En repartant, nous croisons notre 1er bison solitaire en bord de route… Il y en aura des tas d’autres, mais nous voilà comme des gamins, les yeux tous ronds devant cet animal sauvage qui avance sans se soucier de l’Homme.

Nous passons vite fait au Canyon, on y reviendra dans quelques jours. On fait la petite balade pour aller au-dessus des Upper Falls : c'est époustouflant, on est juste à la verticale des chutes de 30m, avec le canyon devant les yeux. C'est impressionnant. On continue la rive sud et on fait les différents points de vue, et on est subjugués à chaque fois.
Ce canyon est vraiment beau, et il a l'avantage d'être à échelle humaine, on voit la rivière qui coule au fond. Les parois sont jaunes, roses, beiges, et l'eau est d'un bleu vraiment pur...

On continue la route jusqu'à la zone de Old Faithfull. Check-in, on prend connaissance de notre cabine, et on repart vers la plateforme avant le coucher du soleil. L'idée est de passer au Visitor center et de voir le hall du Old Faithfull Inn. En arrivant , on voit que l'esplanade est remplie, les gens attendent sur les bancs. Et là je dis à mon mari que si l'esplanade est pleine, c'est annonciateur de l'éruption, puisque comme son nom l'indique le Old Faithfull est le plus prévisible des geysers. Et après 10 minutes, on fait comme tout le monde, on s'extasie devant ce Vieux Fidèle qui crache ses 25m3 d'eau à 50m de hauteur...

Yellowstone est un territoire vivant, qui partout bouillonne, crachouille, fume... En plus des couleurs magnifiques de ces phénomènes géothermiques, on sent une vraie puissance sous nos pieds, c'est impressionnant.


Allez, j'ai été assez bavarde pour aujourd'hui, je vous laisse sur ces belles paroles, la suite pour une autre fois !
Bonne soirée à tous.
Eywa

compte rendu

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Bonjour Eywa,

Merci pour ce début de compte rendu. C'est vraiment sympa, on s'y croirait.

A bientôt pour la suite !

Ya une justice!

Signaler
Mayannick
Il y a 5 années
,, 0 ours
Dans ton inventaire à la Prévert j'ai remarqué ce décompte et je me dis Ya une justice! Au cours du temps, mon compteur est lui aussi reté à zéro!

On attend la suite...

retour ...

Signaler
boncampeur
Il y a 5 années
Excellente idée ce retour ! Vivement la suite ...

et voilà la suite...

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour,
Merci pour ces retours !
Et oui Hyacinthe le compteur d’ours est resté à zéro. C’est pas faute d’avoir scruté !!!!
Notre credo en voiture c’était « si je vois la cime d’un arbre bouger, je crie… » ; et la réponse « si tu cries, je pile ! »
Mais bon, ça a marché quand on a découvert le loup qui courait tranquilou dans la plaine… Un grand cri, un coup de frein, et on profite !!!
Mais on n’en est pas encore là…


Jour 4 : Upper Geyser Basin et Midway Geyser Basin
Nous voici partis pour l’Upper Geyser Basin, pour une exploration dite de 3h, mais que j’estime à 4-5h car on aime profiter et prendre notre temps… Finalement on part à 8h et on reviendra manger à la cabine à 13h30…

Un petit tour par le Visitor Center, mais on abandonne l’idée de planifier le circuit en fonction des éruptions de geysers prévues, car c’est toujours à ± 2 heures… Finalement, on aura beaucoup de chance de ce coté là aussi !

D’abord le Beehive Geyser, petit cône sage, dont le voisinage proche émet un léger crachouilli lorsqu’on passe. Une ranger présente prend aussitôt son talkie et dit « 8h54 Beehive 10-15 minutes ». What ? Elle me confirme ce que j’ai compris : ce petit crachouilli annonce l’éruption dans 10-15 minutes !!! Elle nous dit même où se placer pour avoir une belle photo du panache, avec arc-en-ciel en prime ! Et voilà 12 minutes plus tard, le panache, l’arc-en-ciel, et les photos splendides…

Pendant ce temps, le Castle Geyser, un peu plus loin, s’y met aussi ! On ne l’aura que de loin celui-ci, mais quelle émotion quand méme…

La balade continue, on profite des piscines, des couleurs, des fumées, on est ravis devant ce paysage envoutant… On arrive devant le Grand Geyser, éruption annoncée à 10h10 … ± 2 heures. On décide d’avancer quand même, on n’est pas encore au bout de la balade… On y croit à peine, 5 minutes après on entend cracher, on se retourne, c’est le Grand ! On y repart en courant !!

Tout au bout de cette balade, il y a la Glory Morning Pool, et là franchement c’est incroyable. C’est profond, c’est coloré, bleu-vert-jaune-ocre, on y croit pas d’être ici devant ça !

En repartant, le Riverside Geyser nous appelle. Cette fois on se pose et on attend. Il se fait désirer, il est 11h15 et on reste 30 minutes à attendre, en plein soleil, on cuit !!! Finalement, ça en valait la peine, son éruption est vraiment belle, parce qu’il crache de coté, et l’eau retombe sur la rivière en gouttelettes, pendant que les vapeurs du panache s’envolent.

On prend le chemin du retour, avec quelques petits détours ça et là. Au retour, on a même le Grotto Geyser qui se met à sortir. Ce n’est pas aussi haut que les précédents, juste quelques mètres, mais il me plait vraiment. Il mérite bien son nom, c’est une espèce de roche plein de trous façon grotte, et du coup l’eau sort de partout. On est vraiment tout près de lui, sur les photos on voit les goutelettes.

L’après-midi nous explorons les autres « Basin » du coin : Black Sand Basin avec son Emerald Pool, et Biscuit Basin avec sa Sapphire Pool, qui vraiment nous laisse sans voix devant sa couleur et sa profondeur !!!

Puis nous filons sur Midway Geyser Basin, pour voir cette Grand Prismatic Pool dont tout le monde parle… Waouh ! Une fois de plus, c’est impressionnant. Ces couleurs… Partout, on a beau avoir vu des tas de photos, et savoir que ça va être 10 fois mieux en vrai, et bien on est encore en-dessous de la réalité…

Par moment j’avais peur d’avoir trop préparé ce voyage, d’avoir vu trop de photos et d’être moins émerveillée. Mais non, c’est vraiment beau, même si il est sans doute vrai que je ne suis pas aussi « surprise » que d’autres. Au moins je sais que je ne vais pas rater des endroits (ce que j’avais fait la 1ere fois que j’étais venue avec ma sœur, 18 ans, 0 préparation, voyage super, mais trop rapide, et au retour découverte dans des livres de certains endroits que je n’avais pas vu, comme justement ce Grand Prismatic… Donc un léger gout amer quand même !)

Puis nous décidons de prendre de la hauteur… Vous voyez ce que je veux dire ! Parce que là je dit Merci aux routarnautes (et autres forums quand même il faut bien le dire) : Un sentier pas très connu qui monte sur la colline en face, ça dit quelque chose à certains ? C’est super beau… Et puis là on ne croise que des gens qui savent où ils vont, on se sent moins touristes de base !

La journée finira à Fountain Paint Pot, joli petit endroit, pas vraiment la foule, et encore quelques photos artistiques (les photos au ras du sol, ça ressort super bien !).

Retour à Old Faithfull Cabin, tri photos, journal, sandwich, douche, dodo, demain on se lève tôt…


Jour 5 : Norris Geyser Basin – Canyon – Mammoth Hot Springs
Donc voilà, le programme aujourd’hui… Malheureusement, le temps est gris, ce qui gâche un peu la fête…

A Norris, la belle vue sur le bassin est en partie voilée par les fumées, qui sont vraiment massives à cause de la différence de température importante avec l’air ambiant. C’est joli, mais il faut vraiment qu’on trouve le temps de revenir demain…

Au Canyon, on décide de faire la descente vers les Lower Falls, car je sais que ça en vaut la peine, même sous un crachouilli, venu du ciel cette fois. Et oui, être au-dessus de cette chute de 90m, même si on se calfeutre dans nos coupe-vent, c’est exceptionnel !!
On continue, là aussi on reviendra demain pour l’autre balade prévue ici.

En fin d’après midi on arrive à Mammoth Hot Spring. J’avais lu que l’on pouvait y être déçu car le site n’était plus aussi beau. Alors oui, ya plein de terrasses qui sont asséchées, mais quand même il y a encore des endroits magnifiques. Comme par exemple la balade qui va jusqu’à la superbe Canary Spring. Là franchement je m’attendais pas à ça... J’ai été agréablement surprise, c’est magnifique !

On se presse un peu quand même, car le ciel devient vraiment menaçant. A l’extrémité droite de la partie basse, la Palette Spring est franchement belle aussi… Et finalement avec ce ciel gris, les contrastes sont saisissants et les photos vraiment belles…

Allez on rejoint le Mammoth Hotel. On s’essaie au snack, ça n’a rien de folichon, mais bon, ça change des salades et des sandwich pain de mie… Retour à la chambre, sauvegarde photos, journal, dodo, demain on se lève tôt… et là c’est rien de le dire !!!!


Jour 6 : Lamar Valley – Lake Yellowstone
Ce matin on s’est dit « tiens on est en vacances, si on faisait une grass’mat… ? ». Que nenni, les ours et les loups nous attendent !!! Lever 5h30, direction la Lamar Valley, dans l’espoir de surprendre des animaux à l’aube…
Nous roulons donc jusqu’à voir un groupe de gens garés, trépied en place tous pointés dans la même direction…. C’est un signe prometteur ! On discute un peu, et on comprend que certains ont repéré une carcasse à quelques miles sur la colline, et qu’ils espèrent voir un ours débarquer. Evidement, quand je vois leurs appareils et le mien, je sais que c’est peine perdue pour moi, et d’ailleurs ils me le font gentiment comprendre !!! Tant pis je sais que je ne pourrais pas l’immortaliser sur papier, mais si il pouvait se pointer et que je pouvais profiter d’une paire de jumelles, je pourrais l’immortaliser dans ma tête ce serait déjà formidable…
Mais non, finalement tout le monde abandonne son poste, et on fait de même. On continue, on croisera pas mal de mule deer, de bisons, et même petit troupeau qui sort de la brume devant nous, avec un gros male qui traverse la route. J’appellerai cette photo bisons dans la brume…

Plus loin, on voit un jeune bison qui erre tout seul, à l’écart du troupeau plus loin. On se pose des questions, on descend de voiture (il était loin). Et on voit une forme couchée à 20m devant : c’est un bison, et il est mort. Sans doute la mère du petit. Les prédateurs sont bien présents…

Au retour, alors qu’on ralentit pour voir que la forme qui bougeait n’était qu’un enième mule deer, on voit juste devant un coyote, à 100m. Il hurle par intermittence, sans bouger, regardant droit devant lui, et ça pendant les 10 minutes qu’on reste à l’observer. Pour moi c’est quelque chose d’intense, j’adore les animaux, et j’aime les voir évoluer dans leur habitat, sans clôture.

On repasse par le Canyon de Yellowstone, et cette fois on fait la balade de Red Rock Point, descente au départ de Lookout Point, et on se retrouve face aux Lower Falls. Il y a moins de monde ici qu’aux points de vue là-haut, c’est agréable…
On se fait la rive nord : Artist Point, et on dit définitivement au revoir à ce si beau canyon…

Comme il fait beau, on décide repasser par Norris Geyser Basin, et là, on n’est pas déçu : le point de vue est dégagé, les couleurs sont là. Il y a même des couleurs qu’on n’a pas vu avant : oranges et verts vifs, dus à des algues et des bactéries thermophiles.

Il est temps de rejoindre notre destination finale dans ce parc : le Lake Yellowstone. On le longe en voiture, on s’arrête, en repartant on lève les yeux : un rapace fait du sur place pour chercher des proies… Photos, camescope, et puis il s’en va plus loin. C’était un « ossprey », un balbuzard.

Check-in au lake lodge, manger, photos, journal, douche, dodo, demain on… !


Jour 7 : On quitte Yellowstone…
Avec regret, mais on sait que d’autres belles choses nous attendent…
Au programme : les points de vue sur le Grand Teton le long de l’interstate, un nouveau passage à Mormon Row pour bénéficier du soleil face aux montagnes, une halte à Jackson Hole, puis 4-5 heures de route jusqu’à Rock Springs.

Et une pépite dans ce programme, une vraie surprise : le point de vue sur Grand Teton depuis Schwabacher Landing. Ca ne parait rien en arrivant, un bout de piste de 1 ou 2 km, un parking, une belle vue, oui, tout comme celles qu’on voit depuis un moment le long de la route… Néanmoins, il y a un bras de rivière juste là, ça mérite une petite balade au calme. Et là, le miroir !!! La rivière reflète parfaitement le paysage, une vraie carte postale. Eau, broussailles jaunissantes, sapins verts, montagne, le tout doublé à l’envers… On continue le chemin, c’est de plus en plus beau. On croise là des vrais passionnés de photos, avec trépied et tout, on prend son temps, on chuchote, un vrai moment de bonheur.

Mormon Row : les photos seront réussies, grand ciel bleu, soleil lumineux…

Jackson Hole : ville typiquement western, très touristique, très animée. Des chapeaux de cowboys, des habitations bois et couleurs. On y croisera même un sheriff à cheval au milieu d’un carrefour. Cela fait partie des trucs que l’on croit être des clichés, mais non c’est vrai, ça existe, et pas que dans les films !!

On reprend la route. Ces longues routes droites typiques elles aussi. De la campagne à perte de vue, et des entrées de ranch de temps en temps. En fait toute cette campagne, ce sont des ranchs… Et c’est immense. Les vaches ici sont bien pénardes !!! On voit une cowgirl ramener ses vaches à cheval, avec un chien type border collie. Ca aussi ça fait cliché, mais non, c’est vrai. Ca c’est l’Amérique que j’aime. De la nature, du sauvage, des grandes étendues. Et non, je n’aime pas les villes, chacun ses gouts !!!

A Rock Springs, rien à signaler. A part que la piscine (intérieure) de l’hôtel est fermée pour le week-end. Qu’ils ferment en semaine je pourrai comprendre, mais on est samedi, c’est un comble !!! On avait bien compté là-dessus pour nous détendre après la journée de route… Douche, photos, journal, manger, dodo, demain ya encore de la route.


Jour 8 : Route jusqu’à Green River au nord de Moab.
Aujourd’hui on quitte le Wyoming, et on arrive en Utah. Sur la route, on avait prévu un léger détour par Flaming Gorge Recreation Area, mais la pluie est là, et cette fois il pleut vraiment trop pour profiter d’une balade. On trace.

A Green River, on mange au Ray’s Tavern, car certains ont dit que c’était typique. Et oui, ambiance cool, cliché us, on adore ! Un comptoir, des tabourets de bar, des gens alignés au bar pour manger ou boire une bière, tshirts Harley et ACDC, des néons, des affiches de bières au mur, une salle avec tables et chaises en bois, bonne ambiance ! Allez, un vrai burger fait maison, avec viande grillé au feu derrière le comptoir, frites maison, et bière bien fraiche. Si c’est pas le bonheur, ça !!!

Retour à l’hôtel, douche, dodo, demain ON EST A ARCHES !!!!


Jour 9 : Arches National Park
On entre à Arches, la mythique ! On essaie de ne pas faire d’arrêt photos sur la 1ère partie du parc, car aujourd’hui on fait la rando Devil’s Garden, et je ne tiens pas à la faire à 14h vu la chaleur qui s’annonce !!!
Début donc de la rando vers 8h45. Les arches se succèdent, elles sont belles. Sous la Pine Tree Arch, les 1ers coups de gueule des photographes après des touristes qui ne respectent pas la « minute photo sans personne sous l’arche svp ». Je suis la 1ere à les comprendre, mais je ne pensais pas que ce serait aussi respecté. Tant mieux, les photos seront plus belles…

On arrive à Landscape Arch, vraiment effilée et impressionnante, superbe. Beaucoup de gens font demi-tour ici. Quelques mètres plus loin je comprends pourquoi. Le gentil sentier grimpe d’un coup sur une paroi rocheuse, qui en plus est obstruée par un petit rocher. Sur les cotés, ça tombe de plusieurs mètres. C’est assez impressionnant quand on a le vertige comme moi, surtout quand on pense qu’il faut passer par là au retour… Mais je refuse de rater des choses et je prends sur moi. Je monte ! Plus tard dans le voyage, j’en ferai d’autres bien plus difficiles, mais d’ici là, mes crampons m’auront prouvé que je peux leur faire confiance !!!

Le trail continue, il faut suivre les cairns, tantôt sur sentier, tantôt sur roche, et bientôt on surplombe toute la région, c’est magnifique. On se sent à la fois tout petit et grand !!! On passe la Partition Arch, et la Navajo Arch, dont on m’avait dit qu’elle était très difficile à prendre en photo car pas assez de recul. Et pourtant j’ai une photo magnifique, en passant de l’autre coté de l’arche, et cela fait miroir avec l’eau retenue en dessous, vraiment une belle surprise.

Et on arrive, enfin, à la Double O Arch. On passe dessous, on grimpe de l’autre coté, on se pose (ou pause !), on profite, on prend toute cette énergie que la nature nous offre… On recharge les batteries. On est bien.

Retour à la voiture, il est 13h30, on a cuit car on n’avait pas mis de crème solaire, j’ai les mollets en feu, je suis bonne pour le pantalon pour quelques jours !!!
Ensuite on va voir la Skyline Arch, la Sand Dune Arch, et on laisse la Broken Arch, car là, vraiment, il fait trop chaud pour moi, il est 15h et ya 2 miles de marche sans un poil d’ombre pour y aller.

Allez, la journée n’est pas finie, on va voir la Delicate Arch, à partir du point de vue d’en bas, la rando, elle, sera pour un autre jour. Nous voici donc à observer cet icône de loin, en voyant des gens tout petit à ses pieds, en se disant qu’on sera là-haut nous aussi dans 2 jours.

Puis direction Windows Section, et la Double Arch, elle aussi impressionnante, avec ses piliers massifs.

On finit la journée par un coucher de soleil à Park Avenue, sans faire la balade au milieu de ces roches monumentales, car le temps nous manque. Mais d’en haut, c’est déjà beau, et les roches rougissent avec le soleil, c’est… Je commence à manquer de vocabulaire, moi !!!

On part prendre possession de notre chambre pour 3 nuits. Un spa extérieur était prévu, mais il ne marche pas, ya les bouillons, mais pas d’eau chaude… Décidément, pas moyen de faire trempette en septembre !!!

Bon, ben, vous connaissez la routine, photos, journal, manger, douche, dodo, demain on se lève tôt, et c’est pas des conneries… surprise !!!


Allez, soyez patients, la suite c’est pour plus tard…
Bonne soirée
Eywa

pardon Mayannick !

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
oups, en relisant, j'ai vu que c'était Mayannick qui parlait des ours, pas Hiacinthe...!

pardon Mayannick !

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
oups, en relisant les messages, j'ai vu que c'était Mayannick qui parlait d'ours, et non pas Hiacinthe... désolée !

super compte rendu très détaillé

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Bonjour Eywa,

Merci beaucoup pour ce super compte rendu.

Comment avez-vous fait pour vous souvenir de tous ces détails ? grâce à vos photos ou grâce à un journal de bord que vous écriviez tous les soirs ?

Pour les ours dans le Yellowstone NP, c'est le hasard. Lors d'un circuit, on en a vu un, assez loin de la route. Tous les touristes avaient arrêté leur voiture et essayaient de s'approcher à pied. Un ranger surveillait et demandait de rester au bord de la route. La fois suivante, c'est mon mari qui en a vu un à une trentaine de mètres devant lui, le matin de bonne heure, au Grand Canyon du Yellowstone. Aux USA, on en a vus aussi dans Glacier NP (Montana).
Vous aurez de très grandes chances d'en voir si vous faites un circuit dans l'ouest canadien (les parcs des rocheuses canadiennes et l'île de Vancouver).

A bientôt !

Hiacinthe

quelques notes

Signaler
Mayannick
Il y a 5 années
,,Bonjour

Comment avez-vous fait pour vous souvenir de tous ces détails ? grâce à vos photos ou grâce à un journal de bord que vous écriviez tous les soirse

Effectivement en lisant ce compte rendu détaillé on lit "photo, journal,  manger, dodo".
C'est une remarque que je partage tout à fait.
Quand on décharge ses photos, c'est vraiment un bon plan de prendre quelques notes. Ca ne prend pas beaucoup de temps et ça permet ensuite de bien légender ses photos au retour et quand en plus, ça permet de nous faire profiter d'un compte rendu comme celui là c'est super!!!!

journal de bord

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour,

En réponse à Hiacinthe et Mayannick, oui, journal de bord tous les soirs… Avec en plus une astuce perso : je prens en photo la pancarte de chaque endroit où l’on va, ce qui me permet de différencier après coups les photos de Sunrise ou Sunset Point à Bryce, Yavapai ou Mather Point à Grand Canyon par exemple. Quand ya pas de pancartes, je prends une photo de la carte routière, ou de mon roadbook…Tous les soirs je faisais un 1er tri des photos, en enlevant les pancartes, les doublons et les (rares) photos ratées. Je fais 1 dossier par jour, et en plus des dossiers pour classer les photos « particulières » : animaux, véhicules, pancartes, fleurs, photos panoramiques et photos de nous.
Pendant ce temps, mon mari écrivait le journal : on y mettait nos impressions du moment, en essayant de retracer tout de suite la journée complète sans rien oublier, les anecdotes, des petits dessins (un bison, une arche, une coucher de soleil crayonnés vite faits) et en laissant de la place pour coller quelques tickets de caisse, un sticker donné au visitor center de Jackson Hole, l’étiquette décollée sur la bouteille de bière dont on ne connaissait pas la marque en France (Sh.ck T.p, pour ceux qui l’ont testé), bref tous ces petits à-coté qu’on ne sait pas où mettre mais qu’on veut garder car ils font partie du voyage !!!
Tout ça nous prenait bien 1h-1h30, mais ça valait la peine…
En plus, je préparais ce voyage depuis 2-3 ans, et avec tous les guides papier, internet, et les bons conseils donnés par tous ici, je connais encore mon roadbook par cœur !!! Et puis, j’ai fait mes 4 livres photos depuis le retour. Avec tout ça, j’ai l’impression d’y être encore.

On y retourne ?


Jour 10 : Canyonlands
Lever très matinal, donc, pour un objectif alléchant : lever de soleil sur Mesa Arch… Lever prévu pour 7h06, on arrive donc au parking vers 6h, il fait bien noir, mais ya déjà quelques voitures… On trouve le chemin en suivant les cairns tant bien que mal, on arrive à l’arche, et on tombe sur une vingtaine de photographes avec leurs trépieds, installés à 5 m de l’arche ! Sur le coup, on est vraiment perturbés, car il est impossible ainsi d’avoir une photo de l’arche complète. C’est pas grave, je me glisse entre 2 trépieds et je ne vais plus bouger de là car les places sont chers, d’autres gens arrivent encore !!! On attend, on patiente, on plaisante avec les gens à coté… Une dispute éclate entre les photographes et des chinois qui débarquent et ne respectent rien du tout… (je ne suis pas raciste, loin de là, mais franchement on a croisé beaucoup de chinois qui sont vraiment sans-gênes, te bousculent lorsqu’ils te croisent, crient pour se parler à 20m l’un de l’autre, squattent les endroits photogéniques pour prendre 50 photos dans 10 positions différentes, sérieusement énervants…)
Bref, il est temps que le soleil arrive pour que la magie opère et que les esprits s’apaisent !!! Et la magie opère, de minutes en minutes la roche devient orange, flamboyante, c’est waouh !!! Ces photos-là, on les voit que dans les livres, et non, c’est devant moi, c’est dans mon appareil photo.
On reste là longtemps, la place se vide petit à petit. On commence à discuter avec un photographe professionnel, qui a 4 trépieds à différents endroits, qui nous dit que la plupart du temps les gens s’en vont vite, mais que de très beaux clichés peuvent être faits encore 1 heure après… Effectivement, 1 heure après, le soleil passe au-dessus de l’arche, et les photos avec ce rayon sortant sont superbes. De plus, il ne reste que 5 ou 6 personnes, donc il est très facile de prendre l’arche entière.
Quelqu’un demande au photographe pourquoi la rangée de photographes se place si près de l’arche, il répond : je suis arrivé à 5h, j’étais le 1er, j’ai placé mes trépieds comme d’habitude à 10-15m. Quelques uns sont arrivés après et se sont alignés. D’un coup l’un d’eux a décidé qu’il fallait être plus près, parce qu’on voit mieux le fond du canyon, du coup, ben forcément ils ont tous avancé, et moi aussi...

Puis la balade de la journée : Aztec Butte, pour prendre de la hauteur, et pour voir des greniers indiens. L’Aztec Butte n’est pas très haute, mais quand même son ascension se fait sur du sliderock, et la descente est un peu difficile pour les personnes que les pentes effraient, comme moi !! Mais bon une fois de plus, je prends sur moi, je fais confiance à mes chaussures, et c’est vrai qu’elles agrippent bien… Soyons clairs, ce n’est pas une balade difficile, mon mari, lui, n’a eu aucun mal… Arrivés là-haut, la vue est sympa, et surtout on est vraiment tous seuls, c’est super agréable !!! On fait le tour de la butte, et on découvre de l’autre coté un point de vue auquel on ne s’attendait pas : un canyon, juste à nos pieds !
Les greniers indiens, eux se trouvent sur la petite butte. Ils sont bien conservés, et encore une fois, personne… Bref une petite balade bien sympathique.

La suite de la journée : les overlook sur Canyonlands, où on se rend compte de l’effet « terrasse » du canyon : on est en haut, on voit une 1ère terrasse en-dessous, là où passe la piste White Rim Road, et cette terrasse est de nouveau creusée avec la rivière au fond. Ce paysage est vraiment beau.

Et puis arrive le moment où on va tester la résistance de l’Equinoxe, et celle de nos nerfs… Direction la Shafer Trail !!! L’idée de départ est Shafer Trail + détour à Musulmen Arch + fin par Potash Road, mais, dès le début de la piste, on croise des touristes en SUV, qui nous déconseillent d’aller trop loin avec notre Equinox. Je leur précise que c’est un 4WD, mais elle me dit qu’elle aussi, qu’il faut s’arrêter au Gooseneck, là où le demi-tour est facile, que la piste est vraiment défoncée après, qu’elle-même a continué et a été obligée de faire demi-tour à un endroit pas cool du tout. Elle nous déconseille aussi le détour jusqu’à Musulmen Arch…Snif !
Tout ça nous rassure beaucoup avant d’entamer la descente !!! Alors, oui, la descente est beaucoup plus impressionnante d’en-haut qu’en réalité, mais quand même j’ai fortement prié pour de pas croiser une voiture et être obligée de coller mes roues au ravin… Et oui, c’est moi qui opère, car je crois que j’aurai été assez infernale en tant que copilote !!! On croise quand même 2 VTT, que je félicite en m’arrêtant pour les laisser passer et leur éviter la poussière… Après les 1ers virages, mon mari s’assied sur la portière pour filmer pendant que j’avance… Yepee !!!

Arrivés en bas, nous partons donc à gauche, en laissant la White Rim. On croise pas mal de vrais 4x4, en se disant que ce serait vraiment top de revenir avec un véhicule digne de ce nom !!! On traverse donc notre 1er wash, la voiture sur 3 roues, tout va bien.... On continue, des trous, des bosses, des pierres, on roule tout doux. Je prends un peu d’assurance quand même, jusqu’à ce que j’entende un « Clang », et là grand moment de solitude, je me dis qu’on a cassé un truc, la grosse merde, je vois dejà la facture chez Alamo ! On continue on a pas le choix, on peut pas faire demi-tour… Je suis stressée à mort !!! Encore une côte pleine de rocailles, mon mari part en éclaireur et m’indique où mettre les pneus pour éviter au max les chocs. En haut des 4x4 nous croisent avec un signe qui signifie « limite, limite, tout ça », je me liquéfie !!! On arrive au Gooseneck, on pose la voiture, on profite du panorama magnifique. C’est vraiment exceptionnel d’être ici, au milieu de ce territoire sauvage, dans cette piste pas « trop » touristique. On repart, je ferai le retour encore plus doucement, en laissant bien le temps aux suspensions et aux amortisseurs de faire leur travail. Pas d’autres encombres, plus de peur que de mal, je pense que c’était le jeu des suspensions, en roulant un peu trop vite, qui a claqué. En tout cas, ce bruit va conditionner ensuite pas mal de nos décisions concernant les pistes qu’on avait prévu de faire et qu’on va pas oser prendre… D’autant plus que la garde au sol de l’Equinoxe est vraiment nulle à l’avant (dommage, le pare-choc est plus bas que le reste du véhicule…), on a même réussi à frotter sur un passage de trottoir…!

On remonte donc la Shafer Trail, toujours sans croiser de voiture, ouf !!!
Allez, fin de cette journée plein d'émotions, retour au bercail, photos, journal, manger, douche, dodo, demain on se lève tôt, et en plus, on randonne, il faut des forces…

Bonne soirée !
Eywa








je vous félicite

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Bonjour Eywa,

Merci pour ces explications sur la préparation du carnet de voyage.

Quelle journée, entre la guerre des photographes à Mesa Arch et le suspense sur la Shafer Trail !

Mesa Arch est belle aussi en fin d'après-midi. L'intérieur de l'arche est sombre, mais le dessus de l'arche et le paysage ont des couleurs douces et des teintes orangées. Et une grande partie du panorama derrière l'arche est bien éclairée. Il y avait peu de touristes et on était tranquille pour faire des photos.

Je ne connais pas Aztec Butte. On a fait "White Rim Trail" en toute fin de journée. Le point de vue au bout de la balade valait le coup.

Bravo pour la Shafer Trail !

Le carnet est très intéressant et c'est bien écrit.

A bientôt !

Hiacinthe

Bonne année !

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Tout d’abord, et malgré les événements récents, je vous souhaite à tous une bonne année 2015, pleines de voyages, de beaux souvenirs, et de liberté.

Merci Hiacinthe pour les compliments… 1 mois déjà depuis mon dernier message, la faute aux réjouissances de fin d’année qui ne laissent pas beaucoup de temps libre… Donc on reprend le périple !

Jour 11 : Dead Horse Point State Park
Passé le visitor center et le paiement de l’entrée du parc, nous voici rapidement au-dessus de ce célèbre Gooseneck. On ne se lasse pas de tous ces paysages, de tous ces panoramas tous les jours… Grande est la nature…
On repère vite la piste où on a fait demi-tour la veille : on était là, en bas, tout petits ! Et puis on devine la descente de la Shafer trail : il faut vraiment l’avoir fait pour la trouver au milieu de toute cette roche, on a du mal sinon à imaginer qu’ils y aient fait une piste…

On retrouve un couple de jeunes qu’on avait déjà vu avant : je les avais repérés, parce qu’ils sont en tongs ou même pieds nus, et sautent de roche en roche près du vide, aussi détendu l’un que l’autre (enfin pas trop près, mais pour moi c’est déjà trop !!). Je suis à la fois effrayée pour eux, et admirative, parce qu’ils vont ramener des souvenirs exceptionnels et des photos vraiment sympas !!! Il y a, pas très loin du panorama principal, 2 sortes de totem l’un derrière l’autre à 10m de la falaise ; ils en prennent chacun un, mettent le retardateur, et clic photo pieds en l’air !!! Allez, la place est libre, on se lance, finalement c’est pas si près que ça du vide, mais quand même je regarde pas trop derrière… Sur la photo, on a l’impression que je maitrise !!!

On décide de profiter du lieu, et de partir se balader un peu le long de la rim, et on croise moins de monde, c’est appréciable ! Bref, ce petit parc est joli, et offre vraiment des beaux points de vue.

Avant d’attaquer les réjouissances prévues en fin de journée, on part explorer la Castle Valley : route le long du Colorado, superbe, falaises, verdure, eau marron. On passe devant le célèbre guest-ranch du coin, le Red Cliffs Lodge : magnifique, en bord de rivière, mais bien au-dessus de nos moyens (1 nuit ici = plus cher que nos 3 nuits au Kokopelli…). On s’arrête aux Rapid Rockies un peu plus loin pour pique-niquer, on trouve des tables à l’ombre, au bord du fleuve : le pied. Le paysage est fait de mesa, cela nous donne un avant-gout de ce qu’on imagine de Monument Valley. Des rafts passent et s’arrêtent, ça donne envie de faire pareil…

On reprend la route jusqu’aux Fisher Tower : elles sont belles, et on sait qu’elles sont bien plus belles au coucher du soleil, mais ce n’est pas notre programme pour ce soir… Tant pis !

Retour à la chambre, on fait la recharge d’eau fraiche, on prend les lampes frontales et les Kway (non il ne pleut pas, il fait même très chaud à 15h30, mais ce soir, ça peut fraichir…)

Direction Arches : on se lance à l’assaut de Delicate Arch Trail !
Je dis à l’assaut, parce que pour moi, c’est quand même une sacrée grimpette… Il faut prévoir normalement 2h15 pour l’aller-retour, donc je suppose 1h15 pour l’aller et 1h pour le retour. Comme d’hab, on prend de la marge, et j’estime la montée à 1h30, il me faut de nombreux arrêts ! On décolle donc à 16h15, en plein cagnard malheureusement, mais pas le choix, coucher de soleil à 18h30, et on veut y être au moins 45min avant… Au final, j’aurai vraiment bien marché, puisqu’il nous faudra 1h pour monter… Je commence à avoir des mollets en béton !!!

Donc la rando démarre par un sentier assez large qui monte rapidement. Ensuite, une portion difficile devant nous : une pente très raide, sur du slick rock, que l’on suit de cairn en cairn. Là, c’est rude, il fait chaud, je monte doucement mais je m’accroche à l’objectif… Arrivé en haut, la fin est proche, on longe une dernière falaise, et derrière, le choc, la grande claque ! Oui, Oui, Oui, ça valait tous ces efforts, c’est magnifique. On s’avance vers l’arche, quelqu’un nous propose de nous prendre en photo, et cette photo est belle, parce que je peux lire dans mes yeux : j’y suis, je suis fière d’y être, et je suis heureuse d’y être….

Finalement, donc, il est 17h15, on a tout le temps de profiter de cet endroit, et on a bien fait de venir tôt : il y a déjà beaucoup de monde, mais on verra plus tard que ce n’est rien… On a donc le temps de s’approcher de la belle, d’explorer les différents points de vue, de prendre plein de photos, puis on s’installe à un endroit stratégique sur l’esplanade, que l’on ne va plus quitter car les bonnes places sont chères !!! Bientôt, il y a peut-être 300-400 personnes à attendre ici. Petit à petit, les gens stationnés sous l’arche ou trop prêts de l’arche se font rembarrer !!! Et puis, il y en a toujours un qui tente, qui provoque, c’est assez drôle ! En voilà un qui s’approche, se fait huer, continuer, se fait huer, puis il se retourne et salue le public, les gens rigolent, plus ou moins jaunes, il s’en va, et ils applaudissent !!! Ambiance !

Et puis enfin, moment magique, les photos claquent dans tous les sens, l’arche devient orange, de plus en plus, les ombres s’allongent, c’est vraiment impressionnant la différence de couleurs de minute en minute. Puis au bout de 10 minutes, une couleur terne apparaît sur les photos, le moment est passé…

On s’attarde vraiment peu, juste le temps de dire au revoir à l’Arche, car je préfère faire la partie la plus pentue de la descente avant qu’il fasse noir… On finira quand même à la frontale, mais juste la dernière partie. Dans la descente, on croise plein de monde qui monte, et on se pose des questions, parce que c’est un peu tard, non ? D’abord pas mal de jeunes, on se dit qu’ils vont se faire une soirée cool là haut, on imagine même des cigarettes euh… ; puis une famille avec des gamins vraiment jeunes, là on comprend pas trop, parce que quand même la descente dans le noir ne va pas être simple pour eux ; et enfin beaucoup de photographes avec méga appareil photo et trépied, et eux, on comprend parfaitement ce qu’ils font là-haut, il doit y avoir moyen de faire des beaux clichés avec du bon matos…

Voilà, retour à la chambre, on fait les bagages, demain on quitte Moab, avec beaucoup de regrets, mais la suite nous attend… Photos, journal, manger, douche, dodo, demain… on est triste !!!


Jour 12 : Route vers Mexican Hat
Donc voilà, ce soir on dort à Mexican Hat, voici donc le programme de la journée : route jusqu’à Blanding, balade dans Mule Canyon, route jusqu’à Muley Point, passage par Moky Dugway, petit détour jusqu’au Gooseneck State Park, et arrivée à Mexican Hat.

Mais d’abord, petit-déj à l’Eklecticafé à Moab : on veut découvrir ce café repéré sur notre guide préféré. Et on n’est pas déçu, c’est original, plein de fraicheur, et les gérantes sont sympas. Un bon petit moment.

La route se déroule sans encombre, on parvient à trouver l’entrée de Mule canyon. Mais il est nécessaire de bien se renseigner quand on n’a pas de GPS, car il ne faut pas aller là où il y a la pancarte, mais 200m après environ. Une piste, un panneau, une boite à enveloppes, on y laisse notre taxe, on continue. On ne sait pas trop où est le début du sentier, on se gare à coté d’une autre voiture et on cherche, on espère une petite indication qui nous dirait qu’on est au bon endroit ! Finalement, on trouve un panneau au départ du sentier, en contrebas de la piste… Et c’est parti !

Cette rando est vraiment sympa : encaissé entre 2 falaises, un oasis vert au fond, à 10h il y fait confortablement frais. On tombe sur la 1ère ruine, but de cette balade : House in fire, ruine indienne dont la roche au-dessus flamboie au soleil, donnant l’impression d’être en feu. Il faut y être assez tôt le matin, et on est juste à la limite : ça ne flamboie pas assez, mais l’effet est quand même saisissant. Le charme opère.

On décide de continuer la balade, le coin est joli, c’est calme, et il y a encore d’autres ruines après. On va jusqu’à la 2ème puis la 3ème ruines, que l’on voit uniquement d’en bas, puis on fait demi-tour, mine de rien le temps passe vite ! Les ruines sont quand même assez éloignées les unes des autres, ce qui nous fait dire, non sans humour, qu’il fallait pas avoir oublié le pain dans le granary, à 1h de marche de l'habitation… ! Ce a quoi mon mari répond : oui, mais ils avaient que ça a faire de la journée !!! C’est pas faux… Nous avec nos vies de dingues, on n'est pas les plus malins !!!
Le retour s’avère long et chaud, assez pénible pour moi qui n’aime pas la chaleur !

Ah retour à la voiture et sa clim !!! Un petit papillon sur le pare-brise : une « courtesy card », un souvenir des rangers du BLM qui nous disent que notre voiture a été vérifiée par un agent, nous remercie d’avoir payé la taxe, et nous souhaite a nice visit…
On poursuit jusqu’à Muley Point, point de vue sur des canyons sombres. On pourrait presque dire « encore un canyon »… Mais non, interdiction d’être blasé, il faut profiter de tout, quand on sera rentré en France, il sera trop tard pour dire j’aurais du en profiter plus longtemps ! Tout est tellement beau et grand, c’est merveilleux d’être là…

On continue la route par la Moky Dugway : étonnante cette partie de route restée en piste… Piste large et très roulante, aucun problème pour passer les épingles à cheveux.

Avant d’aller à l’hôtel, petit détour par Gooseneck State Park, pour lequel il faut payer 2$, mais il n’y a plus d’enveloppe ni de papier pour identifier sa voiture, et je n’ai pas la monnaie (2$), donc nous entrons tel quel… Juste un parking et un point de vue, mais quel point de vue !!! La rivière San Juan fait 3 méandres imbriqués les uns dans les autres, la roche autour est noire, et tout ça vraiment juste en-dessous de nous. Impressionnant.

Direction l’hôtel San Juan Inn, où une bonne surprise nous attend : une chambre xxl, 40m², salle de bain immense, douche assez grande pour 4, le pied pour nos 2 prochaines nuits !!! Je ne sais pas si c’est parce qu’on avait réservé tôt, mais on est gâté, c’est leur plus grande chambre…

Photo, journal, douche. Nous mangerons sur place à l’Olde Bridge Grill : 1 bière et 1 bon steack svp ! Voilà encore une belle journée, loin de Moab, très loin de Yellowstone, mais si proche de Monument Valley… Bonne nuit.

Eywa

la suite

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour à tous,
Voici la suite du programme…

Jour 13 : Monument Valley – Valley of Gods
Petite phrase du jour : Oulalah, comme les journées défilent, ou bien mêmepaspeurdeswash.com (en référence à ce blog d’un internaute « paspeurdes ours.net »…)
Ce matin 7h petit dej dans notre maxi chambre : chérie tu as vu le camelback ; oui, là, tout au fond … ;-)

Nous voici donc prêts à découvrir Monument Valley, la mythique !!! Nous guettons cette route droite où pointent au fond les 1ères buttes… On s’arrête, et clic clac, la photo mythique en écoutant les voitures arriver derrière la cote ! Cliché touristique, mais quel bonheur !!! C’est vrai que la vue depuis cette route est étonnante…

Entrée au parc, on s’acquitte des 20$, et on s’arrête au grand parking devant les 1ères mesa, en regardant en contrebas les voitures qui s’engagent sur la piste. Le panorama est grandiose. C’est parti, on prend la piste, tout doux car elle est vraiment défoncée sur le début, puis on serpente dans ce paysage de roches oranges. C’est super beau, mais on n’est pas émerveillés, pas comme à Arches (Désolée Hiacinthe, je sais que c’est ton parc préféré…). Je pense que ça tient au fait qu’on n’est que spectateur, on ne peut pas s’approcher des buttes, aller se balader à pied. Et puis, il y a un stand Navajo à chaque point de vue, et même si ils ne sont pas du tout rentre-dedans (ils ne viennent pas nous solliciter), perso ça me dérange, je ne me sens pas à l’aise, pas libre. La partie qu’on a préféré, c’est au fond, totem pole et la suite. La magie à quand même opéré, on est à Monument Valley, tout de même. Nous reviendrons cet après-midi, pour voir aussi les couleurs du soir.

Nous revenons au lodge pour y faire une pause p---, café, clim. Nous enchainerons ensuite avec la Valley of the Gods.

Mais le retour est moins enchanteur : à l’aller nous étions tellement absorbés à regarder le paysage qu’on n’a pas remarqué certaines choses. Sur les bords de la route, un cheval, vraiment maigre, et « parqué » coté route puisque qu’un grillage l’empêche d’aller dans le désert. Plus loin, mon mari voit une carcasse de cheval. Plus loin encore, on voit 5 chevaux qui se suivent à la queue-leu-leu, comme formatés par les randos à touristes… Bref, forte impression qu’on les pose là un coup qu’ils sont vieux ou malades. Un peu écœurant. Et puis, on voit aussi des tas de détritus sur le bas-côté, et beaucoup beaucoup de bouteilles de bière… Sur le coup, on se dit, ils pourraient quand même éviter ! Et puis on gamberge, et on se demande si ce n’est pas une manière pour les Navajos de protester contre ce territoire qu’on a bien voulu leur laisser. Un territoire désertique, où rien ne pousser, aucune culture, aucun élevage, avec le tourisme comme seule source de revenus… Ceux qui n’ont pas « la chance » de bosser à Monument Valley ou dans les lodge / resto liés au tourisme, n’ont sans doute pas grand-chose d’autre. Il y a sans doute beaucoup de pauvreté chez les Navajos, et de l’alcoolisme comme palliatif… Bref, il faudrait en savoir plus avant de porter un jugement sur ces détritus…

Après cette parenthèse un peu triste, nous voici à Valley of Gods : un écriteau à l’entrée nous indique qu’un 4wd est nécessaire, car wash difficile au mile 11 puis au mile 15… Nous voilà prévenus !!! Les paysages sont beaux, moins impressionnant que MV, mais c’est plus sauvage, nous on adore. Il serait vraiment dommage de ne faire que MV…Le Mile 11 se passe sans encombre. Au Mile 15, un Kia Sorento est bloqué au fond… Il fait marche arrière rapide et remonte jusqu’à ma hauteur, pas rassuré. Il a fait 3 tentatives, il bloque. De loin, ça ne semble pourtant pas infaisable, par contre, il faut bien passer à gauche pour accrocher la roue sur les roches. Je me lance. Mon mari part quand même à pied devant, pour bien voir le relief. J’avance tellement doucement que je finis par bloquer au fond, la roue entre 2 roches, je recule d’1 mètre, et relance un peu plus vite, idem, et puis encore un peu plus vite, ça passe, reste à remonter, c’est un peu sableux, bien passer à gauche, yepee je suis en haut !!! Du coup le Kia se lance à nouveau, bloque au même endroit, je lui dis de bien passer à gauche, mais il s’entête au milieu, accélère comme un sauvage, poussière, un pneu qui laisse de la gomme sur la roche, l’autre qui approfondi le trou, il veut passer en force alors qu’il faut de la finesse ! Derrière d’autres arrivent et attendent, notamment un Dodge 2wd. Entraide : ils finissent par combler le trou avec des pierres ramassées… Ils sont assez nombreux, on lève le camp. On recroisera le Dodge un peu plus tard, tout le monde est sorti, et lui aussi dit que c’était pas si compliqué et qu’en gros le Kia était pas doué !!!

Passage au Gooseneck State Park, pour y être cette fois mieux orienté avec le soleil. On a bien fait, c’est encore plus beau.

On revient à MV. On refait la piste complète, et on a bien fait de revenir, les roches qui étaient dans l’ombre ce matin sont maintenant bien exposées, et vice versa bien sur. C’est intéressant de faire les 2, évidement y’a plus de monde l’après-midi. Un petit tour à la boutique cadeau, un chapeau pour monsieur ! Puis on se pose à la terrasse pour un coucher de soleil mythique et romantique…

Retour au lodge, tri photo, journal, douche, manger, dodo, demain, on se lève tôt, demain à nous le Grand Canyon : pour fêter nos 17 ans de mariage, ya plus moche, non ?!!

Bonne soirée.
Eywa

merci pour le compte rendu

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Merci, Eywa, pour ce compte rendu.

La prochaine fois que vous passerez dans le coin, je vous suggère d'aller faire un tour à Natural Bridges NM. J'ai été agréablement surprise par ce parc, surtout la descente vers Sipapu Bridge.

Monument Valley fait partie de mes parcs préférés, mais ce n'est pas le number one.

Les chevaux maigres étaient peut-être de vieux chevaux. Celui qui était utilisé pour la photo au "Point de vue de John Ford" était beau, pas maigre du tout, et ceux que j'ai vus en photo dans un carnet de voyage et qui servaient à promener les touristes n'étaient pas maigres non plus. Je ne sais pas si un touriste accepterait de monter sur un cheval qui n'a pas l'air en forme et, si tel était le cas, le cheval aurait du mal à galoper avec un homme sur le dos.

Les chevaux se suivent naturellement, ils n'aiment pas être séparés de leurs congénères.

Oui, il y a sûrement beaucoup de pauvreté parmi les navajos. D'ailleurs, à Chinle, là où on dort quand on visite le Canyon de Chelly, des navajos font la manche. S'il n'y avait pas de touristes, je ne sais pas de quoi vivraient les navajos de Monument Valley, je pense qu'ils partiraient vers les grandes villes.

Comme maintenant, on peut insérer des photos en cliquant dans le dernier logo à droite dans la barre d'outils, pourriez-vous illustrer la suite de votre carnet de voyage avec quelques photos ?

Merci et à bientôt !

Hiacinthe



chevaux de MV

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour,

Concernant les chevaux à l’intérieur du parc de Monument Valley, je suis totalement d’accord, ils sont beaux, pas maigres du tout, en pleine forme pour galoper… Ceux dont je parle était à l’extérieur du parc, sur la route entre le parc et Mexican Hat. Et ceux qui se suivaient en file indienne paraissaient vraiment se suivre comme lorsqu’ils font des randos touristiques. Nous avons vu des chevaux ailleurs, Grand Teton, plaines du Wyoming, et ils ne se suivent pas à ce point, ils broutent chacun de leur coté. D’où l’idée que tous ces chevaux étaient avant des chevaux du parc, et qu’ils sont mis dehors quand ils ne « servent » plus… J’ai toujours défendu les indiens alors, j’espère me tromper, mais franchement, l’impression qu’on a eu ce jour là nous a fait froid dans le dos…

Pour les photos, je n’avais pas vu, c’est super, je vais m’y atteler avec plaisir !!

Eywa

les photos, les photos !

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour !

C'est génial qu'on puisse insérer des photos, j'avais été frustrée de ne pas pouvoir le faire en direct de là-bas !!

bassin à West Thumb, Yellowstone :
les photos, les photos ! - Eywa42

J'ai du redimensionner la photo, j'envoie pour voir si ça marche...
Eywa


les photos

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Re-bonjour,

J'ai fait un essai pur insérer une photo, ça n'a pas marché. Mes photos sont trop grandes(> 3Mo), j'ai essayé en redimensionnant la photo à 30%, mais à priori le message n'est pas pas parti, ou pas arrivé...

Il faut que je trouve un moyen de les redimensionner (logiciel ?),  sauf si vous avez une technique à me donner...?

A plus,
Eywa

Merci Eywa

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
,,Bonjour, Concernant les chevaux à l’intérieur du parc de Monument Valley, je suis totalement d’accord, ils sont beaux, pas maigres du tout, en pleine forme pour galoper… Ceux dont je parle était à l’extérieur du parc, sur la route entre le parc et Mexican Hat. Et ceux qui se suivaient en file indienne paraissaient vraiment se suivre comme lorsqu’ils font des randos touristiques. Nous avons vu des chevaux ailleurs, Grand Teton, plaines du Wyoming, et ils ne se suivent pas à ce point, ils broutent chacun de leur coté. D’où l’idée que tous ces chevaux étaient avant des chevaux du parc, et qu’ils sont mis dehors quand ils ne « servent » plus… J’ai toujours défendu les indiens alors, j’espère me tromper, mais franchement, l’impression qu’on a eu ce jour là nous a fait froid dans le dos… Pour les photos, je n’avais pas vu, c’est super, je vais m’y atteler avec plaisir !! Eywa

Bonjour Eywa,

Dans les plaines du Wyoming, les chevaux peuvent trouver facilement de l'herbe à brouter, alors que dans la région de Monument Valley, les chevaux qui ne sont pas nourris (ils ne servent plus probablement) n'ont que quelques broussailles à se mettre sous la dent.

En ce qui concerne les photos que je souhaite publier, j'en fais une copie (afin de garder l'originale) et je les recadre pour réduire le poids jusqu'à ce qu'elles fassent moins de 3 Mo. Si elles font une dizaine de Mo, je ne réussis pas à les réduire suffisamment afin de pouvoir les publier.

A bientôt !

Hiacinthe


les photos de Yellowstone

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour,
A priori l'envoi de la photo avait bien réussi, c'était juste un peu plus long... Je vais donc continuer, voici quelques photos de Yellowstone.

Eruption du Beehive geyser, avec son arc-en-ciel :
les photos de Yellowstone - Eywa42

La célèbre Glory Morning Pool :
les photos de Yellowstone - Eywa42

La Grand Prismatic Spring, vue d'en bas :
les photos de Yellowstone - Eywa42

puis vue d'en haut :
les photos de Yellowstone - Eywa42

Canary Spring à Mammoth, sous un ciel orageux :
les photos de Yellowstone - Eywa42

Zoom sur Palette Spring à Mammoth :
les photos de Yellowstone - Eywa42

Bison dans la brume au petit matin dans Lamar Valley :
les photos de Yellowstone - Eywa42

Belle rencontre inattendue dans la Lamar Valley (coyote) :
les photos de Yellowstone - Eywa42

Lower Falls au Canyon, vu depuis le Red Rock trail :
les photos de Yellowstone - Eywa42

Un Ossprey à Lake Yellowstone (balbuzard) :
les photos de Yellowstone - Eywa42

Voilà, en espérant avoir fait remonter de bons souvenirs à certains...
Eywa

les photos de Grand Teton

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Re-, voici quelques photos de Grand Teton.

Jenny Lake :
les photos de Grand Teton - Eywa42

La magnifique vue depuis Schwabacher Landing :
les photos de Grand Teton - Eywa42

Mormon Row :
les photos de Grand Teton - Eywa42

Eywa

les photos de Arches

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Re-, et voici Arches...

La massive Pine Tree Arch :
les photos de Arches - Eywa42

La fine Landscape Arch :
les photos de Arches - Eywa42

L'intime et très belle Navajo Arch :
les photos de Arches - Eywa42

La vue incroyable en haut de Devil's Garden Trail :
les photos de Arches - Eywa42

L'étonnante Double-O-Arch :
les photos de Arches - Eywa42

Le joli sentier qui mène à Sand Dune Arch :
les photos de Arches - Eywa42

L'impressionnante Double Arch :
les photos de Arches - Eywa42

La fière mais non moins fragile Park Avenue :
les photos de Arches - Eywa42

Et la merveilleuse Delicate Arch au coucher du soleil :
les photos de Arches - Eywa42

Bonne soirée à tous.
Eywa

superbes photos

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Bonjour Eywa,

Félicitation pour les superbes photos !

C'est super d'avoir réussi à publier des photos. Quand on ne connaît pas certains endroits, cela donne envie d'y aller.

La photo de Canary Spring à Mammoth Hot Springs avec le ciel orageux en arrière plan est très belle.

J'aime beaucoup le bison également. On dirait qu'il y a du givre sur ses poils et qu'il regarde le photographe.

J'aime ausi toutes les autres et, particulièrement,
- Glory Morning Pool,
- Lower Fall au Grand Canyon du Yellowstone,
- le coyote qui hurle, 
- le rapace qui vole (difficile à photographier en plein vol),
- la magnifique vue depuis Schwabacher Landing (c'est où exactement dans Grand Teton NP ?),
- Navajo Arch avec le reflet sur le plan d'eau,
- Double Arch,
- Park Avenue,
- la magnifique Delicate Arch au coucher du soleil.

Un grand merci et à bientôt !

Hiacinthe

 

suite ...

Signaler
boncampeur
Il y a 5 années
Toujours sympa de lire la suite de ton retour et en plus on a la couleur maintenant !

photos de Canyonlands

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour,
Merci pour vos compliments et encouragements !

- Schwabacher Landing : sur la route principale entre Moose Junction et Moran Junction, il y a 7 points de vue répertoriés sur la carte du parc. Schwabacher est entre Glacier View Turnout et Teton Point Turnout. Il y a un bout de chemin d'environ 1 miles, un parking tout au bout, et un sentier qui part le long de la rivière : 500m le long duquel on s'arrête pour admirer l'effet mirroir...

- Le rapace en vol : il a fait du vol "stationnaire" juste au-dessus de nous pendant 2-3 minutes, en surveillant le sol, puis parti plus loin.

Allez voici quelques photos de Canyonlands...

La magie de Mesa Arch au lever du soleil :
photos de Canyonlands - Eywa42

L'ascension d'Aztec Butte sur du slickrock :
photos de Canyonlands - Eywa42

Les granary indiens de la petite butte avant Aztec Butte :
photos de Canyonlands - Eywa42

Le point de vue sur les falaises déchiquetées depuis Green River Overlook :
photos de Canyonlands - Eywa42

La descente de la Shafer Trail :
photos de Canyonlands - Eywa42

Un wash à traverser dans la Shafer Trail :
photos de Canyonlands - Eywa42

La Chevrolet au pied des falaises au niveau du Gooseneck dans la Shafer Trail :
photos de Canyonlands - Eywa42

Le Gooseneck du Colorado :
photos de Canyonlands - Eywa42

A plus,
Eywa

photos de Dead Horse et Castle Valley

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Et voici la suite à Dead Horse Point State Park...

La vue sur le Gooseneck (on était en bas sur la piste juste avant) :
photos de Dead Horse et Castle Valley - Eywa42

Les 2 totems pour une photo mémorable pour qui n'a pas trop le vertige... : 
photos de Dead Horse et Castle Valley - Eywa42

La route le long du Colorado dans la Castle Valley :
photos de Dead Horse et Castle Valley - Eywa42

Eywa

photos diverses

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Et la suite du programme, sur la route entre Moab et Mexican Hat.

L'étonnante House in Fire, dans Mule Canyon :
photos diverses - Eywa42

La jolie balade dans Mule Canyon :
photos diverses - Eywa42

La vue depuis Muley Point :
photos diverses - Eywa42

Valley of Gods :
photos diverses - Eywa42

Valley of Gods :
photos diverses - Eywa42

Les méandres de la San Juan au Gooseneck State Park :
photos diverses - Eywa42

Eywa



photos de Monument Valley

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Et voici Monument Valley...

photos de Monument Valley - Eywa42

photos de Monument Valley - Eywa42

La célèbre vue depuis la terrasse au Visitor Center :
photos de Monument Valley - Eywa42

Totem Pole au fond de la piste :
photos de Monument Valley - Eywa42

Et le coucher de soleil... :
photos de Monument Valley - Eywa42

Voilà, cette fois je vais pouvoir reprendre la chronologie de ce compte-rendu...

Eywa

un grand merci

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Bonsoir Eywa,

En reprenant mon plan de Grand Teton NP et, grâce à vos explications, j'ai réussi à voir où se situe Schwabacher Landing. Mince, alors ! Nous sommes passés sur cette route, mais ne sommes pas allés voir cet endroit qui a l'air de toute beauté d'après ce que je vois sur votre photo. Si on retourne dans ce parc, il faudra qu'on y aille. C'est une information très intéressante pour tous ceux qui prévoient la visite de ce parc.

Le seul rapace que j'ai réussi à photographier volait assez haut. Reconnaissez-vous cette espèce ?

un grand merci  - Hiacinthe



Nous n'avons pas vu "Mesa Arch" au lever du soleil parce que nous avons fait la rando "Negro Bill Canyon" le matin. Nous avons vu "Mesa Arch" en fin d'après-midi. La roche à l'intérieur de l'arche n'était pas jaune orangée comme sur votre photo, mais cela valait le coup quand même. Le paysage derrière l'arche était bien éclairé et les couleurs étaient douces. Voilà ce que ça donne :

un grand merci  - Hiacinthe


La voiture sur l'avant-dernière photo de la série "Canyonlands" permet d'avoir une bonne idée de l'échelle.

A bientôt !

Hiacinthe

Trépied refusé ?!

Signaler
Architect
Il y a 5 années
J'attendsavec impatience l'épisode du trépied refusé à antelope canyon !!!

:-)

on voit bien où passe la piste

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Sur votre photo, on voit bien où passe la piste que vous avez prise.

Nous sommes allés à Dead Horse State Park au coucher du soleil et nous avons adoré.

En revanche, à Monument Valley, la météo ne nous a pas permis d'avoir un beau coucher de soleil comme celui qu'on voit sur votre photo.

Merci pour ces très belles photos.

Bonne soirée !

Hiacinthe

réponses

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour,

@ Hiacinthe : la photo du rapace est superbe : je ne sais pas trop, je ne m'y connais pas suffisamment. Un aigle ?
Sympa aussi Mesa Arch dans l'apres-midi... En fait à plein d'endroits il faudrait revenir à différentes heures...

@ Architect : pour le trépied à Antelop, ça arrive bientôt (Jour 17)...

Eywa

la suite...

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Jour 14 : Grand Canyon Sud
Nous repartons de Mexican Hat direction Grand Canyon, avec comme projet de passer à Coal Mine Canyon, et aussi Blue Canyon si possible. D’abord, les limites de notre 4x4 nous fait hésiter à prendre ces pistes ; ensuite, malgré que j’ai tenté de prendre tous les renseignements possibles, la route à prendre, droite, gauche dans la piste, le risque de se perdre, l’absence de GPS, tout ça commence sérieusement à m’inquiéter... Et puis pour finir, la météo se gâte, ils prévoient 2 jours un peu pourris… On ne se lance pas dans des pistes lorsqu’il y a un risque de pluie, on préfère tracer direct à Grand Canyon.

La voiture est formelle : Hier 90°F (28-29°C), aujourd’hui 55°F (13-14°C) !!! Et puis nous allons entrer en Arizona aujourd’hui, attention au changement d’heure…

Sur la route, on traverse Tuba City, et là encore, drôle d’impression… En fait on cherchait un magasin pour faire quelques courses avant Grand Canyon : bon déjà, pour info c’est peine perdu à Tuba City, ya pas de supermarché (ou on l’a pas trouvé). Du coup on s’est perdu dans cette petite ville, et on a arpenté 3zones bien distinctes. En 1er, un quartier désertifié : maisons (en dur), fermées, volets clos par des planches abandonnées. Puis un quartier très pauvre : habitation type mobil-home, caravanes sur pilotis, bric-à-brac autour, vieilles voitures, et la route qui se change en piste direct, avec juste un panneau « road end ahead ». On se demande pourquoi les gens sont obligés d’habiter là, alors qu’il y a tout un quartier de maisons inoccupées… Peut-être que ces maisons sont sur le point de s’écrouler aussi, on a juste vu de l’extérieur. Enfin, un quartier « normal », on passe devant une école, plein de monde (toujours des Navajos), maisons simples, jardinet, pas le haut de gamme, mais la classe moyenne quoi. On est rassurés pour ces gens, mais on ne peut s’empêcher de penser aux autres quartiers…

On reprend la route et on décide de s’arrêter au Cameron Trading Post, pour voir si on peut s’acheter des trucs typiques à acheter. Et là, un peu déçus aussi. Alors pas de soucis, ya beaucoup de choses artisanales, mais aussi certaines identifiées made in china… Non pas que je m’offusque devant ça, en France on n’a pas de quoi donner des leçons, on a aussi notre part de made in china, et pas qu’un peu, et chacun fait ce qu’il veut / peut en fonction de ses finances… Mais pas dans un Trading Post ! Ca me parait déplacé. Du coup, on ne sait plus ce qu’on achète… Encore que ici, au moins, c’est clairement identifié, mais je ne m’y attendais pas.

Bref, ce territoire Navajo, dont j’attendais beaucoup, nous a plutôt déconcertés… Après, il est vrai que l’on est resté dans les endroits touristiques, et que certains ont peut-être une bien meilleure expérience, je l’espère.

Direction le Grand Canyon : arrêt au Desert View, où cette 1ère vue du Grand Canyon nous scotche !! Mais il fait froid, le temps est gris, et ya un vent à faire fuir les corbeaux… On est encore en short en sandales, ça va pas durer !!! On pique nique quand même dehors, les tables sont libres, étonnant !!! La suite est pire encore : on part se renseigner pour l’hélico réservé pour après-demain, sous la pluie, et on nous dit que les vols du lendemain sont annulés, et pour ceux d’après-demain, ben normalement c’est bon… La pluie ne nous quitte pas, on décide d’aller faire les course, sans oublier les bières pour nous réconforter !!! Finalement on décide d’aller à l’I-max pour voir le film sur le Grand Canyon, au moins on sera au chaud. Le film est pas mal, mais on s’attendait à mieux. On devient difficiles ?

Il est 16h, on peut aller faire le check-in au Maswik : on ne quittera plus la chambre de la soirée, tant pis pour le coucher de soleil prévu à Shoshone Point pour nos 17 ans de mariage !!! La chambre au Maswik est une bonne surprise compte tenu du prix et du lieu. On profite de ce long moment pour trier les photos, et nous remémorer ces 2 semaines passées en dégustant notre bière… Santé, Bonheur, etc… Demain on se lève tôt !

Pas de photo aujourd’hui, le temps ne s'y prêtait pas vraiment.


Jour 15 : Grand Canyon Sud
Ce matin, lever matinal pour aller voir le lever de soleil sur la terrasse du Bright Angel Lodge, à 10minutes. Il ne pleut plus, le ciel reste un peu nuageux ce qui n’est pas idéal pour les photos, mais on va pas se plaindre… 42°F, il fait quand même pas bien chaud !

Retour au lodge pour petit dej et préparer les sacs : aujourd’hui on fait la rim à droite du GC Village, puis la Hermit road à gauche. Journée navette donc, et finalement 10km à pied entre les points de vue, en alternat avec la navette. Je précise à tous qu’il faut absolument faire ces petites marches entre les points de vue, c’est là qu’on apprécie vraiment le GC : on croise bien moins de monde, on croise des écureuils, et on a d’autres vues en dehors des « points de vue définis », qui sont merveilleux attention. Bref beaucoup de photos, toutes pareilles, toutes différentes, le tri sera difficile !!!

L’après-midi nous nous engageons sur Hermit Road, en commençant à pied, car beaucoup de monde pour attendre la navette. La 1ère partir grimpe un chouilla et permet de voir les lacets du trail qui descend dans le Grand Canyon : le Bright Angel trail. Les points de vue s’enchainent, les couleurs sont superbes.

Pendant le pique nique, on aperçoit dans la falaise un trentaine d’oiseaux noirs, que je zoom avec mon appareil photo : il s’agit de jeunes condors. Et puis, 3 adultes apparaissent, leur vol est bien plus majestueux que celui des jeunes, plus hésitant. Les condors adultes sont bagués : je photographie le 13 et le 24…

On arrive au bout à Hermits Rest, puis retour par la navette. Grand Canyon Village, c’est immense, et très touristique, le nombre de visiteurs est très important, et pourtant tout est très bien organisé, bravo les ricains !

Ce soir, on ira pour un coucher de soleil à Shoshone Point, pépite dégotée sur internet encore, merci. Une belle anecdote nous attend là-bas… On trouve donc le parking grâce aux indications relevées sur le forum. Sur la barrière au début du chemin, une petite affiche : « Reserved for Roberto & Valentina’s wedding. Please quiet. » Un mariage, ici, comme c’est étonnant… et romantique ! On y va, on se dit que si on dérange, on fera demi-tour. Arrivés au bord du canyon, on trouve un autre couple, assis tranquille, et on se trouve un petit coin à l’écart pour nous aussi. C’est magique. Le Grand Canyon devant nous, seuls. Puis on entend des éclats de voix et de rires à gauche, et on voit au loin une dizaine de personnes, dont un couple au bord de la falaise, probablement en train de se faire photographié. Comme j’aime les mariages, je zoome avec mon appareil photo pour voir le bonheur sur leurs visages, et je vois un smoking noir, et un smoking blanc : trop fort, mon 1er mariage gay, et au Grand Canyon !! Ca m’a émue, j’ai trouvé ca trop mignon ! En fait, sur l’affiche ça devait être Valentino ???!

Bref, on profite du coucher de soleil, les roches deviennent d’un rouge intense, c’est beau… La paix absolue.
On rentre et arrivés à la voiture, les mariés arrivent en 4x4 et sortent pour enlever la barrière. On leur dit Bonsoir, et puis je les félicite pour leur mariage. Ils me remercient, on rigole un peu, et je leur dit qu’hier c’était nos 17 ans. Oh Congratulations !!! Voilà, belle courte rencontre, on se souviendra de ce moment…

Allez, retour au lodge, dodo, demain c’est helico !!!!!

Les photos dans le msg suivant…

Eywa

photos du jour 15

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Grand Canyon :
photos du jour 15 - Eywa42

photos du jour 15 - Eywa42

Le condor n°23 :
photos du jour 15 - Eywa42

Shoshone Point au coucher du soleil :
photos du jour 15 - Eywa42

Eywa

la suite...

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Re-bonjour,

Jour 16 : GC Sud - Page
Aujourd’hui, on va faire notre baptême en hélico au-dessus au Grand Canyon, s’il-vous-plait !! On a choisi le tour de 50 min en Ecostar. Sur leur schéma le tour de 30 min fait un aller-retour au-dessus du GC, coté Hermits Road, alors que le tour 50 min fait une boucle complète jusqu’au canyon du Little Colorado, puis jusqu’au GC Nord, et retour par Hermits Road.

Nous voilà dans la salle d’attente, avec 20-30 autres personnes, notre gilet de sauvetage à la ceinture, et notre étiquette « Ready for lift-off » sur l’épaule… On nous appelle, nous serons finalement avec 2 couples de français à la retraite, originaires de Nantes et en voyage de 5 semaines dont 1 semaine à NY… Le départ est impressionnant, le pilote s’élève doucement sur place, puis se place dans le sens du départ, et voici le go : il accélère et se cabre, on a l’impression d’être carrément à la verticale, c’est grisant !!! Après ce départ fun, il rétablit l’assiette et nous voilà à survoler la forêt. Et puis le bord du canyon arrive, et … époustouflant, on se retrouve à 1500m au-dessus du Colorado, c’est le grand plongeon visuel !

Les photos au travers du cockpit ne rendent pas la beauté de ce moment unique et inoubliable…

Au retour, nous nous laissons tenter par la photo souvenir à 20$, pourtant, on s’était dit fermement que non, mais pour le souvenir, 20$ c’est finalement pas grand-chose sur le prix total du voyage !!!

Allez, au revoir le GC, on prend la route direction Page, où on commence par aller voir Horseshoe Bend. Il est midi, la balade n’est pas longue, mais en plein cagnard quand même ! On monte et on redescend la butte, et on arrive au bord du plateau. Il y a vraiment beaucoup de monde, et notre plaisir est un peu gâché car l’accès au bord est limité… Mais quand on trouve enfin une place un peu à l’écart : le méandre est magnifique encore une fois. Plateau de roche rose, et eau bleue, verte, le tout baigné de soleil. On se balade un peu, mais pas trop longtemps : la chaleur et la foule nous font fuir…

On va ensuite s’arrêter au barrage, avec une belle vue depuis leur grande baie vitrée, puis on continue la route pour s’approcher un peu du lac. Avant la Wahweap Marina, on voit une route à droite qui mène à un point de vue très sympa su le Lac et la Marina. On file jusqu’à Lone Rock, et on y découvre une belle plage, prise d’assaut par les camping-cars et caravanes. Mais la plage est tellement grande qu’il y a de la place pour tout le monde… On profite de notre 4x4 pour faire comme tout le monde : on descend le sable en voiture, jusqu’au bord de l’eau. On fait trempette, juste les pieds pour voir la température : plutôt agréable, c’est décidé on revient demain…

On revient sur Page et sur la route, même la voiture est perdue : le changement d’heure Arizona – Utah – Page – Lake Powell est perturbant !! Arrivés au Red Rock Motel, on regarde la pendule et on s’y tient ! Accueil cool et sympa, on s’installe, puis on passe à H2O Zone pour la location de jet ski qu’on avait prévu de faire demain : malheureusement ils sont fermés depuis quelques jours, saison finie (la dame m’avait prévenue par mail de la possible fermeture). Du coup on change nos plans : on déplace Antelope prévu le surlendemain, et on repartira plus tôt de Page.

La balade du soir ce sera Hangings Garden (départ juste avant le barrage). Balade sympa, quelques points de vue sur le lac, jolis « jardins suspendus » : en fait ce sont des fougères et autres végétaux qui poussent sur une paroi dans une alcôve de la roche, où l’humidité s’accumulent. La balade devient aussi très intéressante après, on monte au-dessus des roches et là belle vue sur le lac, on déambule un peu comme on veut sur les roches. Et puis le soleil déclenche, les roches deviennent oranges, une fois de plus le soleil couchant est merveilleux dans ces paysages de l’ouest…

Après quelques courses, retour à l’hôtel, photos, journal, douche, manger, dodo, demain, on sort le trépied… ou pas !!!
Les photos dans le msg suivant…

A plus
Eywa

les photos du jour 16

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
le cockpit :
les photos du jour 16 - Eywa42

la confluence avec le Little Colorado :
les photos du jour 16 - Eywa42

le Colorado :
les photos du jour 16 - Eywa42

Horseshoe Bend :
les photos du jour 16 - Eywa42

le Lac Powell depuis le point de vue :
les photos du jour 16 - Eywa42

la plage à Lone Rock :
les photos du jour 16 - Eywa42

Hangings garden :
les photos du jour 16 - Eywa42

la fin de la balade aves les couleurs du soir :
les photos du jour 16 - Eywa42

Eywa

Merci, Eywa

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
,,Bonjour, @ Hiacinthe : la photo du rapace est superbe : je ne sais pas trop, je ne m'y connais pas suffisamment. Un aigle ? Sympa aussi Mesa Arch dans l'apres-midi... En fait à plein d'endroits il faudrait revenir à différentes heures... @ Architect : pour le trépied à Antelop, ça arrive bientôt (Jour 17)... Eywa

Bonjour Eywa,

Moi aussi, j'ai tendance à penser que c'est un aigle, mais je n'en suis pas sûre.

Oui, il est intéressant d'aller voir certains sites au lever du soleil et en fin de journée.

A+

Hiacinthe

Merci pour ce compte rendu

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Merci pour ce compte rendu détaillé. Il me rappelle des bons souvenirs, notamment le baptême d'hélicoptère.

Heureusement que la pluie a cessé et que l'hélico n'a pas été annulé !

A bientôt !

Hiacinthe

la suite

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Bonjour,

Oui, pour l'hélico, on a eu chaud... Yavait quand même pas mal de nuage, donc les photos sont pas magnifiques, mais quel souvenir !!!


Jour 17 : Antelope Canyon

Aujourd’hui nous comptions suivre les conseils de certains d’entre vous : allez sur le parking de l’Upper Antelope Canyon, réserver un tour vers 12h, et allez faire le Lower juste en face… Bah, c’est pas tout-à-fait ça !!!

On arrive donc sur le parking du Upper Antelop Canyon (8$/pers) à 8h30. Il y a déjà ENORMEMENT de monde. On sort de la voiture, avec appareil photo et trépied, et là une Navajo pas aimable (je ne juge pas, je décris la scène) crie à la ronde : "Pas de trépied photo. Ici on marche, on fait clic clac photo et on repart. Pas le temps de d’installer un trépied. Trépied non admis". Bon, je remballe mon trépied… Et on repart pour aller s’inscrire. On arrive devant les « vendeurs », la même nana me dit : « Plus de place pour le Prime Time ». Je regarde le tableau derrière elle :
- Départ 9h, 10h, 13h, 14h, 15h : 25 $ / pers
- Départ 11h, 12h : 40 $ / pers
- P/T 11h : 80 $ / pers : « seul tour avec le faisceau garanti »
Déjà les prix, waouh, si on veut faire le P/T 80$, avec le parking 16$, et le lower derrière 20$, on arrive à 216$ quand même…
Bon le P/T n’est plus dispo, et dans les autres le faisceau n’est pas garanti (je ne comprends pas pourquoi il y a un tour 11h normal et un autre 11h P/T ???). Donc payer 40$ pour faire le Upper dont la seule différence avec le Lower est ce faisceau, qu'ils ne garantissent pas, j’ai des doutes… Cette approche ne nous plait pas, on file direct au Lower, que beaucoup d'internautes trouvent plus ludique finalement…

Au Lower, nouvelle affichette, nouveau dilemme !!
- visite guidée 1h : 20$ + permit 8$ / pers – Aucun trépied accepté
- visite photographe libre 2h30 : 42$ + permit 8$ / pers – Trépied obligatoire pour chaque personne

Zen… Je propose, vu qu’on a économisé sur le Upper, que nous prenions tous les 2 le tour photographe, quitte à payer 50$ en double pour rien, puisque nous n’avons qu’un seul trépied… Elle me répond que c’est pas possible, que la seule façon de faire le tour à 2 avec un seul trépied, c’est que l’un paye le tour photographe, l’autre le tour guidée, mais que le 2ème n’aura pas le droit d’attendre le 1er (qui lui est libre) et sera obligé de coller au groupe… Re-zen… Je comprends pas trop pourquoi ils n’acceptent pas qu’on soit prêt à payer 2 x 50 $, même si on a qu’un seul trépied… Mais ça n’a pas l’air négociable ! On ne veut pas rater ce canyon, alors on remballe notre trépied, que j’avais acheté et emmené spécialement pour ça. Un peu énervée quand même !!!

Allez, départ de la visite, on part quand même avec une impression de vaches à lait, tout juste bons à leur donner du fric… On arrive au canyon, et là, quand elle nous montre où on va rentrer, on est sur le c… On descend la 1ère échelle, et bam, la magie opère, on oublie les problèmes, on se dit qu’on aurait eu tord de rater ça !!!

C’est tout simplement magnifique, ya pas de mots, c’est fabuleux. Les vagues sur la roche, les couleurs, on progresse là-dedans, c’est irréel. Quand aux photos, elles seront nombreuses, et pour certaines, on ne sait plus dans quel sens les prendre !!!

Un mot supplémentaire sur la visite en elle-même : 1 h en tout, pas de demi-tour (on entre d’un coté, on remonte le canyon, on ressort de l’autre coté), la guide nous laisse largement le temps pour prendre les photos, nous laisse trainer pour faire des photos en solo, nous prend en photo à 2 endroits, nous donne des conseils pour les photos. Bref, vraiment le top, on ne se sent pas brusqué du tout, et je pense que ça n’aurait pas été pareil au Upper.

Donc pour moi, il faut absolument faire le Lower, il est magnifique et on nous laisse le temps d’apprécier. Bon ça ne m’empêche pas de regretter l’histoire du trépied, mais ceci n’entache pas la beauté du site. Pour le Upper, oui, le faisceau ça doit être quelque chose de merveilleux, mais je ne sais pas si ça vaut 80$. Lorsqu’on reviendra, je ne sais pas encore si on le fera…

A 10h15 donc, on a la journée pour nous… On commence par une petite balade (indiquée par le gérant du motel) : une route descend à gauche avant le barrage, on tombe sur un point de vue du barrage, pas mal, puis une balade à pied, 5 min dans les roches pour apercevoir le Colorado en aval du barrage. Plutôt sympa, pas touristique.

Puis on décide d'aller tester la piste vers Alstrom Point, quitte à faire demi-tour si ça devient trop cassant pour notre 4x4 des villes... On cherche l'entrée de la piste, on trouve pas, on trouve un BLM, et on va se renseigner, déjà sur l'état de la piste (il a pas plus depuis un moment mais on sait jamais), et puis sur la localisation. On repart avec une carte, pas hyper détaillée, on trouve toujours pas !!! On rentre au motel, pause dej, et google maps détaillée, imprim écran etc, faut qu'on trouve !! Finalement, on arrive à trouver le début de la piste, on était passé pas loin... Mais au bout d'1 km, un bon wash, des creux importants, c'est mal barré pour l'Equinox. On descend, on essaie de trouver une voie moisn abrupt, mais on est bien obligé de se rendre à l'évidence : c'est pas possible, ou alors vraiment quper chaud, et on n'est qu'au début de la piste !!! Et puis faut revenir par le mêle endroit. Encore une fois, c'est frustés mais raisonnables que nous abandonnons...

On décide de se consoler en allant voir la Wahweap Marina, qu’on a vue que de loin. On se renseigne du coup sur les tours en bateau, et on réserve pour le Antelope tour (1h30) à 16h30. Avec tout ça, il est déjà 15h, il faut prévoir le retour à la marina pour le bateau, bref, on n’a plus trop de temps pour la baignade, et en tout cas, Lone Rock ça fait trop loin… Du coup on se rabat sur xxx landing (je ne sais plus le nom, c’est sur la route à gauche de la marina) : petit plouf rapide mais agréable, dommage qu’on soit pris par le temps. On regrette un peu notre réservation…

Pour le tour en bateau, l’organisation laisse à désirer : on nous dit d’attendre dans le hall, il y a beaucoup de monde, l’heure avance, jamais on ne partira à l’heure… Puis on vient nous chercher, on descend à l’eau, on monte en bateau, avec tout ce monde ça prend un peu de temps, mais ça se fait… Et finalement le tour durera bien 1h30, pas de problème.

Le tour en bateau : c’est sympa, on appréhende mieux le Lac Powell, même si ce tour d’1h30 est vraiment tout petit par rapport à la taille du lac. On s’enfonce dans l’Antelope canyon, ça se ressert de plus en plus. Les roches sont roses, beiges, et blanches, l’eau est limpide, c’est calme, c’est beau. On arrive au demi-tour, de toute façon le bateau ne risque pas d’aller plus loin vu comme c’est serré (et là, on regrette le jet ski évidement… ! ). Bref une jolie approche du Lac Powell, qui donne envie d’aller explorer d’avantage…

Ce soir, on a envie de viande : ce sera au Big John’s Texas Barbecue : de grandes tablées en extérieur, en bord de route en centre-ville, le seau de cacahuètes non décortiquées qui passent entre voisins, des immenses barbecues fermés sur le trottoir, et un pound de viande plus tard, mon mari abandonne… Bon en fait, il a pris un pound, mais c’était pas un steak, mais de la viande effilochée baignant un peu trop dans la graisse (beef brisket = poitrine de bœuf) : bon, mais vite écœurant… Belle ambiance typiquement américaine.

Donc voilà une journée mitigée, pleine de superbes souvenirs, et aussi une après-midi que l’on trouve pas optimisée… Piste impossible, trop tard pour un grand tour de bateau, et plus le temps pour profiter d’une bonne baignade… C’est comme ça !
Retour au motel, photos, journal, douche, on fait les valises, demain on a de l’asphalte.
Les photos dans le msg suivants…

A bientôt
Eywa

les photos du jour 17

Signaler
Eywa42
Il y a 5 années
Les photos de Lower Antelope Canyon... choix difficile yen a tellement ! :
les photos du jour 17 - Eywa42

les photos du jour 17 - Eywa42

les photos du jour 17 - Eywa42

les photos du jour 17 - Eywa42

On ressort du canyon par là, on voit la barre du haut de l'échelle, en bas de la photo au milieu :
les photos du jour 17 - Eywa42

Le Colorado en aval du barrage :
les photos du jour 17 - Eywa42

Les roches environnantes :
les photos du jour 17 - Eywa42

Le tour en bateau, dans Antelope canyon, bien serré :
les photos du jour 17 - Eywa42

Toujours en bateau, les couleurs du soir toujours aussi belles :
les photos du jour 17 - Eywa42

Le resto et son ambiance :
les photos du jour 17 - Eywa42  les photos du jour 17 - Eywa42
les photos du jour 17 - Eywa42

Eywa

Wahouuuuuu

Signaler
moumouthe
Il y a 5 années
Merci de partager ron voyage 
ca donne envie de partir tt de suite lol
bon par contre jsuis choquee par le prix du upper et lower ....

super compte rendu

Signaler
Hiacinthe
Il y a 5 années
Bonsir Eywa,

Je m'aperçois que le prix pour la visite de l'Upper Antelope Canyon est devenu prohibitif. Nous l'avons visité en Juillet 2007 et je n'avais pas gardé le souvenir d'un prix si élevé.

J'aime particulièrement la photo du Colorado en aval du barrage.

Quand nous avons fait la promenade en bateau "Antelope Canyon", en Juillet, il y avait un départ à une heure plus tardive et on a pu admirer le coucher du soleil pendant cette promenade sur le lac.

Merci pour ce carnet de voyage très joliment illustré.

A+

Hiacinthe


Bons Plans Voyage Parcs nationaux de l'Ouest américain

Voyage Parcs nationaux de l'Ouest américain

Services voyage