Forum Brésil

Attention, le Brésil ça craint

65 réponses

Dernière activité le 24/07/2015 à 13:40 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler

Le 26 mai 2014
Bonjour,

Je suis rentré, il y a à peine 3 semaines du Brésil, et j'ai pu constater pleinement que l'insécurité y est fortement présente, et ce malgré tous les reportages rassurant vus à la télé.

2 agressions à l'arme blanche en 3 jours à Savador de Bahia.
La première devant l'église de Bonfim (à 14h) à Salvadore, et la 2° juste en début de plage à Itapua (12 km au nord de Savador, indiqué dans le Routard). Il était 11h du matin, des familles n'étaient pas loin et malgré mes cris, personne n'a bougé. Cette seconde attaque a été trés violente, j'ai échappé à un coup de couteau dans le ventre et c'est mon index qui a été touché avec 12 points sur doigt.

Puis les visites d'Iguazu et de Ouro Preto ce sont bien déroulées.

La suite du voyage à Rio n'a pas été tranquille. On sent bien qu'il faut rester dans les zones touristiques car, on sent une atmosphére pesante d'insécurité.

C'est un beau pays mais le fait d'être vigilant plus qu'à l'habitude, gâche le plaisir d'un si long voyage de l'autre coté de l'Atlantique.

Faites attention,

Ced

tu étais seul

Signaler

Il y a 7 années
Bonjour,

Je pars à Salvador 5 jours avec un pote pour voir la coupe du monde.
C'est pas très rassurant ton message :(
tu étais seul là ? Tu es resté combien de temps là bas ?
Quels sont les quartiers à éviter et ceux à faire ?
On logera dans une auberge de jeunesse dans le pélourinho.


Alors les chutes d'Iguaçu ça vaut le coup ? On y va aussi :)


Benoît

en réponse à...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
salut pas étonné....j'ai subi une aggression au couteau lors de mon dernier voyage à Copacabana à Rio de Janeiro
Mais c'était pas aussi violent

Eclaircissements

Signaler

Il y a 7 années
,,Bonjour,

Je suis rentré, il y a à peine 3 semaines du Brésil, et j'ai pu constater pleinement que l'insécurité y est fortement présente, et ce malgré tous les reportages rassurant vus à la télé.

2 agressions à l'arme blanche en 3 jours à Savador de Bahia.
La première devant l'église de Bonfim (à 14h) à Salvadore, et la 2° juste en début de plage à Itapua (12 km au nord de Savador, indiqué dans le Routard). Il était 11h du matin, des familles n'étaient pas loin et malgré mes cris, personne n'a bougé. Cette seconde attaque a été trés violente, j'ai échappé à un coup de couteau dans le ventre et c'est mon index qui a été touché avec 12 points sur doigt.

Puis les visites d'Iguazu et de Ouro Preto ce sont bien déroulées.

La suite du voyage à Rio n'a pas été tranquille. On sent bien qu'il faut rester dans les zones touristiques car, on sent une atmosphére pesante d'insécurité.

C'est un beau pays mais le fait d'être vigilant plus qu'à l'habitude, gâche le plaisir d'un si long voyage de l'autre coté de l'Atlantique.

Faites attention,

Ced


ced.bx, peux tu décrire les circonstances ? S'agissait il de junkie ? Subir 2 agressions en peu de temps, faute à pas de chance ?

Attention à Salvador

Signaler

Il y a 7 années
Bonsoir Benoît,

Nous étions deux, et pour la deuxième agression la personne qui m'accompagné a été tabassé sans avoir coups de couteaux.
La violence première vient du fait que l'on n'a même pas eu de sollicitations préalabres. On a été tabassé dés le début (histoire de nous intimider surement)... Face à la petite résistance de notre part, un agresseur a sorti un couteau et ça s'est empiré.

Notre programme prévoyé 2 jours complets sur place, mais avec les hospitalisations (Hôpital public puis hôpital privé) que l'on a eu, nous y sommes restés un jour de plus.

Pelourinho semble assez sécurisé (attention quand même en journée mais surtout le soir), de même que La plage de Barra. Par contre en partant de Pelourinho pour rejoindre Largo de Santo Antonio, on sent qu'il faut être plus vigilant. La quartier est plus populaire et les touristes moins nombreux (voire aucun).
Du coté de Bonfim, faire trés attention, de même si vous allez sur les plages derrière la basilique de Bonfim (Le quartier est trés populaire (quartier Ribeira), pas de touristes...)

Le soir même de la seconde agression, j'ai eu le consul honoraire de Salvador qui m'a confirmé que les problèmes de sécurité avaient augmenté ces dernières semaines voire ces derniers mois.
De même, le personnel de l'Hôpital Portugais de Salvador est trés inquiet de l'afflux de touristes pour la coupe du monde...car ils s'attendent à voir des victimes d'agression.

Concernant l'hébergement, ne pas oublier de fermer à clef ou de mettre dans un coffre toutes vos affaires sensibles, même dans votre chambre d'hôtel. Des vols sont opérés par le personnel de service.

Une fois à Iguazu, on se sent plus tranquille. Il faut rester vigilant, mais l'ambiance est différente et plus sereine. Ne pas oublier de faire le parc des oiseaux en face de l'entrée des chutes d'Iguazu. Moi qui n'aime pas les oiseaux en cage, j'ai beaucoup appréciè la configuration et l'organisaton de ce site.

En ce qui concerne Copacabana, la journée, il n'y a pas de soucis d'insécurité, mais dés que les magasins ferment on sent que cela change. Les rues cotées Océan sont plus sereines le soir que les rues à l'intérieur des terres.

J'espère que vous aurez que de bons souvenirs de ce voyage sous les cocotiers....

Ced

voici le resultat rousseff / FIFA

Signaler
lal01
Il y a 7 années
Nao Ter Direitos
Nao vai Ter Copa ! FIFA go home
Foda se !

http://www.lemonde.fr/sport/article/2014/05/26/mondial-2014-le-car-de-l-equipe-bresilienne-bloque-par-des-profs-en-greve_4426482_3242.html
Blatter dirige ce pays, les commercants sont spoliés , tous ce fric pour ca...

j'crois qu'il faut vraiment ouvrir les yeux et voir ce dont le peuple bresilien manque cruellement.... lisez les blog ,suivez les infos
ecoutez les revendications , le bresil n'avait surtout pas besoin de cette coupe ni meme des jo dans 2 ans
Meme Romario a honte de son pays et les p'tits blancs qui disent que c'est genial la bas.... hummm j'aimerai bien voir dans quels cercles ils evoluent... (800R$ pour l'ecole privée - 400R$ pour la plano de saude...... et c'est juste un echantillon...)
Tous les bresilens que je connait en France ne rentreront jamais à Rio à bahia à recife, et ils sont tous noirs.
la bourgeoisie / la classe B et les notables ont nourri cette revolte, ils sont la honte de ce beau pays, Allez y les Bresiliens vous attendent

Porra !

merci pour les compléments

Signaler

Il y a 7 années
Merci Céd pour tes compléments d'informations.Tu es de Gironde ?
Bon a priori, il va falloir extrêmement vigilant à Salvador et pas trop sortir.

Prudence sans parano

Signaler
Jeansfizz
Il y a 7 années
Je totalise un peu plus de 6 mois de voyages au Brésil sur les 3 dernières années, je n'ai jamais été agressé, ça fait une moyenne ;)


Tout ça pour dire que OUI le Brésil est un pays dangereux, il faut être vigilant, plus vigilant que dans la plupart des endroits du monde. Mais on peut aussi y passer un séjour très agréable, sans parano. Il faut respecter certaines règles de prudence, comme de ne porter aucun signe extérieur de richesse (vêtements et chaussures de marque, bijoux, appareils photos en bandoulière, montre, smartphone etc), ne vous baladez pas avec un sac à dos dans les villes, prenez juste le strict minimum avec vous, dans un sac plastique tout simple. Laissez tous vos objets de valeur dans un coffre à l'hôtel ou dans votre valise fermée à clef. Faites une photocopie de votre passeport et laissez l'original dans le coffre de l'hôtel sauf en cas de nécessité absolue (changer de l'argent par exemple).

Ne jamais opposer la moindre résistance en cas d'agression (sinon ça fini très mal). Les agressions ne sont jamais de la "violence gratuite" on vous agresse pour vos valeurs, donc donnez tout de suite sans discuter ça vous évitera des coups de couteaux (ou pire). Ayez toujours de quoi donner sinon ça peut aussi mal se passer, donc en général on conseil d'avoir sur soi un billet de 50R$ à donner sans discussion en cas d'agression, ça suffit bien souvent à régler le problème.

Les grandes villes comme Rio, São Paulo, Salvador de Bahia, Recife ou Fortaleza sont de véritables jungles urbaines, il faut y redoubler de vigilance. A l'inverse, dans les campagnes, les petites villes ou les lieux très touristiques comme Iguaçu, l'insécurité est bien moins présente. Sortez des grandes villes et vous pourrez faire de belles rencontres, c'est là qu'on profite le mieux de toute la chaleur de ce peuple accueillant et adorable.


Enfin, si vous savez vous "fondre dans la masse" en vous habillant simple, comme les brésiliens, vous passerez déjà un peu moins pour le "Gringo de base" qu'on repère à 100 mètres et qui se fait délester à tous les coups.N'entrez pas dans les favelas, même dans celles soit-disant "pacifiées", et soyez très prudent partout la nuit.


Jean

en réponse à...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
hmmmm tout ça c'est un peu des lapallisades....
moi je voudrais me ballader avec mon sac Vuitton et ma Rolex au poignet dans les rues de Rio...

que tu sois simplement en jeans avec un T shirt pourri ou habillé comme un nabab tu resteras toujours un gringo aux yeux des brésiliens locaux

Bien sûr

Signaler
Jeansfizz
Il y a 7 années
Bien sûr que tu resteras toujours un gringo, mais au moins un Gringo respectueux et qui évite d'étaler ses richesses au milieu de la pauvreté. J'ai voulu rappeler quelques règles élémentaires à l'approche de la CDM car pas convaincu que tous les touristes qui iront au Brésil à cette occasion en aient forcément bien pris conscience. La remarque du "pays secure comme vu à la tv" tend à le démontrer.

On n'a pas non plus le détail des agressions de Ced, j'aurais bien aimé savoir s'il avait respecté tout ça, car 2 agressions en quelques jours, pour la même personne, ça fait vraiment beaucoup.


Jean

Et la Suisse?

Signaler

Il y a 7 années
Pourquoi vous n'allez pas en Suisse, un pays de "petits blancs" pépères?

2 ou 3 peureux qui se font agresser au couteau sur une plage d'une ville comme Marseille courent sur internet raconter qu'un pays presque 16 fois la superficie de France est dangereux...


Tandis que 400 mille par an autres Français sont revenus du Brésil tranquilles et bien contents et sont restés muets...


C'est bien cela les avis sur internet, les mécontents sont toujours pressés de venir raconter leurs misères de ci ou de ça... les autres millions de contents du même service n'en ont rien à cirer et passent sous silence.

Les dangers dans les squares de Rio à 3h passé minuit

Signaler

Il y a 7 années
Et cette pauvre âme nomade canadienne, la dernière fois qu'elle a été à Rio de Janeiro pour se faire agresser au couteau (on l'a piqué sa Roulex), il était en train de draguer les mulâtres cariocas TTBM à 3 heures de la nuit sur la place du Lido à Copacabana... qui cherche, trouve... voilà!

Dans n'importe quelle grande ville au monde, si on traîne tard la nuit dans les squares pour faire la drague gay, c'est normal qu'on prenne de grands risques de se faire agresser, soit Amsterdam, Paris ou Rio de Janeiro. Et cela vaut aussi pour la drague hétéro dans les quartiers chauds de Pigalle ou Amsterdam, Fortaleza ou New York.


Comme quoi, pour Ame Nomade, les squares de drague gay à Montréal doivent être plus sûrs, naturellement vides d'âmes sous la neige presque éternelle, hahahaha

Précisions

Signaler

Il y a 7 années
Bonjour,

Mon message concernant mon voyage au Brésil n'a pour but que de prévenir des risques encourus, même en étant prudent.
En aucun cas, le flot des millions de touristes (environ 5 500 000 pour 2012) ne se détournera de ce beau pays.
Toutefois, quand la vie a été à un moment, en danger, je pense qu'il est normal de communiquer.
Alors que d'autres personnes communiquent sur les très beaux souvenirs au retour de vacances.

Pour ma première agression en plein après midi à Bonfim, ils ont voulu ma montre (qui n'avait pas de valeur particulière) en me menaçant d'un couteau.

La deuxième, sur la plage à 11h du matin, avec les familles pas loin, c'est déroulée par effet de surprise.
J'avais un sac à dos (de plage) avec serviette, créme solaire, le guide du routard, et mon appareil photo, que je n'avais pas utilisé.
J'avais le sac sur le dos et sans menaces préalables, j'ai été tabassé par l'arrière et me suis retrouvé au sol, dans le sable. Très vite ils ont sorti le couteau pour couper les lanières (je crois), mais sous la violence de l'attaque, je ne comprenait plus ce que se passait et pensant que je résistais, ils se sont servis de leur couteau pour récupérer le sac. L'élément complémentaire agravant (ou non), c'est que ce jour là, la police était en gréve... J'ai quand même le sentiment que même si la police avait travaillé, leur détermination était réelle.

Je pense que comme moi, vous suivez l'actualité et les émissions concernant le Brésil en ce moment.... Chacun, se fera son avis....

Ced

A proscrire

Signaler
Jeansfizz
Il y a 7 années
Attention, montres et sacs à dos sont à bannir au Brésil, on l'a souvent dit et répété ici même.
En porter n'est pas synonyme d'agression systématique mais c'est clairement un facteur "aggravant". Du coup, je ne suis pas surpris par la mauvaise expérience de Ced. En particulier dans les grandes villes, lieux touristiques et plages, bref dans tous les endroits où on peut trouver facilement du Gringo à délester de ses valeurs.

Quand je vais au Brésil je ne porte pas de montre, ou très rarement, si je ne peux pas m'en passer c'est une montre sans aucune valeur, sachant qu'elle risque quand même d'être volée.

Les sacs à dos c'est pareil, si vous ne pouvez vraiment pas faire autrement, portez le mais en position VENTRALE, le sac attaché devant vous et non pas dans le dos.

Quant à comparer le Brésil avec la Suisse ou même Marseille... n'exagérons rien. Le Brésil est le pays avec le plus grand nombre d'homicides par an : 56337 homicides en 2013 (contre 682 en France pour la même période), soit 80 fois plus qu'en France pour une population seulement 3 fois supérieure.

Ça ce sont les stats, bien sûr elles ne donnent pas d'idée précise sur le "ressenti" de la violence pour les voyageurs. J'adore le Brésil et j'y retourne aussi souvent que je peux, je me sens très bien dans ce pays, cependant il serait erroné et même dangereux d'en donner une image idyllique.


Jean

Salvador, c'est Marseille au Brésil

Signaler

Il y a 7 années
Vous avez omis les détails:

Salvador est une métropole dangereuse au Brésil, 2 millions d'habitants équivalente de Marseille en France, ce n'est pas un village près de Deauville... et en pleine grève de la police, de surcroît! L'Etat de Bahia est presque de la même superficie que la France... vous voyez comment elle est grande la France de Lille à Montpellier, de Menton à la Bretagne? Imaginez ça presque 16 fois au Brésil ^^


Et vous venez dire tout essoufflé que c'est un pays dangereux, le Brésil. Parce que comme beaucoup de Français, vous pensez que le Brésil se résume aux plages de Salvador, voire tout Bahia.


Votre double malheur vécu à Salvador se passe pareil partout dans le monde tous les jours de différentes façons à de différents touristes. Vous avez voulu connaître le Marseille du Brésil, vous l'avez connu...par contre, vous avez déjà mis les pieds à la Canebière de Marseille le soir? C'est ça, les plages de Salvador!


Les 5 millions et quelques d'entrées au Brésil que vous citez, ce ne sont pas tous des touristes friqués venir soutenir l'économie d'un pays... le Brésil ne se soutient pas avec l'argent apporté par les touristes, comme la France et les Seychelles. Parmi ces 5 millions, on y met toutes les entrées, touristes étrangers, hommes d'affaires étrangers, missions religieuses étrangères et aussi des Brésiliens résidents à l'étranger... eh oui, je sais mieux que vous.


Vous avez couru pour venir raconter votre misère marseillaise à Salvador, mais sinon, comme des millions d'autres étrangers qui ont visité le Brésil ces 12 mois derniers, si tout s'était bien passé, vous n'y serez pas venu. C'est connu.


Partout dans le monde, à Paris, New York, Londres, Buenos Aires ou Los Angeles, des touristes se font agresser de la même façon... mais ce n'est pas pour ça qu'ils vont courir sur internet raconter que tout le pays est dangereux... j'ai déjà vu ça, oui, mais des Français comme vous à Marrakech, Maroc, vite démontés par d'autres centaines de commentateurs français qui viennent à l'aide de la bonne image de l'hospitalité marocaine et les charmes de ses villes chaudes.

en réponse à...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
,,. le Brésil ne se soutient pas avec l'argent apporté par les touristes, comme la France et les Seychelles. eh oui, je sais mieux que vous.
.

ben non....vous ne savez rien de plus que les autres...
le Brésil se soutient grâce aux prêts financiers accordés par la France et notamment par le Club de Paris.
Peut-être ces derniers temps moins parce que le Brésil avec la croissance économique ( qui se recasse la gueule ) a contracté moins de prêts.

http://www.clubdeparis.org/sections/pays/bresil/viewLanguage/en

Mais comme ici il y a des gens qui ont une connaissance très limitée de la Politique mondiale je ne préfère pas continuer
Sinon "Psychoz" c'est toujours la même personne qui crée des comptes différents et qui squatte le forum du Brésil ?
Je me souviens d'un Alex_USA est-ce que c'est vous ?

Le Brésil ne doit rien à l'étranger

Signaler

Il y a 7 années
Salut, Ame Nomade.

Non, ce n'est pas moi ALEX_USA et si c'était, de quoi je me mêle? Est-ce que c'est vous qui payez ma connexion internet pour que je poste dans ce forum?


Je ne squatte rien, je suis là comme vous et d'autres pour donner des infos et parfois donner un peu de piquant sur des réponses farfelues comme la vôtre plus haut sur ce fil. C'est d'une mauvaise foi déconcertante, sur le braquage à Rio et les dettes brésiliennes. Et dire qu'au Brésil vous y revenez pour faire des économies ne pas voulant payer une petite bouteille d'eau minérale au terminal rodoviario de Rio de Janeiro et rouspétant ici dans le forum que le garçon du café vous avait refusé de l'eau du robinet. A Paris et à Montréal aussi les garçons de café refusent de nous servir de l'eau du robinet en disant que vous pouvez acheter des bouteilles Evian, hahaha




Vous avez oublié de dire que pour votre agression à Rio de Janeiro vous étiez tard la nuit, vers 3 heures passé minuit, en train de reluquer les mulâtres cariocas dans un haut lieu de drague homo qui est la place du Lido à Copacabana. Si vous étiez pareil à 3 heures de la nuit dans le Vondel Park d'Amsterdam, vous auriez eu aussi la même chance de vous faire braquer la Rolex dans ce haut lieu de rencontres gays de la capitale des tulipes empoisonées ^^


Concernant les dettes du Brésil, depuis belle lurette comme on voit sur le lien que vous montrez ici plus haut, il a tout payé rubis sur ongles avec ses propres richesses, pas besoin d'aller envahir d'autres pays pour en prendre le pognon. La Belgique, par exemple, a payé toutes ses dettes de guerre en 1920 avec les richesses qu'elle prenait des pauvres congolais, à l'époque réduits à l'esclavage dans leur propre nation. Et si vous dites qu'il est en train de se casser la gueule, c'est de pure jalousie car les Canadiens pour voir le soleil et fouler le sable de plages dorées doivent se barrer pour Cuba ou Rio de Janeiro... parce que c'est moins cher que Miami Beach ou la Côte d'Azur, évidemment.


Les Canadiens sont riches tout étant subordonnés à la couronne anglaise, c'est vrai, mais si l'on voit la population, on sait bien que c'est plus facile de nourrir 25 millions d'âmes nomades affamées de soleil que 200 millions de Brésiliens rieurs et hospitaliers. Donc, naturellement, plus de braquage et plus de beaux mulâtres insolents la nuit et le jour, cela va de soi, non?


Et vous n'avez jamais été braqué tard la nuit dans le parc la Fontaine à Montréal? C'est aussi une métropole, certes, plus sûre que Rio ou Salvador, avec toute la neige qui tombe à l'année, gardant les délinquants bien au chaud chez eux ;-)
Salutations.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_La_Fontaine




.

C'est un espace d'échange

Signaler

Il y a 7 années
Psychoz,

Merci d'alimenter ce fil de discution.

Je voudrais vous apporter quelques détails.

Vous notez : "Et vous venez dire tout essoufflé que c'est un pays dangereux, le Brésil. Parce que comme beaucoup de Français, vous pensez que le Brésil se résume aux plages de Salvador, voire tout Bahia."
Si vous avez lu mes messages, je ne parle pas seulement de Salvador. Je ne sais pas si vous êtes français, suisse ou brésilien, mais votre connaissance de la population française semble réduite. Je ne vous en veux pas.

Vous notez : "Votre double malheur vécu à Salvador se passe pareil partout dans le monde tous les jours de différentes façons à de différents touristes."
J'en doute! Voyageant beaucoup partout dans le monde, je n'ai jamais eu de problème comme celui là.

Vous notez : "vous avez déjà mis les pieds à la Canebière de Marseille le soir?"
Oui, je l'ai fait à plusieurs reprises bien aprés 23h.

Vous notez : "Parmi ces 5 millions, on y met toutes les entrées, touristes étrangers, hommes d'affaires étrangers, missions religieuses étrangères et aussi des Brésiliens résidents à l'étranger... eh oui, je sais mieux que vous."
Je suis heureux pour vous et heureux de lire qu'une personne ayant un tel niveau de connaissance, vienne la partager sur ce forum. Peut être que vous êtes consul. Vous devez alors avoir les mêmes informations que le consul au Brésil que j'ai eu au téléphone suite à cette agression ( ou peut être qu'il en sait moins que vous, malgré le fait qu'il vive là bas).

Vous notez : "Vous avez couru pour venir raconter votre misère marseillaise à Salvador, mais sinon, comme des millions d'autres étrangers qui ont visité le Brésil ces 12 mois derniers, si tout s'était bien passé, vous n'y serez pas venu. C'est connu."
Vous auriez préféré que j'attende le début des Jo de Rio de 2016?

Vous notez : "j'ai déjà vu ça, oui, mais des Français comme vous à Marrakech, Maroc, vite démontés par d'autres centaines de commentateurs français qui viennent à l'aide de la bonne image de l'hospitalité marocaine et les charmes de ses villes chaudes."
Effectivement, vous venez sauvez la belle image du Brésil que je viens d'écorner. Ecriver aussi à la chaine TMC pour dénoncer l'émission "90' Enquêtes : A l'heure de la Coupe du Monde : Rio entre rêves et tensions" diffusé mardi 3 juin 2014. Cette émission ne donne pas forcement une belle image de Rio.

Vous notez : "2 ou 3 peureux qui se font agresser au couteau sur une plage d'une ville comme Marseille courent sur internet raconter qu'un pays presque 16 fois la superficie de France est dangereux..."
Vous n'avez malheureusement pas compris que mon intervention sur ce forum d'échange est un appel supplémentaire à la prudence surtout avant la coupe du monde de foot. Et ceci à la vue de mon expèrience malheureuse.

Vous notez :"Tandis que 400 mille par an autres Français sont revenus du Brésil tranquilles et bien contents et sont restés muets..."
Alors invitez les à témoigner.....


Je ne suis pas venu ici pour polémiquer, seulement relater des faits suffisaments importants pour que les touristes qui partent au Brésil, redoublent de vigilance....

Je reste à l'écoute pour des personnes ou des interventions constructives dans le partage d'informations.

Les arrogances des personnes nombrilistes n'ont pas la nécessité d'être présente sur ce forum.

Bon voyage à tous

Ced

alors j´ai vraiment de la chance

Signaler
louissss
Il y a 7 années
Je vie en Bahia depuis 14 ans, j´ai une bonne tete de gringo, j´ai un commerce, je vais a Salvador pratiquement toute les semaines, j´ai voyagé au nord, au sud, en bus, en moto, en voiture, en stop, a pied, et jusqu´ici il m´est jamais rien arrivé. Ici c´est comme partout, si on provoque tout va bien, eviter d´attirer l´attention, sortez pas n´importe ou a n´importe qu´elle heure, comme vous feriez n´importe oú. Sur que aurour des stades pendant la coupe faudra etre vigilent, mais pas non plus tomber en parano total, les gens trop mefiant attirent l´attentio des petits malins.Alors allez y tranquil et profitez au maximum.

Pour Ame Nomade

Signaler

Il y a 7 années
Salut, Ame Nomade

Je viens rectifier ce que j'ai dit plus haut. Je suis allé voir ton historique de messages, me souvenant d'avoir lu quelque chose sur ce drame passé à la place du Lido à Rio de janeiro un bail déjà et j'ai pu remarquer que j'ai eu tort sur certains points, à cause de l'avoir lu très vite la première fois.




Non, il n'était pas 3 heures passées minuit, mais bien vers 20h, comme tu dis
sur ton récit. Non, tu étais de passage, tu ne draguais pas :D


Ce n'est pas toi qui a reluqué les mulâtres, ce sont eux qui t'ont ciblé et t'ont tombé dessus comme 2 chats sur un pigeon ...avec un couteau. Quoique, on se demande pourquoi tu devrais passer juste à côté d'eux, qui étaient dans l'ombre, quand il fait noir nuit à cette heure à Rio de Janeiro. Moi, si je vois deux gars bizarres tapis dans l'ombre, je ne passe pas à côté d'eux et je prévois déjà un plan de secours.


Tu t'es laissé faire trop vite. Dans ce quartier mouvementé et à 20 heures, tu aurais pu crier et détaler comme un diable, mais tu est resté tétanisé, comme le jaburu en Amazonie qui se laisse prendre par les crocs du jacaré au lieu de battre ses ailes et s'envoler loin du danger.


Moi aussi, j'ai subi une agression pareille à Paris, étant jeune étudiant avec un baladeur aux oreilles, quatre grands gaillards français (ils étaient blancs aux yeux clairs avec l'accent parigot) m'ont encerclé au quartier de l'Opéra et m'ont pris l'appareil aussi facilement comme on prendrait le pirulito de la bouche d'un enfant. C'est la surprise et l'effet assommeur de se faire dépouiller là où on ne s'y attendrait pas.


La place du Lido à Rio reste toujours un haut lieu de drague gay le soir et la nuit, donc ça attire aussi les voyous venant détrousser les gringos homos qui par là passeraient à la recherche de frissons locaux. Les natifs, connaisseurs du danger, détalent plus vite.


Au départ j'ai cru que tu fusses Canadien, vu tes commentaires de l'époque, mais le doute reste toujours. Donc, ce n'est pas sûr que tu connaisses le parc La Fontaine.


J'espère que tu ne tournes pas trop souvent dans les forums cet épisode en drame, car cela arrive partout dans le monde dans le même style. A Lisbonne, mon premier soir de vadrouille dans un pays où je parle la langue et je fais couleur locale, j'ai été agressé par une bande de voyous dans le BAIRRO ALTO, l'équivalent du quartier de LA BASTILLE à Paris, vers 22 heures, avec du monde dans les endroits fermés mais pas dans les rues étroites, c'était décembre. Bagarre générale avec lancement de gaz lacrymogène, tout ce petit monde a fini au poste de police. L'un des voyous, étant recherché, est resté pour 6 mois pour faire de la taule pour un autre crime et moi j'ai gardé l’œil au beurre noir pendant 3 semaines. Et pourtant, je trouve que ce fut normal, j'étais un gringo très jeune, fragile, trahi comme étranger par mon accent et ainsi je me suis attiré des ennuis dans un quartier bohème d'une capitale européenne.


Pour éviter les agressions en tourisme à l'étranger, restez groupés, n'allez pas dans les quartiers chauds et plages désertes seuls ou à 2 et couchez-vous tôt, comme font les Allemands.


Lire le récit d'AME NOMADE dans son intégralité.


https://www.routard.com/forum_message/1927464/victime_d_une_agression_en_plein_rio.htm#1927520

Juste un truc...

Signaler
benj77
Il y a 7 années
le Brésil a une dette de 60% du PIB, essentiellement intérieure (détenue par ses habitants). La France et les pays similaires, c'est plutôt 90% de dette extérieure (donc dépendance vis à vis des marchés), ne disons donc pas n'importe quoi à cet égard. Cela fait quasiment vingt ans que le Brésil ne demande plus rien aux instances extérieures et les derniers abandons de créance, ce ne fut pas par philanthropie, mais pour refaire de ce pays un acheteur potentiel. Ça a permis à Alstom (boîte française) par exemple, en corrompant massivement, de doubler le métro de S. Paulo

Ensuite le risque au Brésil est évidemment plus élevé qu'en France (suffit de voir les chiffres) mais on le sait avant de partir, on profite d'un coût de la vie moins élevé, il reste Genève ou Luxembourg pour ceux qui ont peur de tout (NB/ j'ai été agressé plusieurs au Brésil, ça ne m'empêche pas d'y revenir en tenant compte des "cours pratiques" comme le sont en ce moment les Chinois à Paris, littéralement détroussés au quotidien)
- pas de montre ou une montre qui en jette un peu au premier coup d'oeil, mais sans valeur (on en trouve des dizaines sur le marché) à donner de suite. La dernière fois, à Recife, avec un flingue et en face de l'aéroport international, on m'a piqué mon chrono swatch (105 euros) que j'ai donné de suite (et le type a fui, il a visualisé de suite le caillou qu'il se paierait contre elle alors que devant une Philippe Patek à 20.000 euros dont la richesse est le mécanisme et... la discrétion du vrai riche, il aurait pété un câble) et/ou un billet de 50 euros à fournir de suite (idem, il le prend et fonce vers son dealer)
- pas de sac à dos
- taxis dès qu'il fait nuit voire de jour pour traverser certaines zones
- se faire accompagner dans les endroits "qui craignent": n'importe quel réceptionniste de pousada modeste connaît "quelqu'un qui connaît quelqu'un qui connait quelqu'un", costaud et heureux de gagner 30 R$ en accompagnant un gringo photographieur, dans le magnifique cimetière S. Isabella de Belém. En plus vous faites une "bonne action"

Quant à ceux qui se font piquer Rolex, colliers en or, et "toute cette sorte de choses" parfaitement inutiles en voyage... Ce n'est pas grave: ils avaient les moyens de se les payer. La Brésilienne qu'on a cambriolé et à qui on a piqué une gazinière en plein jour (un camé en avait besoin pour la revendre à bas pris et rembourser son dealer), qui ne peut plus cuisiner le riz et les haricots de ses gosses, c'est plus grave

lol Alors là!

Signaler

Il y a 7 années
Voyons, ce n'est pas l'Irak, quand-même :-)

Il ne faut pas institutionnaliser le péage à gringos avec un billet flambant neuf :D


De petites histoires genre se faire braquer la montre ou le baladeur partout dans grandes villes sûres européennes, je peux aussi en vous raconter des dizaines dans ma vie. Il suffit de lire mes billets postés. Cela fait partie du voyage, quand on est voyageur, on est pigeon voyageur avant tout. Mais, je vais mettre les points sur les iiii






1) Cette histoire de montre Rolex au poignet.... quelle idée pour un touriste à Paris ou à Salvador de se balader avec une montre au poignet, même en plastique, s'il est loin de son bureau ou chantier, s'il est en vacances et ne dépend pas des heures, à part de se rendre à temps à l'aéroport ou aux terminaux d'autocars ou gares ferroviaires? Il veut savoir l'heure? Qu'il lève les petits yeux autour de lui et il verra toujours une horloge quelque part.


Qu'il demande l'heure aux passants, beaucoup d'amitiés ou mariages commencent comme ça, en demandant l'heure à un inconnu ... bel inconnu parfois, rs Il veut vraiment une montre, à part l'heure qu'il voit affichée sur son téléphone mobile? Alors qu'il prenne une montre en plastique à 5 euros achetée d'occasion pour les voyages entant que Routar et la garde dans sa poche de pantalon ou pour les femmes, dans le soutien-gorge. Pour ceux qui veulent voyager en grand style luxe à outrance ROLEX et LOUIS VUITTON comme les Canadiens, qu'ils en subissent les conséquences.


2) Cette histoire des fameux 50 réaux en billet flambant neuf et bien plié réservé aux voleurs ... hahahaha
Il faut arrêter avec ça, d'emporter toujours un petit billet tout neuf sorti du distributeur pour donner aux bandidos. C'était une combine chez quelques brésiliens des grandes villes déjà à l'époque quand il n'y avait pas les réseaux sociaux et les forums voyageurs étrangers pour mettre ça en avant... ce n'était pas un truc systématique, c'était une rigolade entre les gens... une fois que ça c'est répandu sur le net, cela arrive très rapidement aux oreilles des bandidos et drogués, parfois même à leurs yeux, car ils ont accès à l'internet aussi. Les brésiliens disaient en rigolant qu'ils sortaient toujours avec l'argent du voleur, mais ça, c'était pour rigoler, parce que vraiment personne au Brésil sortait avec un billet de 50 réaux réservé aux


Cela marche de moins en moins, surtout quand le gringo donne presto illico au bandido ce joli billet tout réservé, lui, le bandido, n'est pas con et s'il n'est pas en manque et peut attendre ou s'il n'est pas drogué et est complètement lucide, il saura très bien qu'on essaie de le rouler et là, les choses peuvent se gâter...


Résultat, le bandido sobre et pas pressé fera ce qu'il fait de plus en plus: il prendra le billet et demanderas le gros que vous avez caché dans votre banane autour de la taille ou dans le soutien gorge. Les bandidos plus coriaces vous feront déshabiller, vous laisseront en chaussettes et cueca, voire culotte en dentelle, et les plus hardis mettront la main dedans pour être sûrs que vous n'avez rien caché dans le coffre secret.


Donc, je vous conseille de faire plus discrètement à l'ancienne, ayez quelques vieux papiers, tickets de supermarché, vielles notations sans risque et au milieu ces fameux 50 réaux (reais, pluriel portugais) en vieux billets de 10 et 5 réaux, pour que cela emplisse la vue du bandido drogué et il soit content pour aller vite acheter son caillou. Cela devient ridicule de voir que même les ambassades gringos sur internet donnent ce commandement comme si c'était une institution au Brésil hahahaha Ce n'est pas une institution, ce sont les réseaux sociaux et forums étrangers qui ont institutionnalisé ce truc à la con bien caché et discret de la survie de certains brésiliens des pauvres couches sociales dans les transports et quartiers dangereux.


Tous les bandidos drogués savent dorénavant que tout gringo qui croise son chemin doit forcément avoir sa dîme réservée dans sa poche gringa.
Arrêtez ces conn*****, sinon bientôt vous allez voir comment les bandidos ne seront plus contents et vont augmenter le péage au moins pour 100 réaux.

Embauchez un vrai guide touristique

Signaler

Il y a 7 années
3) Oui, emportez votre sac à dos... vous verrez des millions de Brésiliens avec de beaux sacs à dos et de beaux sacs de femme dans les bus et le métro, et vous aurez l'air nul avec les mains vides, parce que vous avez suivi des conseils trop poussés sur internet qui peuvent vous faire tomber dans la paranoïa ;-)... attention!

4) Oui, pour les guides, si vous voulez aller dans des sites spéciaux genre plages et forêts isolées, favelas ou cimetières art déco (le risque de se faire braquer par des bandidos zombis sortis des tombes???) pour faire des photos, embauchez un guide de tourisme local... dans toutes villes et villages il y a des guides officiels, enregistrés et tamponnés... faites comme vous feriez à Paris, New York ou Tokio, prenez un vrai guide payé officiellement et des costauds et officiels, il y en a, pas de soucis :D. Prenant quelqu'un qui est connu de quelqu'un vous prendrez aussi des risques.


Ne vous prenez pas pour un touriste philanthrope en lui donnant 30 réaux pour "faire du bien", il ne serait pas en train de mourir de faim, certainement... ce genre de travail au noir il pourrait le faire aussi chargeant des sacs de farine sur les quais ou poussant des chariots dans les marchés, comme cela se voit à Rungis, Paris. Touriste et payer un travailleur au noir, ce n'est nullement "faire du bien", vous n'êtes pas des sociologues philanthropes en voyage au Brésil, vous êtes des touristes, point barre! Arrêtez de vous prendre pour des mères Teresa dans les tropiques.

en réponse à...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
,,le Brésil a une dette de 60% du PIB, essentiellement intérieure (détenue par ses habitants). La France et les pays similaires, c'est plutôt 90% de dette extérieure (donc dépendance vis à vis des marchés), ne disons donc pas n'importe quoi à cet égard.


c'est parfaitement exact.
Mais ça me fait sourire en lisant cela...
le Brésil va dépenser une bonne partie de son argent capitalisé avec la croissance économique de ces dernières années en construisant des infrastructures flambantes neuves alors que le pays n'a pas vraiment besoin de ça.
Ce qui fait que quelque part pour construire ces infrastructures il faut emprunter de l'argent pour des investissements non productifs.
Donc on emprunte à un certain taux d'intérêt, c'est toujours l'éternel schéma pays industrialisés/pays émergents , les premiers prétant de l'argent et gagnent de l'argent de cette manière.
Donc résultat des courses les entreprises françaises du bâtiment ou autres,les banques européennes ou américaines, ce sont celles qui gagnent de l'argent alors que le Brésilien de la rue en perd..
Il n'y a qu'à voir l'Afrique du Sud et les stades qui ne servent plus à rien ou remplis en deça de leurs capacités

pardon précisions...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
=>modération du routard : c'est dommage on ne peut pas éditer son message pour le corriger

Je n'ai pas précisé: infrastructures flambantes neuves pour la coupe du monde évidemment

C'est quand même bien pratique

Signaler
benj77
Il y a 7 années
d'avoir une montre^^
Personnellement (chacun a sa part d'irrationnel) je me sens à poil si je n'en ai pas une au poignet, j'en ai une de cent euros - environ - pour voyager, une autre qui m'a coûté 1.700 euros que je réserve pour quelques grandes occasions: clair que je ne la porterais pas à Lapa, la nuit (d'ailleurs je ne vais pas à Lapa, pas plus qu'à Pigalle)

Cela dit je suis très content d'avoir raté ma vie (comme disait Seguela), parce qu'à mon âge canonique, je n'ai pas de Rolex (la marque du parvenu soit-dit en passant: les vrais amateurs de belle horlogerie ricanent devant les Rolex)

Si on a ma manie, on a la chance de pouvoir porter des tocantes dont le prix va en gros de 20 à 300 R$ et qui offrent le service principal: donner l'heure sans exciter les convoitises et ça vaut pour les bijoux en or: OK dans les dîners chics, mais la nuit dans les quartiers chauds? Idem aussi pour des objets pas forcément chers mais qui ont une forte valeur sentimentale, qu'on aura tendance à défendre contre un type armé... pas un bon plan.

Pour comparer..., j'ai pas mal marché dans la jungle, en y prenant des précautions: j'avoue que je ne l'aurais pas fait sur des kilomètres avec une carcasse de barbaque ruisselante de sang sur le dos. OK tous les livres disent que le jaguar n'attaque l'homme que très rarement, mais le problème c'est que le jaguar ne sait pas lire. Donc éviter de se transformer en appât^^

C'est sûr que le Brésil est le seul pays au monde...

Signaler
benj77
Il y a 7 années
,,c'est parfaitement exact.
Mais ça me fait sourire en lisant cela...
le Brésil va dépenser une bonne partie de son argent capitalisé avec la croissance économique de ces dernières années en construisant des infrastructures flambantes neuves alors que le pays n'a pas vraiment besoin de ça.
Ce qui fait que quelque part pour construire ces infrastructures il faut emprunter de l'argent pour des investissements non productifs.
Donc on emprunte à un certain taux d'intérêt, c'est toujours l'éternel schéma pays industrialisés/pays émergents , les premiers prétant de l'argent et gagnent de l'argent de cette manière.
Donc résultat des courses les entreprises françaises du bâtiment ou autres,les banques européennes ou américaines, ce sont celles qui gagnent de l'argent alors que le Brésilien de la rue en perd..
Il n'y a qu'à voir l'Afrique du Sud et les stades qui ne servent plus à rien ou remplis en deça de leurs capacités


C'est sûr que le Brésil est le seul pays au monde... à faire de mauvais choix sociaux, ou économiques. Nous mêmes en France ne nous trompons jamais, et de ce fait nous n'en subissons jamais les conséquences. Notre croissance est florissante, nous ne déplorons pas de chômage, les partis extrémistes ne se développent pas, le pouvoir d'achat croît sans arrêt, nos impôts sont en baisse constante, des quartiers entiers ne deviennent pas des zones de non droit etc. etc. Tout baigne chez nous!

Si on laissait les Brésiliens s'émanciper par eux mêmes au rythme qu'ils décident et dans les directions qu'ils choisiront (ces derniers mois, avec les manifestations, ont montré que deus futebol était beaucoup moins un dieu qu'il y a quelques décennies), si on s'occupait de nos affaires guère florissantes en les laissant s'occuper des leurs, nous contentant de nous rendre dans ce pays merveilleux aussi souvent que possible et attendant sur place qu'on nous demande notre avis pour le donner (et surtout pas sur un ton pontifiant), l'amitié entre les peuples ne fera que croître.

Effectivement, il y a du boulot à faire au Brésil, en terme de santé, d'éducation, d'infrastructures, etc. Mais si on raisonne en terme de tendance ce pays semble aller dans la bonne direction quand d'autres au contraire stagnent voire régressent.

Pour ne pas sombrer dans le HS, je dirais que ça vaut pour la sécurité où il y a incontestablement des progrès à faire, mais quand je compare la situation à celle que j'ai découverte lors de mon premier voyage il y a pile trente ans, je rêve!

Les coqs

Signaler

Il y a 7 années
Et toc!

Pour faire baisser la crête d'un coq, rien qu'un autre coq


hahahaha ;-)

Je n'ai jamais fait que redire

Signaler
benj77
Il y a 7 années
ce que j'ai toujours dit sous des formes différentes.

Quand nous voyageons, nous avons des centaines de destinations à notre disposition, et des tas de critères pour les retenir. Nous voyageons avant tout pour nous.

Si le paramètre sécurité fait frémir, biffons de suite le Brésil (comme on biffera l'Islande si on est frileux, l'Angleterre si on aime la bière fraîche), tenant compte quand même que ce pays n'est pas la Somalie.

Mais si on y arrive crispé et tremblant, on attirera les emm... comme un pot de miel attirera les mouches.
Comme le chien mord d'abord qui a peur des chiens, le voleur s'attaque surtout au crispé craintif (ou au dingue inconscient).

Et cessons de voir au Brésil un paradis potentiel pour docteurs Schweizer d'opérette, qui iront se faire bien arnaquer en croyant "aller y faire le bien" (la misère fait crever du monde, mais elle en enrichit d'autres)

Sauf pour de vrais pros de l'humanitaire là où c'est jugé utile: ( et la plupart des grands organismes qui les emploient ont retiré le Brésil de leur liste, considérant que les ONG locales pouvaient - et devaient - prendre le relais), cessons de nous imaginer je ne sais quelle mission "messianique" quand on va au Brésil.
Ils manquent de médecins en ce moment? Sous la pression populaire (et pas sous influence étrangère), ils en font venir - en les payant - de Cuba, et en forment davantage dans leurs universités.
Si on continuait de leur envoyer de gentils toubibs européens en quête de "bumbas" en dehors des heures de service, les carences perdureraient

Quand la dengue sera bien installée dans le sud de l'Europe (question de peu de temps) sans doute serons nous bien inspirés de solliciter l'appui d'experts brésiliens. Ca m'étonnera qu'on le fasse, par orgueil mal placé.

Dans la rue c'est pas ça encore, mais dans les stades, la police brésilienne est infiniment plus efficace que les Européennes: il n'y a pas de drame genre Heisel, ou Bastia, au Brésl!

Pour paraphraser... "l'émancipation des Brésiliens sera l'affaire des Brésiliens, et d'eux seuls"
On apprend en faisant, pas en regardant faire, surtout si les "faiseurs" sont incompétents et/ou mal dans leur tête.

Même sur ce plan: la sécurité, quand on voit le chemin parcouru depuis la sortie de la dictature militaire et ses escadrons de la mort (il y a trente ans), bis repetita, pas de leçons à donner, ni là ni ailleurs, de même que nous avons en général horreur d'en recevoir de l'étranger (même quand elles seraient justifiées)

en réponse à...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
,,
Effectivement, il y a du boulot à faire au Brésil, en terme de santé, d'éducation, d'infrastructures, etc. Mais si on raisonne en terme de tendance ce pays semble aller dans la bonne direction quand d'autres au contraire stagnent voire régressent.


bonsoir mr Benj77 prix nobel d'économie
juste pour être pragmatique ( un terme totalement absent du vocabulaire français car on adore la masturb*** intellectuelle et les débats sans fin en France ) la dette ne peut que se creuser au Brésil et se creusera c'est inévitable et j'en mets ma main à couper.
Juste pour être pragmatique on peut faire une analogie avec mr-tout-le-monde on consomme toujours à crédit pour s'acheter une belle bagnole ou autre...
donc je vois deux axes
-soit le pays comme d'autres pays émergents va augmenter sa dette publique comme en France
-soit le pays va augmenter sa dette privée comme ça se passe aux USA ou au Royaume Uni bref les brésiliens vont contracter des crédits pour payer école privée,etc...et les infrastructures vont se délabrer comme ça se passe aux USA ou RU

je pencherais plutôt pour le deuxième axe au vu des méthodes de choc du FMI dans les années 80

Ah je vous laisse disserter,la masturb*** intellectuelle très peu pour moi

L'arrogance, toujours l'arrogance du coq

Signaler

Il y a 7 années
Et voilà pourquoi certains gens se font agresser dans la vie sans en avoir demandé. C'est bizarre, mais rien ne se passe par hasard dans ce monde.

Monsieur veut comparer l'économie d'une ex-colonie du Portugal exploiteur et qui a reçu tous les immigrants les plus pauvres du monde dans sa nation avec un pays vieux de 3000 mille ans et qui s'est enrichi avec les richesses d'autres pays dans le 4 coins du monde, en faisant du pillage intensif et l'exploitation sous formes de "colonies"... colonie c'est quand les colons arrivent pour coloniser et bâtir une nation et laisser des descendants et faire du métissage, pas comme les anciennes "colonies" françaises... Le Brésil, les Etats-Unis, l'Argentine, l'Australie et l'Afrique du Sud, ça ce sont des exemples de "vraies colonies européennes" dans les nouvelles terres... aujourd'hui de grandes nations multi-raciales, riches, développées ou qui se développent.


A part le Québec que la France a perdu rapidement pour l'Angleterre et qui fait partie du Canada anglophone de 25 millions d'habitants, sujet de la reine anglaise, quelle ex-colonie française vous pouvez me dire qu'on peut y aller et voir un pays prospère ou qui se développe en langue française avec des millions de citoyens blancs, métis, indiens, basanés, arabes et asiatiques comme le Brésil et plus riche encore, les Etats-Unis?? Regardons moitié de l'Afrique qui parle français... les Antilles? La Nouvelle Calédonie? La Guyane, où les Blancs n'y vont qu'avec un salaire doublé de celui de la métropole et en repartant en Europe ne laissent aucune trace d'ADN?


Dès que les colonies françaises se sont rebellé et ont déclaré indépendance, tous les Français qui y étaient se sont barrés en Europe en prenant tout ce qu'il pouvaient et n'ont pas laissé un métis ou un petit blanc qu'on peut dire Sénégalais, Rwandais, Malien, voire Haïtien... et ce monsieur arrogant vient donner des leçons d'économie brésilienne... Le Brésil a payé toutes ses dettes avec les richesses de son sol, tandis que les pays du Club de Paris prêtent de l'argent avec les richesses qu'ils ont accumulé et qui en ramassent toujours des pays plus pauvres conquis et soumis. Et n'en parlons pas des grandes villes françaises avec une super économie construite avec le trafic d'esclaves africains... comme ça 2 siècles après ils pouvaient prêter de l'argent à ces mêmes pays dont ils ont pris toutes leurs richesses.


Je vais encore revenir ici et afficher le récit de ce monsieur qui voyage style routard avec sa Rolex et son sac Louis Vuitton, où au terminal routier de Rio de Janeiro il se plaint qu'ayant demandé un verre d'eau du robinet à un garçon de café dudit terminal, celui-là l'a refusé, comme cela se fait dans les cafés de Paris ou autre grande capitale européenne, en lui disant d'acheter une bouteille d'eau minérale... lui, qui vient donner des leçons d’économie, il fait de petites économies sur les bouteilles d'eau à 50 centimes/euro à Rio de Janeiro. hahaha
Je reviens!

Moi je ne pense pas revenir discutailler à longueur de ligne

Signaler
benj77
Il y a 7 années
sauf s'il y a du neuf, déjà pas écrit, sur la sécurité.

Si le Brésil s'endette (et il y a endettement productif et endettement pour boucher les déficits, l'endettement n'est pas forcément une mauvaise chose**), c'est son affaire et pas celle des Français (qui c'est bien connu, sont en voie de désendettement massif^^
Ce sera aux Brésiliens, dans les urnes et/ou dans la rue d'exprimer, s'ils le souhaitent, leur mécontentement. Pas à nous, au nom de notre exemple bancal, des les tutorer et de leur indiquer la voie à suivre. Question de principe (notons que le Brésil a enfin réussi à mettre des politiciens corrompus en taule, et nous en sommes loin). Les protectorats, c'est fini!

** Un plan de cent milliards d'emprunts pour créer les infrastructures qui manquent, pour peu que la corruption ne mange pas l'essentiel, serait sans doute une bonne chose: pas des stades certes, mais des hôpitaux, des trains, etc.

Comparaison: un ménage qui s'endette à hauteur de 5 ans de revenus annuels pour acheter sa maison l'est infiniment moins qu'un autre qui doit un an de revenus, juste en crédits à la consommation.
Il n'est point besoin d'être "prix Nobel d'économie" pour connaître cette évidence de même que des crises conjoncturelles (en gros une tous les sept ans, là le Brésil est menacé par une bulle immobilière) ne remet nullement en cause les grandes tendances même si sur le moment elles "secouent" durement les pays

Le forum ça craint

Signaler
Jeansfizz
Il y a 7 années
En réponse au titre du post "le Brésil ça craint", et bien, une chose est sûre, ça craint moins que ce post en tout cas :) Foire d'empoigne, combat de coqs, etc... il y a visiblement des gens qui s'ennuient. Je ne sais pas si quelqu'un aura le courage de lire votre prose, moi en tout cas, je ne l'ai pas eu.

Suggestion macro-économique pour redonner au forum un air aussi respirable que celui du Brésil : Envoyez-vous des messages privés, vous semblez avoir tant de choses à vous raconter qui n’intéressent personnes...

Jeansfizz

Signaler

Il y a 7 années
Bah non, vous n'êtes pas obligé de lire les billets de Benj77 et son expérience de 30 ans au Brésil en tant que voyageur passionné du pays et souvent résidant dans le nord de l'Amazonie.. il lui manquerait juste recevoir la nationalité brésilienne pour être un exemple de Brésilien, déjà que c'est l'exemple du bon français, ancien professeur pour les indiens français en Guyane :-)

...tandis que vous pouvez aussi toujours poster vos billets réducteurs sur le Brésil dangereux, pleins de bonhomie et paternalisme, comme votre commentaire sur ce fil ... vos recommandations style ambassade des Etats-Unis me font rire... vous donnez l'impression que les touristes européens partant au Brésil sont des masochistes ou des idiots.


Le monsieur de la Gironde,( Bordeaux?) qui a ouvert le sujet, vient certainement d'une très riche région ou d'une très riche ville bourgeoise en France où c'est bien connu, ils sont riches, bourgeois, agréables et super hospitaliers avec les étrangers et même leurs compatriotes français (rires). Bien sûr, la région du bordeaux .. imaginons-le en voyage dans l'Etat noir du Brésil avec son petit nez en l'air ^^


perdu dans une plage presque déserte, loin de tout à Salvador, en présence de 2 lascars noirs, horreur!


Regardez son itinéraire, il y a de quoi penser que LE BRESIL ENTIER, ça craint. Les petits blancs bordelais doivent vivre dans une bulle, sûrement. Bien sûr, ils ne sont pas devenus riches en faisant du trafic d'esclaves noirs d'Afrique, mais en vendant des bouteilles de vin :D


TRAFIC D'ESCLAVES BORDEAUX

Rien contre Benj77

Signaler
Jeansfizz
Il y a 7 années
,,Bah non, vous n'êtes pas obligé de lire les billets de Benj77
Ma remarque ne s'adressait pas à Benj77 dont j'apprécie généralement la pertinence des interventions (ce qui ne m’empêche pas d'avoir aussi un avis différent, voire des expériences contradictoires).

C'est bien à vous que je pensais lors de mon précédent message, étant légèrement stupéfait par la lecture de vos commentaires d'une condescendance rare, à laquelle je ne suis pas habitué et, disons le, qui m'ennuie profondément (pour rester poli).

Effectivement je ne suis pas obligé de lire, mais ça me dérange car j'apprécie(ais) ce forum pour sa convivialité et l'idée du simple partage d'expérience diverses de voyageurs qui, par définition, ne sont que des témoignages, des retours d'expériences sans prétention ni vocation statistiques et encore moins scientifiques, macroéconomiques ou géopolitiques.

Car c'est là où nous ne sommes vraiment pas d'accord, si vous pensez être sur le forum de l'Ambassade du Brésil ou celui de l'Embratur, et que vous vous sentez investi d'une mission par le Ministère des Affaires Étrangères, de mon côté le nom (Routard.com) me fait plutôt penser que nous sommes simplement sur un forum de voyageurs (simples "quidams" ou touristes, routards... bref appelez ça comme vous voudrez :) ) venus tout simplement raconter leurs vacances/voyages, aventures/mésaventures et éventuellement prendre/donner des conseils simples et pragmatiques dans ce même cadre, sans garantie ni valeur de "vérité vraie et absolue" et que personne ne prend comme telles.

Voilà, comme je pense que vous aurez quelque chose d'intelligent et d'indispensable à ajouter, je vais vous laisser conclure sur ce sujet, je tenais juste à préciser que je n'ai rien contre Benj77.

Allez y les yeux fermés !

Signaler

Il y a 7 années
Voilà, je suis rentré hier d'un séjour de 26 jours au Brésil effectué dans le cadre de la Coupe du monde. Sur ces 26 jours j'en ai passé 18 seul. C'est avec délectation que je vais répondre à ce message alarmiste, au titre risible, qui voudrait faire passer le Brésil pour un coupe gorge, tout ça pour deux gringos ayant connu une mésaventure.

Bref, durant mon séjour, qui m'a vu passer par 7 villes différentes, jai pu me balader, notamment dans les rues de Rio, Salvador et Brasilia sac sur le dos et appareil photo en bandoulière ou régulièrement sorti du sac pour prendre des clichés sans qu'il ne m'arrive quoi que ce soit.


À Salvador, avec un ami, nous nous sommes même permis de ralier le Farol do Barra depuis le Pelourinho à pied un matin : 4,5km. J'attends encore nos agresseurs ...


À Rio, une fois redescendu du Corcovado en fin de matinée, j'ai pris un taxi pour Lapa histoire de me balader. J'ai pu me promener sac sur le dos et appareil en bandoulière de Lapa à Cinelandia, prendre en photo tout ce qui m'intéressait sna s que cela n'éveille la curiosité de quelque voyou. Quelle déception après la lecture de votre message promettant problèmes en cascade à tout imprudent se rendant dans ce pays !!!


À Fortaleza, où je ne suis que très peu resté toutefois, j'ai du faire un peu plus de 500 mètres à pied en plein centre-ville, de nuit, après que le bus me ramenant du stade m'ait déposé pour rejoindre mon hôtel. Là encore, que de promesses non tenues !


J'arrête là les anecdotes. Je voulais juste laisser un petit message ironique pour dire à toutes celles et tous ceux qui sont tentés d'aller au Brésil mais qui peuvent parfois être rebutés suite à des messages alarmistes qu'il s'agit d'un pays magnifique, accueillant et bien plus pacifié qu'on ne le croit, bien qu'il subsiste des dangers divers et variés. Pour ma part j'avais laissé mon alliance et ma chaîne en or chez moi en France, et ne portant pas de montre je n'avais pas ce problème à règler.


Alors respectez quelques règles élémentaires mais allez-y car ça vaut franchement le détour ! Personnellement les seules agressions subies furent celles des moustiques locaux !


Nicolas

C'est rare!

Signaler

Il y a 7 années
C'est rare un tel témoignage honnête sans être tendancieux à la parano et à la désinformation. Si tous les 4 millions de visiteurs étrangers (les étrangers vraiment) qui viennent et s'en vont du Brésil faisaient pareil... mais, hélas, ce sont toujours les rageurs qui courent donner leur avis fataliste findumondiste sur les forums internet... comme si cela pourrait empêcher les autres 4 millions de changer d'avis...

A propos, à part les temples du futebol, quels musées ou théâtres vous avez visité dans toutes ces villes? ^^ Le musée de la langue portugaise à la station ferroviaire LUZ à Sao Paulo? Avez-vous mangé de la tapioca, acarajé ou tacaca dans les marchés du Nord-Nordeste? Et la crème de cupuaçu ou le jus d'açai? Et le couscous paulista au Marché Central de San Paolo, où l'ont trouve une infinité de menus typiques du Brésil? Avez-vous visité la fameuse église de Salvador dont l'intérieur est tout recouvert d'or? Et le marché nordestin de Sao Cristovao de Rio de Janeiro?


Quand je vois tous ces étrangers en train de grimper dans les favelas pour aller mater des pauvres souriants, j'imagine qu'ils ont déjà épuisé toute la liste d'adresses de musées et autres manifestations culturelles à Rio de Janeiro :D Malheureusement, les quartiers pauvres de Paris ou Londres n'ont pas des collines avec vue sur la mer, genre à dire la raison de la visite.

d'accord en partie

Signaler
sebez
Il y a 7 années
Je suis assez d'accord avec toi sur Salvador, je viens de poster un message où j'expliquais justement qu'en journée, pour moi tout est tranquille, par contre en soirée, c'est vrai, on te conseille de rester au "centro historico" et c'est vrai, tu sens une atmosphère assez lourde, et à seulement quelques rues de ce centro... (j'ai eu deux dames qui m'ont dis de ne pas regarder mes photos en pleine rue, un mec bizarre qui voulait sûrement en découdre le dernier soir à 20m des barrières et d'un poste de police, un mec de la sécurité qui m'a "ordonné" de rentrer au centre historico un soir et quelques drogués sur le chemin vers barra. C'est vrai que c'est la seule ville où j'ai vu aussi les flics en découdre avec des mecs, et ça ne rigole pas !)

Pour Rio, je ne suis pas d'accord, c'est plutôt safe pour moi, perso j'étais sur Gloria (il paraît que c'est un peu chaud mais je n'ai vraiment ressenti ça) et tant que tu ne montres pas tes richesses, tu n'as rien à craindre, comme dans toute les grandes villes ou il y a qq quartiers chauds je suppose...

Iguassu et Paraty, rien à craindre

ça c'est bien dit !!!!!!!!!

Signaler

Il y a 7 années
exact tu est un gringo ,mais ne fait pas voir tes bijoux et met une montre en plastic tu passera mieux dans le métro .

Pas de systématisme

Signaler
benj77
Il y a 7 années
,,Pour Rio, je ne suis pas d'accord, c'est plutôt safe pour moi, perso j'étais sur Gloria (il paraît que c'est un peu chaud mais je n'ai vraiment ressenti ça) et tant que tu ne montres pas tes richesses, tu n'as rien à craindre, comme dans toute les grandes villes ou il y a qq quartiers chauds je suppose...Iguassu et Paraty, rien à craindre

Ne sois pas si affirmatif. Récemment, deux touristes américaines ont été violées en pleine journée dans une camionnette où on les avait jetées de force. Où? à Copacabana où sont concentrées 50% des agressions de touristes de Rio... On le dirait pas, hein?

La prudence est de mise au Brésil, mais ce paramètre ne doit pas nous empêcher, en se méfiant, de visiter ce pays merveilleux

Précisions agression mentionnée par Benj77

Signaler

Il y a 7 années
,,Ne sois pas si affirmatif. Récemment, deux touristes américaines ont été violées en pleine journée dans une camionnette où on les avait jetées de force. Où? à Copacabana où sont concentrées 50% des agressions de touristes de Rio... On le dirait pas, hein?

La prudence est de mise au Brésil, mais ce paramètre ne doit pas nous empêcher, en se méfiant, de visiter ce pays merveilleux


Bonjour Benj77,

peux tu m'en dire davantage sur cette agression de touristes américaines à Copa ? article sur internet, presse locale ?

J'étais à Rio du 20 Juin au 19 Juillet, je n'en ai pas entendu parlé et pourtant je lisais la presse locale.... Je passais au moins la moitié de mon temps à Copa/Ipanema/Leblon
Les effectifs de police étaient considérables sur Copa, du jamais vu. Je suis intrigué...

Merci pour tes précisions

Bons Plans Voyage Brésil

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures
Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Location de voitures

Voyage Brésil

Services voyage