Forum Ukraine

De retour de Crimée

6 réponses

Dernière activité le 23/04/2014 à 18:21 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler

Le 18 avril 2014
De retour de Crimée après 24 jours, et ayant sillonné la péninsule en différents points.
Je suis très surpris des informations qui ont été données ici et là. Une impression de n’avoir pas vu le même pays que certains par leurs propos.
Première réalité et de taille, hormis l’entrée en Crimée, à la gare de Djankoï, jamais durant ce séjour, je n’ai rencontré de militaires armés, aussi bien à Sébastopol, à Yalta, Sokolinoë ou Bakhchissaraï. Concernant les fameux cosaques, nous en avons rencontré sur la place Nakhimov de Sébastopol, ou ceux-ci nous ont demandé de les prendre en photos devant les monuments. Nous n’avons pas constaté d’animosité de la population, concernant les occidentaux. Nous avons plutôt eu des propos du style « Dites ce qui se passe réellement ».
Pendant les deux semaines qui ont suivi le référendum, les approvisionnements ont été normaux aussi bien dans les commerces que pour les retraits bancaires. Depuis la semaine dernière, les distributeurs bancaires sont plus difficiles d’accès avec une limite de retrait. Certaines banques n’existeront plus en Crimée, et nous pouvons voir depuis 8 jours, les habitants faire la queue devant ces établissements pour essayer de récupérer l’argent déposé. Pour les approvisionnements alimentaires, la population fait des réserves sur les produits de première nécessité car les nouveaux approvisionnements viendront de Russie et non plus de l’Ukraine.
Concernant les informations relayées en France, il y a un grand décalage entre ce que nous avons vu sur place et ce qui a été relayé. Deux faits, lors de notre déplacement sur Bakhchissaraï, nous nous sommes déplacés sur Tchoufout Kalé pour visiter le cimetière karaïte. Nous avons croisé dans ce cimetière 5 journalistes de l’AFP, 2 français et 3 russes. A ma question sur ce que nous voyions sur place et ce qui était relaté dans la presse, le journaliste m’a fait cette remarque « Ah, tous les journalistes sont mauvais » puis « je ne veux pas polémiquer sur le sujet » et est parti. Curieuse conception du journalisme. D’ailleurs pour ceux qui doutent de mes propos, l’article AFP sur les karaïtes est paru dans Libération en début de mois. Par ailleurs, nous avons une amie qui a accompagné les journalistes du Monde sur les évènements en Crimée. Notre amie était effarée. Les journalistes ne recherchaient que des informations négatives. Pourtant notre amie a son gendre qui était militaire dans une unité ukrainienne et a proposé de faire rencontrer le commandant de la base. Ce qui fut fait. Ce qui n’a jamais été écrit et relaté par le commandant de la base « Les militaires ukrainiens et russes effectuaient ensemble les entraînements ». !!
Quels changements en Crimée. Tout d’abord les prix qui sont affichés en Grivna et en roubles aussi bien chez les petits marchands que dans les magasins plus importants. Les caisses enregistreuses affichent les doubles prix. Ensuite le décalage horaire n’est plus d’une heure mais de 2 heures, la Crimée ayant adopté l’heure de Moscou. Pour venir en Crimée, il faut dorénavant un visa. Concernant les accès à la Crimée, à ce jour il n’y avait que le train en partance de Kiev mais cette ligne devrait être interrompue. Seul le passage par Moscou permet de rejoindre Simféropol. J’ai pu constater qu’un vol Paris- Moscou -Simféropol est très attractif.
Pour conclure, je n’ai pas vu de différence dans le comportement des habitants bien au contraire. Je veux retenir la phrase de notre amie qui a accompagné les journalistes français « Tu sais, nous le peuple nous n’avons pas changé, ce sont les politiques »

Retour de Crimée

Signaler
esatea
Il y a 5 années
Salut Fadeeva
J'ai su que tu étais de retour par ton frère.
Parles moi du pays et dis moi quand tu y retournes. Je partirai bien avec toi cet été.
Tu sais où me joindre

Tout va très bien Madame la Marquise

Signaler
Hervé02
Il y a 5 années
Bonjour Madame. Votre rapport très informatif et documenté me rappelle cette chanson résolument optimiste des années 1920. Il n'est pas question que pour me rendre en Crimée, pays dont j'adore les stations balnéaires et où je me suis rendu peut-être plus d'une trentaine de fois depuis 1994, je passe par Moscou avec un obligation de visa russe. J'appréciai la compagnie Wizzair qui faisait Kiev-Simferopol pour environ 50 euros aller-retour et les koupés qui m'amenaient de la gare de Kiev à celle de Simferopol ou à celle de Sevastopol en une nuit pour environ 12 Euros, et le tout sans visa depuis que le regretté Président Youtchenko l'avait supprimé. Je vous souhaite une heureuse continuation sous Poutine. Je regrette simplement de ne pas pouvoir revoir mes amis désormais Russes et qu'ils soient tous aveugles au point d'approuver l'annexion de la Crimée par Poutine. Pour vous à l'Ouest il n'y a rien de nouveau car vous avez désormais un passeport russe, pour moi la Crimée sent le bruit des bottes. Amiliés à tous. Hervé

Réponse à Hervé 2

Signaler

Il y a 5 années
Vous apportez sur le forum des jugements de valeur.
Pour ou contre Poutine, là n'est pas la question.
Ce qui est important, c'est ce que la population pense mais surtout espère. Pourquoi seraient ils aveuglés ?
Qui vous fait dire que la situation sera pire sous régime russe. Ni vous, ni moi;
A ce jour nous n'avançons que des hypothèses.
Par contre, ce que j'ai remarqué en écoutant la population locale. ces derniers fondent de grands espoirs avec l'arrivée des russes. Il est encore trop tôt pour en voir les effets. Attendons.
Ce qui est sûr. Depuis 20 ans, les autorités ukrainiennes n'ont rien fait pour la Crimée.
Maintenant libre à vous de venir ou pas en Crimée, vous êtes le seul juge de votre situation.
Il est quand même intéressant de constater, pour l'avoir fait de nombreuses fois. En moyenne un Paris Kiev Simféropol coûte aux alentours de 320 à 350 €. Je ne parle pas de Wizzair qui est nettement mois cher pour la liaison Kiev Simferopol. Le voyage Paris Moscou SImferopol se négocie aujourd'hui aux alentours des 250 €.
En dehors de toute considération politique, je souhaite que la Crimée devienne attractive pour tous, mais surtout pour sa population.

Il faut raison garder...

Signaler
Krispoluk
Il y a 5 années
J'aime assez le message mesuré de Fadeeva.
Il nous faut raison garder vis-à-vis du changement en Crimée. Ne tombons pas dans le travers que nous sommes très prompts à dénoncer nous mêmes vis-à-vis de ceux qui ne pensent pas comme nous, le travers de la pusillanimité et de la pensée unique...
J'ai de très bons amis en Crimée, pro-russes, je ne gâcherai pas cette amitié au motif qu'ils ont fait le choix du rattachement à la Russie. Cela ne m'empêchera pas de penser que le référendum a été truqué. A qui fera-t-on croire qu'il y a eu 80% de votants alors que les Tatars et les Ukrainiens ont prôné l'abstention ? Alors manipulation, certes, sans aucun doute, néanmoins il est indéniable qu'il existe une large majorité de Criméens en faveur du rattachement à la Russie. C'est un fait irrécusable... Fadeeva nous dit que l'Ukraine n'a rien fait pour développer la Crimée, c'est son opinion. Je ne la partage pas au motif que l'Ukraine est un pays pauvre et qu'elle a fait ce qu'elle a pu en Crimée ou ailleurs. Pour ma part, j'ai constaté au cours de mes voyages que les routes et les infrastructures étaient plutôt en meilleur état en Crimée que dans le reste de l'Ukraine (l'influence du tourisme sans doute).
Alors l'avenir de la Crimée ??? J'ai vu il y a quelque jours un reportage très intéressant sur les "cosaques" de Crimée (sur la 2, me semble-t-il). On y interwieuvait un commandant cosaque de Crimée (Simferopol), ancien commissaire de police à la retraite, qui nous expliquait doctement qu'il avait choisi la Russie, parce qu'il espérait que sa retraite actuelle de 200$ sous la férule de Kiev, allait passer à 1000$ grâce à la Russie... Laissons les gens rêver. Je n'ai aucune animosité contre les Criméens qui ont choisi la Russie, encore une fois j'y ai de nombreux amis, mais je crois que les conséquences internationales de cette situation qui va constituer désormais une zone "de non-droit" n'ont pas encore été évaluées à leur juste mesure... Cela dit je souhaite que la situation puisse se régulariser à terme car j'adore la Crimée et j'ai bien envie d'y retourner en vacances dès que possible...
Krispoluk

occidentaux bannis

Signaler
Hervé02
Il y a 5 années
Chère Madame. Je ne porte aucun jugement de valeur sur ceux qui ont choisi le rattachement de l'Ukraine à la Russie, comme vous avez choisi vous-même semble-t-il. Cela me semble simplement un choix de culture et de civilisation que je n'approuve pas. J'ai un très bon ami lequel jouait dans l'orchestre de la marine ukrainienne à Sevastopol. Les malheureux marins et musiciens Ukrainiens devaient jouer dans les rues de Sevastopol en centre ville pour compléter les fins de mois difficiles, le soir après la fermeture des boiîtes à marins. Les Russes, généreux par nature les écoutaient et les récompensaient, en pleurant à l'accent romantique de leurs musiques. Ceci est l'âme russe que je m'enorgueillis de posséder par mes origines. Simplement le Président Poutine aurait pu faire preuve de généorsitié à l'égard e la Crimée : C'est un territoire ukrainien, dont je respecte les frontières, mais j'aide mes concitoyiens, je respecte la partition des Etats, mais j'aide les pauvres et je ne m'immisce pas. Tout le monde lui aurait rendu grâce. Amitiés. Hervé

en attendant... Voici des faits peu glorieux!!

Signaler
tarkan59
Il y a 5 années
Dommage que l'excellent article de Matt B ait disparu ainsi que l'analyse de Krispoluk s'y affairant...

Voici des faits, qui, j'ose le dire, puent gravement:

- Djémiliev, le chef des Tatars, a été interdit d'entrée sur le sol de Crimée...

Comme il est dit sur Echo: Pour s'attaquer ainsi à Djémiliev, 70ans après la déportation de son peuple, il faut vraiment n'avoir rien dans la tête...

Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont des russes eux mêmes, des russes qui ont encore une conscience...

Autre fait très nauséabond:

- Pavel Dourov, fondateur de Vkontakt, le facebook russe s'est exilé pour raison de sécurité car il a refusé de divulguer au FSB des informations sur ses membres...

Est ce que vous vous rendez compte de la portée de ces 2 infos?? C'est grave... On en revient au NKVD et aux fameuses purges... A quand un joli procès aux accents "petit père des peuples"?? Gare à celui qui se fera choper pour la mise en scène!!!


Vous pouvez voir ici la traduction des émissions d'Echo de Moscou

Au fait, un récent sondage a mis à jour qu'une majorité de russe ne verrait pas pourquoi la Crimée profiterait des largesses du budget fédéral russe alors que beaucoup de régions vivent dans la misère la plus totale sans hôpitaux ni écoles digne de ce nom...

Bons Plans Voyage Ukraine

Voyage Ukraine

Services voyage