Forum Afrique du Sud

Récit 10 jours Afrique du Sud et Swaziland

7 réponses

Dernière activité le 11/07/2018 à 18:39 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Belphégor
Le 24 mars 2014
Bonjour,
Nous venons de revenir de notre premier voyage en Afrique du Sud et Swaziland.
Quel voyage inoubliable !! D'une façon générale, tous les hébergements étaient excellents, très propres, et les repas plus que copieux et délicieux. Les visites dans les réserves ont tenu leurs promesses... Les gens sont polis, souriants et disponibles. Nous n'avons jamais ressenti aucune animosité ou insécurité. C'est vrai aussi que nous n'étions pas dans des grandes villes en pleine nuit...

Il y a énormément de contrôles radar sur la route mais les limitations de vitesse sont bien indiquées. Les gens doublent souvent les véhicules lents qui serrent à gauche, mais attention à ne pas empiéter sur la ligne du milieu même si tout le monde le fait ! Ca coûte 1500 Rands...


Ci-dessous, le résumé de nos étapes que je suis contente de partager avec vous, si ça peut vous aider ou vous donner des idées.

Jour 1 : vols Réunion-> Johannesburg puis Johannesburg->Durban ; à l'aéroport des porteurs vous font du rentre dedans pour porter vos bagages et vous guider, mais bien sûr contre rémunération. On récupère la voiture (Toyota Ethios, 5 portes, ne connaissant pas la taille du coffre on avait pris un seul gros sac de voyage souple, heureusement car pas sûre que les valises rigides seraient rentrées). Direction le centre ville, hôtel Southern Sun Elangeni sur le front de mer, promenade sur le front de mer. Découverte de la conduite à gauche... En fait, mon ami se concentrait sur la conduite et moi je me concentrai sur le trajet, en le rappelant à l'ordre quand il avait tendance à se mettre sur le mauvais côté de la route. Les directions sont généralement bien indiquées (on n'avait pas de GPS, juste un road book et quelques cartes).

Jour 2 : départ vers le nord, direction St Lucia ; petite halte à la réserve Umlalazi et première approche d'animaux (singes vervets, jabiru, céphalophe rouge) mais le crachin continu a fait que nous n'avons pas traîné ; arrivée à midi à St Lucia, notre hôtel était le Elephant Lake, bien situé, tranquille (nous avons eu très peu de monde pendant tout le séjour) ; après-midi : game drive par l'intermédiaire de l'hôtel, un guide rien que pour nous 2, durée 3h30 environ dans la réserve de Lake St Lucia ; zèbres, gnous, koudous et 3 rhinocéros en bord de piste !!

Jour 3 : direction la réserve Umfolozi pour un game drive dans notre voiture ; des babouins, des antilopes et au bout de 30 minutes, 3 lions le long de la route, tranquilles, c'était vraiment superbe ! Aussi des girafes et des rhinocéros blancs en train de se prélasser dans la boue. Dejeuner dans le parc et retour à St Lucia où nous avions réservé un boat cruise à 16 h. C'est la seule fois du séjour où nous nous sommes retrouvés avec une trentaine de touristes. Nous n'avons pas vu les crocodiles car les dernières pluies torrentielles avaient fait monter le niveau de l'eau et les crocodiles se déplacent. Par contre, de nombreux hippopotames, dont un groupe avec des jeunes qui s'amusaient à se poursuivre et à faire semblant de se battre, très amusant et émouvant ! Quelques martins pêcheurs et un aigle pêcheur. Nuit dans le même hôtel.

Jour 4 : départ pour le Swaziland en arrivant par le sud ; 45 minutes pour passer la frontière, par contre il y a des bâtiments tout neufs au Swaziland (avec bruits de marteaux piqueurs, perceuses, etc.) ; traversée des superbes paysages vallonnés, personne sur la route, à part des vaches ; attention aux énormes nids de poule par endroit... Nuit dans l'exceptionnel Foresters Arms au sud de Mbabane (route pleine de nids de poules et de ralentisseurs géants, camions de transport de troncs d'arbres car on est dans une forêt immense, donc compter une moyenne de 40 km/heure !!). Nuit dans une magnifique chambre dotée d'un radiateur et d'une cheminée avec du bois prêt à flamber ; en pleine forêt de conifères à cette altitude, il fait plutôt frais !! Dîner excellent, on peut choisir tous les plats du menu car les portions sont petites et on nous invite à goûter de tout !

Jour 5 : après un petit-déj pantagruélique (comme à chaque fois), visite de la réserve Mlilwane : sympathique réserve avec un accès difficile (les 8 derniers km sont une piste défoncée avec des ornières, des trous et des caillasses, et des écoliers à pied sur le bas côté) ; petite marche d'une heure dans la savane en attendant le game drive avec guide ; il n'y a que des herbivores, et quelques crocos dans les plans d'eau ; repas sur place, terrasse surplombant l'étang où vivent hérons, ibis, poissons-chats, et un croco dont on n'aura vu que le dos ! Retour au Foresters Arms.

Jour 6 : sortie du Swaziland par le nord, passage par les chutes d'eau de Phophonyane. Elles se méritent : plusieurs km d'une piste en forêt bien abîmée par endroits ; on peut emprunter des sentiers qui permettent de voir les chutes d'en haut et d'en bas ; sympa pour se dérouiller les jambes, mais pas Niagara non plus... ; retour en Afrique du Sud et direction Komatipoort (déjeuner dans un resto où on a attendu 45 minutes d'être servis alors qu'on était seuls, par contre le repas était très bon) ; entrée dans Kruger par Crocodile Bridge, et premier éléphant juste à l'entrée ; direction le camp de Lower Sabie ; 16h30 sunset drive où nous avons vu de nombreux herbivores, un chat sauvage d'Afrique, un rhino blanc au bord de l'eau, des girafes ; retour vers 20 h et nuit en bungalow.

Jour 7 : lever tôt pour un morning walk à 5 h ; très belle expérience qui commence par un groupe de vautours sur une carcasse de buffle ; nous marchons tranquillement avec 2 rangers armés ; nous croisons beaucoup de zèbres, d'antilopes ; puis de l'autre côté d'une mare (là où nous prenons un jus de fruit et des gâteaux compris dans la marche), 3 rhinocéros blancs que nous dérangeons en pleine sieste ; nous revenons au camps vers 8h30, faisons nos bagages et nous prenons notre voiture pour arpenter le parc, direction plein nord ; après avoir croisé un groupe de babouins sur la route, nous passons 50 minutes sans voir un seul animal... Les routes du Kruger ne représentent qu'1 % du parc, nous apprendra un guide ! À un magnifique point de vue sur la savane, d'autres touristes disent comme nous, ils n'ont pas vu grand chose ; de loin nous voyons des groupes d'éléphants, de girafes, des phacochères ; puis soudain, bouchon sur la route : les voitures stoppées dans tous les sens, personne ne veut bouger... la raison : un groupe de lycaons en train de dormir juste sur le bas-côté !! L'un d'eux se lève, gratte quelques puces, complètement indifférent à l'effervescence dans les voitures juste devant lui !! Nous croiserons encore quelques éléphants, d'assez près, mais il faut faire demi-tour pour se rendre à Skukuza et à 50 à l'heure maxi, le temps passe vite... Dîner agréable au restaurant en bord de rivière.

Jour 8 : départ pour un lodge dans une réserve privée (Guernsey) pas loin d'Orpen Gate, le Pezulu Tree Lodge. De grandes huttes au toit de chaume sur pilotis, au milieu des arbres. Magnifique ! Nous arrivons en fin de matinée car nous avons un game drive après le déjeuner. Mais ici, à midi on mange en fait à 14h30 !! C'est vrai qu'on aurait aimé le savoir car on se serait moins pressé le matin et on aurait encore traîné un peu dans le parc Kruger. Tant pis, on profite de la douche extérieure sous les arbres, du hamac et de la vue magnifique. 15 h, départ pour le game drive d'une durée de 3h30. 9 personnes par véhicule + un ranger qui conduit et un qui cherche les traces des animaux, et en plus ils ont une radio donc on a vu à chaque fois des buffles, des lions, des éléphants, des rhinocéros, et à un ou deux mètres de nous à chaque fois... Sans compter les herbivores habituels et de nombreux oiseaux. Au coucher du soleil, nous avons un petit apéro avec vue sur les monts Drakensberg, flamboyants.
Le soir, repas traditionnel dans le boma, un braai précédé d'une soupe au potimarron.

Jour 9 : lever très tôt pour partir à 5 h pour le morning drive ; cette fois-ci, deux jeunes éléphants jouent devant nous, puis quand nous les dépassons, l'un d'eux se met à nous poursuivre en barrissant... Plus loin nous retrouvons le couple de lions vu la veille, mais cette fois nous avons en prime la possibiité d'assister à leurs ébats, car ils sont en pleine saison des amours. Plus loin, un nouveau groupe de rhinos ; puis un troupeau de buffles dans son plan d'eau. Petit imprévu : panne mécanique du 4x4, nous sommes bloqués 45 minutes avant de pouvoir prendre un nouveau véhicule. Nous retournons au lodge, il fait une chaleur accablante ; après le "high tea" de 14h30, nouveau départ pour le sunset drive, mais cette fois-ci, les nuages menaçants viennent crever sur nos têtes vers 17 h, les éclairs fusent de partout et nous revenons trempés jusqu'aux os ! Mais rien ne peut entamer notre bonne humeur dans un endroit pareil ! Nouveau dîner et nuit.

Jour 10 : L'orage de la veille a fait des dégâts : coupure d'électricité générale dans le lodge ; le tonnerre me réveille plusieurs fois dans la nuit... on annule le game drive du matin vu qu'il pleut encore ; on quitte donc les lieux un peu plus tôt que prévu, direction Hazyview. La piste est bien imbibée, on redoute certains passages de gués, mais comme l'un des rangers nous avait demandé de le déposer au village voisin, on lui laisse le volant pour les passages délicats, c'est un bon échange de procédés !! La pluie cesse au bout d'une heure, nous arrivons à 11 h au Hippo Hollow Country Estate, nous avons prévu une interaction avec les éléphants + repas au centre Elephant Whispers juste à côté ; nous ne sommes que 4 à le faire et c'est tant mieux car on profite pleinement des explications et on participe à tout. On touche l'éléphant de la trompe à la queue, les défenses, sur le dos, derrière les oreilles, sous les pieds, les explications sont très complètes et intéressantes, cela dure une heure, on apprend plein d'astuces sur ces géants. Puis on monte sur leur dos pour une petite promenade d'une vingtaine de minutes. Le déjeuner se fait sur les bords de la Sabie River, au Hippo Hollow justement ! On réintègre nos chambres. Nous avons de la chance, le soir il y a un spectacle de danses zouloues et swazi, et le repas est également typique. C'est très impressionnant de vivacité et souplesse.

Jour 11 : la plus grosse journée de route : de Hazyview à Johannesburg, où nous arrivons en tout début d'après-midi. Pour ce dernier jour nous avons prévu le Lion Park. L'occasion de voir des autruches et des lions blancs. À 16 h, c'est la marche avec le guépard, on s'approche de ce magnifique félin que nous n'avons pas non plus réussi à voir dans la nature. On croise des bénévoles et on se dit que ça nous plairait bien de venir faire ça une autre fois... Le soir, nuit au Garden Court près de l'aéroport. C'est notre dernière nuit sur place...
------------------------------------------------------------------------------------------------
Bon à savoir : il est possible de récupérer la TVA à l'aéroport sur les objets achetés ; il faut juste faire la demande avant l'enregistrement car les préposés veulent comparer les tickets et les objets ;ensuite on monte à un bureau où on reçoit un chèque à aller donner à un bureau de change qui lui, nous donne des espèces (chacun prenant sa petite commission au passage). Avec les sous récupérés, on a fait quelques achats supplémentaires au duty free !
Bien sûr, il faut avoir un peu de temps pour toutes ces manips.

Nous avions prévu un traitement antipaludéen (le générique) ; nous avons entendu un seul moustique sur tout le séjour ; je dirais qu'il y a plus de moustiques à la Réunion ! Tous les gens qui vont régulièrement là-bas disent qu'ils ne prennent plus de traitement, il y a des moustiquaires partout aux fenêtres et portes, il faut utiliser des répulsifs, et porter des vêtements longs. Je ne dis pas non plus que le traitement ne sert à rien ! À chacun de voir en fonction du lieu et de la saison...
Côté climat, c'était chaud la journée (jusqu'à 32°) et agréable la nuit (22-23°), parfait pour dormir.


Nous avons déjà prévu de repartir dans ce beau pays !
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !! Et vous pouvez aussi aller voir mes photos et le récit plus détaillé sur mon blog http://lescassiopatenvadrouille.blogspot.com/2014/03/afrique-du-sud-et-swaziland.html

A bientôt
Sophie

questions a Sophie

Signaler
pole4
Il y a 5 années
Merci sophie pour ce recit trés détaillé. Combien de temps préconises tu sur les chutes d'eaux de Phophonyane ?. Une demi journée ou plus ?.
Tu avais aussi la possibilité en passant par Graskop de t'arreter a Mac Mac Pool, Mac Mac Falls et Pilgrim rest (Mines) sur la route entre Hazyview et Johannesburg. Guerre plus long qu'en passant par Nelspruit.
Combien ta couter la loc de voiture ?. Préconises tu ce type de véhicule ?.
merci a toi,
Chris.

,,Bonjour,
Nous venons de revenir de notre premier voyage en Afrique du Sud et Swaziland.
Quel voyage inoubliable !! D'une façon générale, tous les hébergements étaient excellents, très propres, et les repas plus que copieux et délicieux. Les visites dans les réserves ont tenu leurs promesses... Les gens sont polis, souriants et disponibles. Nous n'avons jamais ressenti aucune animosité ou insécurité. C'est vrai aussi que nous n'étions pas dans des grandes villes en pleine nuit...

Il y a énormément de contrôles radar sur la route mais les limitations de vitesse sont bien indiquées. Les gens doublent souvent les véhicules lents qui serrent à gauche, mais attention à ne pas empiéter sur la ligne du milieu même si tout le monde le fait ! Ca coûte 1500 Rands...


Ci-dessous, le résumé de nos étapes que je suis contente de partager avec vous, si ça peut vous aider ou vous donner des idées.

Jour 1 : vols Réunion-> Johannesburg puis Johannesburg->Durban ; à l'aéroport des porteurs vous font du rentre dedans pour porter vos bagages et vous guider, mais bien sûr contre rémunération. On récupère la voiture (Toyota Ethios, 5 portes, ne connaissant pas la taille du coffre on avait pris un seul gros sac de voyage souple, heureusement car pas sûre que les valises rigides seraient rentrées). Direction le centre ville, hôtel Southern Sun Elangeni sur le front de mer, promenade sur le front de mer. Découverte de la conduite à gauche... En fait, mon ami se concentrait sur la conduite et moi je me concentrai sur le trajet, en le rappelant à l'ordre quand il avait tendance à se mettre sur le mauvais côté de la route. Les directions sont généralement bien indiquées (on n'avait pas de GPS, juste un road book et quelques cartes).

Jour 2 : départ vers le nord, direction St Lucia ; petite halte à la réserve Umlalazi et première approche d'animaux (singes vervets, jabiru, céphalophe rouge) mais le crachin continu a fait que nous n'avons pas traîné ; arrivée à midi à St Lucia, notre hôtel était le Elephant Lake, bien situé, tranquille (nous avons eu très peu de monde pendant tout le séjour) ; après-midi : game drive par l'intermédiaire de l'hôtel, un guide rien que pour nous 2, durée 3h30 environ dans la réserve de Lake St Lucia ; zèbres, gnous, koudous et 3 rhinocéros en bord de piste !!

Jour 3 : direction la réserve Umfolozi pour un game drive dans notre voiture ; des babouins, des antilopes et au bout de 30 minutes, 3 lions le long de la route, tranquilles, c'était vraiment superbe ! Aussi des girafes et des rhinocéros blancs en train de se prélasser dans la boue. Dejeuner dans le parc et retour à St Lucia où nous avions réservé un boat cruise à 16 h. C'est la seule fois du séjour où nous nous sommes retrouvés avec une trentaine de touristes. Nous n'avons pas vu les crocodiles car les dernières pluies torrentielles avaient fait monter le niveau de l'eau et les crocodiles se déplacent. Par contre, de nombreux hippopotames, dont un groupe avec des jeunes qui s'amusaient à se poursuivre et à faire semblant de se battre, très amusant et émouvant ! Quelques martins pêcheurs et un aigle pêcheur. Nuit dans le même hôtel.

Jour 4 : départ pour le Swaziland en arrivant par le sud ; 45 minutes pour passer la frontière, par contre il y a des bâtiments tout neufs au Swaziland (avec bruits de marteaux piqueurs, perceuses, etc.) ; traversée des superbes paysages vallonnés, personne sur la route, à part des vaches ; attention aux énormes nids de poule par endroit... Nuit dans l'exceptionnel Foresters Arms au sud de Mbabane (route pleine de nids de poules et de ralentisseurs géants, camions de transport de troncs d'arbres car on est dans une forêt immense, donc compter une moyenne de 40 km/heure !!). Nuit dans une magnifique chambre dotée d'un radiateur et d'une cheminée avec du bois prêt à flamber ; en pleine forêt de conifères à cette altitude, il fait plutôt frais !! Dîner excellent, on peut choisir tous les plats du menu car les portions sont petites et on nous invite à goûter de tout !

Jour 5 : après un petit-déj pantagruélique (comme à chaque fois), visite de la réserve Mlilwane : sympathique réserve avec un accès difficile (les 8 derniers km sont une piste défoncée avec des ornières, des trous et des caillasses, et des écoliers à pied sur le bas côté) ; petite marche d'une heure dans la savane en attendant le game drive avec guide ; il n'y a que des herbivores, et quelques crocos dans les plans d'eau ; repas sur place, terrasse surplombant l'étang où vivent hérons, ibis, poissons-chats, et un croco dont on n'aura vu que le dos ! Retour au Foresters Arms.

Jour 6 : sortie du Swaziland par le nord, passage par les chutes d'eau de Phophonyane. Elles se méritent : plusieurs km d'une piste en forêt bien abîmée par endroits ; on peut emprunter des sentiers qui permettent de voir les chutes d'en haut et d'en bas ; sympa pour se dérouiller les jambes, mais pas Niagara non plus... ; retour en Afrique du Sud et direction Komatipoort (déjeuner dans un resto où on a attendu 45 minutes d'être servis alors qu'on était seuls, par contre le repas était très bon) ; entrée dans Kruger par Crocodile Bridge, et premier éléphant juste à l'entrée ; direction le camp de Lower Sabie ; 16h30 sunset drive où nous avons vu de nombreux herbivores, un chat sauvage d'Afrique, un rhino blanc au bord de l'eau, des girafes ; retour vers 20 h et nuit en bungalow.

Jour 7 : lever tôt pour un morning walk à 5 h ; très belle expérience qui commence par un groupe de vautours sur une carcasse de buffle ; nous marchons tranquillement avec 2 rangers armés ; nous croisons beaucoup de zèbres, d'antilopes ; puis de l'autre côté d'une mare (là où nous prenons un jus de fruit et des gâteaux compris dans la marche), 3 rhinocéros blancs que nous dérangeons en pleine sieste ; nous revenons au camps vers 8h30, faisons nos bagages et nous prenons notre voiture pour arpenter le parc, direction plein nord ; après avoir croisé un groupe de babouins sur la route, nous passons 50 minutes sans voir un seul animal... Les routes du Kruger ne représentent qu'1 % du parc, nous apprendra un guide ! À un magnifique point de vue sur la savane, d'autres touristes disent comme nous, ils n'ont pas vu grand chose ; de loin nous voyons des groupes d'éléphants, de girafes, des phacochères ; puis soudain, bouchon sur la route : les voitures stoppées dans tous les sens, personne ne veut bouger... la raison : un groupe de lycaons en train de dormir juste sur le bas-côté !! L'un d'eux se lève, gratte quelques puces, complètement indifférent à l'effervescence dans les voitures juste devant lui !! Nous croiserons encore quelques éléphants, d'assez près, mais il faut faire demi-tour pour se rendre à Skukuza et à 50 à l'heure maxi, le temps passe vite... Dîner agréable au restaurant en bord de rivière.

Jour 8 : départ pour un lodge dans une réserve privée (Guernsey) pas loin d'Orpen Gate, le Pezulu Tree Lodge. De grandes huttes au toit de chaume sur pilotis, au milieu des arbres. Magnifique ! Nous arrivons en fin de matinée car nous avons un game drive après le déjeuner. Mais ici, à midi on mange en fait à 14h30 !! C'est vrai qu'on aurait aimé le savoir car on se serait moins pressé le matin et on aurait encore traîné un peu dans le parc Kruger. Tant pis, on profite de la douche extérieure sous les arbres, du hamac et de la vue magnifique. 15 h, départ pour le game drive d'une durée de 3h30. 9 personnes par véhicule + un ranger qui conduit et un qui cherche les traces des animaux, et en plus ils ont une radio donc on a vu à chaque fois des buffles, des lions, des éléphants, des rhinocéros, et à un ou deux mètres de nous à chaque fois... Sans compter les herbivores habituels et de nombreux oiseaux. Au coucher du soleil, nous avons un petit apéro avec vue sur les monts Drakensberg, flamboyants.
Le soir, repas traditionnel dans le boma, un braai précédé d'une soupe au potimarron.

Jour 9 : lever très tôt pour partir à 5 h pour le morning drive ; cette fois-ci, deux jeunes éléphants jouent devant nous, puis quand nous les dépassons, l'un d'eux se met à nous poursuivre en barrissant... Plus loin nous retrouvons le couple de lions vu la veille, mais cette fois nous avons en prime la possibiité d'assister à leurs ébats, car ils sont en pleine saison des amours. Plus loin, un nouveau groupe de rhinos ; puis un troupeau de buffles dans son plan d'eau. Petit imprévu : panne mécanique du 4x4, nous sommes bloqués 45 minutes avant de pouvoir prendre un nouveau véhicule. Nous retournons au lodge, il fait une chaleur accablante ; après le "high tea" de 14h30, nouveau départ pour le sunset drive, mais cette fois-ci, les nuages menaçants viennent crever sur nos têtes vers 17 h, les éclairs fusent de partout et nous revenons trempés jusqu'aux os ! Mais rien ne peut entamer notre bonne humeur dans un endroit pareil ! Nouveau dîner et nuit.

Jour 10 : L'orage de la veille a fait des dégâts : coupure d'électricité générale dans le lodge ; le tonnerre me réveille plusieurs fois dans la nuit... on annule le game drive du matin vu qu'il pleut encore ; on quitte donc les lieux un peu plus tôt que prévu, direction Hazyview. La piste est bien imbibée, on redoute certains passages de gués, mais comme l'un des rangers nous avait demandé de le déposer au village voisin, on lui laisse le volant pour les passages délicats, c'est un bon échange de procédés !! La pluie cesse au bout d'une heure, nous arrivons à 11 h au Hippo Hollow Country Estate, nous avons prévu une interaction avec les éléphants + repas au centre Elephant Whispers juste à côté ; nous ne sommes que 4 à le faire et c'est tant mieux car on profite pleinement des explications et on participe à tout. On touche l'éléphant de la trompe à la queue, les défenses, sur le dos, derrière les oreilles, sous les pieds, les explications sont très complètes et intéressantes, cela dure une heure, on apprend plein d'astuces sur ces géants. Puis on monte sur leur dos pour une petite promenade d'une vingtaine de minutes. Le déjeuner se fait sur les bords de la Sabie River, au Hippo Hollow justement ! On réintègre nos chambres. Nous avons de la chance, le soir il y a un spectacle de danses zouloues et swazi, et le repas est également typique. C'est très impressionnant de vivacité et souplesse.

Jour 11 : la plus grosse journée de route : de Hazyview à Johannesburg, où nous arrivons en tout début d'après-midi. Pour ce dernier jour nous avons prévu le Lion Park. L'occasion de voir des autruches et des lions blancs. À 16 h, c'est la marche avec le guépard, on s'approche de ce magnifique félin que nous n'avons pas non plus réussi à voir dans la nature. On croise des bénévoles et on se dit que ça nous plairait bien de venir faire ça une autre fois... Le soir, nuit au Garden Court près de l'aéroport. C'est notre dernière nuit sur place...
------------------------------------------------------------------------------------------------
Bon à savoir : il est possible de récupérer la TVA à l'aéroport sur les objets achetés ; il faut juste faire la demande avant l'enregistrement car les préposés veulent comparer les tickets et les objets ;ensuite on monte à un bureau où on reçoit un chèque à aller donner à un bureau de change qui lui, nous donne des espèces (chacun prenant sa petite commission au passage). Avec les sous récupérés, on a fait quelques achats supplémentaires au duty free !
Bien sûr, il faut avoir un peu de temps pour toutes ces manips.

Nous avions prévu un traitement antipaludéen (le générique) ; nous avons entendu un seul moustique sur tout le séjour ; je dirais qu'il y a plus de moustiques à la Réunion ! Tous les gens qui vont régulièrement là-bas disent qu'ils ne prennent plus de traitement, il y a des moustiquaires partout aux fenêtres et portes, il faut utiliser des répulsifs, et porter des vêtements longs. Je ne dis pas non plus que le traitement ne sert à rien ! À chacun de voir en fonction du lieu et de la saison...
Côté climat, c'était chaud la journée (jusqu'à 32°) et agréable la nuit (22-23°), parfait pour dormir.


Nous avons déjà prévu de repartir dans ce beau pays !
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !! Et vous pouvez aussi aller voir mes photos et le récit plus détaillé sur mon blog http://lescassiopatenvadrouille.blogspot.com/2014/03/afrique-du-sud-et-swaziland.html

A bientôt
Sophie

réponses

Signaler
Belphégor
Il y a 5 années
Bonjour Chris
pour Phophonyane Falls, nous y avons passé 1 heure, le temps de faire le tour et quelques photos ! Ce n’est pas très grand ; ils ont aussi des hébergements.
Entre Hazyview et JNB nous n’avons pas fait de halte, car nous voulions arriver en tout début d’après-midi au Lion Park.
Pour la voiture, justement nous venons de recevoir la facture Europcar. Il y a ce qu’on paie en réservant, puis des petits trucs qui viennent s’ajouter au fur et à mesure du voyage… Ci-dessous le détail, je convertis en euros (1 euro = 15 rands).
Montant total = 144,52 € pour une Toyota Ethios 5 portes avec clim, essence sans plomb, km illimité, suffisante pour 2 personnes
Frais de passage de frontière de la voiture (on l’a découvert le premier jour ; s’ajoutent aux 50 rands qu’on donne au Swaziland) = 58,33. Il faut demander un papier pour prouver qu’on a l’autorisation d’Europcar de sortir du pays
Conducteur supplémentaire = 18,33
Frais d’abandon (prise dans une ville et laissée dans une autre) = 58,33
Frais administratifs = 4,4
E-toll (passage à des péages automatiques (Gauteng), les voitures sont équipées d’un petit boîtier donc sur certaines autoroutes il n’y a pas de guichet) = 3,20
Essence (on avait fait le plein avant de rendre la voiture mais ils ont réussi à nous rajouter 2 litres d’essence, pas très commercial !) = 1,93

Sinon, d’autres infos générales : les hôtels prêtent des adaptateurs électriques (pas toujours en bon état), nous on en a acheté un dans un magasin, ça coûte moins d’un euro (comme on a prévu d’y retourner, ce n’est pas perdu !).
Nous avons aussi acheté une carte SIM pour un téléphone portable débloqué qu’on avait amené. Très intéressant : 60 rands (4 euros) pour environ 1 heure de communication, à l’activation il y a eu 12 rands offerts, et on a même pu appeler à la Réunion avec !

Si tu as d’autres questions, n’hésite pas !
Sophie

Merci Sophie

Signaler
malaisie31
Il y a 5 années
Salut Sophie et merci pour ces précisions détaillées.
Ok donc on peu faire les chutes (Phophonyame) assez rapidement. L'idée est de joindre dans la journée, la vallée d'Ezulwini a partir du Kruger (Malelane Gate, jeppe's reef). Donc on passera un petit peu de temps sur les chutes. mais comme tu le précises cela ne mérite pas de s'y attarder.
Globalement, Comment as tu trouver l'état des routes dans le Swaziland ?, et le Mpumalanga ?. Dans le Kruger NP, les déplacements en voiture sont faciles ?.

Merci a toi,

Chris.

état des routes

Signaler
Belphégor
Il y a 5 années
Bonjour,
Les routes sont globalement bonnes. Il ya pas mal de stations service (prévoir des espèces).
Au Swaziland, nous avons été principalement sur les nationales, elles sont larges et correctes. Mais il faut rester vigilant car à l'approche d'écoles ou de croisements, il y a souvent des gros ralentisseurs non matérialisés par de la peinture, on les voit à peine de loin, alors il faut piler ! Et par endroit il y aura aussi de gros nids de poule qui peuvent prendre la largeur de ta voie de circulation... Donc toujours conduire en regardant le plus loin possible ! Notre hôtel était dans une grande forêt, et à certains endroits la route est très fréquentée par des camions (usine de pâte à papier, scieries...) donc très dégradée.
En Afrique du Sud c'était à peu près pareil mais dans l'ensemble on a pu rouler aux vitesses indiquées.
Dans le Kruger, les routes goudronnées sont très bien. Les routes secondaires étaient toutes fermées à cause des pluies violentes qui s'étaient abattues sur la zone une semaine avant. Il faut bien garder à l'esprit qu'on roule entre 30 et 40 km/heure, qu'on s'arrête pour les animaux, donc bien calculer les distances et le temps nécessaires pour rentrer au camp avant sa fermeture ! Tu as un tableau utile ici
http://www.sanparks.org/parks/kruger/get_there/travel_times.php

Sophie

remerciement

Signaler
malaisie31
Il y a 5 années
C'est bien noté Sophie. merci encore. Pour Kruger. on reste 3 jours et on fait 3 camps differents. Letaba, Satara et Lower Sabie.Donc on descend vers le Swaziland. en passant d'un camp a l'autre. Le pb du kruger Np, est qu'il doit y avoir pas mal de trafic, et donc cela doit être plus difficile d'observer les animaux, du fait des nuisances sonores engendrées, non ?.
Chris.

,,Bonjour,
Les routes sont globalement bonnes. Il ya pas mal de stations service (prévoir des espèces).
Au Swaziland, nous avons été principalement sur les nationales, elles sont larges et correctes. Mais il faut rester vigilant car à l'approche d'écoles ou de croisements, il y a souvent des gros ralentisseurs non matérialisés par de la peinture, on les voit à peine de loin, alors il faut piler ! Et par endroit il y aura aussi de gros nids de poule qui peuvent prendre la largeur de ta voie de circulation... Donc toujours conduire en regardant le plus loin possible ! Notre hôtel était dans une grande forêt, et à certains endroits la route est très fréquentée par des camions (usine de pâte à papier, scieries...) donc très dégradée.
En Afrique du Sud c'était à peu près pareil mais dans l'ensemble on a pu rouler aux vitesses indiquées.
Dans le Kruger, les routes goudronnées sont très bien. Les routes secondaires étaient toutes fermées à cause des pluies violentes qui s'étaient abattues sur la zone une semaine avant. Il faut bien garder à l'esprit qu'on roule entre 30 et 40 km/heure, qu'on s'arrête pour les animaux, donc bien calculer les distances et le temps nécessaires pour rentrer au camp avant sa fermeture ! Tu as un tableau utile ici
http://www.sanparks.org/parks/kruger/get_there/travel_times.php

Sophie

de rien !

Signaler
Belphégor
Il y a 5 années
Nous étions en période plutôt creuse (les vacances Réunionnaises ne tombant pas en même temps que les vacances métropole ou sud-africaines) donc le trafic était limité.
Je ne pense pas qu'on puisse dire que les voitures dérangent les animaux, vu qu'on en voit qui longent la route ou marchent carrément dessus ; si tu as regardé mon blog, tu as vu qu'il y avait un groupe de lycaons qui faisaient la sieste juste sur le bas-côté, avec 8 ou 9 voitures stoppées dans tous les sens devant eux, moteur tournant, franchement ça n'avait pas l'air de les gêner ! On a attendu 15 mlnutes avant de pouvoir avancer et de découvrir ce qui se passait !

Avec le KNP, c''est peut-être que l'espace est immense et donc il est moins facile de se trouver juste à côté des animaux, que dans une réserve privée de taille plus modeste.
Il faut juste être au bon endroit au bon moment ! Lors des pauses pique-nique ou aux points de vue, n'hésitez pas à demander aux autres visiteurs par quelle route ils sont passés, qu'est-ce qu'ils y ont vu, etc.
Sophie

Re: Récit 10 jours Afrique du Sud et Swaziland

Signaler
papillon123456
Il y a 1 année
,, Bonjour,
Nous venons de revenir de notre premier voyage en Afrique du Sud et Swaziland.
Quel voyage inoubliable !! D'une façon générale, tous les hébergements étaient excellents, très propres, et les repas plus que copieux et délicieux. Les visites dans les réserves ont tenu leurs promesses... Les gens sont polis, souriants et disponibles. Nous n'avons jamais ressenti aucune animosité ou insécurité. C'est vrai aussi que nous n'étions pas dans des grandes villes en pleine nuit...

Il y a énormément de contrôles radar sur la route mais les limitations de vitesse sont bien indiquées. Les gens doublent souvent les véhicules lents qui serrent à gauche, mais attention à ne pas empiéter sur la ligne du milieu même si tout le monde le fait ! Ca coûte 1500 Rands...


Ci-dessous, le résumé de nos étapes que je suis contente de partager avec vous, si ça peut vous aider ou vous donner des idées.

Jour 1 : vols Réunion-> Johannesburg puis Johannesburg->Durban ; à l'aéroport des porteurs vous font du rentre dedans pour porter vos bagages et vous guider, mais bien sûr contre rémunération. On récupère la voiture (Toyota Ethios, 5 portes, ne connaissant pas la taille du coffre on avait pris un seul gros sac de voyage souple, heureusement car pas sûre que les valises rigides seraient rentrées). Direction le centre ville, hôtel Southern Sun Elangeni sur le front de mer, promenade sur le front de mer. Découverte de la conduite à gauche... En fait, mon ami se concentrait sur la conduite et moi je me concentrai sur le trajet, en le rappelant à l'ordre quand il avait tendance à se mettre sur le mauvais côté de la route. Les directions sont généralement bien indiquées (on n'avait pas de GPS, juste un road book et quelques cartes).

Jour 2 : départ vers le nord, direction St Lucia ; petite halte à la réserve Umlalazi et première approche d'animaux (singes vervets, jabiru, céphalophe rouge) mais le crachin continu a fait que nous n'avons pas traîné ; arrivée à midi à St Lucia, notre hôtel était le Elephant Lake, bien situé, tranquille (nous avons eu très peu de monde pendant tout le séjour) ; après-midi : game drive par l'intermédiaire de l'hôtel, un guide rien que pour nous 2, durée 3h30 environ dans la réserve de Lake St Lucia ; zèbres, gnous, koudous et 3 rhinocéros en bord de piste !!

Jour 3 : direction la réserve Umfolozi pour un game drive dans notre voiture ; des babouins, des antilopes et au bout de 30 minutes, 3 lions le long de la route, tranquilles, c'était vraiment superbe ! Aussi des girafes et des rhinocéros blancs en train de se prélasser dans la boue. Dejeuner dans le parc et retour à St Lucia où nous avions réservé un boat cruise à 16 h. C'est la seule fois du séjour où nous nous sommes retrouvés avec une trentaine de touristes. Nous n'avons pas vu les crocodiles car les dernières pluies torrentielles avaient fait monter le niveau de l'eau et les crocodiles se déplacent. Par contre, de nombreux hippopotames, dont un groupe avec des jeunes qui s'amusaient à se poursuivre et à faire semblant de se battre, très amusant et émouvant ! Quelques martins pêcheurs et un aigle pêcheur. Nuit dans le même hôtel.

Jour 4 : départ pour le Swaziland en arrivant par le sud ; 45 minutes pour passer la frontière, par contre il y a des bâtiments tout neufs au Swaziland (avec bruits de marteaux piqueurs, perceuses, etc.) ; traversée des superbes paysages vallonnés, personne sur la route, à part des vaches ; attention aux énormes nids de poule par endroit... Nuit dans l'exceptionnel Foresters Arms au sud de Mbabane (route pleine de nids de poules et de ralentisseurs géants, camions de transport de troncs d'arbres car on est dans une forêt immense, donc compter une moyenne de 40 km/heure !!). Nuit dans une magnifique chambre dotée d'un radiateur et d'une cheminée avec du bois prêt à flamber ; en pleine forêt de conifères à cette altitude, il fait plutôt frais !! Dîner excellent, on peut choisir tous les plats du menu car les portions sont petites et on nous invite à goûter de tout !

Jour 5 : après un petit-déj pantagruélique (comme à chaque fois), visite de la réserve Mlilwane : sympathique réserve avec un accès difficile (les 8 derniers km sont une piste défoncée avec des ornières, des trous et des caillasses, et des écoliers à pied sur le bas côté) ; petite marche d'une heure dans la savane en attendant le game drive avec guide ; il n'y a que des herbivores, et quelques crocos dans les plans d'eau ; repas sur place, terrasse surplombant l'étang où vivent hérons, ibis, poissons-chats, et un croco dont on n'aura vu que le dos ! Retour au Foresters Arms.

Jour 6 : sortie du Swaziland par le nord, passage par les chutes d'eau de Phophonyane. Elles se méritent : plusieurs km d'une piste en forêt bien abîmée par endroits ; on peut emprunter des sentiers qui permettent de voir les chutes d'en haut et d'en bas ; sympa pour se dérouiller les jambes, mais pas Niagara non plus... ; retour en Afrique du Sud et direction Komatipoort (déjeuner dans un resto où on a attendu 45 minutes d'être servis alors qu'on était seuls, par contre le repas était très bon) ; entrée dans Kruger par Crocodile Bridge, et premier éléphant juste à l'entrée ; direction le camp de Lower Sabie ; 16h30 sunset drive où nous avons vu de nombreux herbivores, un chat sauvage d'Afrique, un rhino blanc au bord de l'eau, des girafes ; retour vers 20 h et nuit en bungalow.

Jour 7 : lever tôt pour un morning walk à 5 h ; très belle expérience qui commence par un groupe de vautours sur une carcasse de buffle ; nous marchons tranquillement avec 2 rangers armés ; nous croisons beaucoup de zèbres, d'antilopes ; puis de l'autre côté d'une mare (là où nous prenons un jus de fruit et des gâteaux compris dans la marche), 3 rhinocéros blancs que nous dérangeons en pleine sieste ; nous revenons au camps vers 8h30, faisons nos bagages et nous prenons notre voiture pour arpenter le parc, direction plein nord ; après avoir croisé un groupe de babouins sur la route, nous passons 50 minutes sans voir un seul animal... Les routes du Kruger ne représentent qu'1 % du parc, nous apprendra un guide ! À un magnifique point de vue sur la savane, d'autres touristes disent comme nous, ils n'ont pas vu grand chose ; de loin nous voyons des groupes d'éléphants, de girafes, des phacochères ; puis soudain, bouchon sur la route : les voitures stoppées dans tous les sens, personne ne veut bouger... la raison : un groupe de lycaons en train de dormir juste sur le bas-côté !! L'un d'eux se lève, gratte quelques puces, complètement indifférent à l'effervescence dans les voitures juste devant lui !! Nous croiserons encore quelques éléphants, d'assez près, mais il faut faire demi-tour pour se rendre à Skukuza et à 50 à l'heure maxi, le temps passe vite... Dîner agréable au restaurant en bord de rivière.

Jour 8 : départ pour un lodge dans une réserve privée (Guernsey) pas loin d'Orpen Gate, le Pezulu Tree Lodge. De grandes huttes au toit de chaume sur pilotis, au milieu des arbres. Magnifique ! Nous arrivons en fin de matinée car nous avons un game drive après le déjeuner. Mais ici, à midi on mange en fait à 14h30 !! C'est vrai qu'on aurait aimé le savoir car on se serait moins pressé le matin et on aurait encore traîné un peu dans le parc Kruger. Tant pis, on profite de la douche extérieure sous les arbres, du hamac et de la vue magnifique. 15 h, départ pour le game drive d'une durée de 3h30. 9 personnes par véhicule + un ranger qui conduit et un qui cherche les traces des animaux, et en plus ils ont une radio donc on a vu à chaque fois des buffles, des lions, des éléphants, des rhinocéros, et à un ou deux mètres de nous à chaque fois... Sans compter les herbivores habituels et de nombreux oiseaux. Au coucher du soleil, nous avons un petit apéro avec vue sur les monts Drakensberg, flamboyants.
Le soir, repas traditionnel dans le boma, un braai précédé d'une soupe au potimarron.

Jour 9 : lever très tôt pour partir à 5 h pour le morning drive ; cette fois-ci, deux jeunes éléphants jouent devant nous, puis quand nous les dépassons, l'un d'eux se met à nous poursuivre en barrissant... Plus loin nous retrouvons le couple de lions vu la veille, mais cette fois nous avons en prime la possibiité d'assister à leurs ébats, car ils sont en pleine saison des amours. Plus loin, un nouveau groupe de rhinos ; puis un troupeau de buffles dans son plan d'eau. Petit imprévu : panne mécanique du 4x4, nous sommes bloqués 45 minutes avant de pouvoir prendre un nouveau véhicule. Nous retournons au lodge, il fait une chaleur accablante ; après le "high tea" de 14h30, nouveau départ pour le sunset drive, mais cette fois-ci, les nuages menaçants viennent crever sur nos têtes vers 17 h, les éclairs fusent de partout et nous revenons trempés jusqu'aux os ! Mais rien ne peut entamer notre bonne humeur dans un endroit pareil ! Nouveau dîner et nuit.

Jour 10 : L'orage de la veille a fait des dégâts : coupure d'électricité générale dans le lodge ; le tonnerre me réveille plusieurs fois dans la nuit... on annule le game drive du matin vu qu'il pleut encore ; on quitte donc les lieux un peu plus tôt que prévu, direction Hazyview. La piste est bien imbibée, on redoute certains passages de gués, mais comme l'un des rangers nous avait demandé de le déposer au village voisin, on lui laisse le volant pour les passages délicats, c'est un bon échange de procédés !! La pluie cesse au bout d'une heure, nous arrivons à 11 h au Hippo Hollow Country Estate, nous avons prévu une interaction avec les éléphants + repas au centre Elephant Whispers juste à côté ; nous ne sommes que 4 à le faire et c'est tant mieux car on profite pleinement des explications et on participe à tout. On touche l'éléphant de la trompe à la queue, les défenses, sur le dos, derrière les oreilles, sous les pieds, les explications sont très complètes et intéressantes, cela dure une heure, on apprend plein d'astuces sur ces géants. Puis on monte sur leur dos pour une petite promenade d'une vingtaine de minutes. Le déjeuner se fait sur les bords de la Sabie River, au Hippo Hollow justement ! On réintègre nos chambres. Nous avons de la chance, le soir il y a un spectacle de danses zouloues et swazi, et le repas est également typique. C'est très impressionnant de vivacité et souplesse.

Jour 11 : la plus grosse journée de route : de Hazyview à Johannesburg, où nous arrivons en tout début d'après-midi. Pour ce dernier jour nous avons prévu le Lion Park. L'occasion de voir des autruches et des lions blancs. À 16 h, c'est la marche avec le guépard, on s'approche de ce magnifique félin que nous n'avons pas non plus réussi à voir dans la nature. On croise des bénévoles et on se dit que ça nous plairait bien de venir faire ça une autre fois... Le soir, nuit au Garden Court près de l'aéroport. C'est notre dernière nuit sur place...
------------------------------------------------------------------------------------------------
Bon à savoir : il est possible de récupérer la TVA à l'aéroport sur les objets achetés ; il faut juste faire la demande avant l'enregistrement car les préposés veulent comparer les tickets et les objets ;ensuite on monte à un bureau où on reçoit un chèque à aller donner à un bureau de change qui lui, nous donne des espèces (chacun prenant sa petite commission au passage). Avec les sous récupérés, on a fait quelques achats supplémentaires au duty free !
Bien sûr, il faut avoir un peu de temps pour toutes ces manips.

Nous avions prévu un traitement antipaludéen (le générique) ; nous avons entendu un seul moustique sur tout le séjour ; je dirais qu'il y a plus de moustiques à la Réunion ! Tous les gens qui vont régulièrement là-bas disent qu'ils ne prennent plus de traitement, il y a des moustiquaires partout aux fenêtres et portes, il faut utiliser des répulsifs, et porter des vêtements longs. Je ne dis pas non plus que le traitement ne sert à rien ! À chacun de voir en fonction du lieu et de la saison...
Côté climat, c'était chaud la journée (jusqu'à 32°) et agréable la nuit (22-23°), parfait pour dormir.


Nous avons déjà prévu de repartir dans ce beau pays !
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !! Et vous pouvez aussi aller voir mes photos et le récit plus détaillé sur mon blog http://lescassiopatenvadrouille.blogspot.com/2014/03/afrique-du-sud-et-swaziland.html

A bientôt
Sophie

BONJOUR  vos parlez anglais fluently.
merci

Bons Plans Voyage Afrique du Sud

Voyage Afrique du Sud

Services voyage