Forum Laos

Compte-rendu de 15 jours passés au Laos

35 réponses

Dernière activité le 20/05/2019 à 22:55 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
tontonvin
Le 09 janvier 2014
LAOS du 27
Novembre au 12 décembre 2013


ATTENTION, c’est long, très
long…


Aucune
prétention dans ce compte-rendu de 15 jours passés au Laos à se revendiquer un spécialiste de ce pays, juste la
volonté de permettre au lecteur un tas de petits conseils, avis divers, critiques (n’engageant que nous).

Comme dans
la plupart de nos voyages, nous
voyageons par nous-mêmes, nos besoins étant un hôtel correct avec un bon lit, des draps propres, des
toilettes individuelles, une douche, un environnement plutôt calme, en privilégiant le plus souvent
les transports locaux, le contact avec la population et avec les autres
routards pour échanger nos informations.

Ce
compte-rendu s’adresse plutôt à des vieuxcouples d’âge mûr…mais pas mal
d’idées à piocher même pour des plus jeunes !!! Plein d’informations
collectées sur le forum que j’ai reprises et qui pourront certainement vous
servir même si vous avez choisi un mode de voyage différent.

Les
déplacements en avion auraient pu être remplacés par le bus pour économiser un
peu de monnaie mais nous avons préféré sauvegarder notre dos…

BONNE LECTURE
et un peu d’indulgence si j’ai fait quelques erreurs.

QUEL TRAJET


16 Jours entiers pour 14
nuits sur place
avec arrivée Vientiane et aussitôt départ pour Van Vieng (2N) – Luang
Prabang (2 N) – Kiaw (2N) avec excursion sur Muang Ngoi – Luang Prabang (1 N) –
Avion pour Paksé (1 N) – Iles de Kong et Khone (3 N) - Tad lo dans les Bolovens
(1 N) – Paksé (1 N) – Avion pour Vientiane (1 N) – départ le soir à 20 H pour
Paris.


BUDGET DU VOYAGE


Voyage
à 4, ce qui a permis de réduire quelques frais de tuk tuk (mais à 2, ça
reviendrait guère plus cher)

Pour info 10.700 Kip = 1 € =
1.3 $
(soit 10 $ pour 80.000 kip) en décembre 2013




Dépenses
sur place : 1.200 € à 2 pour 2 semaines (dont avion local : 440€ pour 2
(Luang -> Paksé->Vientiane))
Avion Paris – Laos : 640€ x 2 : 1.280€ pour 2

Soit
Globalement 1.240 € par personne au total pour un voyage de 15 jours.

AVANT-PROPOS


Le LAOS est coincé entre la Thaïlande (à l’Ouest sur 1.800 km de
frontière dont 1500 km de Mékong), la Chine (au Nord sur 500 km), le Cambodge
(au Sud) et le Vietnam (à l’Est sur 2.000 km). Il est le seul pays d’Asie à ne
pas avoir d’accès direct à la mer.

D’une superficie de 236.800 km, les terres se composent de montagnes et
plateaux (3/4 de la superficie) ainsi que de plaines. La haute montagne se
situe au Nord de Luang Prabang tandis que les plaines se situent sur Vientiane,
Savannakhet (au Centre) et Champassak (au Sud), celles-ci constituant le
grenier du pays.

Le Mékong traverse le pays sur 1865 km, permettant d’offrir un grand
potentiel de développement hydroélectrique. Rivières et ruisseaux sont
nombreux. 60 % de l’eau provenant du Mékong provient du Laos.

Tout comme le Vietnam (mais sans la mer) et la Birmanie, le Laos (pays
du million d’éléphants ??? ils étaient bien cachés…c’est surtout le pays
de l’eau mais la dénomination était déjà prise par le Cambodge) présente un
profil très allongé avec des distances très importantes entre le Nord et le Sud
(1.700 km) mais plutôt faibles sur la largeur (d’un minimum de 140 km pour un
maximum de 500 km).

Sont incontournables le Nord et sa montagne (Luang Prabang) ainsi que
le Sud avec ses plateaux, ses cours d’eau (région de Paksé : plateau de
Bolovens et les iles de Dong) – Le centre
présente moins d’intérêt et n’est que très peu visité par les voyageurs.

2 semaines sont un peu justes pour visiter le Laos et ne permettent de
se faire qu’une approche très rapide - l’idéal est d’avoir 3 semaines (de
préférence 2/3 au Nord, 1/3 au Sud), mais si vous avez évidemment plus de
temps, c’est encore mieux...

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/laos-12274


Site
web de l'office du tourisme
: www.visit-laos.com


cartes détaillées sur : http://www.ecotourismlaos.com/maps.htm


QUELLE SAISON CHOISIR


Comme tout pays tropical digne de ce nom, le LAOS a deux saisons :

. la période d'hiver (Novembre à Février) relativement sèche (avec une
température autour de 25 à 30 °C) est
« considérée » comme la meilleure période pour partir : Octobre
et début Novembre sont SUPER car en plus les rizières sont belles. Nous y
sommes allés en Décembre et le riz était déjà récolté d’où des rizières
nettement moins jolies– Attention Décembre et Janvier sont froids dans le Nord
avec des températures qui peuvent flirter avec le 0 la nuit.

. la période d'été (Avril à Octobre) souvent très chaude (jusqu'à 35 °C) et surtout très humide
(pluies violentes mais courtes, en fin de journée, et pas mal d'inondations).
Avril et mai sont deux mois particulièrement étouffants (A priori Mars aussi
d’après certains internautes).

En résumé, les
meilleures saisons sont a priori octobre-novembre après la mousson avec de belles
rizières et février mars avant les grandes pluies (mais avec des rizières moins
belles).

CHANGE


On devient vite millionnaire au LAOS : avec 100€ tu obtiens
10.800.000 kips



Au départ, je conseille
d'avoir (au maximum) une centaine de dollars pour les premiers frais : visa de
30$ à payer à l’arrivée (sauf si tu l’as déjà obtenu en France, ce qui
n’apparait pas nécessaire sauf si tu habites Paris)…

Sur place tu changes tes Euros en Dollars à un taux beaucoup plus
intéressant qu'en France
(il se fait sur la base du
cours moyen du dollar – aucune distinction n’est faite comme en France avec le
cours d’achat ou de vente du $.

A l’arrivée à l’aéroport de Vientiane, le taux de change fut l’un des
meilleurs !!!



La carte bleue est utilisable assez facilement : Pas
mal de DAB dans les grandes villes sur Luang Prabang, Van Vieng, Vientiane et Paksé (commission
de 20.000 ou 40.000 kip soit 2 à 4 euros: évitez donc de retirer
l’équivalent de 50€ !!! mais plutôt l’équivalent de 200 à 300€…).

Ailleurs (Bolovens, Don Kong, Dong Det..), c’est plus
problématique…et il vaut mieux emporter de l’argent liquide (mais ça change
très vite) et les DAB fleurissent rapidement (nous avons vu sur Don Kone et au
départ du ferry pour Don Ket : pas vu sur Don Kong ou Don Det, mais il est
fort possible qu’il y en a).




Nous ne sommes jamais allés dans une banque car il y a des Money
Exchange un peu partout en ville : ceux-ci apparaissent même dans les
coins plus reculés (mais à des taux moins avantageux).



COMPAGNIES AERIENNES


Il n'y a pas de vols directs France / Laos pour la
simple raison que ce pays ne possède pas de compagnie aérienne pour les longs
courriers et qu’aucune compagnie étrangère n’a estimé utile (ou rentable) de le
faire.


3 aéroports internationaux dont 2 situés au Nord du LAOS avec arrivée
généralement sur Luang Prabang (le plus intéressant) ou Vientiane (la capitale
moins intéressante) et 1 sur Paksé (au sud), ce dernier étant un peu plus
difficile à réserver si l’on passe par les voyagistes genre ebookers, opodo. De
Paksé, vols tous les jours en direction de Siam Reap, Bangkok, Ho Chi Minh.

Parfois prix intéressant pour vol Paris/ Luang Prabang avec Retour Siam
Reap (Angkor au Cambodge) / Paris.

Possibilité d’entrée par bien d’autres points par la route ou parfois
par bateau (au nord).

Pas de taxe supplémentaire de départ à payer pour les vols
internationaux ou nationaux (elle est certainement déjà comprise dans le prix
du billet acheté).

Pour notre part, nous sommes passés par Vietnam
Airlines via Hanoi pour un prix raisonnable (660 €) avec escale et changement
d’avion dans un timing raisonnable (3h30 à l’aller et 2 h 40 au retour) :
A noter qu’il est assez facile de trouver un vol direct Paris-Vietnam, par
contre l’inverse est plus dur : vol direct sur Hanoi et Ho chi Minh
alternativement un jour sur deux (la plupart du temps : c’est important de
retenir cette information pour décaler d’un jour votre voyage afin d’éviter une
escale de plus).



Autres choix possibles :
Les autres
options possibles sont le plus souvent via Bangkok

. Air France et la Thaï via BKK.
. Compagnies du moyen Orient avec escale à BKK puis air asia ou autre pour
Luang Prabang, Vientiane ou Paksé.




Si vous n’arrivez pas par avion mais par bus, train
ou bateau, les postes frontaliers sont nombreux (sauf erreur, 3 sur la
Chine, 5 sur la Thailande, 6 sur le Vietnam). Attention visa pas possible à certains postes
frontières.




Nb : plusieurs routards qui disposaient d’un
mois ou plus de vacances, avaient pris l’option Paris-Bangkok – De Bangkok, ils
rejoignaient Chiang Rai puis par bus et bateau Luang Prabang soit par Pakbeng
ou en passant par plus au Nord encore (pas mal a priori) – ensuite ils
descendaient sur Paksé, Boloven, 4000 iles puis Siem Reap puis…en fonction du
temps..




COMMENT SE DEPLACER


Pour les grands trajets :

Le moyen le plus pratique
pour se déplacer sera l’avion, mais les billets d’avion sont chers
, ce qui va renchérir le
cout du voyage (175 USD pour faire Luang Prabang – Paksé ou 125 USD pour Vientiane
– Paksé !!!). Nous n’avons eu aucun problème pour réserver au dernier
moment ces 2 vols : on nous annonçait moins de 10 places restantes sur les
vols 3 jours avant – L’avion pour le vol Vientiane – Paksé était quasiment
vide ? (2 vols quotidiens… a priori pas de pb pour réserver) – le vol
Luang – Paksé était par contre presque plein (il n’est pas quotidien et en
période de vacances, de nouvel an chinois, il est peut-être préférable de
réserver à l’avance.

Plusieurs aéroports nationaux avec vol parfois incertains selon le
remplissage de l’avion.

Les vols intérieurs sont assurés par la compagnie aérienne Laos Airlines
avec vols consultables sur leur site internet : www.laos-airlines.com

Sinon Laoairlines.com
sur le site : www.laoairlines.com
Il est toutefois préférable de passer par une agence
pour avoir des tarifs plus avantageux !!! (de -10 à -15 %). (Vu sur le
forum mais non vérifié).


Ces compagnies étaient (je crois) inscrites sur la liste noire des compagnies
aériennes – Les 2 avions que nous avons pris étaient plutôt récents et
impeccables.

Le bus ou mini bus sera le
moyen de transport le plus économique
mais les routes ne sont pas toujours en bon état, notamment
après la saison des pluies. De plus en plus de bus desservent chaque jour
toutes les villes du pays ainsi que les frontières thaïes, vietnamiennes,
laotiennes, etc. Les compagnies se multiplient et le confort s’améliore (en
général) même si les bus proposés sont parfois un peu vieillots. Les longs
trajets peuvent se faire de nuit et vous permettront d’économiser une nuit d’hôtel.

Dans le
Nord, il est assez facile de se déplacer en bus, de même pour aller sur les
iles DON…Dans le plateau des Bolovens, c’est plus compliqué.

Pour les petits trajets :


A 4, voir
parfois à 6, les Tuk Tuk et Jumbos sont un moyen commode pour vous emmener un
peu partout.

La
location de voiture avec chauffeur ou sans chauffeur est possible, mais elle
est chère – la conduite est plutôt facile car peu de routes et de
circulation avec par ailleurs conduite à droite - la configuration du pays
(grande longueur) et l’alternance bus/bateau fait que cette option est peu
retenue par les voyageurs : nous ne l’avons utilisé qu’une fois pour le plateau
des Bolovens où nous voulions y dormir une nuit : à 4 le coût devenait
« acceptable » (99 usd + 12$ pour 24h de chauffeur + 25 $ de nuit du
chauffeur + 265.000 Kips d’essence pour faire le « petit » tour des
Bolovens, soit moins de 200 kms dans un toyota 4x4, une voiture langda aurait
suffi et aurait peut-être pu être louée moins cher).

Le vélo est très
sympa à faire, notamment sur Luang Prabang, Van Vieng ou les îles du Sud.
C’est l’un des meilleurs moyens pour faire des rencontres avec la population
locale, d’autant que la circulation n’est pas très dense (beaucoup moins qu’au
Vietnam par exemple).

Seul ou à 2, les scooters sont un moyen de transport peu
coûteux.

Plusieurs
arnaques au scooter signalés sur le forum - voici quelques conseils :
photographiez votre scooter s’il n’est pas récent, donner si possible une photocopie du passeport au lieu
du passeport, regardez l’état des pneus (surtout si vous faites un long trajet,
notamment sur les Bolovens), faire apparaître clairement sur le contrat le prix
du scooter si celui-ci est volé ou détruit. Enfin, n’hésitez pas à mettre
un euro de plus et à louer plutôt à une agence sérieuse, à votre hôtel, etc…un
scooter coutant environ 1.500 dollars…

Voici un article de mise en garde très
intéressant, dont je vous joins le lien
> http://voyageforum.com/v.f?post=6117273;search_string=trek%20nord%20laos
la réponse d’ YVES76 est celle du Belge Yves basé à Paksé et qui a bonne presse sur les forums.


AGENCES LOCALES :

Sur Luang Prabang, il n’y a que
l’embarras du choix… tous offrent des programmes assez similaires.

Sur Paksé, pareil – cependant pas de
risque d’embrouilles et bonne presse sur les forums si vous allez chez le Belge Yves basé en face de l’hôtel Sala Champa (agence
Green Discovery) ou bien le soir après 18h30 chez sa copine, « Miss
Noy » basée prêt du Royal Paksé (location de
scooter à 50/60.000 kips par jour selon puissance).

Lorsque vous réserverez un trajet en
bus/mini bus, l’on viendra généralement vous chercher gratuitement à votre hôtel.




HOTELS et CONSEILS ?


Un des avantages du LAOS
est que le logement est bon marché avec des bungalows sympas, propres avec
toutefois une literie surprenante. Nous
n’avons jamais visité un pays où les matelas étaient aussi durs !!! Pour
cette raison, je déconseille de réserver à l’avance, sauf peut-être si vous
choisissez des hôtels luxeux…

Nous avons toujours trouvé de la place
sans réserver à l’avance (hormis à l’arrivée) – Néanmoins, nous nous sommes
renseignés par avance sur le guide, le forum et avons regardé les avis sur http://www.tripadvisor.fr/


J’avais « sélectionné » des hôtels
sur chaque étape mais finalement nous ne sommes jamais allés à ceux retenus…

Vous
trouverez facilement à vous loger dans de sympathiques bungalows pour 5 € avec
ventilateur, eau chaude, toilettes. Dans les grandes villes (Luang, Vientiane),
ce sera un peu plus cher (environ le double).




Sur place, demandez toujours à visiter la chambre avant de la
prendre, même si elle est dans le guide. Par ailleurs, essayez de ne pas
arriver trop tard pour choisir sans
problème sa guesthouse et sa chambre.


Pas besoin de clim en Décembre, les soirées étant fraiches (voire froide) dans
le Nord et agréables dans le Sud.




RESTAURATION


La nourriture lao est variée mais le riz est
la base de l’alimentation. Comme au Vietnam on retrouve beaucoup de soupes,
composées de nouilles et viandes et parsemées de nombreux épices (10 à 15.000
kips la soupe) – pas mal de plats au curry avec un coût avoisinant les 20 à
30.000 kips.

Côté fruits, pas mal de bananes très bon
marché (compter 2.000 kips (0.20 cts d’euro)
les 12 bananes en campagne ou 7.000 kips les 15 sur les 4.000 iles).




QUELQUES BLOGS SYMPAS A LIRE :




http://notrepetitour.canalblog.com/archives/2013/03/19/26685432.html




tourdublog.com/laos/luang-prabang-le-petit-bijou-du-laos.php




http://ladressedemonblog.over-blog.com/bye-bye-laos

http://greg-bene.my.tripper-tips.com/trip/laos-3302.html

http://emsworldtour.wordpress.com/2010/03/31/nong-khiaw-a-muang-ngoi-neva-et-muang-khua/

http://surlechemindesecoles.blogspot.fr/2012/11/bilan-laos.html







AVANT DE
PARTIR, PREVOIR


. 2 photos pour un visa (d’un
mois) délivré à l’arrivée moyennant 30 Dollars (rapide et très facile à faire à
l’arrivée : aucun intérêt de le faire par avance en France). Pas de taxes
supplémentaires au retour. Prévoir d’avoir les 30 USD sur soi si arrivée dans
la nuit avec bureau de change fermé (carte bleue non acceptée)

. Voltage local de 220 V avec parfois des prises qui ne
sont pas toujours comme en France : nous n’avons jamais eu besoin
d’adaptateurs mais vous pourrez néanmoins en trouver sans pb sur place…

. crème solaire

. habits, jouets à donner

. ballons (çà prend pas de
place et succès garanti dans les villages auprès des enfants)

. pyjama à patte longue et
manche longue (il fait froid la nuit dans le Nord)

. un couteau Opinel pour
couper les fruits (ne pas le laisser dans le bagage à main à l’aéroport…)

. anti-moustique aussi surtout au coucher du soleil mais ils ne sont
pas très agressifs (pantalon, chaussettes et chemises toutefois recommandés le
soir pour limiter les risques de palu même s’ils ne sont moins agressifs à la
période sèche. Bp de plan d’eau = a priori bp de moustiques = mais en décembre
on n’a pas trop été embêté (un peu à la tombée de la nuit et puis après ils
sont beaucoup plus tranquilles).

. un traitement antipaludique groupe 3 est
recommandé toute l’année, excepté sur Vientiane : savarine ou malarone qui
est un peu plus cher mais plus pratique (à prendre 1 semaine après le retour
contre 4 semaines pour la savarine)

. surtout, ne pas oublier les boules
quies : coqs, chiens, routards aimant boire la bière le soir et la nuit…(1€la bouteille de 60cl)

. antidiarrhéique (ce n'est pas une question d'eau mais avec le changement
de climat, de nourriture…)

. guide LONELY ou
ROUTARD pour avoir toutes les infos générales sur le pays : histoire,
coutumes, etc,…La
consultation des forums est toutefois recommandée et les internautes ne sont
pas avares de bon conseil pour bien préparer son voyage.

. pas la peine
d’emmener trop de vêtements car non seulement les vêtements coûtent une misère
mais le « Laundry » coute 0.7 à 1 € le kilo à laver – Attention les
Laotiens taillent généralement petits – alors si
vous taillez XXL, ce sera plus difficile pour vous.

SUR PLACE


.
boire toujours de l’eau en bouteille capsulée

.
toujours se laver les mains surtout avant repas, même si généralement on vous
apporte une fourchette

.
toujours marchander, même dans les hôtels, mais pas dans les restos :
vérifier toujours la chambre auparavant, les draps, la douche, la proximité de
la rue, avec ou sans breakfast

Les sites ne changent pas, eux. Quant aux restaurants, fiez-vous
à votre odorat et nombre de mobylettes garées devant ».

Pourboire peu répandu.

Question difficulté linguistique : aucune, un grand sourire, le langage des
mains et parfois la petite calculette du commerçant suffiront le plus souvent
pour vous faire comprendre…Cela étant :

Deux mots Laotiens à retenir : SABADEE (Bonjour) et LAO BEER (une
des meilleures d’Asie)

Dans les endroits touristiques, les hôtels, l’anglais est compris
« généralement » tandis que le français est parfois parlé.

Cela étant, pas la peine de réviser votre anglais avant de partir, les
gestes de la main et un grand sourire vous suffiront le plus souvent.




CONCLUSION



Nos
Coups de cœur

.
Luang Prabang évidemment avec notamment la quête des moines

.
l’accueil est un gros point fort : les laotiens
sont gentils et souriants (même les tuk tuk ne sont pas agressifs) :
impossible de compter le nombre de Sabadee prononcés durant le voyage…

.
grande facilité pour prendre les Laotiens en photo (les enfants sont ravis
tandis que certaines grandes personnes vous disent même merci quand vous les
prenez en photo !!! à condition bien sur de leur montrer la photo…)

. splendide patrimoine naturel avec superbes paysages d’eaux, de
rizières, de cascades et grottes;

. pays rural plein de charme: villages (architecture traditionnelle
maison en bois sur pilotis) avec ethnies, faune et flore préservés (même si les
paraboles font « tache » dans les villages ethniques)

. village de Ban Houahoy entre Khiaw et Muang Ngoi

. Village Katou de Kok Phountay sur le plateau des Bolovens

. tour en vélo de Don Det




Autres
points forts
. pays
bon marche avec coût modique pour se loger (bons hôtels pour moins de
10€)

. nourriture bonne, pas chère, propre et fraiche
(personne n’a été malade en 2 semaines)

. la Beerlao est une bonne bière, réputée dans toute l’Asie

. pays idéal pour les amateurs de sports en plein air: escalades,
randonnées, canoe, rafting, tubbing

.
la conduite dans le calme en ville, sans agressivité et à droite

.
wifi dans pas mal d’hôtels

.
super organisation pour les trajets (copiée certainement sur la Thailande) avec
grande facilité pour voyager (le covoiturage, ils connaissent bien…)

. très peu
d’insécurité, même pour les femmes seules (à l’identique de la Thailande, le
Cambodge, Birmanie)




Quelques
surprises

.
la pratique « intensive » de la pétanque dans beaucoup d’endroits

. sport appelé katow. Il se joue au pied et d'autres parties du
corps mais sans les mains

. les tracteurs originaux composés d’un motoculteur assemblé à
une longue remorque

. les incessants
« tuk tuk my friend », “waterfall today”

. police quasi absente

. peu de prostitution (du moins peu visible)

. paraboles dans les villages !!!

. très
faible mendicité, avec absence d’handicapés comparativement au Cambodge


Quelques « points faibles »




.
le téléphone qui passe mal

.
réseau routier parfois en mauvais état mais qui s’améliore progressivement

. les drogues (alcool, marijuana, opium…) font des ravages dans
certains villages

. mieux vaut ne pas tomber malade au Laos : allez vite sur
la Thailande

. transports d’un coût élevé (avions très cher et prix du bus
> à celui de l’hotel) avec par ailleurs souvent du retard

. beaucoup de taxes sur les sites naturels (même les ponts sont parfois
payants) mais bon, çà reste raisonnable et çà permet un entretien de ces sites (c’est
en tout cas moins cher que nos autoroutes !!!)

. voyage assez fatigant (longs trajets, lits pas terribles,
bruits (coqs, chiens, australiens ou thailandais en fête, …))

. absence de la mer (il faudra vous contenter des rives du
Mékong)




CONCLUSION




Le LAOS un pays magnifique avec des paysages très variés et toute une vie le
long du Mékong et de ses affluents. Il reste un pays routard, très bon marché, très facile à visiter
par soi-même où l’on acceptera un certain inconfort (dure dure la literie).




Ne vous attendez toutefois pas à vous retrouver seul touriste au
Laos….vous allez être surpris !! Luang Prabang, çà vaut bien
certaines villes touristiques françaises avec plus de Thaïlandais ou
d’Australiens que de Laotiens pure souche !!! et plus de guesthouses que
d’habitation laotiennes !!! bon, j’exagère un peu mais allez au marché de
nuit à Luang Prabang (au demeurant très sympa à faire) et on en rediscute
après… Si Luang Prabang demeure une étape incontournable, éloignez-vous en
un peu pour découvrir le « vrai » Nord du LAOS.




Cela étant, le LAOS est un pays attachant qui
nous a ravi : c’est l’Asie qu’on aime avec une population d’une gentillesse
extrême et une atmosphère où l’on se laisse gagner facilement par la zénitude.




Les quelques « points faibles » sont
balayés par la multitude des points forts et le retour en France sera rude….




DESCRIPTION DETAILLEE DU
TRAJET



Jour 1
: Vientiane (Arrivée) /Van Vieng- Jeudi 28 Nov :
Arrivée du vol à Vientiane à 11 H et transfert
directement avec un mini bus
« touriste » de l’aéroport en direction de Vang Vieng, basé à 3 h de route en direction de Luang
Prabang, ou nous passerons 2 nuits au MANGO.

Comme
nous voulions perdre le moins de temps possible à notre arrivée et ne pas
coucher à Vientiane, nous avions réservé de France à la guesthouse MANGO ce mini-bus : celle-ci nous a demandé
800.000 kips (80€) – le prix est généralement de 600.000 kips avec ce type de
mini-bus –sinon taxi mais c’est plus cher ou bus, ce qui est moins cher et
à privilégier si vous avez le temps (compter 50.000 kips par personne pour 3 à 4
heures de trajet).



Route parfois un peu cabossée, pas très
intéressante la première partie et un peu plus jolie la dernière heure, mais
d’une beauté moindre que celle qui va de Van Vieng à Luang Prabang.

Arrivée sur Van Vieng vers 15 heures,
ce qui nous laissera quelques heures de jour pour profiter de la vue magnifique
de cette jolie ville nichée au creux des collines et dont l’atmosphère est
sympa et où il fait bon boire une LaoBeer en terrasse des nombreux cafés qui
bordent la rivière.

Jour
2 : Van Vieng/ Vendredi 29 Nov :
.

Renommée pour ces fêtes mémorables
(voir youtube) où beaucoup de routards ne venaient pas ici que pour fumer des
gitanes, Van Vieng a retrouvé sa tranquillité depuis que les autorités ont fait
le ménage : c’est donc beaucoup
plus calme, voir très calme…cette population « aurait » émigré vers
d’autres lieux plus permissifs tels Don Det (les différents routards ayant
séjourné sur Don Det ont infirmé ces dires…).

Restent encore guesthouses et
restaurants mais avec moins de touristes, ce qui fait qu’il est facile de s’y
loger sans avoir réservé. Le Centre est un peu plus animé et nous avons
choisi de nous loger un peu à l’écart au bord de la rivière, à 15 minutes à
pied du centre.

Les activités se concentrent sur la
découverte des alentours en 4x4, tuk tuk ou VTT avec la visite de villages et
de grottes, le Blue Lagoon (7 kms réalisables en VTT), la descente de la
rivière en grosse bouée (tubing). Possibilité de louer une moto à la
journée (35 000 kip, soit 3,50€) pour visiter les villages aux alentours et se
baigner au Blue Lagoon, lieu à ne manquer sous aucun prétexte.

Pour notre part, chez MANGO nous avons choisi la formule
« Mango » qui était de 35€ par personne et comprenait le logement,
petit-déjeuner, midi, repas du soir et excursion toute la journée (soit 70€
pour un couple) – sinon, la première nuit nous a couté 70.000 kips (7€) avec
toilette privée, sinon 50.000 kips avec toilettes communes. Cette guesthouse
était vraiment super excepté…la literie, beaucoup trop dure – A refaire, nous
irions au Maylin (routard + coup de cœur Lonely + n°2/79 sur tripadvisor) situé
à une centaine de mètre.

Nous apprendrons qu’il y a 2 ethnies principales dans le
coin : Les LAO (ethnie majoritaire) et les MONGS (plus petits, moins
souriants), considérés comme des gitans, des voleurs par les LAO…(dixit notre
guide).

Nous apprendrons aussi que les Laotiens mangent les
chiens : Le propriétaire du Mango nous raconte comment son voisin
(gendarme) en fête avec des amis a mangé son chien de 2 ans – le voisin était
confus mais sans plus !!!


Jour 3 :
Van Vieng – Luang Prabang (2N) / Samedi 30 Nov :
départ vers 10h30 pour 7 heures de bus

Mini-bus à 70.000 kips ou bus VIP à 100.000 kips : le
bus est préférable car le trajet est long, on y est beaucoup mieux
installé, on saute moins au plafond (route un peu cabossée) et l’on peut
admirer plus facilement les superbes paysages de cette belle route de montagne.
Malheureusement, nous ferons le trajet sous la pluie et le brouillard, plutôt
rares à cette époque…pas de bol !

Arrivée
à la gare routière de Luang Prabang , pas très loin du centre mais à pied çà
fait un bout de chemin. On nous demande 20.000 kips par personne : on
n’est 4, çà fait 8 euros en tout, on décide alors de s’éloigner de la gare
routière pour rejoindre la route toute proche – on nous court après - rediscutions
– et finalement, nous acceptons pour 50.000 kips (5€ pour 4).

Nous
demandons à être déposé au Thida hotel que nous avions pressenti compte-tenu de
bons commentaires sur Tripadvisor, - on nous déposera finalement prêt de la
poste (bureau de change super avantageux à qq mètres) en nous disant que c’est
tout prêt, en nous montrant du doigt la rue Hoxieng qui contient multitude de
guesthouses (nous ne savions pas où se trouvait exactement le Thida) !!!
ce qui n’était pas vraiment le bon endroit – tant pis, nous trouverons notre
bonheur après la visite de 4/5 guesthouses (il est 18h et tous n’ont pas 2
chambres de libre – par ailleurs, les lits sont du « béton ») – nous
trouverons notre bonheur tout prêt de la rue Hoxieng, à 20 mètres du Hoxieng2,
dans une petite ruelle à gauche de cette guesthouse, à un coût modique pour
Luang (12 €) : guesthouse Somjith, 27/2 Ban Hoa Xieng (Sum Chit).

Si vous arrivez par avion, le terminal se trouve à trois kilomètres du centre-ville et les tuk-tuks ont tendance à gonfler les
prix - à peine sorti du terminal les prix baissent…

Agences de
voyages
: il
n’y a que l’embarras du choix… en tous cas ils offrent des programmes assez
similaires..

Beaucoup de locations de
vélos en ville : 10 000 à 20 000 kips pour un vélo normal, 40 000 à 70 000 kips
pour des VTT, les alentours de Luang étant sympa à faire .
Banques, changes et ATM : pas de problème, il y en a à tous les coins de
rues



Jour 4: Luang
Prabang/ Dimanche 1 Dec :


Classée au patrimoine mondial de l’Humanité, Luang
Prabang est l’étape incontournable d’un voyage au Laos.



Bien que très (trop) fréquenté, Luang Prabang reste un lieu magique
de culture et d’histoire du Laos avec des temples magnifiques. Il est
intéressant d’y rester quelques jours mais il faut s’éloigner et visiter ses
environs proches en vélo ou en tuk tuk et les environs plus lointains en bus ou
bateau, notamment vers Muang Ngoi et Khiaw et plus loin encore si vous avez du
temps. Vous pouvez aussi aller trekker dans cette région et/ou de
dormir dans les villages de Ban Na et/ou Huay Sen, c'est beaucoup plus
authentique et les paysages sont fabuleux.


Sur
Luang Prabang


. Gravir le mont Phousi avec le That Vat Chomsi (stupa
de 20 de haut).ce qui permet d’avoir une vue globale sur la physionomie de
Luang Prabang (Conseillé de le faire en premier)



. Aumone des bonzes à 6 heures du matin – à 6h30 c’est
fini…



. après l’aumône de bonzes, dirigez vous vers le
marché de jour – à 10 h çà se vide…



Si vous souhaitez devenir moine bouddhiste, vous aurez
toutes les infos sur le site :
http://dhammadana.org/sangha/moines/devenir.htm


. Longues marches dans les rues à la découverte des
temples, dont le
plus célèbre
: le Vat Xieng Thong. Vestige de la royauté, un majestueux escalier nous y
conduit depuis les rives du Mékong.

. Village de potiers à découvrir en traversant le
Mékong, 500 m sur l’aval - un peu plus
loin pêcheurs et orpailleurs.



. Possibilité de massage « très énergique mais
agréable » par la Croix Rouge Laotienne mais réservation conseillée (40.000
kips) : il faut s’inscrire à l’avance sur le tableau accroché au mur.



. Marché de nuit (super)




. Tamarin, tenu par un couple
australo-laotien : il faut réserver absolument – un peu plus cher
qu’ailleurs mais super plats tels cuisse de grenouille, buffle, plats
végétariens

Un peu à l’extérieur


Chutes de Kuang Si, situés à 30 kms de Luang Prabang,
sont une curiosité à visiter et ou il fait bon se baigner : 1 h de piste
en bon état – entrée : 20.000 kips -
Tuk tuk pour Chute de Kuang Si A/R 40.000 kips


Au
nord à 35 kms en amont (sur la route de Nong Khiaw), les grottes de Pak Ou et
ses cinq milles bouddhas (Site à ne pas manquer) : bateau à louer la demi
journée ou mini-bus (8 $ AR/p)

Au sud
à 15 kms, cascade de Tad Sé

Pour
ceux qui ont le temps, la plaine des Jarres à Phonsavanh (circuit de 2/3 jours
que nous n’aurons pas le temps de faire).

Jour 5 :
Luang Prabang – Nong Khiaw (2 N) par mini-bus /
Lundi 2 Dec :


200 km au
Nord : 3h30 de mini-bus (70.000 kips) pour se rendre à Nong Khiaw (puis 1
h de bateau (pour 25.000 kips) pour Muang Ngoi pour ceux qui ne veulent pas
s’arrêter à Nong Kiaw). A 8h30, on vient nous chercher à la guesthouse pour un
départ prévu à 9 h de la gare routière, qui finalement partira à 9h30 - Sur une
route parfois cabossée mais en bon état quand même, nous arriverons vers 13h à la
gare routière de Nong Khiaw, placée non pas comme l’indique le routard dans le
centre du village mais un peu à l’extérieur – qu’importe, nous ferons environ 1
km à pied (a priori tuk tuk à 10.000 kips) pour rejoindre le pont où sont
basées la majorité des guesthouses – notre petit groupe se scindera entre ceux
qui restent sur place et ceux qui veulent poursuivre vers Muang Ngoi (la
dernière « correspondance » bateau étant à 14 h, ceux-ci poursuivront
leur chemin : 1h de trajet pour 25.000 kips).

Possibilité de faire
aussi Luang Prabang – Nong Khiaw par bateau, mais il est préférable de le faire
en sens inverse, avec le courant et le bruit du moteur en moins (5 h pour 60$
la location du bateau) via PAK OU ou l’on peut faire une halte.

Arrivés au pont, une
guesthouse sur votre gauche – sinon, dès que le pont est traversé, multitude de
guesthouse à prix modique - sur la gauche, Sunrise dans les 50.000 kips mais
complet, sinon un peu plus loin la guesthouse à la plus luxueuse du village à
37€ mais un peu chère (Nong Kiaw River)- sur la droite, beaucoup plus de
guesthouses, dont le Paradise (pas mal et pas cher : 50 à 60.000 kips) –
nos épouses ayant mal dormi la nuit précédente (bruits nocturnes de gens
faisant la fête), nous opterons pour la guesthouse la plus luxueuse de notre
périple (Sunset sur Lonely et Routard à 200.000 kips avec breakfast, soit
20€) : Vue imprenable sur la rivière, hamac
sur la terrasse, excellent petit déjeuner, bungalow super, et
restauration réputée sur la place – nous ne regretterons pas notre choix, même
si les « garçons » seraient bien allés au Paradise.

Sur
Nong Khiaw, activités réduites qui se limiteront à l’excursion vers NGOI
(SUPER), la montée vers le View Point (SUPER), ou la balade vers le village,
les grottes, la campagne environnante.

Depuis
le pont ou les bungalows, la vue est superbe. Nous passerons un ap-midi
tranquille, dans cet endroit paisible, à manger dans un resto avec un vue
imprenable sur la rivière Nam Ou – nous irons jusqu’à l’embarcadère pour réserver
un bateau pour le lendemain – nous croiserons des italiens a priori
intéressés par une excursion sur Muang
Ngoi (c’est ce qu’il y a de mieux à faire),

Jour 6: Excursion
en bateau sur Muang Ngoi / Mardi 3 Dec :


Muang Ngoi !
2 bateaux par jour pour rejoindre Muang Ngoi, l’un à 11h du matin, l’autre à 14
h et 1h de trajet pour arriver à destination. Et il n’y a pas de bateau de retour !!!. sauf
le lendemain, ce qui oblige de rester loger sur place et de revenir le
lendemain matin !!! 25.000 kips le trajet.

Autre solution plus flexible mais beaucoup plus chère : louer un bateau privé à
500 000 kips. Il vous y emmène et vous ramène quand vous voulez – A l’agence,
on nous dit que c’est un bateau pour 5 et que pour 6 il faut payer un
supplément (50.000 kips) –nous serons fermes sur le prix et finalement, ce sera
accepté…

Le départ se fera à 9 heures sous la brume et les
manteaux seront les bienvenus – en chemin, nous nous arrêterons au
village de Mug NGA (coup de cœur) : voyage en dehors du temps dans
un village composé de maisons en bambous sur pilotis - néanmoins école sur place pour les enfants
du village – accueil très chaleureux des villageois qui se prêteront très
facilement à la prise de photos – le numérique, c’est formidable car çà permet
de partager les photos avec sourire garanti à la vue des photos – Vers 11
heures, nous quitterons à regret le village pour rejoindre à Muang Noi.



Dans un environnement
magnifique, le village de Muang Ngoi est une suite de guesthouses basiques et
de restaurants mais la campagne environnante est splendide et permet de jolies
balades. Nous avons suivi les instructions du LP et avons fait une chouette
petite rando, avec arrêt dans un adorable resto en bord de rivière.
Le village
MUANG NGOI en lui-même n’est pas « extraordinaire » mais la nature
environnante est superbe. Nos amis italiens choisiront le View Point (assez
raide, moins long que celui de Kiaw et a priori moins joli) –nous nous
contenterons d’une balade dans la nature environnante – pas mal de trekking
proposés pour ceux qui restent quelques jours – nous mangerons ensuite à la
terrasse d’un café qui borde la rivière.


Retour à 15h – en chemin, nous demanderons au
batelier de nous arrêter au village Ban Samsaath qui permet d’accéder à des
chutes renommées mais que nous ne ferons pas faute de temps – nous nous
contenterons de nous balader dans le village : c’est l’ap-midi, et il y a
un peu moins d’animation que dans le village visité le matin – les ballons
emmenés par nos amis italiens auront la encore beaucoup de succès auprès des
enfants - et avec retour prévu vers 16h30 (avant la nuit).


Jour 7: Nong Khiaw – Luang Prabang / Mercredi 4 Dec : Retour par la route en mini-bus

Nous opterons pour
le mini-bus – Option possible : 65.000 kips pour un départ vers 13h30 et
arrivée à la gare routière de Luang Prabang ou bien réserver un mini-bus
« privé » pour 600.000 pour nous 6 (avec nos amis italiens) :
nous choisirons cette option – nous voyagerons finalement avec 2 nouveaux
amis irlandais moyennant une ristourne : coût final de 90.000 kips par
personne.

Comme le départ
prévu est vers 13h30, l’agence nous conseille d’aller voir le View Point le
matin – nous commencerons la grimpette à 9 h dans le brouillard pour arriver
tout en haut à 10h15 avec un beau soleil tout bleu et une vue magnifique tout en haut de Nong Khiaw – La montée est
« raide », les gros

personnes d’une certaine corpulence s’abstiendront – A éviter par
ailleurs en cas de pluie car les marches sont en terre.

Possibilité de faire Nong Khiaw - Luang Prabang par
bateau
:
120.000 kips - Personnes sensibles à l’inconfort ou dotées de longues
jambes…s’abstenir. Comme le nombre de places est limité, il est recommandé
d’aller s’inscrire la veille ou l’avant-veille au petit guichet se trouvant en
haut de l’embarcadère. Une feuille est affichée et il suffit de noter son nom
en-dessous de la date voulue. Ne pas oublier d’emporter son pic nique : 5h,
c’est long !

Jour 8: Luang
Prabang – Paksé par avion / Jeudi 5 Dec :
Envol à 10h45 pour arriver à Paksé à 12h25.

Aéroport qui se
trouve à 2 km au Nord Ouest du centre de PAKSE – Surprise, peu de personnes
descendent de l’avion à Paksé, le vol se poursuivant vers Siam Reap – A
l’arrivée, peu de tuk tuk et on nous propose 20.000 kips par personne pour
descendre en ville, puis 50.000 kips pour nous 4 – nous sortirons de l’aéroport
(100 mètre à pied) et négocierons à 40.000 kips pour nous 4.

En bus, vous
arriverez directement dans le centre et n’aurez pas besoin de prendre de tuk
tuk (même si certains se font avoir parfois…).

Sur Paksé, pas la
peine de chercher un bungalow sur pilotis…la plupart des hôtels vus sont des
blocs en béton de quelques étages, plus ou moins propres (propre pour le Paksé hôtel
qui dispose d’une bonne réputation mais qui a l’inconvénient de recueillir les
groupes, ce qui n’est pas notre « truc » - le Royal Paksé n’a quant à
lui de royal que le nom et la devanture est vraiment dégueu
pas trop accueillante – le Sabaidi2 n’est pas
cher et a l’air sympa mais a priori il est souvent complet). Nous choisirons le
Salachampa (routard +coup de cœur sur le Lonely) genre gite de charme – 130.000
kips demandés par chambre sans petit-déjeuner que nous négocierons à 120.000
kips – ancienne demeure coloniale de charme, très sympa, les peintures étant
toutefois un peu défraichies – nous ne regretterons pas notre choix : 12€

pour une chambre de charme, c’est sympa et d’un bon choix d’un bon Q/P,
surtout sur Paksé…

Sur les forums,
PAKSE n’apparait pas comme une ville enthousiasmante où il fait bon
rester : Pas mal de travaux sur les routes, le bord du fleuve paraissant
le plus sympathique -Notre après-midi étant disponible, nous négocierons avec
un tuk tuk le trajet aller-retour pour 130.000 kips vers l’ile de SAGAI,
village de tisserands, situés à 17 kms de PAKSE le long d’un fleuve.

Pendant que les
femmes vont se faire masser au salon de massage situé en face de l’hôtel Royal
Paksé (recommandé par le routard et le Lonely : massage des pieds
EXCELLENT, de grande qualité selon nos épouses), nous prendrons notre apéro…

Le soir, nous irons manger
au Paksé Hôtel : vue imprenable, beaucoup de groupes et un peu cher –une
fois çà va et çà change un peu de nos petits restos traditionnels –mais bon, ce
n’est pas vraiment notre truc…

Si
vous êtes un peu court au niveau monnaie, il est préférable de retirer de
l’argent à PAKSE, car sur les BOLOVENS il n’y a pas grand-chose (voire rien du
tout) tandis que sur les iles, il y a un peu de distributeur où des
propositions de change mais à des tarifs moins avantageux.

Jour 09 :
Paksé – Ile Khong (1N) / Vendredi 6 Dec :



Plus
au sud, le Mékong se divise. Il forme des îlots appelés Si Phan Don, «
les quatre mille îles »
, dont la plus connue est l'île de Khong.
En dehors des sentiers battus, cette destination asiatique semble ne pas avoir
changé depuis 100 ans. Elle porte toujours les marques du colonialisme
français
, notamment la ville de Champassak, classée patrimoine
mondial de l'Unesco
. Le paysage est composé de rizières, de
montagnes, de plaines
. Les populations y vivent de la culture du riz et du
café de l'artisanat. La pêche tient également une grande place. C'est une
destination dépaysante, originale et reposante.

PAKSE
– KHONG (2h30 de bus – 130 km) – KHONE (10 km plus bas) : 6 bus ou mini-bu
par jour dans les 2 sens (70.000 kips pirogue comprise)

En chemin :

. A 35
km au sud de Paksé, le site khmer de Vat Phu à Champassak considéré comme le
site archéologique le plus important et le plus intéressant du Laos, berceau de
la civilisation KMER : 1 h en bus ou nombreux taxi collectifs, facile à
organiser – Pour ceux qui ont visité ANGKOR, ce site vous paraîtra beaucoup
moins intéressant, voire peu intéressant.

. 40
Km plus loin au Sud de Champassak et direction KHONE, possibilité de faire le
village aux éléphants.

Nous
ne ferons pas ces 2 destinations, le site de Vat Phu étant a priori assez fade
lorsque l’on a vu Angkor – nous nous rendrons directement sur Don Khong pour y
passer 1 nuit avant d’aller passer 2 nuits sur Don Khone – nous ne regretterons
pas de nous être arrêté à Don Khong car, au-delà du coté sympathique et zen de
cette ile, la balade en bateau fut très sympa le lendemain pour rejoindre les 2
autres iles. Parmi ces iles, 3 choix possibles :

Don
Khong, la plus au Nord, la plus grande et la moins touristique (pas nécessaire
de s’y arrêter, mais on a bien aimé – Don Det ou Don Khone sont quant à elles
incontournables).

Don
Det et Don Khone, 10 km au Sud, toutes deux reliées par un pont français avec
une voie ferrée où il faut s’acquitter d’un droit de passage de 25.000 kips
pour accéder à l’autre ile et (ou) aller voir les imposantes chutes d’eau de
Lippi.

PAKSE
– KHONG (2h30 de bus – 130 km) – KHONE (10 km plus bas) : 6 bus ou mini-bu
par jour dans les 2 sens (70.000 kips pirogue comprise)

2 H 30
de mini-van (dont 15 min d’arrêt pipi, toujours au même endroit) sur une route
en bon état mais avec un paysage pas « folichon » pour arriver sur
une des 3 iles principales des 4000 iles (embarcadère de Souksabay dans le cas
présent) puis 15 minutes de pirogue, seul moyen d’accéder à ces iles (70.000
kips pirogue comprise : attention à ce que la traversée de la pirogue soit
bien comprise dans le prix, sinon il vous faudra payer 20.000 kips de traversée
en bateau.

Après
que le bus nous dépose à Souksabay (sinon Ban Nakasan pour Don Det ou Don
Khone), embarcadère où une pirogue nous emmènera sur Don Khong à la ville de
Muang Khong– à l’arrivée, une dizaine de bungalows nous attendent, tous situés
sur quelques centaines de mètres prêt de l’embarcadère – nous irons sur la
gauche en traversant un pont en bois pour voir les chambres du DON KHONG
Guesthouse (cf. Routard) : 100.000 kips demandés, la patronne (parlant
français) veut bien descendre à 80.000 kips mais pas à 50.000 kips comme nous
le demandions –par ailleurs, les femmes trouvent les chambres pas terribles– le
gars de l’hôtel nous dit qu’il y a des chambres à 50.000 kips, 100 mètres plus
loin en retrait du bord du fleuve au KHANG KONG Villa Guesthouse (cf. Lonely ou
routard) – nous allons voir – super – jolie maison en bois avec chambres
très grandes, propres et lits confortables genre chambre d’hôtes de charme -belle
terrasse collective + café et thé offert – nous ne discuterons pas le prix
proposé et ne regretterons pas notre choix – une de nos plus belles adresses du
circuit – coup de cœur avec rapport Q/P imbattable…

Don
Khong est certes moins pittoresque que les autres iles mais elle est
tranquille, plus reposante, plutôt zen L’ap-midi, nous louerons des vélos à
10.000 kips (1 euro) – balade à vélo sympa (1h30 / 2h : proposée dans le
guide du routard) sur la partie sud de l’ile. La partie Nord est quant à elle
plus longue et se ferait plutôt en scooter.

Jour 10 et 11:
Ile Khong – Ile Khone (2N) par bateau / Samedi 7 et Dimanche 8 Dec :
1 heure de bateau

Don
Det, la plus petite, conserve des vestiges de la colonisation française avec le
pont en béton, les restes de la voie ferrée avec une ancienne locomotive à
vapeur : cette voie ferrée permettait le lien ferroviaire entre le Laos et le
Cambodge – L’ile est petite et le tour se fait agréablement en vélo – pas mal
de guesthouses avec un tourisme assez jeune, de l’alcool et autres…sur certains
forums, il est évoqué une île festive : ce n’est pas vraiment ce nous
avons ressenti et ce que d’autres voyageurs logeant sur place nous ont dit –
cela étant, pendant les fêtes scolaires australiennes ou thaïlandaises, c’est
certainement plus animé qu’à l’accoutumée – par ailleurs, à proximité de
l’embarcadère, c’est plus animé qu’ailleurs, alors il suffit de s’éloigner un
peu de l’embarcadère, vers le nord par exemple où çà semble plus calme…

Don
Khone, est moins touristique que Don Det et un peu plus tranquille. Elle offre
de beaux paysages de bambous, de chutes – pas de voiture mais uniquement vélos,
scooters sur de petits chemins de terre. Les chutes de Lippi sur l'île
facilement accessible à pied ou en vélo seront votre attraction favorite. Les dauphins
de l'Irrawaddy (dauphins d'eau douce) sont a priori visibles en pirogue, de
décembre à mai, mais bon vous verrez peut-être un bout de queue ou de nageoire
d’un dauphin rescapé ou d’un tronc d’arbres….

Nous choisirons Don
Khone : 40.000 kips par personne pour se faire déposer de Khong sur Khone
(ou Det) – départ vers 8h30 et arrivée 1 heure plus tard après une balade très
sympa en bateau le long du Mékong – A l’arrivée, nous prospectons les
guesthouses mais c’est le samedi et pas mal de bungalows sont déjà pris (groupes
de thaïlandais en weekend end): nous trouverons néanmoins notre bonheur dans
une guesthouse avec toilette et wifi tout tout prêt de l’embarcadère dénommée « KHAO
PHENG » (sur la droite, juste après les vélos, pour 70.000 kips vue sur le
Mékong, sinon 50.000 vue sur le jardin).

L’ap-midi, nous louerons
des vélos (10.000 kips : 1 euro) pour aller voir les superbes chutes de
LIPPI (faisable à pied mais bon le vélo c’est sympa). Le soir nous irons manger
dans un restaurant le long du Mékong après avoir bu notre dernière bouteille de
champagne à l’apéro.

Le lendemain, balade
sympa à pied ou nous ferons le matin le tour de la partie nord de l’ile –
l’ap-midi, nous ferons en vélo le
tour de l’ile de Don Det
(on ne s’en lasse pas tellement le chemin qui
longe le bord de l’eau est sympa) : coup
de cœur.


Le soir nous irons manger
au PAKHA Guesthouse : bonne nourriture et propriétaire qui parle français
– les bungalows sont pas mal – juste à coté une autre guesthouse « le
Sunset Paradise » tenue par un français (1/7 sur tripsadvisor).
Initialement nous devions nous rendre sur le Sunset Paradise mais je ne l’avais
pas trouvé (il est à environ 200/300 mètres à gauche en arrivant à
l’embarcadère) – c’est pas mal mais la terrasse est rikiki – à choisir, le
Pakha semble mieux (vue de l’extérieur). Pans, sur la droite de l’embarcadère
en est à sa 3ème
extension et
s’adresse désormais beaucoup à des groupes, parfois un peu bruyants lorsque ce
sont des jeunes thaïlandais en fête…

Chutes de Khone
Phapheng (non faites faute de temps et proposés à 60.000 kips)

Avant de suivre son cours à travers le Cambodge, le Mékong forme les chutes de
Khone Phapheng. Ce sont les chutes les plus puissantes du pays et les plus
larges du sud-est asiatique.

Jour 12 : Ile
Khone – Paksé (1N) / Lundi 9 Dec :
départ à 11
heures pour rejoindre l’embarcadère où nous prendrons le bus pour nous rendre
sur Paksé (50.000 kips).

Retour au SALA
CHAMPA pour y passer une nuit. Pendant que les femmes retournent se faire
masser au salon de massage situé en face de l’hôtel Royal Paksé (elles y ont
pris goût), visite auprès de Green Discovery pour discuter avec YVES (belge)
des possibilités pour nous rendre sur les Bolovens et y dormir une nuit (Pour un Toyota 4X4,
compter 99 usd + 12$ pour 24h de chauffeur + 25 $ de nuit du chauffeur +
265.000 Kips d’essence pour faire le « petit » tour des Bolovens,
soit moins de 200 kms) – a noter que le 4x4 n’est pas nécessaire pour ce tour
«classique » des Bolovens, la route étant en bon état.

Le soir, nous irons manger
chez un indien situé en face de Miss Noy – super et pas cher.

Jour 13 : Paksé – Plateau des Bolovens – nuit à Tad Lo / Mardi 10 Dec :


Le matin, nous irons
prendre notre petit-déjeuner au Paksé Hotel : buffet à 45.000 kips –
certes un peu cher mais excellent et à volonté (c’est un meilleur plan que le
repas du soir).

Les BOLOVENS sont une
excursion que l’on peut faire à la journée (si l’on est pressé) ou sur
plusieurs jours – cela étant, passez une nuit vous procurera un immense plaisir
(c’est beaucoup mieux que Paksé…). Réputé pour son climat agréable, ses cascades spectaculaires et
son « excellent » café (un peu fort toutefois…), c’est aussi une des
régions les plus bombardées au cours de la 2nde guerre d Indochine (attention
prendre de l’argent liquide car pas de distributeurs).

Le plateau des
Bolovens se fait généralement sur une journée en mini-bus ou bus pour 150.000
ou 180.000 avec guide.

Autre option faite
par les routards, le scooter pour plusieurs nuits (location de 60 à 70.000 kips
la journée selon puissance du scooter).

La route est certes
vallonnée mais elle entièrement goudronnée et en bon état (du moins pour le
tour classique).

http://www.kingfisherecolodge.com/bolaven_fr.htm
http://bolaven.com/

Au km 38, vous ferez déjà
Tad Fan qui est la plus haute chute du Laos : elle plonge sur plus de 120 mètres de
hauteur au sein d’une épaisse foret. Pas de possibilité de baignade pour ceux qui serait intéressés mais
les chutes sont plutôt sympas. Possibilité de boire un verre, de manger et même d’y
dormir (jolis bungalows).

Au km 40, Tad Yuang, une cascade Magnifique (plus belle que Tad Fan et oublié du routard ? du
moins sur le 2010 que nous avions gardé suite à un voyage au Cambodge) tombant sur plus de 40 mètres dans la jungle. Sur le
haut, vous pourrez vous balader ou casser la croute « petit resto local».
Pour les plus courageux (eau froide et beaucoup de vapeur d’eau), possibilité
de se baigner.

Au km
82, direction le nord avec halte à la plantation de café "Sinouk
coffee". Entrée payante sauf si vous buvez un verre.

Notez
que le Laos produit un des cafés le plus cher au monde – sa particularité est
d’être consommé, digéré puis « évacué » par un petit rongeur :
la graine reste intacte mais les enzymes de l’animal ont modifié subtilement
les arômes du café – nous n’avons pas eu l’occasion de vérifier le mode de
fabrication mais juste visiter une plantation.

Au km 90 (environ), arrêt au village KATU « HOMESTAY » :
droit d’entrée de 5.000 kips pour aider les villageois - visiter ce village
« traditionnel » où enfants et parents fument la pipe à eau – un de nos coup de cœur
certains voyageurs l’oublient parfois…tant pis pour eux.

Au km 110 (environ), Tad
Lo, joli village où vous trouverez sans problème une guesthouse, de préférence
en bordure d’une rivière sympa où vous pourrez admirer de jolies chutes – nous
voulions aller au Panamai (8 euros le bungalow), mais comme il ne restait plus
qu’une chambre, nous sommes allés chez TIM Guesthouse (5 euros) ou nous dormirons
(cf lonely : en effet très sympa le Tim).



Jour 14 : Plateau des Bolovens -
Paksé – Vientiane par avion / Mercredi 11 Dec :
vol à 13 Heures (possibilité aussi à16 H 40) avec
arrivée une heure plus tard.

Le matin à 8h, nous irons
voir à 10 km de TAD LO, les chutes de TAD Soung où il y a un beau point de vue
tout en haut de ces chutes : BOF (pas franchement enthousiasmant).

Puis nous poursuivrons
vers Paksé – En chemin, nous nous arrêtons sur un marché local (toujours sympa
ces petits marchés) – puis nous nous arrêterons au CAFE Katu Homestay :
BOF– café à 15.000 kips et pas grand-chose à voir.

A 10h30 nous arriverons
sur Paksé, récupérerons les valises chez Green Discovery et notre chauffeur
nous emmènera à l’aéroport de PAKSE pour nous rendre à Vientiane.

Arrivés une heure plus
tard sur Vientiane, nous prendrons un taxi à 50.000 kips pour nous emmener dans
le centre. Nous avions repérés 2 adresses se trouvant dans la même rue In
Paeng : le Sale Inpeng étant complet (bungalow sympa), nous faisons 100
mètres à pied et allons au Phone Tip (page 102 du Lonely) : chambres allant de
80.000 à 120.000 kips avec ou toilettes, et sans petit-déjeuner – nuit très
très calme, aucun bruit, accueil super sympa – une des meilleures nuit passée au
Laos.

Jour 15 :
Vientane / Jeudi 12 Déc
:
Visite de Vientane et Transfert à l’aéroport pour vol à 20h05

Vientiane n’apparait pas
comme une étape indispensable à faire au Laos – Cela étant, si vous y passez,
il y a quelques temples intéressant à visiter (Vat That Luang, emblème du pays), le marché du matin est
aussi sympa à voir – de même le le marché du soir est assez vivant. vaut la peine de s’y arrêter un jour,
pour se remettre du voyage..peut être deux….mais pas forcément plus si on n'a
pas trop de temps.

Allez manger au 2e étage du marché couvert Talat Sao (avenue Lane Xang), après
le Temple Sisaket. On trouve sur place tout l’éventail des plats laotiens, dans
un environnement tout à fait local (bien que fréquenté par quelques touristes).

Pour le soir, nous irons manger au restaurant Kham Bang Lao (page 91 du Lonely)
proche du marché du soir et de notre hôtel : excellent.

A Paris, il gèle….BRRR…à 9 Heures du matin, c’est
encore sombre… Passer de plus de 30° à – 5°, ça fait tout drôle !!!
Vivement les prochaines vacances…..







EN VRAC, QUELQUES PRIX


- De Paksé aux îles du Sud, 70.000 Kips, en minibus avec traversée pirogue
comprise (en sens inverse : 50.000 kips !!!)
- Sur les îles, 50.000 kips pour louer un scooter ou 10.000 pour louer un vélo.
- 60 à 70.000 kips par jour (selon la puissance) pour un scooter dans le
plateau des bolovens (- cher ailleurs).
- 10 000 à 20 000 kips pour
un vélo normal, 40 000 à 70 000 kips pour des VTT


Dans le centre et le Nord, tout devient plus facile. On trouve plus de bus,
plus confortables, et les horaires sont clairement indiqués.
- Minibus de Vang Vieng à Luang Prabang, 7heures de trajet pour 70.000 kips en minibus
ou 100.000 en bus
- Bus de Vientiane à Vang Vieng, 4 h de trajet pour 50.000 kips en mini-bus.



- vin français (7 $ la bouteille de Bordeaux)

.
LAO Beer 60cl : 10.000 kips

.
verre de vin : 20.000 kips

.
coca : 5.000 kips

. grande bouteille d’eau : 4 à 5.000
kips

. soupe de nouille : 10 à 15.000 kips

. plats : 10 à 25.000 kips

. pancake / 10.000 kips

. milshake : 10.000 kips

. bananes : 7.000 kips les 15 sur les
iles, 2.000 kips les 12 sur Tad Lo…

. écharpe : 15.000 kps

. abat-jour en papier séché : 15.000
kips

. buffet à volonté sur marché de LP :
10.000 kips

. barbecue à volonté sur bord de Mékong à
LP : 60.000 kips

. tee shirt désigual sur marché LP :
60.000 kips

. porte-monnaie coloré avec éléphant,
fleurs : 5 à 10.000 kips

. 1 litre d’essence : un peu moins de
10.000 kips




Pour les cadeaux, marchés de Luang ou Vientiane sont bien
achalandés, sinon bof ailleurs…




Pour celui qui est arrivé à la fin…pas de problème
pour donner quelques conseils.

Si ce type de compte-rendu détaillé vous intéresse
pour d’autres destinations, je peux vous fournir : Birmanie (Déc. 2012),
Phi Phi, Lanta, Tao (Fév. 2012), Cambodge (Nov. 2010), Seychelles (nov. 2009),
iles du sud de la Thaïlande (janv. 2010), Vietnam (nov. 2008), Inde du Sud
(fév. 2009), Jordanie (2007).JE VOUS L'AVAIS DIT QUE C'ETAIT LONG, TRES LONG, TANT PIS SI VOUS VOUS ETES ENDORMIS AVANT D'ARRIVER A LA FIN!!!!

attention c'est long très long

Signaler
AUDENGEOISE
Il y a 7 années
bravo long mais très instructif partant le 21 janvier prochain pour 28 jours pour le Laos (couple de sexagénaires) nous sommes très intéressés par votre compte rendu très clair et précis qui pour nous est une mine d'or
merci d avoir pris le temps d'écrire sur ce forum c'est une aide précieuse pour les futurs voyageurs

compte rendu

Signaler
tontonvin
Il y a 7 années
merci et si ça vous intéresse, je peux vous envoyer le cpt-rendu par mail sous .docx : il suffit de me donner votre mail - cordialement

Compte rendu SUPER complet

Signaler
ja_chris
Il y a 7 années
Bjr
Merci de toutes ces infos
partons mercredi pour 1 mois et faisons en gros les mêmes coins
Jacky et Chris
http://conform.pagesperso-orange.fr/CARNET%20DE%20VOYAGES/CdV.html

pas mal ton site

Signaler
tontonvin
Il y a 7 années
bonjour jacky et chris - j'avais déjà vu votre site : il est pas mal, et même bien je dirais : sobre et instructif - si j'étais un peu plus doué en informatique, c"est dans ce genre là que je l'aurai fait - mais bon...passez du bon temps pendant 1 mois et on pourra échanger à votre retour - cordialement

En attendant votre CR du Laos.........

Signaler
Codu77
Il y a 7 années
Bonjour Chris et Jacky, J'ai déjà consulté votre site pour diverses destinations, fort instructif....et de bons commentaires.
et j'attends celui de votre retour du Laos car nous y partons cet été 4 semains en combiné avec Cambodge (uniquement Siem Reap) (pas le choix....... des dates !!).
Bon voyage à vous.
Bien cordialement.
Corinne

Merci pour toutes ces infos

Signaler

Il y a 7 années
Bonjour et merci beaucoup pour ce compte rendu très complet !

Mon ami et moi partons samedi prochain pour le Laos, pour 15 jours. Nous resterons dans le nord du Laos.
J'avais quelques questions supplémentaires concernant les moustiques :
- est-ce que vous preniez un traitement anti palu ? Si oui, avez-vous eu des effets indésirables ?
- est-ce que vous avez été piqués par des moustiques ?
- et dormiez-vous sous une moustiquaire ?


Bien cordialement !


Vincy

moustiques

Signaler
tontonvin
Il y a 7 années
oui, on prenait de la malarone : pas d'effet indésirable avec ce médicament (ce n'est pas du lariam...) - on en prend depuis 10 ans quasiment à chq voyage (pour les pays qui le mérite) et on a jamais eu d'effets indésirables- sinon, depuis le début de l'année 2014, il y a du "malarone générique (je ne sais pas le nom, c'est tout récent), même molécule, et moins cher - pour les moustiques, c'est la saison sèche, donc il y en a moins, mais il y en a quand même : ils attaquent à la tombée de la nuit (vers 17-19 h) et après ils sont beaucoup moins actifs - ils ne sont pas trop agressifs mais bon, une piqure par soir...il faut donc impérativement mettre pantalon, chaussette, manche longue et répulsif que l'on trouve sur place - généralement, il y a des moustiquaires dans les hotels - sinon, tu changes d'hotel - vérifie la dureté des lits, c'est ce qui nous a le plus gêné au laos - bon choix pour le nord, c'est super -n'oublie le pyjama à manche longue (pour le froid) : c'est pas l'hiver comme ici, mais moi, qui ne suit pas frileux, j'ai dormi parfois avec mon pantalon et mon pull. bon voyage et à ton écoute si besoin - cordialement.

Merci pour lles infos

Signaler

Il y a 7 années
Merci pour les informations complémentaires.
Le générique du malarone est en effet sorti, avec des prix bas, ce qui a fait baisser le prix de la malarone. La boite de 12 du générique m'a couté 18€.


Vincy

merci !!

Signaler

Il y a 7 années
Alors ça c'est du partage et de l'info ! merci beaucoup ça va en aider plus d'un ! :)

Guiness World Records

Signaler
Sell-Hig
Il y a 7 années
Salut
A priori on voyage un peu comme vous, on n'est plus ados... hum ... , on voyage sans le moindre encadrement. Le laos est un pays facile et tranquille, sécure.
On a voyagé du grand nord au sud (avant de passer Cambodge) en environ 5 semaines, juillet aout chaque fois (tb pour la météo) , tout en bus local, (pas VIP) c'est lent, certes, mais on rencontre M. et Mme tout le monde. On a toujours coupé les durées voyage bus à 5 h maxi. Ce qui fait qu'on a fait des escales pour une nuit dans des patelins sans intérêt particulier, mais c'est justement là que l'on rencontre M et Mme Toulemonde.
On a bcp aimé le grand nord vers Luang Nam tha (motos + randos) , Muang Sing (randos, boueux) . Une fois arrivé à destination, on louait des motos puis rando : fabuleux.
Les 4000 îles un peu trop courues, sauf une où on est revenu l'année d'après. Bolovens à moto sur 3 jours (motos + randos) : fabuleux. Mention spéciale pour le site de Champassak.
Un truc : pour visiter les villes on loue des vélos: on voit aussi bien qu'à pied, on se fatigue moins , on est bien plus ventilé on a moins chaud. Pour ceux que cela intéresse, on a fait un parcours vélo très sympa au départ du centre ville de Vientiane.
On a pris du Malarone uniquement ds le grand nord Thaïlande et Laos car qq rares moustiques ... après plus de moustiques donc, on a arrêté en arrivant au Cambodge. Malarone , cher , mais sacré progrès comparé au lariam (ne prenez pas les antibio Doxy... car justement antibios.... )
Ravi d'apprendre qu'il existe maintenant un générique du CHER Malarone.
salut
Gilles
nb: vous devez détenir le record du message le plus long du forum ...
PHOTO1 Bus
PHOTO2 Champassak
PHOTO3 Bolovens
PHOTO4 4000 îles.

très bien ta conception des voyages

Signaler
tontonvin
Il y a 7 années
salut gilles, sympa ta façon de voyager - tu as raison de le faire en mode "tranquille" , c'est comme çà que c'est le mieux - mais je suis encore "actif" et le temps est toujours (trop) précieux pour que je fasse les voyages à ta façon - cela étant, on en profite bien quand m^me -en effet, le laos c'est facile à faire : les gens sont tellement sympas, toujours souriants, jamais de problème, toujours des solutions... Chapassak, mon (grand) frère (retraité) qui m'accompagnait n'avait pas trop aimé et on ne l'a pas fait - il est vrai qu'il l'avait fait en vélo 1 an auparavant et 2.000 km en vélo en 1 mois, çà l'avait peut-être fatigué (il n'y a pas un 0 en trop) et comparativement à Angkor, il avait trouvé çà fade - et puis, comme tu le dis, les voyages, çà dépend aussi des rencontres et lorsqu'on le fait en mode tranquille, on fait de belles rencontres - au plaisir de te lire une prochaine fois - nb : tous les records sont faits pour être battus - et je ne demande que çà mais plutôt pour un autre pays, comme çà j'aurai moins de boulot de préparation à faire - cordialement.

Formidable !

Signaler
getzo
Il y a 7 années
Merci Tontonvin pour ce compte-rendu exhaustif et précis : il me servira de base pour mon voyage en mars.

2 jours à Vientiane, 2 jours à Vang Vieng et 3 jours à LP avant de descendre vers le Vietnam et le Cambodge

Pour les cadeaux, y a t-il quelque chose de typique ?

cadeauxxx

Signaler
tontonvin
Il y a 7 années
sur les marchés de nuit à vientiane et Luang, par ailleurs très sympa à faire, tu trouveras écharpes ( < 5€), super sacs femme colorés (<3€), porte-monnaie (50cts), tee shirt (- de 2€), pochettes avec éléphant brodé (maxi 1€) (pour ne citer que les objets facilement transportables et ne prenant pas de place) à des prix dérisoires - n'oublie pas le soir d'aller manger sur le marché de Luang P pour 1€ (buffet illimité : que des légumes) sinon un peu plus cher avec la viande - le tout en buvant une bonne LAO BEER !!!

Merci pour toutes ces infos !!

Signaler
etam
Il y a 7 années
Je programme un voyage et le Laos est une destination qui m'intéresse.
Merci à vous pour tout ce résumé, c'est génial !

ohlala!!

Signaler
wookee
Il y a 7 années
Olalah, que cest long, fourni et instructif. Bravo et merci pour toutes ces infos. Ravie de savoir que vang vieng est presque redevenu ce qu il etait . je vais donc pouvoir peut etre y retourner. Pour champasak, a mon avis pas grand chose a voir avec angkor, car meme si plus de la meme epoque .je crois d ailleurs que les deux sites etaient relies par une voie, beaucoup plus intime, aussi jo!i et interessant, difficile de comparer mais pour moi champassak est incontournableJe vous envoie en mp mon adresse e.mail privee pour avoir votre compte rendu en format word.
Merci beaucoup

Champassak ... rrrhhhââââ lovely ....

Signaler
Sell-Hig
Il y a 7 années
Salut
Ben oui, Ankor et Champassak on ne peut pas vraiment comparer. Mais le côté tranquille de Champassak, le peu de touristes, la sensation d'avoir un site pour soi (ouais... c'est un peu égoïste) mais quand on a visité il y avait au plus 15 personnes sur le site ... et essentiellement des laotiens, la beauté de la situation du site en pente ... et les soirées sur la terrasse de l'hôtel le long du Mékong.... trop beau ce coin ...
Ceci dit,si vous passez à Angkor, visitez le site en vélo ... on vit alors un autre voyage...
Champassak
Barge Champassak
Gilles

Trop long / complet , Mais ...

Signaler

Il y a 7 années
Salut et merci , mais c'est trop long !

Je voudrais juste ajouter une seule chose ayant voyagé 10 ans en Asie ( tous les pays ).
Les gens au Laos sont pas mieux que les autres peuples en Asie , il suffit de faire les bonnes rencontres et on peut faire de mauvaises rencontres au Laos également...
Le Laos est plus cher que beaucoup de pays d'Asie , ce n'est pas le moins cher et le service est moyen , la nourriture pas extra ! Mais pays encore très abordable . Inde , Nepal , Thailande , Vietnam sont moins cher par exemple.
Les paysages sont pas mal mais pas à couper le souffle !
Je donne juste un avis , car ayant fait l'Asie depuis de nombreuses années j'ai pu avoir cette sensation de vivre dans ces pays et non juste d'y passer quelques jours...
Dans tous les pays d'Asie visités , à l'exception de la Chine et corée ( pas les mieux placés ) , je ne peux pas dire quel pays j'ai préféré concernant la population !? Et après des années !!! Et encore j'ai rencontré des gens en Chine très très serviables. Des japonnais très polis et courtois. En France aussi je rencontre des gens très bien;). Partout il y a des gens super , pas qu'en Asie. Et rentrer en France après 4 à 6 mois en Asie chaque année , oui c'est difficile mais pas concernant la population " Française " , mais concernant ce que devient notre pauvre pays !!!

certes, c'est long MAIS...

Signaler
tontonvin
Il y a 7 années
MAIS... ça permettra au lecteur qui ne connait pas encore le Laos de partir avec déjà quelques bases de référence - je n'ai pas trouvé le laos très cher (hotel et nourriture bon marché) comparativement aux pays environnants, excepté le transport - quant à la population, je l'ai trouvé plutôt sympa et pas d'embrouille en 15 jours de temps - Quant à savoir, s'ils sont plus ou moins sympa que les autres, c'est toujours comme tu le dis une histoire de rencontre, et on a fait plein de rencontres sympas - On n' a pas loué non plus de scooter (pas mal d'arnaques sur luang) - J'ai pas mal voyagé, certes toujours sur des périodes réduites, mais ça permet néanmoins d'avoir quelques bases de comparaison : j'aime bien tous ces pays d'Asie et leur population que sont le laos, le cambodge, la birmanie, la thailande, les philipinnes, un peu moins le vietnam (un peu trop d'embrouilles), la Chine, sri lanka et l'inde (rien à reprocher à ces deux derniers) - quant à mes préférences, ce serait les philipinnes un poil cher toutefois) et la thailande (même si un peu trop touristique) - Quant à la France, c'est super l'été (et peut-être l'hiver pour ceux qui font du ski) - Si tu as vas passer 4./6 mois par la, c'est que tu aimes bien - alors Laos ou pas Laos, mieux ou pas mieux que les autres, ce n'est pas important, il faut y aller simplement comme dans tous les pays environnants - ensuite, chacun se fait son idée, ses rencontres.

tontonvin

Signaler

Il y a 7 années
En effet , Thailande et Philippines sont les 2 plus beaux de l'Asie ! En tout cas pour y avoir passé environ 2 ans en Thailande et 1 an aux Philippines , j'en garde de bons souvenirs contrairement au Vietnam ! Thailande moins cher que le Laos et surtout on y mange beaucoup mieux !!! Philippines , des paysages à vraiment couper le souffle mais aucune gastronomie ou très pauvre et c'est dommage ! Oui , les Philippines un peu plus cher mais quand on voit ce que le pays offre , je crois qu'il n'ai vraiment pas cher du tout ... Des plages , des montagnes , des volcans , un peuple généralement accueillant, bref un pays magnifique présentant un tout autre paysage que le Laos , Birmanie , Vietnam , Cambodge , Inde , Népal , Japon ,Chine , Taiwan , etc...
La Thailande reste pour ma part et en tant que Français numéro 1 , car j'y trouve une douceur de vivre et surtout une très bonne gastronomie qu'il est difficile de trouver dans les autres pays d'Asie. Je parle du nord de la Thailande (surtout) et pas du sud !


Mais pour revenir donc à ton récit , oui très long mais certes complet et très bien détaillé pour le coup :).


J'ai surtout répondu à ton message sur le fait que trop de personnes à mon gout insistent en prétendant que les gens sont " adorables " en Asie ! Et je réponds donc pas plus ni moins qu'ailleurs ... J'ai été volé de 5000 baths en Thailande pour un scooter soit disant abimé , une police super corrompu en Thailande également , des vols dans les bus et train de nuits et un sentiment que le touriste et là pour payer , etc ... J'ai été victime d'une arnaque au change de monnaie au Laos ( 50 euros ). Des chauffeurs de taxi sur Manille / Cebu aux Philippines pas très courtois et demandant des prix fous , et des Philippins bien plus agressifs que des coqs au combat !!! Des birmans t'accueillant avec peu de courtoisie également , Idem pour l'Inde ... Le souvenir amer d'avoir donné de l'argent à des gens pour aider avec pas ou peu de remerciement ! bref...
J'ai aussi eu des moments très forts et fais des rencontres incroyables dans ces pays.
Mais à coté de tout ça , bien conscient que le peuple Asiatique n'est pas plus sympa et reste un peuple comme tout autre dans ce monde , je continue d'y retourner.


Et oui , j'adore l'Asie et après plusieurs tentatives de me diriger vers l'Amérique latine pour changer un peu d'air , je continue de revenir en Asie ! 10 ans déjà et je ne sais encore pas si je vais pouvoir décrocher de ce continent ;).


Bon voyages en Asie

site intéressant à voir

Signaler
tontonvin
Il y a 7 années
je ne peux que conseiller la visite du site de Jacky et Chris pour les amateurs du nord du laos (ainsi que pour d'autres voyages) : http://conform.pagesperso-orange.fr/CARNET%20DE%20VOYAGES/CdV.html

très utile

Signaler

Il y a 7 années
Merci pour lenvoi rapide qui me servira à coup sûr !

Nord Sud Laos

Signaler

Il y a 6 années
Bonjour,
Merci et bravo pour toutes ces informations !!
Nous allons faire, à 2, un voyage au Laos. Tout d'abord nous allos faire 5 jours avec un guide de la frontière Vietnamienne au Nord, jusqu'à LP. Puis de là nous allons aller par nous-même rejoindre le Sud du Laos jusqu'aux 4000 îles. De LP jusqu'au Sud nous avons environ 19 jours à disposition. Qu'en pensez-vous ? Est-ce suffisant si on image un trajet allant de LP, Vang Vieng (2jours), Vientiane (3jours), Paksé, Savannakhét, Boloven (3jours), Champassak, 4000 îles (4jours) ? Si on n'imagine ne pas prendre d'avion mais uniquement par voie terrestre ou en bateau (où d'ailleurs?).
Quelles îles visiter sur les 4000 îles et comment s'y déplacer?
Merci pour vos informations.
En lisant tous vos messages je m'impatiente tellement d'y aller !!

Voyage Laos

Signaler
mic-tam
Il y a 6 années
Bonjour,
J’ai passé un mois au Laos (mi-février / mi-mars) en solo et je me suis basé sur le compte rendu de « Tontonvin » (publié le 9 janvier 2014). Ce compte rendu est vraiment très précis et vraiment très utile pour organiser son voyage.

Dans la partie nord, j’ai beaucoup aimé Nong Khiaw et le trajet en bateau pour atteindre le petit village de Muang Ngoi. Là il est possible de louer un vélo pour aller visiter des villages plus isolés. Fatiguant mais intéressant. A ne pas rater non plus : la plaine des jarres (Phonsavan), vraiment surprenant. Et bien sûr Luang Prabang, avec la possibilité de louer un vélo / une moto pour aller visiter des petits villages de l’autre côté de la rivière. Même chose pour Van Vieng.

Dans le sud, j’ai beaucoup apprécié le plateau de Bolaven que j’ai visité en scooter (3 jours) très facile et vraiment superbe. Et dans la région des 4000 îles, j’ai préféré Si Phan Don (facile d’accès en petit bateau).

D’après moi, en 19 jours vous avez largement le temps de visiter ce que vous avez l’intention de faire.

Et si je peux vous donner un conseil : n’hésitez pas à louer un vélo ou mieux un scooter (même sans aucune expérience comme moi) pour aller visiter des endroits plus reculés.

Bon voyage.

Trajet Plaine des Jarres

Signaler
louxor87
Il y a 6 années
Bonjour mic tamPourriez vous me dire comment et à partir d'où vous êtes allé à la Plaine des Jarres? Dans quels GH ou hôtel étiez vous? Sur place comment vous êtes vous déplacé? En raison de l'éloignement j'hésite à y aller, surtout que des internautes n'ont pas trouvé que ça valait le coût. Il semblerait que vous ayez bien aimé
Merci pour votre aide

Trajet Plaine des Jarres (Laos)

Signaler
mic-tam
Il y a 6 années
Bonjour,

Voici comment j’ai organisé ma visite à la plaine des Jarres.
Jour 1 :
Luang Prabang Phonsavan (260 km, en minibus). A Luang Prabang plusieurs agences de voyage proposent ce trajet en minibus. A Phonsavan, logement au « Nice Guesthouse » (simple, propre et personnel sympa).
Jour 2 :
Location d’un scooter pour visiter la plaine des Jarres (3 sites). Le site 1 est à 9 km de Phonsavan,18 km plus loin il y a le site2 et encore 6 km pour atteindre le site 3. J’ai rencontré des touristes qui ont fait la visite en minibus à partir de Phonsavan. Facile à organiser.
Jour 3 :
Phonsavan Van Vieng (230 km, en minibus).

C’est une visite qui vaut vraiment la peine (le site est d’ailleurs proposé pour faire partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO).

Bon voyage,
Michel.

location scooter

Signaler

Il y a 6 années
Concernant la location d'un scooter, je n'ai pas le permis mais mon copain l'a. Si nous louons 1 scooter pour les 2 c'est ok ? Vous n'aviez pas réserver l'hôtel, vous y êtes allé et avez regardé sur place ?

Trajet Plaine des Jarres

Signaler
louxor87
Il y a 6 années
Bonjour Michel

Merci beaucoup; je vois que ça s'organise facilement
Mais nous ne souhaitons pas louer de scooter; à votre connaissance la visite des 3 sites peut elle se faire en tuk tuk ?
Vous souvenez vous du coût de vos 2 trajets et comment sont les routes? Nombreux virages? Bon ou mauvais état ?


Encore merci


Monique

Location scooter

Signaler
mic-tam
Il y a 6 années
Bonjour,

Le permis ? On ne me l’a jamais demandé (j’ai un permis auto mais pas moto). Ce que le loueur demande c’est le passeport.

Régulièrement j’ai rencontré des touristes à 2 personnes sur un scooter et donc c’est probablement accepté par le loueur (… mais pas très confortable pour les longs trajets). Les routes ne sont pas toujours très bonnes.

J'ai réservé aucun hôtel à l’avance et à chaque fois j’en ai trouvé très facilement (période : mi-février / mi-mars).

Michel.

avec un peu de retard

Signaler
tontonvin
Il y a 6 années
Bonjour - Un peu de retard pour ma réponse pour raison de vacances, mais je vois que Mic-tam s’est chargé de donner des conseils avisés pour la Plaine des Jarres que nous n’avons pas fait – Merci à lui pour son mot sympathique et à tous pour l’appréciation généralement positive portée à ce compte-rendu. En Réponse à quelques questions posées par tifjo et autres internautes, je dirai :. en 19 jours, aucun souci pour faire LP jusqu’au Sud (j’espère que tu auras fait Nong Khiaw et Muang Ngoi, sinon c’est à faire). pour Vientiane, 2 nuits suffisent. pour les 4000 iles il est facile de réserver à Paksé ou Champassak, où même aux embarcadères en arrivant – sur place, vélo recommandé, c’est tellement sympa : 4 jours c’est bien avec possibilité de faire 1 ou 2 nuits sur Don Khong et les 2 autres nuits sur Don DET ou KHONE (iles peu éloignées) Nb : d’une manière générale, réservation hotel non nécessaire (sauf si nouvel an chinois) : s’arranger pour ne pas arriver trop tard, notamment si week end - faire attention à qui vous louez vos scooters (pas mal d’embrouilles au laos : voir dans mon message initial le sujet traité). Sur Paksé, ne vous pouvez pas de question allez chez Yves le Belge ou sa copine Miss Noy de mémoire - désormais malarone générique disponible à moindre cout. Je vous mets en lien le compte rendu cambodge qui pourrait vous intéresser car tout proche: https://www.routard.com/forum_message/2407084/compte_rendu_long_tres_long.htmEt pour le fun le dernier compte rendu, celui du vénézuela, que le routard semble avoir apprécié puisque mis en page de garde avec photo sur le forum vénézuela : https://www.routard.com/forum/venezuela/156.htmAmitiés à tous et n’hésitez pas si besoin.

Voyage Laos

Signaler

Il y a 6 années
Bonjour Tonton. Merci beaucoup à vous et aux autres internautes pour vos réponses et vos conseils. Je n'avais effectivement pas pensé fait Nong Khiaw et Muang Ngoi, je vais y penser alors ;-) c'est gentil de votre conseil.
Comment je trouve Yves Le Belge ou sa copine là-bas à Pakzé ? Y a t il l'adresse dans les messages plus haut ? Je ne me souviens plus.
Vous aviez pris la malarone là-bas au Laos ? Nous avions pensé prendre des doses d'urgence au cas où mais pas le traitement sur place. Je ne savais pas qu'il existait la malarone en générique. c'est bon à savoir. Et les autres, avez-vous pris la malarone sur place ? Et l'anti-moustique, avez-vous acheté quelque chose sur place afin qu'il soit adapté à LEURS moustiques =P ils viennent tous chez moi, il faut que je prévienne =P
Merci pour le compte rendu !

Voyage Laos (scooter / malarone)

Signaler
mic-tam
Il y a 6 années
Bonjour Tifjo,

Scooter à Pakse :
Pour faire le plateau de Bolaven, j'ai loué un scooter pour 3 jours chez MISS NOY (c'est dans cette agence que travaille Yves Le Belge). Cela se trouve sur la route 13 (dans le centre de Pakse). Yves donne beaucoup de renseignements (plan du plateau, endroits à visiter, ...). C'est vrai que j'ai lu qu'il y avait parfois des problèmes de vol (notamment à Luang Prabang). Sur place je n'ai rien vu ni entendu mais par précaution j'avais un solide cadenas et la nuit je rentrais le scooter dans l'hôtel.

Anti-malarique :
Mon médecin (et plusieurs sites sur internet) m'a conseillé de prendre un anti-malarique. J'ai pris un générique : "Atovaquone/Proguanil" de Teva.

Michel.

quelques precisions

Signaler
tontonvin
Il y a 6 années
Pour la MALARONE Générique, c’est effectivement comme le dit mic-tam du : "Atovaquone/Proguanil" de Teva. Mais comme c’est un nom « barbare » même ton médecin (à moins de consulter son VIDAL) te mettra surement la dénom Malarone générique, plus aisée à retenir : compter 15 à 22€ la boite de 12 selon les pharmacies…médoc à prendre quelques jours avant le départ et après le retour – Petit rappel : les moustiques attaquent à la tombée de la nuit (vers 17-19 h) et après ils sont beaucoup moins actifs -...il faut donc impérativement mettre pantalon, chaussette, manche longue et répulsif que l'on trouve FACILEMENT sur place.

Pour le scooter sur PAKSE, c’est évoqué dans la rubrique AGENCE : « risque d’embrouilles et bonne presse sur les forums si vous allez chez le Belge Yves basé en face de l’hôtel Sala Champa (agence Green Discovery) ou bien le soir après 18h30 chez sa copine, « Miss Noy » basée prêt du Royal Paksé (location de scooter à 50/60.000 kips par jour selon puissance) ». DONC (sauf changement dans la gestion du couple YVES/Miss NOY), si tu vas dans la journée chez Miss NOY, tu auras des explications en anglais et si tu vas après 18h30 tu pourras avoir des explications en français : ils ont chacun leur agence mais travaillent néanmoins ensemble…avec parfois des « querelles d’amoureux » à savoir si le client est à un tel ou à un l’autre….

Pour le Nord et plus précisément Nong Khiaw et Muang Ngoi, si tu viens du vietnam nord (SAPA), par la route ou bateau, tu as peut-être intérêt à t’arreter à ces endroits avant de rejoindre Luang.

Bonne nouvelle

Signaler
Sell-Hig
Il y a 6 années
Salut
Super, il y a un générique au Malarone. Ceci dit, en août nous n'avons pas croisé de moustiques à Paksé (3 passages) .... alors on a chaque fois arrêté le CHER Malarone, un peu plus au nord ... on descendait. Par contre on se bombardait d'insect ecran (deet) et nos vêtements avaient été traités au départ avec insect ecran vêtements.
Pour les Bolovens, on a loué une moto avec l hôtel où on résidait: Lankham hotel (rien de sublime dans cet hôtel...) ... Pas noté un risque dans la région des Boloven , très calme, très belle (paysage, habitat , population) ... 3 nuits dans les Bolovens et une moto genre Honda Dream pour faire une boucle en suivant les propos du LP et les avis des forums. (pas de réservation)
Dans le coin, on a bcp aimé Champassak .... rrrhhhhaâââ lovely. . Un tout petit site khmer à dimension humaine sans la foule ... avec la quiétude des soirées en terrasse le long du Mékong...
Salut
Gilles

Re: attention c'est long très long

Signaler
Isa47
Il y a 2 années
,, LAOS du 27
Novembre au 12 décembre 2013


ATTENTION, c’est long, très
long…


Aucune
prétention dans ce compte-rendu de 15 jours passés au Laos à se revendiquer un spécialiste de ce pays, juste la
volonté de permettre au lecteur un tas de petits conseils, avis divers, critiques (n’engageant que nous).

Comme dans
la plupart de nos voyages, nous
voyageons par nous-mêmes, nos besoins étant un hôtel correct avec un bon lit, des draps propres, des
toilettes individuelles, une douche, un environnement plutôt calme, en privilégiant le plus souvent
les transports locaux, le contact avec la population et avec les autres
routards pour échanger nos informations.

Ce
compte-rendu s’adresse plutôt à des vieuxcouples d’âge mûr…mais pas mal
d’idées à piocher même pour des plus jeunes !!! Plein d’informations
collectées sur le forum que j’ai reprises et qui pourront certainement vous
servir même si vous avez choisi un mode de voyage différent.

Les
déplacements en avion auraient pu être remplacés par le bus pour économiser un
peu de monnaie mais nous avons préféré sauvegarder notre dos…

BONNE LECTURE
et un peu d’indulgence si j’ai fait quelques erreurs.

QUEL TRAJET


16 Jours entiers pour 14
nuits sur place
avec arrivée Vientiane et aussitôt départ pour Van Vieng (2N) – Luang
Prabang (2 N) – Kiaw (2N) avec excursion sur Muang Ngoi – Luang Prabang (1 N) –
Avion pour Paksé (1 N) – Iles de Kong et Khone (3 N) - Tad lo dans les Bolovens
(1 N) – Paksé (1 N) – Avion pour Vientiane (1 N) – départ le soir à 20 H pour
Paris.


BUDGET DU VOYAGE


Voyage
à 4, ce qui a permis de réduire quelques frais de tuk tuk (mais à 2, ça
reviendrait guère plus cher)

Pour info 10.700 Kip = 1 € =
1.3 $
(soit 10 $ pour 80.000 kip) en décembre 2013




Dépenses
sur place : 1.200 € à 2 pour 2 semaines (dont avion local : 440€ pour 2
(Luang -> Paksé->Vientiane))
Avion Paris – Laos : 640€ x 2 : 1.280€ pour 2

Soit
Globalement 1.240 € par personne au total pour un voyage de 15 jours.

AVANT-PROPOS


Le LAOS est coincé entre la Thaïlande (à l’Ouest sur 1.800 km de
frontière dont 1500 km de Mékong), la Chine (au Nord sur 500 km), le Cambodge
(au Sud) et le Vietnam (à l’Est sur 2.000 km). Il est le seul pays d’Asie à ne
pas avoir d’accès direct à la mer.

D’une superficie de 236.800 km, les terres se composent de montagnes et
plateaux (3/4 de la superficie) ainsi que de plaines. La haute montagne se
situe au Nord de Luang Prabang tandis que les plaines se situent sur Vientiane,
Savannakhet (au Centre) et Champassak (au Sud), celles-ci constituant le
grenier du pays.

Le Mékong traverse le pays sur 1865 km, permettant d’offrir un grand
potentiel de développement hydroélectrique. Rivières et ruisseaux sont
nombreux. 60 % de l’eau provenant du Mékong provient du Laos.

Tout comme le Vietnam (mais sans la mer) et la Birmanie, le Laos (pays
du million d’éléphants ??? ils étaient bien cachés…c’est surtout le pays
de l’eau mais la dénomination était déjà prise par le Cambodge) présente un
profil très allongé avec des distances très importantes entre le Nord et le Sud
(1.700 km) mais plutôt faibles sur la largeur (d’un minimum de 140 km pour un
maximum de 500 km).

Sont incontournables le Nord et sa montagne (Luang Prabang) ainsi que
le Sud avec ses plateaux, ses cours d’eau (région de Paksé : plateau de
Bolovens et les iles de Dong) – Le centre
présente moins d’intérêt et n’est que très peu visité par les voyageurs.

2 semaines sont un peu justes pour visiter le Laos et ne permettent de
se faire qu’une approche très rapide - l’idéal est d’avoir 3 semaines (de
préférence 2/3 au Nord, 1/3 au Sud), mais si vous avez évidemment plus de
temps, c’est encore mieux...

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/laos-12274


Site
web de l'office du tourisme
: www.visit-laos.com


cartes détaillées sur : http://www.ecotourismlaos.com/maps.htm


QUELLE SAISON CHOISIR


Comme tout pays tropical digne de ce nom, le LAOS a deux saisons :

. la période d'hiver (Novembre à Février) relativement sèche (avec une
température autour de 25 à 30 °C) est
« considérée » comme la meilleure période pour partir : Octobre
et début Novembre sont SUPER car en plus les rizières sont belles. Nous y
sommes allés en Décembre et le riz était déjà récolté d’où des rizières
nettement moins jolies– Attention Décembre et Janvier sont froids dans le Nord
avec des températures qui peuvent flirter avec le 0 la nuit.

. la période d'été (Avril à Octobre) souvent très chaude (jusqu'à 35 °C) et surtout très humide
(pluies violentes mais courtes, en fin de journée, et pas mal d'inondations).
Avril et mai sont deux mois particulièrement étouffants (A priori Mars aussi
d’après certains internautes).

En résumé, les
meilleures saisons sont a priori octobre-novembre après la mousson avec de belles
rizières et février mars avant les grandes pluies (mais avec des rizières moins
belles).

CHANGE


On devient vite millionnaire au LAOS : avec 100€ tu obtiens
10.800.000 kips



Au départ, je conseille
d'avoir (au maximum) une centaine de dollars pour les premiers frais : visa de
30$ à payer à l’arrivée (sauf si tu l’as déjà obtenu en France, ce qui
n’apparait pas nécessaire sauf si tu habites Paris)…

Sur place tu changes tes Euros en Dollars à un taux beaucoup plus
intéressant qu'en France
(il se fait sur la base du
cours moyen du dollar – aucune distinction n’est faite comme en France avec le
cours d’achat ou de vente du $.

A l’arrivée à l’aéroport de Vientiane, le taux de change fut l’un des
meilleurs !!!



La carte bleue est utilisable assez facilement : Pas
mal de DAB dans les grandes villes sur Luang Prabang, Van Vieng, Vientiane et Paksé (commission
de 20.000 ou 40.000 kip soit 2 à 4 euros: évitez donc de retirer
l’équivalent de 50€ !!! mais plutôt l’équivalent de 200 à 300€…).

Ailleurs (Bolovens, Don Kong, Dong Det..), c’est plus
problématique…et il vaut mieux emporter de l’argent liquide (mais ça change
très vite) et les DAB fleurissent rapidement (nous avons vu sur Don Kone et au
départ du ferry pour Don Ket : pas vu sur Don Kong ou Don Det, mais il est
fort possible qu’il y en a).




Nous ne sommes jamais allés dans une banque car il y a des Money
Exchange un peu partout en ville : ceux-ci apparaissent même dans les
coins plus reculés (mais à des taux moins avantageux).



COMPAGNIES AERIENNES


Il n'y a pas de vols directs France / Laos pour la
simple raison que ce pays ne possède pas de compagnie aérienne pour les longs
courriers et qu’aucune compagnie étrangère n’a estimé utile (ou rentable) de le
faire.


3 aéroports internationaux dont 2 situés au Nord du LAOS avec arrivée
généralement sur Luang Prabang (le plus intéressant) ou Vientiane (la capitale
moins intéressante) et 1 sur Paksé (au sud), ce dernier étant un peu plus
difficile à réserver si l’on passe par les voyagistes genre ebookers, opodo. De
Paksé, vols tous les jours en direction de Siam Reap, Bangkok, Ho Chi Minh.

Parfois prix intéressant pour vol Paris/ Luang Prabang avec Retour Siam
Reap (Angkor au Cambodge) / Paris.

Possibilité d’entrée par bien d’autres points par la route ou parfois
par bateau (au nord).

Pas de taxe supplémentaire de départ à payer pour les vols
internationaux ou nationaux (elle est certainement déjà comprise dans le prix
du billet acheté).

Pour notre part, nous sommes passés par Vietnam
Airlines via Hanoi pour un prix raisonnable (660 €) avec escale et changement
d’avion dans un timing raisonnable (3h30 à l’aller et 2 h 40 au retour) :
A noter qu’il est assez facile de trouver un vol direct Paris-Vietnam, par
contre l’inverse est plus dur : vol direct sur Hanoi et Ho chi Minh
alternativement un jour sur deux (la plupart du temps : c’est important de
retenir cette information pour décaler d’un jour votre voyage afin d’éviter une
escale de plus).



Autres choix possibles :
Les autres
options possibles sont le plus souvent via Bangkok

. Air France et la Thaï via BKK.
. Compagnies du moyen Orient avec escale à BKK puis air asia ou autre pour
Luang Prabang, Vientiane ou Paksé.




Si vous n’arrivez pas par avion mais par bus, train
ou bateau, les postes frontaliers sont nombreux (sauf erreur, 3 sur la
Chine, 5 sur la Thailande, 6 sur le Vietnam). Attention visa pas possible à certains postes
frontières.




Nb : plusieurs routards qui disposaient d’un
mois ou plus de vacances, avaient pris l’option Paris-Bangkok – De Bangkok, ils
rejoignaient Chiang Rai puis par bus et bateau Luang Prabang soit par Pakbeng
ou en passant par plus au Nord encore (pas mal a priori) – ensuite ils
descendaient sur Paksé, Boloven, 4000 iles puis Siem Reap puis…en fonction du
temps..




COMMENT SE DEPLACER


Pour les grands trajets :

Le moyen le plus pratique
pour se déplacer sera l’avion, mais les billets d’avion sont chers
, ce qui va renchérir le
cout du voyage (175 USD pour faire Luang Prabang – Paksé ou 125 USD pour Vientiane
– Paksé !!!). Nous n’avons eu aucun problème pour réserver au dernier
moment ces 2 vols : on nous annonçait moins de 10 places restantes sur les
vols 3 jours avant – L’avion pour le vol Vientiane – Paksé était quasiment
vide ? (2 vols quotidiens… a priori pas de pb pour réserver) – le vol
Luang – Paksé était par contre presque plein (il n’est pas quotidien et en
période de vacances, de nouvel an chinois, il est peut-être préférable de
réserver à l’avance.

Plusieurs aéroports nationaux avec vol parfois incertains selon le
remplissage de l’avion.

Les vols intérieurs sont assurés par la compagnie aérienne Laos Airlines
avec vols consultables sur leur site internet : www.laos-airlines.com

Sinon Laoairlines.com
sur le site : www.laoairlines.com
Il est toutefois préférable de passer par une agence
pour avoir des tarifs plus avantageux !!! (de -10 à -15 %). (Vu sur le
forum mais non vérifié).


Ces compagnies étaient (je crois) inscrites sur la liste noire des compagnies
aériennes – Les 2 avions que nous avons pris étaient plutôt récents et
impeccables.

Le bus ou mini bus sera le
moyen de transport le plus économique
mais les routes ne sont pas toujours en bon état, notamment
après la saison des pluies. De plus en plus de bus desservent chaque jour
toutes les villes du pays ainsi que les frontières thaïes, vietnamiennes,
laotiennes, etc. Les compagnies se multiplient et le confort s’améliore (en
général) même si les bus proposés sont parfois un peu vieillots. Les longs
trajets peuvent se faire de nuit et vous permettront d’économiser une nuit d’hôtel.

Dans le
Nord, il est assez facile de se déplacer en bus, de même pour aller sur les
iles DON…Dans le plateau des Bolovens, c’est plus compliqué.

Pour les petits trajets :


A 4, voir
parfois à 6, les Tuk Tuk et Jumbos sont un moyen commode pour vous emmener un
peu partout.

La
location de voiture avec chauffeur ou sans chauffeur est possible, mais elle
est chère – la conduite est plutôt facile car peu de routes et de
circulation avec par ailleurs conduite à droite - la configuration du pays
(grande longueur) et l’alternance bus/bateau fait que cette option est peu
retenue par les voyageurs : nous ne l’avons utilisé qu’une fois pour le plateau
des Bolovens où nous voulions y dormir une nuit : à 4 le coût devenait
« acceptable » (99 usd + 12$ pour 24h de chauffeur + 25 $ de nuit du
chauffeur + 265.000 Kips d’essence pour faire le « petit » tour des
Bolovens, soit moins de 200 kms dans un toyota 4x4, une voiture langda aurait
suffi et aurait peut-être pu être louée moins cher).

Le vélo est très
sympa à faire, notamment sur Luang Prabang, Van Vieng ou les îles du Sud.
C’est l’un des meilleurs moyens pour faire des rencontres avec la population
locale, d’autant que la circulation n’est pas très dense (beaucoup moins qu’au
Vietnam par exemple).

Seul ou à 2, les scooters sont un moyen de transport peu
coûteux.

Plusieurs
arnaques au scooter signalés sur le forum - voici quelques conseils :
photographiez votre scooter s’il n’est pas récent, donner si possible une photocopie du passeport au lieu
du passeport, regardez l’état des pneus (surtout si vous faites un long trajet,
notamment sur les Bolovens), faire apparaître clairement sur le contrat le prix
du scooter si celui-ci est volé ou détruit. Enfin, n’hésitez pas à mettre
un euro de plus et à louer plutôt à une agence sérieuse, à votre hôtel, etc…un
scooter coutant environ 1.500 dollars…

Voici un article de mise en garde très
intéressant, dont je vous joins le lien
> http://voyageforum.com/v.f?post=6117273;search_string=trek%20nord%20laos
la réponse d’ YVES76 est celle du Belge Yves basé à Paksé et qui a bonne presse sur les forums.


AGENCES LOCALES :

Sur Luang Prabang, il n’y a que
l’embarras du choix… tous offrent des programmes assez similaires.

Sur Paksé, pareil – cependant pas de
risque d’embrouilles et bonne presse sur les forums si vous allez chez le Belge Yves basé en face de l’hôtel Sala Champa (agence
Green Discovery) ou bien le soir après 18h30 chez sa copine, « Miss
Noy » basée prêt du Royal Paksé (location de
scooter à 50/60.000 kips par jour selon puissance).

Lorsque vous réserverez un trajet en
bus/mini bus, l’on viendra généralement vous chercher gratuitement à votre hôtel.




HOTELS et CONSEILS ?


Un des avantages du LAOS
est que le logement est bon marché avec des bungalows sympas, propres avec
toutefois une literie surprenante. Nous
n’avons jamais visité un pays où les matelas étaient aussi durs !!! Pour
cette raison, je déconseille de réserver à l’avance, sauf peut-être si vous
choisissez des hôtels luxeux…

Nous avons toujours trouvé de la place
sans réserver à l’avance (hormis à l’arrivée) – Néanmoins, nous nous sommes
renseignés par avance sur le guide, le forum et avons regardé les avis sur http://www.tripadvisor.fr/


J’avais « sélectionné » des hôtels
sur chaque étape mais finalement nous ne sommes jamais allés à ceux retenus…

Vous
trouverez facilement à vous loger dans de sympathiques bungalows pour 5 € avec
ventilateur, eau chaude, toilettes. Dans les grandes villes (Luang, Vientiane),
ce sera un peu plus cher (environ le double).




Sur place, demandez toujours à visiter la chambre avant de la
prendre, même si elle est dans le guide. Par ailleurs, essayez de ne pas
arriver trop tard pour choisir sans
problème sa guesthouse et sa chambre.


Pas besoin de clim en Décembre, les soirées étant fraiches (voire froide) dans
le Nord et agréables dans le Sud.




RESTAURATION


La nourriture lao est variée mais le riz est
la base de l’alimentation. Comme au Vietnam on retrouve beaucoup de soupes,
composées de nouilles et viandes et parsemées de nombreux épices (10 à 15.000
kips la soupe) – pas mal de plats au curry avec un coût avoisinant les 20 à
30.000 kips.

Côté fruits, pas mal de bananes très bon
marché (compter 2.000 kips (0.20 cts d’euro)
les 12 bananes en campagne ou 7.000 kips les 15 sur les 4.000 iles).




QUELQUES BLOGS SYMPAS A LIRE :




http://notrepetitour.canalblog.com/archives/2013/03/19/26685432.html




tourdublog.com/laos/luang-prabang-le-petit-bijou-du-laos.php




http://ladressedemonblog.over-blog.com/bye-bye-laos

http://greg-bene.my.tripper-tips.com/trip/laos-3302.html

http://emsworldtour.wordpress.com/2010/03/31/nong-khiaw-a-muang-ngoi-neva-et-muang-khua/

http://surlechemindesecoles.blogspot.fr/2012/11/bilan-laos.html







AVANT DE
PARTIR, PREVOIR


. 2 photos pour un visa (d’un
mois) délivré à l’arrivée moyennant 30 Dollars (rapide et très facile à faire à
l’arrivée : aucun intérêt de le faire par avance en France). Pas de taxes
supplémentaires au retour. Prévoir d’avoir les 30 USD sur soi si arrivée dans
la nuit avec bureau de change fermé (carte bleue non acceptée)

. Voltage local de 220 V avec parfois des prises qui ne
sont pas toujours comme en France : nous n’avons jamais eu besoin
d’adaptateurs mais vous pourrez néanmoins en trouver sans pb sur place…

. crème solaire

. habits, jouets à donner

. ballons (çà prend pas de
place et succès garanti dans les villages auprès des enfants)

. pyjama à patte longue et
manche longue (il fait froid la nuit dans le Nord)

. un couteau Opinel pour
couper les fruits (ne pas le laisser dans le bagage à main à l’aéroport…)

. anti-moustique aussi surtout au coucher du soleil mais ils ne sont
pas très agressifs (pantalon, chaussettes et chemises toutefois recommandés le
soir pour limiter les risques de palu même s’ils ne sont moins agressifs à la
période sèche. Bp de plan d’eau = a priori bp de moustiques = mais en décembre
on n’a pas trop été embêté (un peu à la tombée de la nuit et puis après ils
sont beaucoup plus tranquilles).

. un traitement antipaludique groupe 3 est
recommandé toute l’année, excepté sur Vientiane : savarine ou malarone qui
est un peu plus cher mais plus pratique (à prendre 1 semaine après le retour
contre 4 semaines pour la savarine)

. surtout, ne pas oublier les boules
quies : coqs, chiens, routards aimant boire la bière le soir et la nuit…(1€la bouteille de 60cl)

. antidiarrhéique (ce n'est pas une question d'eau mais avec le changement
de climat, de nourriture…)

. guide LONELY ou
ROUTARD pour avoir toutes les infos générales sur le pays : histoire,
coutumes, etc,…La
consultation des forums est toutefois recommandée et les internautes ne sont
pas avares de bon conseil pour bien préparer son voyage.

. pas la peine
d’emmener trop de vêtements car non seulement les vêtements coûtent une misère
mais le « Laundry » coute 0.7 à 1 € le kilo à laver – Attention les
Laotiens taillent généralement petits – alors si
vous taillez XXL, ce sera plus difficile pour vous.

SUR PLACE


.
boire toujours de l’eau en bouteille capsulée

.
toujours se laver les mains surtout avant repas, même si généralement on vous
apporte une fourchette

.
toujours marchander, même dans les hôtels, mais pas dans les restos :
vérifier toujours la chambre auparavant, les draps, la douche, la proximité de
la rue, avec ou sans breakfast

Les sites ne changent pas, eux. Quant aux restaurants, fiez-vous
à votre odorat et nombre de mobylettes garées devant ».

Pourboire peu répandu.

Question difficulté linguistique : aucune, un grand sourire, le langage des
mains et parfois la petite calculette du commerçant suffiront le plus souvent
pour vous faire comprendre…Cela étant :

Deux mots Laotiens à retenir : SABADEE (Bonjour) et LAO BEER (une
des meilleures d’Asie)

Dans les endroits touristiques, les hôtels, l’anglais est compris
« généralement » tandis que le français est parfois parlé.

Cela étant, pas la peine de réviser votre anglais avant de partir, les
gestes de la main et un grand sourire vous suffiront le plus souvent.




CONCLUSION



Nos
Coups de cœur

.
Luang Prabang évidemment avec notamment la quête des moines

.
l’accueil est un gros point fort : les laotiens
sont gentils et souriants (même les tuk tuk ne sont pas agressifs) :
impossible de compter le nombre de Sabadee prononcés durant le voyage…

.
grande facilité pour prendre les Laotiens en photo (les enfants sont ravis
tandis que certaines grandes personnes vous disent même merci quand vous les
prenez en photo !!! à condition bien sur de leur montrer la photo…)

. splendide patrimoine naturel avec superbes paysages d’eaux, de
rizières, de cascades et grottes;

. pays rural plein de charme: villages (architecture traditionnelle
maison en bois sur pilotis) avec ethnies, faune et flore préservés (même si les
paraboles font « tache » dans les villages ethniques)

. village de Ban Houahoy entre Khiaw et Muang Ngoi

. Village Katou de Kok Phountay sur le plateau des Bolovens

. tour en vélo de Don Det




Autres
points forts
. pays
bon marche avec coût modique pour se loger (bons hôtels pour moins de
10€)

. nourriture bonne, pas chère, propre et fraiche
(personne n’a été malade en 2 semaines)

. la Beerlao est une bonne bière, réputée dans toute l’Asie

. pays idéal pour les amateurs de sports en plein air: escalades,
randonnées, canoe, rafting, tubbing

.
la conduite dans le calme en ville, sans agressivité et à droite

.
wifi dans pas mal d’hôtels

.
super organisation pour les trajets (copiée certainement sur la Thailande) avec
grande facilité pour voyager (le covoiturage, ils connaissent bien…)

. très peu
d’insécurité, même pour les femmes seules (à l’identique de la Thailande, le
Cambodge, Birmanie)




Quelques
surprises

.
la pratique « intensive » de la pétanque dans beaucoup d’endroits

. sport appelé katow. Il se joue au pied et d'autres parties du
corps mais sans les mains

. les tracteurs originaux composés d’un motoculteur assemblé à
une longue remorque

. les incessants
« tuk tuk my friend », “waterfall today”

. police quasi absente

. peu de prostitution (du moins peu visible)

. paraboles dans les villages !!!

. très
faible mendicité, avec absence d’handicapés comparativement au Cambodge


Quelques « points faibles »




.
le téléphone qui passe mal

.
réseau routier parfois en mauvais état mais qui s’améliore progressivement

. les drogues (alcool, marijuana, opium…) font des ravages dans
certains villages

. mieux vaut ne pas tomber malade au Laos : allez vite sur
la Thailande

. transports d’un coût élevé (avions très cher et prix du bus
> à celui de l’hotel) avec par ailleurs souvent du retard

. beaucoup de taxes sur les sites naturels (même les ponts sont parfois
payants) mais bon, çà reste raisonnable et çà permet un entretien de ces sites (c’est
en tout cas moins cher que nos autoroutes !!!)

. voyage assez fatigant (longs trajets, lits pas terribles,
bruits (coqs, chiens, australiens ou thailandais en fête, …))

. absence de la mer (il faudra vous contenter des rives du
Mékong)




CONCLUSION




Le LAOS un pays magnifique avec des paysages très variés et toute une vie le
long du Mékong et de ses affluents. Il reste un pays routard, très bon marché, très facile à visiter
par soi-même où l’on acceptera un certain inconfort (dure dure la literie).




Ne vous attendez toutefois pas à vous retrouver seul touriste au
Laos….vous allez être surpris !! Luang Prabang, çà vaut bien
certaines villes touristiques françaises avec plus de Thaïlandais ou
d’Australiens que de Laotiens pure souche !!! et plus de guesthouses que
d’habitation laotiennes !!! bon, j’exagère un peu mais allez au marché de
nuit à Luang Prabang (au demeurant très sympa à faire) et on en rediscute
après… Si Luang Prabang demeure une étape incontournable, éloignez-vous en
un peu pour découvrir le « vrai » Nord du LAOS.




Cela étant, le LAOS est un pays attachant qui
nous a ravi : c’est l’Asie qu’on aime avec une population d’une gentillesse
extrême et une atmosphère où l’on se laisse gagner facilement par la zénitude.




Les quelques « points faibles » sont
balayés par la multitude des points forts et le retour en France sera rude….




DESCRIPTION DETAILLEE DU
TRAJET



Jour 1
: Vientiane (Arrivée) /Van Vieng- Jeudi 28 Nov :
Arrivée du vol à Vientiane à 11 H et transfert
directement avec un mini bus
« touriste » de l’aéroport en direction de Vang Vieng, basé à 3 h de route en direction de Luang
Prabang, ou nous passerons 2 nuits au MANGO.

Comme
nous voulions perdre le moins de temps possible à notre arrivée et ne pas
coucher à Vientiane, nous avions réservé de France à la guesthouse MANGO ce mini-bus : celle-ci nous a demandé
800.000 kips (80€) – le prix est généralement de 600.000 kips avec ce type de
mini-bus –sinon taxi mais c’est plus cher ou bus, ce qui est moins cher et
à privilégier si vous avez le temps (compter 50.000 kips par personne pour 3 à 4
heures de trajet).



Route parfois un peu cabossée, pas très
intéressante la première partie et un peu plus jolie la dernière heure, mais
d’une beauté moindre que celle qui va de Van Vieng à Luang Prabang.

Arrivée sur Van Vieng vers 15 heures,
ce qui nous laissera quelques heures de jour pour profiter de la vue magnifique
de cette jolie ville nichée au creux des collines et dont l’atmosphère est
sympa et où il fait bon boire une LaoBeer en terrasse des nombreux cafés qui
bordent la rivière.

Jour
2 : Van Vieng/ Vendredi 29 Nov :
.

Renommée pour ces fêtes mémorables
(voir youtube) où beaucoup de routards ne venaient pas ici que pour fumer des
gitanes, Van Vieng a retrouvé sa tranquillité depuis que les autorités ont fait
le ménage : c’est donc beaucoup
plus calme, voir très calme…cette population « aurait » émigré vers
d’autres lieux plus permissifs tels Don Det (les différents routards ayant
séjourné sur Don Det ont infirmé ces dires…).

Restent encore guesthouses et
restaurants mais avec moins de touristes, ce qui fait qu’il est facile de s’y
loger sans avoir réservé. Le Centre est un peu plus animé et nous avons
choisi de nous loger un peu à l’écart au bord de la rivière, à 15 minutes à
pied du centre.

Les activités se concentrent sur la
découverte des alentours en 4x4, tuk tuk ou VTT avec la visite de villages et
de grottes, le Blue Lagoon (7 kms réalisables en VTT), la descente de la
rivière en grosse bouée (tubing). Possibilité de louer une moto à la
journée (35 000 kip, soit 3,50€) pour visiter les villages aux alentours et se
baigner au Blue Lagoon, lieu à ne manquer sous aucun prétexte.

Pour notre part, chez MANGO nous avons choisi la formule
« Mango » qui était de 35€ par personne et comprenait le logement,
petit-déjeuner, midi, repas du soir et excursion toute la journée (soit 70€
pour un couple) – sinon, la première nuit nous a couté 70.000 kips (7€) avec
toilette privée, sinon 50.000 kips avec toilettes communes. Cette guesthouse
était vraiment super excepté…la literie, beaucoup trop dure – A refaire, nous
irions au Maylin (routard + coup de cœur Lonely + n°2/79 sur tripadvisor) situé
à une centaine de mètre.

Nous apprendrons qu’il y a 2 ethnies principales dans le
coin : Les LAO (ethnie majoritaire) et les MONGS (plus petits, moins
souriants), considérés comme des gitans, des voleurs par les LAO…(dixit notre
guide).

Nous apprendrons aussi que les Laotiens mangent les
chiens : Le propriétaire du Mango nous raconte comment son voisin
(gendarme) en fête avec des amis a mangé son chien de 2 ans – le voisin était
confus mais sans plus !!!


Jour 3 :
Van Vieng – Luang Prabang (2N) / Samedi 30 Nov :
départ vers 10h30 pour 7 heures de bus

Mini-bus à 70.000 kips ou bus VIP à 100.000 kips : le
bus est préférable car le trajet est long, on y est beaucoup mieux
installé, on saute moins au plafond (route un peu cabossée) et l’on peut
admirer plus facilement les superbes paysages de cette belle route de montagne.
Malheureusement, nous ferons le trajet sous la pluie et le brouillard, plutôt
rares à cette époque…pas de bol !

Arrivée
à la gare routière de Luang Prabang , pas très loin du centre mais à pied çà
fait un bout de chemin. On nous demande 20.000 kips par personne : on
n’est 4, çà fait 8 euros en tout, on décide alors de s’éloigner de la gare
routière pour rejoindre la route toute proche – on nous court après - rediscutions
– et finalement, nous acceptons pour 50.000 kips (5€ pour 4).

Nous
demandons à être déposé au Thida hotel que nous avions pressenti compte-tenu de
bons commentaires sur Tripadvisor, - on nous déposera finalement prêt de la
poste (bureau de change super avantageux à qq mètres) en nous disant que c’est
tout prêt, en nous montrant du doigt la rue Hoxieng qui contient multitude de
guesthouses (nous ne savions pas où se trouvait exactement le Thida) !!!
ce qui n’était pas vraiment le bon endroit – tant pis, nous trouverons notre
bonheur après la visite de 4/5 guesthouses (il est 18h et tous n’ont pas 2
chambres de libre – par ailleurs, les lits sont du « béton ») – nous
trouverons notre bonheur tout prêt de la rue Hoxieng, à 20 mètres du Hoxieng2,
dans une petite ruelle à gauche de cette guesthouse, à un coût modique pour
Luang (12 €) : guesthouse Somjith, 27/2 Ban Hoa Xieng (Sum Chit).

Si vous arrivez par avion, le terminal se trouve à trois kilomètres du centre-ville et les tuk-tuks ont tendance à gonfler les
prix - à peine sorti du terminal les prix baissent…

Agences de
voyages
: il
n’y a que l’embarras du choix… en tous cas ils offrent des programmes assez
similaires..

Beaucoup de locations de
vélos en ville : 10 000 à 20 000 kips pour un vélo normal, 40 000 à 70 000 kips
pour des VTT, les alentours de Luang étant sympa à faire .
Banques, changes et ATM : pas de problème, il y en a à tous les coins de
rues



Jour 4: Luang
Prabang/ Dimanche 1 Dec :


Classée au patrimoine mondial de l’Humanité, Luang
Prabang est l’étape incontournable d’un voyage au Laos.



Bien que très (trop) fréquenté, Luang Prabang reste un lieu magique
de culture et d’histoire du Laos avec des temples magnifiques. Il est
intéressant d’y rester quelques jours mais il faut s’éloigner et visiter ses
environs proches en vélo ou en tuk tuk et les environs plus lointains en bus ou
bateau, notamment vers Muang Ngoi et Khiaw et plus loin encore si vous avez du
temps. Vous pouvez aussi aller trekker dans cette région et/ou de
dormir dans les villages de Ban Na et/ou Huay Sen, c'est beaucoup plus
authentique et les paysages sont fabuleux.


Sur
Luang Prabang


. Gravir le mont Phousi avec le That Vat Chomsi (stupa
de 20 de haut).ce qui permet d’avoir une vue globale sur la physionomie de
Luang Prabang (Conseillé de le faire en premier)



. Aumone des bonzes à 6 heures du matin – à 6h30 c’est
fini…



. après l’aumône de bonzes, dirigez vous vers le
marché de jour – à 10 h çà se vide…



Si vous souhaitez devenir moine bouddhiste, vous aurez
toutes les infos sur le site :
http://dhammadana.org/sangha/moines/devenir.htm


. Longues marches dans les rues à la découverte des
temples, dont le
plus célèbre
: le Vat Xieng Thong. Vestige de la royauté, un majestueux escalier nous y
conduit depuis les rives du Mékong.

. Village de potiers à découvrir en traversant le
Mékong, 500 m sur l’aval - un peu plus
loin pêcheurs et orpailleurs.



. Possibilité de massage « très énergique mais
agréable » par la Croix Rouge Laotienne mais réservation conseillée (40.000
kips) : il faut s’inscrire à l’avance sur le tableau accroché au mur.



. Marché de nuit (super)




. Tamarin, tenu par un couple
australo-laotien : il faut réserver absolument – un peu plus cher
qu’ailleurs mais super plats tels cuisse de grenouille, buffle, plats
végétariens

Un peu à l’extérieur


Chutes de Kuang Si, situés à 30 kms de Luang Prabang,
sont une curiosité à visiter et ou il fait bon se baigner : 1 h de piste
en bon état – entrée : 20.000 kips -
Tuk tuk pour Chute de Kuang Si A/R 40.000 kips


Au
nord à 35 kms en amont (sur la route de Nong Khiaw), les grottes de Pak Ou et
ses cinq milles bouddhas (Site à ne pas manquer) : bateau à louer la demi
journée ou mini-bus (8 $ AR/p)

Au sud
à 15 kms, cascade de Tad Sé

Pour
ceux qui ont le temps, la plaine des Jarres à Phonsavanh (circuit de 2/3 jours
que nous n’aurons pas le temps de faire).

Jour 5 :
Luang Prabang – Nong Khiaw (2 N) par mini-bus /
Lundi 2 Dec :


200 km au
Nord : 3h30 de mini-bus (70.000 kips) pour se rendre à Nong Khiaw (puis 1
h de bateau (pour 25.000 kips) pour Muang Ngoi pour ceux qui ne veulent pas
s’arrêter à Nong Kiaw). A 8h30, on vient nous chercher à la guesthouse pour un
départ prévu à 9 h de la gare routière, qui finalement partira à 9h30 - Sur une
route parfois cabossée mais en bon état quand même, nous arriverons vers 13h à la
gare routière de Nong Khiaw, placée non pas comme l’indique le routard dans le
centre du village mais un peu à l’extérieur – qu’importe, nous ferons environ 1
km à pied (a priori tuk tuk à 10.000 kips) pour rejoindre le pont où sont
basées la majorité des guesthouses – notre petit groupe se scindera entre ceux
qui restent sur place et ceux qui veulent poursuivre vers Muang Ngoi (la
dernière « correspondance » bateau étant à 14 h, ceux-ci poursuivront
leur chemin : 1h de trajet pour 25.000 kips).

Possibilité de faire
aussi Luang Prabang – Nong Khiaw par bateau, mais il est préférable de le faire
en sens inverse, avec le courant et le bruit du moteur en moins (5 h pour 60$
la location du bateau) via PAK OU ou l’on peut faire une halte.

Arrivés au pont, une
guesthouse sur votre gauche – sinon, dès que le pont est traversé, multitude de
guesthouse à prix modique - sur la gauche, Sunrise dans les 50.000 kips mais
complet, sinon un peu plus loin la guesthouse à la plus luxueuse du village à
37€ mais un peu chère (Nong Kiaw River)- sur la droite, beaucoup plus de
guesthouses, dont le Paradise (pas mal et pas cher : 50 à 60.000 kips) –
nos épouses ayant mal dormi la nuit précédente (bruits nocturnes de gens
faisant la fête), nous opterons pour la guesthouse la plus luxueuse de notre
périple (Sunset sur Lonely et Routard à 200.000 kips avec breakfast, soit
20€) : Vue imprenable sur la rivière, hamac
sur la terrasse, excellent petit déjeuner, bungalow super, et
restauration réputée sur la place – nous ne regretterons pas notre choix, même
si les « garçons » seraient bien allés au Paradise.

Sur
Nong Khiaw, activités réduites qui se limiteront à l’excursion vers NGOI
(SUPER), la montée vers le View Point (SUPER), ou la balade vers le village,
les grottes, la campagne environnante.

Depuis
le pont ou les bungalows, la vue est superbe. Nous passerons un ap-midi
tranquille, dans cet endroit paisible, à manger dans un resto avec un vue
imprenable sur la rivière Nam Ou – nous irons jusqu’à l’embarcadère pour réserver
un bateau pour le lendemain – nous croiserons des italiens a priori
intéressés par une excursion sur Muang
Ngoi (c’est ce qu’il y a de mieux à faire),

Jour 6: Excursion
en bateau sur Muang Ngoi / Mardi 3 Dec :


Muang Ngoi !
2 bateaux par jour pour rejoindre Muang Ngoi, l’un à 11h du matin, l’autre à 14
h et 1h de trajet pour arriver à destination. Et il n’y a pas de bateau de retour !!!. sauf
le lendemain, ce qui oblige de rester loger sur place et de revenir le
lendemain matin !!! 25.000 kips le trajet.

Autre solution plus flexible mais beaucoup plus chère : louer un bateau privé à
500 000 kips. Il vous y emmène et vous ramène quand vous voulez – A l’agence,
on nous dit que c’est un bateau pour 5 et que pour 6 il faut payer un
supplément (50.000 kips) –nous serons fermes sur le prix et finalement, ce sera
accepté…

Le départ se fera à 9 heures sous la brume et les
manteaux seront les bienvenus – en chemin, nous nous arrêterons au
village de Mug NGA (coup de cœur) : voyage en dehors du temps dans
un village composé de maisons en bambous sur pilotis - néanmoins école sur place pour les enfants
du village – accueil très chaleureux des villageois qui se prêteront très
facilement à la prise de photos – le numérique, c’est formidable car çà permet
de partager les photos avec sourire garanti à la vue des photos – Vers 11
heures, nous quitterons à regret le village pour rejoindre à Muang Noi.



Dans un environnement
magnifique, le village de Muang Ngoi est une suite de guesthouses basiques et
de restaurants mais la campagne environnante est splendide et permet de jolies
balades. Nous avons suivi les instructions du LP et avons fait une chouette
petite rando, avec arrêt dans un adorable resto en bord de rivière.
Le village
MUANG NGOI en lui-même n’est pas « extraordinaire » mais la nature
environnante est superbe. Nos amis italiens choisiront le View Point (assez
raide, moins long que celui de Kiaw et a priori moins joli) –nous nous
contenterons d’une balade dans la nature environnante – pas mal de trekking
proposés pour ceux qui restent quelques jours – nous mangerons ensuite à la
terrasse d’un café qui borde la rivière.


Retour à 15h – en chemin, nous demanderons au
batelier de nous arrêter au village Ban Samsaath qui permet d’accéder à des
chutes renommées mais que nous ne ferons pas faute de temps – nous nous
contenterons de nous balader dans le village : c’est l’ap-midi, et il y a
un peu moins d’animation que dans le village visité le matin – les ballons
emmenés par nos amis italiens auront la encore beaucoup de succès auprès des
enfants - et avec retour prévu vers 16h30 (avant la nuit).


Jour 7: Nong Khiaw – Luang Prabang / Mercredi 4 Dec : Retour par la route en mini-bus

Nous opterons pour
le mini-bus – Option possible : 65.000 kips pour un départ vers 13h30 et
arrivée à la gare routière de Luang Prabang ou bien réserver un mini-bus
« privé » pour 600.000 pour nous 6 (avec nos amis italiens) :
nous choisirons cette option – nous voyagerons finalement avec 2 nouveaux
amis irlandais moyennant une ristourne : coût final de 90.000 kips par
personne.

Comme le départ
prévu est vers 13h30, l’agence nous conseille d’aller voir le View Point le
matin – nous commencerons la grimpette à 9 h dans le brouillard pour arriver
tout en haut à 10h15 avec un beau soleil tout bleu et une vue magnifique tout en haut de Nong Khiaw – La montée est
« raide », les gros

personnes d’une certaine corpulence s’abstiendront – A éviter par
ailleurs en cas de pluie car les marches sont en terre.

Possibilité de faire Nong Khiaw - Luang Prabang par
bateau
:
120.000 kips - Personnes sensibles à l’inconfort ou dotées de longues
jambes…s’abstenir. Comme le nombre de places est limité, il est recommandé
d’aller s’inscrire la veille ou l’avant-veille au petit guichet se trouvant en
haut de l’embarcadère. Une feuille est affichée et il suffit de noter son nom
en-dessous de la date voulue. Ne pas oublier d’emporter son pic nique : 5h,
c’est long !

Jour 8: Luang
Prabang – Paksé par avion / Jeudi 5 Dec :
Envol à 10h45 pour arriver à Paksé à 12h25.

Aéroport qui se
trouve à 2 km au Nord Ouest du centre de PAKSE – Surprise, peu de personnes
descendent de l’avion à Paksé, le vol se poursuivant vers Siam Reap – A
l’arrivée, peu de tuk tuk et on nous propose 20.000 kips par personne pour
descendre en ville, puis 50.000 kips pour nous 4 – nous sortirons de l’aéroport
(100 mètre à pied) et négocierons à 40.000 kips pour nous 4.

En bus, vous
arriverez directement dans le centre et n’aurez pas besoin de prendre de tuk
tuk (même si certains se font avoir parfois…).

Sur Paksé, pas la
peine de chercher un bungalow sur pilotis…la plupart des hôtels vus sont des
blocs en béton de quelques étages, plus ou moins propres (propre pour le Paksé hôtel
qui dispose d’une bonne réputation mais qui a l’inconvénient de recueillir les
groupes, ce qui n’est pas notre « truc » - le Royal Paksé n’a quant à
lui de royal que le nom et la devanture est vraiment dégueu
pas trop accueillante – le Sabaidi2 n’est pas
cher et a l’air sympa mais a priori il est souvent complet). Nous choisirons le
Salachampa (routard +coup de cœur sur le Lonely) genre gite de charme – 130.000
kips demandés par chambre sans petit-déjeuner que nous négocierons à 120.000
kips – ancienne demeure coloniale de charme, très sympa, les peintures étant
toutefois un peu défraichies – nous ne regretterons pas notre choix : 12€

pour une chambre de charme, c’est sympa et d’un bon choix d’un bon Q/P,
surtout sur Paksé…

Sur les forums,
PAKSE n’apparait pas comme une ville enthousiasmante où il fait bon
rester : Pas mal de travaux sur les routes, le bord du fleuve paraissant
le plus sympathique -Notre après-midi étant disponible, nous négocierons avec
un tuk tuk le trajet aller-retour pour 130.000 kips vers l’ile de SAGAI,
village de tisserands, situés à 17 kms de PAKSE le long d’un fleuve.

Pendant que les
femmes vont se faire masser au salon de massage situé en face de l’hôtel Royal
Paksé (recommandé par le routard et le Lonely : massage des pieds
EXCELLENT, de grande qualité selon nos épouses), nous prendrons notre apéro…

Le soir, nous irons manger
au Paksé Hôtel : vue imprenable, beaucoup de groupes et un peu cher –une
fois çà va et çà change un peu de nos petits restos traditionnels –mais bon, ce
n’est pas vraiment notre truc…

Si
vous êtes un peu court au niveau monnaie, il est préférable de retirer de
l’argent à PAKSE, car sur les BOLOVENS il n’y a pas grand-chose (voire rien du
tout) tandis que sur les iles, il y a un peu de distributeur où des
propositions de change mais à des tarifs moins avantageux.

Jour 09 :
Paksé – Ile Khong (1N) / Vendredi 6 Dec :



Plus
au sud, le Mékong se divise. Il forme des îlots appelés Si Phan Don, «
les quatre mille îles »
, dont la plus connue est l'île de Khong.
En dehors des sentiers battus, cette destination asiatique semble ne pas avoir
changé depuis 100 ans. Elle porte toujours les marques du colonialisme
français
, notamment la ville de Champassak, classée patrimoine
mondial de l'Unesco
. Le paysage est composé de rizières, de
montagnes, de plaines
. Les populations y vivent de la culture du riz et du
café de l'artisanat. La pêche tient également une grande place. C'est une
destination dépaysante, originale et reposante.

PAKSE
– KHONG (2h30 de bus – 130 km) – KHONE (10 km plus bas) : 6 bus ou mini-bu
par jour dans les 2 sens (70.000 kips pirogue comprise)

En chemin :

. A 35
km au sud de Paksé, le site khmer de Vat Phu à Champassak considéré comme le
site archéologique le plus important et le plus intéressant du Laos, berceau de
la civilisation KMER : 1 h en bus ou nombreux taxi collectifs, facile à
organiser – Pour ceux qui ont visité ANGKOR, ce site vous paraîtra beaucoup
moins intéressant, voire peu intéressant.

. 40
Km plus loin au Sud de Champassak et direction KHONE, possibilité de faire le
village aux éléphants.

Nous
ne ferons pas ces 2 destinations, le site de Vat Phu étant a priori assez fade
lorsque l’on a vu Angkor – nous nous rendrons directement sur Don Khong pour y
passer 1 nuit avant d’aller passer 2 nuits sur Don Khone – nous ne regretterons
pas de nous être arrêté à Don Khong car, au-delà du coté sympathique et zen de
cette ile, la balade en bateau fut très sympa le lendemain pour rejoindre les 2
autres iles. Parmi ces iles, 3 choix possibles :

Don
Khong, la plus au Nord, la plus grande et la moins touristique (pas nécessaire
de s’y arrêter, mais on a bien aimé – Don Det ou Don Khone sont quant à elles
incontournables).

Don
Det et Don Khone, 10 km au Sud, toutes deux reliées par un pont français avec
une voie ferrée où il faut s’acquitter d’un droit de passage de 25.000 kips
pour accéder à l’autre ile et (ou) aller voir les imposantes chutes d’eau de
Lippi.

PAKSE
– KHONG (2h30 de bus – 130 km) – KHONE (10 km plus bas) : 6 bus ou mini-bu
par jour dans les 2 sens (70.000 kips pirogue comprise)

2 H 30
de mini-van (dont 15 min d’arrêt pipi, toujours au même endroit) sur une route
en bon état mais avec un paysage pas « folichon » pour arriver sur
une des 3 iles principales des 4000 iles (embarcadère de Souksabay dans le cas
présent) puis 15 minutes de pirogue, seul moyen d’accéder à ces iles (70.000
kips pirogue comprise : attention à ce que la traversée de la pirogue soit
bien comprise dans le prix, sinon il vous faudra payer 20.000 kips de traversée
en bateau.

Après
que le bus nous dépose à Souksabay (sinon Ban Nakasan pour Don Det ou Don
Khone), embarcadère où une pirogue nous emmènera sur Don Khong à la ville de
Muang Khong– à l’arrivée, une dizaine de bungalows nous attendent, tous situés
sur quelques centaines de mètres prêt de l’embarcadère – nous irons sur la
gauche en traversant un pont en bois pour voir les chambres du DON KHONG
Guesthouse (cf. Routard) : 100.000 kips demandés, la patronne (parlant
français) veut bien descendre à 80.000 kips mais pas à 50.000 kips comme nous
le demandions –par ailleurs, les femmes trouvent les chambres pas terribles– le
gars de l’hôtel nous dit qu’il y a des chambres à 50.000 kips, 100 mètres plus
loin en retrait du bord du fleuve au KHANG KONG Villa Guesthouse (cf. Lonely ou
routard) – nous allons voir – super – jolie maison en bois avec chambres
très grandes, propres et lits confortables genre chambre d’hôtes de charme -belle
terrasse collective + café et thé offert – nous ne discuterons pas le prix
proposé et ne regretterons pas notre choix – une de nos plus belles adresses du
circuit – coup de cœur avec rapport Q/P imbattable…

Don
Khong est certes moins pittoresque que les autres iles mais elle est
tranquille, plus reposante, plutôt zen L’ap-midi, nous louerons des vélos à
10.000 kips (1 euro) – balade à vélo sympa (1h30 / 2h : proposée dans le
guide du routard) sur la partie sud de l’ile. La partie Nord est quant à elle
plus longue et se ferait plutôt en scooter.

Jour 10 et 11:
Ile Khong – Ile Khone (2N) par bateau / Samedi 7 et Dimanche 8 Dec :
1 heure de bateau

Don
Det, la plus petite, conserve des vestiges de la colonisation française avec le
pont en béton, les restes de la voie ferrée avec une ancienne locomotive à
vapeur : cette voie ferrée permettait le lien ferroviaire entre le Laos et le
Cambodge – L’ile est petite et le tour se fait agréablement en vélo – pas mal
de guesthouses avec un tourisme assez jeune, de l’alcool et autres…sur certains
forums, il est évoqué une île festive : ce n’est pas vraiment ce nous
avons ressenti et ce que d’autres voyageurs logeant sur place nous ont dit –
cela étant, pendant les fêtes scolaires australiennes ou thaïlandaises, c’est
certainement plus animé qu’à l’accoutumée – par ailleurs, à proximité de
l’embarcadère, c’est plus animé qu’ailleurs, alors il suffit de s’éloigner un
peu de l’embarcadère, vers le nord par exemple où çà semble plus calme…

Don
Khone, est moins touristique que Don Det et un peu plus tranquille. Elle offre
de beaux paysages de bambous, de chutes – pas de voiture mais uniquement vélos,
scooters sur de petits chemins de terre. Les chutes de Lippi sur l'île
facilement accessible à pied ou en vélo seront votre attraction favorite. Les dauphins
de l'Irrawaddy (dauphins d'eau douce) sont a priori visibles en pirogue, de
décembre à mai, mais bon vous verrez peut-être un bout de queue ou de nageoire
d’un dauphin rescapé ou d’un tronc d’arbres….

Nous choisirons Don
Khone : 40.000 kips par personne pour se faire déposer de Khong sur Khone
(ou Det) – départ vers 8h30 et arrivée 1 heure plus tard après une balade très
sympa en bateau le long du Mékong – A l’arrivée, nous prospectons les
guesthouses mais c’est le samedi et pas mal de bungalows sont déjà pris (groupes
de thaïlandais en weekend end): nous trouverons néanmoins notre bonheur dans
une guesthouse avec toilette et wifi tout tout prêt de l’embarcadère dénommée « KHAO
PHENG » (sur la droite, juste après les vélos, pour 70.000 kips vue sur le
Mékong, sinon 50.000 vue sur le jardin).

L’ap-midi, nous louerons
des vélos (10.000 kips : 1 euro) pour aller voir les superbes chutes de
LIPPI (faisable à pied mais bon le vélo c’est sympa). Le soir nous irons manger
dans un restaurant le long du Mékong après avoir bu notre dernière bouteille de
champagne à l’apéro.

Le lendemain, balade
sympa à pied ou nous ferons le matin le tour de la partie nord de l’ile –
l’ap-midi, nous ferons en vélo le
tour de l’ile de Don Det
(on ne s’en lasse pas tellement le chemin qui
longe le bord de l’eau est sympa) : coup
de cœur.


Le soir nous irons manger
au PAKHA Guesthouse : bonne nourriture et propriétaire qui parle français
– les bungalows sont pas mal – juste à coté une autre guesthouse « le
Sunset Paradise » tenue par un français (1/7 sur tripsadvisor).
Initialement nous devions nous rendre sur le Sunset Paradise mais je ne l’avais
pas trouvé (il est à environ 200/300 mètres à gauche en arrivant à
l’embarcadère) – c’est pas mal mais la terrasse est rikiki – à choisir, le
Pakha semble mieux (vue de l’extérieur). Pans, sur la droite de l’embarcadère
en est à sa 3ème
extension et
s’adresse désormais beaucoup à des groupes, parfois un peu bruyants lorsque ce
sont des jeunes thaïlandais en fête…

Chutes de Khone
Phapheng (non faites faute de temps et proposés à 60.000 kips)

Avant de suivre son cours à travers le Cambodge, le Mékong forme les chutes de
Khone Phapheng. Ce sont les chutes les plus puissantes du pays et les plus
larges du sud-est asiatique.

Jour 12 : Ile
Khone – Paksé (1N) / Lundi 9 Dec :
départ à 11
heures pour rejoindre l’embarcadère où nous prendrons le bus pour nous rendre
sur Paksé (50.000 kips).

Retour au SALA
CHAMPA pour y passer une nuit. Pendant que les femmes retournent se faire
masser au salon de massage situé en face de l’hôtel Royal Paksé (elles y ont
pris goût), visite auprès de Green Discovery pour discuter avec YVES (belge)
des possibilités pour nous rendre sur les Bolovens et y dormir une nuit (Pour un Toyota 4X4,
compter 99 usd + 12$ pour 24h de chauffeur + 25 $ de nuit du chauffeur +
265.000 Kips d’essence pour faire le « petit » tour des Bolovens,
soit moins de 200 kms) – a noter que le 4x4 n’est pas nécessaire pour ce tour
«classique » des Bolovens, la route étant en bon état.

Le soir, nous irons manger
chez un indien situé en face de Miss Noy – super et pas cher.

Jour 13 : Paksé – Plateau des Bolovens – nuit à Tad Lo / Mardi 10 Dec :


Le matin, nous irons
prendre notre petit-déjeuner au Paksé Hotel : buffet à 45.000 kips –
certes un peu cher mais excellent et à volonté (c’est un meilleur plan que le
repas du soir).

Les BOLOVENS sont une
excursion que l’on peut faire à la journée (si l’on est pressé) ou sur
plusieurs jours – cela étant, passez une nuit vous procurera un immense plaisir
(c’est beaucoup mieux que Paksé…). Réputé pour son climat agréable, ses cascades spectaculaires et
son « excellent » café (un peu fort toutefois…), c’est aussi une des
régions les plus bombardées au cours de la 2nde guerre d Indochine (attention
prendre de l’argent liquide car pas de distributeurs).

Le plateau des
Bolovens se fait généralement sur une journée en mini-bus ou bus pour 150.000
ou 180.000 avec guide.

Autre option faite
par les routards, le scooter pour plusieurs nuits (location de 60 à 70.000 kips
la journée selon puissance du scooter).

La route est certes
vallonnée mais elle entièrement goudronnée et en bon état (du moins pour le
tour classique).

http://www.kingfisherecolodge.com/bolaven_fr.htm
http://bolaven.com/

Au km 38, vous ferez déjà
Tad Fan qui est la plus haute chute du Laos : elle plonge sur plus de 120 mètres de
hauteur au sein d’une épaisse foret. Pas de possibilité de baignade pour ceux qui serait intéressés mais
les chutes sont plutôt sympas. Possibilité de boire un verre, de manger et même d’y
dormir (jolis bungalows).

Au km 40, Tad Yuang, une cascade Magnifique (plus belle que Tad Fan et oublié du routard ? du
moins sur le 2010 que nous avions gardé suite à un voyage au Cambodge) tombant sur plus de 40 mètres dans la jungle. Sur le
haut, vous pourrez vous balader ou casser la croute « petit resto local».
Pour les plus courageux (eau froide et beaucoup de vapeur d’eau), possibilité
de se baigner.

Au km
82, direction le nord avec halte à la plantation de café "Sinouk
coffee". Entrée payante sauf si vous buvez un verre.

Notez
que le Laos produit un des cafés le plus cher au monde – sa particularité est
d’être consommé, digéré puis « évacué » par un petit rongeur :
la graine reste intacte mais les enzymes de l’animal ont modifié subtilement
les arômes du café – nous n’avons pas eu l’occasion de vérifier le mode de
fabrication mais juste visiter une plantation.

Au km 90 (environ), arrêt au village KATU « HOMESTAY » :
droit d’entrée de 5.000 kips pour aider les villageois - visiter ce village
« traditionnel » où enfants et parents fument la pipe à eau – un de nos coup de cœur
certains voyageurs l’oublient parfois…tant pis pour eux.

Au km 110 (environ), Tad
Lo, joli village où vous trouverez sans problème une guesthouse, de préférence
en bordure d’une rivière sympa où vous pourrez admirer de jolies chutes – nous
voulions aller au Panamai (8 euros le bungalow), mais comme il ne restait plus
qu’une chambre, nous sommes allés chez TIM Guesthouse (5 euros) ou nous dormirons
(cf lonely : en effet très sympa le Tim).



Jour 14 : Plateau des Bolovens -
Paksé – Vientiane par avion / Mercredi 11 Dec :
vol à 13 Heures (possibilité aussi à16 H 40) avec
arrivée une heure plus tard.

Le matin à 8h, nous irons
voir à 10 km de TAD LO, les chutes de TAD Soung où il y a un beau point de vue
tout en haut de ces chutes : BOF (pas franchement enthousiasmant).

Puis nous poursuivrons
vers Paksé – En chemin, nous nous arrêtons sur un marché local (toujours sympa
ces petits marchés) – puis nous nous arrêterons au CAFE Katu Homestay :
BOF– café à 15.000 kips et pas grand-chose à voir.

A 10h30 nous arriverons
sur Paksé, récupérerons les valises chez Green Discovery et notre chauffeur
nous emmènera à l’aéroport de PAKSE pour nous rendre à Vientiane.

Arrivés une heure plus
tard sur Vientiane, nous prendrons un taxi à 50.000 kips pour nous emmener dans
le centre. Nous avions repérés 2 adresses se trouvant dans la même rue In
Paeng : le Sale Inpeng étant complet (bungalow sympa), nous faisons 100
mètres à pied et allons au Phone Tip (page 102 du Lonely) : chambres allant de
80.000 à 120.000 kips avec ou toilettes, et sans petit-déjeuner – nuit très
très calme, aucun bruit, accueil super sympa – une des meilleures nuit passée au
Laos.

Jour 15 :
Vientane / Jeudi 12 Déc
:
Visite de Vientane et Transfert à l’aéroport pour vol à 20h05

Vientiane n’apparait pas
comme une étape indispensable à faire au Laos – Cela étant, si vous y passez,
il y a quelques temples intéressant à visiter (Vat That Luang, emblème du pays), le marché du matin est
aussi sympa à voir – de même le le marché du soir est assez vivant. vaut la peine de s’y arrêter un jour,
pour se remettre du voyage..peut être deux….mais pas forcément plus si on n'a
pas trop de temps.

Allez manger au 2e étage du marché couvert Talat Sao (avenue Lane Xang), après
le Temple Sisaket. On trouve sur place tout l’éventail des plats laotiens, dans
un environnement tout à fait local (bien que fréquenté par quelques touristes).

Pour le soir, nous irons manger au restaurant Kham Bang Lao (page 91 du Lonely)
proche du marché du soir et de notre hôtel : excellent.

A Paris, il gèle….BRRR…à 9 Heures du matin, c’est
encore sombre… Passer de plus de 30° à – 5°, ça fait tout drôle !!!
Vivement les prochaines vacances…..







EN VRAC, QUELQUES PRIX


- De Paksé aux îles du Sud, 70.000 Kips, en minibus avec traversée pirogue
comprise (en sens inverse : 50.000 kips !!!)
- Sur les îles, 50.000 kips pour louer un scooter ou 10.000 pour louer un vélo.
- 60 à 70.000 kips par jour (selon la puissance) pour un scooter dans le
plateau des bolovens (- cher ailleurs).
- 10 000 à 20 000 kips pour
un vélo normal, 40 000 à 70 000 kips pour des VTT


Dans le centre et le Nord, tout devient plus facile. On trouve plus de bus,
plus confortables, et les horaires sont clairement indiqués.
- Minibus de Vang Vieng à Luang Prabang, 7heures de trajet pour 70.000 kips en minibus
ou 100.000 en bus
- Bus de Vientiane à Vang Vieng, 4 h de trajet pour 50.000 kips en mini-bus.



- vin français (7 $ la bouteille de Bordeaux)

.
LAO Beer 60cl : 10.000 kips

.
verre de vin : 20.000 kips

.
coca : 5.000 kips

. grande bouteille d’eau : 4 à 5.000
kips

. soupe de nouille : 10 à 15.000 kips

. plats : 10 à 25.000 kips

. pancake / 10.000 kips

. milshake : 10.000 kips

. bananes : 7.000 kips les 15 sur les
iles, 2.000 kips les 12 sur Tad Lo…

. écharpe : 15.000 kps

. abat-jour en papier séché : 15.000
kips

. buffet à volonté sur marché de LP :
10.000 kips

. barbecue à volonté sur bord de Mékong à
LP : 60.000 kips

. tee shirt désigual sur marché LP :
60.000 kips

. porte-monnaie coloré avec éléphant,
fleurs : 5 à 10.000 kips

. 1 litre d’essence : un peu moins de
10.000 kips




Pour les cadeaux, marchés de Luang ou Vientiane sont bien
achalandés, sinon bof ailleurs…




Pour celui qui est arrivé à la fin…pas de problème
pour donner quelques conseils.

Si ce type de compte-rendu détaillé vous intéresse
pour d’autres destinations, je peux vous fournir : Birmanie (Déc. 2012),
Phi Phi, Lanta, Tao (Fév. 2012), Cambodge (Nov. 2010), Seychelles (nov. 2009),
iles du sud de la Thaïlande (janv. 2010), Vietnam (nov. 2008), Inde du Sud
(fév. 2009), Jordanie (2007).JE VOUS L'AVAIS DIT QUE C'ETAIT LONG, TRES LONG, TANT PIS SI VOUS VOUS ETES ENDORMIS AVANT D'ARRIVER A LA FIN!!!!

Tontonvin,  merci de toutes ces précisions,  avez vous un carnet de voyage identique à transmettre en vue d un voyage au Vietnam? Cela m arrangerait bien!, 

Re: attention c'est long très long

Signaler
tontonvin
Il y a 2 années
Laos et Vietnam, ça commence à dater !!!!
Depuis, pas mal d'autres voyages et de compte-rendu dont voici la liste à jour : Polynésie (1 mois Nov-déc 2019), Maldives-Rajasthan (Janv-Fév 2019), GUATEMALA – BELIZE – HONDURAS sur 1 mois en Février 2018,  Colombie sur 2 semaines en Décembre 2017, Australie (Sept 2017), Nicaragua et Costa Rica (Janv-Fév 2017), Brésil (Nov 2016), Sulawesi (Sept 2016), Pérou (Nov 2015), Palawan (Fév 2015), Malaisie Ouest (Nov. 2014), Venezuela (Fév 2014), Laos (Déc 2013), Cébu et alentours (Fév. 2013), Birmanie avec agence locale (Déc. 2012), Phi Phi, Lanta, Tao (Fév. 2012), Cambodge (Nov. 2010), Seychelles (nov. 2009), iles du sud de la Thaïlande (janv. 2010 + février 2016), Vietnam avec agence locale (nov. 2008), Inde du Sud avec agence locale (fév. 2009), Jordanie (2007), les voyages précédents n’ayant pas fait l’objet de compte-rendu.
OK pour t'envoyer le cpt-rendu Vietnam, mais donne moi ton mail en privé.
    

Bons Plans Voyage Laos

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures - Recherchez, comparez et faites de vraies économies !

Location de voitures
Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Le plus grand service de réservation de locations de voitures au monde

Location de voitures

Voyage Laos

Services voyage