Forum Géorgie

Passage Géorgie - Arménie

41 réponses

Dernière activité le 03/07/2018 à 13:15 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
vincent 80
Le 22 août 2013
bonjour,

j'aimerais passer mes vacances en Géorgie et Arménie

je souhaiterais connaître le meilleur moyen de me rendre de Tbilissi à Yerevan (bus ou train) sans passer par l'Azerbaïdjan.

est-ce possible ?

merci, Vincent

Tbilissi yerevan

Signaler
breizh da viken
Il y a 5 années
Bonjour
vous n'avez pas besoin de passer par l'Azerbaïdjan!
pour aller de Tbilissi à Yerevan la meilleure solution est le train
De la gare routière d'Ortachala des minibus partent chaque heure pour Yerevan entre 8h et midi le voyage dure environ 6 heures et coûte plus ou moins 15 euros
c'est très simple
cordialement et à votre service pour d'autres infos
Bdv

rectification

Signaler
breizh da viken
Il y a 5 années
Je parlais bien du BUS et non pas du train !
désolé pour l'erreur dans le texte

Tbilissi - Yerevan

Signaler
vincent 80
Il y a 5 années
ok, merci pour votre réponse
entendu, dès que j'ai d'autres questions....
à bientôt sur le forum du routard
cdt, Vincent

Séjour en Géorgie

Signaler
vincent 80
Il y a 5 années
Je viens de lire le long commentaire de ton séjour en Géorgie, très intéressant. Après avoir parcouru l’Europe en long en large pendant 15 ans, essentiellement l’Europe de l’Est et du Nord, je souhaiterais parcourir de nouveaux horizons. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis 2-3 ans je pense à la Géorgie et l’Arménie.
Je me renseigne pour l’année prochaine.
Ces 15 années ont été effectuées en voiture, un peu de bus et train sur place.
Evidemment, le contexte alphabétique et linguistique va complètement changer.
Même la Serbie, qui utilise l’alphabet cyrillique. Sur les grandes routes, les panneaux sont essentiellement avec les deux alphabets. Il n’y a qu’en ville où les noms de rues sont en cyrillique, à pied ça va, on a le temps de déchiffrer, mais en voiture ça peut vite devenir galère. Pour circuler dans Belgrade, j’avais pourtant le plan de la ville, mais j’ai vite décroché et heureusement que les gens dans la rue sont sympas, j’ai pu vite retrouver mon chemin et l’adresse de l’hôtel.
Mais, ça reste l’Europe, avec une carte routière, on n’a pas trop besoin d’aide, ou de quelqu’un qui parle anglais, l’alphabet aidant.
Je ne vais pas faire de randonnée, problèmes de dos, visiter ce qui est facilement accessible, villages, églises, monastères, la ville troglodyte d’Ouplistsikhe.
Donc, je ne vais pas trop faire le routard, je vais réserver via booking un hôtel à Tbilissi puis à Erevan, et de là rayonner, en utilisant le bus, aller-retour dans la journée. Outre le bus, est-ce que voiture avec chauffeur est intéressant (pour aller où on veut, s’arrêter quand on veut) ?
As-tu pris la route militaire vers le Grand Caucase ? J’ai lu que les paysages, les vues doivent être magnifiques. Et vers Roustavi ?

voyage en Georgie

Signaler
breizh da viken
Il y a 5 années
bonjour
Merci d'avoir lu mon récit et si tu fouilles un peu mon profil tu trouveras le meme récit sur l'Arménie plus la route militaire en Géorgie
rayonner depuis les deux capitales me semble une bonne idée
je ne connais rien aux voitures avec chauffeur mais je pense que utiliser les services d'un taxi à la journée me semble possible
par contre pour la Svanétie si tu ne peux pas marcher le séjour risque d'etre un peu frustrant mais avec un taxi il y a surement des possibilités
j'ai parcouru la route militaire l'année dernière et c'est superbe
a Kazbegi tu trouveras un taxi pour te conduire a l'eglise tsinda sameba sd'ou la vue est epoustouflante
Tu pourrais peut etre aussi séjourner à Alaverdi et rayonner car j'ai du manquer pas mal de choses là bas
bon je suis à ta disposition pour d'autres infos
j'espère que tu as regardé mes photos et que cela t'a fait un peu réver
cordialement
Alain

transport

Signaler
vincent 80
Il y a 5 années
ok, merci pour ta réponse, en fait et surtout, il y a de l'appréhension pour les déplacements par rapport à la langue et l'alphabet,
je prendrai le bus, il faut se faire comprendre pour aller à un endroit et en revenir,
je me rappelle avoir acheté en Lituanie, en Tchéquie ou en Hongrie, des tickets de bus ou de train et avoir eu affaire à des gens qui ne parlaient pas d'autres langues que la leur. avec un alphabet commun, c'est facile, on l'écrit sur un papier et tout va bien !
j'ai noté dans ton récit le nom de visitgeorgia, je prendrai contact avec eux
merci encore, je vais regarder les photos

pour vincent

Signaler
breizh da viken
Il y a 5 années
j'espère que les photos t'ont plu
tu te crées des problemes concernant les transports
il te suffit de demander à quelqun de noter ta direction sur un papier et on te mettra dans le bon bus
on te confiera aux passagers qui te feront descendre au bon endroit
la bas les gens sont incroyablement serviable
quand j'arrivais dans une gare de bus j'etais immediatement pris en charge par le premier venu
pareil en Arménie
a bientot

pour vincent

Signaler
celestina85
Il y a 5 années
nous avons été en Géorgie cette année et nous confirmons les propos de Breizh da viken
aucun souci pour les transports!
revez bien en regardant les photos c'est un très beau pays

distributeur de billets

Signaler
vincent 80
Il y a 5 années
les photos sont superbes, ça va me plaire

c'est vrai, en fait je ne me rappelle plus comment j'ai appréhendé les nouveaux pays que je visitais il y a 15 ans, les mêmes craintes reviennent
oui, bien sûr, ça c'est toujours bien passé,

autre question pratique : est-ce que les capitales (Tbilisi et Yerevan) sont bien pourvues en distributeurs de billets ?

distributeurs

Signaler
breizh da viken
Il y a 5 années
Merci pour les compliments sur les photos
en fait je suis conscient de mes limites mais j'ai voulu montrer un peu de tout et pas uniquement ce qui forcément spectaculaire donc le vrai visage du pays et non pas forcément des photos du styles "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil"
Il y a des distributeurs partout dans les deux villes mais attention aux commissions prises par ta banque pour chaque retrait!
personnellement je n'utilise jamais les distributeurs
A+

distributeurs

Signaler
celestina85
Il y a 5 années
Dans les photos de Breizh da viken nous reconnaissons parfaitement le pays ainsi que les détails de la vie quotidienne
Effectivement les dab sont nombreux partout mais les commissions prises par nos "chères" banque sont quelquefois élevées on conseille de retirer des fortes sommes à chaque fois pour limiter les frais
résultat: pourquoi retirer le liquide aux dab il vaut mieux partir avec du liquide et changer au fur et à mesure
Ces pays sont tres sûrs les chances de se faire voler son argent sont sûrement plus faibles qu'ici
il y a des bureaux de change absolument partout et à tous les coins de rues ce qui permet de changer des petites sommes à la fois et donc de bien surveiller le cours qui est tres fluctuant
Exemple: si mous étions partis maintenant nous aurions eu un pouvoir d'achat supérieur de quinze pour cent à celui de mai
evitde aussi les chèques de voyage et change dans les banques
voilà

retour d'arménie-géorgie

Signaler
kanishka
Il y a 5 années
bonjour. je reviens d'un voyage en Arménie-Géorgie avec un organisme connu de trek. très beau voyage qui m'a donné un coup de blues (vieux flash-backs qui m'ont donné l'impression de revoir l’Iran, la Grèce, la Turquie des seventies. je précise, j'ai eu le premier guide du routard entre les mains en 74 sur la route des indes). pour les distributeurs, je me suis fait avoir l'été dernier en Pologne. les banques se sucrent sur les opérations de change, il est plus rentable, lorsque le pays est sûr et c'est le cas pour les deux pays mentionnés (avec les précautions d'usage bien sûr car on voit tout d suite que nous sommes étrangers) de changer directement des espèces.
pour la communication, après avoir été en Asie centrale l'année dernière, je regrette de ne pas m'être mis au russe qui reste la plus pratique dans les pays de l'ex-URSS. bien préciser que l'on n'est pas russe en Géorgie
bon voyage.

pour kanishka

Signaler
breizh da viken
Il y a 5 années
Je n'ai rien à rajouter à vos excellentes infos juste un clin d' oeil :moi mon premier routard date de 77 je suis donc battu!Mais qui aurait cru à l'époque que j'en aurais acheté tant par la suite..
Nostalgie nostalgie!
Cordialement
Bdv

voyage en Arménie - Géorgie

Signaler
vincent 80
Il y a 5 années
merci pour ces informations,
pour ce qui est des banques, je connais déjà le sujet, voyageant en Europe hors zone euro depuis 15 ans, il faut privilégier les dépenses par carte bancaire plutôt que les retraits bancaires, les commissions sont nettement moins importantes sur les achats. je n'aime pas trop me balader avec une grosse somme en espèces.
pour la langue, c'est exactement ce que je pensais, essayer de se familiariser avec la langue locale (arménien ou géorgien) me paraît mission impossible, même si j'ai acheté un guide de conversation.
par contre j'ai quelques notions, de la langue russe, quelques mots slaves que l'on retrouve en Pologne, en rep. tchèque, et de l'alphabet cyrillique, pour avoir été en Serbie, et je vais essayer de perfectionner mon alphabet cyrillique, ça me parait plus facile

Voyage en Géorgie-Arménie

Signaler
vincent 80
Il y a 5 années
Vu les événements récents concernant la Crimée, pensez-vous que l'atmosphère soit plus tendue aujourd'hui dans les ex-républiques soviétiques ?
la Géorgie et l'Arménie sont-elles des destinations conseillées pour l'été prochain ?
surtout en Géorgie avec les 2 régions revendiquées par la Russie que sont l'Ossétie du sud et l'Abkhazie ?
merci, Vincent

situation Georgie

Signaler
breizh da viken
Il y a 5 années
Je ne pense pas qu'il ait unn danger quelconque Poutinounet ne s'intéresse qu'aux pays ayant une population russophone!personnellement j'irais sans crainte!

Séjour en Géorgie

Signaler
vincent 80
Il y a 5 années
merci,
oui je m'en doutais un peu. vu les événements récents, je m'informe au mieux pour éviter les mauvaises surprises.
je suis allé sur le site du quai d'Orsay, informations au voyageurs, les infos n'ont pas changé depuis plusieurs mois.
je dois être un peu trop méfiant.
connaissant un peu les pays baltes et la grande minorité russophone de la Lettonie (Daugavpils 15% de Lettons) et de l'Estonie (Narva 10-15% d'Estoniens), je reconnais être un peu inquiet
mais non, je ne souhaite pas annuler cette destination, j'ai mon billet d'avion, mes réservations d'hôtel,
merci encore

aucun soucis

Signaler
Dideka
Il y a 5 années
,,merci,oui je m'en doutais un peu. vu les événements récents, je m'informe au mieux pour éviter les mauvaises surprises.je suis allé sur le site du quai d'Orsay, informations au voyageurs, les infos n'ont pas changé depuis plusieurs mois.je dois être un peu trop méfiant.connaissant un peu les pays baltes et la grande minorité russophone de la Lettonie (Daugavpils 15% de Lettons) et de l'Estonie (Narva 10-15% d'Estoniens), je reconnais être un peu inquietmais non, je ne souhaite pas annuler cette destination, j'ai mon billet d'avion, mes réservations d'hôtel,merci encore

Il n'y a aucun soucis pour aller en Géorgie, malgré le retour au pouvoir de Poutine :)

Nous y allons depuis 10 ans, et nous y retourons cet été (nous avons déjà les billets). On peut voir d'ailleurs beaucoup de touriste russes, azéris, arméniens ensembles (plaques minéralogiques sur les voitures), et ils ne se tapent pas dessus :)

Aucune crainte à avoir.

Bon voyage.

Trajet Tbilissi Yerevan

Signaler
szczyrba
Il y a 5 années
Pas de problème pour rallier Yerevan de Tbilissi. A Ortachala, une des gares routières vous trouverez des minibus à intervalles régulier pour l'Arménie. C'est un peu spartiate mais il faut être routard pour apprécier. Au passage du poste frontière arménien, tout le monde descend et passe à pied devant les cerbères préposés aux contrôles, avant de reprendre le véhicule quelque cent mètres après.Photos prohibées. Le trajet assez long dure 5 à 6 heures. Ne cherchez pas une issue à l'Arménie par l'Azerbaijan, celà n'existe pas !..... Les deux pays sont en guerre !!!!

Transport Tbilissi - Yerevan

Signaler
vincent 80
Il y a 4 années
Effectivement, toutes les réponses convergent vers le même trajet,
ok, c'est noté, à Ortachala, merci

Passage Georgie-Armenie en velo?

Signaler
binh
Il y a 4 années
Bonjour,Nous préparons un grand voyage en vélo avec un passage Georgie-Armenie en janvier 2015.
Quelle route pourrait on emprunter pour passer en Armenie en vélo? Ne serait il pas trop risqué (température, altitude) pour le mois de janvier? Ou nous conseilleriez vous plutôt de prendre le bus?
Merci de vos réponses
Binh

frontière armeno georgienne

Signaler
szczyrba
Il y a 4 années
La route conduisant de georgie en arménie (Tbilissi à Yerevan et vice versa) ne présente aucun obstacle particuliier sinon une route sinueuse particulièrement encaissée sur le versant arménien où un affaissement de terrain à encore fait quelques victimes il y a deux ans. Un conseil : obtenir le visa avant le périple afin de gagner du temps.
Le moyen de transport le plus rapide ( quelques longues heures quand même) ce sont les minibus faisant la navette au départ de Tbilissi Ortachala ou gare ferroviaire de Yerevan. Prix assez modiques avec confort relatif.. A noter qu'il est impossible de rallier Yerevan par l'Aerbaidjan voisin... et pour cause !

Frontiere Armenienne

Signaler
binh
Il y a 4 années
,, Un conseil : obtenir le visa avant le périple afin de gagner du temps.

A noter qu'il est impossible de rallier Yerevan par l'Aerbaidjan voisin... et pour cause !



Merci de votre réponse. Heureusement, les Francais n'ont plus besoin de visa pour l'Arménie depuis 2013.


Oui, nous avons du abandonner l'Azerbaijan pour ce non-passage. Et comme il n'y a pas de passage non plus avec la Turquie, je me demande s'il n'est pas plus simple de faire juste la Georgie et de retourner directement en Turquie :-(

Retour de vacances de Géorgie

Signaler
vincent 80
Il y a 4 années
Je reviens de 12 jours en Géorgie, j'ai voyagé en solo en prenant l'avion depuis Paris-Orly, avec escale à Istanbul Sabiha Gökçen, côté asiatique, initialement de 45 minutes, mais l'avion précédent le nôtre avait un problème technique, il n'a pas pu décoller, ce qui a retardé notre départ d'une heure. Arrivé à minuit à Istanbul, l'avion pour Tbilissi ne nous a pas attendu. Nous étions une vingtaine de personnes concernées, l'aéroport d'Istanbul nous a pris en charge et nous a emmenés à l'hôtel le plus proche, cinq étoiles, pour une escale de 24 heures.

Lundi 21 juillet. J'en ai donc profité pour visiter la ville en quelques heures, ce fut bref mais très intéressant. Je n'ai encore jamais visité Istanbul, mais c'est une destination que je ferai prochainement.
Arrivé à Tbilissi avec 24 heures de retard à 3h00 du matin à l'aéroport, le temps de récupérer les bagages, qu'une personne rencontrée pendant l'escale forcée à Istanbul m'a généreusement proposée de me déposer à mon hôtel près de la Place de la Liberté, je me suis couché vers 4h30.

Mardi 22 juillet. Je devais profiter de cette première journée de repos pour visiter et me familiariser avec Tbilissi. Je n'en ai pas eu le temps et je suis parti le matin même en direction du nord et Stepansminda (Kazbegi en russe, du nom d'Alexander Kazbegi) en bus, en prenant le métro station Liberty square jusque Didoubé. Là je croise un groupe de 6 touristes polonais qui allaient dans la même direction que moi, négocient avec un chauffeur de marchroutka pour aller à Kazbegi en s'arrêtant à différents endroits pour visiter les sites, 15 lari par personne. Ils montent dans un minibus 8 places et me proposent de me joindre à eux. Je les remercie infiniment car seul je n'aurais pas pu profiter de ces arrêts : Mtskheta, Ananuri, nous avons mangé dans un petit restau au bord de la route, Col de la Croix et arrivée à Kazbegi en fin d'après-midi. Soirée passée au restaurant Café 5047m avec sa superbe terrasse et vue sur la place du village ainsi que la montagne et l'église Tsminda Saméba Gueguéti (Eglise de la Sainte-Trinité Guerguéti).

Mercredi 23 juillet. Levé de bonne heure pour une randonnée jusqu'à cette église de Guerguéti : 6,5 km pour un dénivelé de 470m, très bien balisé, en 1h20. Arrivé au sommet du promontoire, vue imprenable sur l'église, la vallée et le village de Stepansminda.
Après-midi, retour à Tbilissi en marchroutka.

Jeudi 24 juillet. Première journée de visite de Tbilissi : Roustavéli, la place de la Révolution, le cœur historique, la cathédrale Saméba, l'église Metekhi, le Pont de la Paix, l'église Sioni, la forteresse Narikala. Restaurant Pastorali dans la rue piétonne Irakli, bon restaurant de cuisine traditionnelle géorgienne.

Vendredi 25 juillet. Matin, route en direction de Gori depuis la station de bus Didoubé. Après-midi visite de l'ancienne ville troglodyte Uplistsikhé, dans un cadre semi-désertique superbe, de la forteresse de Gori, et du musée Staline. J'ai dormi chez l'habitant et la maîtresse des lieux a tenu absolument à ce que je visite le musée. Pour ne pas la froisser, j'ai visité le musée. Je m'attendais à pire, à un musée à la gloire du "Petit Père des peuples", mais en fait c'est une collection d'objets lui ayant appartenu et beaucoup de photos en compagnie d'hommes tout au long de l'histoire de la Russie de sa jeunesse à sa mort, et les moments forts de l'histoire internationale.

Samedi 26 juillet. Matin, visite de la petite église Ateni Sioni, à quelques kilomètres au sud de Gori, dans une petite vallée, le cadre de petites montagnes (Petit Caucase) y est très joli.
Après-midi, retour sur Tbilissi.
Le soir, en me promenant, je croise une des personnes bloquées à Istanbul avec moi, un alpiniste en compagnie de ses collègues qui revenait de l'ascension du mont Kazbek. Nous avons pris l'apéro et étions en quête d'une bonne table : Organika dans la ville ville (Bambis Rigui), bonne viande et bons vins géorgiens. Nous avons bu un dernier verre place Meidan, où nous avons pu voir les habitants de Tbilissi sortir, se retrouver, dans une très bonne ambiance. Le soir, que de monde dans les rues, ça grouille de vie à la tombée du jour, dès que la chaleur se fait moins ressentir.

Dimanche 27 juillet. Balade dans les rues de Tbilissi

Lundi 28 juillet. Je suis retourné à Mtskheta pour passer plus de temps dans la cathédrale et m'imprégner davantage de ce lieu magnifique, puis visite du monastère de Djvari, avec belle vue sur Mtskheta et la vallée.

Mardi 29 et mercredi 30 juillet. Je suis resté à Tbilissi, forteresse Narikala, jardin botanique, musée ethnographique, Marjianishvili, flâner dans les rues pour terminer mon séjour, et prendre mon avion de retour pour Paris le lendemain.
J'ai rencontré des jeunes étudiants, parlant anglais, se promenant en ville à la rencontre des touristes, arborant leur t-shirts "Tourist, I'm at yout service", qui distribuent des plans de la ville et donnent diverses informations sur les lieux de visite de Tbilissi et du pays.

Mercredi 30 juillet, je devais prendre une marchroutka pour aller à Erevan, mais le problème d'acclimatation m'a fait changer d'avis et je suis rentré en France.

Pour une première visite de la Géorgie, je ne me suis pas trop éloigné de la capitale, ne sachant pas comment je réussirais à communiquer. Pendant la préparation de ce voyage, l'envie de visiter la Géorgie était accompagnée d'une forte appréhension. Appréhension démesurée vu la facilité à laquelle j'ai réussi à me déplacer pour aller à Kazbegi ou à Gori.
Je suis à peine rentré que j'ai déjà envie de retourner en Géorgie, je vais programmer une seconde visite prochainement, cette fois au printemps, avec l'envie d'aller plus loin, notamment en Svanétie. Et bien entendu visiter l'Arménie, j'y ai vu de superbes photos sur le site du Routard, ça me conforte dans ma volonté de visiter ce pays.

Livre intéressant concernant la Géorgie : La tragédie géorgienne (200-2008), de la révolution des roses à la guerre de Salomé Zourabichvili, 2009. Diplomate franco-géorgienne, ambassadrice française à Tbilissi, elle a été appelée par Saakachvili pour faire partie du gouvernement comme ministre des affaires étrangères.

Merci de m'avoir lu,
Vincent

Très beau récit!

Signaler
michele1511
Il y a 4 années
Bonjour,

je vois que malgré tes appréhensions, tu es un routard très aguerri, ce périple en Géorgie est assez mouvementé et plein d'imprévus et de rencontre (l'épisode du ratage de correspondance est ma terreur quand je prends deux vols à la suite, il y a tant de retards!)
Donc tu es prêt pour l'Arménie au printemps! j'y ai retrouvé des reminescences de l'Est comme de l'Orient (laTurquie) et le charme qui en ressort est vraiment particulier, les belles photos e Breizh sont tout à fait parlantes, peut etre les miennes aussi, plus modestement car j''hésite' toujours à photographier les personnes.
je crois comprendre que tu ne souhaites pas louer une voiture, j'ai vu de nombreux minibus se trainer sur les routes, quant à savoir où ils allaient ..
Les monastères du nord sont particulièrement beaux et autour d'Erevan il ya plusieurs e xcursions possibles à la journée, en groupe ou en "free lance" , enfin j'ai raconté tout ça!

michèle1511 alias "ouralie et ses voyages"!

tres beau récit

Signaler
breizh da viken
Il y a 4 années
Bonjour Vincent et merci pour le partageJe me souviens de votre appréhension avant votre départ et je n'avais cesse de vous rassurer. ..j'avais raison non?
Bon j'avais omis l'aspect climatique ...et je me suis fait rappeler à l'ordre par Michele alias ouralie
J'avoue très bien supporter la chaleur alors .....
Par contre vous auriez pu aller en Svanetie car grâce à l'altitude la chaleur est très atténuée ...bon je n'insiste pas car Michèle me fait les gros yeux. ..
Essayez aussi d'aller à Vardzia car si vous avez aimé Uplitsikhe alors Vardzia vous éblouira...
Quant à l'Arménie ...le printemps doit y être superbe
Ravi de voir que vous avez aimé Istanbul cette ville est magnifique mais toute la Turquie est splendide mais il y fait très chaud (un temps à ne pas mettre une Michele ouralie dehors)
Ah au fait merci à Michèle pour les compliments sur mes photos mais je n'en ai pas mis beaucoup sur le forum car j'étais en argentique mais si j'en scanne je vous fais signe
Par contre pour la Géorgie j'ai mis le paquet
Voyager en Arménie en individuel est aussi simple qu'en Géorgie
J'ai du mal à comprendre votre appréhension concernant la communication en Géorgie
Dites entre Vincent et Michèle on est gâté au point de vue angoisse.
Bonne "digestion " du voyage et merci pour les photos sur le forum
Bdv

tu et vous

Signaler
breizh da viken
Il y a 4 années
J'aurais du utiliser le tu comme dans mes autres messages à Vincent. ..je dois m'embourgeoiser!

Les angoisses ...

Signaler
michele1511
Il y a 4 années
C'est vrai j'ai retrouvé dans ses posts, chez Vincent, les memes angoisses que moi concernant le climat, l'argent, les transports, et je me suis dit youpi, je ne suis pas la seule.
A suivi son voyage en Géorgie l'année dernière, et j'ai été épatée par son parcours qui grace à des rencontres providentielles a pris un style "routard" pur et dur : logement chez l'habitant, minibus .. auquel il ne souscrivait pas au départ si je le lis bien !
Pour Breizh da viken : je suis allée en Turquie en juillet (Istanbul) et j'ai aussi pas mal souffert de la chaleur, mais bon, les abris y sont magnifiques (le parc de Topkapi, St Sophie, le Grand Bazar .. rien que ça!)
Mais on est aussi pas mal embêtés par les faux guides, les taxis insistants, les dragueurs et les gardiens de mosquée sourcilleux les marchands du souk qui vous tendent leur adresse email et vantent un peu trop fort leur marchandise.. Ce qui n'est jamais le cas en Arménie.
Toutefois j'ai observé beaucoup de points communs entre les frères ennemis, par exemple le contraste entre l'avancée des nouvelles technologies, présentes partout et le laissez aller dans l'entretien des logements et des routes. Les hommes palabrant entre eux sur le bord des trottoirs (providence pour les Michèle égarées!) et l'abondance des taxis. Et surement bien d'autre choses, la cuisine, le style de distribution encore à l'antique (petites épiceries où l'on trouve de tout)
Mais Istanbul avait son Mac do hyper climatisé, pas Erevan!
Egalement, différence importante au sujet de l'eau, et là c'est Erevan qjui gagne : l'eau publique est excellente, et très généreusement distribuée gratuitement sur des fontaines "jet buccal" dans tous les coins de la ville et meme ailleurs (monastère de Khegard, jardin de mon hôtel à Odzun, Etchmiazdine ..) elle est très fraiche en plus, par je ne sais quel mystère ! Alors qu'à Istanbul on doit courir après les bouteilles d'eau, certes vendues un peu partout, mais ça donne une impression de rationnement ..

Re-Très beau récit

Signaler
vincent 80
Il y a 4 années
Merci pour ton (vos) commentaire (s),
Très aguerri, je ne sais pas, mais il est vrai que depuis 16 ans que je voyage à l'est, ça facilite les choses.
Appréhension démesurée comme je l'ai écris, c'est un peu comme ça à chaque fois que je visite une nouvelle destination. peut-être un peu plus cette fois, car je prenais l'avion et le transport en commun, alors que d'habitude je le fais en voiture avec une tonne de cartes routières.
j'ai préféré le transport en commun, d'une part j'avais envie de me faire conduire, et d'autre part me mêler avec la population locale était géniale.
je suis surpris par cette appréhension démesurée, elle n'avait aucune raison d'être !!
c'est très facile de se déplacer en marchroutka et ce n'est pas cher du tout, les transports en commun sont très présents, donc très faciles, et les taxis aussi.
par exemple, pour Gori, j'ai fait le voyage en bus depuis Tbilissi, et en taxi ensuite pour voir Uplistsikhé et Ateni Sioni.
c'était une première approche intéressante qui mérite d'être approfondie et ça me permet de faire des projets plus facilement (psychologiquement) de voyage dans le pays, comme aller en Svanétie.
je mets sur le site mes plus belles photos prises en Géorgie.

Le bon stress! (pour Vincent)

Signaler
michele1511
Il y a 4 années
Je réagis un peu comme toi, en me faisant un problème de chaque difficulté, mais avant de partir! - stress d'anticipation qui permet de libérer les énergies ?

Une fois sur place, tout va bien et devient évident, la mise en condition est déjà faite et les problèmes se résolvent à mesure. En voyage je me sens toujours en pleine forme comme si l'adrénaline me dopait!

Enfin c'est mon opinion, et résultat de l'observation!

Re-Très beau récit

Signaler
vincent 80
Il y a 4 années
Bonjour Bdv,
merci pour toutes les informations que tu m'as données depuis plusieurs mois, j'étais agréablement surpris, j'y ai trouvé à la fois des villes très dynamiques, ça grouille de vie, j'ai beaucoup aimé l'ambiance dans les rues.
pour les renseignements, pas besoin de longs discours, un mot, une destination suffisent, j'appréhendais surtout par rapport à l'alphabet et la communication verbale. pour les panneaux, en Géorgie, on ne voit pas plus de signalisation cyrillique, des panneaux flambant neufs en géorgien et latin.
pour le climat, j'y étais avec un excès d'enthousiasme, ça ne suffit pas à affronter la chaleur.
j'ai déjà des projets pour le printemps prochain, voir des amis à Riga et Vilnius
je ne renonce pas, dès 2016, c'et ok, je retourne dans le Caucase, en Arménie et normalement l'année suivante en Géorgie.
je poste mes plus belles photos prises lors de mon court séjour en Géorgie.
Vincent

le bon stress

Signaler
breizh da viken
Il y a 4 années
Oui il s'agit sûrement d'un bon stress un peu comme le bon trac pour un acteur de théâtre!Il faut un minimum de préparation psychologique avant de partir
Cette année je suis pas allé en Inde et sans mise en condition préalable c'est difficile
Oui à Istanbul il y a du harcèlement touristique mais moins que dans d'autres pays (Égypte) et peu ou pas dans les autres régions
Oui en Arménie il y a encore plein de commerce à l'ancienne mais quel charme!
Il y a un autre retour positif de Géorgie sur le forum en ce moment et je trouve cela sympa d'autant plus que je les avais renseignés ( toujours peur que les gens soient déçus).deux autres jeunes sont sur le départ
Ils ont du vaincre la réticence de leurs parents je pense que le recit de Vincent les a définitivement rassurés. ..

Idée de parcours en Géorgie

Signaler
vincent 80
Il y a 4 années
bonjour,
J’ai quelques questions
1 – Combien de temps met-on de Kutaisi à Mestia en marchroutka ?
2 – Est-il facile de se rendre de Mestia à Ushguli ? Par quel moyen de transport ? Combien de temps faut-il pour s’y rendre ?
3 - Quelle température y a-t-il à Mestia au printemps (fin avril–début mai) ?
4 - Est-ce que Batoumi est une ville intéressante, n'étant pas très attiré par la mer
J'ai repéré Akhaltsikhé dans le guide et pense que ça peut être une halte intéressante
merci

pour Alain,
j'ai lu le un livre sur la Géorgie entre 2003 et 2008 écrit par la diplomate franco-géorgienne Salomé Zourabichvili, j'ai pensé à un de tes propos concernant la reconstruction des centre-ville, il y a un chapitre consacré à la modernisation par Sakaachvili du centre de Tbilissi, mais aussi d'autres endroits comme Batoumi, Borjomi

infos supplémentaires

Signaler
breizh da viken
Il y a 4 années
Bonjour Vincent
Cela s'appelle de l'anticipation!!
Pour aller de kutaissi à Mestia?
En fait j'ai fait le chemin inverse en 7 heures
En théorie il faut faire kutaissi zugdigi et le lendemain zugdigi mestia. . mais tout change vite
On peut aussi faire Tbilissi Mestia en 9h (12 h encore il y a deux ans)
Le climat?
Un routard avait encore trouvé de la neige debut mai
En juin il faisait pas plus de 25 degrés
Uhsguli?
Je n'y suis pas allé car je n'ai pas trouvé de transport
Il y a des quatre quatre à partager (cher)
On m'avait dit que en venant à neuf heures sur la place je trouverai toujours quelqu'un mais çà n'a
pas marché
Un jeune sympa easy bobby vient de mettre un recit sur le forum il te répondra sûrement car il y est allé
Batumi?
Je suis attiré par la mer sauvage (breton oblige!)
alors je n'ai pas aimé
La ville est tombée entre les mains du président batisseur et le résultat est kitschissime! et un peu ridicule
Bien sûr le front de mer fleuri est beau mais c'est tout
Par contre la côte au nord (parc botanique) et au sud (frontière turque) est belle
Tu peux toujours regarder mes photos pour te faire un avis
Apparemment seuls les georgiens et les russes aiment
J'ai fait un court arret à askhanitse c'est sympa mais sans plus
Je vais lire ce livre dont tu parles
A bientôt
Alain

rectification

Signaler
breizh da viken
Il y a 4 années
Je voulais écrire akhalsike ...ou quelque chose comme ça!

Svanétie

Signaler
vincent 80
Il y a 4 années
eh oui, et quelle anticipation ! c'est la première fois qu'un pays m'a autant marqué, je ne me rendais pas compte à quel point ! J'y pense assez souvent.

c'est incurable

Signaler
breizh da viken
Il y a 4 années
Rassure toi Vincent c'est le incurable. Mes voyages en Géorgie et Arménie remontent à un et deux ans et j'y pense quasiment tous les jours!
J'ai eu le même ressenti avec la Macédoine et la Bosnie et Herzégovine ....bon il y a pire comme addiction et c'est tout dr même une douce souffrance!

beau souvenir

Signaler
celestina85
Il y a 4 années
Votre récit a ravivé en moi de bons souvenirs puisque mon ami et moi avons été en Arménie et en Géorgie l'an dernier et nous aussi nous y pensons régulièrement
L'accueil de la population nous a ému. .
La svanetie est un endroit fabuleux
Nous y etions mi mai et la température etait tres douce
Evitez Batumi qui est tout sauf géorgienne
En fait nous l'avons quitté au bout de quelques heures tant elle nous a déçu il faut dire que nous venions de Mestia. .
Comme le dit Breiz seuls les russes et le georgiens l'aiment
D'ailleurs beaucoup de georgiens nous ont dit que c'était la principale chose à voir dans le pays. .
Bon voyage

Incurable

Signaler
vincent 80
Il y a 4 années
Merci pour tous ces précieux renseignements.
Effectivement, il y a pire comme addiction, mais quand même à peine rentré, penser déjà au prochain voyage !!
je ne suis pas resté assez longtemps en Bosnie, 1 journée à Mostar et 2 jours à Sarajevo, j'ai apprécié mais je n'ai pas ressenti les mêmes sensations.
je pense parfois à la Roumanie.

Vol Tunis-Géorgie, Géorgie-Istanbul, Istanbul-Tunis: vols?

Signaler
rosaChipie
Il y a 3 années
bonsoir,
Je suis une tunisienne j'ai une voyage vers géorgie, est ce qu'on peut, avec un passport tunisien,  d'aprés géorgie allez à turquie istanbul.
merci d'avance

Bons Plans Voyage Géorgie

Voyage Géorgie

Services voyage