Forum Birmanie

Dangereux de voyager - se déplacer en Birmanie?

2 réponses

Dernière activité le 07/09/2012 à 14:08 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
celsnow
Le 07 septembre 2012

Bonjour,
Je pars en Birmanie mi octobre pour 28 jours, avec une amie, J'ai beaucoup voyagé dans le monde, mais pour la première fois, je suis quelque peu inquiète par la situation politique du pays.Sur le site du gouvernement, les zones près des frontières sont considérées comme dangereuses, mais depuis les derniers évènements d'aout 2012, de nouvelles zones viennent s'ajouter a la carte!!! : L'état d'Arakan, Naypyidaw,Takton, Mogok. Pour un pays qui est censé s'ouvrir, j'ai l'impression que ces dernieres semaines, il tend plutôt à se fermer!!!Je me questionne quant à l'étendue de ces zones de guerre..? Qui nous dit que ces zones ne vont pas s'étendre à nous durant le voyage?? Je compte bien me déplacer, par des moyens locaux, notamment bus publics, et quand le bus va passer a 50km de l'état d'Arakan, je ne vais pas être très rassurée je pense.Enfin, d'un point de vue déontologique, ca me questionne un peu-beaucoup de me dire que je vais voyager tranquille dans un pays, ou à quelques kilometres de moi, des gens se font massacrer!!!Les dernières villes qui viennent detre mises en alerte se trouvent en plein coeur de la Birmanie..mon voyage va t-il être un slalom géant au coeur du pays??Il ne reste plus beaucoup de place pour se déplacer et découvrir sereinement le pays avec cette liste de fou!!" A compter du 30/08/2012, dans l' Etat d’Arakan et dans les sites touristiques avoisinants, l’état d’urgence, qui a été décrété le 10/06/2012 en raison de tensions interreligieuses, est toujours en vigueur.On assiste actuellement (3/08/12) à une aggravation de la crise humanitaire et de la situation des droits de l’homme :- La police birmane, les forces de sécurité et les soldats violent, pillent, commettent des actes de torture et des exécutions arbitraires contre les Rohingyas.- Des arrestations de masse de Rohingyas ont été rapportées. Ces derniers sont maintenus dans des camps de détention sans procès, sans nourriture ni soins médicaux.- Il y a près de 100 000 déplacées internes répartis dans différentes localités, et la grande majorité d’entre eux ne reçoit aucune aide uniquement parce qu'ils appartiennent à l’ethnie Rohingya. L'aide humanitaire est bloquée essentiellement par le gouvernement, et lorsque son acheminement est autorisé, les Rohingyas en sont exclus.- Des travailleurs humanitaires des Nations unies ont été arrêtés tandis que d'autres vivent dans la clandestinité ou ont fui vers le Bangladesh, où ils n'ont reçu aucune aide et sont en danger d'arrestation.

c'est comme d'habitude

Signaler
gringo10
Il y a 7 années
Il y a toujours eu des endroits interdits aux touristes et même au birman.

L'Arakan c'est récent (lis le pourquoi du comment sur la presse international sur le net, c'est très précis).

Rien ne t'empêche de visiter le pays.

Tu es je suppose au courant que c'est même un pays complètement envahi par un tourisme très à la mode en ce moment.

Donc ne te fais pas peur pour rien et arrête de te faire 1 film sur une guerre généralisé!!!!!!!!!!!!:.

Tient à Marseille 19 morts depuis le début de l'année,c'est la guerre en france à toute les villles?????t .

Bons Plans Voyage Birmanie

Voyage Birmanie

Services voyage