Forum Marrakech

Gargottes place JEMAA EL FNA

63 réponses

Dernière activité le 05/11/2020 à 13:37 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
NININE74
Le 03 août 2012
Bonjour à toutes et tous Je me rends prochainement à Marrakech pour la 4ème fois et je n'ai jamais osé manger dans les gargottes sur la place jemaa el fna le soir par peur d'une indigestion....Pouvez vous s'il vous plait me faire part de vos expériences sur le sujet et me permettre de tester éventuellement cette année? Si vous avez aussi des gargottes à me conseiller plus que d'autres notamment poissons, salades.......merci par avance !!!

on peut s'en passer

Signaler
El Marrakchi
Il y a 7 années
,,Bonjour,
Pour ma part voila des années que j'évite ces gargottes,
Les prix augmentent et les portions diminuent, la petit coupelle de sauce , et les olives que l'on ne demande pas , sont facturées au prix du caviar,
l'inconfort est total , on ne peut se laver correctement les mains avant de manger , ce qui est impératif après avoir tout tripoté dans les souks , y compris serpents et tortues, gros pourvoyeurs de listéria,
On se fait parfois presser de finir quand il y a un peu d'affluence. surtout chez la fameuse Aicha, qui profite d'une pub non justifiée sur tous les guides, mais ou tous les bidochons font la queue , comme ils le font dès midi chez Chegrouni.

On mange autrement mieux, bien servi , et dans le calme , avec des vraies chaises, des vrais lavabos, au Café Toubkal, chez Nzaha, à coté, dans les rotisseries Oscar, et son voisin ainsi que pas mal de petits restos , , ....




"....la petit coupelle de sauce , et les olives que l'on ne demande à vous lorsqu'on vous les amène de pas, sont facturées au prix du caviar...", mais cher monsieur, normalement ces petits amuse-gueule et autres suppléments sont portés sur la carte !... alors libre à vous lorsqu'on vous les amène de les refuser ou de vous faire préciser s'ils sont offerts. De toute façon, et sans être le dernier des nigauds, si la carte vous indique 5 Dh les olives, 5Dh la sauce, c'est qu'elles ne seront pas offertes, sinon à quoi bon stipuler leur prix, non ? C.Q.F.D.


Quant à la possibilté, ou plutôt l'impossibilité de vous laver les mains, et bien sachez que tout resto. à sa plonge, donc eau courante" avec évacuation, et qu'il s'agit de demander pour avoir accès soit à l'évier, soit à un bidon d'eau, avec détergent, s'il vous plaît. D'accord, encore faut-il le savoir ! Mais, au bout de la place, direction la Koutoubia par la rue de la Koutoubia, derrière la dernière rangée de vendeurs de jus d'oranges, et ensuite des vendeurs de plantes, arbustes et herbes aromatiques il y a des W.C publics, très propres, - W.C. à la turque - et là pour peu que l'on y amène son petit morceau de savon, on peut s'y laver les mains ! L'usage veut que l'on laisse 1 Dh au monsieur-pipi !


Et enfin, vous citez le Toubkal pour manger dans le calme !?? Et bien dites donc ! Ah oui, si vous y aller à 11h30 en plein mois d'octobre, c'est clair ! mais allez-y, si ce n'est déjà fait, à l'heure du coup de feu, de 13h00 à 15h00 et vous changerez certainement d'appréciation sur ce qui est de manger au calme, sauf à la terrasse. Mais vous y avez l'inconfort de la promiscuité des tables et du confinement du lieu, relativement petit et mal ventilé !...et pour ce qui est de s'y laver les mains, un seul lavabo, petit, au débouché de l'escalier menant à l'étage, il est mal placé, petit, et la plupart du temps sans savon !
Pour les autres établissement nommés je ne les connais pas, donc, je n'en dis rien.

belles tartines mais peu d'objectivité !

Signaler
pouletcitron
Il y a 7 années
Il est dommage que, juste pour apporter de la contradiction à des gens qui , eux relatent des expériences vécues , et de longue date, et meubler vos insomnies vous sombriez dans le grotesque et la désinformation.Quand vous parlez de carte , vous faites peut etre référence aux panneaux illisibles et invisibles quand on est assis .
Moi je vous parle de ce que l'on vous sert et vous impose avant d'avoir commandé !
Pour évoquer de l'eau courante il eut fallu qu'il y ait une alimentation d'eau ?? non ?? alors que l'on vous propose un petit filet d'eau glauque , ou perso , j'aurais peur de ma contaminer plus !!i
Les toilettes publiques que vous évoquez étaient (encore) inaccessible mors de mon dernier (et récent) passage.
Quand au "toubkal", seul un spécialiste de la diffamation et de la désinformation peut écrire "promiscuité et confinement" , alors que 90 % des places sont en terrasse, à l'air libre, que l'on dispose de tables et de chaises de taille normale contrairement aux bancs qui servent de tables , ou sont empilé les consommateurs des gargottes.
Cet établissement dispose de toilettes à l'étage avec lavabo et savon (ou lessive) en plus du lave main bien pratique au rez de chaussée , avec de la vraie eau qui coule.

belles tartines...sans beurre mais pleine de réalité

Signaler
El Marrakchi
Il y a 7 années
Monsieur pouletcitron,


Permettez que je fasse quelques mises au point ou rectifications à votre intervention. Ma réponse est longue, mais est unique, ultime et dernière. Vous pourrez ensuite continuer à déblatérer, mais sans moi.

- tout d’abord, s’il est vrai que votre pseudo se veut être une référence à un plat typique marocain, et pas spécialement de Marrakech, et bien le mien en fait autant : El Marrakchi ! Et ce n’est pas vanité ou présomption personnelle, ô non, mais voyez-vous il m’a été attribué par « les gens de la place »…et certainement avec raison !...je vous laisse la deviner, sinon, finissez la lecture de mon message…
Alors monsieur djâjb’elhâmed, ceci étant précisé, avant que d’écrire «…Il est dommage que, juste pour apporter de la contradiction à des gens qui , eux relatent des expériences vécues , et de longue date…», ce qui sous-entend que MOI, je raconte des balivernes, et ce pour le plaisir de dénoncer comme fausseté ce que d’autres, VOUS, ont écrit, et bien vous devriez tourner votre langue sept fois dans votre bouche, ou pour rester dans le local, appliquer le conseil marocain suivant, que je vous traduis de la darija mais que vous connaissez bien évidemment, vu votre graaaaande expérience marrakchia : « il faut réfléchir 101 fois avant de donner le coup de ciseaux ! ».
J’avoue ne pas être à Marrakech depuis longtemps, mais comme le faisait dire Racine à son héros «…la valeur n’attend point le nombre des années ! ». J’ai lu par ailleurs que vous êtes guide pour un T.O. local (je me permets de traduire T.O. que tout lecteur n’est pas sensé connaître – et cela aussi fait partie des compétences d’un guide-accompagnateur touristique : avoir un brin de connaissance pédagogique, ce qui signifie se mettre à la portée de son auditoire, et non imposer l’inverse -, donc T.O. est un anglicisme pour « voyagiste » ou « organisateur de séjour touristique »), et j’en suis fort aise pour vous. Mais, hormis le sempiternel, classique et incontournable dîner sur la place chez le(s) même(s) restaurateur(s), business commissionné oblige, oui, oui, monsieur, je sais très bien de quoi je parle, vous, monsieur volailleauxagrumes, à combien de stands vous êtes vous restauré ?...avez-vous goûté à TOUT ce qui peut se manger sur la place ?...j’en doute, et je vous le dis ! Moi, monsieur, j’y petit-déjeune et j’y dîne tous les jours, j’y prends quelquefois mes déjeuners, et pas seulement dans les « gargottes », comme vous dénommez aimablement et respectueusement les établissements de restauration démontables, (ce qui soit dit en passant est indigne d’un professionnel du tourisme digne de ce nom car vous nuisez là par le mot à une activité essentielle, L’activité phare de la place !), mais également au « Snack de la Place, au « Square Snack », au « Toubkal », au « N’zhar », au « Café de l’Étoile », et d’autrres, alors, voyez-vous, monsieur, vous qui portez votre jugement hâtif sur moi, et bien je vous convie à nous rencontrer sur ce lieu magique qu’est la place Jamaa El Fna dans sa globalité, un soir entre 19h00 et 20h00 ; nous déambulerons alors entre les stands de restauration, puis d’un resto. extérieur ou café à un autre, et alors nous verrons bien, monsieur, qui de vous ou de moi sera reconnu, salué avec plaisir et non pas par politesse, voire « embrassé » à la mode musulmane, et fermement invité, gratuitement, à prendre le thé ! Oui, vraiment, la durée ne remplace pas la véracité, la quantité ne fait pas la qualité !
Non, certes, je n’ai pas votre passé de « guide-accompagnateur-conseilleur de quoi consommer-chez qui-combien payer », mais j’ai bien plus : la reconnaissance des acteurs de ce lieu, la vraie et sincère, la reconnaissance que MOI je suis des leurs en partie, que cette reconnaissance émane de la petite fille de 7 ans vendant des mouchoirs, à qui j’offre régulièrement un bol de bouillon chaud, et qui a fait un effort pour retenir mon prénom, et qui chaque fois que je la vois me fais un petit « bisou » et me dit « choukran », ou du personnel du n°12 chez qui je mange 2 à 3 fois par semaine, en passant par celui des stands n° 97, n° 100, n°15 pour en citer quelques-uns, ou bien encore des 10 ou 12 vendeurs de petites pâtisseries que je connais personnellement et que j’appelle par le prénom, et qui me rendent ce signe de « fraternité », ou aussi les 4 ou 5 vendeurs à la sauvette de « garro », sans oublier les serveurs du « N’zhar » où je petit-déjeune, ou encore du « Café de l’Étoile » chez qui je prends « el atay » quasiment tous les après-midi, et qui me servent dès qu’ils me voient arriver, sans avoir à commander !
Alors, certes d’après vous je raconte des bêtises, et cela n’engage que vous, mais j’attends que vous acceptiez mon invitation !
– quant à votre assertion «Il est dommage que, juste pour…/…meubler vos insomnies vous sombriez dans le grotesque et la désinformation », le grotesque c’est vous, car vous faites ainsi partie de cette majorité d’individus au coefficient intellectuel moyennement moyen, et qui considèrent que ceux qui ne dorment pas la nuit souffrent d’insomnie ! Grotesque et pitoyablement minable ! Savez-vous donc quelle est ma profession, monsieur cotcot-acide, avant d’avancer de telles absurdités ? Avant que d’écrire de telles bouffonneries, avez-vous pensé que, heureusement pour la « communauté », et pour vous puisque vous en faites partie, il y a des insomniaques qui travaillent pendant que vous dormez, et veillent sur votre sécurité, sont prêts à vous assister en cas de besoin, à vous accueillir dans de bonnes conditions, et même, monsieurgallineassez, certains qui se chargent de faire acheminer DE NUIT, toutes ces bonnes choses dont vous aurez besoin le matin à votre réveil !
Voyez, monsieur, vous, ce n’est pas 101 fois que vous devriez réfléchir avant de donner le coup de ciseaux, mais bien plus, beaucoup bien plus !
- pour ce qui de la carte, non monsieur, je ne parle pas des « panneaux illisibles et invisibles quand on est assis», car s’ils sont invisibles…???!!...mais de la carte qui vous est proposée dans tous les stands où vous allez, et si ce n’est le cas pour les petits d’entre eux, il y a toujours un grand panneau pendu au-dessus des bancs donnant sur l’allée, cette carte même que certains rabatteurs vous fourguent sous les yeux avec insistance, celle-là même qui traîne un peu partout sur les tables, celle-là même que vous pouvez demander à consulter comme dans tout « restaurant » du monde !... et puis, pour reprendre votre descriptif de la situation, « …illisible et invisible…», connaissez-vous beaucoup de restaurants, de vrais restaurants où qu’ils soient, et dans lesquels on puisse voir le classique panneau d’affichage du menu/carte, alors que l’on est déjà assis à table ?...sauf si évidemment on a le dit-panneau à côté de soi !
Alors, vous voyez, vous argumentez avec des exemples, des affirmations qui ne tiennent pas debout…ni même assis !
Je me demande vraiment si je fréquente les mêmes lieux que ceux que vous décriviez en août 2012 ?...l’endroit aurait-il subi une révolution profonde ?...et pourtant, non, la place et son fonctionnement n’ont pas changé…alors ?
- je me gausse sur vos problèmes à trouver de l’eau courante dans un des stands, en août 2012, «…Pour évoquer de l'eau courante il eut fallu qu'il y ait une alimentation d'eau ?? non ?? alors que l'on vous propose un petit filet d'eau glauque , ou perso , j'aurais peur de ma contaminer plus !!...». Je me gausse par force, et j’ai presque honte pour vous que vous ayez écrit de telles choses ! «…un petit filet d'eau glauque…» ! !! Vous m’accusez plus avant dans votre écrit de diffamation et de désinformation, mais que faites-vous en exprimant cela ? Vous massacrez à la tronçonneuse en annonçant des contre-vérités !
Monsieur, il est une règle applicable en tout, c’est de ne pas faire d’un cas particulier une généralité et VOUS, vous pratiquez cela ! Qu’un établissement ait des problèmes passagers, momentanés, ponctuels d’alimentation en eau peut être concevable, mais n’appliquez pas cette situation à tous les autres, s’il vous plaît ! Encore une fois vous crachez dans votre « harira », monsieur !...votre témoignage s’il est cru et considéré véridique risque d’en rebuter plus d’un !...enfin, il ne rebutera que les « faux routards », les touristes lambda lâchés par charters entiers et venus ici en quête d’un Maroc merveilleux et « exotique » mais tenant avant toute chose à ne pas être privés de leurs petites habitudes, ne désirant pas prendre le moindre risque, de quelque sorte qu’il soit !
Les « vrais routards », les vrais baroudeurs habitués à des conditions…de « routards », eux, se moqueront de ce petit inconvénient hydrique car ils savent qu’avoir sur soi des lingettes imbibées est toujours utile, voire nécessaire ; de même ils se contenteront du petit filet d’eau car « on the road », on n’a pas toujours 3 bars de pression au bout du robinet, lorsqu’on trouve une fontaine d’eau potable !
Alors, je me permets de vous poser une question : monsieur, qui amenez-vous donc là-bas ?
Et là je fais une petite digression mais qui s’enchaîne sur le précédent et illustre les deux concepts que je viens de citer : puisque vous fréquentez assez régulièrement la place, ses « gargottes », et les restaurants alentour, avez-vous remarqué le nombre de visiteurs en quête de l’authentique et qui choisissent LE couscous ?...ah, l’image magique, le cliché gastronomique indécrochable, véhiculé, propagé par les médias : LE couscous, plat typique du Maghreb, donc du Maroc ! Affligeant, déconcertant, triste à en pleurer ! Quelle pitié que de manger ce plat dans un de ces endroits ; non pas qu’il ne soit pas bon, mais un vrai, un bon couscous ne se consomme pas ainsi, réchauffé et juste accommodé d’un pauvre morceau de mouton. Ce n’est même pas un couscous mais tout au plus un pot au feu dans lequel la viande de mouton remplace celle de bœuf, dans lequel il manque des légumes comme les artichauts, les haricots verts plats et autres ingrédients, semblant de pot au feu servi sur un cône de semoule. Je ne critique pas les restaurateurs qui eux font leur « business » en exploitant ce topic gastronomico-touristique si attirant et pré-vendu, mais je conspue la masse voyageuse qui croit toucher ainsi le nirvâna marocain, parce qu’ « on » lui a laissé entendre que venir au Maroc sans manger LE couscous était un péché ! A contrario et tout aussi affligeant de bêtise humaine, nos chers touristes ayant peur de l’inconnu se rassurent en mangeant…un plat de brochettes-frites !...et encore heureux qu’il n’y a pas de porc, sinon c’eût été la très dépaysante assiette « côte de porc-frites-moutarde-Ketchup » ...
Je vais vous citer un exemple vécu personnellement. Il y a peu, j’invite à dîner sur la place une amie parisienne de passage. «…oh chouette, puisque tu connais bien la place, les resto. (ne vous en déplaise…), tu vas me faire découvrir des trucs nouveaux ! ». Bien, d’accord, nous parcourons les 3 allées de long en large, je salue, je suis salué, je présente mon amie, bla bla, bla, et une fois la visite de politesse et d’amitié faite je propose à mon invitée « l’harira », en lui expliquant l’historique, la composition, etc…
- « ah non, pas de soupe, je n’ai pas confiance en l’eau ici ! » (première ânerie car l’eau « ici » est aussi potable qu’à Paris, puisqu’elle est traitée après station d’épuration, mais je m’abstiens de lui donner ce dernier détail, qui lui aurait complètement ôté l’envie…)
- …mais tu ne risques rien, puisque l’eau a cuit, bouilli pendant longtemps…et puis chaque jour il se sert des litres et des litres de soupe, et je n’ai jamais entendu dire que quelqu’un en fut malade...
- non, non, je n’y tiens pas !...
- bien, alors des beignets de calamars, tu n’en manges pas souvent à Paris !?
- ah non, ils seront trop gras, trop huileux ! (2ème ânerie !)
- mais non, je connais un stand où ils les font bien égouttés sur du papier absorbant et…
- non, franchement, ça ne me dit rien !
- bon, et bien alors…la tête de mouton, la cervelle c’est très fin et…
- beeerrrk, la cervelle !!! »…(3ème ânerie !)
…et finalement on s’est rabattu sur…des brochettes de dinde et mouton ! (4ème ânerie !), pour quelqu’un qui voulait de la découverte !
Mais pourtant entre ces deux extrêmes de l’absurdité, il y a le juste milieu de la vraie découverte : la tanjia typiquement marrakchia, les abats de mouton dont les tripes, la tête de mouton avec les joues, la langue, la cervelle, ou encore les escargots bouillis avec des herbes et épices, etc…et pour sortir du classique thé à la menthe dont la qualité varie selon les stands, je le reconnais franchement, entre l’infusion sucrée à outrance à laquelle il faut chercher le goût caractéristique de la menthe, au vrai « atay’nanâ » berbère, il y a l’excellent thé aux 5 épices, fort, piquant, surprenant et agressif pour le palais et la gorge, la première fois mais si peu commun !
Voilà à mon sens, à quoi doit servir un guide-accompagnateur touristique qui se respecte, monsieur, et ce même si personnellement vous n’appréciez pas les plats cités !
Ma digression étant terminée, je reviens au sujet du problème d’absence d’équipement sanitaire et je fais « l’arrêt-pipi » pour me laver les mains ! Vous dites « Les toilettes publiques que vous évoquez étaient (encore) inaccessible mors de mon dernier (et récent) passage…», cela signifie donc que vous n’habitez pas à demeure à Marrakech ! Alors, là encore, ne faites pas une généralité d’un cas particulier. Ces toilettes, situées derrière le Commissariat de la place, à l’entrée de la rue de la Koutoubia, existent depuis…je ne dirai pas toujours mais presque ! Que vous signaliez le problème très ponctuel dans le temps (lors de votre dernier passage, qui est de quand ??...), soit, mais reconnaissez au moins qu’elles sont bien là, et accréditez le fait si vous les connaissiez avant, qu’elles sont très propres, sans aucune odeur spécifique à ces lieux d’aisance ! Je précise pour les lecteurs, qu’à proximité immédiate il y a la mosquée de la place et nombre de pratiquants viennent faire leurs ablutions rituelles là !
Je me demande vraiment si je fréquente les mêmes lieux que ceux que vous décriviez en août 2012 ?...la place a-t-elle connu depuis, une révolution dans sa vie au quotidien qui expliquerait notre différence dans le vécu, le ressenti ?...pourtant, non, la place et son fonctionnement n’ont pas changé…alors ?
- et enfin je termine avec le Toubkal. Je reconnais là une erreur mienne : lorsque je parlais de sa terrasse, je faisais PRINCIPALEMENT allusion à la terrasse panoramique de l’étage. Et oui, j’ai oublié cette précision, voilà la rectification faite, et maintenant, monsieur pouletcitron, vous conviendrez que mes propos la concernant sont justes, vrais et exacts, n’est-ce pas ?...Par ailleurs, il y a sur le chapitre « Marrakech » de ce blog, un forum dont le sujet est justement quelque chose comme « les bons plans resto. à Marrakech » ou « les resto pas chers à Marrakech », bref, un truc du genre et vous y retrouvez sensiblement la même critique faite au sujet du snack « le Toubkal ». Il n’y a pas de fumée sans feu, dit-on !
Je vous corrige encore une fois, la der de der ; vous écrivez « …Quand au "Toubkal", seul un spécialiste de la diffamation et de la désinformation peut écrire "promiscuité et confinement" , alors que 90 % des places sont en terrasse, à l'air libre, que l'on dispose de tables et de chaises de taille normale contrairement aux bancs qui servent de tables , ou sont empilé les consommateurs des gargottes…». Mais je maintiens malgré tout que pour la terrasse de la rue, en certaines occasions de grande affluence, la surface est exploitée au maximum, les tables en utilisation individuelles (2 couverts) sont hyper resserrées les unes aux autres, laissant juste le passage d’une personne, et que cela occasionne ce que j’appelle « promiscuité et confinement ». Comment appelez-vous la situation quand vous entendez aussi distinctement la conversation des occupants de la table voisine que s’ils étaient à votre propre table ?...comment appelez-vous la situation quand vous êtes parfois obligé de vous lever de votre chaise pour laisser passer quelqu’un ?...Mais je précise à nouveau par honnêteté que cette situation peut être exceptionnelle, mais non caractéristique de l’établissement.
Et pour la description que vous faites une fois encore des conditions de confort des « gargotes », vous exagérez et démolissez encore : certes les bancs sont…des bancs métalliques, branlants, mis bout à bout et présentant parfois des différences de niveau dans leur continuité d’assise, certes les mêmes problèmes se retrouvent avec les tables, mais celles-ci sont bien des tables et non comme vous les décrivez «…contrairement aux bancs qui servent de tables… ». Mais c’est du n’i m-por-te-quoi, ça monsieur pouletcitron, oui, du n’im-por-te-quoi !...des bancs qui servent de tables !?...donc les consommateurs mangent à 50 cm du sol, vraiment ?...assis sur des bancs à la même hauteur ?...donc le dos plié ?...ah ça, je ne l’ai jamais vu !...et le summum de ce que je m’autorise à qualifier de « fumisterie scripturale », pour rester dans la correction et le respect : «…contrairement aux bancs qui servent de tables , ou sont empilé les consommateurs des gargottes…», mais, monsieur, apprenez l’usage, le bon usage de la langue française !...les consommateurs ne sont pas empilés, car cela implique une superposition, une…mise en pile, mais passons sur le choix du verbe. C’est l’idée qui me gêne : les consommateurs, certes, sont « invités à se serrer » pour maximiser le nombre de places, donc de couverts à servir, tout comme…au Toubkal, monsieur. Mais, et je vous le dis pour avoir été un client anonyme avant que de devenir un habitué, vous avez en tant que client le droit de vous installer où bon vous semble sauf si une table est réservée – ce qui arrive très peu souvent – le droit à ne pas être d’accord pour bouger et déménager de votre place initiale si on vous le demande, à ne pas vouloir être serré contre votre voisin dans la limite de vos aises et de votre confort, tout en ne portant pas préjudice au remplissage des bancs ! Mais s’il vous plaît, ne dites pas que les consommateurs sont serrés, entassés, comprimés à outrance car cela est faux ! Je rappelle que les touristes sont par définition des clients avant tout, qu’en grande majorité les restaurateurs ont un grand respect pour eux, car ils ont tous un peur bleue, verte, et de toutes les couleurs que vous voudrez, qu’une prise de bec, une altercation, un scandale ait lieu avec la clientèle ; car il existe L’arme dissuasive par excellence et que vous n’ignorez pas, vous le guide-accompagnateur local d’un grand T.O. : la Brigade Touristique basée au Commissariat de la place, et dont les agents en civil patrouillent tous les soirs sur le périmètre de Jamaa El Fna. Lorsqu’ils se présentent à un établissement, ce n’est jamais bon pour celui-ci dans l’instant, ni pour sa renommée ultérieure !
Je vous salue confrèrement !
El Marrakchi

j'aime beaucoup ce que vous faites, continuez !

Signaler
pouletcitron
Il y a 7 années
""Ma réponse est longue, mais est unique, ultime et dernière."""C'est touchant , on dirait du Jospin !!
Vous allez nous manquer !

Merci pour cette insipide tartine d'insomniaque, ...... édifiant !

Inutile , de faire croire, pour me déconsidérer et me diffamer, que je suis un guide de TO!

je ne suis qu'un touriste qui cherche à faire partager ses bons plans , (et les mauvais !) aux lecteurs de ce forum.

Touriste éclairé , peut etre , qui passe entre 3 et 5 mois par an au Maroc (du nord au sud, d'est en ouest), depuis des décades et qui en est rentré que depuis quelques jours.

Vous avez raison en disant que je ne suis pas un spécialiste des gargottes , puisque je ne les fréquente qu'épisodiquement depuis qui j'ai constaté leur baisse de qualité, de quantité, de rapport qualité/prix, en chute libre depuis une dizaine d'années.
Amusant pour un soir pour une famille avec enfants, tout juste !

djâjb’elhâmed contre jospin

Signaler
pierre59000
Il y a 7 années
Un grand merci pour votre participation, ça nous éclaire un peu plus.Que pensez-vous du restaurant "les 7 saints" ?

les 7 saints m'ont déçu

Signaler
pouletcitron
Il y a 7 années
J'ai testé "les 7 saints" !! il y a quelques mois. Une amie marrakchie m'y avait amené !


Le rapport qualité prix n'est pas à la hauteur , le service est d'une lenteur décourageante , les portions , surtout en viande des plus monacales, la pizza que mon amie avait commandé ressemblait à un bout de carton ....


Mauvais jour ??? peut etre.
mon amie , habituée, m'a dit que d'habitude , c'était mieux !


Le plus , la terrasse (en rez de place) où grace à la "cloture" règne une certaine intimité .

Grand Bordel

Signaler
Jayvafancoulodo
Il y a 7 années
C'est ca le souci au Maroc. Dans le meme endroit , une fois c'est nikel, l'autre fois c'est la merde! Jamais sur de rien, mais bon, c'est pour ca que c'est dépayasant. Il faut le savoir en y allant, c'est un grand boxon! Pas d'organisation , tout est fait a l'arraché hors circuits touristiques.... Et meme souvent dans les circuits.C'est ca le bled

bien dit Jayvafancoulodo

Signaler
pierre59000
Il y a 7 années
Bien dit et bien résumé Jayvafancoulodo

gargottes

Signaler
tiou
Il y a 7 années
Je suis allé plusieurs fois à Marrakech.J'adore manger sur la place,par curiosité
gustative et aussi pour l'ambiance.Je prends n'importe quelle gargote au hazard.
Je n'ai jamais été malade sur la place mais une fois j'ai voulu prendre une glace
dans un bar dans Guéliz et là j'ai payé ma fantaisie d'une petite tourista.
Ca fait partie des souvenirs.
Bonnes vacances

poisson numero 14

Signaler
pierre59000
Il y a 7 années
est ce que quelqu'un peut me dire si le n°14 pour le poisson est toujours là, j'y été au mois de juillet et au mois d'aout et au mois d'octobre et il n'était pas là.
c'est bizarre !!!!!!

bouc émissaire ??

Signaler
pouletcitron
Il y a 7 années
"""dans un bar dans Guéliz et là j'ai payé ma fantaisie d'une petite tourista."""

Comment pouvez vous attribuer une tourista à cette glace ou à cet établissement alors que plus de 80 % des tourista sont causées par une mauvaise hygiène des mains et non pas par la nourriture , un peu comme les épidémies de gastro en Europe qui s'arrètent aux frontières des pays ou l'hygiène corporelle est enseignée et fait partie de la culture.


et dans les gargottes de la place , impossible de se laver correctement les mains avant de manger.... et ou les parents amènent des gamins qui viennent de tripoter des serpents, des tortues , des caméléons , animaux gros porteurs de listéria !!!

Gargottes à Marrakech

Signaler
Nath4612
Il y a 7 années
bonjour nous rentrons de 4 jours à Marrakech.
Nous avons dîner tous les soirs sur la Place dans les gargottes
Nous vous recommandons le n°1 chez Aicha, et le 15 Chez Mohammed.
Par ailleurs, nous avons aussi goûté les gargottes qui vendent des escargots très bons (n°3)
Nous n'avons été à aucun moment malade
bon séjour à Marrakech

Mauvais jour ??? peut etre.

Signaler
Marie B
Il y a 7 années
Bonsoir,

Assez amusante la réponse qui est faite lorsqu'on se plaind d'un repas "ah oui, c'est pas un bon jour, le chef n'est pas présent"
Qui cuisine quand le chef n'est pas là ??
;-))

Bonnes addresse Chaabi Marrakech

Signaler
osb13
Il y a 6 années
Bonjour je cherche sur Marrakech des adresses authentiques ou va le citoyen marrakchiResto
Café
Hammam (pour ma dame)


Voilà
Merci

petits conseils taxi, jus d'orange, épices

Signaler
desertgold
Il y a 6 années
bonjour, je me rends très souvent à marrakech et je n'hésite pas à diner sur la place. Personnellement je vais au 117 car j'ai sympathisé avec les serveurs et le gérant mais ils se valent tous. Je n'ai jamais été malade.
par contre un conseil ne pas boire de jus d'orange sur la place car elles sont piquouzées. c'est à dire qu'ils mettent de l'eau à l'aide d'une seringue afin qu'obtenir plus de jus.
Si vous faîtes bien attention avec 2 oranges ils arrivent à vous faire un grand verre !!!! certains ne vont pas être contents que je parle de çà mais c'est malheureusement la vérité.  Un autre conseil pour les épices, je pas les acheter sur la place aux épices car pas de super qualité de plus le prix est multiplié par 10. on va vous le proposer à 30 dirhams les 100 grammes alors que le prix réel est de 30 dirhams le kilo. Ils se font une belle marge. Personnellement je vais les acheter dans une toute petite épicerie de quartier située derb dabachi à côté du restaurant chez brahim 2. peu de touristes s'y rendre faut de savoir. Cette épicerie est située sur le même trottoir que brahim face à une toute petite place. Enfin concernant les taxis, là c'est le folklore. Je peux comprendre qu'il faille que les locaux vivent mais il ne faut pas pousser. Dès qu'ils voient des touristes les prix sont exorbitants. Juste pour info un local paiera 10 dirhams pour une course de la place à guéliz alors qu'ils vont demander 100 dirhams à un touriste. Pour l'aéroport, prévoir 50/60 dirhams pas plus et c'est déjà bien. Quant aux calèches, j'ai renoncé...... car désormais ils ne veulent même plus prendre les locaux car ils ne sont pas rentables pour eux. Certes certains penseront et écriront que si nous avons les moyens de nous payer l'hotel nous n'avons pas à chiner les prix des taxis ou autres mais si nous allons au magreb s'est avant tout car nous n'avons pas les moyens d'aller ailleurs. Nous contribuons à faire le tort des locaux en acceptant de payer de telles sommes.
Il vaut mieux acheter et profiter de pleins d'autres choses et comme çà cela fait travailler tous les marocains.

Gargottes

Signaler
Jayvafancoulodo
Il y a 6 années
Moi je ne retourne plus au maghreb à cause de ça: ils se foutent de la gueule des touristes et sa fout les nerfs. A Marrakech en particulier. Ma femme etant Marocaine on connait bien les prix pratiques. Donc quand on voit des aberations , sa fout les nerfs.
Bref, nous n'y allons plus. Sa tombe bien, ma femme deteste le Maroc !! 

bravo béatrice

Signaler
phedre
Il y a 6 années
La bon sens de  Beatrice qui se rend  seule
un peu partout sans idées recues
est une invitation au voyage qui devrait servir d'exemple
Il y à des rabat-joie grincheux qui disent tout savoir et tout avoir compris du Maroc Tant mieux pour eux
Pour les novices mieux vaut faire confiance à l'optimisme de Béatrice et tout essayer quitte à le regretter parfois
Mais cela aussi fait partie du voyage
Les déçus de Paris de Rome de Venise vous le diront .....
 

Miam miam

Signaler
eve910
Il y a 6 années
Bonsoir. J'ai diné ce soir sur la place chez Aicha comme hier d'ailleurs. Je me suis régalée et j'ai bien pris soin d'emmener le gel desinfectant pour les mains qui est toujours ds mon sac. Voilà c'est aussi simple que ça....Bon appetit à ceux qui s'y rendront.

Surtout aucune Idée reçue

Signaler
popaule
Il y a 6 années
Comme tu le dis PHEDRE il y a des "rabat- joie", jamais satisfaits, jamais contents !!!!!! toujours négatifs....

Les voyageurs sont assez grands pour faire le tri dans tous ces posts laissés ici et puis la découverte d'un pays et de ses habitants passe toujours par des points positifs et négatifs comme partout dans le monde.....

Pensez vous qu'en France nous sommes tous blancs comme neige ? Il faut d'abord "gratter" devant sa porte avant de venir critiquer les autres !!!

Essayez toutes les façons de manger à Marrakech et vous n'en mourrais pas je vous le promet !... depuis notre voyage en 2012 nous sommes bien vivants et pas plus malades que d'autres...il faut savoir, tout simplement, s'adapter au pays que vous allez visiter  et le respecter !!! c'est pour moi la meilleure façon de voyager et d'apprécier !!!! 

Futurs voyageurs vers le Maroc ne vous faites pas de soucis tout se passera bien pour vous mêmes, même avec les petits points négatifs... c'est le jeu et le piment des voyages....mais c'est superbe la découverte....

Re: Gargottes place JEMAA EL FNA

Signaler
Denis-Dumas
Il y a 1 année
Bonjour pour ma part , déçu de Marrakech ,gargotes ou la vaisselle est lavé dans seau trop peu pour moi ,nous avons été à merzouga ou Boulmane e5 j’en passe, à aucun moment nous n avons craint quoi que ce soit par contre Marrakech ......je n’irai que pour une journee de passage ...
Date de l'expérience : 28/10/2019

Re: Gargottes place JEMAA EL FNA

Signaler
Camb71
Il y a 1 année
les centaines de milliers de repas pris sur cette place n'engendrent pas des centaines de milliers de gastro ....
restons calme.
avez vous été malade ?

Re: Gargottes place JEMAA EL FNA

Signaler
Camb71
Il y a 3 mois
Encore faudrait il que ces restau fonctionnent de nouveau...

Re: Gargottes place JEMAA EL FNA

Signaler
FrançoisC
Il y a 3 mois
Encore une minable opération de récupération de discussion pour y passer une pub n'ayant rien à voir.
Mais au cas où, si un jour la place est de nouveau accessible, ouverte, dynamique, quelques idées.
1- personne n'est forcé d'y aller diner
2- vu le nombtre de marakchi qui y dinent chaque soir c'est un peu leur faire injure que de dire que tout y est hors normes
3- sans parler des stands spécialisés (soupe, escargots, dessert), il y a deux types de stands. Un clairement  pour touristes avec un choix de tout, des serviettes, des assiettes... L'autre assis serrés sur une parcelle de banc, fréquentés par les locaux. Au menu viande en bouillon (tangia), mamelle, tête de mouton grillée, du pain pour manger sans couverts...
4- autre solution, le resto international de l'hôtel à Gueliz.
A chacun de choisir son mode de voyage, ses façons d'être comme touriste. Mais surtout, pas de jugements de valeur hygiénistes et normatifs plaqués sur des réalités autres.

Bons Plans Voyage Marrakech

Voyage Marrakech

Services voyage