Forum Venise

Venise au mois d'août ?

11 réponses

Dernière activité le 28/06/2012 à 13:49 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Sophiela
Le 22 juin 2012
Bonjour,
j'envisage d'aller passer 9 jours à Venise à partir du 15 août 2012. La chaleur est-elle vraiment difficile à supporter à cette époque ? On m'a parlé de risques d'odeurs fortes sur les canaux. Est-ce systématique au point de pouvoir gâcher le séjour ? Si non, y a t-il des quartiers plus aérés à privilégier pour y louer un appartement ? Merci !

Venise août

Signaler
Blue_439
Il y a 6 années
La chaleur à Venise n'est pas plus forte qu'ailleurs en Italie, même sûrement moins forte, mais elle est (forcément) chargée d'humidité, ce qui la rend plus difficile à supporter. Cela dit, il n'y a vraiment rien d'insurmontable!

Quant aux soi-disant odeurs des canaux, c'est un mythe. Il peut y avoir, çà ou là, un endroit qui sent mauvais, notamment par accaumulation d'algues lors de faibles marées, mais c'est très localisé. Contrairement à une légende tenace, les égouts ne se vident pas dans les canaux!

les égouts....

Signaler
b&b Ca Giorgio
Il y a 6 années
,,La chaleur à Venise n'est pas plus forte qu'ailleurs en Italie, même sûrement moins forte, mais elle est (forcément) chargée d'humidité, ce qui la rend plus difficile à supporter. Cela dit, il n'y a vraiment rien d'insurmontable!

Quant aux soi-disant odeurs des canaux, c'est un mythe. Il peut y avoir, çà ou là, un endroit qui sent mauvais, notamment par accaumulation d'algues lors de faibles marées, mais c'est très localisé. Contrairement à une légende tenace, les égouts ne se vident pas dans les canaux!





EUh,... en fait si , tout se déverse dans les égouts, ou presque, les parties solides sont retenues partiellement par des "pozzi neri" à vider un fois tous les 5 ans...
La marée nettoie tout 2 fois par jour.
Seuls les grands hotels sont obligés d'avoir des fosses septiques étanches.
Pas de problème d'odeur en tout cas, celui typique de la lagune, embruns, algues, sel et parfums des jardins véniten est bien plus fort!


Guillaume

Tes infos datent un peu...

Signaler
Blue_439
Il y a 6 années
Il y a déjà bien longtemps que les règlements d'urbanisme font obligation aux immeubles, dès rénovation, de disposer d'une fosse septique. Pas seulement aux hôtels, mais aux immeubles privatifs, de même qu'à tous ceux qui reçoivent du public à un titre quelconque (ce qui inclut tous les cafés, bars et restaurants).

Et heureusement encore, sinon, avec les centaines de milliers de personnes qui satisfont leurs besoins naturels tous les jours à Venise, ce ne serait plus une lagune, mais une puanteur généralisée, particulièrement quand il fait chaud, marée ou pas marée (les marées d'été sont d'ailleurs de faible amplitude).

Les chroniqueurs qui ont visité Venise au cours des siècles passés se sont plaints de cette puanteur, alors même que le nombre de touristes était infiniment moindre évidemment, mais à l'époque les fosses septiques n'existaient pas. Aujourd'hui, il n'y en a pas encore partout, mais il y en a partout dans les lieux à forte concentration humaine.

fosses septiques

Signaler
b&b Ca Giorgio
Il y a 6 années
Pour avoir habité dans differents quartiers et immeubles, je vous assure qu'il y en a très peux, ils sont nettoyés plus régulièrement certes, mais ils communiqueent dans 90% des cas avec le canal le plus proche.
La norme dont vous parlez existe, mais les couts d'installation sont très difficiles à affronter (des dizaines de milliers d'euros pour une fosse digne de ce nom), et la ville dont les caisse sont vides n'alloue aucune aide financière.
Souvent on profite d'une opération d'imperméabilisation d'un rez de chaussé pour installer une fosse, faisant ainsi d'une pierre deux coups. Il faut investir environ 100.000 euros pour 40 mètres carrés (sans compter la fosse septique.)


,,Il y a déjà bien longtemps que les règlements d'urbanisme font obligation aux immeubles, dès rénovation, de disposer d'une fosse septique. Pas seulement aux hôtels, mais aux immeubles privatifs, de même qu'à tous ceux qui reçoivent du public à un titre quelconque (ce qui inclut tous les cafés, bars et restaurants).

Et heureusement encore, sinon, avec les centaines de milliers de personnes qui satisfont leurs besoins naturels tous les jours à Venise, ce ne serait plus une lagune, mais une puanteur généralisée, particulièrement quand il fait chaud, marée ou pas marée (les marées d'été sont d'ailleurs de faible amplitude).

Les chroniqueurs qui ont visité Venise au cours des siècles passés se sont plaints de cette puanteur, alors même que le nombre de touristes était infiniment moindre évidemment, mais à l'époque les fosses septiques n'existaient pas. Aujourd'hui, il n'y en a pas encore partout, mais il y en a partout dans les lieux à forte concentration humaine.

Le grand cloaque

Signaler
Blue_439
Il y a 6 années
Je n'ai pas de statistiques sur quel pourcentage des immeubles de Venise sont équipés d'une fosse septique, mais je constate une chose: dès le XVIIe ou XVIIIe siècle, les voyageurs visitant Venise se plaignaient des odeurs d'égout. À l'époque, la lagune était bien plus ouverte et moins canalisée qu'aujourd'hui, les échanges dûs aux marées se faisaient donc plus facilement. De plus, le troupeau humain faisant ses besoins à Venise était des dizaines, peut-être des centaines, de fois moins important que celui qui y existe aujourd'hui quotidiennement.

Si l'on rapproche ces faits, la seule conclusion possible est que les canaux sont aujourd'hui un énorme cloaque puant. Or, ce n'est pas le cas.

Deux explications: ou bien un miracle divin protège la Sérénissime en transformant, non pas l'eau en vin, mais les excréments en effluves marins... ou bien il y a bien davatange de fosses septiques en place que tu ne le penses.

Je laisse chacun tirer la conclusion qui lui semblera opportune.

egouts de venise

Signaler
feeric1957
Il y a 6 années
,,Je n'ai pas de statistiques sur quel pourcentage des immeubles de Venise sont équipés d'une fosse septique, mais je constate une chose: dès le XVIIe ou XVIIIe siècle, les voyageurs visitant Venise se plaignaient des odeurs d'égout. À l'époque, la lagune était bien plus ouverte et moins canalisée qu'aujourd'hui, les échanges dûs aux marées se faisaient donc plus facilement. De plus, le troupeau humain faisant ses besoins à Venise était des dizaines, peut-être des centaines, de fois moins important que celui qui y existe aujourd'hui quotidiennement.

Si l'on rapproche ces faits, la seule conclusion possible est que les canaux sont aujourd'hui un énorme cloaque puant. Or, ce n'est pas le cas.

Deux explications: ou bien un miracle divin protège la Sérénissime en transformant, non pas l'eau en vin, mais les excréments en effluves marins... ou bien il y a bien davatange de fosses septiques en place que tu ne le penses.

Je laisse chacun tirer la conclusion qui lui semblera opportune.


La conclusion, c'est que moins il y a de touristes, plus la ville est agréable, alors oui, l'été çà pue!

lagune et mer

Signaler
b&b Ca Giorgio
Il y a 6 années
il y a aussi plus de renouvellement quotidien de l'eau sous l'effet de la marée car la lagune s'"océanise" à cause de la disparition progessive des "barene", ces bancs sableux qui agissent comme un éponge et limitent les acque alte.
Voyez par exemple le bras de lagune entre sant'elena et le lido, ou entre Murano et la Certosa.
De plus depuis 2-3 ans le chantier du Mose a rendu les courants d'entrée et de soritie plus fort également.. donc ça nettoie mieux! Allez faire un tour en barque au porto du lido et vous en sentirez les effets.
Quoiqu'il en soit du point de vue littéraire je connais bien plus d'auteurs voyageurs anciens qui louent les parfums de Venise plutot qu'ils ne les déplorent.
Des exemples peut etre?


Guillaume


,,Je n'ai pas de statistiques sur quel pourcentage des immeubles de Venise sont équipés d'une fosse septique, mais je constate une chose: dès le XVIIe ou XVIIIe siècle, les voyageurs visitant Venise se plaignaient des odeurs d'égout. À l'époque, la lagune était bien plus ouverte et moins canalisée qu'aujourd'hui, les échanges dûs aux marées se faisaient donc plus facilement. De plus, le troupeau humain faisant ses besoins à Venise était des dizaines, peut-être des centaines, de fois moins important que celui qui y existe aujourd'hui quotidiennement.

Si l'on rapproche ces faits, la seule conclusion possible est que les canaux sont aujourd'hui un énorme cloaque puant. Or, ce n'est pas le cas.

Deux explications: ou bien un miracle divin protège la Sérénissime en transformant, non pas l'eau en vin, mais les excréments en effluves marins... ou bien il y a bien davatange de fosses septiques en place que tu ne le penses.

Je laisse chacun tirer la conclusion qui lui semblera opportune.

Lol ! Bien vu, le truc !

Signaler
Blue_439
Il y a 6 années
Mais pensez-vous vraiment que ça va les faire fuir? J'aimerais bien!

,,La conclusion, c'est que moins il y a de touristes, plus la ville est agréable, alors oui, l'été çà pue!

Parfums et fragrances

Signaler
Blue_439
Il y a 6 années
Des exemples? Ils sont nombreux: de Brosse, Flaubert, Chateaubriand, Gautier, Byron, Montaigne ou Renan... et j'en oublie!

La lagune ne "s'océanise" pas du tout, cette "océanisation" est cantonnée aux chenaux artificiels profonds aménagés pour les grands navires, chenaux qui attirent et retiennent les flux de marée, empêchant l'eau d'irriguer le reste aussi bien que cela se faisait avant. Et le Mose est strictement sans aucune influence sur ce phénomène.

Et quant aux voyageurs de l'ancien temps qui louaient les parfums de Venise, il ne s'agissait pas de ses parfums naturels, mais de ses fragrances artificielles qui, en effet, parvenaient à masquer les désagréables effluves qui flottaient sur les canaux, surtout à la saison chaude: en ce sens, ces parfums puissants étaient fort nécessaires, et fort réussis.


,,il y a aussi plus de renouvellement quotidien de l'eau sous l'effet de la marée car la lagune s'"océanise" à cause de la disparition progessive des "barene", ces bancs sableux qui agissent comme un éponge et limitent les acque alte.
Voyez par exemple le bras de lagune entre sant'elena et le lido, ou entre Murano et la Certosa.
De plus depuis 2-3 ans le chantier du Mose a rendu les courants d'entrée et de soritie plus fort également.. donc ça nettoie mieux! Allez faire un tour en barque au porto du lido et vous en sentirez les effets.
Quoiqu'il en soit du point de vue littéraire je connais bien plus d'auteurs voyageurs anciens qui louent les parfums de Venise plutot qu'ils ne les déplorent.
Des exemples peut etre?


Guillaume


océanisation de la lagune

Signaler
b&b Ca Giorgio
Il y a 6 années
"magari", si seulement, cette océanisation était limitée aux chenaux artificiels dont vous parlez (ceux des pétroliers), lisez les rapports scientifiques, et allez voir sur place, en bateau.
Tous les navigateurs qui passent tous les jours entre Punta Sabbioni et le Lido témoignent de l'augmentation du courant, et je vous assure que les acqua altre de l'hiver 2010 montaient à une vitesse que personne n'avais encore constaté. De la meme manière elles ont baissé très vite (et ça pour le coup c'était un soulagement!)
Les canaux artificiels de 10 mètres de profondeur (alors que celle moyenne de la lagune est de 50 cm) ne retiennent pas la marée, au contraire, mais rendent encore plus fluide ses courants, accèlerant le phénomène d'érosion, ce qui détruit les bancs sableux (en plus des taxis qui font du 30 km à l'heure) et produisant cette transformation de la lagune en bras de mer.


Quant à nos écrivains voyageurs, de quelles flagrances artificielles parlez vous? des fleurs, des jardins, des embruns?
Tous les écrivains dont vous parlez (à part flaubert peut etre..) ont adulé Venise, et je serai curieux de lire les passages dont vous parlez, je n'en pas pas le souvenir.
Je vous concède cependant que Zola a copieusement dénoncé la puanteur de la ville, où il s'est senti immédiatement mal à l'aise.




,,Des exemples? Ils sont nombreux: de Brosse, Flaubert, Chateaubriand, Gautier, Byron, Montaigne ou Renan... et j'en oublie!

La lagune ne "s'océanise" pas du tout, cette "océanisation" est cantonnée aux chenaux artificiels profonds aménagés pour les grands navires, chenaux qui attirent et retiennent les flux de marée, empêchant l'eau d'irriguer le reste aussi bien que cela se faisait avant. Et le Mose est strictement sans aucune influence sur ce phénomène.

Et quant aux voyageurs de l'ancien temps qui louaient les parfums de Venise, il ne s'agissait pas de ses parfums naturels, mais de ses fragrances artificielles qui, en effet, parvenaient à masquer les désagréables effluves qui flottaient sur les canaux, surtout à la saison chaude: en ce sens, ces parfums puissants étaient fort nécessaires, et fort réussis.


C'est bien ce que je disais

Signaler
Blue_439
Il y a 6 années
C'est bien ce que je disais, le creusement des chenaux accroît le courant dans ces chenaux et y concentre la force de ce courant, délaissant les autres zones bien davantage que ne le permettent des fonds d'une profondeur plus ou mois uniforme, ou en tous cas transitionnant lentement. Etant navigateur moi-même (et parcourant d'ailleurs régulièrement la lagune sur mon topo), je connais très bien ce phénomène.

La lagune est très loin de devenir un "bras de mer", il n'y a qu'à voir les énormes travaux de désensablement qui ont lieu régulièrement tout autour de Venise, justement parce que la marée, perturbée par les chenaux de Marghera et du Lido, ne fait plus le travail qu'elle faisait avant.

Quant aux fragrances (pas flagrances, évidemments) dont je parlais, il sd'agit des parfums artificiels dont se parfumaient les personnes vivant en ces temps-là, et dont la force entêtante permettait aussi bien de masquer les lacubnes d'une hygiène rudimentaire, que les effluves en provenance des canaux, dont la plupart des voyageurs se plaignaient, puisqu'à l'époque il n'existait pas de fosses septiques.

Aduler Venise n'empêchait pas de remarquer que ses canaux, par ailleurs admirables, exhalaient alors à la saison chaude de bien déplaisantes odeurs, contre lesquelles les mouchoirs parfumés permettaient de se protéger quelque peu.

Heureusement, comme chacun peut le constater, il n'en est plus du tout de même aujourd'hui, même si la population de Venise en journée a décuplé du fait du tourisme de masse.

Bons Plans Voyage Venise

Voyage Venise

Services voyage