Forum Tanzanie

sujet parfois sensible

10 réponses

Dernière activité le 21/12/2011 à 22:11 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler

Le 18 décembre 2011
Permettez un nouveau fil (filet).



En tant que voyageur (safariste ?) isolé qui voyage seul ou en petit groupe et ayant organisé lui-même (eux-mêmes) son (leur) safari "classique" en lodges directement avec un TO local, j'ai envie de poser la question ...



The question : trouvez-vous normal - incontournable - vexatoire - attristant - souhaitable - juste, de prendre les repas du soir à l'écart /sans le guide-chauffeur (sans l'avoir invité à votre table), sachant pourtant, que les guides-chauffeurs --- ou les personnels des lodges --- ont sans doute / généralement reçu des consignes qui leur "interdisent" ou "déconseillent vivement" de prendre leurs repas avec leurs "protégés" ?



- Mais pour quelles raisons pourrait-on être POUR

- Mais pour quelles raisons pourrait-on être CONTRE

La question étant assez tordue (merci de ne pas me le rappeler),
cela relève-t-il de l'humeur de chacun ou y-a-t-il des motifs plus "fondamentaux" (culture, business etc.) ?



Ce que moi, j'en pense (mais, c'est qui, moi?) : je n'en ai rien à cirer et chaucun fait comme il a envie de faire, au risque de froisser ou de se faire considérer comme un néo-colonialiste. Il ne faudrait peut-être pas non plus tenter de contraindre un guide, qui peut-être, le soir, en a déjà assez c'avoir supporté ses étrangers pendant les longues heures de la journée.



Si vous n'avez rien de plus intéressant à faire...

Bonne question

Signaler
Mimi4802
Il y a 7 années

Oui bonne question même si, comme tu le dis, elle est tordue.
Nous nous n'avons pas su quoi faire lors de notre safari et avons été sauvés (!!!) car notre guide a été gravement intoxiqué et ne pouvait donc être à notre table !!!. Mais sans l'inviter à manger nous aurions bien aimé partager au moins un ou 2 apéritifs après une bonne journée de safari.
Si ça se fait ou pas, comme toi j'en ai rien à cirer !!!. Ce que j'aurais fait : Je lui aurais posé la question et respecter son choix.
Ce qu'il nous a précisé c'est que plus le lodge des clients est luxe, plus les guides sont bien traités (couchage et bouffe) dans la partie qui leur est réservée et que l'on ne voit pas.
Nous avons vu des personnes le faire mais bien peu je dois en convenir.
Je sais aussi qu'ils apprécient les douceurs des boîtes pique-nique que l'on ne mange pas.
Bref, je crois que chacun doit faire comme il l'entend et suivant son affinité avec le guide.

Que du bon sens

Signaler

Il y a 7 années
Salut, Canadienne



Vrai, que chacun doit faire ce qui lui semble approprié, y compris selon la personnalité du guide. Mais ne serait-ce pas d'abord le guide qui n'a pas envie de prendre ses repas avec le touriste : langue, crainte de devoir "faire la conversation" sur des sujets qui, pense -t-il sans doute, ne lui sont pas familiers, crainte aussi qu'on lui pose des questions sur sa famille et son mode de vie... Il veut sa tranquillité et d'abord manger sans qu'on lui regarde dans l'assiette.

Par contre, comme vous le dites, prendre un appéro seulement, ça serait bien.

Mais je pense que tout serait plus simple si les choses étaient parfaitement claires d'emblée, si l'on (le TO) faisait savoir au touriste une fois pour toutes comment les choses doivent se passer.

Et puis, les guides ont leur "bivouac" et tout est réglé pour eux, d'ailleurs, connaissant pratiquement tous les hébergements, ils ont leurs habitudes.

J'ai posé cette question, car j'avais lu, en 2009 je crois, un sujet qui abordait ce "problème" (excusez, on dit maintenant surtout "cette problématique", ça fait plus cultivé...).



A propos, vous remettez son enveloppe au guide le dernier jour juste avant le départ ou déjà la veille ??

Bouffe et pourboire

Signaler
Mimi4802
Il y a 7 années
Je crois que tout découle et de l'approche des touristes et de la réponse du guide. Si je prends notre exemple, les 2 premiers jours, notre guide était très "professionnel" et ne sortait pas du carcan safari. On lui posait des questions sur son pays, la culture, la manière de vivre et les réponses étaient vagues. Puis ensuite, la confiance (??) s'est installée et il nous a parlé politique, vie pratique, prix des maisons etc... Le changement était très net. Donc dans ce contexte nous aurions aimé le remercier avec un apéritif, pas un repas car je crois qu'il n'aurait pas accepté. Comme tu le dis soit parce qu'ils sont "drivés" à rester à l'écart des "payeurs" ou par gêne.

C'était notre 1er voyage "différent" et nous n'avions guère d'idées sur ce qui se fait ou pas et je m'en tamponne !!! Nous sommes ce que nous sommes et savons respecter les gens, trop peut-être car un peu timides de nature par peur de froisser. Tojours est-il que nous lui avons remis le pourboire le dernier jour à l'aéroport, soit 25$US/jour. Est-ce correct ? aucune idée mais c'est ce que nous pensions.

comme partout

Signaler

Il y a 7 années
Entièrement d'accord. Pas deux mots à changer.
Observer, comprendre, le reste se fait normalement.

Moi, le premier jour, je lui ai posé sur son siège la moitié des briques de jus et des boites de coca achetés en route vers le premier parc, c'était au Kenya.

Dès le lendemain, chaque fois qu'il en avait l'occasion, il me jetait en vitesse le journal qu'il venait d'acheter pour moi au premier stop. Ensuite, on était comme une équipe et même si on ne parlait pas bcp, on devinait et comprenait de suite ce qu'il fallait faire ou ne pas faire.

Je lui ai remis l'enveloppe la veille. Et le dernier jour il s'est proposé pour faire deux heures de pistes qui n'étaient pas au programme. C'était vraiment pas calculé.

C'est comme partout, comme avec tout le monde...


Voyez comme nous sommes admirables !!!!!!!.......................................(je peux en rajouter deux lignes).



Une anecdote

Signaler
Mimi4802
Il y a 7 années
J'aime cette fin de post !!!. 2 lignes de plus, n'en jetez plus la cour est pleine !!!.

Juste un dernier mot concernant notre unique expérience de safari.

Dans le cratère du N'gorongoro, plusieurs 4x4 arrêtés donc un avec des allemands et des gros, gros appareils photos et objectifs. Du matos de pro, donc très très cher. Je dis à notre guide : Là il y a une fortune en matériel et lui donne un chiffre (m'en rappelle plus !!) et il me répond : Moi pour 4000$ US je me bâtis une maison de 2 chambres en banlieue d'Arusha .... ça vous remet tout en perspective ça madame !!!. Ça nous remet à notre place vite fait même si on ne se considère pas comme riche.

J'espère y retourner si les finances et la santé le permette et ce que j'amènerai, je le distribuerai au fur et à mesure et pas comme nous l'avons fait à un orphelinat où la seule chose qui les intéressait était le cash que l'on pouvait nous soustraire aors que nous avions amené livres, cahiers, crayons, trousses, sacs à dos et ballon de soccer (foot).

au moins 8 caractères! il faut du caractère.

Signaler

Il y a 7 années
Oui, le cash.

Mais, je me demande si finalement, ce n'est pas mieux que des cadeaux dont nous n'évaluons peut-être pas l'intérêt réel ou l'utilité à leurs yeux????? (+ 1 ligne!).

Peur-être peuvent-ils en tirer une meilleur bénéfice ?

Simple question de qq qui n'a aucune expérience du sujet.

Faire utile ou - se - faire plaisir ?

Car donner est parfois une forme d'égocentrisme.



Ciao (Québec ? ... les rivières à truites, les forêts immenses?)



Bonnes fêtes.

Question existentielle

Signaler
Mimi4802
Il y a 7 années
Les 2 mon capitaine !!!. Cadeaux et espèces font, pour moi bon ménage, ce que je pratique d'ailleurs avec la famille à l'occasion de Noël !!!.
Mais comme on nous avait seriné qu'il valait mieux apporter des cadeaux que de l'argent .... À ce propos une autre question se pose :
Payer ou pas pour prendre une photo ???. Où on accepte ce chantage en se donnant bonne conscience ou on ne fait rien. C'est quoi le "plus mieux" ?.

téléobjectif

Signaler

Il y a 7 années
Pour la photo, j'ai vécu ça d'innombrables fois au Maroc chez les berbères du haut Atlas (le filouz...). Pas facile. C'est différent quand on vous "invite" pour boire le thé, sachant bien qu'il faudra laisser qqc. Mais en pareil cas, c'est consenti, no problem(atique). Pour échapper à ce dilemme, j'ai parfois acheté des fibules qui ornaient les parures des villageoises (enfin... village ?).

Mais lorsque vous visitez un boma en Afrique de l'Est, vous payez aussi à l'entrée... et vous pouvez faire autant de photos que vous voulez (mais faut le faire dire avant...). En route etc., je ne paie pas, je ne fais pas la photo. Mais c'est personnel. En principe, je vais vers la personne en premier et je lui demande en tentant d'expliquer un peu... Mais y a pas de recette.

Ah! vous en soulevez des problèmes, vous!

Ciao.

C'est pas moi .....

Signaler
Mimi4802
Il y a 7 années
Eh c'est pas moi qu'a commencé !!!. Voilà ce que c'est de vouloir tout comprendre et refaire le monde !!!.

Allez ciao et Joyeuses Fêtes.

Au fait pas de neige ni de froid à Montréal où j'habite ... mais ça va venir !!!.

le chaud et le froid

Signaler

Il y a 7 années
les objets du rêve sont toujours loin de soi-même.

ma cabane au Canada...

Joyeuses fêtes à tous les rêveurs.

Bons Plans Voyage Tanzanie

Voyage Tanzanie

Services voyage