Forum Vietnam

Le Vietnam sans parler vietnamien?

17 réponses

Dernière activité le 20/07/2018 à 13:33 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Marigolo
Le 19 octobre 2011
Bonjour à tous,

Dans le cadre de mes études j'ai l'opportunité de partir en stage à l'étranger pour 3 mois. J'ai récemment eu une réponse positive de la part d'une entreprise installée au Vietnam. Le contenu du poste me convient parfaitement, sans parler d'une super occasion pour découvrir une région du monde qui m'est totalement inconnue. Je parle français, anglais et espagnol mais pas un mot de vietnamien. Pensez-vous qu'il est difficile de vivre au Vietnam sans en parler la langue, que l'anglais voire le français suffisent pour communiquer et rencontrer des gens surtout?! Bref, c'est vraiment une grande inquiétude pour moi qui, jusqu'à maintenant, n'ai vécu que dans des pays dont je parlais la langue (un avantage que l'on apprécie chaque jour!).
Quant au logement, auriez-vous des sites à me recommander pour trouver une chambre dans une colocation par exemple? Les prix sont-ils abordables... mettons maximum 300 dollars par mois pour une chambre dans un appart à partager?
Merci d'avance pour vos réponses!
Marie

pas facile du tout

Signaler
Tigre de feu
Il y a 7 années
,,Bonjour à tous,

Dans le cadre de mes études j'ai l'opportunité de partir en stage à l'étranger pour 3 mois. J'ai récemment eu une réponse positive de la part d'une entreprise installée au Vietnam. Le contenu du poste me convient parfaitement, sans parler d'une super occasion pour découvrir une région du monde qui m'est totalement inconnue. Je parle français, anglais et espagnol mais pas un mot de vietnamien. Pensez-vous qu'il est difficile de vivre au Vietnam sans en parler la langue, que l'anglais voire le français suffisent pour communiquer et rencontrer des gens surtout?! Bref, c'est vraiment une grande inquiétude pour moi qui, jusqu'à maintenant, n'ai vécu que dans des pays dont je parlais la langue (un avantage que l'on apprécie chaque jour!).
Quant au logement, auriez-vous des sites à me recommander pour trouver une chambre dans une colocation par exemple? Les prix sont-ils abordables... mettons maximum 300 dollars par mois pour une chambre dans un appart à partager?
Merci d'avance pour vos réponses!
Marie


Bonjour Marie,

Je vais sans doute m'attirer les foudres de certains mais je dirais que pour parler surtout avec les gens, ça ne va pas être terrible - c'est sûr qu'en anglais vous allez obtenir pas mal de résultats (beaucoup plus au Sud qu'au Nord dans les grandes villes), à la campagne, même très près d'Hanoi, non, dans la rue pour acheter, converser, discuter un prix, ou sur les marchés, non, - pas mal de Vietnamiens vous lanceront, pratiquement sans accent, quelques mots en français ou en anglais... mais c'est sûr que ça ne fera pas une conversation d'échanges.

Si vous êtes ouverte aux langues, vous pourrez peut-être apprendre un tout petit peu de mots et de phrases, quoiqu'en trois mois :-((, mais c'est une langue difficile qui n'a malheureusement pas les mêmes origines que l'anglais et l'espagnol....et je pense que vos échanges devront se limiter beaucoup - on peut se comprendre par gestes, par sourires, mais à moins d'avoir un interprète.... dur dur -

Désolée de vous dire ça, mais je vous parle d'expérience..


Cordialement - Tigre de feu

pas évident

Signaler
titi94100
Il y a 7 années
Je rejoins Tigre.J'ai rencontré quelqu'un cet été qui a fait du Vietnamien depuis janv,et il n'arrive tjs pas à communiquer avec les locaux(à part dire quelques mots avec les serveuses),et ceux ci l'ignorent,pour lui,c'est ce qui est de plus frustrant dans ce voyage.Je suis Vietnamien du sud,et bien que je parle couramment Vietnamien avec accent du sud, il m'est assez difficile de comprendre l'accent du nord(celui de Vinh)et je comprends juste 15% de l'accent du centre.C'est une langue très très difficile.Ca ne sert à rien le Francais et l'Espagnol,personne ne parle ces 2 langues,pour l'Anglais,seulement dans les quartiers très très touristiques tels que Pham Ngu Lao à Saigon,ou les hotels de luxe.

se faire comprendre et comprendre

Signaler
kewin
Il y a 7 années
L'idéal serait que vous trouviez dans vos relations sur place quelqu'un qui puisse vous traduire! Soit en Anglais, soit en Français. J'ai malgré tout rencontré quelques Vietnamiens qui parlent le Français, pas que des vieux! (il y a quelques quand même quelques étudiants qui apprennent le Français, bien moins que l'Anglais, évidemment... mais faut les trouver!)... D'ailleurs, en cherchant à établir des listes de guides francophones, d' hôtels où quelqu'un parle le Français, on a fini par en trouver! D'accord, ils ne sont pas légions, c'est rien de le dire!

Le Vietnam sans parler Vietnamien

Signaler
expat.th
Il y a 7 années
Bonjour Marigolo.

Je suis d'accord avec Tigre de feu, Titi et Kewin, le Vietnamien n'est pas une langue facile a apprendre et aussi sur le fait que peu de gens parlent Français ( à mon avis la faute en incombe aux entreprises françaises qui exigent de leur personnel la connaissance de l'Anglais mais rarement du Français ) mais c'est un autre débat. Par contre, surtout dans les villes touristiques beaucoup de jeunes Vietnamiens étudient l'Anglais et le parlent assez correctement ( comme des vaches espagnoles me dira Titi ) . Aussi je pense que vous n'aurez pas trop de difficultés pour trouver des interlocuteurs si vous n'êtes pas trop exigeant sur la prononciation.
On trouve aussi quelques écoles privées enseignant le Français, prenez contact avec elles les élèves seront enchantés de parler avec vous et vous pourrez nouer des relations intéressantes
Bon séjour.
Expat.

la langue française

Signaler
kewin
Il y a 7 années
Des étudiants, c'est une bonne solution, effectivement, faute d'avoir parmi ses relations ou ses proches des vietnamiens francophones. D'autre part ça peut aussi les aider à entendre parler le Français par un Français natif, ils n'en ont pas toujours à leur disposition dans les cours ou écoles, et quand il y en a, des profs "natifs", les cours sont pluss chers (comme à l'IDECAF!). D'autre part, le Français qu'ils apprennent est livresque, or comme dans toutes les langues, le parler "de la rue", ou tout simplement de la vie quotidienne, c'est autre chose. J'ai rencontré des étudiants vietnamiens qui arrivés en France s'affolaient de ne rien comprendre, alors qu'ils avaient plusieurs années de cours de Français derrière eux! Les raccourcis de langage, les expressions populaires, etc.... Bref, il y a quelques endroits où le Français est enseigné au Vietnam.

pas d inquietudes à avoir

Signaler
vietnamparadis
Il y a 7 années
,,Bonjour à tous,

Dans le cadre de mes études j'ai l'opportunité de partir en stage à l'étranger pour 3 mois. J'ai récemment eu une réponse positive de la part d'une entreprise installée au Vietnam. Le contenu du poste me convient parfaitement, sans parler d'une super occasion pour découvrir une région du monde qui m'est totalement inconnue. Je parle français, anglais et espagnol mais pas un mot de vietnamien. Pensez-vous qu'il est difficile de vivre au Vietnam sans en parler la langue, que l'anglais voire le français suffisent pour communiquer et rencontrer des gens surtout?! Bref, c'est vraiment une grande inquiétude pour moi qui, jusqu'à maintenant, n'ai vécu que dans des pays dont je parlais la langue (un avantage que l'on apprécie chaque jour!).
Quant au logement, auriez-vous des sites à me recommander pour trouver une chambre dans une colocation par exemple? Les prix sont-ils abordables... mettons maximum 300 dollars par mois pour une chambre dans un appart à partager?
Merci d'avance pour vos réponses!
Marie


Tout dépend où tu vas aller faire ton stage: à Hanoi ou Saigon, tu n'auras aucun probleme. Je connais enormement de gens qui sont venus au Vietnam sans parler la langue.

De plus, tu peux prendre des cours sur place assez facilement.

Qui ne tente rien n'a rien!

Signaler
Marigolo
Il y a 7 années
Merci à tous pour vos messages, qu'ils m'inquiètent ou me rassurent d'ailleurs! Je pense malgré tout partir au Vietnam. C'est une opportunité en or pour moi et je préfère encore me rendre au Vietnam pour y travailler 3 mois (et apprendre quelques locutions courantes en passant) que pour y faire le circuit touristique classique sans avoir une réelle expérience de vie là-bas! J'ai toujours eu à coeur d'apprendre les langues pour mieux parler avec les gens et comprendre leur culture... je tâcherai de faire de même pour le vietnam, en dépit de la difficulté de la langue et d'une période un peu restreinte! Merci beaucoup :)
Marie

Le Vietnam sans parler Vietnamien

Signaler
CMJ
Il y a 7 années
Bonjour Marie,



Effectivement le Vietnamien n'est pas facile. Mais quelle langue est facile?



Les Vietnamiens parlent mal l'anglais ??!! En tout cas, mieux que moi.



Entre le Nord du Vietnam, le Sud et le Centre (mais aussi la ville et la campagne), la langue est différente (intonation, certains nots différents, etc..). C'est comme en France.



Je connais des Vietnamiens (qui parlaient un français parfait) qui ont du mal à comprendre ce que l'on dit: en fait on ne les aide pas beaucoup, notre élocution est trop rapide pour eux, et on pls on ne fait pas les liasons, on décapite des mots (ex: ils entendent dans les bus, "des élèves vont au bac"??!!, non ils ne vont pas prendre le bateau pour aller à l'école, mais ils vont à l'examen du baccalauréat).

Pourquoi prononce-ton: wagon [va-gon], seconde [se-gon-de], monsieur [me-sieu], s {s, dans cigare] [k, dans carton], etc. C'est difficile pour eux, il y a des mots à sonorité proche: fer et faire, cher et chaire, père et paire, jeune et jeûne, thé et taie, c^te et ccotte, de et deux, patte et pâte, les et alit; etc..



Souvent on m'a demandé pourquoi "Je le sais" se dit parfois "je l(e) sais, et parfois "j(e) le sais".

Des expressions régionales (par exemple en Alsace): bleuer= faire l'école buissonière, poutzer=épousseter, etc...

Pour l'oreille vietnamienne, c'est impossible de comprendre un Marseiller, un Gascon ou un Québécois.

Il ont pris des cours de français dans la ville. Et ils ont appris le parler français, et aussi perdu leur français parfait (et ils ont été surppris que des jeunes français de 18 ans ne savent ni lire, ni écrire leur langue nationale).



Vous allez être confronter à tous ces problème. Ca va être difficile pour vous, Comme vous insistez, je vous transmets des liens que j'ai déjà donnés sur le forum (ça peut vous aider un peu, c'est avec le son):



- pour l'alphabet vietnamien:

http://hoctiengviet-online/file.php/1/VPSABC/alphabet.htm



- pour les cours débutant à plus (Vietnamien du Nord):

http://www.goethe-verlag.com/book2/FR/FRVI/FRVI021.HTM



Cordialement

CMJ

Vietnamien

Signaler
sergiopozo
Il y a 4 années
Bonjour,

je réponds a ta question un peu tard. Mais bien sur que oui tu peux partir au Vietnam sans parler au Vietnamien. Partir en stage à l'étranger dans un pays comme celui la est une fantastique aventure.Il est vrai que très peu de personnes parlent Anglais meme les taxis ou moto taxis ne parlent pas la langue. Toutefois c'est l'occasion d'apprendre a se débrouiller et a apprendre quelques mots vietnamiens.Les jeunes sont très attirés par les étrangers et essaieront de converser avec vous.

Les français au Vietnam

Signaler
Asia King Travel
Il y a 4 années
Bonjour,
Le Vietnam est un pays francophone, donc tu peux y faire amis avec les vietnamiens qui parlent français. De plus au Vietnam, il y a beaucoup de communautés françaises qui étudient ou font leurs stages au Vietnam, tu peux les rejoindre sur le Facebook pour leur demander de l'expérience.
La barrière des langues est un inconvénient, mais cela ne signifie pas que l'on ne peut pas se débrouiller.
Bon courage et bon voyage si tu as occassion de venir travailler au Vietnam!

la barrière de la langue.....

Signaler
Tigre de feu
Il y a 4 années
,,Bonjour,
Le Vietnam est un pays francophone, donc tu peux y faire amis avec les vietnamiens qui parlent français. De plus au Vietnam, il y a beaucoup de communautés françaises qui étudient ou font leurs stages au Vietnam, tu peux les rejoindre sur le Facebook pour leur demander de l'expérience.
La barrière des langues est un inconvénient, mais cela ne signifie pas que l'on ne peut pas se débrouiller.
Bon courage et bon voyage si tu as occassion de venir travailler au Vietnam!


Bonjour,

........ n'est pas un inconvénient, c'est une barrière..... - très difficile de passer au-dessus de ça, car même si l'on bredouille quelques mots (et encore pas les mêmes au sud qu'au nord) ça ne va pas faire des conversations un brin culturelles, intellectuelles, ça va être un annonnement si je puis dire de mots déformés et le résultat n'est pas fameux - A tout choisir, je pense qu'il vaut mieux faire un stage en accéléré dans un établissement, sans se pencher trop sur la grammaire ou autre, un peu style phonétique..... pour essayer de comprendre et de se faire comprendre..... - Faire un peu comme les américains, qui ne s'intéressent ni à l'orthographe de l'anglais ni à son écriture, mais dire "que c'est fait pour parler" c'est tout.

Cordialement - Tigre de feu

Re: pas facile du tout

Signaler
Du grand n importe quoi vôtre réponse. Je suis partis en chine sans parle un mot d anglais ou de chinois pendant 1 mois et tous c est bien passé. Rien de mieux que d être sur place pour apprendre une langue. Le Vietnam c est pareil. Je suis aller à hanoï, il y a beaucoup d expatrié. Il faut juste être sociable....
Date de l'expérience : 08/07/2018

Re: Le Vietnam sans parler vietnamien?

Signaler
Tigre de feu
Il y a 7 mois
,, Du grand n importe quoi vôtre réponse. Je suis partis en chine sans parle un mot d anglais ou de chinois pendant 1 mois et tous c est bien passé. Rien de mieux que d être sur place pour apprendre une langue. Le Vietnam c est pareil. Je suis aller à hanoï, il y a beaucoup d expatrié. Il faut juste être sociable....
Date de l'expérience : 08/07/2018


Bonjour,

N'importe quoi...... ce n'est pas renseigner gens que de dire qu'il faut être sociable...... - non, aller au Vietnam sans comprendre et parler le vietnamien, ce n'est guère  possible... - au nord, j'y ai passé des années et ma foi on arrive à se débrouiller.... j'ai pas dit échanger culturellement, à minima, demander sa route, faire des courses, mais au sud, c'est impossible, ce n'est pas une langue, ce sont des pepillements d'oiseaux....... même chez moi où on parle la langue du nord, le sud vietnamien de la rue est très difficile.

Tigre de feu


Date de l'expérience : 15/03/2018

Re: Le Vietnam sans parler vietnamien?

Signaler
Akane Zhu
Il y a 7 mois
Après avoir  résidé un an à Ho Chi MInh, j'arrive enfin à ordre dans les restaurants, demander la direction, compter...le vietnamien de base, la prononciation m'est très difficile. Mais heureusement avec l'aide des amis locaux on se débrouillera...

Re: Le Vietnam sans parler vietnamien?

Signaler
Roler
Il y a 7 mois
Une solution possible : prendre contact avec l'Alliance Française. C'est LA meilleure solution pour devenir bilingue. Vous trouverez sur place des Vietnamiens et des Français bilingues qui sont enseignants ou étudiants dans les deux langues et vous ferez des rencontres intéressantes.
L'Alliance Française dispose de deux établissements (Hanoï et HCM). Pour les adresses, contactez l'ambassade de France au Vietnam. Bonne chance. 

Re: Le Vietnam sans parler vietnamien?

Signaler
larsay
Il y a 7 mois
Ca ne s'appelle plus l'Alliance Française, mais l'Espace, et les cours sont impec. Ceci dit, avec 6 tons, apprendre le viet, ce n'est pas un cadeau (sauf avec une petite viet !!). En plus, les Viets parlent très vite. Ceci dit, on acquiet assez rapiodement un vocabulaire de base, et, les locaux étant extrêment serviables, il m'est arrivé maintes fois qu'un(e) jeune parlant anglais m'aide sans que je lui demande.
Date de l'expérience : 20/07/2018

Re: Le Vietnam sans parler vietnamien?

Signaler
Roler
Il y a 7 mois
Bonjour Larsay - Excusez moi pour ce scripto lapsus. Je suis resté vieux jeu et persiste à désigner Alliance ou Saïgon des entités qui ont officiellement changé de noms. L'existence des 6 tons (ou 5 selon les spécialistes) explique pourquoi les gens du nord, du centre et du sud ont parfois du mal à se comprendre oralement. L'usage de la totalité des tons existe surtout au nord. Alors, pour bien comprendre et oraliser les tons, il faut fréquenter une (un) nordiste. Vous pouvez alors capter le sens des conversations avec des locuteurs du centre et du sud car ces derniers zappent certains tons et je dois reonnaître que le pire sont les locuteurs du centre et Tigre de Feu sera d'accord sur ce sujet.

Bons Plans Voyage Vietnam

Voyage Vietnam

Services voyage