Forum Namibie

Travailler dans une réserve ou un parc en afrique

53 réponses

Dernière activité le 08/11/2018 à 21:17 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
L'Inconnu
Le 05 septembre 2011
Je vais tenter d'expliquer ma situation aussi brièvement que possible, mais je ne parle pas en touriste.Depuis tout petit je suis passionné par les lions. Ayant grandi, je suis fasciné par les félins en général et je pourrais étudier sur n'importe quel félin, car une grande majorité d'espèces félines sont menacées voir en danger critique d'extinction, même les lions contrairement à ce que pourrait penser "monsieur tout le monde". Bref, à mes 15-16 ans j'ai voulu tenter des choses, imposer mon choix dans les formations, mais les parents n'aidant pas, j'ai perdu trop de temps de ma vie à trouver de quoi m'en sortir, et surtout un truc qui m'est cher, car je suis pas très adepte de la méthode d'enseignement en école. J'ai donc passé par une seconde STI puis une première Littéraire avant d'être un minimum écouté et guidé vers une voie un peu plus adaptées à mes attentes, et encore c'est un grand mot. J'ai donc fait une formation sur deux ans (2009-2011): BTA Gestion de la Faune Sauvage.


Petit détail: aux portes ouvertes de l'école "Le Cluzeau", j'avais précisé mes passions et j'avais demandé si y'avait possibilité de réaliser la période de stage de 3 mois en Afrique, on m'avait assuré que oui jusqu'à ce que je sois à 1 mois après la rentré où l'on me dit que le stage ne doit se passer qu'en Europe et en France de préférence. Je suis dégouté mais je me démonte pas et je me met à faire toutes les associations et tous les organismes possibles touchant à la préservation du Lynx, j'essaye France, Belgique et Suisse mais rien. Et les profs ne m'ont jamais aidé ou expliqué pourquoi autant d'échec. ce n'est que lors d'une sortie en décembre au bassin d'arcachon où l'on rencontre Mr Yan Toutain qui travaille à la LPO et qui m'explique que ces échecs sont du au fait que ces agents ne veulent pas mouiller d'étudiants en dessous du niveau bac +2 car dans le domaine c'est pas rare qu'ils soient menacés de mort par les braconniers et ceux qui refusent de voir lynx, ours ou loup chez eux. je passe ma longue période de galère et le fait que j'ai trouvé un stage de dernière minutes (deux semaines avant le début de la période), et que ce stage fut au final très intéressant. C'est donc à la fin de ma formation qu'alors que je cherchais un plan de secours à une autre formation, que je tombe sur de l'écovolontariat en afrique qui précise NOIR sur BLANC que les stagiaires de BTA GFS peuvent intervenir dans le cadre de leur stage. J'avais la rage, alors je fais de la mauvaise pub pour cette foutue école dont les profs étaient incompétents (à part mon prof d'écologie qui m'a bcp appris et qui m'a épaulé).


Hormis l'école, j'ai aussi bcp mal vécu cette période, étant le seul écolo de la classe face à une douzaine de chasseur/pêcheur à la mentalité douteuse. Aujourd'hui je me suis lancé dans une formation au Canada (Québec) nommé "Protection et exploitation de territoires fauniques" à l'école de Duchesnay (très bonne école et qui a déjà accueilli beaucoup de français comme moi). Pourquoi cette formation? Parce que dans un système qui te dit que si tu n'as pas de formation tu es rien, et que le bénévolat c'est bien beau mais ça fait pas vivre, je me suis dit que ça me ferait un bagage. mais j'ai des doutes aujourd'hui. Outre le côté "techniques de survie en milieux éloignés", je me retrouve dans une nouvelle classe d'une douzaine d'invidu qui chasse et qui pêche (heureusement déjà la mentalité n'a rien à voir et ils sont un peu plus intéressants disons). Heureusement pour moi qui refuse d'abattre un animal sauvage, la chasse ne se déroule que du 22 aout au 30 novembre 2012, donc j'ai un peu de temps devant moi.


Ce que je voudrais expliquer, c'est mon dégout de voir que les seules formations qui existent dans l'environnement, sont uniquement de la gestion. Vous me direz que j'ai fait que deux formations et ce dans des pays occidentaux qui fonctionnent ainsi, mais si jamais je voulais me faire une place dans l'environnement en Afrique ce serait par des études supérieurs pour finir politicien environnemental à deux francs six sous comme on dit. Moi ce que je veux c'est apprendre sur le terrain, ce qui m'intéresse le plus c'est l'écologie (la matière, la connaissance des écosystèmes et des relations biotiques/abiotiques) et l'éthologie (étude du comportement animal), mais également les actions de suivi des populations d'espèces menacées et tout ce qui en peut en découler. Alors aujourd'hui, je ne veux plus perdre de temps, et je veux réaliser mon but que j'ai depuis plus de 6 ans qu'est de participer à la protection de la faune africaine. Vous vous doutez que j'ai jamais pu étudier le lion "concrètement", dans le sens "sur le terrain", oui, mais je n'ai pas fait que regarder des reportages bidons romançant une nature qui reste sauvage. Je suis barricadé de documentaires animaliers sur les lions (je commence même à me tenter sur des documentaires anglais qui ne sont pas traduits), de livres mais également une véritable encyclopédie du lion. j'ai même quelques livres et autres sur la faune africaine en générale et à l'époque où j'avais la play 3 je jouait à Afrika (mdr le fou).


Bref, tout ça pour dire que je voudrais savoir si quelqu'un pouvait me renseigner: je cherche une réserve naturelle (privée ou non), un parc national ou privé où je pourrais faire ma demande afin d'y travailler et d'apprendre enfin un côté "purement" protection et surtout apprendre ce qu'aucune formation ne pourra m'apprendre. Je comprend l'anglais écrit en général, et je pense me débrouiller à l'écrit de mon côté, pour l'oral j'ai déjà écouté toute une série en anglais uniquement et sans sous titre, et je comprenais à moitié disons. Et le fait que ce soit une série ça m'aider un peu. Donc si jamais il est impératif de parler anglais, je ferais en sorte de l'apprendre le plus vite possible, mais j'ai déjà 2 ou 3 réserves où ils parlent aussi français dont une où le proprio parle français et ça m'intéresserais, je vais les contacter d'ici peu, mais en attendant, si quelqu'un peu me donner des conseils et renseignement utiles au vu de ce que j'ai raconter, je vous remercie. Je précise également que je ne veux pas y aller pour une durée déterminé.


Merci.




Grimaux Jordan

réponse à Jordan

Signaler
ANNICK
Il y a 7 années
Bonjour,



En Afrique, je ne connais que le volontariat dans les centres privés



du style Harnas fondation en Namibie



Cheetah Conservation Found



ou Hoedspruit endangered Centre en Afrique du sud (celle ci je la conseille les yeux fermés car je la connais. Va voir leur site)



Le seul problème c'est que pour faire ce volontariat, tu payes!!!!!!!



A plus

Annick

Pas ce que je cherche

Signaler
L'Inconnu
Il y a 7 années
Bonjour,

les deux centres que tu me proposes là sont intéressant, mais j'ai déjà fait quelque recherches à ce propos et j'avais déjà trouvé d'autres progemmes du genre tout aussi intéressant. Mais ce n'est pas ce que je cherche, je cherche un emploi pour vivre enfin de ma passion, pour enfin être dans une structure dans laquelle je veux être depuis longtemps. Bien sûr ça fait un plus dans les bagages comme on dit, mais à 21 ans si je pouvais éviter de passer par la case "vider son compte en banque" avant de pouvoir travailler de ce qui fait tout mes intérêts... En tout cas merci pour la réponse...

branchée Guépard

Signaler
BIPI
Il y a 7 années
Bonjour,



je confirme ce que dit Annick; étant très branchée guépard, en Namibie, tu ne trouveras rien de gratuit en volontaite tout comme en qualité d'étudiant/chercheur; de plus il faut bien maitriser l'anglais oral pour raison de sécurité et pourtant le guépard n'est pas un félin menaçant pour lhomme...alors pour les lions!!!... sécurité oblige, il te faudra un anglais couramment parlé.

Bon courage

BIPI

réponse à BIPI

Signaler
L'Inconnu
Il y a 7 années
Je m'en doute, je vais faire en sorte de l'apprendre elle plus vite possible, mais en attendant j'ai 3 lieux dans des réserves différentes où ils parlent aussi français, je les ai contacté et j'attends leur réponse, je vous direz ce qu'il en est, merci à toi BIPI

réponse à l'inconnu

Signaler
cocoandco009
Il y a 7 années
Coucou,

Je suis comme toi passionnée par les animaux depuis toujours et j'aurais aimé aussi travailler de ma passion. La vie en a décidé autrement et j'ai bossé dans un bureau pendant près de 14 ans. J'ai mainteant 40 ans, j'ai perdu mon job et jai décidé d'enfin vivre de ma passion. Mais je me suis vite aperçue que sans diplome ni compétences particulière il est très difficile de travailler avec les animaux si ce n'est effectivement en tant que bénévole. Et encore, il faut payer pour! J'ai donc décidé de partir en Namibie tavailler pour la fondation Naankuse comme bénévole. Et qui sait je faerai peut-être des rencontres intérressantes! Sinon, je voulais te dire à toi qui est encore jeune de bien réfléchir et de reprendre peut-être des études de vétérinaire ou biologiste et après tu trouveras ce que tu cherches...

Na ankuse

Signaler
BIPI
Il y a 7 années
bonjour,



fais nous un petit post sur ton expérience à Na ankuse quand tu reviendras, j'ai hate de savoir; je projète d'y aller aussi dans un futur que j'espère proche!

BIPI

réponse à BIPI

Signaler
cocoandco009
Il y a 7 années
Je n'y manquerai pas crois moi! Je pars dimanche et j'ai très hâte!!!

A bientôt



Coco

travailler pour la préservation de la faune

Signaler
Cheetah1994
Il y a 6 années
bonjour à tous je sais que ça fait un petit moment que vous avez discutez sur ce forum mais venant tout juste de vous lire je me suis rendue compte que je veux exactement la même chose que vous ! partir en Afrique pour acquérir de l'expérience que l'on ne peut pas avoir à l'école . Moi je suis passionnée par les félins et plus particulièrement les guépards . J'ai 19 ans et en première année licence de biologie . J'aimerai savoir ou vous en êtes à présent . Etes vous partie en Afrique ? Si oui comment ça s'est passé ?


J'attend votre réponse avec impatience
Cordialement
Cheetah1994

non pas encore en afrique

Signaler
L'Inconnu
Il y a 6 années
Non, je ne suis toujours pas en afrique meme si ça reste le projet final. J'ai arrêté d'harceler les asso, parcs et réserves après avoir parler par téléphone avec un français déjà établi au kenya qui a sa réserve avec sa femme et un guide kenyan. Il m'a expliqué la difficulté de s'y établir (même si on a de lourdes études, ça ne fait pas tout), à cause du salaire et des conditions de travail exigeantes, le fait que la plupart ont des contrats les obligeant à privilégier les locaux, que justement les locaux ont toutes les connaissances suffisantes, parce que 10 ans d'études en classe ne remplace pas une seule année de terrain etc. Bref, il m'a expliqué que le mieux pour s'y établir c'est en venant en touriste et en établissant des contacts (et en démontrant une très forte motivation), soit en faisant de l'écovolontariat, mais c'est souvent cher, parce que j'ai beau eu chercher, la plupart du temps tous les frais sont à notre charge et on est bénévole, donc on a le billet d'avion, la bouffe et parfois le loyer à payer, sans être payé... donc bon... c'est un investissement de temps et d'argent.

travailler en réserve

Signaler
ANNICK
Il y a 6 années
Bonjour,



Oui il faut une sacré dose de volonté. J'ai pu discuter avec des Volonteers (c'est comme celà qu'om appelle ces gens qui bossent dans ce genre d'endroit).

Ces volontaires travaillaient soit à Harnas, soit à Naankuse en Namibie.



D'après leur dire, Ils y sont allés pour s'occuper des félins et autres. En fin de compte tu passes tes journées à réparer clotures, points d'eau et à enlever la merde dans les parcs où sont les animaux. Par personne tu payes en général dans les 1500 euros pour 14 jours. On te loges, on te nourrit et tu bosses...et tu payes encore ton billet d'avion en plus.



Franchement je ne vois pas ce que tu apprends vraiment au sujet des félins et autre!

J'ose espérer que d'autres endroits offrent de meilleures conditions!



A+

Annick

oui c'est abusé

Signaler
L'Inconnu
Il y a 6 années
C'est de l'arnaque, purement et simplement, des "attrape-nigauds" comme on dit, et pour être franc, si je suis pas du genre à la jouer perso, si jamais je trouve une asso, une combine, une astuce, un service ou autre qui me permet de travailler réellement sur le sujet (félin ou autre mais de manière permanente ou indéterminée), à moins qu'il y ait des tonnes de places disponibles, je vais garder ça pour moi... Mais en tout cas j'ai rien trouver du genre, nous vivons aujourd'hui dans un monde où tu n'as rien sans rien, à comprendre sans diplome et années d'études. Pourquoi la simple pure motivation ne suffit plus au maitre pour avoir envie d'enseigner à l'élève? Avec en plus l'occident qui pille et exploite l'afrique comme bon lui semble, dur dur de s'y établir pour protéger l'environnement, chose que justement les gouvernements et multinationales détruisent...

j'ai trouvé une asso

Signaler
Cheetah1994
Il y a 6 années
J'ai trouvé une association " wep " qui propose des voyages dans le monde entier pour participer à la préservation de la faune , bon ce n'est pas sans limite de temps mais je trouve que c'est une bonne expérience et comme tout ça a un prix . Et travailler dans des zoos ou des parcs nationaux en France ça en vous intéresse pas ? Moi c'est ce que je veux faire .

attention au quiproquo

Signaler
L'Inconnu
Il y a 6 années
Le fait que je veuille préserver la nature sauvage partout à travers le monde, notamment en afrique, ne veut pas dire que je ne veux pas le faire en france, j'ai justement rendez-vous avec une assoc chez qui j'ai fait mon stage durant mon BTA, mais travailler ici restera temporaire, car entre préserver des espaces sauvages primaires qui ont une richesse biologique inégalée, et préserver quelques espèces encore résistantes à l'invasion de l'homme dans des forêts jardins qui n'ont rien de purement naturel, mon choix est vite fait. Je suis quelqu'un de sauvage qui aime le sauvage et voir la nature progresser d'elle-même, pas la voir sous l'emprise de l'homme qui se prend pour le créateur d'une nature qu'il érige selon ses envies, et même plus ses besoins.

je ne suis pas d'accord

Signaler
Cheetah1994
Il y a 6 années
Evidemment que voir la faune dans son espace naturel est bien plus beau que dans des zoos . Avant ! les espaces naturels sont peuplés de braconniers , chasseurs , fermiers ... qui ne pensent qu'à tuer ces animaux . C'est pourquoi les zoos et les parcs naturels sont une chance de faire changer les pensées des gens et malheureusement c'est que dans les zoos qu'ils sont en sécurité .Je veux travailler avec les animaux dans les zoos pour leur donner une chance de vivre sans crainte dans des enclos qui se rapprochent le plus possible de leur espace naturel et je trouve que les professionnels avant moi ont fait un magnifique travail , les zoos ne sont plus comme avant , tout ce que l'ont c'est que les animaux s'adaptent le plus facilement possible pour pouvoir un jour les relâcher lorsque les circonstances le permettront.

justement ce que je déteste

Signaler
L'Inconnu
Il y a 6 années
Pour avoir étudier, travailler dans l'environnement, et avoir fait plus de 5 zoos dont le meilleur et le plus ancien de france, je peux affirmer que je déteste et que je n'y remettrait plus les pieds. les enclos sont infiniment trop petit, et ce pour toutes les espèces, la plupart développent même des dépressions et tournent constamment dans leur cage, ils ne se nourrissent pas, on les nourrit, ils perdent donc leur instinct naturel, et enfin, ils ne sont pas à leur place. Avez-vous déjà vu un guépard sous la neige? Non. Si les lions peuplaient avant la terre entière, tous aujourd'hui proviennent de l'afrique centrale et sud ou de l'asie, mais pas du canada ou de la russie, alors si eux comme certaines espèces peuvent se radapter au climat, c'est pas demain la veille que les lions seront remis en nature dans nos forêts, ça ne fait donc que promouvoir la capture d'animaux en afrique pour soit disant sensibiliser les gens tout en entrainant le déclin de l'espèce en afrique, parce que oui ils te parlent d'action de réintroduction, mais face au nombre d'animaux tués, c'est insuffisant. Il faut prendre les problèmes à leur base et arrêté de faire croire à un espoir maquillé. Et si je dis "soit-disant" pour la sensibilisation, c'est parce que les gens, en très grande majorité, ne vont pas au zoo pour se soucier de la cause de ces espèces, mais s'imprégner d'une culture "je veux voir de l'exotique et je me fou des espèces qu'il y a chez moi", tout en développant un caractère égocentrique en comparant les animaux à lui, ou lui aux animaux, dans un sens "on est supérieur", ou alors "je suis comme le roi de la jungle". Les zoos sont pour moi qu'une mascarade.

chacun a son opinion

Signaler
Cheetah1994
Il y a 6 années
Je regarde énormément des docs animaliers et je trouve que dans les zoos ils font du bon boulot , il y a des naissances c'est bien que les animaux s'adaptent malgré le changement . Et c'est fini on ne prend plus d'animaux dans la nature pour les mettre dans des zoos , c'est des animaux qui ont été soit récupéré dans des familles qui s'en servait comme animaux de compagnie , d'autres zoos etc .... Ils font des plus en plus des grands enclos pour ces animaux . Et puis dans la nature ils se font décimer combien d'espèces ont leur population en plus grande quantité dans les zoos que dans leur espace naturel ? Beaucoup comme le tigre . Avant oui les zoos c'était juste " faire jolie " mais plus maintenant ils ont tous des domaines de préservation , le zoo que je connais et que je visite préserve le guépard . Les espaces naturels n'en sont plus tout est clôturé .

pas suffisant

Signaler
L'Inconnu
Il y a 6 années
Je ne dis pas le contraire, mais regardez la taille de domaine vitale et de territoire d'un animal et regarder la taille de son enclos. Et ce n'est pas en les enfermants dans des cages de fausse nature qu'on règle le problème de la réduction de l'habitat, surtout que par soucis de bonne conduite on parle beaucoup du braconnage alors que la raison première de la diminution des populations c'est la destruction de leur habitat, la fragmentation etc. Je dis juste que le zoo n'est pas une solution, surtout quand le public se contente de regarder comme un produit de consommation.

oui c'est vrai

Signaler
Cheetah1994
Il y a 6 années
Vaut mieux les préserver dans des zoos et de pouvoir tenter des réintroductions que rien . De toute façon les hommes ne reculeront jamais au profit de la faune . La seule solution est d'apprendre aux gens de vivre avec la présence de cette faune . Je pense qu'ils sont capables de s'adapter homme ou animal .

idyllique

Signaler
L'Inconnu
Il y a 6 années
C'est idyllique que de croire ça, mais bon, ils disent que l'espoir fait vivre...

l'optimisme

Signaler
Cheetah1994
Il y a 6 années
il faut toujours être optimiste dans la vie .

je suis en retard

Signaler
la-réveuse
Il y a 4 années
salut je sais que ça fait longtemps que personnes ne parle ici, mais voila je voulais savoir où ça en été pour toi L'inconnu ?

Moi je prefère les éléphants et j'ai également fait beaucoup de recherche, aucunes n'a donnée de résultats ..

J'en ai perdu toutes motivations, pour quoi que ce soit !

L'afrique était mon rêve mais j'ai envoyé mails, lettres en vain...

Contrairement  à certains d'entre vous, la France ne m'interresse pas, j'ai aucunes envies de rester dans ce pays, je veux partir loin voir, suivre, apprendre des populations qui connaissent, vivent dans ces pays où les animaux sauvages sont présents.
Je veux découvrir à la fois la culture, mais aussi les animaux, quels qu'ils soient, même si les éléphants sont ceux que je préfère !

voilà, moi aussi j'ai fait mes recherches, et je n'ai egalement rien trouvé.

Je continu mes recherches, mais plus ça va, moins je garde l'espoir de pouvoir un jour trouver ...

Difficile

Signaler
L'Inconnu
Il y a 4 années
Disons que depuis j'ai fait une formation dans l'environnement au Québec. Qu'à partir de mon retour en france pour un emploi dans l'environnement j'ai été encore plus dégouté. Parce que la france je sature, entre la mentalité individualiste, obnubilée par les médias et la xénophobie, la peur du terrorisme tout ça, j'en ai ma claque. Au québec les gens sont chaleureux, ils aident leurs voisins plutôt que de les jalouser, et puis côté nature: bordel que c'est beau.

À part ça en france mon seul emploi dans l'environnement c'était "agent d'espace naturel", mais dont ma tâche à 90% était de débroussailler, seul, sans équipement de sécurité, pour une association dirigée par un couple sénile. Bref, en terme d'expérience pro, y'a mieux.

J'ai également fait un safari photo au Kenya (avec Melting Pot Safari, que je recommande), et même si j'étais conscient de la situation du pays (en terme de situation politique, de pauvreté et de précarité de la faune sauvage qui régresse sur tout le continent), bah j'ai eu un cruel goût de la réalité. Entre la misère absolue des gens, les déchets omniprésents même dans les patelins les plus reculés, et puis le côté parfois "parc d'attraction" quand plusieurs véhicules s'ammonscèlent autour d'une scène, ce n'est pas l'Afrique de rêve qu'on voit, mais une Afrique misérable et en danger.

Bref, depuis, ce n'est pas que je ne veux plus y retourner, au contraire, j'ai vu des choses extra-ordinnaires, magnifiques, et si j'avais l'occasion d'aider à la préservation d'un tel patrimoine, je ne dirais pas non. Malheureusement, si tu n'as pas de gros diplômes et un anglais parfais, ou alors si tu n'as pas un pécule monstre pour faire du volontariat, tu te feras jamais embaucher comme à l'épicerie du coin.

De plus, c'est triste à dire mais l'Afrique est le continent de l'esclavage, la guerre et l'exploitation (forestière et pétrolière), comment protéger une espèce quand face à toi tu as les plus grandes puissances mondiales prêtes à détruire un peuple pour installer leur usine?

Je ne suis pas pessimistes et je ne dis pas que c'est trop tard ou impossible, mais ce n'est pas en postulant ou en faisant des demandes là-bas que t'arrivera à tes fins.

Sur ce, bon courage, moi actuellement mon objectif c'est toujours de découvrir le monde et de participer à la sauvegarde de cette belle planète, et je commencerais bien par retourner au Canada pour ça ;)

merci de ta réponse

Signaler
la-réveuse
Il y a 4 années
bonsoir,

J'ai bien lu ta réponse.

Par rapport à la France, c'est justement ça qui ne me plait pas chez les français, et je le savais bien.

Personnellement je sais que si je fais ce qui me plait, la précarité et la pauvreté ne me feront pas peur. Quant aux multiples déchets, malheureusement dans ces pays les poubelles ne sont pas les plus présentes ... 

Pour les diplômes ... je suis loin d'avoir ce qu'il faut, j'ai tout juste le bac et une année passée à chercher ce que je veux faire .. Pour les diplômes dans le domaine animalier c'est galère en France.

Tu crois que je pourrais obtenir un stage ou quelque chose dans le genre, dans une reserve, un parc ou n'importe quoi y ressemblant en Afrique ou ailleurs ?
Après je ne sais pas comment chercher ..

Et toi tu en es où ?
Tu as trouvé quelque chose ?

rien de neuf

Signaler
L'Inconnu
Il y a 4 années
Un conseil que m'a donné Tony Crocetta en personne, c'est de t'essayer en postulant dans les pays africains francophones, mais là encore, gare à toi, car certains pays sont instables politiquement et le danger de mort est parfois très sérieux, j'ai la belle mère de mon frère qui vient d'immigrer en france à cause de la guerre en centre afrique...

Moi ça bouge pas, je pète un cable...

c'est pas facile mais ...

Signaler
la-réveuse
Il y a 4 années
?.. " Quand on aime on ne compte pas "  , bon oui risquer c'est vie à même pas 20 ans c'est pas la meilleure idée mais.. je sais pas toi mais moi ca m'attire tellement que je pourrait prendre le risque car la préservation de ces animaux ne se fera pas seule ....

Je suis absolument contre toute violence envers les animaux,  et rienque l'idée que certains sont tués pour 2 défenses .. ca me révolte ..

J'ai vu un commentaire sur un autre forum, je pense que c'est toi :

Non, pas encore, j'ai depuis fait une formation en environnement au Québec puis je suis revenu en france depuis février et j'ai été embauché dans une asso où j'avais fait un stage mais je regrette de ne pas être resté au Québec, 1 parce que l'environnement en france ça me dégoute toujours autant si ce n'est plus, et qu'en plus l'asso est gérée par un directeur marié avec la présidente et c'est magouille et compagnie et se foutent de la gueule de leurs employés. Cependant lors de mes demande d'emploi en afrique quand j'étais encore au québec, j'ai établi un contact avec un photographe pro qui fait des safaris photos là-bas et je vais juste faire une de ses formules en janvier avec mon père sur 10 jours. Je compte bien en profiter pour discuter avec lui sur les possibilités pour s'établir là-bas. À voir...

Tu as pu partir ??

oui c'est moi

Signaler
L'Inconnu
Il y a 4 années
Oui c'est moi, et oui j'ai pu faire une formation au québec mais je suis rentré depuis janvier 2013 déjà.

Pour ce qui est de la sauvegarde de la nature, je dis juste qu'il est possible de le faire sans risquer sa vie. Attention, je critique pas ceux qui le font, comme certains activistes greenpeace (ou autre) et qui vont à l'encontre de ceux qui détruisent la nature. Y'a 5 ans je t'aurais dit "à la vie à la mort", quand tu n'as que toi sur qui compter, ok, mais quand tu fondes une famille, quand tu as une femme, quand tu as des projets, te dire "risquer ma vie pour une cause qui semble perdue, ou me concentrer sur le bonheur des miens?" Je dis pas non plus qu'il n'y a plus rien à faire, mais quand tu as conscience de l'ampleur des dégâts, du monopole sur la population de ceux qui causes les dégâts, tu es parfois un peu trop réaliste...

je comprend

Signaler
la-réveuse
Il y a 4 années
Je comprend bien, et quand je disais ça je ne dirais pas ça pour toi, ce n'ai que mon avis personnel pour le moment,  meurette que cela changera, mais pour l'instant ce qui m'intéresse est mon avenir et ces animaux ..

je comprends

Signaler
L'Inconnu
Il y a 4 années
d'accord, oui je comprend, courage :)

J'en profite pour faire un peu de publicité. Je prévois de faire une exposition photo nature sur mes 6 années passées. Pour cela il me faut un certain budget, à commencer par le développement et l'encadrement des photos. C'est pourquoi j'ai lancé un projet de mécénat sur kisskissbankbank.

Voici le lien:

www.kisskissbankbank.com/fr/projects/exposition-photo-nature

Merci d'avance :)

bonjour bonjourrrrrrrrrrrrrr

Signaler
mariepop001
Il y a 2 années
Etant une grande passionnée depuis petite également je souhaite ouvrir ma propre réserve , et m'entourer de personnes convaincues et convaincantes dans leur travail et surtout dans la passion et l'amour des animaux... des personnes qui souhaitent être partant dans cette aventure avec moi ! et toi ? alors ces recherches ? ces contacts ?? Ou en est tu ?? 

Ouvrir un refuge

Signaler
cocoandco009
Il y a 2 années
Coucou.. je suis intéressée! Tu habites où? 

Pas au Kenya

Signaler
L'Inconnu
Il y a 2 années
Bonjour, pour répondre à cocoandco, je suis en France, mais dans l'espoir de quitter rapidement ce pays pour le Québec.

Loin de là

Signaler
L'Inconnu
Il y a 2 années
Coucou, pour te répondre j'en suis loin, enfin j'ai eu le plaisir de faire un safari photo au Melting Pot Safari géré par Tony Crocetta. Autrement je suis d'avantage dans l'optique de m'établir au Québec qu'au Kenya...

travailler das une réserve

Signaler
Wildgypsy
Il y a 2 années
salut marie, je suis trés interesser comment peut on te contacter, et c'est ou que ça se passe? mercii

en attente de votre réponse.

Re: bonjour bonjourrrrrrrrrrrrrr

Signaler
AudreyBona
Il y a 2 années
Bonjour,

Je suis intéressée par ce projet, où en êtes-vous, puis-je vous aider?

Merci

Re: Travailler dans une réserve ou un parc en afrique

Signaler
bilieofmoon
Il y a 2 années
Egalement intéréssée par le projet! 

Actuellement je suis des "cours" avec l'ifsa, comme vous je rêve de me mettre au services de la cause animal.
Pour la france, je pense que des choses bien s'y font, LPO, centre de soin à la faune sauvage en tout genre (c'est ce que j'aime moi, les centres de soins) etc. mais c'est énormément tourné vers l'ornithologie, c'est pas que j'aime pes les oiseaux bien au contraire, c'est pas ce que je préfère c'est tout. De toute façon avec le budget qu'ont ses prauvres associations je suis pas prête de trouver du travail, j'ai déjà du mal à trouver des stages... 

système pourri hein? moi je suis pas du tout douée pour les études, je pense pas être plus bête qu'une autres, mais mettez moi sur une chaise à écouter de façon passive toute la journée et je me sens comme un loup en cage. Pourtant j'apprends extréement vite sur le terrain... 

Je pensais que des pays comme l'Afrique permettrai justement d'autre alténative mais à en jugé par vos expériences, il semblerai que je me sois fais des illusions... peut être qu'éffectivement à plusieurs amoureux des animaux nous pourrions créer quelque chose de différent, un vrais projet? 

Re: Travailler dans une réserve ou un parc en afrique

Signaler
Un-reve
Il y a 2 années
Salut j ai 15 presque j ai lut toute vos convo est je voie qu on partage tous le même rêve bosse avec nature. Du haut de mes 14 ans j ai déjà eu la chance d'avoire pus toucher un lion est partire 2 foi en Afrique j ai eu des contacte inoubliable avec les ranger la haut bref tout sa pour vous demander ou vous en étes en se moments est si vous avez des conseille a me donner même si je suis encore jeune je veux realiser mon rêve a tout prit est a montre a se qui croie pas en moi que j ai pus y arrive (désole pour les fautes)

Re: Travailler dans une réserve ou un parc en afrique

Signaler
BIPI
Il y a 2 années
Bonsoir,

Ton rêve est formidable et c'est bien d'y penser maintenant.

Un incontournable auquel tu dois penser dès maintenant car il est le problème fondamental de nombreux candidats.. (français); c'est la maitrise de la langue anglaise, c'est totalement fondamental et là, penses-y dès aujourd'hui, tous les jours, bosse au collège...le bilinguisme (oral tout particulièrement) t'ouvrira de nombreuses portes et même très vite...plus tu prendras de l'âge, plus cela deviendra un handicap...surtout qu'il  y a un point sécurité qui ferme les portes très rapidement dans ce domaine.

BIPI

Re: Travailler dans une réserve ou un parc en afrique

Signaler
Un-reve
Il y a 2 années
merci BIPI pour ton conseille j ai du mal en anglais mais je vais prendre des court pour m améliore on a qu'une vie est je veux surtout pas manque ma chance je vais me donner a fond est j espere y arriver

Re: Travailler dans une réserve ou un parc en afrique

Signaler
Tanit
Il y a 2 années
,, Je vais tenter d'expliquer ma situation aussi brièvement que possible, mais je ne parle pas en touriste.Depuis tout petit je suis passionné par les lions. Ayant grandi, je suis fasciné par les félins en général et je pourrais étudier sur n'importe quel félin, car une grande majorité d'espèces félines sont menacées voir en danger critique d'extinction, même les lions contrairement à ce que pourrait penser "monsieur tout le monde". Bref, à mes 15-16 ans j'ai voulu tenter des choses, imposer mon choix dans les formations, mais les parents n'aidant pas, j'ai perdu trop de temps de ma vie à trouver de quoi m'en sortir, et surtout un truc qui m'est cher, car je suis pas très adepte de la méthode d'enseignement en école. J'ai donc passé par une seconde STI puis une première Littéraire avant d'être un minimum écouté et guidé vers une voie un peu plus adaptées à mes attentes, et encore c'est un grand mot. J'ai donc fait une formation sur deux ans (2009-2011): BTA Gestion de la Faune Sauvage.


Petit détail: aux portes ouvertes de l'école "Le Cluzeau", j'avais précisé mes passions et j'avais demandé si y'avait possibilité de réaliser la période de stage de 3 mois en Afrique, on m'avait assuré que oui jusqu'à ce que je sois à 1 mois après la rentré où l'on me dit que le stage ne doit se passer qu'en Europe et en France de préférence. Je suis dégouté mais je me démonte pas et je me met à faire toutes les associations et tous les organismes possibles touchant à la préservation du Lynx, j'essaye France, Belgique et Suisse mais rien. Et les profs ne m'ont jamais aidé ou expliqué pourquoi autant d'échec. ce n'est que lors d'une sortie en décembre au bassin d'arcachon où l'on rencontre Mr Yan Toutain qui travaille à la LPO et qui m'explique que ces échecs sont du au fait que ces agents ne veulent pas mouiller d'étudiants en dessous du niveau bac +2 car dans le domaine c'est pas rare qu'ils soient menacés de mort par les braconniers et ceux qui refusent de voir lynx, ours ou loup chez eux. je passe ma longue période de galère et le fait que j'ai trouvé un stage de dernière minutes (deux semaines avant le début de la période), et que ce stage fut au final très intéressant. C'est donc à la fin de ma formation qu'alors que je cherchais un plan de secours à une autre formation, que je tombe sur de l'écovolontariat en afrique qui précise NOIR sur BLANC que les stagiaires de BTA GFS peuvent intervenir dans le cadre de leur stage. J'avais la rage, alors je fais de la mauvaise pub pour cette foutue école dont les profs étaient incompétents (à part mon prof d'écologie qui m'a bcp appris et qui m'a épaulé).


Hormis l'école, j'ai aussi bcp mal vécu cette période, étant le seul écolo de la classe face à une douzaine de chasseur/pêcheur à la mentalité douteuse. Aujourd'hui je me suis lancé dans une formation au Canada (Québec) nommé "Protection et exploitation de territoires fauniques" à l'école de Duchesnay (très bonne école et qui a déjà accueilli beaucoup de français comme moi). Pourquoi cette formation? Parce que dans un système qui te dit que si tu n'as pas de formation tu es rien, et que le bénévolat c'est bien beau mais ça fait pas vivre, je me suis dit que ça me ferait un bagage. mais j'ai des doutes aujourd'hui. Outre le côté "techniques de survie en milieux éloignés", je me retrouve dans une nouvelle classe d'une douzaine d'invidu qui chasse et qui pêche (heureusement déjà la mentalité n'a rien à voir et ils sont un peu plus intéressants disons). Heureusement pour moi qui refuse d'abattre un animal sauvage, la chasse ne se déroule que du 22 aout au 30 novembre 2012, donc j'ai un peu de temps devant moi.


Ce que je voudrais expliquer, c'est mon dégout de voir que les seules formations qui existent dans l'environnement, sont uniquement de la gestion. Vous me direz que j'ai fait que deux formations et ce dans des pays occidentaux qui fonctionnent ainsi, mais si jamais je voulais me faire une place dans l'environnement en Afrique ce serait par des études supérieurs pour finir politicien environnemental à deux francs six sous comme on dit. Moi ce que je veux c'est apprendre sur le terrain, ce qui m'intéresse le plus c'est l'écologie (la matière, la connaissance des écosystèmes et des relations biotiques/abiotiques) et l'éthologie (étude du comportement animal), mais également les actions de suivi des populations d'espèces menacées et tout ce qui en peut en découler. Alors aujourd'hui, je ne veux plus perdre de temps, et je veux réaliser mon but que j'ai depuis plus de 6 ans qu'est de participer à la protection de la faune africaine. Vous vous doutez que j'ai jamais pu étudier le lion "concrètement", dans le sens "sur le terrain", oui, mais je n'ai pas fait que regarder des reportages bidons romançant une nature qui reste sauvage. Je suis barricadé de documentaires animaliers sur les lions (je commence même à me tenter sur des documentaires anglais qui ne sont pas traduits), de livres mais également une véritable encyclopédie du lion. j'ai même quelques livres et autres sur la faune africaine en générale et à l'époque où j'avais la play 3 je jouait à Afrika (mdr le fou).


Bref, tout ça pour dire que je voudrais savoir si quelqu'un pouvait me renseigner: je cherche une réserve naturelle (privée ou non), un parc national ou privé où je pourrais faire ma demande afin d'y travailler et d'apprendre enfin un côté "purement" protection et surtout apprendre ce qu'aucune formation ne pourra m'apprendre. Je comprend l'anglais écrit en général, et je pense me débrouiller à l'écrit de mon côté, pour l'oral j'ai déjà écouté toute une série en anglais uniquement et sans sous titre, et je comprenais à moitié disons. Et le fait que ce soit une série ça m'aider un peu. Donc si jamais il est impératif de parler anglais, je ferais en sorte de l'apprendre le plus vite possible, mais j'ai déjà 2 ou 3 réserves où ils parlent aussi français dont une où le proprio parle français et ça m'intéresserais, je vais les contacter d'ici peu, mais en attendant, si quelqu'un peu me donner des conseils et renseignement utiles au vu de ce que j'ai raconter, je vous remercie. Je précise également que je ne veux pas y aller pour une durée déterminé.


Merci.



















Ouf, Ouf!!!

Ben mon vieux, on sent la passion!

Alors je te recommande la Namibie?

En particulier Harnas.
Mais aussi Nanukse.
Et aussi CCF
Ou Africat.

Et bien d'autres dans les fermes.

Dans ce pays, tu devrais trouver ta voie.

Il y a beaucoup de  gens voulant preserver !!!

Tanit



Grimaux Jordan


Re: Travailler dans une réserve ou un parc en afrique

Signaler
FlavWsee
Il y a 2 années
Salut les jeunes ;) alors vous en êtes ou?
Deux trois trucs: pour la formation, moi je suis un BTS Gestion et Protection de la Nature, quixforme au métier de technicien DE milieu avec un vrai côté terrain qui est vraiment intéressant car je pense qu'on en a vraiment besoin; mon école est plutôt ouverte aux candidatures (Cours Diderot Toulouse) mais c'est une école privée, donc prix XD et l'examen est comme le bac, a la fin de lannee, pas en contrôle continu comme d'autres BTS GPN.  Apres je dis ca pour les personnes qui cherchent une formation dans lenvironnement, mais on parle plus de milieux et de flore. Je dois trouver quelque chose dans la faune pour lan prochain. J'ai vu quelqun parler d'une formation en Wildlife Conservation en Angleterre, mais je sais plus ou, la gourde! Sinon jhesite avec un Bachelor au Quebec en alternance un peu dans la continuité de ce que j'étudie :) et ca a l'airvraiment super, magnifique, je savais pas mais je crois que le Canada est tres bidn quand on veut travailler dans lenvironnement , et le Quebec edt tres ouvert aux jeunes (comme l'Australie? jz sais pas). Après pour l'Afrique (notre rêve les gars !)vous pensez que c'est possible de suivre un Diplome Universitaire (DU) qui forme a la protection de la faune la bas, même s'ils visent plutôt les locaux? On devrait se renseigner la dessus, mais je pense quon a besoin dun truc plus complet ici: Un DU ce n'est pas sur l'année entière, ce sont quelques modules, soit plusieurs semaines dans l'année ( sur deux ans generalement), mais je pense qu'il est important de se former a la nature de la bas (encore que l'Afrique c'est large, il faut sans côté cibler). L'idée d'y aller en touriste est pas mal, ou en ecovolontaire. Je dis ca, je suis une grande idéaliste, je me suis pas aussi bien renseignee, j'espère juste ne pas me décourager...
Pour lecovolontariait, je conseille d'aller regarder sur Cybelle Planète, qui met en relation avecplusieurs projets d'ecovolotarizt dans le monde . ou sur saiga, ecovoyageurs...Sur Cybelle, on peut trouver la mission "Faune sauvage en Afrique du Sud", qui est tenue par l'organisation Wildlife ACT (qui a aussi un site). C'est un certain coût car les dons sont leurs seuls revenus; mais çà a été mieux que dans mes rêves. Wildlife ACT propose des services de monitoring aux réserves, c'est à dire qu'elle utilise la radio telemetry pour suivre les individus d' espèces prioritaires dotees de colliers émetteurs, pour les observer au mieux ou trianguler leur position, dans le but de collecter des données qu'elle envoie au management des réserves. Elle participe aussi a d'autres actions bien sur, ayant trait au suivi de la faune : elle assiste la mise de colliers, le marquage (mais c'est le vétérinaire qui s'occupe de cela, vous pouvez toujours penser à ce boulot, il doit être génial et sacrement prenant XD). ce métier existe sous le nom de "monitor"  dans les réserves d'Afrique du Sud :pour les espèces prioritaires, ou centre sur une espèce, comme les rhinos. j'ai adoré ce boulot. mais ce n'est pas quelque chose que l'on fait toute sa vie: c'est 7j/7, de 4h du matin à 20h en moyenne,  on a bien sur une pause au milieu de mz journee et on va se coucher tôt, mais quand nous volontaires allions faire une sieste je pense que les monitors devaient rentrer leurs données. Ce sont d'ailleurs des jeunes qui font ce boulot pour quelques années, avant de s'orienter vers autre chose ( mais tjdans la conservation de la nature je pense ) ou de chercher à travailler dans une reserve. Je vous cache pas qu'en tant qu'ecobolontaire, vie qu'on tienne la radio telemetry (c'est une petite antenne reliée à une radio), on est 5 et c'est une personne qui fait ca par seccion, qui dure une demi-journée, et on tourne. meme si les autres prennent des photos pour l'identification, aident au comptage des groupes d'animaux . En gros c'est génial, mais je nai pas le droit de me plaindre de m'être fatiguee :p ce qui n'est pas un mal. J'ai appris beaucoup sur la faune africaine, la gestion d'une réserve et, bien sur , sur les problèmes rencontrés par les africains... Pour protéger leur faune et pour vivre.
Voilà, je vous conseille de vous renseigner sur ce genre d'organisation, peut être est ce un bon tremplin  pour travailler dans une reserve? et meme pour quelques annees jadorerais faire ce boulot. apres evidemment, cetait tous des Sud-Africains; même problème, mais c'est comme partout, en France dans les réserves, ce sont des français qui bossent. on pet comprendre, les locaux ont une meilleure connaissance. mais je ne veux pas laisser tomber.
Et puis il y a de nombreuses organisations en afrique; est ce qu'elle recruterait des Français ? Si vous aimez les singes, ce site présente de nombreuses associations dont certaines fondees par des Français, et beaucoup par des etrangers.http://www.grands-singes.com/pages/association.html 
Ca donne de l'espoir...

Bons Plans Voyage Namibie

Voyage Namibie

Services voyage