Forum Laos

traitement antipaludéen au Laos

38 réponses

Dernière activité le 01/11/2020 à 21:03 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
aurélie74
Le 04 août 2011
Bonjour,Je prévois de partir 1 mois fin octobre-novembre en thailande, avec aussi le Laos et la Cambodge (ce que je pourrai voir). Je m'inquiète un peu au sujet des maladies transmises par les moustiques, dont on ne peut en fait se protéger à 100%. C'est la 1ère fois que je voyage en zone impaludée. IApparemment, le vaccin contre l'encéphalite japonaise n'est pas indispensable. Mais maintenant concernant le palu, me conseillez-vous de suivre un traitement? Il semblerait qu'on peut s'en passer en restant en Thailande, sauf quand on va vers le Laos, le Cambodge, et la Birmanie.
Mon médecin pense qu'il faut que je prenne du malarone ou de la doxycycline. Mais d'après ce que je lis et ai entendu, les effets secondaires sont pas très plaisants, entre angoisses, problèmes respiratoires, psychologiques et gastriques... En gros, pas de quoi profiter du voyage! (en plus du coût du traitement)Mais est-ce suffisant de partir sans traitement et juste se protéger? Ou y-a-t-il encore un autre traitement efficace en zone 3, et moins lourd en effets secondaires?MerciAurélie

Palu et Malarone...

Signaler
GéGé
Il y a 9 années

Bonjour,

tout d'abord, 1 mois pour visiter la Thaïlande, le Laos, et le Cambodge, Woouuaaooouuhhhh !... Bon, ce n'est pas le sujet.

Concernant le palu, bien sûr que les médecins te conseilleront de prendre malarone ou autres...
Pour moi, à cette période (sèche), ce n'est pas la peine de se doper.
Prends un bon anti-moustiques (en pharmacie, tu demandes "pour pays tropicaux").je ne peux pas citer de marques, je crois...
Nous sommes allés en Asie sans jamais prendre de traitement... mais bon, à ne ragarde que moi, bien sour, c'est à chacun de faire un choix.

Bon voyage en tout cas,

sur le forum cambodge

Signaler
lemounard.com
Il y a 9 années
sur le forum cambodge , se trouve la seule réponse intelligente , compléte et renseignée à la question par une routarde qui se donne la peine de consulter l'institut pasteur de lille , de donner le moyen de le contacter ect... les reponses du type ça risque rien parce que j'en ai pas pris et que je ne suis pas malade relévent d'une suffisance et d'une inconséquence qui peut etre préjudiciable pour ceux qui s'y fient...

Ce que j'en dis...

Signaler
GéGé
Il y a 9 années

Eh, oh, te faches pas Lemounard !
Je réponds simplement à une question posée sur ce Forum !

Bien sûr qu'il n'appartient qu'à l'intéressé(e) de se renseigner auprès de son médecin (ce qu'elle a fait), mais ce forum permet aussi de donner son point de vue !

Sans rancune,

Palu et autres

Signaler
petrus47
Il y a 9 années
Bonjour Aurélie,

La meilleure chose à faire pour attraper le moins de maladies possibles c'est encore de rester chez soi. Tu mets tes pantoufles et tu t'assieds devant ton pc pour lire la prose des gens qui savent mieux que toi.
Ici tu risques d'être piquée par les moustiques, le jour ils peuvent te transmettre la dengue et la nuit ce sera le paludisme. Si tu as de la malchance tu pourras aussi attraper une encéphalite japonaise, donc il faut te faire vacciner. Si tu n'es pas encore protégée contre l'hépatite (A et B) cours vite voir ton médecin. Au Laos il y beaucoup de chiens (ici peu de gens les mangent, ils préfèrent que leur maison soit bien gardée) et si tu te fais mordre, il faudra te faire traiter contre la rage. Au cas, fort probable, où tu serais prise d'une subite envie de boire un coca ou autre, bois-le dans un verre ou avec une paille, car l'urine de rats qui risque de se trouver sur ta canette qui aura, peut-être, trainé dehors un jour ou deux, pourrait te donner la leptospirose. Après un trek dans la nature n'oublie surtout pas de t'examiner partout car il pourrait y avoir des tiques, ces sales bétes ont la réputation de porter la maladie de Lime.
Assez de coup de gueule pour aujourd'hui, mais il y encore beaucoup à dire, lol.
Et si après ce que je viens d'écrire tu décides malgré tout de venir dans ce merveilleux pays, fais ce que tu penses raisonnable de faire.
Il y des gens, radicaux, qui te recommanderont de prendre la malarone (ou autre) qu'ils ont achetée à un médecin au Laos, mais ça c'est un non-sens, car si tu ne commences pas ton traitement avant ton départ, tu ferais mieux de jeter ton argent par les fenêtres.
Il y en a d'autres, qui ont l'expérience de vivre au Laos depuis des années, qui te diront qu'ici les "expats" ne prennent rien et se protègent avec des vêtements appropriés aux heures appropriées et avec des répulsifs. Ceci est encore plus valable à la saison où tu comptes venir.

Très cordialement,

Pierre

les moustiques

Signaler
pac53
Il y a 9 années
Nous partons rejoindre de la famille au Laos en février. Ils y vivent depuis 10 ans. Pour eux, il n'y a pas de palu au Laos, seulement la dengue ; mais il n'existe pas de traitement contre cette maladie. Alors, ils nous préconisent un bon répulsif et éventuellement de dormir sous une moustiquaire. Bon voyage !

Protection anti-palu

Signaler
www.elegantlaos.com
Il y a 9 années
Bonjour,

Je pense qu’il ne faut pas jouer avec la santé et ne pas répondre « oui, peut être, non peut être, je ne sais pas etc… » Et donc essayer des infos et une réflexion sur le sujet.

Je ne vais pas parler de la dengue, car il n’y a pas prophylaxie contre cette maladie.


Concernant le Palu, les données montrent qu’il y a encore plus de 23 000 personnes / an (dont ¼ sont des enfants de moins 5 ans) qui sont testés et confirmés être malade du palu au Laos. Evidemment, ces cas sont les cas parmi les gens qui ont consulté (donc pas tout le monde) et qui ont également reçu un test.

97% des cas le palu au « Plasmodium Falciparum ». Les autres cas étant du Vivax.

La présence du paludisme au Laos varie considérablement à travers le pays :

- de très faible dans les plaines le long du Mékong et dans les zones de haute altitude et également dans les zones urbaines,

- à l'intense dans les régions montagneuses et boisées.

Donc, on ne peut pas dire, qu’il n’y a pas de palu… il y en a… mais plus ou moins selon les lieux. (Effectivement à Vientiane, c’est plutôt tranquille).



Le risque zéro n’existe pas !

La meilleure façon de ne pas chopper le palu ou la dengue, est en premier d’éviter de ce faire piquer…. Facile à dire… je sais !

Donc dans tous les cas de figure, la prévention contre les piqures est encore la meilleure façon de ce protéger. Les principes de base sont : spray répulsif anti-moustique (ça peut être toute la journée) + à la tombée de la nuit = manche longue, pantalon, chaussette (les moustiques adorent piquer au niveau des pieds/chevilles).

Si vous dormez dans des villages (lors d’une rando ou autre) : dormir sous moustiquaire (il y a en souvent à disposition, mais faut-il encore les mettre).

Dans les hotels/guest-house, la climatisation et/ou ventilateur fait effet aussi, le moustique n’aime pas le vent, encore moins le froid (ce n’est pas du 100%)

Les conseils ci-dessus peuvent mis en place par tous



Maintenant, je pense que le comportement à adopter vis-à-vis d’une prophylaxie dépend d’une part de la durée du séjour au Laos et des lieux où l’on va se rendre.

Comme il a été dit par d’autre, les expats vivant on Laos ne prennent pas (ou plus) de prophylaxie… il ne serait pas pensable qu’ils se droguent 365j/365j durant des années…. Ils n’auront peut être pas le palu mais peut être autre chose bien pire !!!

Donc les expats, précautionneux, mettrons en place les indications ci-dessus.



Prendre une prophylaxie n’évite pas de chopper le palu (on peut toujours se faire piquer) mais réduit considérablement (voir nul) les effets de la maladie.

Donc si votre séjour est court et que vous rester qu’à Vientiane, Luang Prabang, Paksé, que vous séjournez dans les hotels/guest-house confortable : Il n’est peut être pas nécessaire de prendre des médocs. Le risque est faible.

Il y aura des moustiques, bien sur, mais « hors zone paludéenne » ou à faible intensité, donc peut de risque d’avoir le palu.



Si vous prévoyez par contre ne rester que dans des villages, en zone forestière, montagne, zone rurale reculée, faire beaucoup de randonnée etc… donc vous êtes beaucoup plus exposés aux moustiques « paludéens » dans ce cas, il est peut être intéressant de réduire les risques en prenant un medoc. Et les effets indésirables sont faibles et en plus sur un séjour de courte durée, ils sont j’imagine très reduit.



Donc en conclusion. Ce n’est pas tout noir ou tout blanc.

Il y a des zones où le risque est faible et d’autre où le risque et plus élevé.

Il y a un comportement à adopter et surtout du bon sens selon là où on se trouve et l’heure de la journée et que l’on fait.

Puis ensuite c’est chacun qui voit.



Mais il est évident, qu’en France, les docteurs préconiseront toujours le maximum de protection et donc une prophylaxie. Ils ne voudront jamais être accusés de n’avoir rien recommandé !



Donc à vous de juger selon votre type de voyage.



Un dernier conseil pour les sprays répulsifs : Il y en a des très bons dans les pharmacies au Laos (ou Thaïlande, ou Cambodge), très efficaces (plus efficace que ceux vendus en Europe) généralement à base de citronnelle.

En tout cas, si vous en trouvez des efficaces en Europe, à qualité égale, ils seront beaucoup moins cher ici.

On peut en trouver à moins de 3€ par bouteille. Ca ressemble à ça : http://www.abhaiherb.com/index.php/en/2010-10-05-01-46-43



En espérant que ça puisse vous aider à faire votre choix.

Et surtout, ne craignez pas trop… ce n’est pas l’enfer avec plein de bestioles partout.

Les souvenirs des touristes qui sont venus au Laos sont bien différents !

Bien à vous.

P.S : désolé pour ce très long message.

4 semaines en Asie du SE mais environ 10 jours au laos

Signaler
aurélie74
Il y a 9 années
Merci pour cette réponse complète (elegantlaos).C'est toujours bien d'avoir de avis, même si au final, je ferai mon choix.
Je pars au total 5 semaines, en commençant par La Thailande, puis Laos et Cambodge, et dernière semaine à Hong Kong. Je sais que ça paraît très speed comme programme (je ferai ce que je pourrai), mais, concernant le Laos, j'aimerais commencer à Luang Prabang, puis Vientiane, Boloven, Champassak, 4000 Iles.
A partir de ça, dirais-tu que je la durée de mon séjour et les lieux sont à risque et nécessitent un traitement?
J'ai pensé à des homéopathies mais celui qui protège contre le palu ne se fait plus. Par contre, j'ai des granules qui protègent la peau contre les insectes. Alors pour l'instant, je pense prendre le doxypalu, moins cher, l'essayer une semaine avant chez moi pour voir si j'ai des effets secondaires. Et si ça passe, commencer à le prendre là-bas dans le Nord de la Thailande.
Merci
Aurélie

Je ne peux pas faire le choix à votre place

Signaler
www.elegantlaos.com
Il y a 9 années
Bonjour Aurélie,

A propos du traiement, je ne peux pas prendre de décision à votre place.

J'imagine seulement que si vous faites l'itinéraire que vous avez mentionné en seulement 5 semaines (je ne vais pas commenter là dessus, ce n'est pas le sujet) , c'est que vous aller certainement faire ceci en voyage organisé ou de toute façon avec beaucoup de saut de puce (avion), avec residence en hotel à chaque étape, sans dormir dans des villages, sans faire de la rando etc..

Donc le risque me semble faible.

Voilà, c'est tout ce que je peux dire.



Par ailleurs, j'ai vu ce message sur un autre forum, peut êre que ça peut interressé certain "vente de malarone"

http://www.lonelyplanet.fr/forum/par-thèmes/thèmes/a-vendre-à-acheter-ou-à-louer/47865-vends-malarone/?highlight=

Avis variés !

Signaler
casparalain
Il y a 9 années
Très bonne réponse elegantlaos !

Pour ma part je dirai :

- les conseilleurs (j'y suis aller, je ne l'ai pas attrapé) ne sont pas les payeurs !

- Les effets secondaires des traitements anti palu sont souvent amplifiés par "l'effet internet" (seul les mécontents parlent)

- le palu est un "mauvaise" maladie, voir parfois mortelle

- oui les risques lors d'un voyage (ou meme à la maison) sont légions et on ne peut pas se protéger de tout !

- Fréquantant une Thailandaise habitant dans la campagne près de Chiang Mai, elle m'a confirmé que le palu existe dans son village alors ... (à moins que les moustiques ne traversent pas la frontière !)

Donc c'est votre choix avec les critères de votre voyage (type de voyage, lieux visités ...)

Avec une petite réflexion personnelle : mieux vaut quelques effets secondaires qui s'arrêtent après le traitement ou attraper le palu ? Ce en quoi j'y suis allez en février dernier et n'ai rien pris ;-) (saison sèche, pas trop allez dans la campagne, protection (enfin je me suis quand meme fait piquer par des moustiques))

Enfin dire qu'il ne faut rien prendre parce que l'on ne peut pas se protéger de tous les risques me semble un peu léger ! Il y a toujours des précautions à prendre pour les plus grands risques (attention à l'eau !)

se faire son expéreince

Signaler
aurélie74
Il y a 9 années
Merci pour ces réponses. Cela n'apporte certes pas de réponse, mais c'est plus le partage d'expériences qui est recherché, et ça peut toujours aider dans sa propre décision.Je ne pars pas en voyage organisé, mais juste avec mon sac à dos - certes avec un rythme qui semble celui d'un voyage organisé :-) Et c'est surtout pour faire un trek dans les montagnes près de Chiang Mai, ou en me baladant sur le Mékong près de Luang Prabang, que je m'inquiète.
On est en effet pas à l'abri de toute maladie avec le traitement antipaludéen, les moustiques sont vecteur de tant d'autres maladies. Et quand on se croit chez nous à l'abri... j'ai lu ce matin que des moustiques tigres, vecteurs de dengue et chikungunya, avaient été retrouvés dans un canton suisse-allemand! (ou une pharmacienne qui m'a dit qu'il fallait penser à se protéger dans les aéroports internationaux, par exemple à CDG quand un avion arrive d'Hong Kong! Euh...)
Aurélie

merci casparalain

Signaler
lemounard.com
Il y a 9 années
c'est rare de lire une réponse aussi pertinente à ce sujet, j'avais parfois l'impression de precher dans le désert

Traitement ant-palu

Signaler
kriss12
Il y a 9 années
Bonjour,

je suis partie en Août et j'avais beaucoup hésité à prendre le traitement pour diverses raisons, j'avais lu qu'il n'y avait pas de moustiques à cette période... Je l'ai quand même pris et heureusement car je me suis fait littéralement "bouffée" par les moustiques même avec répulsif et vêtements longs, une trentaine de GROS boutons en un mois, alors que mon ami n'en a eu qu'un...
Mieux vaut prévenir que guérir...
Kriss12

Pas de moustique en aout !

Signaler
www.elegantlaos.com
Il y a 9 années
Bonjour,

,,
je suis partie en Août ...j'avais lu qu'il n'y avait pas de moustiques à cette période...


En aout ??? c'est le mois le plus pluvieux de l'année... incroyable que quelqu'un ait pu écire qu'il n'y avait pas de moustique en pleine saison des pluies !!!



,,
Je l'ai quand même pris et heureusement car je me suis fait littéralement "bouffée" par les moustiques ..... alors que mon ami n'en a eu qu'un...
.





Je me repète, la prophylaxie ne protège pas des moustiques. Mais de l'infection du palu. Se faire bouffer par des moustiques, ça donne des bourons, ça c'est certain, mais ne donne pas forcement le palu... (voir mon post plus haut) et si vous êtes à Vientiane , vous allez vous faire bouffer, surtout le long de la rivière, mais il n'y a pas de palu... donc la prophylaxie ne sert à rien à Vientiane. Il ne faut pas confondre... presence de moustique et être dans une zone paludeene.

Ensuite, il est certain que certains sont moins chanceux que d'autre. C'est idem pour moi. Je dois tout le temps me badigeonner anti-moustique (celui dont le mentionne plus haut), si non, je me fais dévorer, alors que mon ami, lui n'a jamais rien... moi je les attire et en fait c'est moi qui lui sert ant-moustique.... ehehehe



Bien à vous

prévetion du paludisme au laos

Signaler
diben
Il y a 9 années
A propos de la prévention du paludisme au laos, plusieurs points à préciser:
la première chose est la prévention des piqures par les répulsifs... comme le conseille à très juste titre Elegantlaos.
prendre un antipaludéen est impératif. La MALARONE est chère et peut être mal supportée, mais le DOXYPALU est aussi efficace, moins cher et mieux toléré.
Il faut savoir qu'il n'y a aucun traitement préventif du paludisme est efficace à 100%
Les traitements homéopathiques sont à 100 % INEFFICACES.
A retenir que l'on peut mourir du paludisme.

,,Merci pour cette réponse complète (elegantlaos).C'est toujours bien d'avoir de avis, même si au final, je ferai mon choix.
Je pars au total 5 semaines, en commençant par La Thailande, puis Laos et Cambodge, et dernière semaine à Hong Kong. Je sais que ça paraît très speed comme programme (je ferai ce que je pourrai), mais, concernant le Laos, j'aimerais commencer à Luang Prabang, puis Vientiane, Boloven, Champassak, 4000 Iles.
A partir de ça, dirais-tu que je la durée de mon séjour et les lieux sont à risque et nécessitent un traitement?
J'ai pensé à des homéopathies mais celui qui protège contre le palu ne se fait plus. Par contre, j'ai des granules qui protègent la peau contre les insectes. Alors pour l'instant, je pense prendre le doxypalu, moins cher, l'essayer une semaine avant chez moi pour voir si j'ai des effets secondaires. Et si ça passe, commencer à le prendre là-bas dans le Nord de la Thailande.
Merci
Aurélie

ce n'est pas faut...mais

Signaler
www.elegantlaos.com
Il y a 9 années
,,A retenir que l'on peut mourir du paludisme.


Ce n'est pas faut... il y a des enfants qui en meurent chaque année au Laos et partout dans le monde.

Mais il ne faut quand même pas effrayer les gens !!!

Combien de touristes reviennent du Laos avec le Palus ?

A lire les forums, j'ai rarement vu des messages et retour de voyage en parlant du palud, mais en génerale les messages relatent de leurs experiences, des decouvertes, des bons souvenirs etc...



ceci, n'oubliez pas que la meilleur prévention (comme vous l'avez encore souligné et c'est toujours bon de le répéter) c'est effectivement en évitant les piqures.

Bien à vous

c'est vrai :pas de psychose

Signaler
lemounard.com
Il y a 9 années
il ya quelques messages sur ce forum qui sont parfaitement et intelligemment redigés, on n'attrape pas le palu à chaque coin de rue mais dire qu'on ne l'attrape jamais est tout aussi faux: c'est un des rares forum sur le palu où les gens ont des positions ettayées par des recherches et c'est réconfortant ne ne pas nier le risque tout en sachant qu'il est limité si on adopte les bonnes conduites à tenir.

Ben si si ....

Signaler
Sell Hig
Il y a 9 années
,,Bonjour,



En aout ??? c'est le mois le plus pluvieux de l'année... incroyable que quelqu'un ait pu écire qu'il n'y avait pas de moustique en pleine saison des pluies !!!








Je me repète, la prophylaxie ne protège pas des moustiques. Mais de l'infection du palu. Se faire bouffer par des moustiques, ça donne des bourons, ça c'est certain, mais ne donne pas forcement le palu... (voir mon post plus haut) et si vous êtes à Vientiane , vous allez vous faire bouffer, surtout le long de la rivière, mais il n'y a pas de palu... donc la prophylaxie ne sert à rien à Vientiane. Il ne faut pas confondre... presence de moustique et être dans une zone paludeene.

Ensuite, il est certain que certains sont moins chanceux que d'autre. C'est idem pour moi. Je dois tout le temps me badigeonner anti-moustique (celui dont le mentionne plus haut), si non, je me fais dévorer, alors que mon ami, lui n'a jamais rien... moi je les attire et en fait c'est moi qui lui sert ant-moustique.... ehehehe



Bien à vous


Bonsoir
Je te cite Elégantos
""""""En aout ??? c'est le mois le plus pluvieux de
l'année... incroyable que quelqu'un ait pu écire qu'il n'y avait pas de
moustique en pleine saison des pluies !!!
""""""
Ben si , moi personnellement je suis passé 2 fois au Laos, chaque fois un mois, en été , en juillet. Après on continuait sur le Cambodge (aout), et la 2ème fois après le Laos, je suis allé sur le Vietnam (aout) , et bien c'est vrai je n'ai pas vu de moustique en 2 mois, juré croix de bois ... et je ne souffre pas de sénilité...
En effet j'ai été un peu surpris de ne pas en voir...si tu connais l'Inde ...
Pour info, les pays le plus pénibles côté moustiques de tous mes voyages furent.... l'Autriche et la Turquie ....
Pour le sujet, j'ai pris du cher malarone dans le Nord Thaïlande (Mae Salong) et nord Laos (Muang Sing), on faisait du trek en forêt, en solo, hébergement local en homestay , mais j'ai vite arrêté, à hauteur de Vientiane, puisque pas de moustique... c'était en 2008 et 2009. On prenait tous les matins du Ledum Palustre (homéo) pas cher, vêtements imprégnés au départ d'insect ecran, on se bardait tous les soirs d'insect écran , et dans certains coins on branchait une prise la nuit (si électricité) au cas où... mais pas vu de moustique... mes protections étaient-elles si efficaces??? J'en doute...

Gilles

Et pourtant il y en a bien !

Signaler
www.elegantlaos.com
Il y a 9 années
,,
""""""En aout ??? c'est le mois le plus pluvieux de l'année... incroyable que quelqu'un ait pu écire qu'il n'y avait pas de moustique en pleine saison des pluies !!! """"""

et bien c'est vrai je n'ai pas vu de moustique en 2 mois, juré croix de bois ... et je ne souffre pas de sénilité...






Bonsoir Gilles,


Je ne remets votre parole en cause, c'est tant mieux si vous n'en n'avez pas vu, et tant mieux si vous vous n'êtes pas fait piquer. Je constate que vous avez appliquer les regles de base de préventions, c'est ce qu'il faut faire.

Pourtant je reitère ce que j'avance, malgré votre constat, il y en a bien. Durant les mois de la saison des pluies ce sont bien les mois où il y en a le plus et également la siaosn où il a le plus grand risque de paludisme. Ce n'est pas moi qui le dit mais les stastitiques.



Voyez par vous même :

- Incidence cas de palud et précipitaion dans le sud du Laos





- Incidence cas de palud et précipitaion dans le nord du Laos

On voit bien qu'il y a une claire corélation entre le palud (donc la presence de moustique) et la pluie)



Mais encore , je me repete, il faut se protéger, c'est la meilleur des préventions.

Bien à vous.

homeo et palu

Signaler
casparalain
Il y a 9 années
Dans l'absolu le Ledum Palustre (homéo) est extrèmenent cher puisqu'il est totalement inéfficace !!



Sinon même si ce n'est pas fréquent, le palu est bien mortel même pour les occidentaux : je connais un Hollandais dont la femme est morte du palu.

Luang Prabang

Signaler
cedrics
Il y a 9 années
Je lis ici et là qu'il y a PEU ou PAS de paludisme sur Vientiane, Qu'en est-il de Luang Prabang, en période sèche (novembre en l'occurence)?

Je supporte TRES mal le Malarone, pour l'avoir pris en novembre dernier à Lombok/gili/bali (Indonésie) et il y a 2 ans au Sénégal. Nous ne restons que 5 jours sur Luang Prabang en novembre (après une descente du Mékong de 2 jours depuis Chiang Khong / Huay Xay.)

Contrer les effets secondaires

Signaler
Stella3
Il y a 9 années

Bonjour Aurélie,

Personnellement, je prends les médicaments contre la malaria quand je vais en zone impaludée. Je n'ai pas envie de jouer à la roulette russe avec ma santé.

Par exemple, je suis allée en Amazonie. Le proprio de mon auberge avait eu la malaria. Donc une mouche le pique, puis me pique, et j'ai de bonnes chances d'attraper la malaria.

Je mets du répulsif, mais au cours du voyage, je fini toujours par oublier un endroit et me faire piquer. Donc je trouve que c'est plus "safe" de prendre aussi des antipaludéens.

Pour contrer les effets gastriques, le mieux c'est de demander à votre médecin de vous prescrire quelque chose pour contrer l'acidité gastrique, ou de prendre un tel médicament vendu en vente libre. Et prendre les antipaludiques au diner. Limiter les autres irritants gastriques tels que l'alcool et le café aide aussi. La doxyciclyne peut rendre sensible au soleil donc si vous avez le teint très pale, ce n'est pas l'idéal. Les autres effets secondaires majeurs tel que les psychoses et angoisse, c'est avec le lariam. Seulement éviter cet antipaludéen.

Personnellement, je ne ferais pas confiance aux médicaments homéopatiques.

Au Laos et au Cambodge, toutes les régions sont impaludées à l'exception des capitales.

Antipaludéen

Signaler
Isabelle0
Il y a 9 années
Je viens de me faire vacciner contre la typhoïde au centre de vaccinations d'Air France et le médecin m'a conseillé de la Doxycycline en traitement contre la malaria. Elle trouve le Malarone trop cher et souvent mal toléré par le foie.
Je pars 2 mois dont les 3 premières semaines seront au Vietnam, elle m'a conseillé de le prendre la veille de mon entrée au Laos. Et de le prendre lors du repas du soir pour éviter les effets secondaires.

doxypalu aussi

Signaler
aurélie74
Il y a 9 années
Après avoir lu les effets secondaires de la malarone, et comparé les prix entre malarone et doxypalu, mon médecin m'a fait une ordonance pour la doxycycline et a aussi recommandé de prendre le cachet le soir avant le repas, pour éviter un peu la photosensibilisation.J'ai commencé à en prendre en test avant de partir, 2-3 jours pour voir comment je supporte. Un peu flagada, mais y'a aussi le climat qui joue :-)
Bon voyage!
Aurélie

Antipaludéen en asie du sud est

Signaler
Souvenirs de vacances
Il y a 9 années
Bonsoir,

Je confirme les prescriptions de ton médecin, il a raison
Pour les effets secondaires, les risques sont réels et observés. Cependant, personne dans mon entourage n'a jamais ressenti aucun de ces effets secondaires.
En tout état de cause, ils sont bien évidemment préférable à une contamination !

Joelaindien

protection moustiques et autres petites betes

Signaler
cella
Il y a 9 années
bonjour
j'ai dejaà voyagé en famille en thailande et au laos (saison seche)
nous n'avons pris aucun traitement preventif mais par contre nous avions des moustiquaires perso en bon etat , nous avons enduit avant le departs ts nos vetements d'exterieur avec antimoustique special vetement et pays tropiquauxet bien sur un anti moustiques à mettre à la tombée de la nuit
nous retournons en decembre au laos et procederons de la mm maniere vu que cela ns a été efficace
bon voyage
cella

paludisme bis

Signaler

Il y a 8 années
Hello tous
perso j'ai acheté de la CHLOROQUINE dans une pharmacie thailandaise sans me ruiner et je prends environ 100mg 3-4 jours par semaine et si j'ai une crise je prends 1000-1500 mg en une fois et avec ça aucun risque de mourir!!
j'ai eu au moins dix fois le palu mais c'était en Afrique et j'utilisais simplement de la nivaquine. Sachez encore que tous les plantes amères mais non toxique protègent aussi contre le falciparum, cela n’empêche pas d'attraper la maladie mais en cas de crise on ne meurt pas!
Bon voyage à tous
Jean-François

On meurt du paludisme

Signaler
Isabelle0
Il y a 8 années
Je n'ai qu'un exemple en tête : Philippe Constantin.

http://www.prixconstantin.com/pages/philippe-constantin.html

J'en extrais cette phrase : "Philippe Constantin est mort en janvier 1996 d'une crise de malaria fulgurante à un retour d'Afrique."

J'ai pris de la Doxycycline et je n'ai eu aucun effet secondaire.

Palu palu ... pas glop, pas glop ...

Signaler
Sell Hig
Il y a 8 années
Bonsoir
J'ai testé pas mal d'antipalu, ma compagne, mes amis aussi, les amis de mes amis aussi, ainsi que les amis des amis de mes amis ... et il est reconnu parmi la communauté des voyageurs que le CHER Malarone est aussi l'antipalu qui a le moins d'effets secondaires. Mon pote médecin , pas chez air France , mais lui aussi gd voyageur, t'en parlerait mieux que moi...
Bien sûr que tu trouveras un quidam qui tolèrera mal le malarone, mais d'une façon général c'est à mon avis, de non médecin mais voyageur, celui qui est le plus neutre sur l'organisme (en comparaison avec les autres)
Et cela me COUTE vraiment de faire de la pub par ce médoc hors de prix...
En été au Vietnam jamais pris d'antipalu ... vu que pas de moustique. En été , j'ai pris antipalu ds le nord Thaïlande et Laos (triangle d'or), mais juste le nord, puisqu'après pas de moustiques. Au Cambodge rien pris. Mais protection maxi, répulsifs et autres.
Gilles
nb: ai vécu crises palu au Mali, il y a très très lgtps (heureusement sous antipalu) ... pas glop, pas glop ...

Tout pareil

Signaler
Sell Hig
Il y a 8 années
,,Hello tous
perso j'ai acheté de la CHLOROQUINE dans une pharmacie thailandaise sans me ruiner et je prends environ 100mg 3-4 jours par semaine et si j'ai une crise je prends 1000-1500 mg en une fois et avec ça aucun risque de mourir!!
j'ai eu au moins dix fois le palu mais c'était en Afrique et j'utilisais simplement de la nivaquine. Sachez encore que tous les plantes amères mais non toxique protègent aussi contre le falciparum, cela n’empêche pas d'attraper la maladie mais en cas de crise on ne meurt pas!
Bon voyage à tous
Jean-François


Salut les souvenirs
Moi aussi , crises palu au Mali ... à Ségou (expat) , qq chose comme 1983.... moi aussi sous nivaquine... l'antipalu de l'époque... te rappelles-tu comme ce médoc était épouvantable si tu ratais la phase d'avalement ... une horreur !!!! Ma compagne était terrorisée qd elle le prenait de peur de rater la marche !
Bonne route
Gilles

Quel anti palu

Signaler
danielleforum
Il y a 8 années
[citation msg="2667637"]Bonjour,Je prévois de partir 1 mois fin octobre-novembre en thailande, avec aussi le Laos et la Cambodge (ce que je pourrai voir). Je m'inquiète un peu au sujet des maladies transmises par les moustiques, dont on ne peut en fait se protéger à 100%. C'est la 1ère fois que je voyage en zone impaludée. IApparemment, le vaccin contre l'encéphalite japonaise n'est pas indispensable. Mais maintenant concernant le palu, me conseillez-vous de suivre un traitement? Il semblerait qu'on peut s'en passer en restant en Thailande, sauf quand on va vers le Laos, le Cambodge, et la Birmanie.
Mon médecin pense qu'il faut que je prenne du malarone ou de la doxycycline. Mais d'après ce que je lis et ai entendu, les effets secondaires sont pas très plaisants, entre angoisses, problèmes respiratoires, psychologiques et gastriques... En gros, pas de quoi profiter du voyage! (en plus du coût du traitement)Mais est-ce suffisant de partir sans traitement et juste se protéger? Ou y-a-t-il encore un autre traitement efficace en zone 3, et moins lourd en

Bonjour à tous,


Je suis trés étonnée de voir que personne ne cite le LARIAM ?! C'est ce que j'utilise, conseillée par les médecins du centre spécialisé grands voyageurs de Paris 13. Je l'ai déjà pris pour l'Afrique cet été et n'ai aucun effets secondaires. En plus c'est commode car il faut prendre 1 comprimé par semaine et non quotiidiennement. Alors pourquoi personne n'en parle ???
Merci d'éclairer ma lanterne

Statistiquement parlant ...

Signaler
Sell Hig
Il y a 8 années

Salut desreves
Parce que le Lariam est bien moins toléré que le Malarone... et ça tu le sauras une fois ... que tu les auras testés... mais statistiquement parlant, le CHER Malarone est celui qui a le moins d'effets secondaires. (Lariam : nausées, migraine,etc et chez certains grosses déprimes... )
Actuellement parmi mes amis voyageurs, personne n'a eu le moindre soucis avec le Malarone, alors que certains ont eu des soucis avec le Lariam . Mon étude n'engage que moi, mais ds la communauté des voyageurs , le malarone est connu comme l'antipalu qui présente le moins d'effets secondaires (c'est pr cela qu'il est cher sans doute...) ... même si bien sûr ... tu trouveras des gens qui n'ont aucun soucis avec le Lariam ...
Gilles

Fin Lariam

Signaler
danielleforum
Il y a 8 années
Merci beaucoup Gilles cela me rassure. En effet j'ai déjà pris du Lariam et sans aucun effet secondaire. J'ai de la chance donc ! Le médecin me l'a donc redonner après m'avoir demandé si je le supportais bien. Je vais quand même me renseigner sur la malarone , question prix et condionnement.Bonnes fêtes à vous
danielle

En effet

Signaler
Sell Hig
Il y a 8 années
Re
Si tu n'as pas eu de soucis ... le lariam est bcp moins cher... mais gaffe qd même aux troubles psy ...
Gilles

J'assure

Signaler
danielleforum
Il y a 8 années
Ca va Gilles jusque là c'est quand je suis en vadrouille que je me porte le mieux . Certes quand je partirai plus de 2 mois, peut être l'hiver prochain faudra que j'y pense.Rebonnes fêtes
L'an dernier j'ai passé Noel seule à 4h du matin dans une gare routière d'un petit patelin Thaï . C'était tranquille, j'étais bien avec mon café chaud offert à 5h 30 par le marchand qui ouvrait sa boutique. c'est vrai !
Danielle

Sur deux mois

Signaler
Sell Hig
Il y a 8 années
Il m'arrive de partir sur 2 mois. Jamais je ne prends un anti palu sur 2 mois ... mon organisme me l'a interdit. Ces médoc ne sont pas anodins ... certains voyageurs par soucis d'économie prennent du doxypalu sur pls semaines, un antibiotique !!
Moi, c'est maaxi 2/3 semaines ds les zones 3 en cambrousse... Par ex nord Thai, Nord laos, Bornéo, Inde, etc ... et puis dès que je reviens vers la ville je stoppe tout. Idem si pas de moustique... je vais bien...
Sinon, les trouble psy, déprime, une amie les a bien vécus (Amérique Latine) ... et c'était bien le Lariam, seulement sur place tu ne fais pas forcément la liaison...
Il y a 30 ans , en Inde on prenait un nouvel antipalu, avec 1 prise par semaine, une révolution à l'époque comparé à la nivaquine ... sauf qu'une fois par semaine... on vomissait... et il nous a fallu du temps pour comprendre. Cet antipalu (j'ai oublié le nom) a été rapidement interdit ... il "bouffait" le foie...
Gilles

et encore merci

Signaler
danielleforum
Il y a 8 années
OK Gilles merci encore. Je vais réfléchir pour l'hiver prochain doncAllez je ferme l'ordi
Danielle

Re: paludisme bis

Signaler
nemeta
Il y a 2 mois
des années sont passées depuis les messages, mais le palu existe toujours, la dingue aussi! j'ai vécu pas mal d'années en zones tropicales africaines, en jamaique aussi! j'ai failli mourir X fois du palu; au Gabon, la première année, rien! il y avait beaucoup de fumée d'herbes dans mon petit espace de vie, tout s'est bien passé! puis je suis allée au Congo, et là, pas de fumée, pas de précaution, je déteste les médicaments chimiques! ma première crise fut presque mortelle! les congolais criaent à l'hôpital " la mundélé est morte"! j'étais morte d'après mon ami, et suis revenue à la vie! wahoo! donc je pense gros coma! je suis retournée des années après au Gabon , sans traitement, là, tous les quinze jours j'étais sous perfs, à savoir que ces hôpitaux étaient sans aucune hygiène, même pas un haricot pour faire ses besoins: on me disait " prends ta perf et vas derrière l'hôpital alors que je ne pouvais même pas bouger la main!!! combien de fois suis-je tombée dans un coma profond, malgré les moustiquaires, les prises de tisnes de citronnelle! ils sont en train, paraît-il, d'essayer d'assécher et de planter beaucoup d'artémisia anti-palu; mon ex buvait tout petit avant d'aller à l'école, des tisanes de quiquina, principe amer anti-palu; tout ceci est génial, cependant, vu les crises quasi mortelles, si j'allais dans un pays à risque ( je voudrais aller en asie du sud est, vietnam cambodge, laos etc) je serai très très très prudente!! le palu laisse de grosses séquelles, désydratation intense, os déglingués etc etc un jour en revenant en france une crise m'a prise d'une minute à l'autre, fièvre de cheval, l'hôpital ne connaissait pas, ils voulaient faire des expériences sur moi, j'ai dû ME BARRER en cachette, retirer ma perf, dire à ma mère de m'amener des habits et bye bye( heureusement! c'était l'époque du sang contaminé grâce à qui l'on sait...) et ils voulaient me faire une transfusion!!! j'ai eu ensuite du lariam, je marchais comme ivre morte dans la rue! donc le palu! SUPER DANGER! quant-à la dingue, un compagnon jamaicain l'a attrapé en jamaique, il me courait partout après pour me couper en morceaux avec sa machette en disant qu'il a couché avec une blanche qui lui a donné une maladie!! et tous les rastas de la zone voulaient me juger! oui! pour ce crime!!!j'ai dû encore une fois FUIR! donc la dingue, "dingue fever, OUI, CA REND DINGUE!!! autrement dit, je pense que j'irai ailleurs qu'en asie! ou là où jai risqué ma peau !!
Date de l'expérience : 01/11/2020

Re: traitement antipaludéen au Laos

Signaler
Sell Hig
Il y a 2 mois
Salut
J’aime bcp quand tu parles de dingue ....

Bons Plans Voyage Laos

Voyage Laos

Services voyage