Forum Mayotte

plages de mayotte attention

33 réponses

Dernière activité le 28/12/2013 à 10:46 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
erererytyrturtyiuipyioô
Le 03 août 2011
Avis à tous. Depuis le début de l'année de nombreuses agressions particulièrement sauvages ont lieu sur les plages de Mayotte. Les victimes sont attaquées à coup de pierres et de coupe-coupe. Un certain nombre de ces victimes sont grièvement blessées.

Rappelons aux touristes et aux nouveaux arrivants qu'il est pour le moment fortement déconseillé de s'aventurer sur les plages, même en groupe

toutes les plages ?

Signaler
m'zungu de métropole
Il y a 7 années
Il nous était déja trés deconseillé de s'aventurer au sud de l'île vers Salizé (y il a 3,4 ans..) ou la plage du prefet sans être en groupe et de préférence de jour.

La situation s'est elle dégradée à ce point ? S'agit-il des plages isolées comme m'liha, la plage du collège, seychelles beach, la plage du gendarme, ou des plages à proximités des villages, ou des plages touristiques comme n'gouja, sakouli ?

Nous venons de faire l'éloge des plages de Mayotte à une famille sur le départ, faut-il les alarmer ?

danger plages mayotte

Signaler
stef1961
Il y a 7 années
Je confirme qu'il est dangereux d'aller sur les plages de Mayotte, nous avons été avertis de ne pas fréquenter certaines plages (préfet, soulou). Nous sommes donc allé ailleurs, c'est pareil. Nous avons été braqués à Mtiti Marie par 2 zoulous avec des machettes.

Et le reste ?

Signaler
m'zungu de métropole
Il y a 7 années

Donc des plages relativement isolées, ou en contrebas des villages. Ce n'est pas nouveau, surtout à Soulou où il a toujours été trés déconseillé de s'y rendre. A prefet, un couple avait déja été trés gravement agressé.

Alors quels faits nouveaux rendent les plages dangeureuses ? Ces conseils proviennent t-ils de la rumeur, des forces de police ?

Un collègue, bossant dans le privé dans un grand groupe de l'île, me parle d'une forte dégradation du climat social. Est-ce le sentiment général ?

danger plages mayotte

Signaler
stef1961
Il y a 7 années
Ce n'est pas une rumeur puisque j'en ai fait l'amer expérience il y a 2 semaines.

Autre exemple. sur la route menant à la plage du pendu près de Majicavo, nous avons rencontré la police, qui nous a "rassuré", en nous disant que ce jour là, il n'y avait aucun risque puisque les hommes de la PAF étaient en faction sur cette plage....

les plages qui nous ont semblées rassurantes, sont celles de Trévani et Ngouja, car non isolées et au pied des hotels. Peu de risque d'agression, mais des vols.

En résumé: rester en groupe sur des plages fréquentées.

Ne pas chercher de plages idylliques

situation merdique...

Signaler
m'zungu de métropole
Il y a 7 années

C'est la merde....Entre 2007 et 2009, il y avait bien des témoignages d'agression et quelques restrictions sur les plages du sud-est, mais pas encore de forces de l'ordre sur celles-ci. Sur les plages isolées, j'avais l'habitude de prendre un coupe-coupe, de garder à bord du bateau les papiers, le fric. On ne laissait sur la plage que les serviettes, et cas de "visite", tous le monde à l'eau en direction du bateau.

Mon collègue en place à Mayotte m'a décrit un climat assez excécrable, et il a un peu de recul (5 ans de présence). Il craint un explosion comme en mars 2008, (la chasse aux blancs). Cela vous semble t-il probable ?

confirmation

Signaler
erererytyrturtyiuipyioô
Il y a 7 années
Effectivement le climat social est exécrable. L'animosité à l'égard des blancs est de la france n'est plus un tabou et s'affiche presque ouvertement. Une récente affaire dans laquelle un anjouanais a trouvé la mort accidentellement la mort à Doujani a été l'occasion de mettre les choses au clair: "un jour nous allons couper la tête à tous les mouzoungous et à tous les mahorais" me disais calmement un comorien. Ca a le mérite d'être clair.

La chasse au blanc de 2008 a créé un précèdent fâcheux.

Pour les plages je crois qu'on peux se rendre a ngouja et trevani sans trop de problemes. La fréquentation des plages isolées ou non, même à proximité des villages est à mon avis a oublier complètement surtout en famille. A éviter en toute circonstance: presqu'ile d'handrema (réserve des crêtes du nord) , sazilé et soulou.

inquiétant...

Signaler
vincnet37
Il y a 7 années
et bien cela fait peur...Perso je vais oublier Mayotte pour l'instant...

Mayotte, un coupe-gorges ?! les blancs fuyez

Signaler
Alissya13
Il y a 7 années
Le climat social est exécrable ici ?! Mais où exactement ?! C'est bizarre mais je ne le ressens pas moi... et pourtant, si, si, je suis à Mayotte, je suis une muzungu et je sors même de chez-moi !

De l'animosité envers les blancs ?Ah bon... ben moi, je ressens bien davantage l'inverse... mais ce n'est pas le propos du jour.



A Mayotte, petite ile d'environ 374 KM2 et avec un journal quotidien de 4 pages, tout bruit prend d'énormes proportions,... c'est peut être pour ca que beaucoup de "blancs" generalise quand il se passe quelque chose ?!



Oui, il y a des agressions et des vols qui se multiplient pendant les vacances.

Oui, il y a des cambriolages.... les principales victimes, "les blancs", mais pas que... les Mahorais aussi !! Et pourquoi principalement nous ? Les voleurs ne s'attaquent pas aux blancs parce qu'ils sont blancs mais parce qu'ils cherchent de l'argent (comme tout voleur qui se respecte lol ) Simplement qui a le plus d'argent ? qui fréquente les plages ? "Les blancs" (avant de bronzer lol) :-)

Non, il n'y a pas d'animositées, comportements ou mentalitées anti blancs (sinon on serait deja morts ou partis lol ), ni maintenant, ni en 2008.

En 2008, la situation était particulière : ce sont les clandestins qui étaient à l'origine des émeutees cf http://www.rue89.com/2008/04/07/a-mayotte-derapages-face-aux-sans-papiers-comoriens

En 2009, une grosse manifestation sur la vie chère qui dégénère. D'un coté des comoriens et quelques mahorais et, en face, les policiers, gendarmes (90% de blancs). Le lendemain matin, bizarre, plus rien. Tout le monde redevient amis (ou ceux qui le veulent lol) .... Bref une manif comme il en existe tant en france....rien d'autres bizarre ;-)

ATTENTION de ne pas confondre les mahorais qui sont français et fiers de l'etre pour la plupart et les comoriens qui eux ne le sont pas (clandestins ou non)

Ici, certains métros en contrat, en bons colons, passent leur temps a snober et critiquer Mayotte en se croyant suppérieur ... et en ne vivant qu'entre eux !

Certains Mahorais n'acceptent pas, à juste titre, le comportement de certains "blancs' qui ne les voient pas comme francais, qui critiquent encore et encore en comparant ce qui n'est pas comparable !



Une petite question : pourquoi les métropolitains qui critiquent et se plaignent de Mayotte restent voir prolongent même leur contrat au maximum s'ils ne sont pas bien a Mayotte ??? Ah oui, les primes... mais pas seulement... quoiqu'ils en disent, la plupart se sentent bien ici mais, allez savoir pourquoi, ne veulent pas se l'avouer...

ATTENTION, ici, vous n'avez meme pas 1% des métropolitains vivants à mayotte qui s'exprime !! Donc 20 personnes qui se plaignent d'un pays ou d'une ile, cela ne fait pas de cette destination une mauvaise destination (loin de la ;-)



Essayons de rester objectif et honnete : à Mayotte, on est et on vit bien, tous ensemble ... contrairement à d'autres régions de France, malheureusement...



Alors, à tous ceux qui veulent venir : Caribou Maoré !!!

quand même

Signaler
zanagisa
Il y a 7 années
Enfin une réponse censée. Merci

j'aime cette reponse

Signaler
savril1
Il y a 7 années
merci alyssia cette reponse me plait nous venons a mayotte pour une petite dizaine de jours en septembre et j ai extrement hate oui surement il ne faut pas s' afficher avec une montre et un collier en or en meme temps quand on voyage on se doit de respecter le lieu ou on arrive!! bref quand on est parti au senegal en casamance on nous avait dit la meme chose (attention ca craint y a beaucoup d 'attaques etc etc) et on a jamais été aussi bien dans tout le reste du senegal qu en casamance et dans pays bassari bref cela ne change pas ma motivation à venir!!

Caribou !

Signaler
Alissya13
Il y a 7 années
Vous aller vous régaler ! Il fait moins chaud en ce moment, la température est agréable.

Les baleines sont arrivées et seront encore là en septembre. Quant aux dauphins et aux tortues, elles sont toujours au rendez-vous :-)

Et tu peux porter ta montre tranquille lol Il faut simplement être vigilant comme partout ailleurs et ne pas penser que, parcequ'on est sur une île magnifique (je confirme et signe !), tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ;-)

sejour mayotte

Signaler
savril1
Il y a 7 années
si j'en avais une j'la revendrais pour rester plus d'une semaine!! bref j'aimerais en profiter pour te demander quelques conseils...on a deja prevu une plongée dans la passe en S, une sortie safari baleine dauphin, tortue...le mont choungi, une visite dans les ilots du nord ...bref rien n'est planifié au niveau des dates mais l'idée est la..pour la visite dans les ilots de choizil, m'tsamaboro sais tu comment on pourrait s'y prendre? et sur petite terre ou nous passerons notre derniere nuit connais tu le gite de raha?

Beau programme :-)

Signaler
Alissya13
Il y a 7 années
Tu as mis dans ton programme les incontournables :-)
N'hésite pas à réserver pour la sortie safari : une semaine c'est court et ce serait dômmage qu'il n'y ait pas de disponibilité ! Et Septembre, c'est la rentrée avec l'arrivée des nouveaux arrivants, notamment, qui vont certainement avoir envie d'aller rendre visite aux baleines.
Pour les ilôts Choizil, tu peux t'y rendre avec un pêcheur. Tu peux contacter un restaurant qui te mettra en lien avec l'un d'eux : le restaurant... "Choizil" lol
L'ilot de sable blanc du sud est très chouette aussi ainsi que tant de plages un peu partout : n'oublie pas les palmes-masques-tubas ! :-)

Je ne les connais pas personnellement mais, visiblement, le gite Raha est sympa tout comme celui des Couleurs.

Voili, voilou.
Si t'as d'autres questions, n'hésite pas :-)

sejour mayotte

Signaler
savril1
Il y a 7 années
ok merci c est nickel jpense que pour le safari on va reserver des la semaine prochaine et dans cette journée il est prevu qu on s arrete sur l'ilot de sable blanc du sud donc...du coup pour la visite dans les ilots du nord j ai envoyé un ptit mail au gerant du cocolodge aussi donc on verra et j avais entendu parler du resto choizil donc c est noté merci encore!!! vivement plus qu'un petit mois..

Malheureusement vérifié sur place

Signaler
TintinReporter
Il y a 7 années


Bonjour,

Pour rajouter un témoignage : Je reviens de Mayotte où j'ai passé 2
semaines avec ma compagne et ma petite de 6 ans. Dès notre premier jour sur
place, nous avons été agressés lors d'une courte marche de 15 min entre les
plages de Mliha et Mutsumbatsu (nord): entourés par 3 jeunes nous menaçant avec
leurs tchombos (sabre local), nous avons été dépouillés de nos sacs et divers
objets, puis sommés de nous enfuir par jets de pierre.




Lors de notre déposition au commissariat, les gendarmes nous
ont confirmé qu’il y avait actuellement une recrudescence inquiétante de ce
type d’attaques, qui parfois peuvent mal tourner s’il y a résistance. Ils ne
sauraient dire si elles sont liées à la présence de nombreux touristes au mois
d’août, à la période du Ramadan, ou encore s’il s’agit de Mahorais ou de
Comoriens ou de clandestins.





Très peu de dissuasion policière ou militaire sur place.
Seules des consignes nous ont été données, par les gendarmes ou des mzoungous :


-
éviter de chercher à joindre des plages isolées nécessitant
de marcher, même une dizaine de minutes, à moins d’être nombreux ou accompagnés
de chien (paraît-il craints par les voleurs).


-
préférer les plages accessibles directement en voiture,
ou les plages d’hôtel.


-
éviter les randonnées menant vers les 3 plages du
Préfet (nord), Soulou (ouest) et Saziley (sud), à moins, toujours, d’être
nombreux ou encadrés, ou d’y arriver par bateau.





Dommage pour notre séjour sur Mayotte, nous aurions voulu
découvrir toutes ces petites plages tant vantées et si belles sur le papier,
mais cette expérience nous a poussés à une vigilance constante et stressante. Sans
tomber dans la paranoïa, soyez très prudents.

Agression Musicale plage

Signaler
erererytyrturtyiuipyioô
Il y a 7 années
mercredi après midi un couple accompagné d'un bébé s'est fait agresser en pleine après midi (15 heures) à musicale PLage, une des plages les plus fréquentées de l'ile selon le même scénario.



sécurité autre que plage

Signaler
sisi72
Il y a 7 années
Bonjour

ns allons sur Ile en novembre ;à part sur les plages doit on faire attention ds les rues ,au voiture ,ds les herbergements et autres

merci

Des propos très rassurants

Signaler
lemurien45
Il y a 7 années
Il se trouve que le mème thème est abordé sur l insécurité a Nosy Bé éloignée de 400km a madagascar de Mayotte.Je constate qu a Mayotte on fait état on fait état de réelles expériences personnelles d agressions a la machette et qu elles sont nombreuses,(évitez telle plage,ou telle plage).A Nosy-Bé dans un pays parmi les plus pauvres des rumeurs parfois et une seule expérience d agression recensée sur le forum identique.Je comptais faire un crochet de Nosy-bé vers mayotte en Septembre,je resterai a madagascar.Au moins a Mada on ne discute pas de racisme anti-blanc ou pas comme dans tous nos DOMS.

securite

Signaler
ogur
Il y a 7 années
bonjour a tousle climat a Mayotte s'est il degradé à ce point? j'étais sur cette belle ile en mars dernier avec ma compagne et nous avons été sur beaucoup de plages (saziley 2 fois -plage du prefet-milha ....) et nous n"avons jamais eus l'impression d'etre en insécurité .Avec nous les mahorais ont été des gens souriant tres gentils (nous avons pris régulierement des gens en stop partout sur l'ile ) avec qui on a communique quand c'etait possible car mis a part les jeunes ils parlent peu le francais . En conclusion nous avons passe 18 jours formidables

Insécurité à Mayotte

Signaler
dauphin joueur
Il y a 7 années
Nous revenons d'un séjour de deux semaines à Mayotte
(Sakouli) en pleine grève générale concernant la vie chère, et qui durait déjà
depuis trois semaines. Nous confirmons totalement les agressions dont sont
victimes particulièrement les touristes et même, comme nous l'avons constaté,
des Mahorais, telle cette jeune femme agressée par cinq adolescents sur la
plage de Sakouli un dimanche à midi fin octobre. Elle a été blessée légèrement
au bras par un coupe-coupe pour avoir résisté au vol de son sac à dos. Ceci
malgré la forte présence de gendarmes à l'hôtel tout proche, et de nombreuses
personnes sur la plage.
Malheureusement, il ne semble pas que ces problèmes soient la priorité des
forces de l'ordre, plutôt commanditées pour chasser les clandestins assez nombreux
dans les villages avoisinants, et gérer en cette période la levée des nombreux
barrages routiers sitôt remis en place dès leur départ. Ces délits restent donc
très souvent impunis.
En fin de compte, Mayotte ne fait que rejoindre la longue liste des endroits à
risques. Nous sommes habitués à voyager dans les DOM-TOM et d'autres pays où la
pauvreté sévit. Cet endroit paradisiaque n’échappe plus désormais à ce qui est
devenu un problème presque généralisé et mondial.

Pour relativiser ce message inquiétant, je confirme aussi
que nous avons rencontré beaucoup des gens très gentils et très intéressants,
désolés de ce qui arrive à leur petit pays. Nous n’avons pas ressenti
d’animosité anti-blancs, même en visitant les villages proches, les petits
vendeurs locaux qui ne nous arnaquent pas, et en utilisant les taxis locaux.


Donc, pour ceux qui veulent connaître cette île, il faut
prendre les précautions d’usage, inutile d’avoir des bijoux, des papiers, clés
et autres objets non indispensables sur soi (sinon utilisez vos poches !),
évitez les zones isolées, restez groupés si possible, etc, etc… Nous avons
appris qu’un touriste refusant d’utiliser le coffre de son hôtel pour y déposer son argent et autres objets
« précieux », les a emmené avec lui à la plage et s’est fait tout
dérobé.


Et si on parlait de ceux qui profitent de l’isolement de ces
îles et du manque de concurrence pour augmenter abusivement leurs marges, du
taux de chômage, du rôle des politiques qui tardent trop à répondre aux
problèmes posés, il y aurait beaucoup à
dire sur ces points.


Et même à Paris où nous demeurons, n’y a-t-il pas des endroits à risques
comme les gares, le métro, les quartiers touristiques, lorsque nous retirons de
l’argent dans un DàB, et même dès la tombée de la nuit ?

Hotellerie a Mayotte

Signaler
lemurien45
Il y a 7 années
Une foule d investisseurs était attendue pour accroitre le potentiel touristique de cet ilot paradisiaque.Pas de chance le bras de fer de plusieurs semaines entre syndicats et distributeurs émaillé d agressions et de caillassages de touristes,orientera ces investisseurs vers d autres plages de rève.Une bonne chose pour l ile voisine de l autre coté du canal du mozambique.

Novembre 2011

Signaler
SHAKALL
Il y a 7 années
Mayotte est une belle ile où il fait encore bon vivre ou, tout au moins, où je trouve plus d'avantages à rester qu'à partir.
On pourra mettre en avant tous les dangers de la vie en région parisienne, les bandes de "racailles" des banlieues des grandes villes, ... cela ne cachera pas le fait que Mayotte est en pleine mutation et que cela ne se fait pas dans le bon sens.

Contrairement à ce qui a été dit plus haut, je reste persuadé que le Mahorais est un raciste qui ne s'ignore pas, mais peut on parler de racisme quand il s'agit d'un Noir qui agit à l'encontre de "mzungus" (les étrangers au sens large)?
Les propos xénophobes sur les barrages et dans les rues sont bien réels et n'ont que peu de rapport avec un agacement provisoire. Les panneaux et les slogans "les singes dehors" brandis et proférés par des Mahorais à l'encontre de congolais en attente de régularisation n'ont pas été inventés, les caillassages et embuscades de véhicules "mzungus" qu'il y ait ou non des femmes et des enfants à l'intérieur ont bien eu lieu. Le nier serait commettre une erreur.
Certes les "mzungus" ont plus d'argent que le mahorais "moyen", mais nulle agression n'a été perpétrée à l'encontre des familles aisées, voire riche de Mayotte. Elles ont beau préférer investir dans l'immobilier locatif et les entreprises d'import-export, faisant ainsi de gros bénéfices sur le dos de leurs compatriotes au lieu de développer l'île, rien ne leur est arrivé.
A-t-on parlé en métropole des 3 viols officiellement recensés en 15 jours sur des "mzungus"?
Qu'en est-il de ces infirmières agressées et violentées sur les barrages ou leur lieu de travail? Sont-elles, elles aussi trop snobs et si attirées par l'argent qu'elles méprisent les mahorais au profit desquels elles travaillent?
Les gendarmes ne font pas leur travail et préfèrent faire les beaux avec leurs lunettes de soleil, traquant les pauvres ESI qui au nom du droit du sol abandonnent leurs enfants sur l'île générant ainsi une misère et une délinquance croissante, au lieu de surveiller les routes et de protéger la population? Bizarre, les directives de la préfecture sont pourtant de ne pas se montrer afin d'éviter la vindicte populaire qui considère la présence des forces de l'ordre comme une provocation Et si j'en crois ce qu'en dit le corps enseignant, il y a toujours trop de "flics" autour et ils leurs gâchent leur plaisir en patrouillant sur les plages.
A-t-on parlé de ces agressions récurrentes sur les chemins de randonnée, de ces 13 touristes violemment agressés en plein jour à la machette et avec des pierres alors qu'ils avaient abordé la plage de Bandrélé, de ces parents qui ayant été faire des courses sur Grande Terre se sont vu prendre à parti par des mahorais qui ont jeté tous leurs achats dans le port, ... ?

La vie est chère à Mayotte, bien trop chère. Les revendications initiales sont légitimes mais les derniers évènements n'ont rien à voir avec ce qui a déclenché la vague de manifestations.
Mettre tout ceci sur le compte d'un trop gros différentiel salarial, sur des marges abusives pratiquées par les distributeurs, sur les étrangers en situation irrégulière, sur l'incurie supposée des forces de l'ordre serait une erreur et cacherait une réalité où le mahorais est avant tout intéressé par l'argent que la métropole va lui verser (discutez donc avec des vachers ou regardez l'interview de l'une des dernières Chatouilleuses faite par Carambeu), où les syndicats sont dirigés par des irresponsables incompétents qui ont ruiné l'ile, où le président du Conseil Général est un hystérique véreux qui appelle la population à se soulever avant de tenter de passer pour un martyr, où l'on ne s'interroge pas sur la représentativité réelle de syndicats qui, tout en se déchirant, paralysent une ile pendant plus de 40 jours, où un président de la caisse locale traite tous les patrons de l'île d'incompétents pour ne pas avoir réussi à survivre à ce dernier mois, où les entreprises qui veulent s'implanter et dynamiser l'économie en créant des emplois se heurtent à des tracas administratifs sans fin et à des pôts de vin, ...

Ce conflit a malheureusement fait deux victimes graves au sein de la population locale: un enfant qui a perdu un oeil et un père de famille qui passait "par hasard" et militait pour ses droits.
A-t-on fait allusion à l'attitude de ce gamin qui risquait de gravement blesser un gendarme avec un caillou? Bien sur que non, il dormait tranquillement sur la plage et les gendarmes chassaient au flash-ball.
A-t-on parlé aux informations des raisons de la présence de cet homme sur les lieux de la manifestations, de son état de santé réel dégradé par l'alcool, de l'absence de tir de flash-ball dans sa direction constaté par les témoins oculaires ou identifié sur les vidéos de la manifestation?
Qui a lu les articles comoriens écrits par des mahorais qui dénoncent une expropriation des mahorais de leurs parcelles ancestrales au profit des "colons blancs" (sic)? C'est bizarre, je croyais que la mise en place d'un cadastre faisait partie des dispositions nécessaires validées par les divers acteurs de la départementalisation.

Qui a fait allusion aux traumatismes des victimes "mzungus"?
Qui va payer les pensions de tous ces mahorais renvoyés de leur travail et à qui il ne reste que les yeux pour pleurer pendant que les membres du Conseil Général qui sont à l'origine de leur licenciement, toucheront leur paye?
A-t-on un jour aussi parlé des devoirs qu'avaient les mahorais?
Qui se souvient des propos des Younoussa Bamana qui a affirmé que les mahorais ne voulaient nullement mendier mais que tant qu'à être colonisés, il était plus avantageux de l'être par un pays riche.

Mayotte est formé d'une frange de population merveilleuse qui ne demande qu'à être entendue, connue et reconnue. Mais actuellement, elle est loin d'être majoritaire et n'a en aucune façon voix au chapitre.
La situation locale n'est en rien manichéenne; il n'y a pas les bons d'un coté et les méchants de l'autre et stigmatiser le "mzungu" est chose aisée.

Une résolution de l'ONU condamne la France depuis 35 ans. Rendons donc Mayotte aux Comores (Mayotte a pu faire sécession car le référendum de l'époque a été fait non pas au niveau "national" mais île par île) et mettons en place des accords de développement et de coopération économiques. Tout le monde ne s'en portera que mieux.

C'est bien triste

Signaler
dauphin joueur
Il y a 7 années
Bien sûr, notre témoignage était celui de touristes n'ayant qu'une vue très partielle de Mayotte. De plus, nous avons peu bougé à cause de la grève et des barrages, et les contacts avec les Mahorais ont été limités. Nous pensions y retourner plus tard car nous restons sur notre faim, et cette île a tant d'atouts naturels, mais votre témoignage très bien écrit, sincère et réaliste (c'est de plus en plus rare) nous fait réfléchir.......

a SHAKALL9776

Signaler
tokony ho
Il y a 7 années
Bonjour , tristes constat ,

mais parfaitements lucides , depuis 1975 a plusieurs reprises ils ont choisie la Frances ces droits mais pas ces devoirs ,

la 1ere materniter (en naissances) Française est à Mayotte merçi qui ? CMU ?RSA ? argent braguettes ?

La Chine ,l'union africaine ,,,,,reconaisse Mayotte comme partit intégrante des grandes Comores ,

Ceux perméteraient ils de prendres en otages la populations si il n'y avais pas l'état providence Français , je doutes que les biens publiques sois remplaçer ,systématiquements , ils auraient





des forçes de l'ordres peut etre moins patiences , ,,,cdtr

mayotte indépendante?

Signaler
lemurien45
Il y a 7 années
Très bonne synthèse de SHAKALL936,malheureusement jamais les mahorais ne voudront retourner au statut d Anjouan.Les mahorais adorent la vie en métropole et leur base de départ c est mayotte.Mayotte avec de moins en moins de ngounzous,serait un mieux.

Projet de société

Signaler
dauphin joueur
Il y a 7 années
En résumé, leur projet social serait de profiter au maximum des avantages d'un rattachement à la France, mais sans s'intégrer véritablement à ses valeurs.. Un peu primaire comme raisonnement.

Il faut espèrer que les forces vives de cette île, Mahorais, car il faut éviter les amalgames, Mzungus et autres fassent entendre leurs points de vue sur un autre projet, celui la ambitieux de dévellopement, et que certains doivent comprendre que l'époque n'est plus à l'assistanat sytématique.

Un dévellopement des médias locaux serait le bienvenu, car l'île est très pauvre dans ce domaine.

On peut rêver.

projet de societé re

Signaler
savril1
Il y a 7 années
intégrer les valeurs francaises....je trouve cette reflexion au contraire tres primaire...!!!!il faut eviter au contraire le cliché de l'assistanat systematique et " la france" porte de vraies valeurs ca me ferait rire, si ca ne m'enervais pas!
la valeur et le developpement de la france que l'on peut en effet bien retrouver dans le licenciement de 5000 personnes d'une entreprise qui fait une marge beneficiaire importante mais qui prefere delocaliser en argentine..exemple grossier mais je trouve ton raisonnement tellement grossier aussi...
quant au cliché " mzungus" le coté ambitieux de developpement il y en a peut etre mais il y en a aussi qui sont la pour le cadre de vie et qui gagne bien bien bien leur vie contrairement au mahorais et qui ne cherchent pas plus!! et meme si je n'ai rien contre ca car je peux l'entendre heureusement pas de generalité c est loin d etre le cas de tout ceux qui y vivent...
et pour finir effectivement tres bonne synthese de shakall976...

Précisions

Signaler
dauphin joueur
Il y a 7 années
Effectivement vu sous cet angle, je suis bien d'accord avec vous, tout dépend du type de valeurs que l'on défends. Ce n'était pas dans mon intention de défendre les discours actuels sur les "valeurs Françaises" et autres fadaises qui ont une toute autre connotation.pour ceux qui les dsent, et que je n'aprécie pas non plus au vu de ce qui se passe.

Familles mahoraises.

Signaler
lemurien45
Il y a 7 années
Il faut bien spécifier que Mayotte ,département français appartient encore en grande partie a quelques familles mahoraises,comme nos Antilles sont en réalité en grande partie propriétés de familles"Békés".Ceci dit les forces de gendarmerie ne sont jamais la ou on a besoin d elles:les plages :(préfet,zulu)sont dangereuses pour les touristes et les gendarmes se contentent de dire aux touristes qu il n est pas prudent d y aller s y faire bronser,les plages de Madagascar a 400km sont plus sures dans un pays qui cumule des milliers de difficultés.

mayotte

Signaler
savril1
Il y a 7 années
ok je comprend..je suis d'accord pour les médias locaux il serait ideal que certains s'en saisissent !! pour en revenir au developpement il faudrait que le statut de mayotte permette la creation d'entreprise dont certains pourraient se saisir mais il faudrait que ca parte du desir des locaux car sinon ca ne profitera pas aux bonnes personnes.
et juste pour tokony ho pour detail le RSA n etait pas encore mis en place quand j'y etais mais en projet et à une hauteur de 120 euro vu le prix pour vivre a mayotte je ne suis pas persuadé que c'est une explication au nombre naissance peut etre peut on rapprocher plutot ca à la culture, au difficulté a acceder à des contraceptions parfois je ne sais pas...quant à la position de la chine ou l'union africaine.. je ne comprends pas trop ce que tu veux dire dans la fin de ton commentaire...
mayotte est une ile vraiment superbe j ai passé de si bons moments avec des mahorais et aussi des metros après c'est evident il y a de" tout" partout d'un coté comme de l'autre. c 'est triste ce qui se passe esperons qu'une solution soit trouvée et que ca ne s'enlise pas plus...

a savril1

Signaler
tokony ho
Il y a 7 années
Bonjour ,

pour le rsa il serat effectif en janvier 2012 a 25 °/ du rsa métropolitain

pour les naissances a mayottes la trés grandes majorités des femmes qui accouches arrives des grandes Comores en kwassa kwassa souvent de nuit peut avant leur termes

aux niveaux internationnales , l'union africaine considére Mayotte comme un térritoire occuper par une puissance étrangére , l'union des Comores a revendiquer a l' ONU Mayotte comme partie intégrantes de son térritoires soutenues par la Chine,,,,c'est juste un fait

je souligne juste que la situation actuelles a Mayottes et les crises a répétitions ne peuve etre résolue que par les mahorais eu méme , toujours en appeler a la métropole ne fera que repousser les problémes , l"état providence ne régles pas tout , cdtr

il ne faut pas croire tout ce que l'on dit

Signaler
sylvia77
Il y a 6 années
bonjour
je suis bien d'accord j 'ai passée beaucoup de temps a Mayotte les gents sont gentils et serviable, je n'ai jamais eu de problème il est vrai qu'il y a des vols et agressions mais combien en a t il sur la région parisienne alors que les gents sont plus riche. alors je pense qu'il faut relativiser et ne pas se laisser allé au ragot
j 'aime Mayotte et ses habitants j'ai été très triste de partir de la bas.

agression plages

Signaler
lespifamily
Il y a 5 années
Bonjourséjour se terminant demain sur Mayotte , ile magnifique, mais malheureusement hier agression violente avec chombo, coup de poing et caillassage pour nous piquer nos sacs à dos où on leur a montré qu'il n'y avait rien d'interessant pour eux et bien qu'on leur ai donné d'emblée nos 30 euros d'argent liquide!!!
Devant nos 3 enfants bien traumatisés sur le coup....
Aucun signalement devant cette rando-plage (plage du préfet) contrairement à Sakouli ou à Soulou
et cady du village d'à côté vu après l'agression pour mise en place d'1 signalement disant que les mahorais non plus n'y vont plus seuls.
Même attaque d'1 couple il ya 10j à 15-20min du parking des 2 farés selon les gendarmes avec pour eux aussi plusieurs plaies par armes blanches.
Sur les 3 agresseurs, au - 1 qui parlait et comprenait le français donc pas que comoriens...
Donc rando qu'en groupe ou alors allez aux plages éloignés en bateau...
Bon séjour

Bons Plans Voyage Mayotte

Voyage Mayotte

Services voyage