Forum Ghana

Nous n'avons pas aimé voyager au Ghana, sommes-normaux?

33 réponses

Dernière activité le 15/11/2019 à 14:24 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
derginstephane
Le 14 juin 2011
Bonjour,

Ma femme et moi rentrons d'un voyage de 15 jours au Ghana.
Nous étions très enthousiastes à l'idée de ce voyage, d'autant que nous connaissons d'autres pays d'Afrique et que les guides de voyage vantent l'aspect accueillant et humainement riche du pays. Or, quelle déception!! Outre que le Ghana ne nous a paru ni très beau, ni riche en attrait, nous avons surtout trouvé un accueil très réservé, voir hostile. Interloqués, nous voudrions savoir si d'autres voyageurs ont pu ressentir des choses approchant les expériences ci-dessous.

Nous avons ressenti un racisme, sous-jacent mais omniprésent envers les blancs. Nous avons en continu eu l'impression d'un fossé infranchissable avec les Ghanéens. Venant de la plupart de ceux que nous avons pu rencontrer (professionnels du tourisme, chauffeurs de taxi, marchands, habitants à qui nous demandions notre route, policiers, restaurateurs), nous avons éprouvé une grande distance, un rejet latent voire une xénophobie à peine dissimulée. Les rapports étaient toujours laconiques et superficiels, animés par l'argent et seulement par l'argent. Du reste, lorsque nous évoquions le problème avec certains Ghanéens rencontrés, aucun ne l'a vraiment contesté contesté...

Bien que le pays soit pacifique et assez sûr (nous nous sommes promenés de nuit sans souci, etc.), il semble que les habitants n'ont pas spécialement envie de voir des blancs dans leur pays, dans leurs villages ou leurs villes, si ce n'est pour qu'ils achètent quelque chose. Bien sûr, ce sont des constatations d'ordre général, et nous avons de temps à autre rencontré des gens sympathiques et désintéressés ; mais même dans ce cas de figure, nous n'avons pu aller plus loin...
Ceci nous a amené à nous poser beaucoup de questions sur nous-même, notre attitude, des questions de fond sur le tourisme et les rapports humains entre Europe et Afrique.

Ce qui nous a troublé est la stratégie argumentative des guides de voyage ( Petit Futé et Bradt), qui pour palier l'absence d'attraits touristiques majeurs au Ghana vantaient son hospitalité, sa sûreté et son authenticité. Mais curieusement, en rentrant dans les développements des chapitres, on y rencontre une multitude de détails négatifs contrariant l'idée générale véhiculée par le guide (accueils plus ou moins hostiles selon les lieux, arnaques possible, voire insécurité!). Exemple Petit Futé : parmi les Plus du Ghana, "l'hospitalité". Plusieurs pages loin : "Il sera très difficile de se faire inviter par un Ghanéen chez lui...".

Nous avons subi une arnaque, du racket quotidien aux barrages routiers de police dont personne ne parle.
Les Ghanéens dans l'espace public ne sont ni spécialement souriants, ni du tout accueillants (sauf au mot de "Obroni", "Eh, le blanc", qui stigmatise systématiquement l'étranger qui n'est pas de peau noire).

Nous venons d'éplucher les forums et n'avons rien trouvé sur ce thème. Sommes-nous paranoïaques? Existe-t-il un tabou sur le racisme anti-blanc dans certains pays d'Afrique? Y a-t-il au Ghana des programmes scolaires transmettant une idéologie "post-coloniale" à la dent très dure? Car les plus petits enfants, eux, étaient spontanément accueillants...
A noter encore une fois que nous connaissons des pays d'Afrique australe et orientale ainsi que le Maghreb, et que nous n'avons rien vécu de tel, en tous cas avec une pareille intensité. Est-ce que l'Afrique de l'Ouest est plus tendue sous ces rapports?

Pour conclure, nous avons eu l'impression d'une société aux codes rigides, ne laissant aux étrangers occidentaux que la place très restreinte qu'on a décidé de leur donner, tant en ce qui concerne les choses à faire que dans le comportement à adopter (acheter, payer le prix fort, dire que le Ghana est un pays formidable, visiter tel lieu et pas un autre). Soit, les Ghanéens peuvent avoir leurs raisons, mais nous ne comprenons alors pas pourquoi les guides et les intervenants des forums vantent tous un pays "sympa" et "accueillant".
Ou bien a-t-on pris le mauvais train, avons-nous joué de malchance? Sommes-nous trop sensibles?

Si quelqu'un pouvait exprimer son opinion à ce sujet -mais nous ne souhaitons aucune polémique-, nous lui en serions reconnaissant!

Stéphane et Sophie

l'Afrique... oui de moins en moins.

Signaler
austral
Il y a 8 années
Bonjour,

pour être allés au Ghana il y a quatre ans, c'est un peu la même impression que nous avons eu. Pas mal d'arnaques et beaucoup d'indifférence, au mieux, quand ce n'était pas une franche agressivité. Rien que la galère pour obtenir au Togo un visa ghanéen nous avait bien étonné, on avait le sentiment qu'ils ne tenaient pas plus que ça à nous voir entrer chez eux.

D'une manière générale, pour avoir connu Madagascar (trois fois) et l'Afrique de l'Ouest, notre envie d'Afrique s'est bien refroidi ces dernières années, et pourtant nous n'étions pas des "ravis de la crèche" s'attendant à trouver des paradis. Mais même ma femme qui en rêvait dans sa jeunesse en est bien revenue aujourd'hui. Marre des tentatives d'arnaque incessantes, des rencontres presque toujours intéressées et d'un certain racisme à l'envers.
Comme disait ma cuisinière à Mada "voler blanc c'est pas voler".

Je ne dis pas qu'ils n'ont pas raison, mais n'étant pas masos, ce sera sans nous, il y a bien d'autres destinations dans le monde...

Bon voyage à tous quand même.

un sujet interessant

Signaler
eliotts
Il y a 8 années
et je vais essayer ne pas polémiquer....

Les rapports entre l'afrique et l'europe m'interessent depuis longtemps et mon expérience personnelle m'a permis d'obeserver quelques comportements interessants. Lorsque dans les années 90 j'ai visité en tant que touriste en couple blanc le sénégal et le Kenya j'ai parfois ressentis des choses similaires à ce que vous dévrivez et je me suis moi aussi posé des questions. Au Sénégal j'avais eu une discussion interessante avec un jeune guide sénégalais qui m'avait fait part de son ressentiment envers les Français et du fait que les sénégalais se tournaient vers les états unis à présent.

Depuis 2003 je suis allé 4 fois (5 bientôt) au Ghana avec ma femme Ghanéenne et je suis trés bien accueilli. Il est évident que nous sommes attendus pour l'argent mais autant elle que moi ! Ce n'est pas un pb de couleur de peau.

Il me semble qu'au fond de nous en tant qu'ancien collonisateur on attend des africains qu'ils nous aiment, mais leur attitude envers les touristes est elle si différente de la notre ? Est ce que vous connaissez beaucoup de français qui sourient aux touristes américains (noirs ou blancs) ou qui invitent une famille de touristes chinois à manger chez eux ?

Autre exemple à méditer : l'été dernier au Japon ma femme a été dévisagée trés souvent par des japonais d'une façon particulièrement désagréable. Elle a du leur faire une remarque pour qu'ils arretent de la regarder bêtement. Comme quoi on est toujours l'étranger de quelqu'un.

Je confirme que les Ghanéens sont un peuple réservé et un peu timide, peut être un reste de l'éducation Anglaise et que ce sont avant tout des business men.

Des questionnements

Signaler
Dadifu
Il y a 8 années
Je viens rejoindre cette discussion qui m'intéresse aussi depuis fort longtemps et je connais un peu ce pays puisque j'y réside depuis plus de 6 ans.

Après ce préalable, je voudrais apporter quelques précisions. Le terme "Obruni" n'est nullement stigmatisant du blanc (comme peut l'etre toubabou ou nassara dans d'autres pays). Il signifie étranger. Dès lors, nulle question de couleur de peau mais d'appartenance territoriale. Un asiatique tout comme un européen et un afro-américains sont tous obrunis ou yovo.

Je rejoint Lmich dans son analyse. Pourquoi demander plus ici (et l'ici connote le continent) qu'ailleurs et que ce que nous même faisons et sommes à même de proposer ? Accepteriez vous qu'un car de touriste débarque dans votre cours pour vous prendre en photo alors que vous prenez votre petit déjeuner ou jardinez ? La grande différence est que la notion d'espace privé extérieur n'est pas aussi codifié en Afrique qu'en Occident.

La distance ressentie vient probablement du fait que les Ghanéens ont un côté très british et ont souvent tendance (quand on ne les connait pas car après c'est une autre histoire !) à être réservés, sur leur quant-a-soi.
Ce à quoi, il faut ajouter le poids écrasant de la société très hiérarchisée socialement qui fonctionne encore en zone rurale de manière très communautaire et le poids des églises venues faire des affaires.

Pour conclure, je pense qu'il en est des pays comme des personnes, des
rencontres se font, d'autres non, d'autres encore sont remises à plus
tard.

discours choc et navrant!

Signaler
aduamankwa
Il y a 8 années
Comme l'a sans doute été votre voyage, cette discussion est partie sur de mauvaises bases. Je serais cuireuse de connaître la formule de voyage que vous avez choisie pour découvrir le Ghana, et aussi surtout votre état d'esprit de départ. Vos réactions sont excessives et traduisent surtout, il me semble, un "mauvais" trip.
Le Ghana a beaucoup à offrir aux touristes mais reste malheureusement peu visité par les francophones. Ceux qui s'y aventurent disposent généralement de très peu d'informations et peuvent se retrouver très mal préparés pour aborder cette destination. Pour côtoyer les ghanéens depuis plus de 10 ans, je peux vous affirmer qu'ils n'ont rien contre les étrangers. C'est un peuple très accueillant et fier qui a su conserver ses traditions. C'est peut-être là que cela peut coincer ...
Aller vers les autres c'est, à mon sens, l'essence même du voyage. Comprendre et gérer les différences peu parfois être difficile à mettre en place.
Je souhaite que vous puissiez découvrir le Ghana sous un autre jour.
Amicalement,
goldcoast.be

Film sur le Ghana

Signaler
aliza008
Il y a 8 années
Bonjour, On retrouve la "grande distance" dont parle derginstephane dans le film "J'irai dormir chez vous... au Ghana", d'Antoine de Maximy :
http://documentaires.france5.fr/documentaires/jirai-dormir-chez-vous/ghana
Visionnable jusqu'au 15 octobre.

je viens de regarder le film

Signaler
eliotts
Il y a 8 années
Nous venons de regarder le film 'j'irai dormir chez vous au ghana" avec ma femme ghanéenne et j'ai quelques commentaires. On retrouve bien le Ghana que je connais et le film fait bien ressortir les points qu'il faut avoir en tête. Le gars qui invite Antoine à manger chez lui à Accra l'explique trés bien : les ghanéens sont un peuple fier et ils en ont marre que les blancs ne filment que les quartiers pauvres (qu'ils trouvent typiques et exotiques) et ne montre que cette facette de l'afrique une fois revenus en Europe. Le quartier de Mokola d'ou Antoine se fait un peu chasser (au centre d'accra) est un lieu un peu spécial dans lequel ma femme hésite à m'emmener. Comme c'est un marché il y a pas mal de business "à l'africaine" ce qui peut expliquer le rejet de la caméra. Il y a aussi comme raison que les Ghanéens sont fiers de leur beaux immeubles et de leurs gros 4x4 et pour eux ce sont ces choses là qui doivent être mise en image. En ce qui concerne l'argent, les ghanéens (comme beaucoup d'africains) partent du principe que les blancs ont beaucoup d'argent et qu'on doit leur en laisser un peu mais il n'y a pas de mendicité au Ghana et c'est quasi systématiquement en échange de quelque chose que l'on donne de l'argent.

J'irai dormir chez vous Ghana

Signaler
Dadifu
Il y a 8 années
,,Bonjour, On retrouve la "grande distance" dont parle derginstephane dans le film "J'irai dormir chez vous... au Ghana", d'Antoine de Maximy :


Je viens de voir le docu (et fiction, par les choix de coupage, montage) de De Maximy. De quelle "grande distance" parlez vous ? Sur l'ensemble de l'épisode, il a été invité, restauré, accueilli (dans une chambre à CCoast et dans ce village du nord dont il dit lui même qu'il a reçu un accueil extraordinaire), une moto lui a été prêtée...Mis a part, la scène où il s'est fourvoyé dans un quartier populaire (pauvre et digne) cf l'analyse de lmich, j'y ai retrouvé le Ghana dans lequel je réside. A ce propos, connaissez vous le Ghana ?

De la distance, mais surtout de la curiosité

Signaler
mllecelia
Il y a 8 années
Bonsoir.
Je voudrais également faire partager mon expérience au Ghana.
J'y suis partie cet été, seule, pour faire un stage dans une ONG. J'ai eu l'occasion de rester dans ce pays 3 semaines, visitant principalement Accra (et Ho, une ville à 3h environs de route).
Je ne connaissais rien de l’Afrique mis à part les clichés, et je voyageais pour la première fois hors des frontières françaises.


J'ai également ressentie une certaine distance, explicable peut être par la différence culturelle et l'image que l'on a de l'autre.
Si je me suis un peu vexée à l'usure des "aubroni" (excusez l'orthographe) incessant et des sollicitations monétaires, j'ai surtout retenu la curiosité des gens.


Nous, Européens, connaissont généralement très mal les Africains, et vice versa. Je pense que la distance vient de ce facteur. Beaucoup nous imaginent "riches" (et pas complètement à tort vue l'écart, relatif, de niveau de vie) et ont une fausse idée de l’Europe. En parlant avec eux des réalités économiques, ils sont vite surpris, même si on sent qu'ils ne nous croient pas trop. Beaucoup de jeunes veulent venir travailler en Europe et nous envient, beaucoup voient en ce continent un Eldorado.

Les gens, certes, m’appelaient "l'étrangère", mais prenaient tous le soin de me demander comment j'allais, et était content d'échanger quelques mots anglais avec moi. Beaucoup me demandaient mes coordonnées, et certains m'appelaient, sur mon portable local, juste pour me demander si "ça vas aujourd'hui".
Alors certes on paye "un peu plus cher", sauf peut être, et c'est bien là le plus fabuleux, dans les endroits les plus " populaires" et les plus pauvres...J'ai croisé très peu de d'étranger au Ghana (à part en ville dans des 4x4, et dans "Le" supermarché étranger de la capitale), mais certainement pas à l'endroit où je logeais, un petit "village" en périphérie d'Accra.



Malgré les regards curieux, qui nous semblent parfois un petit peu hostile, on se "fond" vite dans la masse, et on s’attire la sympathie des gens en partageant vraiment avec eux, (en goûtant leur nourriture, partageant leur culture..) et en s’éloignant dans "l'arrière pays", où les gens sont plus "vrai", plus humain, et bien plus hospitalier.




J'ai gardé quand même de bons souvenirs de ce pays même si c'était un peu difficile au début, le mieux étant, pour s'intégrer, de vivre comme les "africains", et de ne peux se cloîtrer dans les lieux réservés "aux riches".


Amicalement, célia

sejour au Ghana a venir

Signaler
bebes93
Il y a 7 années
Bonjour,

je n'ai que 18ans et je pars dans la region d'Accra pour faire du volontariat pour 4mois seule entre janvier et mai...
Je me renseigne beaucoup car j'ai "peur", en voyant certains temoignages ca ne me rassure pas vraiment.


Peut-on refuser a tout bout de chant les solicitations? Les Ghaneens sont-ils vraiment "distants"?


Sinon qu'en est-il de la securite, de la nourriture, de l'hygiene,...?

en attendant d'apprendre à connaître le Ghana

Signaler
Yaw
Il y a 7 années
Bonjour,

J'ai beaucoup apprécié cette discussion et toutes les nuances apportées par les un(e)s et les autres. Je viens de m'inscrire sur le forum et j'ai plaisir à lire des commentaires de grande qualité.

d'accord avecv Yaw

Signaler
austral
Il y a 7 années
Bonjour,

j'apprécie à mon tour la valeur des différents
témoignages de ce post qui permettent d'essayer de comprendre pourquoi
certains d'entre nous ont été déçus de leur séjour au Ghana.

Débarqué
au Bénin, j'avais une très grande curiosité de voir mon premier état
africain ex-colonie-anglaise, n'ayant auparavant connu que des états
francophones, et un modèle de stabilité et d'intelligence politique
depuis pas mal d'années au centre d'une Afrique déchirée. Peut-être y
suis-je allé avec trop d'à priori favorables. Mais surtout mon séjour a
été bien trop court pour porter un jugement définitif.

J'ajoute
que le jugement que j'ai exprimé dans mon message un peu plus haut
portait finalement sur l'ensemble de l'Afrique pour ce que j'ai pu en
connaitre.
Quand vous vous faites traiter de raciste parce que vous
sortez de la piscine au moment où un Togolais y rentre (!!!), quand vous
vous faites pickpocketer à la limite de l'agression le premier jour de
votre passage à Lomé un dimanche après-midi en plein centre, quand vous
vous faites arnaquer en beauté par un changeur en frontière malgré votre
attention, quand.... je n'en finirais pas, vous gardez forcément un peu
d'amertume...

Il y a des jours où on rêverait de voyager en
tourisme haut de gamme avec hôtel 5 étoiles et 4x4 loué avec chauffeur.
Jusqu'ici ce n'était pas ma conception de la découverte d'un pays. Sans
aller jusque là, je me suis promis définitivement de ne plus aller dans
un pays d'Afrique sans disposer de mon propre véhicule pour ne plus être
à la merci des taxis et taxi-brousses, Ça doit changer pas mal de
choses. J'ai beaucoup de regrets d'avoir imposé ça à ma femme pendant
des années, croyant approcher au plus près la vie des gens, mais à quel
prix !

Vive le Ghana et les voyageurs curieux.

Cordialement.

voyage au ghana

Signaler
soazz
Il y a 6 années
Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié mon voyage au Ghana. Difficile de se faire une idée en deux semaines, mais je n'ai pas ressenti de racisme. C'était mon premier contact avec l'Afrique, je n'ai donc pas votre expérience des autres pays et je n'y suis restée que deux semaines.
J'étais accompagnée par une amie qui vivait au Togo depuis deux ans, ce qui a atténué le décalage que j'aurais pu ressentir. On a commencé en transports collectifs, sans ressentir d'agressivité ni d'hostilité. Mis à part à la frontière du Togo, où le garde aurait bien fouillé mon sac juste parce que j'étais occidentale, mais le passeport officiel de mon amie l'en a dissuadé. Et le parking où la manière de remplir le bus était excessivement ferme.


Etre perçu d'abord pour son argent en tant que blanc me semble malheureusement inévitable à partir du moment où la différence de niveau de vie est aussi importante entre deux pays. Je m'y étais préparée.


Ca na pas empêché quelques belles rencontres.


A Cape Coast, alors que j'étais assise seule à la terrasse d'une guesthouse, un ghanéen est venu me voir. J'ai d'abord craint un plan un peu lourd, à tort: c'était une envie d'échanges et nous avons partagé deux heures de discussion passionnante sur le Ghana et la France, avec des appels ensuite pour savoir si le reste du voyage se passait bien. Dans le Nord du Ghana, on a passé une nuit dans un eco-village où le concept était vraiment bien mis en oeuvre. Là aussi, il y a eu un bel échange, certes encadré par leur activité d'éco-tourisme. Mais 5 kilomètres plus loin, l'ambiance était au harcèlement des touristes.

Enfin, on nous a renseigné bien volontiers quand on demandait notre chemin, courant même après la voiture si on s'avisait de faire un détour avant de suivre les conseils donnés. Ceci dit, on était avec un chauffeur qu'on connaissait bien et le fait qu'il soit africain a sûrement facilité les choses, même s'il ne parlait pas vraiment anglais. Il était habitué aux barrages routiers des policiers.
Dans l'ensemble, l'expérience était donc bonne.

le ghana!

Signaler
kabyle2008
Il y a 6 années
Moi non plus je n'ai pas du tout accrocher avec ce pays pourtant j'en ai visiter bcp et ce le voyage qui m'a le moins plus,d'ailleurs j'ai méme écourter mon voyage,bon ça reste une impression personnel mais je vs donne mon avis.

services sur place

Signaler
Annkalala
Il y a 6 années
Bonjour à tous,

Pour éviter toutes arnaques ou autre c'est bien d'être accompagné par une personne de confiance et moi j'ai trouvé une super personne sur place : http://nanayawaccra.wix.com/nanayaw

A voir et faire circuler.

Voilu

N'hésitez pas à venir au ghana

Signaler
Akwaaba
Il y a 6 années
Bonjour,
Le Ghana n'est en rien le pays que vous avez décrit Stéphane et Sophie.
Vous n'étiez pas assez préparé je crois pour cette destination. Ce n'est pas un pays pour le tourisme de masse ou ''exotique''. Vous auriez dû prendre un guide local et essayer d'avoir quelques bons contacts avant de partir. Le ghana est loin d'être raciste! Et culturellement il n'a rien a envier à d'autres pays, bien au contraire! La culture de ce pays est omniprésente, comment avez vous pu passer à côté?! Sans compter les amalgames incroyables que vous avez fait, entre méfiance et hospitalité, entre anti colonialisme et forte identité culturelle (nous sommes dans un des berceaux du Pan Africanism, je vous le rapelle...) Bref. Ce que je retiens du ghana c'est : générosité, partage, ferveur incroyable, culture captivante, un voyage et des gens inoubliables!!! Efya.

Pours et contres

Signaler
Pierre Adrien
Il y a 6 années
Bonjour à tous,
Nous sommes partis sacs au dos avec mon frère cet été au Ghana, en longeant la cote, d'Accra à Takoradi, en passant par le barrage d'Akosombo et le parc de Kakum.
Vu que nous avons lu cette rubrique avant de partir, il me semble important d'apporter une pierre à l'édifice avec les pours et les contres de notre expérience.

Les gens que nous avons rencontrés sont dans leur immense majorité sympathiques, nous souhaitent la bienvenue dans leur pays, nous avons même été remerciés: «Merci de venir chez nous au Ghana et d'acheter à mon petit étal» (par opposition à ceux qui restent dans les hôtels pour blancs j'imagine...)
Nous avons été approché par des jeunes qui jouaient au foot pour nous signaler qu'un passage en particulier n'était pas très sûr, alors qu'ils n'avaient rien à y gagner.
Et plusieurs fois, des gens avec qui nous avions discuté/acheté sont venus nous dire un petit mot plusieurs heures après lorsque nous les croisions de nouveau au hasard des rues.
Des membres d'une compagnie Asafo à Elmina nous ont expliqué avec beaucoup de patience et pendant pas loin de 30 minutes les «secrets» de leur quartier général.
La quasi totalité des gens rencontrés parlent anglais, certains avec plus ou moins d'accent.
Donc de ce coté là, aucun problème, même si à certains endroits nous ne faisions pas trop les fiers, jamais de situation vraiment craignos, malgré quelques passages dans des bidonvilles après la nuit (ce n'est pas à conseiller non plus, faut pas pousser mémé...)
Et quelques employés d’hôtels qui préfèrent lire le journal que nous donner des renseignements. Mais c'est pas non plus la norme.

Dans la majorité des cas, les taxis et trotros vont avoir tendance à arrondir à l'unité supérieure (en cédis), mais cela reste bon enfant.
La seule vraie arnaque, c'est à la sortie du bus STC Abidjan/Accra, malgré l'aide d'une ghanéenne rencontrée dans le bus, les chauffeurs de taxis se sont entendus pour nous faire payer le double du tarif habituel. Après on a su que c'était complètement en dehors des clous... Si on avait su, on aurait été en attendre un dans la rue, il en passe toutes les 30 secondes...
Et le change euros-cédis au noir à la frontière. Mais on s'y attendait un peu...

Toutes les villes ne sont pas touristiques, donc se renseigner sur les possibilités de marchandage. Ne pas essayer de marchander un prix coutant... Ça a été désagréable pour mon éthique...
En général, le marchandage dans la rue se limite à 15%, 20%, pas plus (à priori). Ce n'est pas comme le Maghreb où les prix sont multipliés par 10...

Après, c'est vrai que sur la cote, en dehors des forts subventionnés par l'UNESCO, les bâtiments sont en ruine, peu entretenus, le nom des rues n'est pas indiqué, les guides et marchants diverses et variés «oublient» de noter le prix des visites sur les carnets à souche, ou lisent mal les étiquettes des prix, les plages sont des toilettes à ciel ouvert et les odeurs sont répulsives, les «bords de mer» sont des strates de déchets (jusqu'à 1m de haut) et bruler des ordures n'est pas un problème pour eux.

Bref, pour un voyage de farniente à l'européenne, il y a deux endroits: Krokobite et aux alentours de Cape Three points (Ezile Bay par exemple). En plus on peut rajouter Elmina et Cape Coast pour la culture.
Sinon, il faut accepter la pollution, les trotros où on est entassés, la quasi obligation de prendre un taxi pour se déplacer vu les distances, les 15% du blanc, les chambres pas toujours très propres et la plomberie à la demande du client.

Pour un voyage plus authentique, on nous a conseillé d'aller dans le nord, moins touristique.

J'espère que cela vous aura aidé.
Bon voyage à tous!

voyage au ghana

Signaler
nantaise44
Il y a 5 années
bonjour,
Je viens de lire avec grand intérêt les 2 mails concernant vos voyages au Ghana et j'en suis profondément attristée.Nous sommes une Association dont le but est de proposer des voyages au Ghana.J'ai moi-même fait le circuit plus d'une fois et ce que vous racontez là ne semble pas correspondre au Ghana que je connais.Comme dit le proverbe chinois "nous et notre environnement nous ne faisons qu’un".cela veut dire que l'environnement n'est pas responsable de ce qui nous arrive c'est à nous de nous remettre en question.C'est vrai que c'est difficile à entendre, mais ne me dite pas que tout le monde se trompe sauf vous?
J'adore le Ghana et les ghanéens.C'est un pays anglophone avec d'autres codes.Et c'est un pays très touristique,c'est un exemple pour toute l'Afrique.Non, vous devriez venir au Ghana avec nous et je peux vous assurer que vous changerez d'avis.
merci
Francine de l'association asso-ise.fr

repondre pour l'association

Signaler
bibichoc
Il y a 5 années
bonjour se serai ravie de faire partie d'un voyage pour me rendre compte

voyage au ghana

Signaler
nantaise44
Il y a 5 années
,,bonjour se serai ravie de faire partie d'un voyage pour me rendre compte
Avec joie, nous sommes en train de refaite notre site qui sera bientôt en ligne.contacter nous (asso-ise.fr) le site sera prêt d'ici 15 jours.

DAVID (nanayawaccra...)

Signaler
mariepaule
Il y a 5 années
bonjour
je suis allée sur le site que vous indiquez et j'ai demandé à David de me faire une proposition de trip car nous partons à 4 pour le Ghana en mars...J'attends sa proposition avec impatience
Qu'avez vous organisé avec lui en Aout dernier??
Merci
marie

,,Bonjour à tous,

Pour éviter toutes arnaques ou autre c'est bien d'être accompagné par une personne de confiance et moi j'ai trouvé une super personne sur place : http://nanayawaccra.wix.com/nanayaw

A voir et faire circuler.

Voilu

parc national

Signaler
Annkalala
Il y a 5 années
Si vous aimez, vous pouvez aller voir le Parc National... Bon trip !

Guide à Accra

Signaler
Dadifu
Il y a 5 années
Bonjour à toutes et tous,

J'ai régulierement recours aux services de Charles de Ghana Nima Tours et en suis toujours pleinement satisfaite.http://ghana-nima-tours.yolasite.com.
Charles est un professionnel qui aime à faire découvrir son pays le Ghana, dans tous ses aspects. Toutes les personnes à qui je l'ai recommandé ont toujours eu des retours positifs. Charles est vraiment une personne ressource.

références de base

Signaler
Annkalala
Il y a 5 années
Bonjour à tous

Il est important de suivre les conseils France diplomatie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/ghana-12252/


en haut les rubriques du menu sont à lire aussi, sécurité, transport...


Bien à vous
et bon voyage !

Je rigole je rigole!!!:D

Signaler
Cindymoimeme
Il y a 3 années
En tant qu'Africaine, qui cotoie beaucoup de ghanéens, et qui ai vécu la majeure partie de ma vie en Afrique avant d'arriver en Europe...En tant qu'Africaine, disais-je, votre message me fait beaucoup rire - rien que ça.

Je n'ai pas le souvenir d'un Français, Portugais ou Polonais, qui m'ait invité chez lui pour un repas, m'ait fait montre de toute hospitalité particulière quand ne nous connaissionspas déjà très très bien, au contraire!! J'ai même eu droit en Pologne à des regards figés et perçants à mon passage dans la rue. Je ne mentionne jusqu'ici que les bons/neutres aspects de mon séjour ici. 

SVP ouvrez, ouvrons, des livres d'histoire, de geo-politique, de sociologie, pour avoir une petite idée 'du pourquoi du et du comment'. 

Votre profil de touristes Occidental/Européen/Blanc, j'en ai vu des dizaines en Afrique. Vous auriez peut-être aimé que les Ghanéens, et les busy Accra people vous accueillent avec des pas de danse et des youyou dignes de chez-nous, vous envoloppent d'un Kente dignes des rois Ashanti, qu'ils vous servent le cliché de l'exotique Africain dont l'Occidental moyen fantasme? Eh ben non. Désolée. Pour vous, et désormais, ce sera des Ghanées busy working or enjoying life, et qui vous traitent avec respect et politesse, même si ça ne 'vous suffit pas', et non des personnes qui sont sensés s'exalter de façon démesurée à votre présence. 

Les Ghanéens, les Africains de manière génerale, en dépit de tout, seront toujours parmi les personnes les plus chaleureuses et enjouées qui soient. Vos propres clichés ont dû 'embuer' votre séjour. Je vous mets au défi de faire des tests comparatifs d' hospitalité à Paris, New-York, Bangkok, ou Tokyo...

Et quand vous faites mention de '""palier l'absence d'attraits touristiques majeurs au Ghana""",ma foi!! Les forts historiques longeant sa côte et datant de l'esclavage, la luxueuse region-Ouest de Takoradi, les historiques royaumes inland Ashanti, Gha, et j'en passe, je ne parle pas de lacs, montagnes, zoos, et les merveilles à voir et revoir... bref. On ne voit que ce qu'on veut voir. Des goûts et des couleurs, me dira-t-on...

Ce serait diffcile aussi pour le Ghanéen moyen d'entendre que ce le fameux Musée du Louvre, il y a la station Louvre-Rivolli, ou on pourrait attrapper le tétanos. Idem pour d'innombrables endroits où je vous souhaite d'aller, mais de grâce, avec tout mon respect, avec les coeurs et cerveau bien (plus) ouverts. 

au Ghana

Signaler
deslucie
Il y a 3 années
C’est terrible. Mais j’aimerais bien y aller quand même.

Tester le Togo

Signaler
Agirpi
Il y a 3 années
Bon faite un tour au Togo un de ces 4 pour voir aussi. Quand même d'après tous les amis blancs que j'ai reçu ils ont aimé mon beau pays le Togo. je n'oublies pas que l'Afrique en général reserve des surprises.

bijoux à l'aéroport

Signaler
eliotts
Il y a 3 années
Puisque le sujet s'est étendu jusqu'au Togo j'ai moins de scruptule à profiter de ce fil un peu actif pour poser ma question (sur le Ghana quand même). Je vais y faire un court séjour cet été et du coup j'aimerais savoir s'il y a des bijoux en or à acheter dans les boutiques de l'aéroport (je ne me rappelle plus...).
Merci
Eliotts

Aéroport au Togo ou Ghana

Signaler
Agirpi
Il y a 3 années
Bonjour,
Tu parles de quel aéroport ?

bijoux boutique Kotoka Airport

Signaler
eliotts
Il y a 3 années
Je parle de l'aéroport d'ACCRA, KOTOKA Airport.
Je sais qu'il y a des vetements, des statues et d'autres objets à vendre dans la boutique de l'aéroport mais je ne me rappelle plus s'il y a des bijoux en or dans cette boutique. Je n'aurai pas le temps d'aller me promener dans Accra pour faire les boutiques et quand on arrive on ne passe pas par la boutique...

Je connais des personnes

Signaler
Agirpi
Il y a 3 années
Dans la boutique de l'aéroport je ne sais pas je vais demander pour toi mais juste à Accra comme ça je connais des personnes de confiance qui vendent

Critiques injustes

Signaler
Baudouin.371
Il y a 3 années
Ma compagne et moi revenons de dix jours de séjour au Ghana, notre deuxième destination en Afrique de l'Ouest après la Côte d'Ivoire en janvier de cette année.  Pour préciser les choses, nous nous déplacions en voiture de location avec chauffeur local.

Nous sommes déçus, attristés même, des commentaires négatifs que nous avons pu lire sur ce forum au sujet du Ghana.  Bien sûr, ne faisons pas preuve d'angélisme, le Ghana n'est pas le paradis sur terre, mais pour notre part nous n'avons pas rencontré les problèmes mentionnés ici.

Les Ghanéens sont, pour l'immense majorité de ceux rencontrés, des gens charmants et accueillants.  Jamais nous ne sommes sentis menacés, jamais nous n'avons eu l'impression de ne pas être acceptés.  En route, nous nous sommes faits arrêter plusieurs fois par la Police ; les contrôles ont toujours été courtois et bon enfant.  Cela a renforcé notre sentiment de sécurité et nous sommes reconnaissants envers le travail des forces de sécurité.

Nous avons parcouru la côte, d'Accra jusque Nzulezu, probablement la région la plus touristique du Ghana.  Comme nous étions au début de la saison des pluies, les touristes étaient plutôt rares.  Sans doute cela a-t-il contribué au fait que nous ayons été accueillis royalement partout.  Rien à voir avec les deux paragraphes suivants.

A Elmina, nous avons été harcelés par des jeunes qui cherchaient des subventions pour leur club de foot.  Vrai ou pas, nous ne le saurons jamais.  Ils étaient très insistants mais nous avons gardé le sourire, nous avons plaisanté avec eux et tout s'est finalement bien passé.  Il est clair que les réactions des locaux dépendent de notre attitude à leur égard.

Dans l'Arts Market d'Accra, attrape-touristes par excellence, les prix sont largement surfaits.  Si négocier un prix n'est pas dans vos habitudes et que vous n'avez pas envie de vous faire plumer, ni mettez pas les pieds.  Si vous voulez ramener de l'artisanat local, et si vous passez par là, choisissez plutôt le Kakum National Park ou les boutiques du château de Cape Coast.

Au niveau culturel, le Ghana nous a semblé plus riche que la Côte d'Ivoire, en tout cas en ce qui concerne le patrimoine historique.  La visite des châteaux de Cape Coast et d'Elmina sont des impératifs, en notant toutefois que la qualité des guides est assez variable.

En comparaison avec la Côte d'Ivoire et d'autres pays d'Afrique visités, un gros effort de propreté a été fait au Ghana.  Les immondices abandonnés partout y sont devenus très rares, à l'exception notoire des environs de l'esplanade de l'Indépendance à Accra.  On est en tout cas très loin des immondices s'entassant sur un mètre de hauteur tel que mentionné par ailleurs.

Enfin, bon, nous n'allons pas ici refaire tout notre voyage.  Ceux qui veulent des conseils pourront toujours nous en demander par ailleurs.  Notre but ici était juste de vous encourager à visiter ce pays qui mérite toute notre attention, de vous encourager à aller à la rencontre de ce peuple qui mérite notre respect.

Re: Je rigole je rigole!!!:D

Signaler
vieuxsinge
Il y a 3 années
Je voyage par mes propres moyens à travers le monde et m'apprête à voyager en Afrique noire. Je me permets d'intervenir car vous mettez Bangkok et Tokyo avec Paris. Si je suis bien d'accord avec vous concernant Paris voire New York (l'ouest des USA est nettement plus sympa), je suis en désaccord total concernant Bangkok, et Tokyo ....et j'espère bien retourner en Asie du Sud Est le plus tôt possible......Maintenant je vais bien voir en Afrique Noire mais ce que je constate déjà est qu'il me semble plus facile d'atterir dans les pays de l'Est de l'Afrique que dans l'Ouest. En effet j'ai l'intention de passer d'un pays à un autre si possible par la route comme je l'ai fait sur quasiment toute l'Amérique du sud (bus et train) et aux USA traversés par bus la plupart du temps.......Bien cordialement à vous

Re: Nous n'avons pas aimé voyager au Ghana, sommes-normaux?

Signaler
PURITY
Il y a 4 semaines
BONJOUR 
JE ME RENDS SOUVENT AU GHANA PRINCIPALEMENT A ACCRA.LES GHANEENS AU DEPART SONT UN PEU FROIDS MAIS EN VOYANT QUE VOUS VOUS INTERESSEZ  A LEUR PAYS ET TRADITIONS ILS VOUS ACCEPTENT. CERTES LE PROBLEME DE L ARGENT RACKET  EXISTE MAIS PAS SEULEMENT POUR LES EUROPEENS .MEME POUR LES NIGERIENS QUI SONT NOMBREUX DANS CE PAYS.MAIS ILS ONT DES SALAIRES MISERABLES.PAR CONTRE IL FAUT SAVOIR LIMITER LES RAPPORTS AVEC EUX SINON VOTRE PORTEFEUILLE RISQUE DE SE DEGARNIR TRES VITE. IL FAUT SAVOIR OU VOUS LOGER?CHOISIR DE TRES BONS HOTELS OU DES MAISONS D HOTES EQUIPEES AVEC CUISINE.VOUS POUVEZ SORTIR LA NUIT SANS PROBLEMES.DE BELLES CHOSES SONT A VOIR .J Y VAIS AU MOINS 1 MOIS.



Date de l'expérience : 10/02/2019

Bons Plans Voyage Ghana

Voyage Ghana

Services voyage