Forum Canaries

camping el castillo de himeche

16 réponses

Dernière activité le 14/06/2011 à 12:33 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
calou20
Le 16 avril 2011
Bonjour,

Est ce que quelqu'un connait le camping "el castillon de himeche" situé à Guia de Isora sur Tenerife ? D'après le site internet, il semble bien mais j'aimerais en savoir un peu plus...

Merci beaucoup,

Carole

Camping El Castillo de Himeche

Signaler
kakola
Il y a 9 années
Bonjour,

C'est peut-être un peu tard pour la réponse mais elle servira sûrement aux suivants.
Je reviens d'une semaine passée à Tenerife et mon ami et moi avons passé 3 nuits au camping El Castillo de Himeche. Je l'avais aussi vu sur internet et il me semblait très bien. Verdict: il est vraiment superbe, au milieu de nulle part, au calme, à une altitude de 500m environ avec une vue sur la mer. Nous étions en tente (il n'y avait que 2 tentes en tout donc aucunement dérangés par nos "voisins"!). Quelques autres clients (5 ou 6?) étaient présents (en mobil-home) mais on ne les a quasiment jamais croisés. En gros, on avait l'impression d'avoir le camping rien que pour nous (la piscine, les sanitaires, les douches, la petite cuisine..). C'est très beau (aménagement extérieur: plantes, cactus, piscine superbe et très grande). Les sanitaires sont propres (cela dit, vue la petite fréquentation au moment ou nous y étions, heureusement!).
Nous avions demandé à l'office de tourisme de Puerto Cruz s'il était bien ouvert et où il était situé exactement . On nous a répondu -sans conviction- un petit non, il n'est pas (plus?) ouvert et qu'il n'y avait que 2 campings officiels à Tenerife: Nauta et Montana Roja. Etrange...
Donc pour le trouver (pas évident car il n'est pas indiqué):
Dans Guia de Isora, sur la route principale en direction du Teide, prendre la route à gauche, en face de la station Shell. Descendre cette route et après 1300m exactement, prendre le chemin à gauche. (Il y a un panneau de camping (tente sur fond bleu) juste avant mais il est tellement délavé qu'il passe inaperçu...). Poursuivre sur ce chemin et vous arriverez face à l'entrée du camping.
Prix par jour:
adulte: 3,5€
tente; 3€
voiture: 3€

Le site du camping se trouve facilement sur moteur de recherche.

Ce sera pour la prochaine fois....

Signaler
calou20
Il y a 9 années
Merci pour cette réponse qui aidera surement d'autres campeurs....
Pour ma part, on n'a pas trouvé ce camping car on n'avait pas d'indications assez précises. De plus, on nous a dit que ce camping n'existait pas dans les 2 offices de tourisme où nous avons demandé. Bref... Je regrette de ne pas l'avoir trouvé.... A la place, on a dormi dans un petit hotel très sympa et pas trop cher à Puerto de la cruz pendant environ une semaine....
Les 2 dernière nuits, on a dormi au Nauta (on voulait amortir le fait d'avoir apporté la tente)... Ben.... On a trouvé ça pourri... On s'est retrouvé sur un terrain vague entouré par des bananeraies sous baches, près de l'endroit où ils stockent les caravanes... Une colos d'ados étaient logée dans les bungalows du camping et ils étaient vraiment bruyants... De plus, alors que la partie tente était vide, nous n'avons pas eu d'eau chaude dans les douches car les réservoirs avaient été vidés par les clients des bungalows.... Pour un camping qui se dit de première catégorie, on a été complètement déçu....
Le camping que tu as décrit nous aurait surement parfaitement convenu.... On cherchait en effet un petit camping charmant au milieu de la nature....

PS : On n'a pas non plus réussi à trouver les aires de camping référencées par el cabildo... On avait des autorisations mais on n'a pas trouvé la piste qui y menait...

Lorsqu'un lieu n'existe pas officiellement...

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 9 années
.. c'est peut être qu'il n'existe qu'officieusement.

Donc pour la tranquilíté administrative de son propriétaire, autant prendre les infos à la source, plutôt que dans les offices de tourisme oú autre entité locale.

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

Réponse à Calou

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 9 années
Personnellement, je pense avoir commenté plusieurs fois que le camping que vous signalez, plus globalement ceux du sud et de Punta de Hidalgo ne sont pas précisement recommandables comme lieux paradisiaques, que l'aire de camping d'Arenas Negras n'existe plus, et que celui du Teno est trés trés excentré pour y baser tout un séjour.

Aprés, pour ceux qui ne sont pas officiellement répertorié, difficile de savoir sur un territoire de la taille de Tenerife.

Quoiqu'il arrive, il est possible de voyager à petits prix, les alternatives existent.

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

Un peu de mal à comprendre...

Signaler
Nobody_nowhere
Il y a 9 années
Bonjour

,,.. c'est peut être qu'il n'existe qu'officieusement.

Heu...avec un site internet facile à trouver sur le net, avec les infos nécessaires pour le localiser et le contacter, je ne pense pas que les propriétaires cherchent à se cacher. Ou alors, ils feraient bien mieux de le suspendre... Et un camping, c'est quand même difficile à cacher.


,,Donc pour la tranquilíté administrative de son propriétaire,

Est-ce à dire ? Soit c'est une offre de logement officielle et donc légale, avec les autorisations d'exploitation idoines, soit c'est une offre officieuse, et là, il y a de grandes chances qu'elle soit illégale.

Je ne pense pas que ce soit aux locataires de s'occuper de la "tranquillité administrative" du loueur : c'est à ce dernier de connaître les règles du jeu, de les appliquer ou de les contourner s'il le souhaite, et dans ce cas d'en assumer les conséquences.

Camping Punta del Hidalgo

Signaler
kakola
Il y a 9 années
Camping Punta del Hidalgo: ce camping était fermé (depuis longtemps?) lors de notre passage.

Un autre : le camping de la Playa de la Arena à Mesa del Mar (Tacoronte). On n'a jamais réussi à le trouver...! (Une office de tourisme nous l'a pourtant bien indiqué) En allant voir sur Google Earth à notre retour, il me semble qu'il n'est accessible qu'à pied. A confirmer?



Sinon nous avons testé quelques adresses bon marché du Petit Futé (pour les campeurs qui ne trouvent pas de camping ;o) et dont le budget est limité) :

- La Pension Rosa Maria à Puerto de la Cruz, (calle San Felipe, 16): très très bien et très bon accueil! (25€ pour 2)

- La Pension Casablanca à Santa Cruz, (Calle Viera y Clavijo,15): parfait pour les petits budgets (21€ pour 2) et très bien située.

- Pension Medina à La Laguna (calle Calle Eduardo Roo, 68): pas mal mais pas super clean, accueil toute la nuit pratique (30€ pour 2)

Le Petit Futé, que ferions nous sans lui !

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 9 années
... vous me replongez à l'époque d'il y a 10 ans en arrière (à une époque oú Tenerife n'était pas à la mode...) oú mon sac sur le dos me je me logeais déjà dans les pensions que vous citez à chacun de mes passages sur l'île :

Bon...Casablanca... hein... c'est vraiment quant on est jeunes et fous (c'était le cas) ! S'y loger en haute saison équivaut à ne pas fermer l'oeil de toute la nuit et à poireauter un certain temps devant la douche du fond du couloir (ils se sont peut être agrandis depuis?).
Medina, si on peut faire autrement il ne faut pas hésiter (20 minutes de trajet entre Puerto de la Cruz et l'aéroport permettent de profiter d'un environnement un peu plus sympa que La Cuesta, si on a une voiture bien sûr, en cas d'arrivée tardive et de départ aux aurores).
Quant à Rosa María, autant dire, une institution. Bien placée dans la ville, sauf que là aussi depuis que la pensión est dans ce vénérable guide, en haute saison il devient impossible de s'y loger. Ne pas hésiter à réserver. Pour les voyageurs solitaires, il y a eu pendant longtemps une chambrette sympa sur le toit de la pensión, trés demandée, mais ça vaut le coup de poser la question en cas de résa.

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

J'aime beaucoup, Nobody_nowhere...

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 9 années
... vos raisonnements trés cartésiens ;0)

J'aurais peut être eu les mêmes, lorsque j'étais vissée à un autre mode de vie en France, avant de faire mon petit baluchon.

Lorsque vous connaitrez mieux Tenerife, puisque vous souhaitez y revenir, vous verrez qu'au contact des réalités de l'île et du quotidien de sa population, on finit par nuancer son angle de vue et par saluer la créativité, l'imagination, et l'energie de ceux qui aujourd'hui osent encore se souvenir qu'avant l'avènement des normes et les lois, l'être humain a été mis sur la terre avec un cerveau et deux mains d'oú tirer son pain quotidien, plutôt que de vivre, par exemple, de l'assistanat, ou réduit à attendre "qu'on lui donne du travail".

Lorsqu'on en Amérique Latine, en Afrique, en Inde.... une femme monte à bord d'un bus pour vous vendre une pâtisserie faite de ses mains, ce qui lui permet de vivre le plus dignement possible, tout le monde trouve ça gééééniaaaaal, tellement local, tellement "au-then-ti-que" !

La même femme qui ferait la même chose en Europe, on lui tombe dessus à bras raccourcis, on exige que sa cuisine soit aux normes sanitaires, on lui demande d'emporter un réfrigérateur sur son dos, et avant même qu'elle ait vendu sa tarte, on lui demande de payer des charges, des taxes, et des impôts.

Resultat des courses : il y a des pays qui s'enlisent dans la pénurie de boulot au nom de la légalité, des normes et de tout un tas d'etc.... et d'autres oú grouillent les boulots grands et petits, et oú reigne en maître l'expression "buscarse la vida".

Tenerife n'est plus tout à fait ceci, mais pas encore complètement celà.
Ceci n'étant qu'une petite réflexion nocturne ;0)

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

France, vous allez me tirer des larmes...

Signaler
Nobody_nowhere
Il y a 9 années
Bien évidemment que je reviendrai à Tenerife et aux Canaries, comme je reviens toujours dans les lieux que j'apprécie.

Cela
étant dit, les estimations de l'économie souterraine pour l'Espagne ont
été publiées il y a peu, et comme en France et dans d'autres pays
développés, c'est du sport national, avec des sommes colossales. Les
Canaries ne font pas exception.

Comme vous le savez, il y a ce
débat en cours sur les locations touristiques dites illégales. Sachant
que les locations touristiques font l'objet et d'une législation et
d'une réglementation sécurité et d'une imposition différentes que
l'habitat résidentiel (c'est la même chose en France), je crois que nous
serons d'accord pour convenir que ceux qui louent ce type de biens se
mettent dans la poche de coquettes sommes nettes d'impôts puisque
non-déclarées, s'assurant ainsi un deuxième revenu (parce que pour être
propriétaire, il faut déjà avoir des revenus) relativement stable, et
assez conséquent. On appelle cela de la fraude fiscale. Que vous le
cautionniez, c'est votre droit, mais ne venez pas en faire l'apologie
sur un site internet, s'il vous plaît. Et ne comparez pas cette activité
à celle des vendeurs de rue dans des pays où la situation n'a
strictement rien à voir avec celle du pays (l'Espagne, hein, on est
d'accord) dans lequel vous résidez, ou aux petits travaux faits au noir
qui permettent d'avoir un appoint, les enjeux financiers sont autrement
différents.




De plus, c'est aussi malhonnête vis-à-vis des personnes qui font
confiance au bailleur pour la location, parce que je doute que cela leur
soit indiqué, mais ce n'est qu'un détail, bien entendu. Du moment que
l'argent rentre.




Et je pense que vous devriez revenir vivre en France, vous verriez que
la situation n'y est pas aussi idyllique que vous avez l'air de le
penser pour tous ceux qui y vivent.

Je vous apportais juste un autre angle de vue...

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 9 années
Dans une région d'Espagne oú les personnes qui gagnent encore 700/800€ de salaire mensuel sont légion (et les mi-temps sur cette base encore plus) alors que l'euro a faussé toutes les échelles de valeur, et que la tourisme fait grimper le niveau de vie en flèche, qui se permettra de jetter à la pierre à qui ?

Lorsque vous cherchez tous sur les forums "routards" et autres aventuriers des temps modernes des "logements chez l'habitants au plus prés de la population locale"... vous classez celà dans quelle catégorie fiscale, sur une île oú ce genre de solution d'hébergement alternatif est inexistant, car on y a pas pensé, occupé qu'on était à développer seulement de grands complexes hôtelliers? Pour avoir voyagé toute ma vie de cette façon, je peux vous dire que ce n'est pas avec 15, 20 ou 30€ la nuit + petit déjeuner que votre hôte s'enrichit et se vautre dans le luxe.

Que la situation ne soit pas idyllique en France, je le savaís déjà il y a 10 ans lorsque j'en suis partie. Alors difficile pour difficile, autant que vivre se fasse au sein d'une société moins stressée, plus souriante, et plus simple dans ses modes de vie.

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

Le problème de vos interventions

Signaler
Nobody_nowhere
Il y a 9 années


en faveur des Canariens, c'est que vous parlez justement
"des Canariens", "des Tinerfeños", alors qu'il n'y a rien
de plus grotesque que les stéréotypes et les clichés nationaux. C'est du
global. Or, rien n'est global, tout est particulier. Les habitants de
l'archipel sont des êtres humains, on y retrouve tout ce qui fait la splendeur
et la médiocrité de la nature humaine. On y trouvera des gens formidables comme
des gens abjects (en fonction de ses propres critères et échelles de valeurs,
bien sûr).




Je suis d'accord avec vous pour dire que, même dans le cas des locations discutées,
certaines personnes agissent avec "honnêteté" dans leur démarche à
elles (vous comprendrez qu'avec mon message précédent, je suis obligée de
mettre des guillemets :o) ), tandis que d'autres n'hésiteront pas à profiter
honteusement de la situation. Comme partout (et surtout dans le secteur
touristique). Et ça vous préférez l'occulter. Non, tous ceux qui cherchent des
revenus alternatifs via le touriste ne cherchent pas simplement à pouvoir vivre décemment. Un
des buts pour certains, c'est le profit pur et dur.




Je déplore aussi la politique locale adoptée actuellement pour l’hébergement
touristique qui favorise les grands complexes hôteliers, tout le monde n’a pas
envie de passer un séjour entier en hôtel classique, quand bien même il serait "de
luxe" (le luxe, c’est quoi ? C’est de pouvoir jouir en exclusivité d’un
bien, pas d’avoir une piscine commune, des flacons de shampoing, une TV, un
coffre-fort et un sèche-cheveux dans la chambre) ni même chez l’habitant (parce
qu’à moins d’y être en longue durée, on n’apprend quand même pas grand-chose d’un
endroit de cette manière, la vue qu'on en retire des réalités locales reste très sélective) et que l’offre d’appartements privés soit aussi
restrictive.

Si le seul problème de mes interventions...

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 9 années
... (d'aprés vous) est de me référer au cas précis des Canariens, sur le Forum "Canaries", alors que personnellement je ne vis pas "Nowhere" mais ici, et que nous sommes entrain de débattre d'une circonstance économique locale, vous me rassurez quelque part quant à la cohérence de mon propos.

J'ai un peu de mal à comprendre votre raisonnement quant à la suite : le "touriste", comme vous dites, qui souhaite de nos jours trouver une location n'a que l'embarras du choix, via Internet oú les sites abondent : si un propriétaire souhaite, toujours d'aprés vous, " faire du profit pur et dur", notre "touriste" face à un prix exhorbitant clique tranquillement sur une autre page, et se trouve des dizaines d'autres locations à trés bons prix. Rien de plus malin et de plus avisé que le "touriste"-internaute de ce XXI siècle, je peux vous l'affirmer.

Le seul point oú nous nous rejoignons, c'est effectivement sur les politiques d'hébergement du tourisme dit de masse, mais tout ceci n'est pas nouveau pour moi, celà fait des années que personnellement je milite contre et que j'aborde régulièrement ce thème sur ce forum : Le Tout Inclus Tue l'Economie Locale, alors qu'un voyageur qui s'héberge en logement individuel y participe, par ses achats chez l'épicier, à la superette du coin, au marché des agriculteurs, et son repas au petit resto du coin.

En revanche, pour avoir sillonné l'Espagne, Tenerife (en son temps...), le Mexique, la Colombie, le Nicaragua, Cuba.... de cette façon, je ne partage pas votre point de vue sur l'hébergement chez l'habitant.

Mais bon, l'essentiel étant que chacun trouve la forme de voyage qui correspond à ses attentes, et à son degré de curiosité.

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

le sujet est

Signaler
cassius
Il y a 9 années
le camping du castillo de himeche.

s il vous plait ouvrez une autre conversation.

merci.

Vous ne m'avez pas bien comprise ou vous n'avez pas voulu me comprendre

Signaler
Nobody_nowhere
Il y a 9 années
Bonjour,

Je ne vous "reproche" pas de parler des Canariens sur le forum Canaries. Je pointe le fait que lorsque vous en parlez, vous parlez de manière globale, "les Canariens ceci, les Canariens cela", or je ne pense pas que vous connaissiez personnellement chacun des habitants des Canaries et de Tenerife en particulier pour pouvoir affirmer qu'ils se comportent/agissent tous de la manière dont vous le décrivez. Mais si vous pensez détenir la vérité universelle sur l'archipel grâce à vos 10 ans de résidence (et sans remettre en cause votre bonne connaissance de "votre" île), pourquoi pas. Personnellement, ça fait un certain nombre d'années que je réside en France, et je n'y arrive pas pour les Français. Chapeau, donc.


Maintenant, je parlais des locations d'appartements privés spécifiquement aux Canaries, alors que vous renvoyez à une thématique plus large (@Cassius, c'est aussi lié à la question du camping puisque ce débat a été lancé par l'intervention de France indiquant que si un endroit proposé en location n'existait pas "officiellement" et/ou était en cessation d'activité selon les organismes touristiques, c'était peut-être parce qu'il voulait échapper au contrôle administratif. Autrement dit, se placer dans l'illégalité. Et qu'il valait mieux de ne pas le rappeler aux bon souvenirs des autorités), et vous ne pouvez nier que la plupart des appartements privés proposés en location aux Canaries, même sur les sites internet, sont illégaux parce que situés en habitat classé résidentiel et non en habitat touristique.

Et si vous associez le profit à des tarifs exorbitants, c'est qu'il y a des réalités que vous ne voulez pas voir. Et effectivement, nous ne pourrons pas être d'accord. Parce que peut-être que pour vous c'est normal que des loueurs n'ayant légalement pas le droit de louer pratique une différenciation saisonnière avec tarifs haute saison/moyenne saison/basse saison/Noël-Nouvel An/Pâques, et tout simplement des prix correspondant au marché, moi je place cette conduite dans la recherche simple du profit.

Et je suis assez curieuse de savoir ce que l'on peut réellement apprendre en passant une nuit par ci, une nuit par là. Ce que vous verrez, vous le verrez par la lorgnette de votre hôte(sse), et ça sera forcément parcellaire. Maintenant, et comme je le disais, sur du plus long, oui, on peut en apprendre beaucoup, mais parce qu'il y aura aussi d'autres sources d'information, et parce que c'est de l'immersion.


Maintenant, pour faire plaisir à Cassius : le camping bénéficie d'un site internet toujours actif (tapez son nom dans n'importe quel moteur de recherche et vous le trouverez facilement), avec adresse postale, coordonnées téléphoniques + mail, et une grille de tarifs. Et il est facilement localisable sur Google Earth (puisque référencé directement sur Google).

camping de hemiche

Signaler
cassius
Il y a 9 années
désolé mais je ne vous ai pas attendu pour trouver le camping sur internet;

et d ailleurs lors de mon passage a tenerife j ai visité le coin que j ai trouvé interessant.

Cassius...

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 9 années
Ouf... Non, rassurez-vous, moi je n'ouvrirai rien du tout ! Il a des "conversations" épuisantes que je préfère continuer devant une mousse sur une terrasse, que pendant des heures devant mon écran avec des interlocuteurs qui partent sur leur lancée et n'admettent qu'un point de vue : le leur, et ont du mal a envisger que dans le vie, tout ne soit pas tout blanc, ou tout noir.

Quoiqu'il en soit, pour les plans natures, même à Tenerife, toujours faire attention à l'époque de l'anné, et à l'altitude, même moyenne.

Bien cordialement, et bon séjour aux voyageurs de juin : temps splendide, calme, et une belle efloraison qui dure plus que prévu cette année, sans doute grâce à cet hiver humide et frais dont nous avons fait l'expérience en ce début d'année.

France (Tenerife Autrement)

Bons Plans Voyage Canaries

Voyage Canaries

Services voyage