Forum Canada

travail au noir

25 réponses

Dernière activité le 13/05/2018 à 20:28 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Caro
Le 18 janvier 2005
Salut à tous,

on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences.
Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.
Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Re : travail au noir

Signaler
jennyfer
Il y a 14 années

Tu as l'air d'en connaitre un rayon sur le sujet, comment ce fait-il?
Caro a écrit :
> Salut à tous,
>
> on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences.
> Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.
> Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Re : travail au noir

Signaler
caro
Il y a 14 années
Parce que mon boulot consiste à vérifier les illégaux au pays. Ça te va comme réponse? Maintenant la légalité sans être recherché par les aurorités est de 3 mois sans PVT ou sans visa alors si vous venez au pays pour bosser et que vous ne le mentionnez pas aux douanes c'est le retour chez vous gratuitement et en moins de 24 heures accompagné d'une interdiction pour les années à venir allant de 10 et plus. As-tu d'autres questions? :)

jennyfer a écrit :
> > Tu as l'air d'en connaitre un rayon sur le sujet, comment ce fait-il?
> Caro a écrit :
> > Salut à tous,
> >
> > on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences.
> > Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.
> > Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Re : travail au noir

Signaler
jenny
Il y a 14 années
Salut Caro,

Pour moi tu abordes deux sujets différents (qui effectivement peuvent aller de pair) d'un côté il y a des illégaux sur le territoire (comme dans tous les pays) et de l'autre tu as le travailleur au noir (comme dans tous les pays). Par contre, sur le Québec, car j'habite au Québec, je pense que le travail au noir est plus que populaire. Si le service immigration faisait plus correctement son travail c'est à dire informer les futurs immigrants des différentes corporations en place et qu'il est difficile de retourner sur les bancs de l'école (car tu as une famille à nourrir plus tous les frais qui gravitent autour de la famille) donc je pense que le gouvernement devrait revoir sa politique d'immigration et accorder ses violons avec les corporations. Même sans être immigrant je trouve qu'il y a énormément de travailleurs au noir et plus principalement des jobineux dans le batiment car ils travaillent à un tarif dérisoir et les gens en sont friands, qu'en penses tu ??? J'espère que tu me reviendra là dessus car je pourrais te parler d'exemples concrets. Pour ma part je suis on ne peu plus dans la légalité (qui m'a coûté très cher : 5000 $) pour un résultat final qui n'est pas des plus terrible alors arrêtez de venter votre pays, mais je m'en accomode car avant tout je voulais fuir la France (la mentalité, qui finalement n'est pas plus terrible ici : "chacun chez soi les vaches sont bien gardées" en clair les invitations ne fusent pas même entre québécois). Une chose est sûre je ne finirais pas mes vieux jours ici et ce qui dit généralement je le fais car la preuve je suis venu ici avec ma petite famille, peut-être qu'un jour je trouverais le bon pays l'avantage de mon métier c'est que je trouve du boulot facilement et bien payé. J'espére que tu ne prandra pas tout ça pour toi et que tu reviendras dessus. bye.

caro a écrit :
> Parce que mon boulot consiste à vérifier les illégaux au pays. Ça te va comme réponse? Maintenant la légalité sans être recherché par les aurorités est de 3 mois sans PVT ou sans visa alors si vous venez au pays pour bosser et que vous ne le mentionnez pas aux douanes c'est le retour chez vous gratuitement et en moins de 24 heures accompagné d'une interdiction pour les années à venir allant de 10 et plus. As-tu d'autres questions? :)
>
> jennyfer a écrit :
> > > Tu as l'air d'en connaitre un rayon sur le sujet, comment ce fait-il?
> > Caro a écrit :
> > > Salut à tous,
> > >
> > > on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences.
> > > Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.
> > > Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Re : travail au noir

Signaler
caro
Il y a 14 années
Salut Jenny

un des problèmes majeurs est que justement les immigrants croient que l'Amérique est le Klondike et ce n'est pas une unique question d'information mais plutôt de publicité toutes catégories laissant croire aux futurs arrivants qu'ils seront mieux au Canada ou même aux USA ce qui est totalement faux mais le pire et c'est ce que je crois personnellement, c'est que de chercher ainsi un pays d'adoption sans au préalable y avoir fait plusieurs séjours de longues durées est inacceptable avec les conséquences que cela comportent pour tous et pas seulement les immigrants.
Si une personne ne se sent pas chez elle dans son pays il faudrait peut-être qu'elle en cherche la cause car il est certain qu'elle ne se sentira pas mieux ailleurs.
Le travail au noir ici est pénalisé il est vrai mais un immigrant illégal doit travailler au noir c'est certain il n'a aucun autre recours et en quelque part si il ne s'inscrit pas aux douanes comme travailleur et qu'il se fait prendre dis toi bien que ce ne sera pas seulement cette personne qui en subira les conséquences mais l'employeur qui gardera avec lui ces personnes et c'est pourquoi il est préférable de trouver une solution avant d'arriver ici que de se faire prendre sur un chantier ou ailleurs sans ses documents qui l'autorise à travailler au Canada.
Par ailleurs si un employeur demande à ces personnes d'apporter avec eux ces documents et que ces personnes n'obtempèrent pas aux demandes de l'employeur ce dernier aura toute liberté de le dénoncer ou à tout le moins de lui demander de quitter car si cet employeur est honnête et connaît les conséquences de ces actes illégaux il est tout aussi vrai qu'il sera lui-même pénalisé et c'est pourquoi ces employeurs ne risquent pas ainsi leur nom et nous avons depuis quelques temps sur ce forum qu'il y a eu embrouille avec un français car ce monsieur s'est inscrit aux douanes comme touriste alors qu'il venait ici en échange de service ce qui est un travail également et que depuis le jour ou il s'est vu dans l'obligation de quitter il accuse d'une foule de chose croyant pouvoir demeurer plus longtemps ici mais ce sera l'inverse qui lui arrivera et il semble ne pas le comprendre car son attitude et ses accusations sont très graves uniquement pas vengeance et l'erreur vient de lui car il n'a pas fait ce qui lui avait été demandé au préalable.
Autre possibilité pour les moins de 35 ans qui désirent s'installer au Canada les centres d'emplois peuvent diriger ces gens vers les stages et les cours de perfectionnement en tous genre ou même vers des cours d'adaptation du milieu dans lequel cette personne se spécialise normalement chez elle et ils pourront se prévaloir d'une aide monétaire dans l'attente de leur diplôme si toutefois leur demande d'immigration est en règle et qu'ils sont pratiquement d'être reçus ici au pays.
La logique de tout ceci est de faire vos demandes, d'être en règle et de vous rendre aux endroits appropriés pour vos stages ou même les cours que je viens d'énoncer et à ce moment vous n'aurez pas besoin de vivre au noir ou de vous faire prendre dans une histoire d'illégalité à salaire de crève la faim. Vous pourrez même vous dégoter un boulot à temps partiel qui vous aideront pour vos dépenses le temps que vous soyez reçu.
C'est un ensemble de facteur qui font que les démarches sont peut-être lourdes et même dispendieuses mais si vous êtes jeune et que vous désirez vraiment vous installer au pays dites vous bien que ça en vaut la peine car vous aurez la formation et les études nécessaires pour un travail décent et plus payant que le travail au noir et par la suite vous pourrez jouir des fruits de votre labeur comme toutes personnes qui est québécois d'origine car nous parlons du Québec ou du Canada présentement. Ce n'est ni mieux et ni pire qu'ailleurs sachez le mais soyez certain avant de faire vos demandes et faites plusieurs séjours avant de vous embarquer dans cette galère.
As-tu eu des formations en arrivant ici?

jenny a écrit :
> Salut Caro,
>
> Pour moi tu abordes deux sujets différents (qui effectivement peuvent aller de pair) d'un côté il y a des illégaux sur le territoire (comme dans tous les pays) et de l'autre tu as le travailleur au noir (comme dans tous les pays). Par contre, sur le Québec, car j'habite au Québec, je pense que le travail au noir est plus que populaire. Si le service immigration faisait plus correctement son travail c'est à dire informer les futurs immigrants des différentes corporations en place et qu'il est difficile de retourner sur les bancs de l'école (car tu as une famille à nourrir plus tous les frais qui gravitent autour de la famille) donc je pense que le gouvernement devrait revoir sa politique d'immigration et accorder ses violons avec les corporations. Même sans être immigrant je trouve qu'il y a énormément de travailleurs au noir et plus principalement des jobineux dans le batiment car ils travaillent à un tarif dérisoir et les gens en sont friands, qu'en penses tu ??? J'espère que tu me reviendra là dessus car je pourrais te parler d'exemples concrets. Pour ma part je suis on ne peu plus dans la légalité (qui m'a coûté très cher : 5000 $) pour un résultat final qui n'est pas des plus terrible alors arrêtez de venter votre pays, mais je m'en accomode car avant tout je voulais fuir la France (la mentalité, qui finalement n'est pas plus terrible ici : "chacun chez soi les vaches sont bien gardées" en clair les invitations ne fusent pas même entre québécois). Une chose est sûre je ne finirais pas mes vieux jours ici et ce qui dit généralement je le fais car la preuve je suis venu ici avec ma petite famille, peut-être qu'un jour je trouverais le bon pays l'avantage de mon métier c'est que je trouve du boulot facilement et bien payé. J'espére que tu ne prandra pas tout ça pour toi et que tu reviendras dessus. bye.
>
> caro a écrit :
> > Parce que mon boulot consiste à vérifier les illégaux au pays. Ça te va comme réponse? Maintenant la légalité sans être recherché par les aurorités est de 3 mois sans PVT ou sans visa alors si vous venez au pays pour bosser et que vous ne le mentionnez pas aux douanes c'est le retour chez vous gratuitement et en moins de 24 heures accompagné d'une interdiction pour les années à venir allant de 10 et plus. As-tu d'autres questions? :)
> >
> > jennyfer a écrit :
> > > > Tu as l'air d'en connaitre un rayon sur le sujet, comment ce fait-il?
> > > Caro a écrit :
> > > > Salut à tous,
> > > >
> > > > on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences.
> > > > Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.
> > > > Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Re : travail au noir

Signaler
jennyfer
Il y a 14 années
salut Caro,

pour l'instant je n'ai pas le temps de débattre sur ce sujet mais j'aurais aimé, du fait que tu travailles pour le gouvernement, savoir lorsque que l'on obtient la citoyenneté Canadienne et que l'on veut changer de pays de nouveau, est-ce qu'on la pert , y a t-il des conditions afin de la conserver en étant en dehors du territoire, j'espére qui tu le sais sinon pourrais-tu m'indiquer un site ou tout cela serait expliqué ? J'ai déjà essayé gouvernement du Canada sans succès, merci pour ton tuyau. bye.

caro a écrit :
> Salut Jenny
>
> un des problèmes majeurs est que justement les immigrants croient que l'Amérique est le Klondike et ce n'est pas une unique question d'information mais plutôt de publicité toutes catégories laissant croire aux futurs arrivants qu'ils seront mieux au Canada ou même aux USA ce qui est totalement faux mais le pire et c'est ce que je crois personnellement, c'est que de chercher ainsi un pays d'adoption sans au préalable y avoir fait plusieurs séjours de longues durées est inacceptable avec les conséquences que cela comportent pour tous et pas seulement les immigrants.
> Si une personne ne se sent pas chez elle dans son pays il faudrait peut-être qu'elle en cherche la cause car il est certain qu'elle ne se sentira pas mieux ailleurs.
> Le travail au noir ici est pénalisé il est vrai mais un immigrant illégal doit travailler au noir c'est certain il n'a aucun autre recours et en quelque part si il ne s'inscrit pas aux douanes comme travailleur et qu'il se fait prendre dis toi bien que ce ne sera pas seulement cette personne qui en subira les conséquences mais l'employeur qui gardera avec lui ces personnes et c'est pourquoi il est préférable de trouver une solution avant d'arriver ici que de se faire prendre sur un chantier ou ailleurs sans ses documents qui l'autorise à travailler au Canada.
> Par ailleurs si un employeur demande à ces personnes d'apporter avec eux ces documents et que ces personnes n'obtempèrent pas aux demandes de l'employeur ce dernier aura toute liberté de le dénoncer ou à tout le moins de lui demander de quitter car si cet employeur est honnête et connaît les conséquences de ces actes illégaux il est tout aussi vrai qu'il sera lui-même pénalisé et c'est pourquoi ces employeurs ne risquent pas ainsi leur nom et nous avons depuis quelques temps sur ce forum qu'il y a eu embrouille avec un français car ce monsieur s'est inscrit aux douanes comme touriste alors qu'il venait ici en échange de service ce qui est un travail également et que depuis le jour ou il s'est vu dans l'obligation de quitter il accuse d'une foule de chose croyant pouvoir demeurer plus longtemps ici mais ce sera l'inverse qui lui arrivera et il semble ne pas le comprendre car son attitude et ses accusations sont très graves uniquement pas vengeance et l'erreur vient de lui car il n'a pas fait ce qui lui avait été demandé au préalable.
> Autre possibilité pour les moins de 35 ans qui désirent s'installer au Canada les centres d'emplois peuvent diriger ces gens vers les stages et les cours de perfectionnement en tous genre ou même vers des cours d'adaptation du milieu dans lequel cette personne se spécialise normalement chez elle et ils pourront se prévaloir d'une aide monétaire dans l'attente de leur diplôme si toutefois leur demande d'immigration est en règle et qu'ils sont pratiquement d'être reçus ici au pays.
> La logique de tout ceci est de faire vos demandes, d'être en règle et de vous rendre aux endroits appropriés pour vos stages ou même les cours que je viens d'énoncer et à ce moment vous n'aurez pas besoin de vivre au noir ou de vous faire prendre dans une histoire d'illégalité à salaire de crève la faim. Vous pourrez même vous dégoter un boulot à temps partiel qui vous aideront pour vos dépenses le temps que vous soyez reçu.
> C'est un ensemble de facteur qui font que les démarches sont peut-être lourdes et même dispendieuses mais si vous êtes jeune et que vous désirez vraiment vous installer au pays dites vous bien que ça en vaut la peine car vous aurez la formation et les études nécessaires pour un travail décent et plus payant que le travail au noir et par la suite vous pourrez jouir des fruits de votre labeur comme toutes personnes qui est québécois d'origine car nous parlons du Québec ou du Canada présentement. Ce n'est ni mieux et ni pire qu'ailleurs sachez le mais soyez certain avant de faire vos demandes et faites plusieurs séjours avant de vous embarquer dans cette galère.
> As-tu eu des formations en arrivant ici?
>
> jenny a écrit :
> > Salut Caro,
> >
> > Pour moi tu abordes deux sujets différents (qui effectivement peuvent aller de pair) d'un côté il y a des illégaux sur le territoire (comme dans tous les pays) et de l'autre tu as le travailleur au noir (comme dans tous les pays). Par contre, sur le Québec, car j'habite au Québec, je pense que le travail au noir est plus que populaire. Si le service immigration faisait plus correctement son travail c'est à dire informer les futurs immigrants des différentes corporations en place et qu'il est difficile de retourner sur les bancs de l'école (car tu as une famille à nourrir plus tous les frais qui gravitent autour de la famille) donc je pense que le gouvernement devrait revoir sa politique d'immigration et accorder ses violons avec les corporations. Même sans être immigrant je trouve qu'il y a énormément de travailleurs au noir et plus principalement des jobineux dans le batiment car ils travaillent à un tarif dérisoir et les gens en sont friands, qu'en penses tu ??? J'espère que tu me reviendra là dessus car je pourrais te parler d'exemples concrets. Pour ma part je suis on ne peu plus dans la légalité (qui m'a coûté très cher : 5000 $) pour un résultat final qui n'est pas des plus terrible alors arrêtez de venter votre pays, mais je m'en accomode car avant tout je voulais fuir la France (la mentalité, qui finalement n'est pas plus terrible ici : "chacun chez soi les vaches sont bien gardées" en clair les invitations ne fusent pas même entre québécois). Une chose est sûre je ne finirais pas mes vieux jours ici et ce qui dit généralement je le fais car la preuve je suis venu ici avec ma petite famille, peut-être qu'un jour je trouverais le bon pays l'avantage de mon métier c'est que je trouve du boulot facilement et bien payé. J'espére que tu ne prandra pas tout ça pour toi et que tu reviendras dessus. bye.
> >
> > caro a écrit :
> > > Parce que mon boulot consiste à vérifier les illégaux au pays. Ça te va comme réponse? Maintenant la légalité sans être recherché par les aurorités est de 3 mois sans PVT ou sans visa alors si vous venez au pays pour bosser et que vous ne le mentionnez pas aux douanes c'est le retour chez vous gratuitement et en moins de 24 heures accompagné d'une interdiction pour les années à venir allant de 10 et plus. As-tu d'autres questions? :)
> > >
> > > jennyfer a écrit :
> > > > > Tu as l'air d'en connaitre un rayon sur le sujet, comment ce fait-il?
> > > > Caro a écrit :
> > > > > Salut à tous,
> > > > >
> > > > > on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences.
> > > > > Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.
> > > > > Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Re : travail au noir

Signaler
caro
Il y a 14 années
Bonjour,
si tu es au Canada depuis un an seulement et que tu as été reçue immigrante tu ne pourras pas conserver le titre de citoyenne canadienne. Le nombre d'années jouera en ta faveur pour la conservation de la citoyenneté.
Le mieux serait vraiment que tu ailles dans un bureau de l'ambassade du Canada et de demander sur place un préposé qui répondra à toutes tes questions sur le sujet. Les sites web du gouvernement ne sont pas tous mis à jour régulièrement malheureusement et au Québec les lois sur l'immigration sont différentes des lois fédérales. Le consulat de France à Montréal pourra te diriger et te donner de bonnes infos si tu es francaise.
Assure toi d'avoir avec toi tous les renseignements et les documents relatifs à ton statut actuel. Plus tu es jeune plus tu as de chance c'est certain pour une demande d'immigration mais si tu es au pays depuis peu et que tu demandes à conserver ton statut de citoyenne canadienne on ne te laissera pas ce privilège.
Plusieurs sont très déçus car ils ne peuvent immigrer à cause de leur âge et ce sont ces hommes et ces femmes souvent qui décident de vouloir fonder une famille croyant ainsi qu'ils (elles) seront reçus immigrants parce qu'ils (elles) ont une famille alors que depuis plusieurs années cela ne fonctionne plus du tout ainsi et c'est à ce moment que les problèmes débutent pour ces gens.
Le gouvernement connaît cette façon de faire et ces personnes doivent retourner dans leur pays d'origine abandonnant souvent leur famille ici ou croit que le fait d'être parrainé leur suffira et c'est tout aussi faux.

La nouvelle loi au Québec pour être en mesure de demeurer ici sans demander un statut d'immigrant mais bien en tant que touriste est de 3 mois seulement maintenant sauf exception mais est considéré une exception une personne qui tombe malade et qui est hospitalisée uniquement car elle est en trop mauvais état pour prendre le chemin du retour et encore faut-il que le centre hospitalier prouve son inaptitude à voyager. Plusieurs lois ont été changées et c'est pour cela que vous devez bien vous informer avant de prendre l'avion.
L'aide que vous pourriez recevoir des consulats est restreinte et ne pas croire que les consulats sont en place pour débourser n'importe quoi mais ils peuvent vous être très utiles en matière de renseignements toutes catégories vous concernant personnellement mais ne possèdent aucune juridiction légale et ne font autorité sur aucune loi au pays.

Est-ce qu'il serait trop indiscret de demander pourquoi tu ne veux plus demeurer au Québec après toutes ces démarches et surtout après avoir obtenu ton statut d'immigrante?
jennyfer a écrit :
> salut Caro,
>
> pour l'instant je n'ai pas le temps de débattre sur ce sujet mais j'aurais aimé, du fait que tu travailles pour le gouvernement, savoir lorsque que l'on obtient la citoyenneté Canadienne et que l'on veut changer de pays de nouveau, est-ce qu'on la pert , y a t-il des conditions afin de la conserver en étant en dehors du territoire, j'espére qui tu le sais sinon pourrais-tu m'indiquer un site ou tout cela serait expliqué ? J'ai déjà essayé gouvernement du Canada sans succès, merci pour ton tuyau. bye.
>
> caro a écrit :
> > Salut Jenny
> >
> > un des problèmes majeurs est que justement les immigrants croient que l'Amérique est le Klondike et ce n'est pas une unique question d'information mais plutôt de publicité toutes catégories laissant croire aux futurs arrivants qu'ils seront mieux au Canada ou même aux USA ce qui est totalement faux mais le pire et c'est ce que je crois personnellement, c'est que de chercher ainsi un pays d'adoption sans au préalable y avoir fait plusieurs séjours de longues durées est inacceptable avec les conséquences que cela comportent pour tous et pas seulement les immigrants.
> > Si une personne ne se sent pas chez elle dans son pays il faudrait peut-être qu'elle en cherche la cause car il est certain qu'elle ne se sentira pas mieux ailleurs.
> > Le travail au noir ici est pénalisé il est vrai mais un immigrant illégal doit travailler au noir c'est certain il n'a aucun autre recours et en quelque part si il ne s'inscrit pas aux douanes comme travailleur et qu'il se fait prendre dis toi bien que ce ne sera pas seulement cette personne qui en subira les conséquences mais l'employeur qui gardera avec lui ces personnes et c'est pourquoi il est préférable de trouver une solution avant d'arriver ici que de se faire prendre sur un chantier ou ailleurs sans ses documents qui l'autorise à travailler au Canada.
> > Par ailleurs si un employeur demande à ces personnes d'apporter avec eux ces documents et que ces personnes n'obtempèrent pas aux demandes de l'employeur ce dernier aura toute liberté de le dénoncer ou à tout le moins de lui demander de quitter car si cet employeur est honnête et connaît les conséquences de ces actes illégaux il est tout aussi vrai qu'il sera lui-même pénalisé et c'est pourquoi ces employeurs ne risquent pas ainsi leur nom et nous avons depuis quelques temps sur ce forum qu'il y a eu embrouille avec un français car ce monsieur s'est inscrit aux douanes comme touriste alors qu'il venait ici en échange de service ce qui est un travail également et que depuis le jour ou il s'est vu dans l'obligation de quitter il accuse d'une foule de chose croyant pouvoir demeurer plus longtemps ici mais ce sera l'inverse qui lui arrivera et il semble ne pas le comprendre car son attitude et ses accusations sont très graves uniquement pas vengeance et l'erreur vient de lui car il n'a pas fait ce qui lui avait été demandé au préalable.
> > Autre possibilité pour les moins de 35 ans qui désirent s'installer au Canada les centres d'emplois peuvent diriger ces gens vers les stages et les cours de perfectionnement en tous genre ou même vers des cours d'adaptation du milieu dans lequel cette personne se spécialise normalement chez elle et ils pourront se prévaloir d'une aide monétaire dans l'attente de leur diplôme si toutefois leur demande d'immigration est en règle et qu'ils sont pratiquement d'être reçus ici au pays.
> > La logique de tout ceci est de faire vos demandes, d'être en règle et de vous rendre aux endroits appropriés pour vos stages ou même les cours que je viens d'énoncer et à ce moment vous n'aurez pas besoin de vivre au noir ou de vous faire prendre dans une histoire d'illégalité à salaire de crève la faim. Vous pourrez même vous dégoter un boulot à temps partiel qui vous aideront pour vos dépenses le temps que vous soyez reçu.
> > C'est un ensemble de facteur qui font que les démarches sont peut-être lourdes et même dispendieuses mais si vous êtes jeune et que vous désirez vraiment vous installer au pays dites vous bien que ça en vaut la peine car vous aurez la formation et les études nécessaires pour un travail décent et plus payant que le travail au noir et par la suite vous pourrez jouir des fruits de votre labeur comme toutes personnes qui est québécois d'origine car nous parlons du Québec ou du Canada présentement. Ce n'est ni mieux et ni pire qu'ailleurs sachez le mais soyez certain avant de faire vos demandes et faites plusieurs séjours avant de vous embarquer dans cette galère.
> > As-tu eu des formations en arrivant ici?
> >
> > jenny a écrit :
> > > Salut Caro,
> > >
> > > Pour moi tu abordes deux sujets différents (qui effectivement peuvent aller de pair) d'un côté il y a des illégaux sur le territoire (comme dans tous les pays) et de l'autre tu as le travailleur au noir (comme dans tous les pays). Par contre, sur le Québec, car j'habite au Québec, je pense que le travail au noir est plus que populaire. Si le service immigration faisait plus correctement son travail c'est à dire informer les futurs immigrants des différentes corporations en place et qu'il est difficile de retourner sur les bancs de l'école (car tu as une famille à nourrir plus tous les frais qui gravitent autour de la famille) donc je pense que le gouvernement devrait revoir sa politique d'immigration et accorder ses violons avec les corporations. Même sans être immigrant je trouve qu'il y a énormément de travailleurs au noir et plus principalement des jobineux dans le batiment car ils travaillent à un tarif dérisoir et les gens en sont friands, qu'en penses tu ??? J'espère que tu me reviendra là dessus car je pourrais te parler d'exemples concrets. Pour ma part je suis on ne peu plus dans la légalité (qui m'a coûté très cher : 5000 $) pour un résultat final qui n'est pas des plus terrible alors arrêtez de venter votre pays, mais je m'en accomode car avant tout je voulais fuir la France (la mentalité, qui finalement n'est pas plus terrible ici : "chacun chez soi les vaches sont bien gardées" en clair les invitations ne fusent pas même entre québécois). Une chose est sûre je ne finirais pas mes vieux jours ici et ce qui dit généralement je le fais car la preuve je suis venu ici avec ma petite famille, peut-être qu'un jour je trouverais le bon pays l'avantage de mon métier c'est que je trouve du boulot facilement et bien payé. J'espére que tu ne prandra pas tout ça pour toi et que tu reviendras dessus. bye.
> > >
> > > caro a écrit :
> > > > Parce que mon boulot consiste à vérifier les illégaux au pays. Ça te va comme réponse? Maintenant la légalité sans être recherché par les aurorités est de 3 mois sans PVT ou sans visa alors si vous venez au pays pour bosser et que vous ne le mentionnez pas aux douanes c'est le retour chez vous gratuitement et en moins de 24 heures accompagné d'une interdiction pour les années à venir allant de 10 et plus. As-tu d'autres questions? :)
> > > >
> > > > jennyfer a écrit :
> > > > > > Tu as l'air d'en connaitre un rayon sur le sujet, comment ce fait-il?
> > > > > Caro a écrit :
> > > > > > Salut à tous,
> > > > > >
> > > > > > on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences.
> > > > > > Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.
> > > > > > Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Re : travail au noir

Signaler
kams
Il y a 14 années
salut caro.

Puisque tu à l'aire de bien t'y connaître en matière de droit du travail au canada, tu va peut-être pouvoir répondre à ma question.

Je vais démarrer un tour du monde à partir de juillet prochain, projet qui va se dérouler au minimum sur 2 ans.
Aussi, j'ai prévu d'essayer de travailler dans quelques pays que je traverserai, et bien sûre tout particulièrement les pays développés, et donc le Canada.

Que me conseils-tu ? Travail au noir ? Demander un Visa (ca prendra sûrement trop de temps..)?

En bref j'attend ta réponse avec impatiente.

Merci d'avance.

travailler pour dormir non pas besoin

Signaler
Pierrecmoi
Il y a 13 années
Pas besoin de Travailler au noir pour trouver de l'ébergement gratuit.

Tout les voyageur a petit budjet en ce moment s'organise entre eux pour s'offrire de l'ébergement gratuit.

Je vous donne les adresse de rencontre entre voyageur qui s'offre de l'ébergement gratuit.
Moi quand j'aurais ma maison dans quelque année je vais offrir de l'ébergement gratuit au voyageur.

Dormir gratuit

http://www.stay4free.com/

http://www.travelhoo.com//

http://www.wwoof.org/

http://francais.hospitalityclub.org/indexfra.htm

http://canada.servas.org/francais.htm

http://www.servas.org/index.php?id=InfoCenter:Web%20sites:International:Welcome!

http://couchsurfing.com/

En ce mement je cherche un réseau de camping gratuit pour cyclotourisme dans le monde.

Travailler au Canada

Signaler
DOUDOUI
Il y a 5 années
,,Bonjour,si tu es au Canada depuis un an seulement et que tu as été reçue immigrante tu ne pourras pas conserver le titre de citoyenne canadienne. Le nombre d'années jouera en ta faveur pour la conservation de la citoyenneté.Le mieux serait vraiment que tu ailles dans un bureau de l'ambassade du Canada et de demander sur place un préposé qui répondra à toutes tes questions sur le sujet. Les sites web du gouvernement ne sont pas tous mis à jour régulièrement malheureusement et au Québec les lois sur l'immigration sont différentes des lois fédérales. Le consulat de France à Montréal pourra te diriger et te donner de bonnes infos si tu es francaise.Assure toi d'avoir avec toi tous les renseignements et les documents relatifs à ton statut actuel. Plus tu es jeune plus tu as de chance c'est certain pour une demande d'immigration mais si tu es au pays depuis peu et que tu demandes à conserver ton statut de citoyenne canadienne on ne te laissera pas ce privilège. Plusieurs sont très déçus car ils ne peuvent immigrer à cause de leur âge et ce sont ces hommes et ces femmes souvent qui décident de vouloir fonder une famille croyant ainsi qu'ils (elles) seront reçus immigrants parce qu'ils (elles) ont une famille alors que depuis plusieurs années cela ne fonctionne plus du tout ainsi et c'est à ce moment que les problèmes débutent pour ces gens. Le gouvernement connaît cette façon de faire et ces personnes doivent retourner dans leur pays d'origine abandonnant souvent leur famille ici ou croit que le fait d'être parrainé leur suffira et c'est tout aussi faux. La nouvelle loi au Québec pour être en mesure de demeurer ici sans demander un statut d'immigrant mais bien en tant que touriste est de 3 mois seulement maintenant sauf exception mais est considéré une exception une personne qui tombe malade et qui est hospitalisée uniquement car elle est en trop mauvais état pour prendre le chemin du retour et encore faut-il que le centre hospitalier prouve son inaptitude à voyager. Plusieurs lois ont été changées et c'est pour cela que vous devez bien vous informer avant de prendre l'avion. L'aide que vous pourriez recevoir des consulats est restreinte et ne pas croire que les consulats sont en place pour débourser n'importe quoi mais ils peuvent vous être très utiles en matière de renseignements toutes catégories vous concernant personnellement mais ne possèdent aucune juridiction légale et ne font autorité sur aucune loi au pays. Est-ce qu'il serait trop indiscret de demander pourquoi tu ne veux plus demeurer au Québec après toutes ces démarches et surtout après avoir obtenu ton statut d'immigrante?jennyfer a écrit : > salut Caro,> > pour l'instant je n'ai pas le temps de débattre sur ce sujet mais j'aurais aimé, du fait que tu travailles pour le gouvernement, savoir lorsque que l'on obtient la citoyenneté Canadienne et que l'on veut changer de pays de nouveau, est-ce qu'on la pert , y a t-il des conditions afin de la conserver en étant en dehors du territoire, j'espére qui tu le sais sinon pourrais-tu m'indiquer un site ou tout cela serait expliqué ? J'ai déjà essayé gouvernement du Canada sans succès, merci pour ton tuyau. bye.> > caro a écrit : > > Salut Jenny> > > > un des problèmes majeurs est que justement les immigrants croient que l'Amérique est le Klondike et ce n'est pas une unique question d'information mais plutôt de publicité toutes catégories laissant croire aux futurs arrivants qu'ils seront mieux au Canada ou même aux USA ce qui est totalement faux mais le pire et c'est ce que je crois personnellement, c'est que de chercher ainsi un pays d'adoption sans au préalable y avoir fait plusieurs séjours de longues durées est inacceptable avec les conséquences que cela comportent pour tous et pas seulement les immigrants.> > Si une personne ne se sent pas chez elle dans son pays il faudrait peut-être qu'elle en cherche la cause car il est certain qu'elle ne se sentira pas mieux ailleurs.> > Le travail au noir ici est pénalisé il est vrai mais un immigrant illégal doit travailler au noir c'est certain il n'a aucun autre recours et en quelque part si il ne s'inscrit pas aux douanes comme travailleur et qu'il se fait prendre dis toi bien que ce ne sera pas seulement cette personne qui en subira les conséquences mais l'employeur qui gardera avec lui ces personnes et c'est pourquoi il est préférable de trouver une solution avant d'arriver ici que de se faire prendre sur un chantier ou ailleurs sans ses documents qui l'autorise à travailler au Canada.> > Par ailleurs si un employeur demande à ces personnes d'apporter avec eux ces documents et que ces personnes n'obtempèrent pas aux demandes de l'employeur ce dernier aura toute liberté de le dénoncer ou à tout le moins de lui demander de quitter car si cet employeur est honnête et connaît les conséquences de ces actes illégaux il est tout aussi vrai qu'il sera lui-même pénalisé et c'est pourquoi ces employeurs ne risquent pas ainsi leur nom et nous avons depuis quelques temps sur ce forum qu'il y a eu embrouille avec un français car ce monsieur s'est inscrit aux douanes comme touriste alors qu'il venait ici en échange de service ce qui est un travail également et que depuis le jour ou il s'est vu dans l'obligation de quitter il accuse d'une foule de chose croyant pouvoir demeurer plus longtemps ici mais ce sera l'inverse qui lui arrivera et il semble ne pas le comprendre car son attitude et ses accusations sont très graves uniquement pas vengeance et l'erreur vient de lui car il n'a pas fait ce qui lui avait été demandé au préalable. > > Autre possibilité pour les moins de 35 ans qui désirent s'installer au Canada les centres d'emplois peuvent diriger ces gens vers les stages et les cours de perfectionnement en tous genre ou même vers des cours d'adaptation du milieu dans lequel cette personne se spécialise normalement chez elle et ils pourront se prévaloir d'une aide monétaire dans l'attente de leur diplôme si toutefois leur demande d'immigration est en règle et qu'ils sont pratiquement d'être reçus ici au pays. > > La logique de tout ceci est de faire vos demandes, d'être en règle et de vous rendre aux endroits appropriés pour vos stages ou même les cours que je viens d'énoncer et à ce moment vous n'aurez pas besoin de vivre au noir ou de vous faire prendre dans une histoire d'illégalité à salaire de crève la faim. Vous pourrez même vous dégoter un boulot à temps partiel qui vous aideront pour vos dépenses le temps que vous soyez reçu. > > C'est un ensemble de facteur qui font que les démarches sont peut-être lourdes et même dispendieuses mais si vous êtes jeune et que vous désirez vraiment vous installer au pays dites vous bien que ça en vaut la peine car vous aurez la formation et les études nécessaires pour un travail décent et plus payant que le travail au noir et par la suite vous pourrez jouir des fruits de votre labeur comme toutes personnes qui est québécois d'origine car nous parlons du Québec ou du Canada présentement. Ce n'est ni mieux et ni pire qu'ailleurs sachez le mais soyez certain avant de faire vos demandes et faites plusieurs séjours avant de vous embarquer dans cette galère.> > As-tu eu des formations en arrivant ici?> > > > jenny a écrit : > > > Salut Caro,> > > > > > Pour moi tu abordes deux sujets différents (qui effectivement peuvent aller de pair) d'un côté il y a des illégaux sur le territoire (comme dans tous les pays) et de l'autre tu as le travailleur au noir (comme dans tous les pays). Par contre, sur le Québec, car j'habite au Québec, je pense que le travail au noir est plus que populaire. Si le service immigration faisait plus correctement son travail c'est à dire informer les futurs immigrants des différentes corporations en place et qu'il est difficile de retourner sur les bancs de l'école (car tu as une famille à nourrir plus tous les frais qui gravitent autour de la famille) donc je pense que le gouvernement devrait revoir sa politique d'immigration et accorder ses violons avec les corporations. Même sans être immigrant je trouve qu'il y a énormément de travailleurs au noir et plus principalement des jobineux dans le batiment car ils travaillent à un tarif dérisoir et les gens en sont friands, qu'en penses tu ??? J'espère que tu me reviendra là dessus car je pourrais te parler d'exemples concrets. Pour ma part je suis on ne peu plus dans la légalité (qui m'a coûté très cher : 5000 $) pour un résultat final qui n'est pas des plus terrible alors arrêtez de venter votre pays, mais je m'en accomode car avant tout je voulais fuir la France (la mentalité, qui finalement n'est pas plus terrible ici : "chacun chez soi les vaches sont bien gardées" en clair les invitations ne fusent pas même entre québécois). Une chose est sûre je ne finirais pas mes vieux jours ici et ce qui dit généralement je le fais car la preuve je suis venu ici avec ma petite famille, peut-être qu'un jour je trouverais le bon pays l'avantage de mon métier c'est que je trouve du boulot facilement et bien payé. J'espére que tu ne prandra pas tout ça pour toi et que tu reviendras dessus. bye.> > > > > > caro a écrit : > > > > Parce que mon boulot consiste à vérifier les illégaux au pays. Ça te va comme réponse? Maintenant la légalité sans être recherché par les aurorités est de 3 mois sans PVT ou sans visa alors si vous venez au pays pour bosser et que vous ne le mentionnez pas aux douanes c'est le retour chez vous gratuitement et en moins de 24 heures accompagné d'une interdiction pour les années à venir allant de 10 et plus. As-tu d'autres questions? :)> > > > > > > > jennyfer a écrit : > > > > > > Tu as l'air d'en connaitre un rayon sur le sujet, comment ce fait-il?> > > > > Caro a écrit : > > > > > > Salut à tous,> > > > > > > > > > > > on parle souvent de travail au noir mais personne ne semble vraiment en connaître les conséquences. > > > > > > Si vous êtes aux prises avec la loi pour ce genre de travail et que vous êtes touriste ou immigrant attendez vous aux embrouilles de toute sorte et d'être dans l'obligation de quitter brusquement billet gartuit pour un retour simple qui incluera un interdit du pays pour plusieurs décennies sans oublier pour une première infraction une amende dont vous vous souviendrez très longtemps et si vous n'avez pas le montant exigé ce sera la tôle sans possibilité de négo pour plusieurs semaines ou plusieurs mois dépendamment du nombre d'heure travaillé ainsi.> > > > > > Demandez votre PVT si vous êtes jeune ou votre visa si vous avez plus de 35 ans ce sera beaucoup plus sécuritaire et plus payant pour vous. Le travail au noir implique toujours le salaire de cheap labor, pensez-y. Le temps de l'esclavage est révolu et si vous êtes travaillant vous trouverez toujours un petit boulot même si ce n'est rétribué qu'au salaire minimum mais au moins ce sera plus décent que 4-5 ou 6 dollars l'heure lorsque ce n'est pas en deça. Soyez en règle et vous y gagnerez en bout de ligne c'est certain.

Quel est votre message???

Signaler

Il y a 5 années
Vous n'avez rien écrit.

Travailler à Vancouver

Signaler
DOUDOUI
Il y a 5 années
Bonjour Caro,

Je souhaiterais beaucoup travailler à Vancouver, ville que j'apprécie. Mais je ne veux pas y travailler illégalement.
Auriez-vous des conseils à me donner concernant les démarches à suivre pour obtenir un visa de travail ou peut-être trouver un employeur pour faciliter les démarches administratives? Quels sont les secteurs qui recrutent...?
Merci!
DOUDOUI

Travailler à Vancouver

Signaler
DOUDOUI
Il y a 5 années
Bonjour JOSEE19963?
Désolée j'ai fait une mauvaise manipulation. J'ai rédigé mon message concernant ma volonté de partir travailler à Vancouver.
Si vous avez des conseils....
Merci
Doudoui

Il n'y a pas de miracle. Il faut un permis.

Signaler

Il y a 5 années
Vous devez faire la demande d'un permis de travail. Il y a du chômage au Canada (8% et plus selon les régions) et pour embaucher des étrangers, un employeur doit prouver que vous avez des compétences que personne ici n'a...
donc un CV assez rare avec une spécialité en demande... et cela prendra des mois.
Un conseil, si vous arrivez ici avec l'intention de rester un bon bout... ayez l'argent nécessaire... car les douaniers en ont vu d'autres... et reconnaissent les gens qui arrivent ici en "touriste" pour 6 mois avec peu d'argent en poche. (Vous devrez prouver que vous pouvez vivre -logement et nourriture, etc- pour le temps de votre séjour SANS TRAVAILLER... sinon, ils vous remettront sur le prochain avion d'où vous venez....

Validez si vous vous qualifiez pour un PVT... mais tous les PVT sont déjà attribués cette année a ce que j'ai lu.... Vous devez planifier pour l'an prochain.
Si j'étais vous, je ferai une demande en bonne et due forme....

http://www.cic.gc.ca/Francais/index.asp



Le meilleur conseil: patientez pour venir ici avec le permis requis.

Travailler à Vancouver

Signaler
DOUDOUI
Il y a 5 années
Merci josee19963 pour votre réponse rapide.
Côté solvabilité, j'ai ce qu'il faut. Mon problème est plutôt côté compétences. Je travaille dans le tourisme et je ne crois pas qu'il y ait de réels besoins étrangers dans ce secteur...pourtant ce n'est pas la motivation qui manque. Dommage...

Re: travail au noir

Signaler
schnouky38
Il y a 2 années
salut Caro,
si on travaille seulement 2 mois au canada, est ce que c'est considéré comme de travaille au noir meme dans une propriété privée ??
à bientot

Re: travail au noir

Signaler
Paul_Qc
Il y a 2 années
Si vous venez au Canada avec un visa de touriste, il est formellement interdit de travailler peu importe la situation.  Seuls, le PVT (Permis Vacance/Travail) et le Permis d'études permettent de travailler sur le territoire.

Re: travail au noir

Signaler
nes16
Il y a 2 années
Bonjour,
 Comment dénoncer uen personne qui a visa touristique et qui travaille au black c'est urgent. Sachant que la personne ne s'en cache pas mais je ne sais pas exactement ou elle travaille?
merci

Re: travail au noir

Signaler
Paul_Qc
Il y a 2 années
,, Bonjour,
 Comment dénoncer uen personne qui a visa touristique et qui travaille au black c'est urgent. Sachant que la personne ne s'en cache pas mais je ne sais pas exactement ou elle travaille?
merci


Voilà la réponse : Cliquer ici  (Immigration Canada)

Re: travail au noir

Signaler
lucie1958
Il y a 2 années
Faut il que vous n'aimiez pas cette personne pour demander une chose comme cela ,
et dénoncer les gens pour cela je trouve cela un peut lâche et dégoûtant, ou alors c'est une histoire personnelle .... et même la encore je ne trouve pas ça bien
Je regrette que Paul vous ais donnez la reponse

Lucie

Re: travail au noir

Signaler
nes16
Il y a 2 années
Pourquoi devrions nous encourager ce genre de pratique. Le travail au black n'est pas illégale pour rien. Si la personne veut vraiment travailler, il suffit d'avoir les autorisations pour!!

Re: travail au noir

Signaler
Paul_Qc
Il y a 2 années
,, Faut il que vous n'aimiez pas cette personne pour demander une chose comme cela ,
et dénoncer les gens pour cela je trouve cela un peut lâche et dégoûtant, ou alors c'est une histoire personnelle .... et même la encore je ne trouve pas ça bien
Je regrette que Paul vous ais donnez la reponse

Lucie

Si le constat est réel et que la pratique de cette personne est frauduleuse, elle doit être dénoncée.  Ne serait-ce que pour une équité envers les personnes qui font une demande de PVT en toute honnêteté.  Ce forum est là pour faire les choses correctement et non pas pour encourager l'illégalité.  En tout respect Lucie.

Re: travail au noir

Signaler
lucie1958
Il y a 2 années
Désolé Paul, pour ma part je ne peut cautionner ce genre d'attitude à la délation surtout sans connaître vraiment les faits , peut être que cette personne et en voie de régularisation de pvt ou autre  et que pour manger il faut bien qu' elle travaille 
Parfois le travail au noir permet de subsister 
Lucie

Re: travail au noir

Signaler
Julien-Delaunay
Il y a 1 année
 Bonjour Caro  je voulais te demander si il était possible de travailler à Québec en attendant de faire ma demande de migration si oui peux-tu me donner les indications nécessaires pour que je puisse le faire je te remercie et je te souhaite de passer une très bonne journée  je suis boucher charcutier traiteur et j'ai déjà pris contact avec les différents chefs d'entreprise à Québec qui sont prêts à me faire travailler 

Re: travail au noir

Signaler
Cassie123
Il y a 1 année
Bonsoir.
Je compte entamer les procedures pour etudier au Quebec pour la suite faire une demande d’immigration. Mais vu que je n’ai pas la somme complète de la formation, est ce que j’aurais toujours le droit à l’immigration si je travaillerais pendant 1 ou 2 ans le temps de collecter l’argent et etudier. Est ce a temps partiel ou plein. Et la duree de visa pour étudiants.
Merci

Re: travail au noir

Signaler
etrefal
Il y a 1 année
Si vous n'avez pas les fonds pour payer votre formation au complet il est fort probable que vous n'obteniez pas votre visa d'étude. Si toutefois vous l'obtenez, je crois qu'en tant qu'étudiant vous aurez le droit de travailler mais il y a certainement des conditions. Consultez le site du gouvernement canadien. Bonne chance!

Bons Plans Voyage Canada

Voyage Canada

Services voyage