Forum Namibie

Namibie le tiers monde invisible

30 réponses

Dernière activité le 10/04/2016 à 21:38 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
innominée
Le 18 janvier 2011
Bonjour,

Je reviens d'un voyage en Namibie, (magnifique, comme il se doit), mais j'ai aussi été très troublée par le clivage noirs/blancs (c'est ma première expérience de l'Afrique Australe), par l'ambiance germanique nostalgique de Swakopmund et Lüderitz... Comme si l'histoire du XXème siècle était restée à la porte. Sur place je me suis longtemps interrogée sur le style de relations qui pouvaient exister entre les communautés, les blancs attablés et les noirs qui servent. En apparence tout est soft, pas de tension, les gens sont souriants, accueillants, charmants, quelle que soit leur couleur... Mais quand même il y a les barrières electrifiées et les gardes... Les baraques de tôle sur le bord des routes dans ce no man's land entre la piste et les clôtures des "game reserves", le gamin qui nous réclame à manger à la station service et le gardien qui meurt du sida dans le parc des kokerboom...


J'ai trouvé un excellent documentaire de la BBC, qui éclaire un peu l'histoire refoulée de ce pays. A regarder impérativement si vous comprenez l'anglais.


http://watchdocumentary.com/watch/namibia-genocide-and-the-second-reich-video_244581920.html

Merci Innominée

Signaler
alex0000
Il y a 9 années
Oui, merci, parce que nous avons vécu exactement la même chose l'été dernier. Un beau voyage entaché d'une gène presque constante. Inutile de répéter tout ce que tu écris : tu as exactement décrit ce que nous avons ressenti. D'une certaine façon, ça me rassure que d'autres décrivent cela, je me sens pas seul.
Je vais donc aller voir ce documentaire de ce pas...
Suite après son visionnage.
Alex

Element oublié de l'Histoire

Signaler
Ameliod
Il y a 9 années
A l'instar d'Alex0000 je partage ce ressenti.
Concernant les camps de concentrations, j'ai tenté d'en savoir plus lors de mon voyage en Namibie l'été dernier. Peine perdue! Outre l'absence totale de documents et autres archives sur la question, personne n'en parle ou ne souhaite en parler! Cette plaie de l'Histoire semble oubliée ou volontairement occultée par les Namibiens. Même les Hereros, principales victimes de cette extermination, ne semblent pas vouloir évoquer le sujet.
Je vais regarder ce docu et on ne reparle après. Merci en tout cas pour ce lien qui, j'en suis certaine, sera des plus instructif!

Génocide en namibie

Signaler
puma
Il y a 9 années
Bonjour,

Ce sujet du génocide perpétré en Namibie par la puissance impériale a été très brièvement abordé courant décembre dans un sujet en plusieurs épisodes consacré aux Bushmen dans le magasine "Echappées belles" sur France 5. Il y a été question d'un camp de concentration sur une île de la baie de Lüderitz.


On peut aussi être préoccupé voire choqué par la quasi disparition de la culture Bushmen en Af. du Sud , Namibie et Botswana.


Ce peuple qui est quand même le premier peuple a avoir vécu dans ces contrées continue d'être marginalisé, accusé de tous les maux, nié, par ces pays. Or les bushmen avaient un savoir immense sur la nature et un respect qui en fait le premier peuple à caractère écologiste.


Il reste en Namibie en différents endroits de petits noyaux composés de qq. dizaines de personnes de lointaine origine bushmen, qui vont disparaître très rapidement. Mais il y a aussi des petits groupes de personnes amenées par les Sud Africains pour monter des exploitations agricoles et abandonnées là sans ressources quand leurs "maîtres" sont partis à l'indépendance de la Namibie.


Oui c'est vrai qu'il y a beaucoup d'oubliés du 20ème siècle en Namibie .


Et que dire des Himbas qui se sont trouvés dans la zone "tampon" lors de la guerre entre les Sud Africains et les Angolais. beaucoup ont été enrôlés de force comme guide pisteurs, contre leurs frêres eux mêmes enrôlés de force par les Angolais.


Et qui maintenant subissent le passage de hordes de touristes qui ne semblent pas comprendre le choc de civilisation que tout cela représente.


Ce qui est étrange c'est effectivement l'oubli de tout cela, volontaire ou non, par la Namibie actuelle .... je ne sais quoi en penser et je n'ai aucune solution à proposer ....


Je suis néanmoins toujours amoureux de la Namibie.


Pour ceux qui sont intéressés par les Bushmen, lire le livre de Laurens Van der Post: Le monde perdu du Kalahari


Salutations
Puma

Amnésie

Signaler
innominée
Il y a 9 années
Bonjour,

Merci pour vos réponses qui me rassurent (si tant est qu'on puisse être rassuré là), au moins il y a d'autres voyageurs qui sont interpellés par cet aspect de la Namibie !


Concernant les Bushmen, on en parle encore moins que des Hereros, mais dans le documentaire de la BBC il est question aussi de ce camp d'extermination des Namas (qui sont des Bushmen) à Lüderitz. C'était un camp d'un nouveau genre, alors que les camps destinés aux Hereros étaient des camps de travail forcé (où ils mouraient d'épuisement), là c'était explicitement un camp d'extermination, avec théories raciales et travaux pseudo scientifiques visant à justifier l'élimination d'une race inférieure.


Ce camp était situé à Shark Island. Il y a maintenant un camping et des bungalows du NWR, et aucune trace ne permet de deviner ce qui s'y est passé.


Il y a manifestement une réelle volonté politique de bonne entente entre les communautés dans ce pays, ce qui peut en partie expliquer le silence des victimes sur ces atrocités. Ce qui laisse perplexe c'est l'amnésie des blancs, qui continuent à glorifier leur passé de pionniers comme si de rien n'était. Il y a eu des réparations financières pour les Hereros, mais c'est d'Allemagne qu'elles sont venues... En Namibie les blancs ne semblent pas avoir fait le travail de mémoire qu'ont fait les Allemands après la fin du 3ème Reich. Par exemple, dans un restaurant de Ketmanshop il y a au mur des photos de la famille des propriétaires. Ces photos semblent dater des années 30. L'une d'elle montre des jeunes ressemblant terriblement aux jeunesses hitlériennes, une autre représente les hommes de la famille, la moitié portent la fameuse petite moustache... Difficile d'imaginer ces photos de famille au mur dans un resto en Allemagne !


Anne

"On n'oublie pas mais on pardonne"

Signaler
Ameliod
Il y a 9 années
Lors de mon passage à Swakopmund, toujours dans ma quête d'infos sur ces camps de concentration, je me suis rendue chez un fameux antiquaire situé dans l'une des rues principales, "Peter's... " quelque chose. J'ai pas mal fouillé (en vain) et je me suis retrouvée à feuilleter des albums remplis de photos et autres cartes postales. Quelle ne fut pas ma stupeur lorsque j'y ai découvert, horrifiée, nombres de cartes postales représentant Hitler : Hitler lors de meetings nazis, Hitler avec sa famille, Hitler lors rencontres politiques... Les bras m'en sont tombés et je suis restée sans voix!

Dans un autre registre, j'ai pu rencontrer une femme formidable. Une Hereros qui organise des tours dans Katutura en offrant un tourisme solidaire et humain qui retrace les migrations des différentes populations depuis la colonisation jusqu'à l'indépendance. Je lui ai alors fait part de ma surprise de voir, partout dans capitale, des sculptures de généraux allemands fiers comme des coqs. Pourquoi arborer ainsi des colons qui leur ont fait tant de mal? Elle m'a alors répondu que les Namibiens sont effectivement fiers de leur passé, notamment colonial, parce qu'en dépit des camps et autres maltraitances, le peuple a survécu et continu de vivre. Devant mon désarroi, elle m'a alors rétorqué : "On n'oublie pas mais on pardonne".

Je suis troublée de voir comment, face à un même évènement historique, les réactions diffèrent d'un continent à l'autre.

Mon grain de sel…

Signaler
Pierre77N
Il y a 9 années
Bonjour,

Dans pas mal d'endroits on peut effectivement se demander si l'apartheid est vraiment terminé (patron blanc seul dans la cabine au volant de son "bakkie", employé noir dans la benne derrière par exemple…).

Le passé est le passé et chacun le digère (ou refuse de le digérer) comme il peut… La Namibie n'est certes pas un paradis mais c'est un pays passionnant aussi par toutes ces différentes cultures qui se côtoient sans vraiment se mélanger.

J'avoue ne pas penser grand chose de ces blancs d'origine allemande avec qui je n'ai pas vraiment eu l'occasion de discuter lors de nos deux voyages.

Au Botswana, on ne trouve pas ces antagonismes, on ressent beaucoup moins ces différences. L'atmosphère y est plus détendue.

Par contre le sort réservé aux Bushmen me touche et m'attriste profondément, que ce soit en Namibie ou au Botswana où il est sans doute encore pire, le gouvernement les déportant toujours plus loin de leurs espaces vitaux pour dégager des réserves naturelles animalières (débarrassées de leurs habitants humains ancestraux !) ou de nouvelles prospections diamantifères. En Namibie, ils semble un peu moins maltraités par le gouvernement actuel.
D'autres livres sur le sujet :
"The Harmless People" Elizabeth Marshall Thomas (en anglais)
"les derniers hommes du Kalahari" de Rupert Isaakson

@+
Pierre

les Bushmen

Signaler
puma
Il y a 9 années
Bonjour

Et merci beaucoup pour l'information sur le livre (en français). je viens de le commander . MERCI;


Salutations


Puma

Livre au sujet des Bushmen

Signaler
puma
Il y a 8 années
Bonjour ,
Autre livre à signaler au sujet des Bushmen, écrit par Marylène PATOU-MATHIS (docteur en préhistoire):



"Une mort annoncée" (chez Perrin)
A la rencontre des derniers chasseurs-cueilleurs du Kalahari


Je suis en train de le lire et c'est passionnant te très bien documenté.
Ecrit par une spécialiste des peuples dits primitifs .


TRES instructif.


Salutations


Puma

Namibie et mémoire coloniale

Signaler
Tanit
Il y a 8 années
Bonsoir



J'aimerai bien communiquer sur ce sujet sensible.



Les habitués de ce forum savent que ma fille y vit, qu'elle est mariée à un Namibien Allemand fermier, etc etc.



Que j''y ai 3 petits enfants magnifiques.



Et que j'y voyage depuis 10 ans.



Alors, il faut un peu relativiser, et cette discussion m'interesse pour ceux que ça interesse aussi.



De quels camps de concentration parlez-vous?



Durant la guerre de 40/45, tous les males Namibiens d'origine Allemande ont été mis en camp de concentration par les British en Afrique du Sud. TOUS pendant 5 ans!

Et croyez moi, ça a laissé des traces! Meme s'il elles ne se voient pas tous les jours.



Concernant les Herreros, FAUX!!!

Il y a beaucoup d'articles dans la presse sur le sujet (voir le Namibian) et plusieurs livres.

Ils n'ont PAS DU TOUT OCCULTE LEUR HISTOIRE, mais simplement, grace à la sagesse de SAM NUJOMA, décidé que le pardon était la seule politique viable, comme En AFS. Et un peu comme chez nous quoi, avec nos propres Allemands.

Gaffe a ce qu'on dit quand meme.

Ce sont des sujets sensibles, partout!



A plus.



Tanit





PS



Annick tu dis quoi???

































,,A l'instar d'Alex0000 je partage ce ressenti.
Concernant les camps de concentrations, j'ai tenté d'en savoir plus lors de mon voyage en Namibie l'été dernier. Peine perdue! Outre l'absence totale de documents et autres archives sur la question, personne n'en parle ou ne souhaite en parler! Cette plaie de l'Histoire semble oubliée ou volontairement occultée par les Namibiens. Même les Hereros, principales victimes de cette extermination, ne semblent pas vouloir évoquer le sujet.
Je vais regarder ce docu et on ne reparle après. Merci en tout cas pour ce lien qui, j'en suis certaine, sera des plus instructif!

réponse à Tanit

Signaler
ANNICK
Il y a 8 années
Bonsoir,



En effet c'est un sujet sensible. Je pourrais en raconter un saladier.



Quelqu'un qui n'a pas vécu en Afrique ne peut pas comprendre. Nous avons habité en Côte d'Ivoire et au Caméroun et les clivages noirs et blancs on connait.....

Celà ne concerne pas seulement la Namibie.

Je n'ai pas envie de développer le sujet.....



Moi même je suis alsacienne. Mes grands parents ont été français puis allemands pendant l'occupation...

J'ai grandi en Allemagne. Mes parents travaillaient pour l'armée française dans le Baden Würtenberg. Je me suis sentie bien dans ce pays......Je parle couramment la langue et c'est ma deuxième patrie. J'y ai beaucoup d'amis.



Comme tout le monde, j'ai pris connaissance de l'histoire.

Comme je suis de croyance boudhiste, le pardon je ne connais pas. Je connais l'oubli. Oui!!!

Allez au Cambodge ou au Vietnam. On oublie les Pol Pot et les américains. On regarde droit devant soit. Il n'y a que le futur qui compte. C'est une philosophie difficile à comprendre mais on vit bien mieux..



A plus

Annick

Bon bon bon, tout ça est un peu radical, la Namibie c'est bien plus

Signaler
Tanit
Il y a 8 années
Bonsoir



Un peu radical et surtout simpliste!



La Namibie ( et l'Afrique en général) est bien plus complexe.



Dur de voir par ou commencer.



En Namibie, aujourd'hui, il y a 15 ethnies reconnues par l'Etat, et qui ont toutes des représentants au conseil des tribus. Le conseil des sages ancestraux, à voix consultative vis a vis du Gouvernement. L'Ethnie blanche est l'une des 15.



Ces 15 Ethnies se sont entretuées au fil des siècles. Les gentils Herreros, vus par les Bushmen et les Namas sont des envahisseurs sanguinaires. Idem pour les Himbas qui sont descendus du Nord. Et re idem pour les Ovambos.

Bref, tout le monde a envahi et massacré tout le monde.



C'est triste! Mais c'est l'espece humaine. Et on n'a pas fait mieux en Europe.



L'IMMENSE mérite de la Namibie d'aujourd'hui, c'est d'avoir su surmonter tout celà et d'avoir organisé un système démocratique à plusieurs niveaux, ou toutes les Ethnies vivent en paix.

Concernant l'Histoire, ce n'EST PAS DE L'AMNESIE, c'est une volonté délibérée de vivre en paix. Merci SAM.



Vrai que les blancs sont proprietaires de l'essentiel des leviers économiques, mais vrai aussi que d'année en année les blacks montent dans la hierarchie des Entreprises. Le niveau d'éducation et de compétences augmentant régulierement.

Le système de " l'Empowerment ", s'avere tres efficace aussi.



Dans les fermes, les employés agricoles, disposent de bons logements, sanitaires, soins médicaux, écoles etc etc.

Heureusement que le fermier s'en occupe, sinon il n'y aurait rien de tout cela!



Voir , en comparaison, ce qui se passe au Zim!



Il y a beaucoup de Bushmen dans tout l'Est de la Namibie. Ils ne sont pas maltraités, sont de mieux en mieux éduqués , jouissent de bonnes subventions de l'Etat et font tranquillement leur business! Tous ceux que j'ai rencontré, et ça commence à faire beaucoup, m'ont paru heureux de leur sort, et tres ouverts au monde exterieur.

De plus, ils continuent à cultiver leur savoir ancestral, et pour les avoir accompagné dans le Buch, je peux vous certifier que c'est véridique et tres impressionnant. Les plantes, les fleurs, les racines etc etc.

Et marcher quasi nu dans les hautes herbes de la savane remplies de serpents!

J'ai fait (derriere eux) ! Mais eux ils savent voir!

Et tiens, une petite histoire de Bushmen! Véridique, m'a t'on assuré.

Vous rentrez au village au coucher du soleil.

Soudain, au milieu du chemin un Mamba se dresse devant vous!!!

La tete a hauteur de vos yeux!

Que faites vous?

Si vous reculez vous etes mort en 2 Mn.

Si vous ne bougez pas d'un poil, et le fixez dans les yeux, il sera parti dans le quart d'heure.



Non, non, pas de crainte pour les Bushmen, vrai qu'ils ont souffert dans le passé, mais maintenant c'est fini, ils sont protégés et aidés , ça va de mieux en mieux pour eux.



Idem pour les Himbas dans le Nord Ouest.

D'abord, il n'y a pas de hordes de touristes!

Yes, il y a des touristes, mais pas si nombreux que ça, et d'ailleurs les dames Himba aimeraient qu'il y en ait bien plus pour vendre leurs petits objets d'artisanat.

Je ne crois pas qu'il y ait un choc de civilisation.

Les Himba sont parfaitement au courant du reste du monde.

Le choc est plutot du coté des touristes. Qui ont du mal a accepter que ces gens qui vivent quasi à poil dans des huttes et font leur toilette avec de la terre soient civilisés.

Et bien si, ils le sont et vraiment.

Et savent tres bien ce qu'ils font.

Et ça j'admire, car c'est un choix délibéré de vivre autrement que le reste du monde.



Petite histoire Himba:

Un jour j'étais dans une hutte a discuter. Pres d'Epupa.

La dame (tres belle) avait son bébé sur les genoux, il se met à pisser, d'un revers de main elle nettoit le sol en envoyant l'urine vers moi. Tout en demandant:

Question: Comment etes vous venu ici?

Réponse: En avion!

Question: Ah, et que faites vous si l'avion tombe?

Réponse: ben, on est mort!



Ah , là ça lui a cloué le bec! Mais elle savait tres bien de quoi il s'agissait.



J'ajouterai enfin que tous les petits Himba sont scolarisés, et font souvent 10KM en uniforme dans le cagnard pour aller à l'école, et autant pour revenir.

Il n'y a pas de transports en commun, pas de bus scolaires, mais ils vont quand meme à l'école. Ils sont rieurs, vivants et tout bonnement adorables. Et si on s'arrete sur la route, leur 1ere demande c'est des crayons et stylos et papier.

Soif d'apprendre!

La 2eme demande, c'est de les transporter pour retourner au village, il m'est arrivé d'en avoir 10 sur le plateau de mon Pick Up, et 5 à l'intérieur. On a bien rigolé!



Entre Opuwo et Epupa, la route est maintenant excellente, mais malgré tout il y a tres peu de voitures. Pas vraiment les hordes de touristes que tu décris, Puma!

Alors des tas de Himba marchent, marchent et marchent.

Si vous passez par là, arretez vous, prenez les à bord, ça peut leur sauver leur journée.

J'ai pris des femmes enceintes allant à l'hopital, un chef de chantier rejoignant son poste pour refaire la route, des quantité d'écoliers, des jeunes Himba en tenue traditionnelle (avec leur corne sur la tete) revenant de faire la fete à Opuwo , des bergers retournant au village pour voir leur femme etc etc .



Les sociétés de location de voitures ont une clause interdisant de prendre des autostoppeurs. Faites la sauter, ou ignorez là.

Si vous allez en pays Himba, si vous voulez vraiment faire des rencontres véridiques, l'essentiel se passe sur la route. Et là, pas besoin de guide, ni de Lodge.





J'arrete là pour ce soir, mais suis pret à continuer la discussion s'il reste encore des choses à dire.



Gaffe aux mauvaises bonnes idées bien pensantes!

Et si tu veux rellement bien comprendre, va passer quelques jours avec des fermiers (allemands, hereros et ovambos).

Puis quelques jours à Katutura, et à Okahandja par ex.

Et procures-toi le bouquin sur la vie de SAM.



Pas d'oubli! Juste du pardon collectif, et du pragmatisme.

Un beau pays, quoi!



Amicalement



Tanit

























,,Bonjour,

Ce sujet du génocide perpétré en Namibie par la puissance impériale a été très brièvement abordé courant décembre dans un sujet en plusieurs épisodes consacré aux Bushmen dans le magasine "Echappées belles" sur France 5. Il y a été question d'un camp de concentration sur une île de la baie de Lüderitz.


On peut aussi être préoccupé voire choqué par la quasi disparition de la culture Bushmen en Af. du Sud , Namibie et Botswana.


Ce peuple qui est quand même le premier peuple a avoir vécu dans ces contrées continue d'être marginalisé, accusé de tous les maux, nié, par ces pays. Or les bushmen avaient un savoir immense sur la nature et un respect qui en fait le premier peuple à caractère écologiste.


Il reste en Namibie en différents endroits de petits noyaux composés de qq. dizaines de personnes de lointaine origine bushmen, qui vont disparaître très rapidement. Mais il y a aussi des petits groupes de personnes amenées par les Sud Africains pour monter des exploitations agricoles et abandonnées là sans ressources quand leurs "maîtres" sont partis à l'indépendance de la Namibie.


Oui c'est vrai qu'il y a beaucoup d'oubliés du 20ème siècle en Namibie .


Et que dire des Himbas qui se sont trouvés dans la zone "tampon" lors de la guerre entre les Sud Africains et les Angolais. beaucoup ont été enrôlés de force comme guide pisteurs, contre leurs frêres eux mêmes enrôlés de force par les Angolais.


Et qui maintenant subissent le passage de hordes de touristes qui ne semblent pas comprendre le choc de civilisation que tout cela représente.


Ce qui est étrange c'est effectivement l'oubli de tout cela, volontaire ou non, par la Namibie actuelle .... je ne sais quoi en penser et je n'ai aucune solution à proposer ....


Je suis néanmoins toujours amoureux de la Namibie.


Pour ceux qui sont intéressés par les Bushmen, lire le livre de Laurens Van der Post: Le monde perdu du Kalahari


Salutations
Puma

Saladier Namibien

Signaler
Tanit
Il y a 8 années
Bonsoir Anniick



Tu verras mon post plus loin!



J'ai un peu vidé mon saladier, pas trop vu l'heure, et puis faut pas etre trop dur avec les Bobo pien pensants (Excuses Puma) .



Mais comme tu dis, l'Afrique il faut connaitre.

Et si TOUTE L'AFRIQUE ETAIT COMME LA NAMIBIE? CA SERAIT LE REVE!!!!!!!!



On n'a pas vraiment , nous Français, fait mieux en CI, au Congo ou au Senegal.



Partial, je suis, bien sur!

Mais, je trouve que les Namibiens Allemands se sont fichtrement bien débrouillés d'un contexte difficile.



Si nos Pieds Noirs algeriens en avaient fait autant, on n'en serait pas là!



Et que les blacks Namibiens, ont vraiment été des As.

Merci Sam!



Toi?!?

Boudhiste?

Il faudra m'expliquer, un jour, si tu veux bien!



Bises



Tanit



PS:



Ici, ça souffle à décorner les boeufs.

Un Mistral du feu de Dieu!

















































,,Bonsoir,

En effet c'est un sujet sensible. Je pourrais en raconter un saladier.

Quelqu'un qui n'a pas vécu en Afrique ne peut pas comprendre. Nous avons habité en Côte d'Ivoire et au Caméroun et les clivages noirs et blancs on connait.....
Celà ne concerne pas seulement la Namibie.
Je n'ai pas envie de développer le sujet.....

Moi même je suis alsacienne. Mes grands parents ont été français puis allemands pendant l'occupation...
J'ai grandi en Allemagne. Mes parents travaillaient pour l'armée française dans le Baden Würtenberg. Je me suis sentie bien dans ce pays......Je parle couramment la langue et c'est ma deuxième patrie. J'y ai beaucoup d'amis.

Comme tout le monde, j'ai pris connaissance de l'histoire.
Comme je suis de croyance boudhiste, le pardon je ne connais pas. Je connais l'oubli. Oui!!!
Allez au Cambodge ou au Vietnam. On oublie les Pol Pot et les américains. On regarde droit devant soit. Il n'y a que le futur qui compte. C'est une philosophie difficile à comprendre mais on vit bien mieux..

A plus
Annick

Bushmen en Namibie

Signaler
Tanit
Il y a 8 années


Bonsoir



Je reviens encore!



Désolé, ce n'est pas vrai!



Comme déjà dit dans d'autres posts sur ce forum, les Bushmen sont tres respectés en Namibie, et aidés par l'Etat.

Et tous ceux que je connais, beaucoup, m'ont l'air tres heureux de vivre, attentifs à leurs traditions, mais bien intégrés dans la vie moderne, comme les Himba, en fait!



Leur culture ne disparait pas du tout, elle se renforce meme, au contraire!



Vrai, il y a eu un camp à Luderitz sur Shark Island, rien a voir avec les Bushmen!

Nous aussi on a eu nos camps, à Cayenne par exemple!

Pas une excuse, mais une autre epoque!





Tanit





Puma: gaffe au Bobotisme!

















,,Bonjour,

Ce sujet du génocide perpétré en Namibie par la puissance impériale a été très brièvement abordé courant décembre dans un sujet en plusieurs épisodes consacré aux Bushmen dans le magasine "Echappées belles" sur France 5. Il y a été question d'un camp de concentration sur une île de la baie de Lüderitz.


On peut aussi être préoccupé voire choqué par la quasi disparition de la culture Bushmen en Af. du Sud , Namibie et Botswana.


Ce peuple qui est quand même le premier peuple a avoir vécu dans ces contrées continue d'être marginalisé, accusé de tous les maux, nié, par ces pays. Or les bushmen avaient un savoir immense sur la nature et un respect qui en fait le premier peuple à caractère écologiste.


Il reste en Namibie en différents endroits de petits noyaux composés de qq. dizaines de personnes de lointaine origine bushmen, qui vont disparaître très rapidement. Mais il y a aussi des petits groupes de personnes amenées par les Sud Africains pour monter des exploitations agricoles et abandonnées là sans ressources quand leurs "maîtres" sont partis à l'indépendance de la Namibie.


Oui c'est vrai qu'il y a beaucoup d'oubliés du 20ème siècle en Namibie .


Et que dire des Himbas qui se sont trouvés dans la zone "tampon" lors de la guerre entre les Sud Africains et les Angolais. beaucoup ont été enrôlés de force comme guide pisteurs, contre leurs frêres eux mêmes enrôlés de force par les Angolais.


Et qui maintenant subissent le passage de hordes de touristes qui ne semblent pas comprendre le choc de civilisation que tout cela représente.


Ce qui est étrange c'est effectivement l'oubli de tout cela, volontaire ou non, par la Namibie actuelle .... je ne sais quoi en penser et je n'ai aucune solution à proposer ....


Je suis néanmoins toujours amoureux de la Namibie.


Pour ceux qui sont intéressés par les Bushmen, lire le livre de Laurens Van der Post: Le monde perdu du Kalahari


Salutations
Puma

questions à Tanit et Annick

Signaler
innominée
Il y a 8 années
Bonjour Tanit et Annick,

C'est moi qui ai initié cette discussion il y a un an, en revenant de Namibie.


Avez-vous regardé le documentaire de la BBC dont le lien se trouve dans le premier post ? Il est en anglais mais vu votre grande connaissance de la Namibie, je suppose que vous maîtrisez cette langue. Que pensez-vous de ce documentaire ?


Si tout est si idyllique en Namibie, pourquoi les blancs éprouvent-ils le besoin de se barricader à ce point ?


Quelles sont à votre avis les raisons de ce clivage noirs/blancs persistant ? Ma question n'appelle pas de polémique, je voudrais juste savoir comment vous percevez les choses, honnêtement.


Puisque vous les connaissez bien, que pensent les Namibiens d'origine allemande de ce clivage ? En sont-ils gênés ou non ? Quels sont par ailleurs les rapports qu'ils entretiennent avec l'Allemagne ? (On perçoit parfois la nostalgie d'un grand Reich)


Puisque "l'Afrique, il faut y avoir vécu pour comprendre ", plutôt que de refuser d'en parler, merci Annick d'éclairer notre lanterne.


Cordialement


Anne






P.S. traiter Puma de bobo ne me semble pas plus contributif que ne le serait de traiter Tanit de colonialiste réac...

Ou est la vérité ?

Signaler
puma
Il y a 8 années
Bonjour à tou(te)s,

J'ai été cité associé au terme "bobo", j'ai donc je pense le droit de réagir.


Je n'ai aucune prétention de "SAVOIR" sur la Namibie ou l'Afrique ou le Monde.
Je vis en Corse depuis 33 ans et je n'ai pas encore compris ce pays et ce peuple ..... alors !


Ce que je sais, c'est que le Peuple Bushmen est le peuple originel (état actuel des connaissances ) de l'Afrique australe et qu'il a eu des connaissances et une culture incomparable. Il a donc droit au respect total.


Je constate aussi au travers de nombreux récits, reportages ou documentaires que ce peuple a quasi disparu grace à l'action du "blanc" colonisateur (comme ailleurs mais là on est dans le forum Namibie). Les rares qui restent sont misérables et méprisés, et ont été manipulés et dressés les uns contre les autres.


J'invite ceux et celles qui veulent en savoir un peu plus à lire les livres qui ont été cités depuis le début de ce post pour se faire une idée un peu plus précise.
Il ne suffit pas d'écrire dans un forum, VRAI ou FAUX pour que la vérité éclate.
Depuis le début de ce post, plusieurs personnes ont exprimé leur trouble en revenant de Namibie. Je le partage et c'est Tout en ce qui me concerne.


Respectueuses salutations et Merci à Innominée d'avoir lancé ce sujet.


Puma

L'histoire est un chose compliquée...

Signaler
alex0000
Il y a 8 années
Cher Tanit,

Merci à toi d'avoir relancé cette discussion : on s'ennuyait tous un peu. Ce qui fait consensus ici, c'est l'amour de la Namibie, c'est une base saine.

Tout d'abord, je tiens à te dire que je te lis en général avec beaucoup de plaisir. Tu as vraiment beaucoup de chance de connaitre ce pays de l'intérieur et c'est vraiment agréable d'avoir les commentaires que quelqu'un qui connait si bien...

J'ai toutefois un certain nombre de remarques concernant tes propos un peu "rapides" et malheureusement un peu superficiels cette fois ci (une fois n'est pas coutume, je l'espère):

1) La Namibie est bien un état multi-éthnique. Toutefois, les Ovambos représentent environ 50% de la population et de ce fait monopolisent le pouvoir. de plus, ils ont constitué le gros des troupes du SWAPO et sont considérés comme les principaux ouvriers de l'indépendance. Il n'y a pas de vrai partage du pouvoir. Les blancs ont la vie de plus en plus dure (apartheid passé oblige). Dans ce cadre, les San (Bushmen) sont méprisés par le pouvoir et menacés par les Hereros. Certes, nous avons passé avec eux de merveilleux moments, promenade nus dans le Kalahari comme tu le raconte, racines, feuilles, mais leur village ressemblait à une décharge publique et j'ai failli me casser la figure sur au moins une cinquantaine de bouteilles de bière. Quand aux Himbas, ils font aussi l'objet de mauvais traitements, il faut dire que la collaboration avec l'occupant Sud-Africain (surveillance de la frontière avec l'Angola) n'a pas joué en leur faveur.

2) Les Allemands représentent en réalité une infime proportion de la population namibienne (10000 des 80000 à 100000 blancs, soit environ 0,5% de la population, aller, un gros bourg français). On parle donc d'une ultra-minorité. Certes, leurs jolies maisons bavaroises sont sympathiquement décalées, le journal allemand surprend, les tavernes à bières sont rigolotes. Toutefois, va donc faire un tour chez Peter Antiquies à Swakopmund et tu y trouveras des portraits et figurines du petit moustachu (Adolf). Tout ça sans vergogne. C'est nauséabond... L'occupation allemande est responsable de la mort d'environ 70% des Hereros. Il existe un certain nombre de travaux sur le sujet et un large courant historique suggère que ce massacre est l'un de éléments préalables à la Shoah. As tu visionné l'excellent documentaire de la BBC. Oui, certainement. Alors... Rien de cela n'est banal. Il persiste dans ce cadre un conflit post-colonial entre l'Allemagne et la Namibie qui n'est à ce jour pas résolu. Cela n'empêche pas ces deux états d'avoir de multiples accords de coopération.

Les camps de concentration ont bien été inventés par les Anglais pendant la guerre des Boers. Ce n'est pas tout à fait dans ces type de camps que les Anglais ont enfermé les Allemands pendant la guerre. Malheureusement, il est d'usage lors d'une guerre d'enfermer les ressortissant de l'état avec lequel on est en guerre. Par exemple, le bon Dr Schweitzer, allemand puisque né en Alsace en 1875, a été interné à Lambarene par l'armée en français dés 1914.

3) La majeure partie de la population blanche n'est pas composée d'Allemands, mais d'Afrikaners. Ces Afrikaners sont des Voortrekers installés en Namibie après sont annexion (illégale) par la RSA lors de sa sortie du Commonwealth. La Namibie a cela de particulier que les rapports noir-blanc sont très différents de ce qu'on peut observer dans le reste de l'Afrique (j'ai vécu au Mali) : en Namibie, les blancs sont Africains et non expatriés. Avec la RSA et le Zimbabwe, nous avons là une exception. Malheureusement, en RSA et dans sa colonie namibiene, les Blancs ont usé de l'apartheid, système intrinsèquement violent qui a laissé des séquelles. La RSA a misé sur le "pardon" avec la commission vérité et réconciliation et sous l'influence de leaders aux qualités exceptionnelles, le Zimbawe a sombré dans la guerre civile et la Namibie vit dans la négation de ce passé. De plus, les rapports Noirs-Blancs ne m'ont pas toujours semblé sains (pas toujours, cela ne signifie pas "jamais"): patrons qui parlent mal à leurs ouvriers, ouvriers qui baissent les yeux, employés en guenilles... Heureusement, tous les patrons ne sont pas comme ça, mais certains le sont. Les blancs sont barricadés... A Cape Town, je n'ai pas eu cette sensation. C'est comme si la Namibie était en retard sur l'Afrique du Sud, alors que cette dernière fut l'épicentre du système. Les Afrikaner forment encore des communautés très soudées. A Swakopmund, alors que je faisais la croisière-dauphins avec les enfant, mon épouse a fait la tournée des églises le dimanche. C'est dans l'église afrikaner qu'elle a été le mieux accueillie, il n'y avait pas un Noir. En revanche, dans les églises Luthériennes et catholiques, la population était plus mixte. C'est à Sawkopmund que j'ai vu le plus de drapeaux de l'ancienne Afrique du Sud.

Tout cela ne m'empêche en aucun cas d'avoir fait en Afrique Australe un de mes plus beaux voyages, notamment grâce à vos conseils (encore un merci à tous avec une mention spéciale pour Annick, la star du forum).

Bonne nuit et bon week-end

Alex

merci pour cette discussion

Signaler
Maria Ortiz Cabrelli
Il y a 8 années
merci à tous pour cette discussion passionnante qui a répondu à beaucoup de questions : je reviens d'un fabuleux voyage dans ce pays et j'ai également ressenti cette ambiance étrange et dérangeante dans les villes de la côte.

je ne reviendrais pas sur ce qui a été développé avec beaucoup de pédagogie et d'intelligence, je voulais simplement ajouter que j'ai eu la chance de pouvoir dialoguer sans langue de bois avec tous mes guides (noirs et blancs) et qu'il en sortait beaucoup de positif pour l'évolution de la place des noirs dans ce pays, même si c'est loin d'être gagné, les nouvelles générations font avancer les choses et les personnes avec qui j'ai pu échanger étaient très motivées pour faire bouger tout ça. Ils étaient également ravis de pouvoir parler de leur pays qu'ils aiment et de partager leurs avis, d'intéresser les touristes non seulement à la beauté de leur pays mais aussi à la situation de sa population.

Et tous ces guides nous ont toujours accueilli avec une amabilité sincère et professionnelle, nous expliquant bien que le tourisme est indispensable pour l'économie de leur pays: ils ont très bien fait leur travail et ne nous ont jamais regardé comme des "portefeuille sur pattes". bref tout le monde était content!

l'indépendance est tellement récente... j'espère de tout coeur que ce pays trouvera son équilibre.

Namibie troublante ....

Signaler
puma
Il y a 8 années
Bonjour,

Un très grand MERCI à Alex 0000, pour son intervention.
Vous avez su exprimer ce que vous avez écrit avec beaucoup de respect, mais de façon claire et juste.
La Namibie est un merveilleux pays, mais il y a aussi des "choses" troublantes dans ce pays.


Merci encore. Et Merci à Innominée d'avoir lancé ce sujet.


Respectueuses salutations à tous et toutes.


Puma

Réponse à Inno

Signaler
Tanit
Il y a 7 années
Bonsoir Inno



On est tous passionnés hein!



Je rentre juste (hier) de Namibie.

Et me retrouve dans le froid.



Oui, j'ai regardé le documentaire de la BBC.

Merci.

Je pense qu'il est historiquement vrai, et politiquement orienté pour nuire!

Et c'est dommage!



ARRETONS de nous poser des questions sur les genocides!

Il y en a eut tellement au fil des siecles. Par les Français, Anglais, Espagnols,Chinois, Americains , Turcs etc etc.



C'est triste, mais c'est fini. (enfin j'espère !)



Qui a dit que tout était idyllique en Namibie?

Surement pas !

Et pas plus qu'ailleurs.



MAIS C'est un pays démocratique avec une constitution respectée, sans violence, ou on se déplace tranquillement sans crainte, et ou les noirs et blancs vivent en paix.

VOUS EN CONNAISSEZ BEAUCOUP D'AUTRES EN AFRIQUE?



Les blancs ne se barricadent pas !

Ils se protègent contre d'eventuels voleurs.

Comme moi , j'ai un système d'alarme dans ma maison en France?.

VRAI que les barbelés et fils electriques autour des murs des maisons peuvent impressionner le touriste .

C'est plus culturel qu'autre chose. On est en Afrique quand meme !

Et il y a des voleurs !

Plus que chez nous, pas sur !



Le clivage Noir/Blanc est à plusieurs niveaux.



Racial: bien sur, les races ne se melangent pas facilement, mais meme entre noirs de tribues differentes, et elles sont nombreuses.

Historique: la propriete des terres et des commerces/Industrie est blanche.

Education: bien que 80% des noirs soient scolarisés, peu encore atteignent l'Université.



Mais ce clivage s'attenue d'année en année.



De plus en plus de noirs font des études superieures, beaucoup occupent maintenant des postes de management dans les entreprises.



Depuis 10 ans, j'assiste à la grande journée de rentrée de la DHPS, la grande ecole de culture allemande de Windhoek, et tous les ans je constate qu'il y a plus de noirs.

Je constate aussi que les grandes entreprises operent ce qu'ils appellent

l' empowerment, ce qui consiste a donner 10% des actions au noirs, via des fonds controllés par les chefs coutumiers.





Les Namibiens allemands sont avant tous Namibiens.

Ils sont dans ce pays depuis 4 ou 5 generations.

Pour eux, l'Allemagne c'est les ancetres, parfois de le famille lointaine!



Et une culture qu'ils ne peuvent oublier et ont idéalisé.



A titre d'exemple:



Tous les ans, je passe Noel à la ferme des beaux parents de ma fille (30 km ouest d'Okahandja) en plein milieu du bush, ils y sont nait.

Le 1er voisin est a 10 km.

Et ben, le regal du reveillon c'est des harengs de la Baltique a la creme.

Et des que c'est fini, Mamie se precipite vers sa télé pour regarder les programmes allemands ou la neige tombe sur la Baviere avec des tas de lutins partout..

Nostagie! Nostalgie!



Mais c'est le soir de Noel, le reste du temps elle se bat pour faire vivre sa ferme, s'occuper des employés etc etc



Si vous leur posez la question:

Ils sont Namibiens! Point!

Génés? Non, aucunement.

Grand Reich? C'est du passé lointain dont ils ont souffert.

Se rappeller quand meme, que TOUS les males Allemands Namibiens ont été mis en camps de concentration pendant 5 ans par les Anglais/Sud Af , ca laisse aussi des traces.

Etr pourtant, aujourd'hui, pour un touriste il est a peu pres impossible de faire la difference entre un Namibien Allemand et un Afrikaner.

Alors!!!



Les complexités sont multiples, blancs/noirs/ noirs/noirs , blancs/blancs.



Et pourtant, le pays vit en paix.



Merci à Sam Nujoma et a Nelson Mandela qui ont su promouvoir la politique du pardon , et accepter que la presence des blancs dans leurs pays soit le seul vecteur possible de developpement.





Bon, j'arrete, mais a dispo!



Tanit



PS:



Je fais des excuses à Puma pour l'avoir traiter ,indirctement,; de Bobo.

repose à Puma

Signaler
Tanit
Il y a 7 années
Bonsoir Puma



Reagir au terme Bobo, oui , et je te prie de m'en excuser.

Et signe ci-dessous.

Tanit



Désiolé, mais les bons sentiments en Afrique, ça vaut pas grand chose.



Pour le reste, Pas sur, pas sur!



Vrai que les Buschmen ont ete les 1er occupants.



Mais faux:

Ils ont d'abord ete virés de leur teritoire par les bantous ( devenus Ovambos) et pas par les Blancs, sans parler des Herreros (ex Himbas) qui les ont virés aussi.

Bref, complexe!



Et encore faux:

Les Bushmen sont une des ethnie reconnue en Namibie, representée par ses chefs coutumiers et autres,

Et des qu'on va a l'Est, on en voit partout, donc bien vivants.

Et tres intelligents, et tres actifs economiquement, dans l'administration et dans les Lodges.



Si, il y a aujourd'hui des gens méprisés par la societe Namibienne ce sont les Himbas, pas les bushmen./



Et rien a voir avec les blancs.



On peut en reparler.



Bises.



Tanit



PS:

Et si le Congo, le Senegal, le NIgeria ou bien la Cote d'Ivoire faisaieint mieux, ça serait bien hein! Et le Zim? Tout ca a titre d'exemple.

Namibie etrange

Signaler
Tanit
Il y a 7 années
Bonsoir à tous



J'aimerais bien continuer la discussion ,

S'il y a des volontaires ?



Passion , passion .



Tanit

Bonsoir Tanit

Signaler
innominée
Il y a 7 années
Bonsoir Tanit


Merci pour tes interventions dans cette discussion.


Ton point de vue m'intéresse, tu connais infiniment mieux ce pays que moi, qui n'y suis allée qu'une fois, il y a un an et pour un voyage assez court.


Néanmoins ce que j'y ai perçu m'a interpellée. Parfois d'ailleurs, c'est la naïveté du regard qui fait percevoir des choses qui ensuite se banalisent avec l'habitude et la répétition.


Je ne connais pratiquement pas l'Afrique. Mon expérience se limitait jusqu'à l'année dernière à un voyage au Sénégal il y a plus de quinze ans.


Ce que j'ai perçu en Namibie :


- une coexistence en apparence pacifique entre des ethnies qui en dehors des relations formelles du travail ne se rencontrent jamais. Je n'ai jamais vu de tablée de noirs et blancs, ni des blancs et noirs se balader ensemble dans la rue. OK, chez nous il y a aussi des clivages entre communautés, mais à ce point là non.


- Des inégalités sociales extrêmes, avec des gens qui crèvent littéralement de faim, qui n'ont aucun accès à des soins élémentaires et vivent dans un total dénuement. OK, chez nous aussi, il y a les SDF… Mais là-bas, ça a l'air de concerner pas mal de monde, ça a l'air d'être une norme pour une partie de la population dans un pays qui au premier coup d'oeil ressemble plutôt à un pays riche.


- La conséquence de ces inégalités est une insécurité, dont je me suis demandée si elle était réelle ou fantasmée au moins en partie. Je me suis demandée si ces blancs barricadés (je persiste dans cette formulation, ils sont barricadés et mettent les touristes en garde à chaque occasion), n'exagéraient pas un peu quand même… Je ne sais toujours pas. Mon expérience personnelle se limite à une arnaque de plusieurs centaines d'euros sur ma carte bancaire, dupliquée à mon insu dans un distributeur, et à une tentative d'arnaque avec des faux billets. Rien de bien grave, mais bon… En plus de 25 ans de voyages les arnaques dont j'ai été victime ne se comptent que sur les doigts d'une main !


- La nostalgie franche d'une grande Allemagne, en plein milieu du désert a quelque chose d'à la fois surréaliste et vaguement inquiétant. Dîner dans un resto comme Zur Kupferpanne à Swakopmund par exemple c'est se retrouver servi pas des noirs au milieu de tablées blanches, germanophones, post coloniales et ouvertement nostalgiques… Quand on regarde les avis sur tripadvisor, ils sont généralement excellents : décor, nourriture… Mais même si ce qui précède est vrai aussi, nous étions assez mal à l'aise.


En ce qui concerne le documentaire de la BBC, je ne sais pas si l'intention de ses auteurs est de nuire. Evoquer cette histoire est forcément dérangeant, est-ce que c'est nuisible ? Je pense qu'on peut certainement trouver dans l'histoire des colonisations de multiples atrocités. C'en est une parmi d'autres. Ce n'est pas le fait que la chose ait eu lieu qui me surprend. C'est le silence absolu sur la question. En parler serait-il nuisible ? Le pardon dont il est question dans certains posts de cette discussion est-il compatible avec l'oubli ? Peut-on pardonner une faute qui n'a pas été reconnue ? OK, là aussi, cette question pourrait être posée à tous les peuples colonisateurs, nous les premiers… Et d'ailleurs elle n'en finit pas d'être posée.


Tout ceci, c'est des questions. Je n'ai aucune réponse.


Amicalement


Anne

expériences personnelles

Signaler
tidalo
Il y a 7 années
Bonjour à tous,

Je suis cette discussion depuis le début et ne suis pas intervenue car le sujet est à juste titre assez délicat;
Mais je souhaiterai quand même faire part de quelques réflexions, sans créer de polémique; je n'ai aucune solution, je ne prétends pas savoir ce qui est bien ou non, je livre simplement quelques expériences vécues et leurs ressentis.

Nous sommes un couple mixte Noir/Blanche.
Le projet voyage Namibie, pays où l'apartheid et les rivalités inter- ethnies ont été ravageurs, a soulevé certain nombre de questions avant le départ, relatives à cette mixité. Nous avons pris le parti de "y a pas de raison, on verra bien sur place et on s'adaptera", et effectivement, une fois sur place, tout s'est très bien passé.
Evidemment, au premier abord, mon mari était pris pour un guide local (par les blancs et les noirs), ce qui était pour moi un peu dérangeant;
mais les présentations faites, les conversations se poursuivaient amicalement, sans même de curiosité de la part des namibiens (curiosité que nous avions quand même vécue dans d'autres pays dits riches et ouverts....; nous avions eu même de l'animosité flagrante dans certain pays européen, et des 2 cotés). Tout a été très serein.
La misère, sur notre séjour de 15 jours, nous ne l'avons pas vraiment "palpée"; nous n'avons pas vu de personnes mendiant; nous savons qu'elle existe (nous nous étions renseignés un minimum quand même avant le départ, et de plus on s'est perdu au nord de walvis bay dans un quartier assez pauvre); pour nous, de notre toute petite expérience, elle est moins visible que celle de nos quartiers parisiens et banlieues. Banlieues qui, entre parenthèses, voient fleurir depuis quelques années bon nombre de résidences cloturées, avec portail sécurisé voir même un gardien à l'entrée...

Nous avons par ailleurs trouvé les namibiens très "fiers" (toute communauté confondue, et bien sûr on ne se base que par rapport à ceux rencontrés et avec qui on a discuté). Leur volonté d'avancer en "occultant" leur passé nous a décontenancés, comme vous tous, mais c'est tout à leur honneur;
Personnellement, si certains pouvaient faire de même, il y aurait moins (ou pas) de conflits dans le monde.

Pour parler de mélange "blancs/noirs", peut être était-ce un hasard mais dans certains lodges, le service, guide game drive étaient "mixtes". Oui, nous, nous avons pu voir blancs et noirs se mélanger, comme quoi c'est possible . Dans d'autres endroits par contre, on sentait bien que chacun avait sa place.
Pour les relations inter communautés, je ne peux rien dire, je n'y ai pas été confrontée.
Pour l'anecdote, nous avons constaté que, ailleurs dans le monde, les gens ne sont pas prêts au mélange; ce n'est pas forcément du racisme ou des réticences, c'est humain. Aux antilles (que nous connaissons très bien), les martiniquais et les guadeloupéens ne se mélangent pas (ce qu'ils font en métropole!), au québec francophones et anglophones sont distants, en irlande les anglais restent ensembles;
les gens cherchent tjrs à se regrouper, peut être selon eux par sécurité, par nationalité ou couleur de peau. Le seul contre exemple que je peux donner est l'ile de la réunion où le métissage est roi.

Encore une fois, je ne fais EN AUCUN CAS UNE GENERALITE, je relate ce que nous avons connu.

Pour revenir à la Namibie, non ce n'est pas idyllique (mais il me semble que personne ne l'avait dit). Mais disons que, dans notre cas, ne sachant pas trop à quoi s'attendre et très prudents, nous avons été agréablement surpris par leur approche. Je me permets de dire quand même que si nous étions tombés sur des nostalgiques du grand reich, ça aurait été une autre paire de manche....

Salutations

Namibie raciale

Signaler
Tanit
Il y a 7 années

Merci Tidalo , Innoménée et Puma pour ces mails .
Je souhaite continuer la discussion , mais suis un peu pris en ce moment.
A plus, plus tard !.
Tanit

Réponse à Innominée

Signaler
Tanit
Il y a 7 années

Bonsoir Innominée

Je vais essayer de réagir point par point a tes perceptions:

-Coexistence pacifique:
Il y a de plus en plus de mélange entre ethnies noires et blanches. Je peux mesurer les progres d'année en année. Dans les restaurants , dans la rue ou on voit maintenant des couples mixtes , et surtout à l'école , ou par exemple à la DHPS , la grande ecole privée allemande , il y a beaucoup d'enfants noirs .

- Inegalités sociales:
Vrai , Grosses inégalités. Mais personne ne meurt de fain , et tout le monde a acces a un minimum de systeme medical . Lisez " the Namibian" sur internet , vous verrez que c'est le cas , et il n'ait pourtant pas tendre avec le systeme etatique .
En fait , les deux grandes inégalités sont entre Nord et Sud . La frontiere etant la barriere sanitaire .
Au Nord c'est l'affrique traditionnelle , essentiellement rurale , tribale et communautaire . Faible pnb , économie vivriére .
Au Sud , Windhoek et autres villes ( plus les fermes) c'est l'Afrique à l'économie compétitive moderne . Fort pnb , economie industrielle et exportatrice .
Le Nord , c'est les Ovambos , majoritaires dans le pays et qui detiennent donc les leviers politique dans le SWAPO , lequel gagne toutes les elections .
Le sud , c'est toutes les autres Ethnies ,
L'ethnie majoritaire , qui détient le pouvoir politique , est la plus pauvre !
Dur a comprendre ?!?
C'est bien sur un probleme culturel et d'éducation , et pourtant 80% des enfants sont scolarisés . Mais la aussi ça bouge , de plus en plus d'Ovambos des villages du Nord reussissent leur grade 12 ( le bac) . Et prendrons leur place dans l'économie et l'administration .

-Insecurité :
FRANCHEMENT , il n'y a pas plus d'insecurité que chez moi , dans le Sud de la France . C'est largement du fantasme .

-Nostalgie d'une grande Allemagne: ça aussi c'est du fantasme ( et en particulier du fantasme français) .
Ces gens sont en permanence mélangés à des Afrikaners par exemple , qu'ils ont pourtant combattus pendant longtemps , et tout se passe bien .
Swakop est une ville un peu particuliere , en dehors des touristes de Décembre/Janvier venant aux bains , c'est celle des retraités aisés , à l'année . Donc , bien sur , il y a plus de nostalgie là qu'ailleurs .
D'autant plus que l'essentiel de la population germanophile est de 5eme generation . Et il leur a fallu surmonter les vexations anglaises durant la 2eme guerre mondiale .

-Colonisation: je ne crois aucunement qu'il y est de l'oubli !
Beaucoup plus du pardon , et peut-etre meme de la fierté .
Sinon comment expliquer que la statue du general Allemand colonisateur sur son cheval trone au centre de Windhoek , a deux pas du Parlement .

Depuis 10 ans que je fréquente le pays , j'essaye aussi de comprendre , ça vient peu à peu .
Mais , vrai que c'est dur !
En tout cas ça marche , alors pourvu que ça doure !

Amicalement .

Tanit

Réponse à Tidalo

Signaler
Tanit
Il y a 7 années

Bonsoir Tidalo

Et merci pour ce témoignage .

Je n'ai rien à ajouter , tellement il est excellent .
Merci encore .

Tanit

Je confirme

Signaler
fabienne974
Il y a 7 années
Bonsoir à tous

Je vis à la Réunion et je confirme la mixité se vit ici au quotidien en pleine harmonie ,c'est un vrai bonheur et une réelle chance , mais cette entente ne s'est pas fait en 1 jour , alors oui c'est possible nous en sommes la preuve il faut juste du temps ..... beaucoup de temps !

Je ne connais pas encore la Namibie (c'est pour cette année) mais je vais en AFS regulièrement depuis plus de 10 ans et l'évolution est indéniable !! Donnons à ces populations du temps ....et de la confiance !

A bientôt

Fabienne

Un peu plus sur la Namibie

Signaler
Tanit
Il y a 7 années

Bonsoir à tous

Je vais essayer d'apporter un autre témoignage , tres ponctuel .

Les beaux parents de ma fille sont fermiers , à 30 km à l'Ouest d'Okahanja .

16 000 hectares de bush ( 10 000 en propriété , 6 000 en location ) .
400 vaches , plusieurs taureaux , le revenu de la ferme c'est de vendre les veaux .

Et ben , ils ne s'en tirent pas économiquement .
Les prix mondiaux de la viande sont trop bas .

Et pourtant ils bossent dur , debouts à 5 H du mat , jusqu'à la nuit . 7/7 .
Pendant des années , ils ont fait la "Guest farm" pour completer le revenu .
Mais ont maintenant arreté , trop dur de veiller jusqu'à minuit pour s'occuper des hotes .

Ils ont 15 employés , qui vivent dans un village à coté du batiment des "maitres" .
Village , construit et completement entretenu par eux , à tous points de vue .
Tout le confort .
De plus , les fermiers s'occupent de tout le nécéssaire , alimentaire , sanitaire , etc etc .

Bref , sans les fermiers , ces 15 personnes seraient retournées dans leur case au Nord , ou dans la rue d'une des villes .

Alors , paternalisme , ou humanisme , de la part de ces fermiers ?

Tanit

voyage en Namibie

Signaler
ludhiana
Il y a 3 années
Bonjour et Merci pour ce récit,
nous suivons depuis quelques jours vos interventions précieuses pour nous. En effet, nous partons cet été en Afrique du sud (8 au 28 juillet 2016/ 2adultes et 2enfants 11 et 13ans en caming car)  et souhaitons visiter la Namibie.
Nous voudrions rencontrer des Bushmen et des Himbas sans tomber dans des "zoo humains", nous souhaitons partager et apprendre sur les différentes cultures.
Nous avons regardé le Living Culture Fondation, ils proposent des activités avec les Bushmen mais pas les Himbas.
Vous semblez connaître pas mal de choses, pourriez-vous nous donner quelques conseils ou adresses?

Merci pour votre temps.

Rep à Ludhiana

Signaler
Tanit
Il y a 3 années
Bonsoir

Je n'ai pas le temps ce soir, mais suis à votre disposition pour plus tard. Avec plaisir!

Je vous signale cependant qu'il y a eu plusieurs discussions tres recemment sur ce sujet, sur ce forum.
Vous gagneriez du temps en allant les lire.

Cordialement.

Tanit

Bons Plans Voyage Namibie

Voyage Namibie

Services voyage