Forum Québec

malentendus culturels au Québec

52 réponses

Dernière activité le 16/05/2015 à 15:05 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
boudchou
Le 04 janvier 2011
Bonjour tout le monde,

je ne suis encore jamais allée au Québec mais j'en meure d'envie. En fait j'ai commencé à faire des recherches à cause d'un sujet d'examen que je dois rendre cette semaine... il faut préparer une "notice"à l'attention de français partant dans un pays (hors union européenne) en mettant en évidence les principaux risques de malentendus culturels auxquels ils seront exposés.
Comme vous l'avez compris j'ai choisi le Québec. Du coup je me suis mise à arpenter les forums à la recherche d'informations, j'en ai trouvé mais j'ai envie d'aller plus loin dans ces recherches, donc si vous avez des informations à me donner n'hésitez pas, je les attends avec impatience!
Je prévoie maintenant, notamment grâce à ces recherches de faire un service volontaire international au Québec si je trouve une mission qui me plait!

bonne année à tous

Amicalement

@boudchou

Signaler
ohboy
Il y a 7 années
Euh... tu commences mal... le Québec n'est pas un pays mais une province du Canada !
S'il te faut préparer une "notice"à l'attention de français partant dans un pays hors Europe, il faut parler du Canada et non du Québec..
J'allai t'aiguiller sur les divergences du français, français de France et français du Québec or cela n'est pas valable pour les autres francophones des autres provinces...






malentendus réponse

Signaler
boudchou
Il y a 7 années
Je sais bien que le Québec n'est pas un pays mais étant donné qu'il a une grande autonomie vis à vis du gouvernement central du Canada, j'ai décidé de prendre cette province pour mon sujet tout en précisant au début que je sais bien que ce n'est pas un pays! :)

@boudchou

Signaler
ohboy
Il y a 7 années
Merci pour tes précisions.
Comme tu le sais déjà, le Canada est un état fédéral avec un parlement fédéral et des assemblées provinciales... Toutes les provinces ont donc la même autonomie que celle de la province du Québec... mais comme tu sembles savoir plein de choses, je suis convaincue que tes recherches sur les "malentendus culturels" ont déjà abouti sur ce pays qui n'en est pas un.

ptite coutume

Signaler
Fandhar
Il y a 7 années
Salut à toi



Voici un petit truc que j'ai lu sur un autre forum:



Au Québec il est coutume d'amener toi-même tes boissons quand tu es invité à une soirée, et de ne boire que les tiennes.

Pour eux c'est normal et ils gardent apparemment assez jalousement leur petit trésor

C'est un sujet de petites "disputes" entre Québécois et Français/Belge/etc, les uns prenant les autres pour des voleurs ou des radins.



Mais il est dit aussi que quand tu n'as plus à boire, tout le monde t'offre un verre, juste comme ça pour tapper la discution, si tu ne te sers pas toi -même. Il faut juste le savoir ;p

réponse sans agression

Signaler
boudchou
Il y a 7 années
J'ai la triste impression que tu as mal pris ma réponse alors que je précisais juste que je prenais la province du Québec tout en sachant que ce n'était pas un pays. Si j'ai posté une discussion sur ce forum en posant la question c'est bien que je n'ai pas encore la connaissance de tous les malentendus culturels existant entre français et québecois (que je n'aurai d'ailleurs surement jamais). je m'excuse si le ton t'a semblé agressif.
Cordialement.

petite couture

Signaler
hroy
Il y a 7 années
cette coutume oùchacun apporte "son breuvage" vaut seulement pour les "partys" où il y a beaucoup de monde et surtout pour les jeunes. Si vous êtes invités avec une dizaine d'autres personnes, on mentionne généralement d'apporter à boire et parfois, chacun doit apporter un plat.

Quand à dire que chacun est "jaloux" de son breuvage et ne vous en offrira pas, si vous dites que vous n'etes pas familier avec cette couture, on vous en offrira sans doute, mais si à chaque fois, vous êtes celui qui tape l'alcool des autres, il y a risque de vous faire étiqueter de "radin".

@ boudchou

Signaler
klrtte
Il y a 7 années
bonjour,

J'ai vécu au Québec 2 ans alors voici ce qui m'a marqué :

- je ne suis pas trop d'accord avec le fait que les Québécois soient radins de leur boissons !!

- la place des femmes dans la société m'a particulièrement marqué. On les voit sur des chantiers, à conduire des déneigeuses,...et surtout les règles de séduction sont différentes. C'est la fille qui drague. Ce n'est pas gênant si un garçon sort avec d'autres filles et vice versa, jusqu'au jour où sa copine décide que ca devient sérieux. En résumé, elle mène la barque.
Y a t il des québécois pour valider ? en tout cas, des amis français avaient bien aimé cette différence culturelle.

- les français ont la critique facile et il faut faire attention, ça peut déranger.
Nous discutions un jour avec une amie québécoise de notre incompréhension des problèmes d'accès aux soins (peu de médecins). Et ça été très mal pris.
Même chose si on parle de racisme, la réponse est qu'il n'y a pas de parti d'extrême droite au Québec contrairement à la France. Mais personnellement, je ne trouve pas la société québécoise moins raciste que la société française (voir les discours lors des réflexions autour des accommodements raisonnables) .

- différences d'emploi de la langue française mais c'est bien connu.
Tu veux tu ...?
rôti = toast
chaudière = seau

voila
il y a surement beaucoup d'autres choses
klrtte

Pas d'accord avec klrtte

Signaler
tehc
Il y a 7 années
@ klrtte.

Désolée, mais je suis Québécoise, et je ne suis pas vraiment d'accord avec toi. Ton impression que c'est les filles qui drague vient peut-être d'un autre type de malentendu: Les Québécoises trouvent en général que les Français sont trop insistant quand ils draguent. Et si la fille laisse son conjoint draguer avec d'autre, c'est qu'elle est un type de fille qui accepte les "fuck friend" (que pour la baise rien d'autre)... Ce qui n'est pas le cas de toutes les Québécoises.. Au fait ces filles se tiennent surtout dans les bars.... que tu côtoyais sûrement pour avoir cet impression générale des filles Québécoises. J'ai passé 1 mois à Paris et je n'aimais vraiment pas me faire draguer à tous les coins de rues par plein de mecs que je ne connaissais même pas.


Pour les filles qui font plein de métiers: Ça oui, on est libre. C'est même un fierté pour certaines d'être capable de tout faire manuellement. Et c'est très bien accepté ici.


Mais côté critique je suis d'accord... en fait ce n'est pas la critique en général qui nous dérange, ce sont ceux qui viennent au Québec pour nous dire que comment c'est mieux chez eux. En fait, c'est comme si j'allais en France et je vous disais que vous n'étiez pas OK, et comment nous au Québec nous sommes bien mieux... c'est ce que malheureusement bien des Français font quand ils viennent ici... le fameux "Nous en France..." et ce qui suit et toujours déplaisant aux oreilles Québécoises. À éviter. La politesse (de notre point de vue) est que lorsqu'on visite un pays, on le découvre tel qu'il est, pas par comparaison avec ce que nous avons et qu'il lui manque. On ne visite pas en conquérant, on visite en touriste...c'est à dire en découvrant, pas en voulant le changer. C'est une politesse de base.


Une différence qui n'a pas encore été parlé: l'arrogance est mal acceptée ici. Un artiste arrogant devra avoir vraiment beaucoup de talent pour réussir. Alors que s'il est sympathique, il a davantage de chances. En France, mon impression est que c'est le contraire.


Quelqu'un a déjà dit que ce qui séparait le plus les Anglais des Étatsuniens étaient le fait qu'ils parlaient anglais... ce qui laisse l'impression qu'ils ont la même culture. C'est la même chose pour la France et le Québec. Nous parlons la même langue, mais nos cultures sont différentes. C'est ce qui fait la surprise de différence quand on visite, c'est ce qui dérange.

malentendus culturels

Signaler
sam123
Il y a 7 années
Pour côtoyer beaucoup de Français à l'université, je dirais que le principal malentendu culturel tourne très souvent autour de la question nationale, du statut linguistique du Québec, des anglais et tout ce qui tourne autour. Ce sujet est EXTRÊMEMENT épineux et les français on tendance à relativiser beaucoup ce sujet, chose que les Québécois en général détestent étant donné les divergences d'opinions sur ce sujet.

Également, je me suis fait dire à multiple reprise que le français du Québec n'était pas le vrai français, qu'il n'était pas bien parlé, etc. Pour nous, qui défendons notre langue bec et ongles, c'est une insulte du plus haut degré. C'est un français différent qui a évolué différemment!

@fandhar

Signaler
copine
Il y a 7 années
"Il est coutume" dans certains milieux mais faudrait pas généraliser...

@ Copine

Signaler
Fandhar
Il y a 7 années
Comme je dis, c'est quelque chose que j'ai lu je ne l'ai pas vécu, et
bien sûr comme partout je suppose que ce n'est pas pratiqué partout et
par tout le monde.

Hroy l'explique d'ailleurs.

Et en réponse à Sam123, je trouve ça dommage les gens qui disent que le français parlé au Québec "n'est pas le bon, etc" moi je trouve justement l'accent sympatoche.
Et puis on a tous un accent, des expressions, une manière de parler qui vient de notre région, peu parlent le "bon" français des livres d'écoles ^^

J'ai été fort surpris aussi de voir des expressions traduites de l'anglais, alors que nous on fait le contraire (comme "vous êtes bienvenus" de "you're welcome", l'équivalent de notre "de rien")

lililise la joyale

Signaler
ohboy
Il y a 7 années
Hé c'est très tentant ça !
Accepterais-tu un gentil toutou à quatre pattes ?
As-tu un site internet ?

Malentendu important

Signaler
sylvap
Il y a 7 années
Heu.. toi aussi tu commences mal Oh boy! Le Québec n'est pas un pays officiellement mais il l'est à plusieurs égards; par son histoire, sa réalité sociale et démographique et surtout sa culture. D'aillleurs, il ya des centres d'études québécoises comme il y a des centres d'études canadiennes, une assemblée nationale, une cinématographie, etc.
Et que l'on veuille ou non, que ça nous plaise ou non, que ça corresponde à nos schèmes ou non, que ça soit branché ou non, que ça soit cool ou non, que ça paraisse bien dans les salons ou auprès de nos pots ou non, que l'on apprécie le Québec ou non, que les québécois soient des plouks ou non, le Québec est une nation.
D'ailleurs cela était reconnu dans la constitution de 1867 jusq'au rapartriement de celle-ce en 1982 et que soit mis de l'avant une des politiques les plus raciste et hypocrites qui soità l'égard des québécois; celle du multiculturalisme.

Alors la jeune fille qui a lancé le forum ici n'a beau rien connaître sur le Québec, son instinct a parlé juste.

accomodements raisonnables

Signaler
sylvap
Il y a 7 années
Par rapport aux accomodements raisonnables, il faut comprendre qu'on nous enfonce la politique du multiculturalisme à la gorge depuis 30ans pour nous faire comprendre que nous ne sommes ni un un peuple ni une nation mais seulement une communauté cutlurelle parmi tant d'autres.
Les français sont un peuple majoritaire et souverain et les immigrants qui vont en France reconnaisse ce fait. De plus la France fut une grande puissance coloniale et impérialiste (ce n'est pas dit méchamment, c'est un fait) dont la culture en impose beaucoup et celle-ci a beaucoup rayonné à travers le monde. Bref, il est très facile de ne pas être nationaliste quand on a le cul bien calé dans sa souveraineté nationale et son confort culturel.

Ici, au Québec, on se débat comme des fous pour survivre et ne pas disparaître et on a déjà été très généreux et tolérants mais les accomodements raisonnables ont été souvent abusifs et bcp de gens ne reconnaissent même pas notre existence même s'ils viennent vivre parmi nous.
Cette insécurité et cette condition de minoritaire est une chose que les français ne vivront jamais.

les préservatifs

Signaler
morglum
Il y a 7 années
Hmmm.Mon malentendu préféré c'est clairement les "préservatifs".


Ici, vous allez voir du "pain sans préservatif". Parce qu'ici, c'est surtout un "agent de conservation" plutôt qu'un agent de contraception disons..


Tiens.. des gouttes pour les yeux.. sans préservatifs


Aussi "je me suis fait fourrer" veut (aussi) dire "je me suis fait arnaquer".

@ sylvap quebec

Signaler
ohboy
Il y a 7 années
"Cette insécurité et cette condition de minoritaire est une chose que les français ne vivront jamais"
Parlez-en aux corses, aux basques, aux bretons, aux alsaciens, aux savoyards, aux guadeloupéens... ainsi qu’à toutes les minorités ethniques vivants en France...

«Alors la jeune fille qui a lancé le forum ici n'a beau rien connaître sur le Québec, son instinct a parlé juste.»
Sans chercher de polémiques, suite aux référendums de 1980 puis de 1995, le Québec est resté une province francophone du Canada. Intuition, instinct... tant mieux pour vous... mais cette jeune fille annonce ici le sujet d’un devoir et elle risque fort de se retrouver avec une «bulle» pour un «sujet non lu ou non compris» et c’est dans ce sens que j’intervenais et je ne jugeais aucunement la légitimité des souverainistes.

Précisions

Signaler
sylvap
Il y a 7 années
Votre commentaire est juste; il faut préciser ici que le Québec est une province sur le plan politique et consittutionnel mais c'est l'une des deux nations fondatrices du Canada en tant que soi-disant confédération.

J'en profite aussi pour préciser aussi que les beaucoup de français ont malheureusement la fâcheuse tendance à comparer la culture québécoise aux cultures bretonnes, alsaciennes, corses, etc... Ces pays ont été conquis par la couronne de France depuis longtemps et les langues de ces régions sont maintenant relégués à l'espace privé et ce, surtout les jours de réunions familiales lorsque la famille et surtout les grands-parents sont présents. Je ne veux insulter personne ici mais c'est la réalité. Cela ne change en rien la très grande richesse de ces régions mais il y longtemps que la langue de l'espace publique dans les institutions de toutes sortes, les universités, la poste, les écoles est le français. Vous me direz que les gamins aprennent ces langues à l"école mais justement, ils l'apprennent car ils l'ont perdu. Ici au Québec, le français est la langue et de l'espace public et de l'espace privé pour 80% de la population. C'est la langue du parlement, des hopitaux, des universités, du cinéma, de la littérature, de la télévision et j'en passe. Je sais qu'elle es très souvent malmenée et mal parlée mais quand même. Il y a une cinématographie nationale québécoise. Je ne pense paa qu'on puisse parler de cinéma breton, de cinéma basque, alsacien et j'en passe. Même si nous sommes une culture jeune et encore en train de se définir, on ne peut absolument pas comparer les pays de l'Hexagone avec le Québec. C'est une des erreurs à ne pas commettre avec les québécois surtout quand on s'est naivement nis en tête de discuter avec eux de la protection du français ou en leur faisant la morale sur la protection du français.
S'il y a une chose que les québeécois ne veulent pas, c'est de devenir une cuture folklorique où le français sera parlé par les vieux dans leurs maisons et où les touristes se contenteront de visiter les cabanes à sucre et acheter du sirop d'érable et où tout le reste se passera en anglais. ÊTRE LES CAJUNS OU LES BIGOUDINS DE L'AN 205O, JAMAIS!

@ sylvap quebec

Signaler
ohboy
Il y a 7 années
D'accord avec toi, en tant que français de France, nous n'avons pas à juger et encore moins à comparer (en général, ce n'est même pas une comparaison, mais un "chez nous c'est mieux" !)... Nous avons beaucoup à apprendre du Québec notamment pour la défense de notre langue, de nos particularités que l'Europe vise à gommer.
Je ne parlais pas de culture mais de "peuple". Si je suis d'accord avec toi sur la majorité de tes écrits, je mettrai un "bémol" au sujet de la Corse où il s'agit d'un véritable peuple, d'une identité à part entière, avec sa propre culture et une langue véritablement parlée (il suffit d'aller y faire un saut en dehors de la période d'été pour s'en rendre compte) et pas qu'en présence des anciens... Le point commun avec le Québec, c'est que c'est également un beau pays à découvrir !
Mon mari fait un saut à Mtl (ETS) toute la semaine prochaine; on en profite donc pour l'accompagner pour qq jours de vacences...
Bonne journée !

Corse, etc...

Signaler
sylvap
Il y a 7 années
Encore une fois, voici un commentaire fort judicieux! Je savais que la Corse était un cas à part mais je n'osais trop m'avancer.

Soit dit en passant, je suis vraiment désolée pour les fautes d'orthographes dans mes messages. Je suis souvent prompte et prends peu de temps pour me corriger.

Je ne veux pas monopoliser le forum ici. Je suis souvent franche et directe dans mes réponses mais c'est que j'ai vécu en France et j'adore ce pays et j'ai toujours voulu faire découvrir le Québec aux français et c'est pour cela que je suis plus sensible face aux préjugés et malentendus et je n'aime pas la vision folkorique qui est souvent véhiculée et c'est ce qui explique la nature de mes messages.

@ sylvap quebec

Signaler
ohboy
Il y a 7 années
Tes propos sont les bienvenus et en tout cas, moi, j'apprécie ton point de vue.
Tu as également raison de dire qu'il ne faut pas avoir une "vision folklorique" du Québec ou qu'il ne faut pas juger, comparer... mais c'est souvent le soucis quand le pays visité est francophone... On oublie bien trop souvent que l'on est pas en France, que les saucisses ne sont pas de Toulouse, que le cidre n'est pas normand et les crêpes pas bretonnes !!!
Il ne faut pas chercher à l'étranger ce que l'on a chez nous ou rechercher à tout pris les ressemblances mais au contraire, être à l'écoute, observer, échanger, découvrir, goûter... Merci de le rappeler !

Ils sont fous ces québécois

Signaler
SimC.QC
Il y a 7 années
Bonjour Bonjour!!!

Je suis moi même québécois montréalais, mais mes parents vivent en France depuis 3 ans. Ça fait 6 mois que j'ai quitté ma terre natale vers les confins de l'Europe, mais surtout de la France. De par mon expérience, je peux te dire qu'effectivement, il y a beaucoup de mal entendu par rapport aux clichés qu'ont parfois les français sur le Québec. Par contre j'ai lu récemment (en France) un livre qui tente tant bien que mal d'expliquer et de défaire les clichés qui nous sont souvent attribués. Peut-être en as-tu déjà entendu parlé, il s'agit de "Ils sont fous ces québécois" écrit par Géraldine woessner, journaliste de Paris expatriée à Montréal. Je crois que cette lecture pourrait être très utile pour ton devoir. Il se vent à la FNAC pour 17,95 euros, c'est d'ailleurs là que je l'ai trouvé. Ça se lit vite, et c'est écrit sous forme de chroniques courtes sur un sujet particulier. Si tu n'as pas le temps de tout lire, tu pourrais y aller par sujet de chronique. Par contre, c'est écrit par une parisienne qui vit à Montréal depuis seulement un an, il s'agit, et c'est aussi précisé, d'une première impression. Ce n'est pas tous vrais, mais 95% du contenu l'est, parole d'un québécois!!!

Et sur ce qui s'est dit dans la discussion, j'ajouterais que pour ce qui est de la condition de la femme en matière de séduction, je n'irais pas jusqu'à dire que c'est la femme qui mène, mais plutôt que c'est une relation d'égal à égal. Les femmes au Québec savent ce qu'elles veulent, et n'hésiteront pas à foncer pour l'avoir. Donc si elles veulent un mec, elles n'attendront pas nécessairement après lui, mais iront l'aborder en premier. Si l'homme le fait, alors la femme aussi. Cela n'empêche pas les hommes de séduire aussi, mais il est vrai qu'ils sont moins agressifs que les français.

Une autre chose, il y a beaucoup de confusion sur le statut du Québec dans le Canada et sur l'idée de la souveraineté. C'est très particulier. On nous demande qu'est-ce que c'est que cette idée de souveraineté, pourquoi vouloir se séparé du Canada, voyez le genre... Parfois c'est fait par simple curiosité, ce qui est normal, mais d'autre fois comme un reproche ou un jugement hâtif et ça peut poser certains problèmes, surtout qu'on s'attend à un appui. Alors pour t'éclairer un peut, il faut simplement comprendre (ce que les français ne savent pas tous) que les québécois ont longtemps étés opprimés par les anglophones au début de la conquête jusque dans les années 1960. Le français était sur le point de disparaître sur le domaine public à Montréal. Les francophones avaient les "jobs de bras" (ouvrières) et les anglophones les job supérieurs et contrôlaient l'économie. Mais pendant les années soixantes, un vent de "ça suffit" a soufflé partout dans la province, et nous avons décidés d'être maître chez soi. De contrôler notre économie, de faire respecter notre langue, et de prendre enfin le contrôle de la province et notre place au Canada. On a appelé ça la révolution tranquille. Depuis ce temps, on se bat s'en relâche pour préserver notre culture et notre langue. Ce n'est pas facile, mais on en a besoin. Je sais que ce n'est pas toujours clair pour les français qui viennent au Québec. On croit parfois que le Québec est très puissant dans le Canada, parfois même majoritaire, et que nous sommes très amis avec les anglophones (je ne dis pas là qu'on les déteste, mais l'histoire a laissé ses marques). Le sujet de la souveraineté n'est parfois pas compris, mal aimé ou considéré comme sectaire (clin d'œil à Sarkozy). Ce n'est pas toujours facile d'être un québécois au Canada, par chance, ça s'est extrêmement amélioré depuis les années hippies.

Mais il y en a tant à dire parce qu'effectivement, le Québec n'est pas la France en Amérique, c'est tout de même très différent. Je te conseil sérieusement le livre suggéré plus haut.

Bonne chance pour ton travail, j'espère que ceci t'aidera

A++++

une opinion du Québec

Signaler
Marie V
Il y a 7 années
Le livre dont tu parle à été très critiqué au Québec, et pas du tout en positif ! Plusieurs personnes ont été choquées par les stéréotypes véhiculés dans ce petit documentaire. C'est d'ailleurs un sujet fragile pour les québécois; la plupart n'aime pas se faire juger par des gens qui ne les connaissent pas, particulièrement si ces gens n'ont jamais vécu au Québec.
Beaucoup de québécois se sentent insultés si on leur dit que leur français n'est pas "correct", nous considérons que notre langue est aussi bonne que celui des français. Nous avons nos expressions, nos façons de dire les choses, et vous n'êtes pas plus parfait parce que vous les dites autrement ! :P
Je suis d'accord pour les femmes qui sont égales aux hommes. Elles flirtent, prennent des décisions, travaillent autant que les hommes.
Sinon, en général, les québécois sont très curieux quand des étrangers viennent au Québec, et la plupart ne se choquent pas des différences, maladresses, ou malentendus... Au contraire, ca nous donne une bonne occasion de rire et de partager nos différences (et ca nous donne une autre bonne raison pour s'assoir avec une bonne bière pour jaser ! ) . ^_^

québéçois-français

Signaler
ohboy
Il y a 7 années
D'accord avec toi Marie au sujet du livre "ils sont fous ces québécois" mais il ne faut lui donner plus d'importance qu'il n'en a. Ce n'est pas une analyse de fond et l'objectif de ce bouquin est d'être vendu aux français de France. Sachez que les québécois en sorte plus que sympathiques !
Avez vous lu "ces impossibles français" de Louis-Bernard Robitaille ?

réponse quebec-france

Signaler
Marie V
Il y a 7 années
Je sais qu'il ne faut pas lui accorder plus d'importance qu'il en a, le problème parfois avec ce type de lecture étant parfois que le lecteur ne sache pas le prendre à la légère ;) Tout est une question d'interprétation.
Je n'ai pas lu "ces impossibles francais", mais je suis curieuse maintenant. Je vais aller voir cette semaine à la bibliothèque.

Ne t'en fais pas avec les fédéralistes frustrés

Signaler
Demi-lune
Il y a 7 années
,,Je sais bien que le Québec n'est pas un pays mais étant donné qu'il a une grande autonomie vis à vis du gouvernement central du Canada, j'ai décidé de prendre cette province pour mon sujet tout en précisant au début que je sais bien que ce n'est pas un pays! :)

Ça c'est bien dit. Ne prête pas trop d'importance aux propos des fédéralistes frustrés. Le Québec est une société distincte qui a sa culture propre, différente du ROC. Le Québec n'est pas une province typique "canadienne". Quelqu'un qui veut vraiment voir le "Canada typique" devrait plutôt aller dans l'Ouest, en Alberta et au B-C. Remarquez que j'ai rien contre le Canada. C'est mon pays, mais je ne grimpe pas dans les rideaux dès qu'on fait une distinction entre le Québec et le ROC.

C'est vrai que les québécois parlent mal

Signaler
Demi-lune
Il y a 7 années
,,
Beaucoup de québécois se sentent insultés si on leur dit que leur français n'est pas "correct", nous considérons que notre langue est aussi bonne que celui des français. Nous avons nos expressions, nos façons de dire les choses, et vous n'êtes pas plus parfait parce que vous les dites autrement ! :P


Je ne suis pas du tout choqué que les français considèrent que les québécois parlent mal, parce que c'est vrai. Mais certains orgueilleux ne sont pas capables de l'admettre. Le niveau de langage est de plus en plus bas au Québec.


Quand je lis ce que mes neveux et cousins écrivent sur Facebook, je suis découragé et même des gens de 30-40 ans, qui ne sont pas capables de conjuger un verbe correctement. Un gros pourcentage de la population du Québec ne sait pas faire la différence entre le "er" infinitif et le "é" participe passé, et même souvent le "ez" troisième personne du pluriel. Ça m'agace à chaque fois que je vois cette faute.


Les français ont peut-être la critique facile, mais parfois il faut savoir accepter la critique, surtout lorsqu'elle est parfaitement justifiée.

Parfaitement d'accord!

Signaler
sylvap
Il y a 7 années
Je participe beaucoup à ce genre de forum afin de défaire certains préjugés folklorisant sur le Québec mais en ce qui concerne la médiocrité de la langue parlée au Québec, je suis tout à fait d'accord avec le dernier commentaire.

Beaucoup de québécois ont de la difficulté à débattre et semblent hostile au verbiage et par rapport à l'éloquence ce qui fait qu'ils accusent facilement de snobisme ceux qui honorent la langue française et les traits d'esprit alors qu'ils ne peuvent tout simplement pas assumer leur insécurité maladive pour ce qui est de l'élocution.

Problème de génération/technologie/société

Signaler
Fandhar
Il y a 7 années
Concernant les 2 dernières réponses, je vous rassure: il n'y a pas qu'au Québec que le langage et l'écriture sans de plus en plus médiocre!

En Belgique et France c'est la même chose (facebook, sms, etc y contribuent énormément)
Déjà moi à l'école, l'orthographe et conjugaison n'étaient pas aussi poussés que pour mes parents (j'ai 26 ans) mais maintenant c'est vraiment catastrophique, et les ministres et autres abrutis du genre continuent à niveler par le bas.

Moi j'apprenais le langage phonétique, dans 10ans en primaires ils apprendront le sms :/

Le Québec, c'est décevant

Signaler
missblizard
Il y a 7 années
chère boudchou,

Comme tu as pu le voir, les Québécois sont très sensible et on un vrai complexe d'infériorité envers les Français et les Anglais.
Il prenne généralement très mal beaucoup de chose, le "en France, c'est comme ca", n'est pas forcément agressif, mais plutôt de l'intérêt, il faut le comprendre comme "en France on fait comme ca, c'est intérressant de se rendre compte que ailleurs, on le fait différemment!"




Il ne pas croire que les Québecois sont acceuillant si vous êtes français, c'est le contraire, il ne nous aime pas (parce qu'il sont jaloux!).
Leurs accent est chantant et agréable à entendre mais il ne faut pas leur dire parce qu'il le prennent mal!
Ne pas essayer de se faire des amis ici, ca ne marche pas! Je connais des tonnes de français qui ont essayer de se faire des potes, ce n'est pas possible! Des copains, comme ca, oui, mais pas de vrai ami.
L'hiver n'est pas si terrible mais ils ont besoin de dire que c'est la pire épreuve qu'un humain puisse subir, comme ca il se sente fort.


Il faut vraiment faire attention, ce n'est pas parce qu'ils parlent français, qu'ils pensent comme nous.La culture est différente, leurs histoire est différente, leurs système politique est différents et surtout, ils vivent dans un demi-pays qui n'a pas le courage d'en devenir un vrai...

c'est vrai que la grammaire...

Signaler
Marie V
Il y a 7 années
@Demi-Lune et à propos de grammaire :)

Je suis tout à fait d'accord que la qualité du savoir au niveau du
langage est très médiocre au Québec, et il l'est ailleurs également. Mon
point de vue ne concernait pas tant la grammaire mais plutôt notre
"façon" de dire les choses, les mots que nous utilisons, nos
expressions... qui sont simplement différentes des leurs parce que nos
pays sont séparé de quelques milliers de kilomètres depuis des centaines
d'années ! Nous n'aimons pas être repris dans notre propre pays ;)

@MissBlizard

Je ne comprend pas pourquoi les québécois auraient un complexe d'infériorité, ni pourquoi ils seraient jaloux. C'est un bien piètre jugement, plutôt vide de sens.
Mais bien sur, avec des gens qui nous jugent de cette façon, il est très difficile de développer des liens d'amitié ;) (Et ca, c'est le gros bon sens, partout dans le monde :P )

Pas de raison de complexer, c'est ca le problème!

Signaler
missblizard
Il y a 7 années
@ Marie V

Je suis bien d'accord qu'il n'y a aucune raison d'avoir un complexe puisque le Québec et l'histoire du Québec est très riche et très intérressante. C'est bien cela que je déplore! Il y a clairement un complexe encré chez les québecois qui n'est pas justifier mais que vous recracher à tout moment (que ca soit dans les journaux, les films, les restaurant ou dans une discussion.


Et c'est pour cela que les français sont si mal reçu ici (j'entend par là, les français immigrés).
J'ai déjà immigrer dans cinq pays différents et c'est vraiment au Québec que je me suis sentie le moins bien accueilli à cause d'appriori idiot que les québécois ont sur les français (et encore plus sur les parisiens!).


Je dirais qu'en France, même si l'on parle peu des québécois (comparativement au Québécois qui parle sans cesse de la France!), on a un à priori plutôt positif (même si il y a de gros cliché comme partout dans le monde) : "les québécois sont accueillants, il parle d'une façon drole, il mange du cariboux et il y a des castors partout, même à Montréal, etc...."
Alors que les québécois n'ont que des à priori négatif sur les français (ou les américains) tout en les admirant.

lapalissade...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
,, On oublie bien trop souvent que l'on est pas en France, que les saucisses ne sont pas de Toulouse, que le cidre n'est pas normand et les crêpes pas bretonnes !!!
Il ne faut pas chercher à l'étranger ce que l'on a chez nous ou rechercher à tout pris les ressemblances mais au contraire, être à l'écoute, observer, échanger, découvrir, goûter... Merci de le rappeler !


oui à part que ce que tu écris, OhBoy , c'est un peu une lapalissade tu ne trouves pas ? ( sourire )
On s'en doute un peu qu'ils ne faut pas retrouver au Québec ce qu'on trouve en France :-)

hirstoire...

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
,,et l'histoire du Québec est très riche et très intérressante. .

euuhh histoire du Québec très riche ? Le pays n'a que 400 ans ( je sens que je vais encore me faire des ennemis ha ha )
Il n'y a pas eu de grands personnages illustres exception faite de René Levesque peut-être

J'ai tapé trop vite!

Signaler
missblizard
Il y a 7 années
@ Ame Nomade

pardon, je voulais dire la culture est riche puisque c'est un mélange de plein de chose et l'histoire est différente de celle de la France (les français sont des colonisateurs, les québécois des colonisés....)

@Miss Blizzard

Signaler
Ame Nomade
Il y a 7 années
Ok c'est compris :-)

Déçu pour vous

Signaler
Pheonix
Il y a 7 années
Bonjour Missblizzard, je suis un peu choqué de votre expérience au Québec et de votre opinion des québécois, mais je peux la comprendre. Soyons franc et honnête, Montreal fait figure d'un snobisme épouvantable (bien que relatif!) et c'est pourquoi beaucoup de québécois sont très différents des habitants de montreal.



Faites un tour en région et vous y trouverez plus facilement des amis ou encore tout simplement une atmosphère chaleureuse.



Si jamais vous passer par la région de Québec, faites signe et un québécois vous y invitera à y boire une bonne bière dans un pub de la vieille capitale.



Oli



,,chère boudchou,

Comme tu as pu le voir, les Québécois sont très sensible et on un vrai complexe d'infériorité envers les Français et les Anglais.
Il prenne généralement très mal beaucoup de chose, le "en France, c'est comme ca", n'est pas forcément agressif, mais plutôt de l'intérêt, il faut le comprendre comme "en France on fait comme ca, c'est intérressant de se rendre compte que ailleurs, on le fait différemment!"




Il ne pas croire que les Québecois sont acceuillant si vous êtes français, c'est le contraire, il ne nous aime pas (parce qu'il sont jaloux!).
Leurs accent est chantant et agréable à entendre mais il ne faut pas leur dire parce qu'il le prennent mal!
Ne pas essayer de se faire des amis ici, ca ne marche pas! Je connais des tonnes de français qui ont essayer de se faire des potes, ce n'est pas possible! Des copains, comme ca, oui, mais pas de vrai ami.
L'hiver n'est pas si terrible mais ils ont besoin de dire que c'est la pire épreuve qu'un humain puisse subir, comme ca il se sente fort.


Il faut vraiment faire attention, ce n'est pas parce qu'ils parlent français, qu'ils pensent comme nous.La culture est différente, leurs histoire est différente, leurs système politique est différents et surtout, ils vivent dans un demi-pays qui n'a pas le courage d'en devenir un vrai...

OH la la!

Signaler
sylvap
Il y a 7 années
Bon, je voulais mettre fin à ce forum mais là ça dégénère. Désolé Mr Blizzard mais vous tombez dans le panneau des clichés absolus. Les québécois n'ont pas de complexe d'infériorité mais il est vrai qu'ils prennent moins bien la critique venant des français car ils en ont soupé des Nous en France ci et ça et les pauvres québécois sont jaloux...

Quant à la personne venant des régions et bien oui, c'est toujours moins chaleureux dans les grandes villes mais c'est comme ça. À vivre 3 millions de personnes ensemble, on devient forcément plus bourru. Parcontre, s'il y a une ville qui n'est pas snob c'est bien Montréal. Chauvin et fière oui. Mais pourquoi pas? Pourquoi il faudrait toujours cracher sur notre ville et la dénigrer. Il y a plein d'endroits dans le monde où les gens sont fières de leur ville!

Et monsieur Blizzard, je suis vraiment désolée que vous ayez complètement bousillé votre séjour au Québec!

Hmmmm ?

Signaler
Pheonix
Il y a 7 années
Me répondez-vous ?



Si oui, eh bien sachez que je suis québécois pure laine de Québec et je trouve aussi que, en général, et sans mettre tout le monde dans le même bateau, que la ville de montreal est beaucoup plus snob que le reste du Québec. Ca n'en fait pas une ville épouvantable, mais il faut être honnête!



Cela dit j'ai de bons amis qui habitent montreal et qui sont très sympas. Tout est relatif, mais le centre ville est bien pire que le reste de la province et des autres villes.



Il y a 3 quebec différents, soit montreal, soit quebec, et les régions. Chaque région a ses attouts et ses problèmes, quoi qu'on en dise il n'y a rien de parfait !



A montreal j'adore le coté culturel et manger toute sorte de chose qu'on trouve pas ailleurs.







,,Bon, je voulais mettre fin à ce forum mais là ça dégénère. Désolé Mr Blizzard mais vous tombez dans le panneau des clichés absolus. Les québécois n'ont pas de complexe d'infériorité mais il est vrai qu'ils prennent moins bien la critique venant des français car ils en ont soupé des Nous en France ci et ça et les pauvres québécois sont jaloux...
Quant à la personne venant des régions et bien oui, c'est toujours moins chaleureux dans les grandes villes mais c'est comme ça. À vivre 3 millions de personnes ensemble, on devient forcément plus bourru. Parcontre, s'il y a une ville qui n'est pas snob c'est bien Montréal. Chauvin et fière oui. Mais pourquoi pas? Pourquoi il faudrait toujours cracher sur notre ville et la dénigrer. Il y a plein d'endroits dans le monde où les gens sont fières de leur ville!
Et monsieur Blizzard, je suis vraiment désolée que vous ayez complètement bousillé votre séjour au Québec!

Revenons au sujet

Signaler
missblizard
Il y a 7 années
Je suis contente que des gens me comprennent. Il est vrai que je suis partie en région pendant les vacances et la mentalité était tout à fait différente.

Pour répondre à boudchou, voici quelques petits différences en vrac interculturel France-Québec:




Les gens sont plus ouvert et sympatique qu'en France dans la rue, dans les magasins, mais il faut beaucoup plus de temps pour aller boire un café avec quelqun.


Le rapport avec les nourritures est différent: le fromage ne sent rien et le vin coûte très chère. On boit principalement de bière et ce n'est pas choquant que les filles en boivent aussi, même des pintes! (j'ai observer ca dans plusieurs pays d'Europe aussi, Angleterre, Allemagne, Suisse)


Les Québécois sont plus dans le compromis. C'est très rare qu'il y est une vrai dispute, ca reste souvent courtois et les gens sont beaucoup moins direct qu'en France (puis-je me permettre de dire "moins franc?"


Les gens disent "allo" pour bonjour, "déjeuner" pour "petit-déjeuner", "diner" pour le déjeuner" et "souper" pour le diner. Ils disent souvent "bienvenue" pour "de rien" (héritage anglophone). Souvent, ils utilisent un autre genre par exemple ici c'est "la toilette" ou "le vidéo".


Les Québécois sont beaucoup plus protecteur de la langue francaise, c'est ici un élément grave et sérieux. Beaucoup de mot que nous utilisons sont traduit de l'anglais (stationnement pour parking). Ce que je trouve le plus drôle, c'est les noms de film (Toys Stories c'est "histoire de jouet").


Ils ont une autre notion des températures (-10°, c'est correct!). Faut dire, on s'habitue vite au froid!


La ville est très différente des villes européennes. Ils y a le "quartier des affaires" dans le centre ville où très peu de personne vivent, juste on y travail. Les gens vivent en périphérie. La voiture est le moyen de transport le plus utilisé et le train est très peu employer (vu le service, c'est logique!).


Les fieretés nationales sont :


"Hydro-Québec", l'équivalent de EDF mais 97% (dans ces eaux là, c'est le cas de le dire) est produit à partir de barrage hydro-éléctrique.
"Bombardier"


Le système politique est très étrange à mon goût, limite démocratique. En effet, un gouvernement ne reste pas pendant une durée déterminer, mais décide quand aura lieu les prochaines élections. Il y a en général 1 mois entre la dissolution de l'assemblé et l'élection.


Le sport est le Hockey et le football américain. Il y a très peu de foot, rugby ou tennis (d'ailleurs, tous les québécois que j'ai questionner sur Roland Garros ne savais pas se que c'était)


Il y a une vision très différent du voyage et de l'étranger. Finalement, peu de personne on déjà voyager hors du Canada ou des Etats-Unis pour la simple et bonne raison qu'il faut prendre l'avion pour se rendre ailleurs. Les infos sont très centré sur l'Amérique du Nord. En 2010, l'événement qui a le plus marqué les Québécois selon je ne sais plus quel sondage est le "tremblement de terre en Haïti". Le volcan Islandais passait bien derrière ca.


La notion des distances est aussi différentes puisque le pays est très large. 3h de voiture, c'est vraiment "pas loin".


Sinon, le café ici est majoritairement du café filtre. Souvent dans les restaurant il est "à volonté" mais vraiment pas terrible.


La structure des maisons est en bois. Les maisons sont souvent très mal isolé.


Le telephone portable coûte excessivement chère! Il faut payer quand on reçoit des coûts de fils!


Il existe encore des forfaits internet 56k! En général, internet n'est pas illimité et vraiment chère aussi.


Tout le monde a sa "boite à lunch" pour le repas du midi. Il y a des micros-onde partout à dispo, ainsi que des fontaines d'eau (appelé abreuvoir). Souvent, c'est des bon plats de la veille, mis dans un tupper-ware. Ils ont souvent plusieur snack, très originaux, des fruits, des noix, des légumes avec du humus, des yahourth, des soupes. Dans ma classe, il y en a une qui me facine. Elle a au moins 10 petites boites toutes plus mignone les unes que les autres avec plein de bon truc à grignoter. Du coup, ils mangent très très tôt (vers 5/6h) et donc les soirées commencent beaucoup plus tôt (on considère qu'à 19h les gens ont mangé) et donc se termine plus tôt.


Les Happy Hours sont appelé ici les 5 à 7 (pas du tout dans le sens français du terme). La première fois qu'on m'a invité à un 5 à 7 j'ai eu un petit temps de réaction avant de comprendre que c'était juste aller boire une bière ou autre!


Le jeudi est une soirée très animé car les gens ont leur paye (ils sont en général payés toutes les semaines ou au deux semaines). Ils y a donc beaucoup de monde dans les restau ou dans la rue (enfin, tout reste relatif, on est toujours au Québéc!). Les étudiants sortent aussi à ce moment là. Les boutiques ou banque sont généralement ouverte plus tard le jeudi.
Aussi, presque tous les magasins sont ouverts le dimanche.
Le mardi, le cinéma est à moitié prix et les films sortent le vendredi.


Ici, il n'est pas choquant du tout de commencer ces études après avoir travaillé ou explorer plusieurs horizon.


C'est très drôle, parce que certaine sujet dont on ne parle pas avec, par exemple, de simples camarades de classe en France sont aborder ici sans gène (les grands-parents, certain détail de santé, etc...)
Par contre, il n'y a presque jamais de blague de cul ou de référence à celui-ci. De plus, le second degré n'est vraiment pas monnaie courante ici, les gens prennent beaucoup les choses au pied de la lettre (donc peu d'ironie).


Y'en a certainement beaucoup d'autre, mais j'espère avoir répondu à ta question au mieux.


Bonne chance pour ton travail!

différences et clichés

Signaler
sylvap
Il y a 7 années
On ne s'en sortira donc jamais! Plusieurs observations de Missblizard sont vraies.Mais d'autres ne collent pas du tout. Qu'a-t-elle fait au Québec, s'enfermer en banlieue pendant 10 mois. Montréal est très particulière car le centre est très vivant et non, je ne vis pas en périphérie tout comme 1 millions de Montréalais qui sont comme moi. Je fais tout à pied, je vais dans les bars, les restos et je fais mes courses dans de petits commerces et non dans un super marché. Il y a plein de fromage qui puent au Québec (et qui sont très très bon!s). En voici quelques uns; le Gré des Champs, le Pied-de-vent, le Riopelle, La Sauvagine, La Tomme de l'Île aux Grues et je pourrait en nommer plusieurs dizaines d'autre.

Et s'il y du café filtre partout. On trouve de plus en plus de café espresso et surtout à Montréal où souvent il est plus version italienne que version française donc top. Et il y a bcp de québécois qui voyagent. Ils ne faut pas fréquenter que des beaufs quand on vient ici.

Bons Plans Voyage Québec

Services voyage