Forum Espagne

Via de la Plata (et Camino Sanabres)

33 réponses

Dernière activité le 14/06/2017 à 23:54 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
hurlevent
Le 27 novembre 2010
À tout hasard, je démarre un forum sur la Via de la Plata et le Camino Sanabres.

Moi et ma blonde, nous partirions de Caceres pour Santiago via Tabara, Ourense ... autrement dit on ne rejoindrait pas le camino francès à Astorga puisqu'on a déjà marché environ 400 km sur ce chemin, mais on emprunterait la voie qui passe par Cea, Castro Dozon, etc...

Je cherche des infos et des impressions, des conseils et éventuellement une suggestion de guide À JOUR... j'ai fouillé pas mal sur le Web et j'ai déjà bcp de renseignements et un guide («au coeur du chemin») mais ces infos datent de 2006. Il y a de nombreuses étapes qui me sembent bcp trop longues. J'ai quand même 58 ans et ma blonde 61, et on en aura un de plus en septembre 2011 ! Marcheurs ou pèlerins, mécréants (comme moi) ou croyants sincères mais pas intégristes.... j'accueille vos idées, conseils et commentaires.

via de la plata

Signaler
michka165
Il y a 8 années
Je prépare aussi mais pour juin cette randonnées. J'ai trouvé des informations et un guide sur le site: "gérard du camino". C'est très bien fait.
Par contre pour se rendre à Séville, c'est un peu la galère si on veut pas faire trop cher.

la ruta de la plata

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Bonjour,

Je compte moi aussi faire la ruta de la plata depuis Seville en mars /avril prochain, mais seul.

Mon soucis concerne plus les conditions climatiques, fraicheur, vent http://meteo.fr.be.msn.com et d'après certains la pluie qui obligerait de quitter le chemin, certains arroyo etant infranchissables http://www.stjacques.fr/

C'est donc plus pour moi un pb d'équipement, l'éternel équilibre confort/poids à trouver.

D'après le guide de Gerard du Camino, il semble possible de fractionner les etapes si besoin. Etant plus vieux que vous, assez sportif mais pas marcheur régulie, j'ai donc besoin d'une "montée en charge" progressive !! Ne réservant jamais mes hebergements à l'avance cela me donne plus de souplesse au risque d'augmenter les aléas et surprises notamment à cette saison !!! Mais c'est aussi un peu ce que je recherche.

Quant au moyens d'atteindre Seville, je n'ai trouvé que l'avion <100€/p depuis Paris. Les autocars seraient économiques mais je n'ai pas regardé. Peut etre utiliserai je ce moyen pour atteindre la frontière basque.

Je suis egalement amateur d 'infos me permettant d'affiner mon parcours comme le contenu de mon sac.

Merci

sacs, équipment et autres..

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années
salut, je suis celui qui a lancé le sujet...je voulais seulement te dire que les commentaires sur le(s) guide(s) de Gérard ne sont pas tous élogieux. Y en a même qui disent qu'ils ne sont pas du tout à jour... et d'autres qu'ils constituent une arnaque! Je te suggère de vérifier ses infos -- étape par étape, t'as pas le choix -- avec ce guide-ci qu'on trouve sur Internet et qui n'est pas non plus à jour : http://www.aucoeurduchemin.org/spip/IMG/pdf/guide.pdf



... mais ça te permettra de faire une moyenne quant aux infos valables ou non.

Comme tu pars en mars, il ne te reste pas bcp de temps, mais ça peut valoir la peine de faire le même exercice de comparaison avec des blogs de gens qui ont cheminé sur la via de la Plata



http://catherine-viaplata.blogspot.com/search?updated-min=2007-01-01T00%3A00%3A00-08%3A00&updated-max=2008-01-01T00%3A00%3A00-08%3A00&max-results=39



http://viaplata2008.blogspot.com/2008/10/samedi-4-octobre-2008-bruxelles-seville.html



http://viadelaplataprintemps2009.blogspot.com/



Un que j'ai trouvé particulièrement interessant à consulter, c'est

http://via.plata.free.fr/carnet/carnet.php



même si les infos datent de 2006, on y trouve deux récits en parallèle.



Pour ce qui est de l'équipement, je pourrais (essayer de) répondre à des questions + précises, puisque nous avons un peu d'expérience du chemin. Mais tu en as peut-être également. En gros on a marché autour de 450 km sur le Camino Francès et 500 bornes sur le chemin d'Arles.

Ce qui ne fait pas de nous des spécialistes, mais on a vu tous les temps!

Démarrer en mars dans le Sud est peut-être une bonne idée, ça va se réchauffer au fur et à mesure de ta progression. Certain que la Galice et les montagnes peuvent être froides et humides.

Toujours le même conseil... essayer de ne pas dépasser 10 kilos (de base -- puisque tu ajoutes l'eau et un peu de bouffe)... et même tenter de porter moins encore.

En septembre, si tout va comme voulu et que nous partons bien, je vais viser 7 kilos de base pour Monique et 9 pour moi. Il y a de longues étapes en autonomie complète sur la Plata, et certains blogs parlaient même d'absence totale de fontaine, d'où des 4 litres d'eau à emporter.... ça pèse vite!

Bien entendu, Gérard va te dire que tu peux fractionner tes étapes, mais ça semble + facile à dire qu'à faire pour certaines étapes. Je te le répète, complète les infos de ton guide Gérard avec d'autres glanées à droite et à gauche.



Pour l'équipement, nous avons fait le choix de n'avoir qu'un seul bâton, de mettre le paquet sur la qualité et le poids du sac vide. Nous avons choisi aussi d'avoir 3 paires de chaussette « techniques ». Ça vaut la peine d'investir un peu dans les chaussures (robustes mais LÉGÈRES) et dans les chaussettes. Sur nos 900 et qqs kilomètres, nous avons eu UNE ampoule (celle de Monique, une fameuse!). Nous avions une crème antifrottements aussi.

Au lieu d'avoir un pantalon léger ET un pantalon plus chaud, nous partons avec un pantalon léger convertible (qui sèche rapidissimo) qui peut se transformer en short, un petit capri ET un caleçon long qui colle au corps et qui est ultraléger (ça vaut la peine de s'informer dans un bon magasin de randonnée, sports, etc.). Il peut te servir de pyjama (le caleçon) quand tu te promènes dans les refuges et de deuxième peau quand il fait frette sur le chemin. On trouve maintenant d'excellents caleçons prévus pour la rando ou l'alpinisme.



En fait, il faut chercher à avoir des vêtements légers (pour leur poids quand tu les transportes) mais que tu peux mettre (et enlever) en couches successives en fonction du temps.

Comme tu vas bien entendu rencontrer la pluie, le choix de l'imper est presque crucial!... nous avons opté pour des imper-respirants, parce qu'ils te laissent repirer!...les impers trop imperméables se transforment en sauna quand tu marches. D'aucuns choisissent les ponchos-impers dans lesquels tu peux t'envelopper avec ton sac... Nous, on n'aime pas, alors nous trnasportons toujours une housse imperméable (160 g). Le choix d'avoir un pantalon imper-respirant ou non dépend vraiment de la météo à laquelle tu peux t'attendre. Ne choisis pas les guêtres impers plutôt que le pantalon, ça ne donne rien sur une journée de marche.



Je m'arrête avant de te saouler.

Si t'as des questions...

Je ne peux pas te renseigner sur les transports jusqu'à Séville, nous habitons Montréal.

Hasta pronto.

ruta de la plata

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Bonsoir,

Merci pour toutes ces informations
Je ne connaissais pas le site http://catherine-viaplata.blogspot.com Je vais le lire.
Pour l'équipement, je partage globalement les choix. Pour l'instant mon sac devrait faire un peu plus de 9kg hors nourriture. Je n'ai pas prévu de chaussures légères en secours, ni de matelas (?). Je voudrais réduire encore ce poids.
4 litres d'eau cela me parait beaucoup. Je ne pensais porter que 2,5 litres , je serai en période quasi hivernale.
Quant aux guides, ils sont par essence incomplets voire même erronés au moins sur l'hébergement. Cela ne me gêne pas trop car je souhaite renouveler l'expérience de ne pas réserver et de ne voir qu'une fois sur place.. Etant seul , il m'est facile d'en prendre le risque. Il est de toute façon assez limité même si ma méconnaissance de l'espagnol peut compliquer mes recherches d'hébergement..
Par contre , c'est plus gênant quand les descriptions du parcours sont différentes du chemin rencontré voire quand les balises sont absentes. Il semble que la ruta soit bien balisée.

Encore une fois merci

eau, chaussures, etc.

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années
http://www.aucoeurduchemin.org/spip/-Retour-de-Santiago,463-.html

Pour des infos retour de Santiago vers la France en autocar.



Je ne te disais pas de tjrs avoir 4,5l d'eau mais certaines étapes en autonomie sont sans points d'eau et pour 40 km tu as besoin d'au moins 4 l d'eau sinon gare aux tendinites.

Certains n'apprécient pas les camel-bags (poches à eau) mais nous les avons adoptés parce qu'ils te permettent de boire souvent de petites quantités d'eau sans avoir à t'arrêter pour décrocher ta gourde. Même dans des conditions «quasi-hivernales» où tu n'auras p-être pas soif, il faut boire 10 km = 1 L pour éviter la tendinite, le mal sans doute le + répandu sur le Camino.



http://www.sports-sante.com/index.php/tag/comment-choisir-un-camelbag



Pour ce qui est du matelas, je m'interroge encore sur sa nécessité sur ce chemin, parce que pour les autres (camino frances ou chemin d'arles), un matelas bleu n'est vraiment pas nécessaire... mais sur celui-ci, c'est p-être pas une mauvaise idée.



Chaussures : je te disais de choisir une paire solide, souple ET légère; parce qu'on voit des gens sur le chemin qui marchent avec des chaussures rigides et lourdes plus convenables pour la rando en haute montagne ou l'escalade. PAR CONTRE, prévois une paire de sandales, de tongs ou d'espadrilles très légères pour reposer tes pieds le soir, aller faire tes courses, aller bouffer ou te promener ET SURTOUT pour ne pas être pieds-nus dans les douches des refuges.



Fais gaffe, sans être parano, dans les refuges. Il y a vraiment des crapules qui hantent le Camino qui savent que tu transportes tous tes biens sur toi ou dans ta banane. Être encore plus méfiant (malheureusement) dans les derniers 100 km et à Santiago dans les hébergements pélerins --- plein d'histoires de sacs à dos volés à Santiago...



D'ailleurs le principal refuge pélerin à Santiago est trop gros et trop excentré. Pour qqs euros de +, tu trouveras plein d'hôtels pas chers dans la vieiille ville. Si tu peux te le permettre, garde-toi au mois 3 jours pour découvrir la vieille ville de Santiago au hasard de tes pas... vraiment magnifique, qqs musées à découvrir aussi. Et si tu as choisis de ne pas marcher jusqu'à Fisterra, tu peux faire l'aller-retour en autocar dans la journée.



Je serais vraiment intéressé à conserver le contact et connaître tes impressions à ton retour ce printemps. Si tu prends des notes sur les hébergements et les erreurs de balisage importants... elles m'intéresseront pour la portion à partir de Mérida qui sera ss doute notre point de départ, finalement après moults tergiversations!



Voici mon courriel. Plus pratique que ce blog : hurlevent@videotron.ca



Si t'as d'autres questions, n'hésite pas.

Sinon... buon camino...

ruta de la plata

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Bonsoir,
J'ai un camel bags de 1,5L Je n'aime pas trop. Comme c'est plus leger qu'une gourde je compte la prendre en complément d'une gourde de 1L que je sais coincer confortablement entre la bretelle du sac et moi sans pb. Si besoin je complèterai d'une bouteille de coca de 1L5 reconvertie.
J'ai des sandales (220g) qui me servent à l'étape avec chaussettes et pieds nus sous la douche. Par contre, quand j'ai repris la marche, j'ai été contraint de prendre des Meindl Borneo. Le cuir m'a permis de les faire à mes pieds devenus un peu larges. Elles sont un peu lourdes mais elles sont confortables et, avec de petites guêtres parfaitement imperméables. Pb, c'est que j'ai tendance à user les talons ( ma demarche, mon poids, le goudron .... ), ce qui écarte des chaussures "trop légères". J'ai fait ressemeler les anciennes et commandé de nouvelles. Les premières resteront chez moi en secours au cas où les secondes n'arrivent pas à faire les 1000kms. Je vais "casser" les nouvelles d'ici mars.
Quant aux risques de vol dans les gites, difficile de lutter. Je ne compte pas fréquenter les grosses structures. Ce n'est pas dans mes goûts Je n'hesiterai pas à avoir recours aux pensions.
Je ne resterai pas à Santagio et n'irai pas à Fistera. Je dois en 2012 faire le chemin depuis Le Puy en V puis le chemin du Nord avec une amie. Je conserve donc quelques découvertes à faire. par contre si je peux, je profiterai de Séville.

Guide (peut-être!) à jour sur la Via

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années
J'ai pensé à toi en recevant la lettre de l'ACIR.

Les éd. Lepère ont publié tout récemment un guide à jour -- reste à prouver que ce n'est pas simplement une réédition -- qui pourrait t'intéresser... à 230 grammes et autour de 18 euros.



Descriiptif

http://www.chemins-compostelle.com/Bibliotheque/bib-guides-pratiques-ES.html



Sur la page des éditions Lepère http://www.chemin-compostelle.fr/boutique-livre-10-S%C3%A9ville-M%C3%A9rida-Salamanque-Ourense-St-Jacques-de-Compostelle.htm



tu peux avoir un aperçu de l'étape Guillena -- Castilblanco... compare leurs infos avec celles de Gérard, tu sauras lequel est le + à jour...:-)

Guide Via del Plata

Signaler
dusia
Il y a 8 années
Bonsoir,
J'ai terminé l'an dernier le Camino Frances, et je compte repartir vers le 15 mai 2011 sur la Via Plata de Seville à Santiago. Pour la partie espagnole j'avais utilisé pour le Camino Frances le Guide ROTHER qui était parfait bien documenté et de trés faible encombrement ; Pour la via Plata j'ai commandé le LEPERRE qui m'a beaucoup deçu, et comme je pars seule, et que je souhaitais des informations précises j'ai commandé le guide Rother Via de la Plata de Cordula Rabe mais en ....allemand; Il est super, je ne sais pas si il existe en français, mais si c'est le cas je te le conseille;Pour ma part il va m'accompagner ; Il est comme celui du Camino Frances trés précis, t'indique hébergements, et intendance diverses (automates bancaires, médecins, courses, bus etc....), dénivelés et difficultés de chaque étappe; Trés allemand quoi, mais j'aime bien et je me sentirais beaucoup plus sécurisée; Par ailleurs je compléte avec des recherches internet comme je l'avais pour le Francés;
Bon chemin et peut être à une autre fois sur le forum
Amicalement

Les guides, eh oui les guides...!

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années
Merci pour l'info sur le guide des éd. Lepère... je vais le consulter avant de l'acheter ou pas.



Je suis en train de me monter mon propre guide (j'ai le temps jusqu'en septembre) à partir de ce guide gratuit mais pas à jour que tu peux comparer avec le tien : http://www.aucoeurduchemin.org/spip/IMG/pdf/guide.pdf



Je me fais des copier-coller et une mise en page qui me convient à l'aide de ce site aussi (en espagnol, cependant, mais il a les dénivelés étape par étape, et les héberegements à jour ) : http://www.mundicamino.com/

Trazado/Perfil = itinéraire- dénivelé.



Je glâne comme toi des infos sur des blogs et autres.



Je ne parle pas assez bien le deutsch pour me compliquer la vie avec un guide en allemand -- s'il y a un guide en allemand, c'est ss doute que vos voisins de l'Est fréquentent ce tracé... j'ai bien hâte de rencontrer qqs pélerins/randonneurs du pays de Goethe qui ne soient pas des sauvages bruyants et adeptes du debout à 4 h du mat' pour devancer tout le monde , le tout sans jamais prononcer un mot d'espagnol (« nur Deutsch! nur Deutsch ! »)... je ne demande qu'à changer d'opinion sur eux !



Mais en fin de compte, rien ne vaut un peu d'inconnu et de surprises sur le Camino....!



Ce serait le fun que tu reviennes ici en juin ou quand tu seras de retour pour nous donner tes impressions générales ou nous refiler des infos-clés sur certaines étapes.... genre, celles de 40 km compliiquées pour se lôger (je pense notamment à celle qui passe par Caparra sur laquelle on lit ttes sortes de trucs contradictoires.

ruta de la plata

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Bonsoir,

Merci pour ce site météo.

J'ai utilisé http://meteo.fr.be.msn.com pour connaître les minimales en mars et choisir mon équipement.
Les pluies sont assez faibles et augmentent en avril pour culminer en mai.
Cependanten mars certains gués peuvent être tout de même impraticables même en acceptant de se mouiller les pieds !... Cela implique alors de rejoindre la nationale pour profiter de ses ponts
Partir plus tôt impliquerait de subir des minimales plus fraiches encore sans pouvoir être sûr que les arroyos soient mieux franchissables.
Sans doute sont ils prévus pour une pratique plus estivale.
Je préfère personnellement me mouiller les pieds que de faire la queue.
J'ai aussi consulté http://www.wunderground.com/ pour évaluer les vents qui peuvent être importants sur ces étendues sans trop de reliefs. Ils pourraient augmenter la sensation de froid de - 6/7C° ' C'est le max que j'ai lu et ce la nuit !!!
Mais rien de tout cela n'est inquiétant, ce n'est pas la Patagonie !!!

Par contre j'ai une question
Quels sont les jours de fermetures des commerces? Faut il, comme en France, prévoir l 'avitaillement pour les dimanches et lundi ?

Il me reste encore un choix à faire. Prendre un matelas auto gonflable ou non
A priori non, même si je ne compte pas réserver les hébergement à l'avance.

ruta de la plata

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Re bonsoir,

J'oubliais
Au cas où vous ne le connaitriez pas voici le site d'un couple qui l'a fait en deux fois
http://www.stjacques.fr/
Je ne l'ai lu que jusqu'à Salamanque mais ils l'ont complété dernièrement pour la seconde partie.
Attention, je crois qu'il ont fait une variante et ne passent pas par Orenze
A vérifier

En route vers Santiago en Mai

Signaler
dusia
Il y a 8 années
Je citais le guide Rother car je pense qu'il doit etre traduit en français;Pour ma part je partage mon temps entre l'Allemagne et la France et je suis un peu au fait des us et coutumes des deux côtés du Rhin. Pour les avoir pratiqués sur le Camino Francés certains allemands sont en effet détestables. Heureusement que d'autres rachétent les mécréants..........J'ai bien noté de revenir sur le forum à mon retour pour partager mes impressions et les bons tuyaux éventuels. par contre il y aura peut être des trous dans mon périple car je ne dispose que d'un mois et demie et en fonction de ma forme et des conditions du chemin j'ai prévu le cas échéant de prendre le bus. L'an dernier en mai sur le Francés la pluie et la neige nous ayant accompagnés 15 jours durant notamment dans la traversée des monts du Leon les risques de glissades et de chutes étaient nombreux, j'espère une météo plus clémente cette annéee, mais étant seule cette année je ne prendrai pas de risques sur ce tronçon bien moins fréquenté. Mais c'est promis je vous donnerai toutes les infos que je pourrai glaner

Amicalement

...ta question sur le ravitaillement

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années

  • Si tu envisages un matelas... si j'étais toi, je pèserais (!) le pour et le contre. J'ai bien l'impression qu'un matelas autogonflable pèse davantage qu'un de ces matelas bleus en mousse assez courants. Moi aussi, je me demande tjrs si on emporte ou pas un petit matelas; mais je crois que j'opterai pour le moins lourd.

  • D'autre part, un matelas ne peut servir qu'au cas où tu aurais à dormir par terre dans un refuge à cause du manque de places... et je suis prêt à parier qu'en mars, ça ne va pas se bousculer au portillon.

  • Tu t'interroges sur le ravitaillement. Notre expérience sur le Camino Francès nous a montré que Domingo est bien le jour le + compliqué pour la bouffe. En général, on trouve quand même un café pour un sandwiche ou même des restos ouverts. Mais la Via de la Plata est sans doute moins adaptée aux cheminants et je crois bien que le samedi on prévoira un bout de jambon et un quignon de pain pour le lendemain.

  • Tu pourrais aussi envisager d'avoir quelques sachets de bouffe déshydratée pour les alipnistes

  • Sur l

Ruta de la Plata

Signaler
pradette
Il y a 8 années
Parti de Séville le 23 mars 2010, je suis arrivé à Santiago le 30 avril. 4ème arrivée dans cette ville après un périple complet. Ces expériences m'ont permis de me forger certains avis sur les propos tenus dans ce forum. Voila les principaux.

- Guide: De base j'ai utilisé le guide de Gérard du Camino. Le meilleur l'an dernier, le plus récent il venait de sortir. De nombreux compagnons de chemin m'ont demandé de le consulté et l'ont trouvé très bien. Aucun guide n'est parfait mais je considère que celui-ci est le meilleur du moment.



- Longueur des étapes: La fréquentation de ce chemin grandissant, les ouvertures d'hébergements se multipient. Particulièrement en 2010 avec l'année jacquaire, les collectivités ont créé de nouvelles albergues. Dans le sud les albergues de la chaine Alba Plata sont parfois remarquables. Je n'ai eu aucun problème pour faire des étapes à ma main (à mes pieds plutôt!!). Eventuellement je suis sorti du tacé du chemin, ou pris des raccoucis. Effectivement certains guides proposent de très longues étapes, mais il y a des possibilités pour les réduire.



-arriver à Séville. La compagnie aérienne low cost Vuilling dessert l'Espagne depuis plusieurs villes françaises, et permet d'arriver à Séville, éventuellement après une escale. Ce moyen n'est pas plus onéreux que tout autre et bien plus rapide. J'avais regardé le train ou le bus: c'est une véritable expédition.



- météo: en dehors de la pleine période estivale, celui qui qui est certain de la météo est présomptueux. Tout peut arriver. Quand j'ai quitté Séville il faisait 21°C, des conditions idéales pour marcher. A la même date un an plus tôt il faisait 35°C!!



- arroyos: J' en ai franchi une demi douzaine sans aucun problème. Pour certains je me suis déchaussé, solution plus sécurisante que de marcher sur des pierres granlantes.



J'ai pris un très grand plaisir sur ce chemin pendant 36 jours. La varièté des paysages parfois magnifiques, la qualité de l'accueil pour l'instant moins mercantile que sur le camino françés, les rencontres agréables... Mon seul regret être arrivé trop rapidement.

ruta de la plata

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Bonjour,



Merci pour toutes ces infos

J'ai effectivement acquis le guide de G de C qui me semble bien. Un nouveau de Lepère etant sorti et je l'ai commandé pour comparer et surtout parce qu'il est moins lourd.

Pour la longueur des étapes je ne suis pas trop inquiet. .Je desire simplement, faute de non-préparation, une mise en jambe progressive les 1° jours.

J'ai retenu mon vol sur Ryanair. C'est effectivement + économique que le train.

Quant à la météo partant vers le 12 mars, je me prepare au pire avec des multi-couches , pour faire face à des T° basses voire la neige à partir de

Salamanqie et surtout au vent. J'ai également prévu de me mouiller les pieds !!!

J'ai abandonné l'idée de prendre un matelas. Je pense que c'est en fait inutile.à cette saison. L'objectif est de porter autour de 8kg, hors nourriture et eau.

36 jours me paraissent un bon "temps" . Je pars sur la base de 40j et compte m'arrêter durant la semaine sainte pour en profiter

Merci encore

En chemin bientôt

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années
Oui, infos très utiles que les commentaires de ce cheminant.



Alors, avec ce départ en mars, tu vas être notre référence-conseil pour les guides; surtout si tu pars avec le Gérard et le Lepère --- je vais attendre tes commentaires d'après-chemin pour savoir lequel des 2 acheter.



C'est décidé on partira le 1er septembre. Sage décision à propos du matelas.



Je n'ai pas pu finir mon dernier commentaire sur le «problème» (si on peut parler de problème) du ravitaillement le sam.-dim.... Nous avons -- sur le camino francès et sur le chemin d'Arles emporté trois sachets de plats déshydratés qu'on trouve dans les centres de matériel rando-alpinisme... et ils nous ont dépannés les fois où on ne trouvait rien d'ouvert -- y a des trucs assez bons et ça prend seulement de l'eau chaude pour pouvoir être mangé. Et ça pèse 3 fois rien.

Via de la Plata - guide

Signaler
pradette
Il y a 8 années
Une précision concernant les guides: dans celui de Gérard du Camino j'ai , en particulier, apprécé les vraies cartes. En général les autres font figurer le cheminement sur des schémas synthétiques. Sur celui de GC apparaît les cartes au 100000ème disponibles en Espagne. Seul reproche: parfois, probablement pour une question de place, elles sont un peu réduites.

Cheminement

Signaler
pradette
Il y a 8 années
Le cheminement est globalement bien balisé. On peut rencontré quelques ambiguités à la périphérie des grandes villes, une attention particulière permet de s'en sortir. Trois points plus précis (information de mars 2010):

- peu de temps après Cea en direction du monastère d'Oseia des flèches jaunes "sauvages" font sortir du chemin direct. Apparemment elles ont été posées par le patron du bar du village voisin pour que l'on vienne consommer chez lui. Mais vrai problème elles rallongent le parcours d'au moins 4 kms. Ce qui n'est pas négligeable si l'on a déja prévu une longue étape.

- entre Ourense et Compostelle le chemin se retrouve parfois dans les zones de travaux de la contruction de la voie rapide férroviaire. Des modifications de parcours ont été introduites pas forcément bien signalées. Pariculièrement l'arrivée sur Compostelle est pénible.

- après Mérida au bord de l'embalse de Prosperpina, une barrière de travaux barre le chemin. J'ai fait un long détour par la route pour la contourner. Des espagnols rencontrés à l'étape l'ont franchi sans difficulté.



Autre information pour ceux qui cheminent pendant la semaine sainte: l'ambiance est particulièe dans l'Espagne profonde mais attention: tous les commerces peuvent être fermés vendredi et samedi saint. Les espagnols se déplacent beaucoup et font la fête: des hébergement peuvent être complets voir fermés.

reponce a forn our

Signaler
clozades
Il y a 8 années
je compte également prendre la via de la plata le 18 avril 2011 de seville et je pense m'y rendre en bus de montelimar a barcelone et en avion de barcelone a seville c'est ce que j'ai trouve de moins cher 120€ et j'arrive a séville vers 8H le matin (bien pour la visite)
j'ai déjà fait 3chemins différents vers compostelle avec le guide jean-yves grégoire de rando édition sans le moindre problème
pour le sac je ne suis jamais arrivé a faire moins de 14K mais si tu peux faire moins c'est mieux
pour les hébergement pas de souci on en trouve toujour
peut être nous rencontrerons nous sur le chemin ou je serrai avec 2 copains et si tu as d'autres questions !
bonne préparation

les detrournements de parcours

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Merci pour ces infos.
Je serai vigilant et tacherai de ne pas me faire piéger par ces détournements de parcours pour raisons bêtement mercantiles, sauf si j'ai soif !!!!
Je serai à Seville le 12 mars et compte prendre quelques jours pour visiter la ville. Dans ce cas la semaine sainte devrait être sur la fin du parcours. Ainsi les moyens de transports pour rentrer seront redevenus "opérationnels" à mon arrivée à Santiago. Par contre effectivement l'hébergement peut être sera moins facile !!
Au pire je m'arrêterai pour attendre que tout redevienne "normal" Je verrai selon ce qui me sera dit sur place.!

Verin à Santiago

Signaler
franciscala
Il y a 8 années
Je souhaite partir de Verin et faire ainsi un bout de la via de la plata en juillet.
Je ne me suis jamais aventurée sur les chemins de st Jacques.
Je vous remercie pour vos commentaires qui vont m'être utiles.
Je suis "preneuse" de vos conseils, n'hésitez pas...

Forn'Our -- Départ pour bientôt

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années
Forn'Our



Tu vas sans doute partir dans qqs jours si tu prévois être à Séville le 12 mars.



Je te souhaite un joyeux Camino -- et pardonne le tutoiement entamé depuis plusieurs messages, mais c'est dans nos moeurs au Québec, dès qu'on a échangé 3 phrases avec quelqu'un !



J'ai vu qu'il y a une édition du guide Lepère qui est récente (2011) -- comme je vais en France en mai (Marseille), je vais essayer de me le procurer.



Bonne marche, donc... trouves-y ce que tu cherches si tu y cherches quelque chose ou simplement, amuse-toi bien!



Je frétille dans mes chaussures et suis impatient d'être en septembre.



On compte sur toi pour nous faire tes commentaires à ton retour.



Hasta luego.

Réponse à franciscala

Signaler
hurlevent
Il y a 8 années
Salut,

Peut-être devrais-tu lancer un autre forum plus précis avec tes questions particulières, puisque tu dis être «novice» (!) en matière de Camino.



Difficile de te donner des conseils si on ne sait pas de quel ordre tu en cherches.

Ça peut concerner l'équipement, les godasses, la longueur des étapes, l'hébergement, etc.



Je te suggèrerais de fouiller sur le Web ou de commencer par te procurer un guide. Plus haut, dans les échanges, divers guides sont mentionnés. Dont un gratis (mais pas à jour) à télécharger.



Selon ce que je lis sur la Via de la Plata et le Camino Sanabres, il peut faire extrêmement chaud en juillet.

Je serais toi, je fouillerais un peu cet aspect.

Peut-être finalement que ton nouveau forum pourrait s'appeler «La Via de la Plata en juillet » !!!



À plus.

merci Hurlevent

Signaler
franciscala
Il y a 8 années
Effectivement, il faut que je me documente.
Pour le moment, je suis seule et j'ai posté une annonce pour trouver d'autres équipiers.
Je ne veux pas le faire seule donc si je ne trouve pas d'équipiers, je ne le ferai pas.
Certaines personnes vivant dans cette zone m'ont déconseillé de le faire seule, ont ils raison?

retour de la ruta de la plata

Signaler
Forn'Our
Il y a 8 années
Bonjour,

Je suis un peu plus disponible. Le retour est tjrs un peu difficile !!....
Je serai ravi de répondre à tes questions sur la ruta de la Plata.
En résumé le chemin est fort beau, bien que je n'ai que peu de références en ce domaine.
Certaines étapes sont assez plates et peuvent paraitre monotones. Elles peuvent même inciter à les "sauter", à condition d'avoir la forme physique.
L’hébergement en albergues ne pose pas de difficultés particulières même si ce n'est pas mon mode de vie préféré !... Certaines sont fort belles voire luxueuses avec des chambres de 6 lits, d'autres de simples dortoirs à plus de 15. De rares sont plus que rudimentaires et certaines privées sont des arnaques au pèlerin. Je n'ai pris le guide Lepère à defaut que 2 ou 3 fois à leur sujet mais je ne les ai pas tjrs fréquentées et ai souvent eu recours à des pensions (50%) guère plus chères et permettant de rencontrer des locaux.
Le balisage est efficace(hormis 2 fois dans des zones de travaux routiers) à condition de rester vigilant .
Le chemin ne présente pas de difficultés trop importantes. Certaines descentes demandent de la prudence surtout s'il pleut (bâtons recommandés). et certains franchissements d' arroyos peuvent exiger de se mouiller voire même de se dérouter, mais cela dépend de la saison.
En fait rien n'est insurmontable à une seule condition: se ménager pour profiter du chemin qui est parfois splendide.
Je suis à ta disposition

demande de renseignements hebergements

Signaler
krikri63
Il y a 4 années
bonjour, je vois que vous avez fait la via de la Plata en mars, je dois partir le 23 février au départ de Séville, mon petit souci prendre un duvet ? chaud, léger ? à cette période les gites ne sont peut-être pas forcément chauffés si peu de monde ? tous les gîtes étaient ouverts ? merci beaucoup de votre réponse

Quel duvet sur la Plata ???

Signaler
Forn'Our
Il y a 4 années
Bonjour, Je crois me souvenir etre parti avec un duvet chaud. Mon experience depuis fait que je ne pars qu avec un duvet leger Je le complete, si besoin, avec les couvertures proposées par les gites Par contre je me muni d un cheche pour couvrir les tetes d'oreiller et autres (hygiene) Tous les gites etaient ouverts et de facon generale, à part qq rares endroits en bon etat. Les albergues touristiques sont meme assez confortables tout en ne proposant que des dortoirs. Partez sans craintes Pour avoir fait le Mozarabe, le Levante, Le Norte , Le Primitivo, le San Salvador c' est sans doute un des plus beaux caminos Peut etre parce que c etait mon premier. C est de toute facon incomparable avec le triste Frances que j ai croisé quelques fois.   Bon Chemin

remerciements

Signaler
krikri63
Il y a 4 années
merci beaucoup pour vos renseignements, j'ai fait Le Puy Santiago , le GR7 de St Chamond jusqu'en Espagne, GR5 par tronçons, le Gr4 de Grasse au Plomb du cantal, tout cela plutôt au printemps ou début d'automne donc je ne m'inquiétais pas trop pour le froid (parfois à tort!...). mais là je pars le 23 février...si tous les gîtes sont pourvus en couvertures je prendrais donc mon duvet fin car celui en duvet d'oie est un peu plus lourd. pour l'oreiller j'ai une taie très légère à jeter ensuite.
pour en revenir aux chemins parcourus le plus beau pour ma part est le GR7 si vous avez l'occasion de le faire, paysages très variés et personne, le grand calme. encore merci et bons périples.

quel temps en fevrier mars sur la via de la Plata

Signaler
elidonidruos
Il y a 4 années
Bonjour,
J'envisage de partir de Seville pour Santiago vers la mi-fevrier. Quel temps fait-il a cette epoque dans la partie de l'espagne concernee ?
Et uelle frequentation du chemin a cette periode ?
Merci

via de plata en février

Signaler
krikri63
Il y a 4 années
bonjour, j'ai démarré la via de plata depuis Séville le 23 février 2015, je n'ai pas regretté. super belle période des journées à 23° des nuits fraiches. sur la totalité du parcours via de la plata et Sanabres 2 demies journées de pluie...par contre prévoir un bon duvet car l'électricité ayant beaucoup augmentée les hébergeurs économisent pas mal sur le chauffage et on les comprends...je suis partie avec un petit duvet fin j'ai eut froid assez souvent; dans ces cas là on dors avec les vêtements chauds mais cela n'a pas toujours suffit. Bon chemin.

depart fevrier

Signaler
elidonidruos
Il y a 4 années
Merci krikri,
Je pense donc que je vais choisir cette periode pour le depart. Pas de risque de grosse chaleur. Je pars avec un ami rencontre sur le Primitivo en septembre dernier. Pouvez vous nous dire si vous avez rencontre d'autres pelerins lors de votre marche ? Pour ma part, j'ai fait le chemin du piemont pyreneen en 2012 en ayant rencontre 8 personnes. Plus de monde l'annee derniere sur le camino del norte et le primitivo. Mais cela reste raisonnable. Qu'en est t-il pour la via de la plata ?
Et quel guide avez-vous utilise ?
Actuellement pour preparer notre depart, je consulte mundicamino et gronze sur internet. Mais j'aime bien avoir un guide papier sur moi pendant le parcours.
Cordialement

via de plata en février

Signaler
krikri63
Il y a 4 années
rebonjour, j'ai utilisé le topo de Gérard du Camino, il est bien fait, juste un peu dommage qu'il n'y ait pas morceaux de cartes un plus précis et le schéma des dénivelés. Il faudra bien consulter les mises à jours sur son site avant de partir car des auberges ont fermées et sur l'embalse de Alcantara c'est très embêtant, il y a un petit hôtel tenu par des Français qui acceuille principalement les pêcheurs, réserver très à l'avance. En prinicpe il y a toujours eut de quoi se loger en se renseignant bien.
Sur ce chemin je me suis régalé en Andalousie et en Gallice, les autres régions beaucoup de goudron sur les nationales (à cause de déviations pour travaux construction TGV mais pas que...), bords d'autoroutes ou à l'infini dans les labours de cultures intensives sur de grandes pistes.
Autrement très bon accueil, beaucoup d'hébergements pas très cher, un à éviter cause de puces et très sale : Lubian, pas cher 3€ mais avec puces....tout cela après une journée de déviation sur goudron et rallonge de 4km, dommage.
J'ai rencontré d'autres pélerins, Espagnol, Allemands, Australiens, Norvégiens, 2 Françaises dont une à vélo. le soir nous étions entre 2 et 5 dans les hébergements sauf vers la fin car il y avait la semaine sainte donc beaucoup d'Espagnols qui faisait la fin du cheminsur une semaine.
Une des randonneuse Allemande avait télécharger sur son portable un site où elle pouvait suivre les mises à jour au jour le jour mais je ne me souviens plus du nom.
certaines personnes ont pris le départ depuis Cordoba au lieu Séville, à voir ?
il y a aussi le camino Portuges qui parait-il est beau. il peut se prendre depuis l'Espagne par Zamora ou il y a une variante (d'ailleurs faire attention nous avons été plusieurs à nous "planter" ce jour là)
Voilà, voilà.
cordiales salutations

Re: Via de la Plata (et Camino Sanabres)

Signaler
jolepelerin
Il y a 2 années
Bonsoir,
j'ai fait le Camino de la Plata en 2015 et j'ai utilisé le guide de Gérard du Camino. J'ai fait le Sanabres et je vous le conseille, Je suis parti le 24 août de Séville et je suis arrivé le 29 septembre à Saint Jacques. 987 Km en 37 jours. J'étais tout seul jusqu'à Salamanca et peu de pèlerins ensuite. J'ai ramassé des kgs de ceps au cours des étapes près de Puebla de Sanabria.
Il a fait très chaud, j'ai dû bien m'hydrater. Un symbole sur ce parcours, l'arco de Caparra (croisement de 2 voies romaines, péage) . Cette étape peut être coupée en 2, sinon elle fait 42km. Ce que j'ai fait, c'est tout plat. Manger tous les jours du gazpacho Andalou, nourrissant et rafraichissant. A visiter, Merida, Caceres, Salamanca, Zamora, Puebla de Sanabria (avec ses restaurants mycologiques. Buen Camino!

Bons Plans Voyage Espagne

Voyage Espagne

Services voyage