Forum Djibouti

vivre à djibouti

28 réponses

Dernière activité le 14/11/2019 à 21:47 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
bambouseree
Le 20 octobre 2010
bonjour
je part pour une année à Djibouti, je ne suis pas dans un cadre militaire
femme 56 ans prof de yoga, je désir faire des randonnées et découvrir le plus possible la vie locale, j'adore nager mais ne trouve aucun renseignement peut on se baigner sans risque ?
tous les renseignements sont les biens venues
merci

nager sans risque à Djibouti

Signaler
libanito
Il y a 9 années
Oui, bien sur baigner sans risque c possible à Djibouti, sans aucun probleme dans les plages, sable blanc, Dorale, les ils mouchas....c 'est vraiment du merveille..
Pour toute autre information n' hestier à poser, je suis à votre disposition.

randonnée

Signaler
bambouseree
Il y a 9 années
merci pour votre info

si vous avez des renseignements pour la randonnée et le camping sauvage

car j'aimerais faire quelques ballades sans accompagnement de groupe

cordialement

ce sera difficile

Signaler
prunedecythère
Il y a 9 années
Bonjour,



Djibouti est sur la corne de l'Afrique,entre la Somalie et l'Ethiopie, ce n'est pas un endroit très sûr, Campig sauvage ?certainement pas, ni de randonnées toute seule,il fait très très chaud, pas d'eau, il faut être très prudent, ce serait de l'inconscience.Par contre pour les baignades pas de problème.

Les îles sont accessibles par boutres ou vedettes,magnifiques!!!

C'est un pays magnifique.

que du bonheur

Signaler
bambouseree
Il y a 9 années
je serais prudente, merci
je suis impatiente de faire connaissance de se petit bout de terre et de ses habitants, car à l'hunanimité vous semblez tous l'aimer
pour la chaleur aussi vous semblez d'accord!!!!
je prendrais un chapeau (humour)

bonsoir, bonjour

Signaler
libhassan
Il y a 9 années
oui il a raison c est tres dangereux de partir toute seule pour faire des randonnées en plus une femme, mais il existe ausi une petit zoo,tu peux acceder , et tu pouras decouvrir le pays ausi en voiture, à pied sans probleme et en toute securite...



merci

merci à tous

Signaler
bambouseree
Il y a 9 années
merçi pour vos conseils

je part le 11 descembre pour une année normalement

si vous vivez à djibouti peut être aurons nous le plaisir de partager un thé

amicalement sylvie OM

Bon séjour

Signaler
prunedecythère
Il y a 9 années
Nous ne sommes hélas pas à Djibouti.

Je vous souhaite de passer une très très bonne année, soyez prudente et tout se passera bien.

J'ai beaucoup voyagé, habité dans différents pays, Djibouti restera un de mes souvenirs très marquant, de par sa diversité ethnique, sa culture, sa pauvreté qui ne laise personne indifférent, sa géographie, ses couleurs,enfin vous avez comprise, merveilleux.

Bon vent

c'est avec plaisir

Signaler
libhassan
Il y a 9 années
bonjour,



Mais moi je vis à Djibouti et je suis un jeune Djiboutien, et c’est possible que nous partagions le thé amicalement..

d'accord pour le thé

Signaler
bambouseree
Il y a 9 années
bonjour

on se retrouve pour le thé, je vous fait savoir quand je suis en place

à trés bientôt

cordialement

mutation a djibouti

Signaler
chrystelle51
Il y a 9 années
Bonjour,
Mon mari est muté à djibouti été 2011. Je le suis evidemment avec mes 2 enfants qui ont 10 ans et 2 mois. J'avoue que je suis contente de le suivre mais que la vie la bas me fait un peu peur ! vais je reussir a me separer de ma famille et de mes amis pendants 2 ans ? bref, j'aimerai savoir comment ca se passe pour le college ? est il bon ? et est ce que mon bebe ne risque rien au point de vue des maladies ? est on bien renseigné avant le depart par la hierarchie militaire ou est ce qu'il y a des choses a savoir en plus ? merci de vos reponses et a tres bientot.
Chrystelle.

vs etez la bienvenue

Signaler
libhassan
Il y a 9 années
bonsoir



okey ,vs etez la bienvenue et tres bientot

bientôt à djibouti

Signaler
bambouseree
Il y a 9 années
bonjour

j'arrive le 11 descembre à djibouti si parfois je trouve des infos je vous les communique, mais je pense que vous ne devez pas trop vous faire de soucis car il y à beaucoup de femme qui on déjà fait l'experience avec un bébé et vous ne serez pas seul puiqu'il y as aussi l'hopital militaire et toutes les femmes de militaire qui seront surement vous accueilir et vous aider

Muté à Djibouti Ete 2011 Chrystelle

Signaler
toulay
Il y a 9 années
,,Bonjour,
Mon mari est muté à djibouti été 2011. Je le suis evidemment avec mes 2 enfants qui ont 10 ans et 2 mois. J'avoue que je suis contente de le suivre mais que la vie la bas me fait un peu peur ! vais je reussir a me separer de ma famille et de mes amis pendants 2 ans ? bref, j'aimerai savoir comment ca se passe pour le college ? est il bon ? et est ce que mon bebe ne risque rien au point de vue des maladies ? est on bien renseigné avant le depart par la hierarchie militaire ou est ce qu'il y a des choses a savoir en plus ? merci de vos reponses et a tres bientot.
Chrystelle.



Bonjour Chrystelle,
Ne vous inquiétez pas vivre à Djibouti ce n'est pas Koh Lanta! En ce qui concerne le collège il y a l'école de la Nativité jusqu'en 3ie sinon également le Lycée Français Joseph Kessel qui fait collège aussi. 
Sur place il y a une communauté française importante donc vous ne serez pas seule. Il existe des supermarchés tel que Casino. Au point de vue maladie, il faut faire les vaccins obligatoires demandés en France pour ce type de destination et une fois sur place vous aurez l'hôpital militaire français, sinon la pédiatre Acina une femme formidable ( son cabinet se trouve au centre  ville). Il va faire chaud donc il faudra boire beaucoup d'eau et surtout habituer les enfants à faire de même. 
Autre information n'hésitez pas à me les demander.

djibouti pas toujours facile

Signaler
anne lou
Il y a 9 années
Bonjour,

Je vis à Djibouti depuis un an et demi et confirme ce que j'ai lu , à savoir surtout ne pas partir seule faire du camping sauvage, c'est dangereux, et également ne pas se promener seule la nuit en centre ville , il y a des agressions et des vols mais ni plus ni moins que dans les grandes villes en France;

pour le reste les avis sont différents selon les personnes, moi je ne m'adapte pas à la grosse chaleur, et n'arrive pas à trouver de l'attrait à ce pays malgré avoir presque tout visité (il me manque le lac Abbé que je visiterai bientot) , je ne comprends pas l'enthousiasme des gens, cest le désert partout, sec et volcanique, les îles sont jolies mais pas autant que la Corse, la Grèce ou la Croatie, ou la Bretagne, etc... le paysage est très aride, ce n'est pas du tout la savane, et pour le contact avec la population il y a des gens sympas et d'autres moins, et surtout le rapport à l'argent est essentiel car la pauvreté est partout,

j'ai surtout eu l'impression qu'ils s'intéressaient à mon porte monnaie ou alors je ne suis pas tombée sur les bonnes personnes... et la mendicité est partout en ville c'est assez pénible à la fin on ne peut pas donner de l'argent à tout le monde, je ne veux surtout pas être négative mais beaucoup de gens arrivent très enthousiastes et sont déçus mais ne le disent pas, il y a ds bons et des mauvais moments, cest quand même un pays musulman faut pas l'oublier, certains nous considèrent comme des "envahisseurs" , en tout cas on est très diffférents comme mentalité, l'extrême pauvreté fausse un peu les rapports car ils nous considèrent comme étant très riches et qu'on doit les aider en achetant sans arrêt leur marchandise à un prix multiplié par 2 ou 3 , en gros on se fait arnaquer mais cest pareil dans les souks au maghreb, par contre si vous n'essayeéz pas d'entrer en contact avec la population, si vous les ignorez comme font beaucoup et vous contentez de fréquenter les beaux hôtels, faire du bateau et aller sur les îles, là en effet vous serez bien si vous supportez l'extrême chaleur jusqu'à 50° en période chaude , et si vous avez un système digestif bien accroché (moi je faisais une gastro tous les 15 jours , perdu 7 kg, + une salmonellose et une semaine d hopital, ) maintenant ça va mais tout dépend aussi de votre métablolisme, si vous supportez bien la chaleur, faut pas prendre mon cas pour une généralité mais aussi se dire qu'il ya des gens qui ne trouvent pas bien à djibouti, et cest pas une question de vouloir vivre dans le luxe ou ne pas aimer la vie nomade, mais question de gout perso

je prèfère la montagne et un climat plus tempéré voilà tout, en tout cas jespère que pour vous ça sera une bonne expérience





















on re

Quelques réponses

Signaler
Moonflower
Il y a 8 années
Pour répondre à ta première question : oui, on peut se baigner sans risque à Djibouti à condition d'éviter les plages où l'eau est trouble ... Il existe de nombreux coins pour nager : Doralé, Khor Ambado, Sable Blanc, Héron, Îles Moucha et Maskali, Tadjourah, Obock, plages des hôtels Sheraton et Kempinski etc. Dans tous les cas, il faut privilégier les baignades en eaux claires à cause de la raie pastenague, animal paisible au demeurant et inoffensif lorsqu'il ne se sent pas agressé (surtout si on ne lui marche pas dessus). Les requins sont rarement agressifs et sont souvent bien repus à cause des littoraux extrêmement poissonneux (il n'existe pour l'instant que la pêche artisanale et traditionnelle qui ne "racle" pas à outrance les fonds jusqu'au dernier poisson). Les accidents en mer sont très rares et souvent le résultat d'imprudences inconsidérées. La plongée est mondialement réputée dans cette partie de la Mer rouge, les fonds marins sont d'une rare beauté.
Il existe à Djibouti une forte communauté française constituée principalement de familles de militaires et d'expatriés (coopérants ou personnes implantées depuis fort longtemps dans le pays).
La langue officielle est le français parlée parfaitement par la plus grande majorité des Djiboutiens même si le niveau a quelque peu baissé depuis l'arrêt de la coopération au niveau de l'enseignement. Il est un fait indéniable : les Djiboutiens qui ont reçu une pleine éducation primaire et secondaire dans les années 60, 70 et jusqu'à la fin des années 80, ont généralement un niveau académique supérieur à la moyenne française métropolitaine. Les professeurs expatriés de l'époque, à cause des fortes primes offertes et des avantages indéniables du régime d'alors, étaient tous tirés de l'élite du corps enseignant métropolitain avec le plus souvent une agrégation comme passe-droit pour pouvoir prétendre au poste ...
Il est vrai que le pays souffre d'une aridité chronique, qu'il n'existe pratiquement pas d'activités de loisirs comme le cinéma (tous disparus une vingtaine d'année après l'accession à l'indépendance) ou de simples jardins publics. Le tourisme est encore peu développé malgré des sites exceptionnels et uniques en Afrique : Lac Assal, Lac Abhé, forêt du Day ... On pourra toujours trouver d'excellents guides qui vous feront découvrir ce que vous appeler le camping "sauvage" : dormir sous une hutte traditionnelle, dans un campement nomade ou dans des lieux déserts. La criminalité, si elle existe comme partout ailleurs, n'est pas similaire à celle que l'on pourrait rencontrer dans une une grande ville comme Paris, NY, Londres, Bombay, Moscou ... Ici, pas de vols à la tire (extrêmement rares) pas de car-jacking (le vol de voiture n'existe pas à Djibouti, si vous laissez votre portière ouverte, un "voleur" viendra sûrement la visiter tranquillement pour y dérober votre autoradio ou les autres objets de valeurs mais sans aller plus loin, sans défoncer votre porte ...). De même dans les villas ou appartements qui sont en général sous la surveillance d'un gardien privé. En ville, en pleine journée, vous pourrez déambuler dans n'importe quel endroit de la ville : centre, quartiers "populaires", banlieues éloignées etc en toute sécurité même si ces derniers sont officiellement interdits aux européens (par les consulats, autorités militaires et autres ambassades) ce qui me semble être là une grosse erreur d'appréciation et de jugement. Flâner la nuit tardive est à déconseillée quelque soit votre nationalité dans certains quartiers, il existe en effet des maraudeurs venus des pays limitrophes la plupart du temps, qui n'ont pas la même "gentillesse" que celle traditionnellement offerte par les vieilles familles djiboutiennes, ceux-là opèrent le plus souvent aux heures avancées de la nuit et peuvent être effectivement dangereux jusqu'à user de violence pour trois francs dix sous ... C'est rare mais cela peut malheureusement arriver. L'armée américaine nouvellement implantée, si rétive à la mixité et si paranoïaque quand à la sécurité reconnaît que Djibouti est un endroit beaucoup plus calme et "safe" qu'une simple rue de Chicago.
Pour les rapports humains tout dépendra de votre immersion au sein ... de la communauté djiboutienne. Djibouti offre un cosmopolitisme singulier. De nombreuses ethnies cohabitent depuis très longtemps ensemble et en paix : Afars, Issas, Arabes, Issaks, Gadaboursis, Somalis d'Ethiopie et de Somalie, Ethiopiens, Erythréens, Malgaches, Grecs, Italiens, Indiens, Chinois sans oublier bien évidemment les Français ou les nouvelles communautés arrivés récemment au pays : Philippins, Pakistanais ...
On peut toujours tomber sur de parfaits idiots dégénérés, bigots abrutis, arnaqueurs roublards, voleurs sans vergogne et malfrats de profession qui vous feront amèrement regretter d'être venus à Djibouti mais, en règle générale, le Djiboutien dans sa nature la plus noble se révèlera être un vrai seigneur dans l'âme prêt à vous donner sa chemise et sa paire de sandales plutôt que de vous savoir repartir avec une vision négative de lui et de son pays.
Au bout de deux années passées dans ce désert de rocailles, sous un terrible soleil qui fait craqueler le plus épais des vernis mais qui éclaire une voie riche d'expériences humaines, probablement vous rencontrerez une personne dont vous ignoriez jusqu'à présent la véritable existence : vous même. Ici, le personnage qui jouait jusqu'à présent votre rôle en se cachant sous la couche opaque d'une nature superficielle se découvrira au grand jour. Il surgira de la gangue épaisse où la vie à l'ombre d'un confortable modernisme tyrannique l'aura enfoui pour mieux l'anéantir.
Cette phase de découverte de soi-même est dérangeante, troublante, c'est un peu comme sortir de la matrice. Certains préfèreront retrouver le monde d'avant et d'autres en seront à jamais transfigurés, transformés, éblouis.

pas de cas psy

Signaler
bambouseree
Il y a 8 années
bonjour

vous éte trés certainement sympa, vous le seriez plus si vous n'utilisiez pas se forum pour faire votre analyse psy ou alors faite court car vous prenez trop d'espace et vous me gonflée,je suis à l'origine de se forum et ne désire pas y rencontrer des gens qui se prenent la tête, pour l'histoire de djibouti il y a de trés bon livre, je vis içi de puis 4 mois et tout va bien,si vous avez des plans pour des ballades dans le pays ou avez envie qu'on se rencontre j'en serai ravie mais s'il vous plait pas de prise de tête, mon quotidien ne suffit

Quelques visites

Signaler
prunedecythère
Il y a 8 années
Bonjour,



Je vous fait part de quelques visites que nous avons faites et appréciées, peut-être les connaissez vous.

Rejoindre Ali-Sabieh par la piste, y dormir et le lendemain aller aux trois frontières, paysages sublimes, quelques villages.

Toujours Ali-Sabieh, mais en train, ça vaut le détour, typique, de préférence le jour du marché.

Bankoualé, dormir à Tadjourah et re joindre Bankoualé par la piste, très jolis villages typiques.

Bien sûr la forêt du Day, à l'époque il fallait une autorisation, je ne sais pas si c'est toujours d'actualité.

Les îles, incontournables.

J'ai fait de la randonnée, la plus marquante était à partir d'Arta, le chemin <<des chèvres>> jusqu'à Arta plage, magnifique. Mais il faut être accompagné, on peut se perdre facilement.

Il y en a d'autres, ce serait trop long.

Bonne journée

cordialement

Ambado

info ballades

Signaler
bambouseree
Il y a 8 années
merci ambado je vais suivre vaux conceils de ballades je n'ai pas de véhicule mais pour le momment j'arrive à me débrouiller, j'ai toujours voyager sac à dos et on fait toujours des rencontres j'ai fait un petit séjour à obock incontournable, le lac assal et une ballade dans l'oued qui le rejoint, les îles musha aussi, mon budjet est serré mais ça permet de trouver des solutions parfois plus sympa je suis pas trop une adepte du tourisme lambda

a+

la vie a Djibouti

Signaler
wolfverine
Il y a 8 années
bonjour je veux des renseignements sur les locations de maison . les tarifs , je veux aussi le prix des écoles et l assurance santé . pour les personnes qui connaissent bien la vie a Djibouti. pouvez vous me dire tous ce que vous savez .Et pour les enfants les clubs de natation merci

renseignements vie courante

Signaler
bambouseree
Il y a 8 années
bonjour

je n'ai aucune idée des locations des assurances ou autre démarches le mieux serait de contacter l'ambassade ou si vous avez des connaissances dans l'armée elle sont toutes informées

désolée

Location de maisons, écoles ...

Signaler
Moonflower
Il y a 8 années
,,bonjour je veux des renseignements sur les locations de maison . les tarifs , je veux aussi le prix des écoles et l assurance santé . pour les personnes qui connaissent bien la vie a Djibouti. pouvez vous me dire tous ce que vous savez .Et pour les enfants les clubs de natation merci

Pour louer une maison il faut savoir d'abord dans quel quartier vous désirez habiter : Héron, plateau du Serpent, Gabode I, Gabode IV, Cité Aviation, Ambouli ...

Pour une villa dans quartier très résidentiel comme le héron, il faut prévoir entre 200,000 et 350,000 Frs Djibouti (je vous laisse convertir en euros ou en dollars). Gabode, Aviation ... on peut trouver une villa F5 (avec groupe électrogène) entre 130,000 et 185,000 DJF. Ambouli est encore sous le coup d'une interdiction (à cause de l'inondation de 2004) mais le lit de l'oued a été dernièrement consolidé et l'on peut trouver des villas (F4/F5) pour moins de 100,000 FDJ et plus de 200,000 ! En centre ville il existe des petits appartements/studios pour moins de 80,000 DJF mais il vous faudra passer par un "Dillal" (une personne spécialisée dans la recherche d'appartements et de villas).
Pour l'école il existe l'école de la nativité et l'école F. Dolto (consultez leur site). Les frais d'écolage de l'école Dolto reste quand même plus élevé que ceux de la Nativité mais on dit que l'enseignement dispensé y est plus sérieux. L'école Dolto est laïque tandis que l'école de la Nativité est sous tutelle de la mission catholique à Djibouti.

Pour l'assurance santé, si vous voulez conservez la fameuse "sécurité sociale" il faut faudra vous affilier à la Caisse des Français de l'Etranger (la CFE) pour une cotisation trimestrielle. Consultez là aussi le site.
Pour les clubs de natation vous devrez vous inscrire aux clubs sportifs (cotisation annuelle modeste) de la base aérienne et ainsi bénéficier d'une piscine couverte et assez bien entretenu et surtout gardé par des Maîtres Sauveteurs. Vous avez également, au moyen d'une cotisation assez onéreuse, la possibilité d'utiliser les luxueuses nstallations de l'hôtel Kempinski (mais la piscine n'est pas gardée).
La grande originalité à Djibouti reste les domestiques : tout le monde ou presque, et je parle des familles djiboutiennes même les plus modestes, a la possibilité d'avoir une ou deux femmes de ménage avec également un gardien (si vous louez une villa).
Tarifs européens : entre 30 et 40,000 DJF, tarifs djiboutiens : 12,000 à 15,000 DJF).

Voilà.

Bravo Moonflower

Signaler
travellingman
Il y a 7 années
Morceau d'anthologie, digne d'un écrivain , rare de nos jours!

Donne à manger à un chien...

Signaler
geris34
Il y a 7 années


"Donne à manger à un chien, il te ch... dans la main."
Ça n' est pas un proverbe Djiboutien mais voila ce que m' inspire votre réponse à Moonflower, dont je salue au passage l' effort pour apporter une réponse très complete et pertinente.
Mais je m' échappe du fil de discussion, pardon.

Re: Quelques réponses

Signaler
Patrick-Ducastel
Il y a 1 année
Bonjour, en quelle année avez vous vécu sur el territoire, car j'ay ai vécu dans les années 76 et + et n'en ai pas tout à fait les mêms souvenirs. pays que j'ai , par ailleurs, adoré! J'en aprle très souvent mais au vu de ce qu'il est devenu, je ne veux pas y retourner!  Se baigner, sans risque ? Non,il faut enseigner qu'il existe des risques, il faut être prudent, entre autres! Cordialement.
Date de l'expérience : 01/06/1976

Re: vivre à djibouti

Signaler
Severine-Bouquin
Il y a 1 mois
Bonjour 
nous arrivons l'été prochain à Djibouti. J'aimerai vous poser quelques questions 
merci 
Date de l'expérience : 14/11/2019

Re: vivre à djibouti

Signaler
Chemseick
Il y a 1 mois
Oui, sur quoi voulez-vous etre renseigné?

Re: vivre à djibouti

Signaler
Severine-Bouquin
Il y a 1 mois
,, Oui, sur quoi voulez-vous etre renseigné?


 
Nous arrivons fin août début septembre pour la rentrée scolaire de mon fils de 6ans. Comment sont les écoles ? J ai une petite fille qui aura 1 an 1/2 est ce que la chaleur en septembre est plus supportable ? Y a t il des activités (poterie yoga en ville ) 
la propreté en ville ?que faut il visister  Merci beaucoup 
Date de l'expérience : 14/11/2019

Re: vivre à djibouti

Signaler
libhassan
Il y a 1 mois
On est la pour vous répondre à tous vos question si besoin je suis un "dilal " spécialiste a la recherche de location de maison.
Merci 

Bons Plans Voyage

Voyage Communauté Routard