Forum Midi-Pyrénées

vivre dans le midi pyrénées : l'accueil?

5 réponses

Dernière activité le 07/11/2010 à 10:10 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
cheesy
Le 01 septembre 2010
Bonjour à tous,



Avec la volonté d'aller vivre ailleurs que dans ma normandie natale et après plusieurs voyages en france, mon coeur balance toujours pour cette région si belle, avec ses qualités culinaires, climatiques, paysagères, de proximités, etc...



Maintenant je me pose quelques questions pratiques, notamment une : l'accueil...



De la ou je suis (le NORD pour vous) j'entend beaucoup d'échos négatifs de personnes ayant voulu s'installer dans ce joli SUD... Il semblerait que l'accueil ne soit pas forcément au RDV, que les nordistes soient mis de côté un peu traités comme d'arrivistes... les plus décus ont relevés qu'ils avaient l'impression de voler le soleil des gens du sud... Des connaissances habitant TOULON (certes une autre région) n'ont, en 5 ans d'immertion, réussi qu'a fréquenter... DES NORMANDS et BRETONS...

bref, des propos qui ne tiennent pas de moi mais qui me poussent à la reflexion...



Alors de la ou vous êtes : étrangers de la régions qui s'y sont intégrés, ceux pour qui ca n'a pas marché, les natifs, les voisins... Comment vous percevez vous dans le midi pyrénnée? Quell département priviligériez vous que ce soit pour l'emploi, le logement, la qualité de vie, le relationnel,...?



Je reconnais préférer les villes moyennes, comparables à LIBOURNE en GIRONDE, EVREUX en normandie, DRAGUIGNAN dans les alpes, ST MALO en BRETAGNE, MILLAU, SARLAT, AGEN, CASTRES... Que me conseilleriez vous?



Pour parler brièvement de moi, je travaille dans l'immobilier et mon conjoint est éducateur, nous avons 24 et 29 ans sans enfants, aimons sortir et tenons énormément à une vie sociale épanouie... alors d'ou mon inquiétude pour l'accueil ;)

De l'intégration dans une région

Signaler
Toulonnais
Il y a 10 années
Bonjour.



Je me permets d'intervenir concernant deux choses.



La ville de Draguignan, bien qu'un peu en altitude ne se situe pas dans les alpes mais dans le Var.



Par ailleurs, il y a à Toulon des habitants originaires de toutes les régions du monde.

Les Bretons, fort nombreux, vivent parfois en vase clos non pas à cause de leur origine mais parce que ce sont souvent des marins et que les marins ont tendance à vivre en communauté, notamment dans le quartier du Mourillon.



Je suis Toulonnais et ma compagne est née en Belgique.

Je peux vous assurer que l'origine n'a aucune conséquence sur les relations, surtout dans les grandes villes.

cela rassure

Signaler
cheesy
Il y a 10 années
Merci pour votre réponse,



Cela rassure de lire que l'ouverture d'esprit est la même peu importe la région enfin surtout en ville...

Je ne raportais que des ouï dire de personnes n'ayant pas eu de bonne expérience...

Après nous sommes je pense tous les mêmes, en normandie les parisiens n'ont pas bonne presse, en bretagne ou en corse il vaut mieux étre orginaire de la région... mais ce ne sont que des généralités et votre réponse me le confirme.



C'est aussi pour cela que je vise une ville moyenne : je ne me plairait pas dans une grande agglomération mais je pense que les villages sont assez nationalistes (est ce le bon terme? lol)



Merci encore

toulouse de l'est

Signaler
valmy31
Il y a 10 années
Midi pyrénées:



- la qualité climatique n'est pas si géniale que cela. Les nouveaux arrivants sont souvent déçus. En France, il n'y a que la côte d'azur (+ Corse) qui a vraiment un bon climat.

- Vie sociale + aimer sortir: j'ai du mal à juger les petites villes parce que j'habite Toulouse et je ne me souviens pas avoir eu des difficultés à m'intégrer. La vie est bien sur totalement différente de là ou je venais mais je me suis bien adapté.



Les villes citées - avec des avis qui n'engagent que moi:

- Sarlat: c'est très joli mais un peu à l'écart et vraiment tout petit.

- Castres: c'est aussi une petite ville un peu à l'écart de tout. La population a tendance à quitter la ville pour rejoindre Toulouse.



Donc sur ces deux villes, je ne vois pas bien comment vous aller faire par rapport à votre critère : "aimer sortir". Mais à petite échelle, la "vie sociale" est probablement plus facile à intégrer.



Je choisirais plutôt les 2 autres:



- Millau et Agen sont des vraies villes moyennes, bien placées sur les axes autoroutiers. Millau a probablement un climat un peu plus rigoureux qu'Agen.

Millau est plus dirigé vers la mer (et Montpelier). Agen est à mi chemin entre l'Ocean (Bordeaux) et Toulouse.



Si vous avez un jour des enfants, la vie étudiante est très concentrée à Toulouse. Et si vous aimez sortir, il peut être intéressant d'habiter pas trop loin de Toulouse.

Dans ce cas, il vaut mieux viser Montauban ou Albi et se faire des virées à Toulouse.



Dans tous les cas, l'emploi est très concentré à Toulouse.

mon expérience

Signaler
enorafromtoulouse
Il y a 9 années
banlieusarde à la base (94) j'ai attéri a Lezat d'abord (09) au sud de toulouse, dans un hammeau on mes seuls contacts étaient ma petite voisine adorable qui me vendait ses poulet...
Pas de tel qui captait, pas de net, pas de télé...bref, une collocation (avec une educ tiens!) dont je suis aprtie au bout de 4 mois...Pas gardé contact
POur CAlmont....au dessus d'une boulangerie, plus de vie car un village mais toujours pas d'amis si ce n'est la boulangère avec qui on se racontait nos vies....
Je me suis inscrite sur un site pour faire des sorties (je craqauis c'etait ça ou je rentrais a PAris)...Et là
j'ia recontré des dizaines de personnes, fait des trucs inimaginables (aller a une soiree avec 150 nanas j'en conniassais pas une!!)...Je me suis éclaté...

Bon après plus de trois ans ici, je suis en couple depuis trois ans, j'ai pas gardé contact avec les gens du site car beaucoup de cas sociaux(enfin aller, deux toris personnes avec qui j'ai quelques contact ponctuels). Mes seules relations sont celle du boulot, des différentes boîtes ou je suis passée...Pas de vrais Toulousains dans mes contacts....mes voisin c'est meme pas la peine tu leur dit bonjour ils répondent pas.

maintenant je nuance aussi je suis a une tranche d'âge pas evidente (30 ans) pour rencontrer des gens et surtout : mon copain est un solitaire donc pas de contact de son coté, il n'est pas originaire de larégion non plus)....
Après je pense qu'on ne se fait pas des amis en deux jours, que ça prend du temps...et que c'est une région si belle et au carrefour de tout que je ne repartirais pour rien au monde....

Pour les amis je me dis que ça viendra....
J'ai aps trouvé les Toulousain plus c0ns que les autres (j'hésitais entre la cote du coté de Nice et ici, j'ai bien choisis)....


ALLER VIENSSSSSSSS
:-D

Assez invivable relationellement il faut le reconnaître

Signaler
Antlia
Il y a 9 années
J'y suis depuis 1986, d'abord professionnellement (je tenais une boutique d'informatique) puis personnellement dans la banlieue sud de Toulouse.



Il faut savoir qu'avec le toulousain moyen il y a (généralement) une amabilité de contact, mais ça s'arrête là, à la première couche superficielle. Impossible d'aller plus loin. La raison est toute simple : pour ces braves gens et pour pasticher Céline "entre la famille et la télévision il n'existe rien, rien, c'est le vide". Observable par le vide des rues dans la plupart des patelins. Comparés à leurs homologues espagnols il n'y a pas photo. Même les mômes ne sortent jamais du pavillon familial. J'ai essayé de contacter des clubs hobbistes sur des sujets qui m'intéressaient, technique classique d'approche relationnelle à partir d'un plus petit dénominateur commun, mais je n'ai rien trouvé qui me corresponde (informatique, navigation, parce que les clubs de foot, ce n'est pas mon truc).



Donc ça fait 20 ans que je suis dans le coin, pas un seul contact de copinage (n'ayant aucune attache familiale dans le coin). Bon, je ne suis pas un extraverti féroce et je ne saute pas sur les gens, mais je ne suis pas un ours non plus, enfin il me semble. Sûr qu'à ce degré on se demande si ce n'est pas chez vous que se situe le problème. Seulement voilà, quand je suis dans un tout autre patelin, à part le problème linguistique, des contacts et du copinage, j'en ai plein. Au Maroc, du sud, par exemple. On ne peut pas dire que les marocains ne sont pas "familles", mais ce sont des familles ouvertes et si on copine avec l'un on devient l'ami de la famille. Alors que chez le toulousain de base si on ne fait pas partie de sa famille on ne peut pas être un copain.



Analyse partagée y compris par un toulousain (boucher de son état dans mon patelin) qui avait passé son service militaire dans le Nord (une resucée de "Bienvenue chez les Ch'tis") et, quand il est revenu au pays, il a senti la différence. Même analyse chez mon équipier lyonnais et quelques autres de passages qui m'ont confié leurs impressions.



Consolation : la nature avoisinante est très belle, on y est vite, le climat est bien meilleur qu'en région parisienne et la mer n'est pas très loin.









.

Bons Plans Voyage Midi toulousain - Occitanie

Voyage Midi toulousain - Occitanie

Services voyage