Forum Corse

Expérience du GR 20

20 réponses

Dernière activité le 29/05/2019 à 12:23 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
clara74
Le 11 août 2010
Qui sur ce forum à déjà fait le fameux GR20 ? Quels en sont les ressentis ?
merci d'avance

Pour la partie Sud...

Signaler
Yannoche_
Il y a 10 années
Bonjour,
J'ai fais la partie Sud en juillet 2008 (Vizzavone à Conca) censément la plus ensoleillée.
La première leçon enseignée par ce GR, c'est qu'on ne plaisante pas
avec. Je m'explique: dans la journée il est possible marcher sous un
soleil éclatant, puis de finir la journée sous des vents battants et trés
humides. Les conditions sont trés variables. Le terrain est aussi trés rocailleux, même si le Sud présente quelques passages apaisant (Vizzavone/Capanelle ou Asinau/Conca)).


Bien équilibrer son sac et éventuellement avoir 2 cannes de marcheurs c'est une bonne idée.Il y'a des étapes à étudier pour bien les entreprendre: les cols Usciolu/Asinau, la descente avant le refuge d'Asinau.

J'étais agréablement surpris par le nombre de sources trouvé, plus d'une source par jour en fait en plus des refuges. Un régal.
Je crois que je vais retaper cette année... Bon courage à vous!

des renseignements

Signaler
clara74
Il y a 10 années
Merci beaucoup pour tout ces renseignements ! Combien de jours avez-vous mit pour faire la partie sud ? Le sentier est-il bien marqué ou peut-on se perdre facilement ?
Cordialement

Expérience GR20

Signaler
michele87
Il y a 10 années
Bonjour Clara,



Avec mon ami, nous avons fait le GR20 en septembre 2000 en entier sur 16 jours dans le sens Nord Sud avec portage de la nourriture et nuits en refuge.Je crois que depuis quelques années on peut trouver des repas en refuge ce qui allège d'autant le sac.



Le GR20 est connu pour être assez difficile, mais en démarrant tôt le matin (vers 7h -7h30) ça nous permettait d'arriver vers 13 h au refuge et de prendre le temps de se reposer, laver le teeshirt. C'est un parcours magnifique et pour un randonneur : incontournable !!!



En septembre on évite la chaleur de l'été, quoique souvent en altitude, il est nécessaire d'emmener une polaire.



Bon voyage si vous vous décidez.

GR rapide

Signaler
Yannoche_
Il y a 10 années
La chantier est trés bien balisé, néanmoins il est important d'avoir une carte topographique afin de visualiser la somme d'efforts nécessaire pour le jour prochain, de plus en cas de brouillard, il convient d'être trés prudent. On trouve aussi des manuels qui détaillent chaque étape (notamment les montées et descentes du jour).
J'étais trés en forme à l'époque et je suis parti seul. Par contre il m'est arrivé de faire de grandes portions de route avec d'autres randonneurs trés sympas. Ca n'est évidemment pas une bonne option de partir seul, ce GR est vraiment éprouvant, j'ai doublé deux fois les étapes (donc 4 jours pour la moitié du GR20).
L'important dans cette épreuve, c'est de trouver son rythme, il vaut mieux doubler des étapes quand on a déjà quelques jours de marche et un bon souffle bien en place. Enfin le GR c'est une telle éclate visuelle, qu'il est bon de prendre son temps et s'en mettre plein les mirettes :).

Pensez à prendre un bon sac à dos (qui laisse le dos respirer, avec gourde intégré), à moins d'être riche, ce sera vous la mule, alors autant que la tâche vous soit facilitée! ;)

Quand prévoyez vous votre expédition?

GR tout confort

Signaler
Yannoche_
Il y a 10 années
Oui comme le dit Michele87, les refuges sont trés bien fournis et vendent des aliments de première nécessité. Mention spéciale au refuge d'Usciolu où le patron avait un stock de fruit frais succulent: pastèques, melons, oranges, pommes et autres victuailles. Carton rouge à Asinau par contre.
Il est maintenant presque possible de faire le GR sans tente en dormant en refuge: pour cela il vous faudra finir les étapes rapidement (1er arrivé = 1er servi). Par sécurité pour les jours de baisse de forme, mieux vaut avoir une petite tente sous la main...
Les refuges produisent aussi un espace de restauration pourvu de bouteilles de gaz, et d'eau douce, bref c'est presque l'hotel quoi :)


PS: désolé pour le multipost.

course au refuge ?

Signaler
michele87
Il y a 10 années
C'est toujours la course au 1er arrivé ? Remarquez que ça oblige à sortir du sac plus vite le matin....



Je croyais avoir vu à une émission que l'on pouvait réserver les refuges, maintenant. Ca serait tranquillisant car nous sommes partis avec seulement un petit sac à viande en polaire (fine) et avions un peu la hantise de dormir dehors....



Pour la nourriture nous avions fait un dépôt à l'hôtel du col de Vergio et un autre à l'hôtel de Vizzavona comme ça nous n'avions que les repas de 5 jours à chaque fois.



Bonne soirée.

merci pour toutes ces infos !

Signaler
clara74
Il y a 10 années
Merci à tous pour vos réponses !

Yannoche ,je comptais entreprendre le GR20 à la saison prochaine mais il me semble nécessaire vu vos expériences respectives de repousser cette expérience d'une année et par conséquent de m'y mettre en 2012 car cette rando à l'air très éprouvante autant physiquement que mentalement !
Où puis-je trouver des livres ou topos guides dont vous parlez dans votre post ?
Il est très intéressant de voir qu'il ne faut pas trop trop compter sur les refuges ...je prendrais donc une tente avec moi ,du haut de mes 45kg je serai cachée par mes sacs lol .
Effectivement partir tout seul n'est jamais une bonne idée en montagne en même temps vous avez eu ce privilège qui est de ne pas supporter quelqu'un 24h/24 7j/7 pendant 15 jours de suite =) Au lieu de tester les couples sur l'île de la tentation ils devraient le faire sur le GR20 lol =D

La motivation avant tout!

Signaler
Yannoche_
Il y a 10 années
@Michèle: Oui en 2008 c'était le cas.

@Clara: Oui faut relativiser un départ en solo, mais ça dépend surtout de votre expérience. Vous semblez venir de Haute Savoie, par là-bas il y'a moultes monts à gravir et sentiers à défricher :D
Bref si vous êtes aguerrie, le GR20 peut aussi être l'occasion de rencontrer des compagnons de marche.
Quand à la difficulté, oui il faut quand même de l'endurance, donc il faut se connaître et savoir accepter ses limites parfois.
A plus!

Perso je pars en Corse mardi prochain et je crois que je vais me faire plaisir avec une bonne tranche de GR20!

la haute-savoie

Signaler
clara74
Il y a 10 années
Certes en Haute-Savoie il y a moultes monts et buttes à gravir lol mais ce n'est pas dans le même style que la Corse, il y a très peu de rando sur de la caillasse par chez moi =)

Bonnes vacances Yannoche ! ( rouuuuu il y a comme une petite larme qui me coule tellement la Corse me manque et que je suis à la limite d'être jalouse =D ) lol

refuges GR 20

Signaler
annick50
Il y a 10 années
@MICHELE

je confirme, en 2010 malgré les réservations obligatoires (depuis 2009) payables d'avance et malgré un joli coupon de confirmation à présenter aux gardiens des refuges, les 1ers arrivés sont les premiers servis. Pour notre part nous avons dû abandonner trop rapidement mais le mauvais temps et la difficulté nous ont sagement raisonnés, et de ce fait nous avons perdu toutes nos réservations !

de la pure arnaque. Les gardiens nous ont confirmés qu'ils étaient obligés de nous "mettre à l'abri", donc inutile de réserver. Ils fournissent des tentes,.Nous avons eu des échos à Vizzavona, certains ont couché dans la cuisine et dans les couloirs, et c'était en Juin !

vraie arnaque

Signaler
michele87
Il y a 10 années
Effectivement c'est de la vraie arnaque !! c'est juste pour faire entrer de l'argent dans les caisses, comme presque 1 personne sur 2 abandonne avant la fin, c'est tout bénef pour eux.



En 2000 dans le petit refuge de l'Onda il y a même une personne qui a dormi sur la table par manque de place....



Mais, bon porter la tente et un duvet chaud en plus ça fait du poids.



En juin vous n'avez pas eu de passage de névé ?



Bonne fin de journée

gr 20 impressions

Signaler
annick50
Il y a 10 années
à michèle 87

Malheureusement après une chute (sans gravité) nous n'avons fait que 2 étapes 1/2 ! et le mauvais temps nous a sagement dit d'arrêter. Donc à mon grand regret, pas d'expérience de névé, mais après m'être remise moralement, nous sommes allés sur Vizzavona et Corté où nous avons retrouvé la pluie 3 jours sur 7, mais nous nous sommes fait plaisir dans sur Asco, Tavignano, la Restonica, Melo, Capitello et de là nous avons pu voir le grand névé qui restait sur la brêche de Capitello (nous avons pu voir du lac aux jumelles) Je n'ai pas honte de dire que nous avons dû abandonner, mais j'ai des regrets qui j'espère s'estomperont. J'invite ceux ou celles qui ont eu de grosses difficultés à le dire, ça peut rendre service. J'ai plus de 60 ans et comme je l'ai dit précédemment il faut être humble devant la montagne, elle nous le rendra !nous visons en 2011 le mare à mare nord, et si vous avez des impressions à nous donner, merci; Pour nous situer, nous avons fait le mare e monti en 2009 et ça s'est très bien passé.

aucune honte

Signaler
michele87
Il y a 10 années
A Annick



Il n'y a aucune honte à abandonner surtout sur un sentier somme toute assez "hard". En 2000 je n'avais que 48 ans et je crois qu'aujourd'hui je ne m'y risquerais pas ....D'après les statistiques seulement 1 personne sur 2 va jusqu'au bout. Maintenant je me limite à des randos de 4h par jour.



L'an dernier nous sommes allés au Pérou et j'ai "calé" en remontant d'un Canyon au dessus de 3000 m d'altitude et j'ai fini sur une mule, je n'étais pas très fière de moi mais ça m'a permis de diminuer mes prétentions en rando.....



L'essentiel c'est de profiter de la vie et de goùter tous ces beaux paysages.

encouragement pour annick ! :)

Signaler
clara74
Il y a 10 années
De toute façon je pense que en ce qui concerne ce sport de montagne il n'y a jamais de honte à avoir au contraire ! Très peu gens peuvent se flatter d'avoir sans cesse repousser leurs limites , tester de montagnes toujours plus hautes,des randos toujours plus dures.Surtout que c'est un sport qui demande à ce que l'on s'adapte à la nature,faire avec une météo variable.Il n'y a donc pas QUE les performances physiques qui rentrent en ligne de compte ! Et à vos âges respectifs je vous trouve tous extraordinaires tous autant que vous êtes ,surtout vous mesdames !
N'oublions pas que les 3/4 des touristes qui vont en Corse ne savent que parlez des plages de la Kallisté,échanges presque inculturels sur ce forum et vous ne savez pas combien ça me fait plaisir de partager mes futures ambitions avec des gens qui ont un jour eu cette même idée ,qui ont prit leur courage à deux mains et qu'ils l'ont fait ! Vous avez tout mon respect !!!
N'ayez pas de honte à avoir car vous pouvez être extrêment fier !

ces chers GR DE CORSE

Signaler
annick50
Il y a 10 années
merci beaucoup Clara. Ce message me va droit au coeur et vous savez pourquoi :

bon week-end dans votre belle haute-savoie où j'ai fait mes débuts de randonneuse (st gervais)

merrci, merci

Signaler
annick50
Il y a 10 années
merci Clara, merci Michèle,

J'ai 62 ans bientôt, je n'ai pas honte, mais un énorme regret car je pensais pouvoir le faire. Tant pis mais comme vous dites l'essentiel est de se faire plaisir et d'être modeste quand il le faut ; Il faut que je digère ça et des messages comme les vôtres me font du bien. J'arrête car les larmes d'émotion me montent.
Bon week-end à toutes les 2 et vive les randonnées, et merci à la Corse pour ses splendides paysages . J'espère pouvoir vous donner des nouvelles l'année prochaine au retour du mare à mare nord !.

GR20 en Bivouac fin septembre

Signaler
ObiwanGrégory
Il y a 3 années
Il est tout à fait possible au niveau des conditions météo, des ravitos et des refuges de faire le circuit  fin septembre, en bivouac
Sur 11 jours, 1 matinée de pluie et un peu de brouillard, mais sinon, un soleil généreux.
Les températures sont correctes avec un pull ou une veste coup- vent, en short ou en pantalon fin.
Il y a du vent en altitude par contre. Et baigner dans les rivière est possible mais pas agréable.Le Bivouac est interdit sur tout le GR20. On comprend vu l'affluence en été, pour gérer les secours. En fin de saison, nous voulions être tranquille et économiser un peu nos sous. Nous avons opter pour un maximum d'autonomieJe tiens a préciser que nous avons porter la plus grande importance à  ne laisser aucuns déchet sur notre passage. Ni mouchoirs en papiers, ni sachet de thé, aucune pelure de fruit, et le papier toilette enterré pour limité l'impact visuel. C'est pas le cas de tout le monde, peut-être la raison d'un règlement de plus en plus strict.
Pour l'eau, nous en prenions aux sources ou aux dernier refuge devant lequel nous passions. Attention, lors de passage tardif en fin d’après-midi, le gardien peut vous questionner sur l'endroit où vous compter dormir. Soyez discretPour la nourriture, autonome pour 4 jours maximum, il est possible de se ravitailler dans des épiceries sur le parcours. Mais les prix sont scandaleux.Attention, si  certains refuges sont encore gardés, ça ne signifie pas qu’il y ait encore toujours de quoi se ravitailler. 
Pour avoir un bulletin météo précis, faut rêver, rien à Calenzana (mairie pauvre en infos), rien aux différents hôtels ou gîtes (les gérants m’ont tendu la météo du journal local…).

Bonne Rando, ça vaut vraiment le coup !! Laissez la nature propre… Les étapes :Voiture laissé sur parking Leclerc à Porto Vecchio, bus 25€/pers jusqu'à Casamozza, puis Stop jusqu'à Calenzana facilementJ0 à Calenzana, Bivouac à 5 min du départ, avec eau sur la place de la mairieJ1, bivouac à la bergerie en ruine 30 min après le refuge (sanglier font débouler des pierres la nuit)j2, bivouac au lac Muvrella, ravitailllement à Asco, à l’hotel à 50m du refuge (pain, pâtes, biscuits, céréales…).J3, Bivouac  à la bergerie de Ballone, 30min après le refuge de Tighjettu (étape longue !!)j4, bivouac à la bergerie d'E radule sans gardien, mais un type patibulaire à cheval nous a raqueter de 7€/pers à 19h (planter la tente plus tard).J5, bivouac possible au dessus de Manganu à 30min au dessus, mais temps menaçant, bivouac au refuge encore gardé, sans eau chaude, gardien sympa.J6, étape doublé pour Onda sans gardien (pietra piana encore gardé), prendre eau à la zone de bivouac en dessous du refuge. Une variante est possible par les crêtes après Pietra Piana, on a suivi le GR20 avec de superbes piscines naturelles… sans regrets (vallée du Manganellu).J7, camping de Vizzavona, 7,50€/pers avec eau chaude et épicerie.J8, étape doublé pour Prati sans gardien (punaises de lits), départ 6h45 et arrivé à 18h00, sans traîner.J9, refuge d'Usciolu encore gardé, nous l'avons passé et bivouaquer après les crêtes, en forêts avec source potable inscrite sur la carte IGN.J10, Bivouac 5min après la bifurcation de la Via Alpina et du GR20 (vent fort) 1h après le refuge d'Asino qui à cramé, et il n'y a rien pour s'abriter.J11, départ à 7h30, via Alpina facile, arrivé à Conca à 16h30, navette pour Poto Vechio à 45€ pour 6pers (7,5€/pers)Le guide rouge Rother donne tous les emplacements de bivouac sauvage possibles.Bonne Rando, ça vaut vraiment le coup !! Laissez la nature propre…

Bivouac fin septembre

Signaler
ObiwanGrégory
Il y a 3 années
Il est tout à fait possible au niveau des conditions météo, des ravitos et des refuges de faire le circuit  fin septembre en bivouac
Sur 11 jours, 1 matinée de pluie et un peu de brouillard, mais sinon, un soleil généreux.
Les températures sont correctes avec un pull ou une veste coup- vent, en short ou en pantalon fin.
Il y a du vent en altitude par contre. Et baigner dans les rivière est possible mais pas agréable.Le Bivouac est interdit sur tout le GR20. On comprend vu l'affluence en été, pour gérer les secours. En fin de saison, nous voulions être tranquille et économiser un peu nos sous. Nous avons opter pour un maximum d'autonomieJe tiens a préciser que nous avons porter la plus grande importance à  ne laisser aucuns déchet sur notre passage. Ni mouchoirs en papiers, ni sachet de thé, aucune pelure de fruit, et le papier toilette enterré pour limité l'impact visuel. C'est pas le cas de tout le monde, peut-être la raison d'un règlement de plus en plus strict.
Pour l'eau, nous en prenions aux sources ou aux dernier refuge devant lequel nous passions. Attention, lors de passage tardif en fin d’après-midi, le gardien peut vous questionner sur l'endroit où vous compter dormir. Soyez discretPour la nourriture, autonome pour 4 jours maximum, il est possible de se ravitailler dans des épiceries sur le parcours. Mais les prix sont scandaleux.Attention, si  certains refuges sont encore gardés, ça ne signifie pas qu’il y ait encore toujours de quoi se ravitailler. 
Pour avoir un bulletin météo précis, faut rêver, rien à Calenzana (mairie pauvre en infos), rien aux différents hôtels ou gîtes (les gérants m’ont tendu la météo du journal local…).

Bonne Rando, ça vaut vraiment le coup !! Laissez la nature propre… Les étapes :Voiture laissé sur parking Leclerc à Porto Vecchio, bus 25€/pers jusqu'à Casamozza, puis Stop jusqu'à Calenzana facilementJ0 à Calenzana, Bivouac à 5 min du départ, avec eau sur la place de la mairieJ1, bivouac à la bergerie en ruine 30 min après le refuge (sanglier font débouler des pierres la nuit)j2, bivouac au lac Muvrella, ravitailllement à Asco, à l’hotel à 50m du refuge (pain, pâtes, biscuits, céréales…).J3, Bivouac  à la bergerie de Ballone, 30min après le refuge de Tighjettu (étape longue !!)j4, bivouac à la bergerie d'E radule sans gardien, mais un type patibulaire à cheval nous a raqueter de 7€/pers à 19h (planter la tente plus tard).J5, bivouac possible au dessus de Manganu à 30min au dessus, mais temps menaçant, bivouac au refuge encore gardé, sans eau chaude, gardien sympa.J6, étape doublé pour Onda sans gardien (pietra piana encore gardé), prendre eau à la zone de bivouac en dessous du refuge. Une variante est possible par les crêtes après Pietra Piana, on a suivi le GR20 avec de superbes piscines naturelles… sans regrets (vallée du Manganellu).J7, camping de Vizzavona, 7,50€/pers avec eau chaude et épicerie.J8, étape doublé pour Prati sans gardien (punaises de lits), départ 6h45 et arrivé à 18h00, sans traîner.J9, refuge d'Usciolu encore gardé, nous l'avons passé et bivouaquer après les crêtes, en forêts avec source potable inscrite sur la carte IGN.J10, Bivouac 5min après la bifurcation de la Via Alpina et du GR20 (vent fort) 1h après le refuge d'Asino qui à cramé, et il n'y a rien pour s'abriter.J11, départ à 7h30, via Alpina facile, arrivé à Conca à 16h30, navette pour Poto Vechio à 45€ pour 6pers (7,5€/pers)Le guide rouge Rother donne tous les emplacements de bivouac sauvage possibles.Bonne Rando, ça vaut vraiment le coup !! Laissez la nature propre…

GR20 Sud-Nord 12 jours

Signaler
Fousdetreks
Il y a 1 année
Bonjour à tous,
Nous avons fait le GR20 en 12 jours du Sud au Nord et en tente en 2017. Nous avons eu un temps magnifique et aucune blessure donc ce fut un moment inoubliable.
Le récit de notre GR20 et toutes les informations sur les refuges, notre équipement et notre itinéraire sur www.fousdetreks.fr
Bonne visite, 
Mathieu et SarahGR20 Sud-Nord 12 jours - Fousdetreks
Date de l'expérience : 04/07/2017

Re: Expérience du GR 20

Signaler
Martinedoud
Il y a 1 année
Bonjour, nous sommes 2 copines et atterrissons a figaFi a  22h le 19 juin , nous allons jusqu'à Conca au gîte la tonnelle. 
Y a t il d autre personnes qui arrivent ce soir là ? Pour faire du covoiturage ?
Quel sont les moyens de transports fonctionnant a cet horaire, je n ai rien trouvé.
Merci 

Bons Plans Voyage Corse

Voyage Corse

Services voyage