Forum Costa Rica

investir au costa rica : bien ou mal??

58 réponses

Dernière activité le 16/02/2020 à 17:19 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
lourdle
Le 05 mars 2009
Bonjour,
Je ne ferai qu'aborder l'investissement au costa rica, par un abord critique mais sincère, car je pense qu'il faut contrebalancer l'aspect commercial "rose" de sites d'agences immobilières françaises et étrangères. Celles ci dépeignent tellement faussement la réalité que je ne peux m'empécher d'ajouter mon grain de sel. J'ai bien peur que ceux qui rèvent de "développement durable" ou cohérent partent en courant, mais il faut bien dire l'envers de la monnaie ! Désolé si les propos qui suivent vous choquent, mais ils sont tous vérifiables. Pardon aussi à mes amis et famille vivant au costa rica ou aux gens ne procédant pas de la même manière, intégrés profondément depuis 20 ans, ayant fait de belles choses ou combattant pour la conservation des richesses naturelles et sociales de ce pays face à l'afflux des nouveaux riches.

Avant toute chose, je vous invite à séjourner au minimum 6 mois dans le pays afin de voir si vous pouvez vous adapter aux mentalités, sachant qu'elles évoluent localement vitesse grand V vers une indifférence (et aujourd'hui une xénophobie à san josé) causée par l'abondance d'étrangers les mains dans les poches sirotant une piña colada servie par de gentils costariciens gentiment colonisés. Il y a encore 2 ans, les projets touristiques et les arrivées de gringos et européens étaient saluées d'un sourire, mais cela évolue très vite et cela est fortement compréhensible malgré la haute valeur du respect de son prochain du costaricien, les étrangers se partageant allégrément le pays.

L'inflation à des prix aujourd'hui exagérés pour la plupart des familles, le foncier qui a multiplié jusqu'à 1000 en 10 ans, les routes qui se sont améliorées pour de nouveaux 4x4 surpuissants roulant à 120 sans respect de son prochain ni de celui qu'ils enpoussièrent sur le bas coté, tout cela en raison des étrangers qui ont la monnaie pour se payer le soleil, qui profite aussi à des costariciens surfant sur la vague, souvent sans foi ni loi sinon la leur et celle de leur 4x4.

Quelques petits faits :
- Pacifique nord (province du guanacaste) : "guanacaste ya no pertenece a los ticos" disent les ticos, dans une province où la région cotière a multiplié jusqu'à 1000 en 10 ans. Aujourd'hui, les villas luxueuses exigeant de l'air conditionné sont la cause en saison sêche de coupures de courant dans la capitale, sans préavis, d'une matinée ou d'un après midi où un boulanger, un mécano, arrètent donc de travailler; 10000 ha devraient être noyées d'ici peu pour subvenir aux besoins en eau faramineux des nouveaux colons (projet dikis + caraibe sud) dans des régions bien sur habitées où il est question de déplacer des villages, chose qui a déja été faite sans sommation à plusieurs reprises notamment dans le Pacifique sud.
Un fait important, le costa rica étant une montagne dans la mer, les sources alimentent directement les villages en contrebas. Les cultures d'ananas, de banane ou de café, le manque de stations d'épurations des maisons et hotels, font que nombre de ces eaux sont contaminées. Les eaux encore pures qui descendent de la montagne directement vers la plupart des villages costariciens sont souvent prélevées à la source par des aqueducs emmenant l'eau dans dez zones résidentielles luxueuses, en bord de mer, avec piscine, etc. La loi costaricienne stipulant que l'eau est le bien de tous, un projet d'aqueduc devant alimenter 74 hotels en construction sur une zone déja saturée dans le pacifique nord a été stoppé. C'est une première, et une victoire, pour le costa rica et les défenseurs de ses ressources naturelles. C'est en tout cas une goutte d'eau si l'on peut dire, face au boom actuel.

Il ne faut pas oublier qu'en amérique, l'argent et l'opportunisme sont rois. Le Costa Rica est en vente, il suffit d'y aller pour s'en rendre compte (je parle des panneaux partout).

Si vous allez au costa rica en pensant faire de bonnes affaires, sachez que sans connaitre les rouages de ce systPme de cousinage et magouilles, ou controler le processus de votre business de A à W, X ou Z, vous y êtes un bébé. Apprenez avant cela ce dicton que j’ai appris au tout début d’une entreprise que j’ai monté (et me rappeller ce dicton m’a souvent aidé!) : "En Europe, lorsqu’un entrepreneur ne t’aime pas ou que tu le dérange, il te cloue une hache entre les deux yeux, et tu es mort. Au Costa Rica, il t’ouvre les boyaux avec un scalpel, te vide, te recout, tu continues B marcher, mais en fait tu es déja mort". Désolé pour l'aspect macabre, mais avouez que c'est parlant ...

Quelques exemples et actualités de dernière minute montrant le peu de conscience du boom immobilier actuel :
- manuel antonio : projet de fermeture du Parc au 26/02 reporté de 3 mois (eaux noires se déversant dans le Parc, contamination des eaux très élevées, alors que le parc rapporte en entrées plus de 1000 millions de colons par an!). La faune de ce Parc n'est plus équilibrée : les singes à tête blanche n'ont qu'une zone restreinte pour se reproduire, le parc est petit et la pression humaine de plusieurs centaines de visiteurs émerveillés par jour qui leur donne des ailes de poulet du KFC du coin rendent les singes agressifs, dépendants. C'est un exemple de la surfréquentation actuelle d'un Parc et du peu de souci de développement durable, d'autres exemples existent, faunbe déplacée qui prend le territoire d'une autre, etc.
- zone sud : projet de nouvel aéroport de Palmar Sur, 3è aéroport international dans une des zones les + pauvres du pays mais où le moindre terrain entre Dominical et Palmar (donc toute la côte sud située à moins d'1/2h de voiture de la côte et avec vue mer) se situe à environ $200000 l'hectare et est déja divisé en lots. Le décret pour ce nouvel aéroport est passé mais au vu de la crise actuelle (50% en moins de tourisme américain et 15% en moins de tourisme européen) le projet est arrété comme beaucoup d'autres (ouf...). Lorsqu'il passera, le golfo dulce, lieu de reproduction des baleines à bosse, risque de se transformer en zone à jet skis et bananes tirées par de beaux bateaux à moteur. Alors on prie pour que l'endroit reste tranquille.
- allez faire un tour sur ce beau projet immobilier dans un endroit comme tant d'autres qui mèle pécheurs précaires et immobilier luxueux dans la caraibe sud : Ne peut il pas y avoir un autre développement que celui là? http://www.islamoin.com/ heureusement, arrété lui aussi en raison de la crise ...
- "nous proposons des propriétés harmonieusement intégrées dans le paysage du Pacifique Sud et dans le plus grand respect de la nature." nous dit immobiliercostarica.net
"Allons nous laisser longtemps encore les Nord Américains tout acheter dans ce pays pour ensuite nous revendre des morceaux B prix d'or. Dans cinq ans, il sera trop tard pour investir au Costa Rica." nous dit terre de rèves. Je ne fais que citer, sans commentaires, à vous d'aller vérifier avec leurs informations et les miennes.
- Dans la vallée centrale, les condos et édifices fleurissent à des prix exhorbitants : $600000 l'appartement est monnaie courante, les ticos aussi surfent sur la vague du tourisme et s'en mettent plein les poches. J'ai entendu dire que Mel Gibson a failli racheter Bahia Pirata à Corcovado 7 millions de dollars mais a choisi finalement le nord moins pluvieux ... et c'est un costaricien qui a acheté la baie plus cher encore ! La photo de la zone vierge, vue d'avion fait envie, mais en fait le but serait d'y construire un bel hotel 5 étoiles.
- Vous voulez savoir quelle est l'opinion de costariciens sur le sujet dont nous traitons? Allez voir la tribune de Teletica par exemple, "una mentira color verde".
http://www.teletica.com/blogs/?id=MzM

Alors, quoi penser après cette lecture?
Que tout d'abord la nature est fragile, et très fragilisée au costa rica en raison de l'installation massive et anarchique de projets ne respectant aucune règle, facilités en cela par un état perméable et opportuniste. En cause? Européens et américains, costariciens profitant de la manne, sans respect pour la nature qui leur a donné ces moyens. Qui se réveille parfois, parfois ... Que s'installer dans un pays avec de bonnes intentions sans le connaitre, c'est comme vouloir emmener des puits en Afrique sans savoir ce que recherche la population. Le péché d’ignorance a de grandes conséquences sur ses finances et sa propre vie lorsqu’on investit tout son argent parce qu’on a été séduit par un coucher de soleil ou la douceur du climat. Il est égoiste s’il ne prend en compte que son plaisir personnel et ne se penche pas sur les réalités des gens autour. Ces réalités s'en trouvent modifiées, dégradées ou bien au contraire enrichies, cela dépend de la conscience avec laquelle on décide d'agir. Or en ce moment, la conscience a cédé la place à l'inconscience concernant les projets immobiliers au costa rica ... alors attention, pour vous, pour le pays et pour les autres, à ce que vous entreprenez. Et surtout, ne mettez pas sur le compte de votre retraite dorée un quelconque soupçon de “durabilité” ou “conscience”, ce serait discréditer des projets qui eux, en ont. Assumez votre choix, comme on peut assumer toute décision n’allant pas dans le sens des équilibres entre les hommes et avec la nature.
"Je suis vie au milieu d’autres vies qui veulent vivre" dit Albert Schweitzer et "nul n’a le droit d’être heureux tout seul". Cela est particulièrement à prendre en compte lorsqu'on veut s'installer dans un pays où le salaire oscille autour de $400 par mois en moyenne et où les mentalités n'ont rien à voir avec les notres, subtilement parlant. Or s'installer est un acte durable, et ces subtilités sont celles qui font que l'on reste ou pas dans le pays, que l'on y reçoit de la chaleur humaine ou de l'indifférence, que l'expérience est géniale ou catastrophique.
Des français réussissent à s’intégrer et à être heureux au costa rica ou ailleurs, dans la simplicité, ou même avec un certain confort, cela importe peu qu’il y en ait, mais dans une conscience réaliste et sincère, respectueuse, intégrée à la mouvance locale, sans s’enfermer derriPre des grilles avec une caméra et un jardinier comme il arrive à beaucoup d'entre eux disant accéder au bonheur, trop fiers et trop critiques envers la France pour deigner un jour y revenir et s'y réadapter. A vous de voir. Après cette lecture, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas. J'espère vous avoir apporté un regard critique. Bonne chance à vous si vous y allez, dans ce pays auquel je suis très attaché, où on trouve le meilleur comme le pire. Merci d'y regarder les choses avec un oeil neuf, loin des valeurs de contrôle et de possession importés de la vieille europe, et dans une conscience plutôt globale.

investir au costa rica

Signaler
Tophe et Carine
Il y a 11 années
Bonjour ,
je ne suis pas d accord avec ton message il reste dans le pays des endroits magnifiques pour investir .Nous sommes sur la cote caraibes et je peux dire qu il y a des affaires areprendre a tres bon prix rien a voir avec le pacifique ,ici tres peu d americain donc tres bon marche .
Voila j y suis depuis 3 ans avec ma ptite famille et aucuns soucis .
pour ceux qui souhaiterai des infos sur les investissements sur les caraibes je suis a votre disposition .

projet expatriation Nicaragua

Signaler
Marc
Il y a 11 années
Bonjour,
Je reviens du CR et du Nicaragua et du Panama où j'étais pour affaires avec l'Europe. Le Nicaragua m'a laissé une impression très positive et j'aimerai y développer une petite affaire.
Avec votre expérience, auriez-vous quelques conseils à me donner ?
Merci d'avance,
Marc.

investir au cr

Signaler
pualavida
Il y a 11 années
bonjour
oui je serai interessé d'avoir des renseignements sur les possibiliés d'investissements du coté caraibes!
je connais bien la cote nord pacifique(tamarindo etc etc)car un ami francais y est installé depuis maintenant 10 ans et j'y ai achete moi meme quelques terrains revendus depuis mais j'ai toujours ma societe costaricienne.
tout le monde (les francais de tamarindo)me deconseille la cote caraibe entre autres à cause du mauvais temps et de la non frequentation touristique ainsi que peu d'investisseurs!!!
merci
a bientot



réponse à colibri

Signaler
lourdle
Il y a 11 années
Bonjour,
Oui il y a des "affaires à prendre" ça je le sais bien!
Vous avez le droit de ne pas être d'accord avec mon opinion, et même de contester ce que je dis sur les effets néfastes du tourisme et de l'investissement dans le pays par des étrangers. Toutefois, les faits que j'ai constaté et que je relate sont réels.
Je les reprend :
MON AVIS : Aujourd’hui les gringos et européens sont toujours le plus souvent salués d'un sourire, qui reste ancré dans les moeurs d’hospitalité des costariciens, mais les motivations profondes de ces sourires ont évolué et cela est fortement compréhensible malgré la haute valeur du respect de son prochain du costaricien, les étrangers se partageant allégrément le pays et provoquant une pénurie de ressources obligeant à des projets néfastes à l’environnement.
Je crois en un autre développement qui ne passera que par une autre conscience intérieure qui est loin de l’esprit de la plupart des gens se rendant au costa rica et investissant dans la propriété privée.
LES FAITS : L'inflation à des prix aujourd'hui exagérés pour la plupart des familles, le foncier qui a multiplié jusqu'à 1000 en 10 ans, les routes qui se sont améliorées pour de nouveaux 4x4 surpuissants roulant à 120 sans respect de son prochain ni de celui qu'ils empoussièrent sur le bas coté, tout cela en raison des étrangers qui ont la monnaie pour se payer le soleil, qui profite aussi à des costariciens surfant sur la vague, souvent sans foi ni loi sinon la leur et celle de leur 4x4. C’est cela l’évolution du tourisme aujourd’hui au costa rica.
Quelques petits faits : Pacifique nord (province du guanacaste) : "guanacaste ya no pertenece a los ticos" disent les ticos, dans une province où la région cotière a multiplié jusqu'à 1000 en 10 ans. Aujourd'hui, les villas luxueuses exigeant de l'air conditionné sont la cause en saison sêche de coupures de courant dans la capitale, sans préavis, d'une matinée ou d'un après midi où un boulanger, un mécano, arrètent donc de travailler; 10000 ha devraient être noyées d'ici peu pour subvenir aux besoins en eau faramineux des nouveaux colons (projet dikis + caraibe sud) dans des régions bien sur habitées où il est question de déplacer des villages, chose qui a déja été faite sans sommation à plusieurs reprises notamment dans le Pacifique sud.
Un fait parmi d’autres, le costa rica étant une montagne dans la mer, les sources alimentent directement les villages en contrebas. Les cultures d'ananas, de banane ou de café, le manque de stations d'épurations des maisons et hotels, font que nombre de ces eaux sont contaminées. Les eaux encore pures qui descendent de la montagne directement vers la plupart des villages costariciens sont souvent prélevées à la source par des aqueducs emmenant l'eau dans des zones résidentielles luxueuses, en bord de mer, avec piscine, etc. La loi costaricienne stipulant que l'eau est le bien de tous, un projet d'aqueduc devant alimenter 74 hotels en construction sur une zone déja saturée dans le pacifique nord a été stoppé. C'est une première, une goutte d’eau et une victoire, pour le costa rica et les défenseurs de ses ressources naturelles.
MON AVIS : Le grain de sable qui cache la plage.
Il ne faut pas oublier qu'en amérique, l'argent et l'opportunisme sont rois. Et qu’ici comme ailleurs, l’installation de riches, qui ne se rendent pas compte de leurs impacts diffus, a pour conséquence que les pauvres trinquent ou ont des miettes.
LES FAITS :
Quelques exemples et actualités de dernière minute montrant le peu de conscience de ceux qui participent au boom immobilier actuel :
- manuel antonio : projet de fermeture du Parc au 26/02 reporté de 3 mois (eaux noires se déversant dans le Parc, contamination des eaux très élevées, alors que le parc rapporte en entrées plus de 1000 millions de colons par an!). La faune de ce Parc n'est plus équilibrée : les singes à tête blanche n'ont qu'une zone restreinte pour se reproduire, le parc est petit et la pression humaine de plusieurs centaines de visiteurs émerveillés par jour qui leur donne des ailes de poulet du KFC du coin rendent les singes agressifs, dépendants. C'est un exemple de la surfréquentation actuelle d'un Parc et du peu de souci de développement durable, d'autres exemples existent, faune déplacée qui prend le territoire d'une autre, etc.
- zone sud : projet de nouvel aéroport de Palmar Sur, 3è aéroport international dans une des zones les + pauvres du pays mais où le moindre terrain entre Dominical et Palmar (donc toute la côte sud située à moins d'1/2h de voiture de la côte et avec vue mer) se situe à environ $200000 l'hectare et est déja divisé en lots. Le décret pour ce nouvel aéroport est passé mais au vu de la crise actuelle (50% en moins de tourisme américain et 15% en moins de tourisme européen) le projet est arrété comme beaucoup d'autres (ouf...). Lorsqu'il passera, le golfo dulce, lieu de reproduction des baleines à bosse, risque de se transformer en zone à jet skis et bananes tirées par de beaux bateaux à moteur. Alors on prie pour que l'endroit reste tranquille.
- allez faire un tour sur ce beau projet immobilier dans un endroit comme tant d'autres qui mèle pécheurs précaires et immobilier luxueux dans la caraibe sud : Ne peut il pas y avoir un autre développement que celui là? http://www.islamoin.com/
- "nous proposons des propriétés harmonieusement intégrées dans le paysage du Pacifique Sud et dans le plus grand respect de la nature." nous dit immobiliercostarica.net
"Allons nous laisser longtemps encore les Nord Américains tout acheter dans ce pays pour ensuite nous revendre des morceaux B prix d'or. Dans cinq ans, il sera trop tard pour investir au Costa Rica." nous dit terre de rèves. Je ne fais que citer, sans commentaires, à vous d'aller vérifier avec leurs informations et les miennes.
- Dans la vallée centrale, les condos et édifices fleurissent à des prix exhorbitants : $500000 l'appartement est monnaie courante, certains ticos aussi surfent sur la vague du tourisme et s'en mettent plein les poches, au détriment d’autres valeurs et d’autres rapports humains. J'ai entendu dire que Mel Gibson a failli racheter Bahia Pirata à Corcovado 7 millions de dollars mais a choisi finalement le nord moins pluvieux ... et c'est un costaricien qui a acheté la baie plus cher encore ! La photo de la zone vierge, vue d'avion fait envie, mais en fait le but est d'y construire un bel hotel 5 étoiles.
- Vous voulez savoir quelle est l'opinion de costariciens sur le sujet dont nous traitons? Allez voir la tribune de Teletica par exemple, "una mentira color verde".
http://www.teletica.com/blogs/?id=MzM

réponse nicaragua

Signaler
lourdle
Il y a 11 années
Bonjour,
le nicaragua est magnifique, les gens attachants, il y existe aussi le meilleur et le pire ! Le conseil que j'aurais à donner est un ressenti propre. Ici comme ailleurs, l’installation de riches, qui ne se rendent pas compte de leurs impacts diffus, a pour conséquence que les pauvres trinquent ou ont des miettes.
Je crois en un autre développement qui ne passera que par une autre conscience intérieure qui est loin de l’esprit de la plupart des gens se rendant à l'étranger et investissant dans la propriété privée.
Bonne chance à vous.

quelle tristesse ...

Signaler
lourdle
Il y a 11 années
... de répondre à ce message en ignorant les valeurs et la remise en question qu'aurait pu provoquer chez vous l'autre message ...
J'aurais envie de dire : "enfin, ça vous regarde !!" mais ça va justement plus loin que ça !!

investir au CR

Signaler
henryg
Il y a 11 années
bonjour,
je ne suis pas d'accord également avec lourdle,sa vision est vraiment sombre et négative pour moi c'est plus lier à un état d'esprit qu'à une réalité sur un pays.
j'ai aussi beaucoup aimé la cote caraibes;ou etes vous installé,quel est votre activité;je pense y revenir prochainement.

d'avance merci


msg pour colibri

Signaler
henryg
Il y a 11 années
mon précédent msg vous était adressé.

cdlt:henry

un simple avis...

Signaler
r1puravida
Il y a 11 années
je n'y connais rien en investissement,business et compagnie,mais je pense que c'est un peu facile d'aller là ou le pouvoir d'achat est plus faible pour s'implanter dans de meilleures conditions que les locaux et de les regarder galérer dans les plantations de café...

C'est bien sûr fesable,mais étiquement parlant,je pense que c'est a cause de ce genre de choses que le monde est ce qu'il est.

Nous,les pays riche (et non "développés"comme on voudrait le faire croire) voulons le beure et l'argent du beurre,jusqu'au jour ou la crémiaire nous foutras(a juste titre)à la porte.
Et c'est dommage pour les gens comme moi qui veulent juste rencontrer des gens,des cultures,des paysages et donner de son énergie a la population pour non seulement profiter du temps qui passe,mais aussi se rendre utile dans le respect et le partage.
Des affaires,des affaires...Tout pour moi,c'est comme cela que je comprend ces mots.Je ne jette pas la pierre,chacun veut améliorer sa propre condition,mais a quel prix?
Attention,La Faim justifie les moyen..(?)

et désolé,je ne veux surtout etre désagréable avec personne,mais ceci est un simple avis d'un gars qui essaye de prendre du recul,malgrès mon peu d'expérience.
Merci de m'avoir lu et bonne continuation...

c'est une blague ?

Signaler
bretons
Il y a 11 années
Bonjour,

Le premier message nous invite à réfléchir sur les méfaits des investissements, ces derniers étant à l'origine de nombreux problèmes très bien expliqués par lourdle. Et là (c'est peut-être une farce), les réponses portent sur l'aide à l'investissement dans les coins préservés des promoteurs. Je ne vois pas comment on peut dire qu'on aime un pays, sa nature, ses animaux, et à côté de ça, prôner l'opportunisme pouvant nuire à la population locale & environnement. Mais vous avez raison continuez à fermer les yeux, une fois que le pays sera totalement envahi, vous n'aurez qu'à vendre... facile !

Mettez-vous à leur place, et surtout arrêtons de nous dire, d'autre l'ont fait, je ne vois pas pourquoi moi, bon Français ne pourrait pas en faire autant. Si on commet les même conneries que nos aînés dans ce domaine (et beaucoup d'autres), le monde continuera a marcher sur la tête.

bonne continuation

merci lourdle pour ta reflexion ainsi que les illustration que d'autre continue d'ignorer ...

pour les "fadas" de l'investissement, pouvez-vous expliquer vos réelles motivations ? après avoir lu le message de lourdle, n'éprouvez-vous aucun scrupule ?

Désolé je suis jeune, et ce genre de comportement me dépasse ...
Au Costa Rica, je me suis dit que j'aimerais vraiment y vivre, mais quand j'ai vu que par exemple toutes les cabinas (ou presque) du pays étaient tenu par des étrangers ....(au passage le lonely en fait même un argument supplémentaire...), c'est une décision pour moi égoïste .... sans aucune ethique (100% d'accord avec r1puravida, mais bon on doit être de la même génération, on peut pas comprendre)

Je ne sais même pas si je peux attendre des réponses constructives (différente de "mais si il reste tout plein de jolies plages déserte où je pourrais me la couler douce et employer un ou deux ticos pour l'entretien, comme ça je les fait travailler et contribue au développement !" ....bref....)
bonne soirée

je reconnais bien là les bretons :)

Signaler
r1puravida
Il y a 11 années
N'y aurait-il que les gens qui sont proche de la nature et de leur culture;et qui voient le ravage du tourisme sur leur localité qui sont sensible au sujet dont nous traitons?
Je ne pense pas,dumoins je n'espère pas...
En tout cas,meme si c'est difficile de se rendre compte que beaucoup de gens de pense qu'a leur petite personne et au confort personnel;ça fait quand même plaisir de voir que d'autres on un crveau et l'utilise...
Merci a toi,bretons(ainsi que lourdle)de,comme d'autres heuresement,essayer de faire entendre raison a la masse qui a depuis longtemps oublié ce qu'était le respect et la bienséance.

Respectueusement,Erwan...

investir au Costa Rica: bien ou mal

Signaler
ninja56
Il y a 11 années
Ce que tu nous décrit là, lourde est vraiment bien triste et certainement réel. Toutefois, il y a des personnes (dont je fais partie) désirant s'installer au Costa Rica non pas pour gagner de l'argent sur le dos des Costariciens, mais pour s'y adapter et vivre de façon simple et écologique... En espérant que le Costa Rica saura mettre un frein au débordement touristique et anti-écologique étant donné qu'il en est conscient...
Pura Vida

réponse cote caraibes

Signaler
lourdle
Il y a 11 années
Bonjour,

Je comprend que vous ayez aimé la cote caraibe en y allant vous ballader : c'est superbe. Moi, je l'ai vu évoluer, en y vivant, en la comprenant intimement. Vous avez vu "une vérité qui dérange"? Mon mail dérange surement, mais il dresse un état. Cela me fait penser à un ami de la cote caraibe expatrié en france, qui ne reconnait plus son pays lorsqu'il y revient, puisque les blancs l'ont acquis pour faire bronzette. Il dut que depuis 10 ans il y a plus de noirs à chatelet les halles qu'à limon...
Je suis pour le développement, mais pas pour celui de quelques uns au détriment des traditions et des réalités locales (qui je vous l'assure, ont disparu sur la cote caraibe sud, sauf à partir de gandoca) pas pour celui que j'y ai vu, il n'est pas juste.
Cordialement.

et non ce n'est pas une blague ...

Signaler
lourdle
Il y a 11 années
Merci pour ton message. Je ne pense pas que ce soit une question d'âge que de réagir comme tu le fais, c'est une question de cheminement personnel par rapport à une sensibilité, à l'empathie, au matérialisme, au narcissisme, à une conscience autre que celle de son cocon immédiat et de ses intérêts. Bien sûr que c'est très épanouissant de vivre sur la cote caraibe du costa rica, loin des impératifs français du quotidien (bien que, le quotidien sur place a d'autres désavantages que l'on peut comprendre petit à petit) et que c'est très agréable d'y séjourner de manière courte. Mais n'est il pas possible de regarder un peu plus loin que ces considérations personnelles et surtout, de ne pas se mentir ...

bjr rensseignements sur le costa rica

Signaler
lucasroyce
Il y a 11 années
bjr etant interessé pour investir au costa rica j'aimerais savoir quels sont les endroits les syma le oté des caraibes d'apres ce que j'ai compris reste plus abordable sont les ordres d'occidentaux et donc les regles a suivre pour eviter les mauvaises surprises et aussi la qualité de la vie sur la durée et le contacte avec la population locale merci d'avance et bonne continuation

investir au costa rica : bien?

Signaler
lourdle
Il y a 11 années
Bonjour,
Je comprend ton envie d'installation et ton désir de faire les choses correctement. Généralement, les français s'installant passent de la classe moyenne française à celle des riches étrangers vivant au costa rica et désirant vivre correctement. C'est tentant. Je connais des nord américains qui ont monté une communauté de maisons écologiques dans le Guanacaste et qui malheureusement puisent 3 fois chacun la consommation d'une maison costaricienne, directement près de la source où est fournie le village. "on fait ce qu'on peut, on est pas invisibles même au 21ème siècle" m'a répondu l'un d'eux dans une conversation face à face super enrichissante d'ailleurs car le type était ouvert à la discussion et moi aussi.
Le costa rica montre ses déséquilibres et il ne faut rien attendre du gouvernement, pas plus qu'en france. Il est à la solde de l'économique, avec une corruption encore plus pernicieuse. Tu es autant conscient que certaines personnes qui travaillent au gouvernement des conséquences de tes actes, à part qu'eux si ils ne suivent pas les directives, ils se font virer. A toi de voir, de faire ton chemin vers le "simplement", le plus simple étant tout de même de rester 6 mois sur place pour savoir si l'on s'adaptera aux mentalités, aux cotés obscurs des mentalités (ici c'est le coté carré, l'individualisme, etc) et de la manière dont on se sent en tant qu'étranger, pour ne pas s'enfermer dans un paradis rose avec un jardinier comme le fait plein de monde.
La cote caraibe a plus que changé, elle est méconnaissable. La population locale y est généralement femme de chambre et serveur, lorsqu'elle n'est pas oubliée. Je crois et je lutte pour un autre développement.
Hasta luego, un abrazo y mucha suerte.

pour votre propre opinion ...

Signaler
lourdle
Il y a 11 années
... n'hésitez pas à lire mon message, ça peut vous économiser du temps, des pièges, de l'argent et ça peut avoir des conséquences moins néfastes sur votre empreinte dans cet endroit.

reponse a lourdes

Signaler
Tophe et Carine
Il y a 11 années
Salut ,
dans ton dernier message tu nous dis qu un de tes amis Tico expartie en france trouve qu a chatelet les halles il y a plus de noirs qu a Limoñ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Laisse moi rire j habite cahuita et je vais tres tres souvent a limoñ ( au moins deux fois a trois fois semaine) et je peux t assure que la couleur noir est tres tres presente a limoñ .
a bon entendeur salut

réponse à colibri

Signaler
lourdle
Il y a 10 années
Sans vouloir te vexer, colibri, je ne te parle pas de l'opinion d'un français vivant depuis quelques années (ou même beaucoup!!) à cahuita, je te parle du sentiment d'un ami tico black qui est né là près de la voie ferrée reliant Moin au nord, a appris le patois avant l'espagnol, a passé son enfance dans une plantation de cacao où son père a travaillé comme un ... nègre ! et vendu des fèves de cacao jusqu'à sa mort en étant maintenu dans l'ignorance qu'il suffisait de presser le cacao dans une machine pour faire du chocolat ... et qu'il aurait pu le vendre avec une autre valeur ajoutée. Mort dans la misère pour avoir été exploité. Aujourd'hui, Limon est bourré de nicas, colombiens et opportunistes du port, et les seuls blacks qui composaient 90% de sa population il y a 20 ans ont très largement immigrés. Plus au sud?? Ils ont presque disparu, 1 personne sur 5? sur 10? remplacé par des restaurateurs, serveurs et hoteliers chiliens, argentins, français, italiens, espagnols, des femmes de chambre nica, salvadoriennes ... des français comme toi, en quète de paradis, je ne t'en veux pas, mais dis moi en face que la culture black existe encore au sud à part dans quelques enclaves ciblées comme chez selvins...
Oui tout évolue, certes ... les pauvres restent pauvres et les blancs restent les blancs ... certes tous les blancs n'y sont pas riches, on pourrait disserter longtemps là dessus !
Je te parle du sentiment, réel, sincère, de la vision de ce type là sur ce qu'est devenu "su pueblo, su gente", je te parle du ressenti que je connais qu'a cette personne là, sur lequel je m'appuie parce qu'il contient la profondeur qui permet de comprendre et d'apprendre, la source qu'il ne convient pas de contester mais d'écouter parce qu'elle parle du passé et du présent. Toi, qui es tu pour juger le sentiment de cette personne là ??

pkoi s'installer;dans quel but?

Signaler
r1puravida
Il y a 10 années
Je voudrais ajouter une chose:

pkoi s'installer au costa rica?
Est ce pour s'implanter,créer et/ou prendre un marché afin de subvenir a son confort personnel?
Il y a une logique la dedans,mais au niveau ethique et respect de soi,des locaux et de l'avancée des choses,je trouve que c'est assez....discutable.

Personnellement je m'installe avec des amis au milieu d'une ferme totalement bio,a laquelle on apporte une aide et un soutien en échange de nourriture,fruit(entre autre)de nos efforts.
Le but étant a plus long therme,en tt cas pour moi,d'acquérir un site accollé de 40 hectare pour préserver la source et le ruisseau qui s'y trouve et y réimplanter des iguanes qui ont disparues de ce coin la depuis qq années ainsi qu' une espèce de singe présent au costa rica, qui elle est menacée.

Un autre projet paralelle est de travailler avec les écoles et les enfants autour de la marionnette en vue de sensibilisation et pour d'autre raisons tt aussi valables.
Ceci car les écoles de ce coin du pays manquent cruellement de moyen et de qualité d'enseignement ainsi que de connaissance dans la communication par rapport a l'enseignement de certains sujets.

Voila pkoi je m'installe(car c'est deja a moitié fait) et je pense qu'au lieu de penser a sa propre petite vie,ses propres investissement et son business;si on raisonne dans ce sens,on peu effectivement etre accepté et faire avancer certaines chose qui me paraissent essentielles dans les rapports humains et la préservation de ce qui reste encore de naturel et vital pour la planète.

Maintenant si certain veulent manger le pain sur le dos des locaux et reprendre des affaires ou créer les leurs au détriments de valeurs fondamentales;malheuresement dans la société ou l'on vie,c'est compréhensible.
A chacun de voir si il veut changer la donne ou simplement s'admirer le trou d'balle en rendant compte de tt cela a sa propre conscience bien entendue...

pour lourdle

Signaler
travelbag
Il y a 10 années
tu est vraiment super pour ne pas dire étonnante ( lourdle).
a la lecture de tes messages je ressent comme un certains soulagement.
merci

merci lourdle

Signaler
r1puravida
Il y a 10 années
Je comprend ce que tu veux dire par soulagement,tu as l'air d'etre qqun de tres engagé qui connais son sujet.
De voir tous ces vautours qui s'empressent sur ce magnifique endroit qui ne sera bientot plus qu'une charogne(si les consciences ou le cobat de certains costariciens ne prend pas le dessus);bein ca doit te foutre les boules.
"Le coffre fort ne suivra pas le corbillards..."
Qui peut encore comprendre ca de nos jours?
Ton message bien qu'extremement interressant,est long et laisse totalement indifférent les gens qui sont sencé en prendre note...malheuresement;en espérent que ça change unjour;lorsque l'humanité y sera contrainte...
"feuillette une par une,
feuillette les pages;
Feuillettes une par une les ptit'annonces du carnage...."

Mais dit moi,d'ou es-tu?
Ne serait-il pasinterressant que l'on se rencontre un de ces 4 pour peut etre que tu me dises ce que tu pense de mon projet,et me conseiller(pkoi pas y participer?)?

le message précédent était destiné a travelbag

Signaler
r1puravida
Il y a 10 années
Il est tout de meme valable pour lourdle et te personnes consciente et/ou interressée...

r1puravida

Signaler
travelbag
Il y a 10 années
je suis du sud EST de la France et toujours intéressé pour donné un coup de main.

à r1puravida

Signaler
lourdle
Il y a 10 années
Un mensaje bien pura vida. Je partage ton opinion, belle clarté d'esprit.
Où est ton projet, vers Orotina? Tu peux m'en dire plus?

très respectueux

Signaler
flemingsy
Il y a 10 années
bonjour lourdle,
j'ai beaucoup aimer votre message je vais bientôt me rendre avec ma petite famille pour essayer d'y rester au costa rica
nous avons quitté madagascar car nous n'etions plus en sécurité ,
nous ne vivions pas biensûrs comme les gens du coin mais nous vivions pas non plus dans l'arrogance , le délestage était notre quotidien alors la climatisation rien a foutre .
nous avons encore besoin de travailler avec trois enfants en bas âges
et acheter un petit hotel ne sera pas non plus un rêve .
partout au monde ou tu devras vouloir vivre tu seras un étranger et tu devras être humble , discrait et patient .
a bientôt yves

premier contact avec colibri

Signaler
flemingsy
Il y a 10 années
nous avons quitté Madagascar avec nos 3 ENFANTS et nous pensons que le costa rica pourrais bien nous convenir .nous sommes pas sortis indemne
de Madagascar puisqu'il fallait partir précipitamment , alors faire des nouvelles rencontres et pouvoir croire encore et encore .
en ce moment nous vivons en Bretagne 22 c'est vraiment difficile de vivre là . alors pas du tout envie de rester,les gens se cachent pour ne pas dire bonjour ,ou presque
nous serons au costa rica vers le mois d'aout et essayez de trouvé un endroit sympa pour les enfants a l'école 3 enfants en bas âges voir ensuite
pour investir en toute propriété hôtel bungalow restauration .
A MADAGASCAR nous vivions simplement et nous avons
pas envies de changer ça d'ailleurs sa convenait bien au malgache c'était très convivial . j'ai pris contact avec le consulat costa rica pour la demande de résidence .
bien sur que j'ai besoin des infos sur les investissements sur les caraïbes
si vous êtes toujours disposer a m'informer , j'attend votre contact
merci d'avance Yves Rosina

Curiosité

Signaler
Ludule
Il y a 10 années
Salut !!
Je viens de lire ton message et je suis curieux de savoir ce que tu fais là-bas..
Je suis en recherche de contacts, de gens qui me racontent leurs expériences afin peut-être d'avoir le "déclic" ou me donner une idée à laquelle je n'aurais pas pensé.

Pour t'expliquer en 2 mots, je suis à l'heure actuelle en France mais mon esprit est ailleurs...Je suis fait pour vivir sous d'autres cieux et après un parcours pro tout azimut mais plutôt axé sur la création..
je cherche une nouvelle voie, vivre tranquille ,proche de la nature.
J'ai vécu en Espagne, au Mali, je connais les caraïbes(Mexique, Antilles)et je m'y suis senti bien .
mon but n'est pas de m'enrichir ( du moins pas financièrement), mais juste vivre avec le minimum nécessaire....trouver l'endroit qui fera que je me poserai, que je fonderai une famille........etc...

Si jamais tu lis ce message, ça serait super sympa de me répondre....
Ciao
Ludo

cerca de santa cruz

Signaler
flemingsy
Il y a 10 années
je dois venir bientôt sur place plus de renseignement sur ces 3 hectares
peu-être trop tôt a la date d'aujourd'hui
Yves

soyer precis

Signaler
flemingsy
Il y a 10 années
je n'ai pas compris votre email expliquer-vous plus-aller droit au but j'aime ça flemingsy

Réponse à tous

Signaler
lourdle
Il y a 10 années
Bonjour,

Le costa rica, comme l'amérique centrale, évolue, encore et toujours. Beaucoup de choses ne vont pas dans le bon sens : projets hydroélectriques scandaleux (diquis, en premire page du site de l'ICT, institut costaricien d'électricité) qui seraient plus de 20 en ce moment sur un territoire grand comme une région française, gens qui s'installent de partout et provoquent que l'âme du pays s'étiole  mesure que monte l'indifférence tica et les intérts financiers et individuels, présents depuis déja tant d'années d’une manire trs forte et insidieuse.

Plusieurs personnes me demandent o je vis, je vais y répondre : aprs 15 ans de vadrouille et vie au costa rica, j'ai compris que le sens le plus profond de ma recherche et de mon bien tre était de vivre en france, dans ma région. Grâce  la sensibilité que j'ai développé ailleurs, la rencontre étant un puissant outil pour la construction de soi, je suis engagé aujourd'hui bénévolement dans la protection des espaces naturels, je vis entre prés et bois dans le sud, fais de la cueillette et cuisine sauvage, ne suis pas allé au supermarché depuis bientot 2 ans, sans manquer de rien, bien au contraire ! la qualité des denrées que nous consommons a augmenté. Nous vivons de peu, enfin par rapport aux critres de la société de consommation. Nous prenons le temps de vivre, ici, sur une terre o je me sens chez moi et o je n'ai aucun besoin de le revendiquer par un quelconque nationalisme, car il me suffit de regarder l'autre dans les yeux sans intention de rapport de force pour qu'il comprenne que je ne suis pas un conquérant et que je suis  ma place. Bien sr, il y a des inconvénients, surtout lorsqu'on a vécu sous les tropiques : le coté carré (bien que...), l'hiver ! mais que voulez vous, il faut en passer par l. Et l'hiver a aussi ses plaisirs. En fait, tout est question d'attitude, me concernant, car l'amour de la terre, qu'elle soit glacée ou chaude, est l. Par contre gros avantage, je vis dans ma culture et profite de ses bons côtés sans me priver. Je prend en ce moment le temps maximal pour nager en rivire ou lac, lorsque je vais  la mer c’est une semaine et pas un aller-retour 24 heures, nous passons des journées entires dans des zones le plus vierges possibles pour vivre notre côté sauvage, c'est pour ça que je suis investi bénévolement, pour que la nature soit respectée telle qu'elle est, sauvage et autonome, et qu'au del que chaque espce puisse vivre dignement, on puisse aller y cultiver notre propre source. Je suis acteur, chez moi, sans me poser la question est ce bien, est ce mal, je fais ce que je peux, nous avons une voiture que nous utilisons de temps en temps. Il y a toujours des MAIS .... bien sr, mais ça c'est partout. C'est dur ou facile partout au bout d'un moment, ça dépend de nombreux facteurs psychologiques. Ici, en france, on y a vécu depuis notre enfance alors on se dit que ça doit tre plus facile ailleurs mais c'est dur aussi  la longue, des choses psent. Alors, le nomadisme?  chacun sa formule, personnellement j'aime trop la terre pour avoir comme maison un sac  dos. J'aime aussi profondément tre un acteur local, comment changer le monde si on ne développe pas une attitude cohérente et une profondeur satisfaisante depuis chez soi? Y a t'il vraiment besoin de bouger pour cela?

L’appel des tropiques est pourtant l, la nature y est si forte, elle ouvre tellement ma nature profonde ! J’ai vu mes limites personnelles de me sentir étranger et autres désagréments en vivant au costa rica  l’année et que la vie passe ... Et c’est avec plaisir que je souhaiterais y revenir 3-4 mois tous les 2 ans, si je le peux. Je n’ai pas encore d’enfants mais quel bonheur de leur faire partager des valeurs tant ici qu’ailleurs ! Vient le problme de l’avion ... insoluble jusqu’ présent, les bateaux polluant sur 3 semaines de traversée aussi, je dirais que l’avion crée des distances qu’aujourd’hui lui seul peut résoudre.

Ce message peut sembler atypique ou hors sujet sur un forum routard, pourtant je pense qu’il est compltement  sa place. Il permet  tout un chacun de s’interroger par rapport au voyage,  ses impacts sur l’extérieur mais aussi sur sa nature profonde. A bientôt !

investir

Signaler
globdrik
Il y a 10 années
salut a toi colibri

Cela fait presque 2 mois que nous sommmes au costa rica, on a passe un peu plus de 2 mois sur puerto viejo pour voir si on pouvait faire quelques bonnes affaires, cest pas facile, c est pas facile!!! On aimerait bien essayer de trouver quelques cabinas a louer pour prendre la temperature avant un futur investissement.Mais avec nos petits moyens on s est rendu compte que ce serait loin d etre facile, pero tres loin. On est parti vers le sud golfito, san vito, meme pas la peine d y penser, trop isole.Nous venons d arriver pas tres loin de montezuma pour y passer un mois et de tater un peu le terrain, mais bon on verra cest pas gagner!!!!!
Et c est vrai la cote caraibe est magnifique, playa chiquita, manzanillo, lugar paradisiaco
alors toi qui y est depuis 3 ans, si tu as quelques plans, nous sommes a l ecoute
Merci d avance

information

Signaler
christia83
Il y a 8 années

bonsoir

merci de ton message sur le costa rica coté caraibes. je suis interessé a venir en vacance cet fin d automne . quelle est la ville ou tu es y a t il du tourisme?

investir au CR

Signaler
gelo13
Il y a 8 années
[citation msg="1784072"]Bonjour ,
je voudrai avoir des renseignements pour investir dans le pays!

bien à vous

investir au Costa Rica

Signaler
momo1244
Il y a 8 années
Bonjour



Quels type d investissement vous voulez faire ????

Aussi je ne suis pas agent d Immeuble...

Je vis au Costa Rica depuis 2006,apres 30 ans au Canada ,Quebec



Merci

Momo 1244

investir

Signaler
gelo13
Il y a 8 années
ouvrir un salon de coiffure par exemple ou bar sur un coin touristiques....

investissement au Costa Rica

Signaler
momo1244
Il y a 8 années
Bonjour



Un salon de coifure,pourquoi pas,mais ici il y en a .....MUCHOS,et barato...

Un Bar,si vous connaisez le domaine,et les problems d un bar..Ok...si non Oubliez cela...Un bar c est juste des problemes,je connais cela ,car j ais des cleints Bar et au Canada,j en avais beaucoup,car je suis dans l informatique et la Securitee,et pour ma part un Bar...J amais....

Desole...



Marcel

Investir au Costa Rica

Signaler

Il y a 8 années
Je suis aussi étonnée de votre réponse, il y a énormément de salons d'esthétique et de coiffure à prix très bas (pour les étrangers !) ...une coupe 3000 colones +/- 5 euros, shampoing à l'eau froide brrrrr ;-)Pour le bar, évidemment, les problèmes liés à l'alcool, comme partout ...

Coiffure et Bar

Signaler
momo1244
Il y a 8 années
Je pense que vou ne mavez pas compris



Salon de coifure,vous ne ferez pas d argent,ou a peine..il y a beaucoup de salon,ou si un style VIP ,si vous pouvez montrer que vous etes un top..



Bar,pas seulement l alcool,mais la dope..voilence et les armes



Hasta pronto

Momo

vivra au costa rica

Signaler
loula 85
Il y a 7 années
,,Bonjour ,je ne suis pas d accord avec ton message il reste dans le pays des endroits magnifiques pour investir .Nous sommes sur la cote caraibes et je peux dire qu il y a des affaires areprendre a tres bon prix rien a voir avec le pacifique ,ici tres peu d americain donc tres bon marche .Voila j y suis depuis 3 ans avec ma ptite famille et aucuns soucis .pour ceux qui souhaiterai des infos sur les investissements sur les caraibes je suis a votre disposition .

bonjour,je suis heureuse de voir quelqu'un de positif, je dois partir avec mon mari au mois d'octobre. nous sommes très nature et vtt nous voulions monter une petite entreprise qui ,nous donne juste la chance de vivre heureux et sans stress car nous partons avec nos 2 enfants.nous ne cherchons pas a être riche,mais vivre simplement sans être cribler d’impôt de taxe et donner la chance a nos fils la vrai valeur des choses .nous avons tout mis en vente et je voulais savoir comment vous avez fait merci de ma répondre .je dois faire mon premier séjour en octobre pour aller voir pour partir définitivement l'année prochaine

Bons Plans Voyage Costa Rica

Voyage Costa Rica

Services voyage