Forum Voile

au vent arrière

7 réponses

Dernière activité le 07/01/2011 à 00:02 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
crocodile
Le 20 janvier 2009
au vent arrière sur un voilier habitable,la solution de naviguer sous génois seul peut elle être dangereuse pour la tenue du mat? Si quelqu'un à une expérience la dessus, merci de m'en faire profiter.

Vent arriere

Signaler
JGA
Il y a 10 années
En reprenant du pataras si le vent forcis il ne doit pas y avoir de soucis. Il faut juste adapterla surface de la voile d'avant à la force du vent, réel bien sur.

Merci bien

Signaler
crocodile
Il y a 10 années
OK ! J'ai bien noté. Merci d'avoir eu l'amabilité de me répondre. Amitiés.

J.P.

vent arrière

Signaler
solitaire
Il y a 10 années
pas de problème pour le mât tant que le pataras est en bon état ,
il ne faut pas hésiter à réduire dés que le vent monte pour éviter les départs au lof et les dégats sur le pilote automatique

pas de départ au lof vent ar

Signaler

Il y a 9 années
je tombe par hasard sur cet echange : il n'y a aucune chance de départ au lof lorsque l'on est ss foc seul
le dép au lof n'est possible qu'avec la GV entre le vent arrière et le près lorsque l'on est surtoilé , c'est le mât qui fait centre de rotation et la survente qui pousse le bateau à remonter au vent tout seul, phénomène naturel qui à petites doses fait normalement avancer le bateau

départ au lof sous voile d'avant

Signaler
patriceS
Il y a 9 années
bonjour,
non, avec une voile d'avant seule il n'y a aucun risque de départ au lof . En effet la voile d'avant fait abattre alors que la GV fait lofer le bateau.
pour plus de renseignements
patrice.vero@free.fr

vent arriere genois seul

Signaler
yemanja
Il y a 9 années
comme les autres , pas de problemes pour le mats mais je conseille quand meme de garder un minimum de GV pour rester manoeuvrant , celon l etat de la mer ou t'as coque tu peux avoir de gros probleme pour te remetre au pres et là...c'est la zone !

vent arrière

Signaler
pecc
Il y a 8 années
salut, vent du cul sur notre voilier, c'est tout simple, nous avons adopté la technique des 2 génois // tangonés en ciseau. la gv et l'artimon ferlés, tout sur l'avant. ainsi, jamais d'empannage intempestif scabreux de nuit. on choque un tangon et on reprend l'autre. de même qd ça forcit, on roule du cockpit. (c'est tjs de nuit qu'il faut manœuvrer ! loi de l'emmerdement max). et le risque de se prendre le mât sur la tronche est quasi nul; il est plus gd si tu te retrouves fausse panne avec la gv haute.
http://planetepecc.unblog.fr
à un de ces 4 sur l'eau

Bons Plans Voyage

Voyage Communauté Routard