Forum Gabon

Période de l'année favorable au Paludisme ?

4 réponses

Dernière activité le 05/11/2009 à 13:23 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
silvermoon
Le 12 août 2008
Bonjour,

Je souhaiterai me rendre au Gabon.
Je me suis renseigner sur les maladies tropicales que l'on pouvait attraper.
Et j'aurais souhaité savoir si pour le palu, il y a une période de l'année où il y a moins de risque.

Merci

Paludisme = toute l'année

Signaler
Jessica Gaillard
Il y a 11 années
Mbolo, (bonjour)

A LIbreville comme dans tous le Gabon la paludisme est présent constament, toute l'année, cependant pendant la saison des grandes pluies ' plus en plus de moustiques , alors un conseil = gare aux moustiques TOUTE l'année !!Bon voyage et je vous envoie un clin d oeil sur mon lieu preferé et accessible à tous niveau qualité/prix c est d'aller faire un tour à NYONIE ( depuis le port Michel Marine depart en pirogue ) bon voyage et bonjour à nos amis Gabonais

paludisme, pérode

Signaler
OKOUME
Il y a 11 années
Toute l'année et un peu plus en saison des pluies. Flippez pas, voyez le protocole actualisé pour "gérer le palu" via les centres français ou canadiens (ex: Hôpital La Pitié Salpétrière/PrGentillini, centre Air France, Pasteur, Ministère Affaires étrangères/conseils au voyageur etc. Protocole standard: prévention: voir au dessus et OMS et consorts. Ne pas hésiter à utilisez les moyens préventif de phytothérapie "indigène" Curatif: si accés à un centre de soins minimal équipé de la machine d'analyse de sang: dit de la goutte épaisse: mini piqûre style "stylet diabétique", analyse via la machine et médicaments adaptés au plus près du résultat de l'analyse. Ensuite l'organisme s"adapte et fabrique des défenses, variables selon les personnes et les situations sanitaires. Dormir/siester impérativement sous moustiquaire imprégné ou non et clim si besoin et accès. Le soir vêtements légers à manches longues et pantalons longs. Utiliser les serpentins et autres trucs chinois éventuellement (pas forcément très sain!) etc. bref pas d'inquiètudes, les étrangers résidants et les "indigènes" vous diront ce que vous pouvez/devez/voudrez faire ou pas! Amicalement. Okoumé: trente ans de vie en Afrique, natif de ce continent, de souche européenne ... (j'ai à ce jour 60 ans!) ..

Le Palu peut tuer

Signaler
Guizer_Jarl
Il y a 11 années
Ne prenez pas le Palu à la légère. On en meurt, et en général après le départ de la zone infestéé, par exemple retour en Europe où les medecins risquent de faire un mauvais diagnostic. Dans ma boite, on a "perdu" 4 expats entre 2000 et 2004. Le Palu frappe n'importe quand, n'importe comment. En Afrique rapprochez vous le + vite possible d'un medecin. En Europe, meme chose et indiquez que vous revener d'une zone infestée.

palu ou chimie, choisir son danger ?

Signaler
OKOUME
Il y a 11 années
Euh! Guizer_Jarl, Salut, je pense que vous vous êtes trompé de destinataire en m'envoyant ce message, il me semble que vous vouliez le destiner à celui qui avait posé la question, c'est à dire: silvermoon.
...
Par ailleurs je trouve très étrange votre histoire de 4 expats décédés. Seul le palu de type Plasmodium Falsiparum est mortel (pour les bébés et hélas) J'ai jamais de ma vie entendu parler d'une telle hécatombe chez des adultes (mort par palu, Plamodium Falsiparum uniquement), hyper rare et concerne presque uniquement le neuro-palu non soigné)
Je suis, j'étais un familier de l'Hôpital La pitié Salptrière de Paris et j'ai rencontré à plusieurs reprises le spécialiste français n°1 de l'époque le Profeseur Gentilini. Jamais entendu parler d'une telle histoire de 4 morts.
Il doit y avoir une grosse erreur ? Sachez que le palu se caractèrise uniquement, si l'on peut dire, par une fièvre élevée à très élevée. Celà laisse croire à beaucoup de personnes qu'ils, elles, ont le Palu alors qu'il s'agit de tout autre chose donnant une fièvre élevée. Seul le protocole dont je parle dans mon courriel précédent est, actuellement, fiable est permet de savoir quel est le type de palu (s), parfois plusieurs en même temps, et à quel niveau d'infection précise la personne est contaminée. Jamais entendu parler de décés avec du palu importé, j'ai un ami, médecin tropical, qui a fait sa thèse de doctorat sur le palu importé en France, il n'a pas trouvé un seul cas de décés en France, loin de là.
Certes il ne faut pas être négligeant avec le palu -quoique-, mais je vous trouve beaucoup trop alarmiste. Je suis loin d'être pour les voyageurs qui vont un mois au Gabon ou ailleurs et qui polluent à mort avec les avions et pour si peu de temps, je suis totalement contre à 100% avec le tourisme sous toutes ces formes, mais n'alarmez pas inutilement les voyageurs. Il y a , en France, et depuis fort longtemps les moyens de s'informer correctement sur le danger "potentiel". On n'a pas attendu le net pour avoir des infos. J'ai 60 ans et je sais de quoi je parle. Natif d'Afrique et plus de 40 ans de job avec les ONG et en brousse dans tout un tas de pays dont le Gabon (7 ans et demi en trois périodes) par exemple.
Sachez bien aussi que la chimio résistance au palu(s) est justement du beaucoup plus aux traitements prophilaxistes qu'aux traitements curatifs. Résultats: les palu(s) gagnent du terrain et la chimio résistance aussi, ce qui pose un gros problème.
Veuilez noter que si le palu effraye, on peut rester chez soi. Voltaire, je crois, disait que l'on peut parfaitement voyager en restant enfermer dans sa chambre et s'en ennuyer les autres et ailleurs.
S'il faut se trimbaler avec un médecin perso dans sa valise, autant rester en Europe.
Vivre sous les tropiques se mérite. Si l'on a une mauvaise santé on reste en climat tempéré pour pouvoir mourir d'un bon cancer d'origine chimique ou atomique (voir le reportage de le chaîne 3 avec madame Lucet: titre: "Le scandale de la France contaminée." Ca ça craint un max, oui !!!
Pour ma part j'ai toujours pensé qu'il est moins dangereux de vivre sous les tropiques ou sous l'équateur que de vivre dans un pays développé ou tout est source invisible de dangers: amiante, plomb, gaz échappement, atomique civil et militaire, nuage de Tchernobyl qui a contourné la France (voir le site de la CRIIRAD) à Valence en France, ou plus récemment cette histoire incroyable de déchets radio-actifs, ou aussi le probléme de ces téléphones portables aussi inutiles que dangereux (voir le site de la CRIIREM), du wi-fi et consorts. La liste est giga-longue...
En Afrique rurale, l'on a, grâce à Pasteur et autres, trouvé depuis logtemps les maladies "naturelles" et, surtout les moyens de les soigner, surtout si l'on est un blanc avec dans sa poche le billet de retour et une assurance Mondial et consort.
Ceux qui souffrent, ce sont les Africains et surtout les enfants à bas âge.
Cordialement

Bons Plans Voyage Gabon

Voyage Gabon

Services voyage