Forum Cambodge

Mendicité

11 réponses

Dernière activité le 29/04/2008 à 20:39 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Dominque
Le 14 avril 2008
Bonjour,
Nous partons au Cambodge au mois de mai prochain. C'est notre troisième voyage dans ce pays. La mendicité des enfants me pose à chaque fois un problème de conscience. Certaines personne, probablement bien intentionnées me disent:"il ne faut rien donner, ils doivent aller à l'école", je ne peux m'y résoudre, sachant que peut être leurs parents ne peuvent pas les y envoyer, d'autres des stylos, mais pour certains que vont ils en faire s'ils ne savent pas écrire, pas de sucrerie, pour préserver leurs dents. Avez vous des idées à me soumettre ? quelle à été votre attitude pour ceux qui sont déjà allés la-bas ?
Merci.
Dominique

Choix difficile

Signaler
jidomi
Il y a 12 années
Bonjour,
Face à ce type de situation, nous sommes confrontés au choix du coeur ou à celui de la raison et, comme il s'agit d'enfants, la décision à prendre devient forcément difficile.
Pour ma part, sans doute parce que cela fait 20 ans que je me rends tous les ans dans le pays, j'ai choisi la raison mais en y mettant beaucoup de coeur et ce n'est pas contradictoire. Je suis responsable dans une ONG, à Phnom Penh, qui a implanté une école pour les enfants pauvres leur permettant d'être scolarisés si tel n'est pas le cas et d'avoir accès à des apprentissages pour lesquels il leur faudrait payer.
Pour ce qui est de la mendicité, j'ai fait le choix de ne pas donner aux enfants, sachant qu'ils sont rattachés à des bandes organisées par des adultes qui récupèrent tout l'argent, et c'est lucratif. Un exemple : à Siemreap, certains enfants parviennent à amasser 10 $ et plus par jour, soit une base de 300 $ par mois alors que le salaire mensuel moyen se situe autour de 25 $. Cherchez l'erreur...
Plutôt que l'argent, vous avez la possibilité de nourrir l'enfant (il y en aura souvent plus) de la rue en l'emmenant manger (c'est valable pour les adultes). Prudence, toutefois, avec un enfant, soyez deux personnes, avec au moins une femme et choisissez un restaurant de rue (il y en a partout) au vu et au su de tous (les marchés conviennent tout à fait).
Je ne donne de l'argent qu'aux femmes veuves, reconnaissables à leur crâne rasé, car elle n'ont absolument rien pour vivre et la mendicité est leur dernière ressource. Il m'arrive aussi de leur proposer de manger, ce qu'elles acceptent volontiers.
Quant aux sucreries, ils n'y ont pas souvent accès, ce sont des enfants, et, ceux qui ont une poignée de riels dans la poche, tout comme les petits Français, se précipitent dans la boutique la plus proche pour se ruer sur les bocaux de bonbons (j'y retrouve mes élèves). Donc là il n'y a pas de mal à leur faire un peu de bien.
Je vous souhaite un bon séjour,
Dominique.

Le problème de la mendicité

Signaler
Khun Séba
Il y a 12 années
Personnellement, je suis passé de "Si je ne peux pas aider tout le monde, je n'aide personne" à "Si je ne peux pas aider tout le monde, aidons-en au moins un mais bien"...

Dès lors, j'ai décidé de parraîner 3 enfants via une ONG belge, Angkor-Belgique.org. Va faire un tour sur leur site : ils t'expliqueront quel est le taux d'alphabétisation de ce merveilleux pays et peut-être que tu deviendras un parrain également.
Parrainer un enfant lui permet, grâce à une aide financière mensuelle, d'aller à l'école plutôt que de travailler dans les champs ou dans une usine. Cela lui offre une chance de faire partie des quelque 45% d'enfants cambodgiens qui atteignent la 5ème classe primaire et, mieux encore, des 30% de garçons et des 18% de filles qui atteignent l'enseignement secondaire...

Ne jamais donner d'argent aux enfants

Signaler
WhiteMansion
Il y a 12 années
Bonjour Dominique,
Je comprends votre cas de conscience. Sachez néanmoins que ce que l'on vous a dit est vrai: c'est une vrai business que de faire mendier un enfant tout nu dans la rue. Et ca rapporte gros! C'est une honte mais c'est comme cela. Le mois dernier vers 22h, je mangeais au KFC de Phnom Penh. Assis à ma table, je voyais à travers la vitre un petit (4 ans, je pense) enfant nu, sale, jouant avec sa petite soeur sur le trottoir. J'ai vu un touriste donner un billet de 1 $ à ce petit enfant. Sitôt le touriste parti, l'enfant à couru vers (ce que je pense être) sa mère assise (tapie) à l'écart dans la pénombre et donner le billet. Je n'avais même pas remarqué la maman. Elle a pris le billet et a sorti de sa poche... une vériatble liasse de dollars!!! Certaienment une journée de salaire, je pense plusieurs dizainnes de dollars par jour: une véritable fortune ici.
Je peux vous dire que j'ai été choqué!!!
Par contre, il m'est arrivé plusieurs fois de me faire "attendre" à la sortie des fast food ou des épiceries. Dans ce cas, je retourne et j'achète à boire ou à manger pour eux. 1 fois la maman d'un nourisson m'a demandé du lait: j'ai acheté une boite de lait en poudre et 1 bouteille de lait frais... Au moins, ça va directement à l'enfant...

Rep Sebe-Vadrouille

Signaler
Dominique
Il y a 12 années
Merci Séba,
Je suis sensible aux problèmes que rencontre ce magnifique pays depuis longtemps. Je suis marraine d'une petite fille depuis plusieurs années. A chaque voyage nous rencontrons les membres d l'association qui s'occupe des parrainages mais ta réponse ne m'aide pas à savoir quelle conduite avoir auprés des enfants qui sont dans les rues.
Dominique

Ne rien donner

Signaler
Khun Séba
Il y a 12 années
Comme disent les autres messages : ne surtout rien donner...

réponse mendicité

Signaler
mylene
Il y a 12 années
en effet aussi paradoxal que cela paraisse il ne faut surtout pas donner d'argent aux enfants ni meme leur acheter ce qu'ils ont à vendre, c'est le système "charité à l'américaine" comme on dit là bas, qu'il faut absolument casser pour eux! concrètement, sache que l'argent ils ne le gardent pas, il va aux familles ou aux grands frères, et on ne leur en veut pas, c'est souvent aussi leur seul moyen de subsistance. mais du coup ils envoient les petits au taf, puisqu'ils n'y a qu'eux qui arrivent à émouvoir les occidentaux...ce qui est un peu vache, moi les adultes crevant de faim et dormant dehors m'émeuvent tout autant, qu'en pense-tu? bref, après ces belles paroles, je te propose quelques "pistes":
-sur place, si tu veux faire un geste immédiat, emmène les enfants manger quelque part: c'est sur, ça demande un peu de ton temps , mais ça leur fera plus de bien
-effectivement, il vaut mieux qu'ils aillent à l'école, et apprennent un métier, pour les sortir eux et leur famille de la mendicité, et je suis bien d'accord avec toi, c'est pas facile pour eux, ça coute cher là bas! donc je te conseille de t'adresser aux associations et ong si tu veux agir là dessus., par exemple celles qui parrainent des enfants comme aspeca-enfants d'asie (mais il y en a d'autres) avec 25 euros par mois (et 60% de remise d'impots!) elles envoient ton ou ta filleule à l'école mais soutiennent aussi la famille, au niveau logement, sacs de riz... pour compenser ce qu'éventuellement l'enfant aurait rapporté à la famille. enfin, elles sont souvent le meilleur rempart contre la prostitution des mineurs
voilà, j'espère t'avoir apporté quelques éléments de réponse, n'hésite pas à m'envoyer un mail si tu veux poursuivre la conversation ou avoir d'autres renseignements... ciao!

Bonne propositions

Signaler
jidomi
Il y a 12 années
Bonjour Mylène,

Merci pour ces précisions et les moyens d'action qui vont tout à fait dans le sens de ce que l'association dont je fais partie entreprend à Phnom Penh, à savoir : scolarisation de ces enfants et préparation à une formation professionnelle.
Je connais l'ASPECA, association d'une grande efficacité (j'ai travaillé un temps en partenariat avec) qui prend en charge dans tout le pays (au moins un centre par ville) des milliers d'enfants en leur offrant, la plupart du temps, l'hébergement ainsi qu'une formation professionnelle.
Une précision : la déduction fiscale pour don aux oeuvres se monte à 66% des sommes versées dans l'année.
Je suis tout à fait d'accord avec toi pour nourrir les enfants sur place (marchés, restaurants) en prenant les précautions dont j'ai précédemment parlé. Ne pas hésiter à ajouter des fruits qui leur font défaut. Cette démarche, je la réalise aussi avec des adultes (je pense aux veuves en particulier) qui acceptent volontiers. Au fil du séjour, des relations se créent. avec eux, aidé par un interprète.
Nous sommes tous d'accord sur un point capital : pas d'argent aux enfants !!!

Cordialement, dominique.

Mendicite

Signaler
behel
Il y a 12 années
Entierement d'accord,surtout ne pas donner d'argent aux enfants des rues car ils n'en profitent absolument pas.Ce sont les souteneurs ou les grands freres qui recuperent les dollars.Il y a encore 2 ans,ici a Siem Reap,toute une organisation qui consistait a louer un petit gamin a une femme,et qui,celle-ci arpentait la rue touristique de la ville,Pub Street,et pour attirer les touristes,la femme,a l'ecart dans une ruelle,tapait l'enfant pour le faire pleurer.Depuis 1 an,c'est termine et la police a fait evacuer la rue et empeche les mendiants d'y acceder.
De mon cote,pour aider les gamins,je pratique la maniere suivante : a la fermeture de mon etablissement,j'ai une poignee de gamins,toujours les memes,qui aide mon personnel a rentrer ma terrasse.En echange de ce petit travail,je leur donne toutes mes canettes en ferraille,mes bouteilles plastique et les restes de nourriture tels que les croissants,pains au chocolat,oeufs durs et bouteilles d'eau frache. Ils ne m'ont jamais demande d'argent et ils sont tres serieux lorsqu'ils effectuent cette besogne.Ils sont meme tres fiers qu'un barang s'occupe d'eux.Mais attention,tout est fait en presence de mon personnel et parfois de certains clients.Car il y a danger d'etre accuse de pedophilie...Un jour,un touriste a voulu emmener des gamins manger dans un restaurant de Pub Street.Ce touriste,tres particulier,a explique au patron du resto qu'apres le diner,il voulait emmener les gamins prendre une douche dans sa chambre d'hotel !! Ce patron,tres intelligeamment,a vire le touriste en le menacant d'appeler la police. Donc mefiance si vous emmener manger des gamins.Ne soyez jamais seul et faites-les manger dans un resto khmer sur un trottoir.

donne leur toujours qq chose

Signaler
kokoB
Il y a 12 années
si tu veux pas leurs donner de l'argent, donne leur à manger

certains internautes me donnent evie de........................

Mendicite

Signaler
behel
Il y a 12 années
???Chacun fait comme il le sent.Certains touristes viennent au Cambodge avec des vetements,des cahiers,des stylos...D'autres prennent contact sur place avec des orphelinats et offrent des sacs de riz ou de la viande pour nourrir les gamins....je ne comprends pas cette envie de............

deux petites experiences qui peuvent aider

Signaler
Romuh
Il y a 12 années
Bonjour,

Il m'est arrivé deux choses différentes au sujet de la mendicité et des enfants.
A Phnom Penh, près du Palais Royal, un homme qui vendait à manger (un genre de beignets) m'a interpelé en me montrant des enfants à proximité. La tête dans mes pensées, j'ai acheté un beignet à chaque enfant. Quelle erreur : ils les ont redonnés au vendeur (qui lui a gardé l'argent)...
A Sihanoukville, sur la plage, j'avais acheté une assiette de fruits frais. Devant le regard des gamins qui vendaient des babioles je leur ai proposé de partager : j'ai commandé une nouvelle assiette. En discutant avec eux j'ai appris qu'ils étaient tous logés à dans des baraquements un peu plus loin et que les conditions n'étaient pas terribles. Au moins les fruits étaient dans leur ventre et j'ai su à quoi j'avais dépensé mon argent : un peu de bon temps pour eux.

Bons Plans Voyage Cambodge

Voyage Cambodge

Services voyage