Forum Slovaquie

coup de coeur

1 réponse

Dernière activité le 10/01/2004 à 13:20 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
marc
Le 30 décembre 2003
Ahoj, à tous les amoureux de ce petit pays à la grande âme slave,malheureusement si souvent méconnus de mes compatriotes français (faites un sondage autour de vous : qui pourra vous donner le nom de 3 villes en Slovaquie ? Et même, le nom de sa capitale ? Sans parler de son ancien nom (Pressburg), des couleurs de son drapeau , du nom de son président de la république etc...etc... ) ; et pourtant, ce pays va entrer en 2004 dans l'Union Européenne !
Après deux séjours de quinze jours passés dans ce pays à taille humaine, dont la capitale (Bratislava), ressemble plus à un grand bourg divisé par le Danube : d'un côté, la vieille ville et son château, ses parcs et ses jardins, et de l'autre, la ville champignon
aux immences buildings rappelant les quartiers prolétaires et ouvriers de Moscou, je suis tombé amoureux des slovaques.
Pour comprendre ce peuple dont l'histoire a été si mouvementée,
il faut se rappeler combien de fois il a du subir l'envahisseur étranger (l'empire austro-hongrois, les bolchéviques communistes,
les national-socialistes allemands, l'annexion tchéco-slovaque, puis
enfin la "rupture" voulue par sa grande soeur riche, la république tchèque, réclamant son indépendance, et acceptée bon gré mal gré par la slovaquie.).
Aussi,le slovaque est-il toujours méfiant vis-à-vis de l'étranger,qu'il vienne de l'Est ou de l'Ouest, et il lui faut du temps pour l'accèpter.
Il ressent toujours un sentiment ambigu d'intériorité qui le retient profondément à sa terre, sa culture et ses racines mêlé d'un sentiment trouble d'infériorité tels qu'ont du ressentir les gueux du
moyen-âge devant les seigneurs féodaux ; pourtant, les slovaques
possèdent un énorme potentiel de croissance, et sont sur bien des points capables de rivaliser voire de surpasser leurs voisins européens : ils sont courageux et travailleurs , capables de sacrifices pour réussir (s'expatrier, travailler davantage d'heures pour un salaire moindre etc...etc...), possèdent un don naturel au poly-linguisme (beaucoup comprennent les autres langues slaves , telles le polonais, le tchèque leur langue voisine, le serbo-croate,le bulgare, le russe (mais çà, ils ne le disent pas! suite à leur rancoeur), beaucoup aussi parlent allemand (leur 1° investisseurs), un peu de hongrois (amitié de voisinage), et apprennent l'anglais ou l'espagnol à l'école.),il se passionnent pour l'informatique et tous les moyens de communication (TV satellites...).
Pourtant, le slovaque est très convivial (moins réservé et plus tolérant que le tchèque), il aime bien boire, manger et s'amuser
et il n'est jamais le dernier à vider son verre de slivovice (eau de vie de prune à 80°) !
Si j'ai un conseil à donner à tous les internautes qui me liront, je
vous dis : PARTEZ A LA DECOUVERTE D'UN DES DERNIERS PAYS AUTHENTIQUES DE LA FUTURE EUROPE.VISITEZ LE PAYS ET FAITES DES RENCONTRES INNOUBLIABLES AVEC UN PEUPLE QUI MERITE VRAIMENT LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE.

Do videnia a dakujem pekne .

Re : coup de coeur

Signaler
Cedric
Il y a 15 années

T'as raison. J'ai été deux fois en Slovaquie et j'ai trouvé les gens très accueillant. J'ai visité Nitra, Zélina, Banska et d'autres. Mais ce que j'ai remarqué que les slovaques ne parlent pas le français. J'ai aimé parlé avec eux, mais j'ai été obligé de parler englais une langue que je maîtrise pas assez. J'aimerais bien y retourné pendant les vacances d'été, mais, je ne sais pas dans quelle région de la slovaquie, parle-t-on français?

Cedric


marc a écrit :
> Ahoj, à tous les amoureux de ce petit pays à la grande âme slave,malheureusement si souvent méconnus de mes compatriotes français (faites un sondage autour de vous : qui pourra vous donner le nom de 3 villes en Slovaquie ? Et même, le nom de sa capitale ? Sans parler de son ancien nom (Pressburg), des couleurs de son drapeau , du nom de son président de la république etc...etc... ) ; et pourtant, ce pays va entrer en 2004 dans l'Union Européenne !
> Après deux séjours de quinze jours passés dans ce pays à taille humaine, dont la capitale (Bratislava), ressemble plus à un grand bourg divisé par le Danube : d'un côté, la vieille ville et son château, ses parcs et ses jardins, et de l'autre, la ville champignon
> aux immences buildings rappelant les quartiers prolétaires et ouvriers de Moscou, je suis tombé amoureux des slovaques.
> Pour comprendre ce peuple dont l'histoire a été si mouvementée,
> il faut se rappeler combien de fois il a du subir l'envahisseur étranger (l'empire austro-hongrois, les bolchéviques communistes,
> les national-socialistes allemands, l'annexion tchéco-slovaque, puis
> enfin la "rupture" voulue par sa grande soeur riche, la république tchèque, réclamant son indépendance, et acceptée bon gré mal gré par la slovaquie.).
> Aussi,le slovaque est-il toujours méfiant vis-à-vis de l'étranger,qu'il vienne de l'Est ou de l'Ouest, et il lui faut du temps pour l'accèpter.
> Il ressent toujours un sentiment ambigu d'intériorité qui le retient profondément à sa terre, sa culture et ses racines mêlé d'un sentiment trouble d'infériorité tels qu'ont du ressentir les gueux du
> moyen-âge devant les seigneurs féodaux ; pourtant, les slovaques
> possèdent un énorme potentiel de croissance, et sont sur bien des points capables de rivaliser voire de surpasser leurs voisins européens : ils sont courageux et travailleurs , capables de sacrifices pour réussir (s'expatrier, travailler davantage d'heures pour un salaire moindre etc...etc...), possèdent un don naturel au poly-linguisme (beaucoup comprennent les autres langues slaves , telles le polonais, le tchèque leur langue voisine, le serbo-croate,le bulgare, le russe (mais çà, ils ne le disent pas! suite à leur rancoeur), beaucoup aussi parlent allemand (leur 1° investisseurs), un peu de hongrois (amitié de voisinage), et apprennent l'anglais ou l'espagnol à l'école.),il se passionnent pour l'informatique et tous les moyens de communication (TV satellites...).
> Pourtant, le slovaque est très convivial (moins réservé et plus tolérant que le tchèque), il aime bien boire, manger et s'amuser
> et il n'est jamais le dernier à vider son verre de slivovice (eau de vie de prune à 80°) !
> Si j'ai un conseil à donner à tous les internautes qui me liront, je
> vous dis : PARTEZ A LA DECOUVERTE D'UN DES DERNIERS PAYS AUTHENTIQUES DE LA FUTURE EUROPE.VISITEZ LE PAYS ET FAITES DES RENCONTRES INNOUBLIABLES AVEC UN PEUPLE QUI MERITE VRAIMENT LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE.
>
> Do videnia a dakujem pekne .

Bons Plans Voyage Slovaquie

Voyage Slovaquie

Services voyage