Forum Nouvelle-Zélande

Camping car…

23 réponses

Dernière activité le 30/11/2009 à 22:52 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
sebos
Le 19 juillet 2007
Bonjour,

Quelqu'un a-t-il déjà louer un camipng-car de chez "Escape" ? Si oui, j'aimerais bien savoir ce que vous en avez pensé.

Merci

Seb

location humoristique

Signaler
brochant
Il y a 11 années
Non j'ai pris un autre loueur que je déconseille mais il est vrai que je n'avais pas d'expérience. Si vous avez vu le film "camping", vous aurez enfin l'occasion d'être dans la pellicule. Mais mieux vaut avoir la mentalité du campeur, comme dans le film, sinon vous vous retrouverez comme Gérard Lanvin, légèrement décalé, car c'est une véritable fausse bonne idée qui peut vous faire perdre beaucoup d’argent… !!

En retenant et payant à l'avance un camping car auprès du "tour opérator" Australie Tours, partenaire de la société Kea Campers en Nouvelle Zélande, pour le mois de juillet, j'ignorais encore tout du métier de campeur professionnel en basse saison dans l'hémisphère sud.

Au cours de l'excellent accueil de Kea Campers à Auckland, j'apprends que l'accès aux grandes villes de Nouvelle Zélande (NZ) n'est pas possible… On ne vous remet d'ailleurs aucun plan de ville.. !! Exit, les possibilités de voir les monuments, les musées ou les "Shoppings Centers", trouver facilement des accès Internet café ou même l'ambassade France dans la capitale en cas de besoin, car les campings cars ne sont pas les bienvenus à Auckland, Wellington, etc.…

Le système de parking néo-zélandais en centre ville ne permet déjà techniquement pas d'absorber le monstre.. et la police est friande de sa chasse, car c'est un animal rare !! Gare aux PV.. qui vous seront bien sur ultérieurement facturés par Kea Campers qui conserve l'empreinte de votre carte bleue !! Si vous souhaitez visiter quelques villes, il vous reste les réseaux de bus, hélas, peu importants, et relativement complexes à utiliser dans un pays ou l'individualisme est roi… Le choix d’un taxi est aussi une solution, mais pour richissime campeur seulement car l’aller retour nord / sud à Auckland vous contera la bagatelle de 130 dollars.. A mettre au budget si vous voulez voir absolument les villes..

L'accès aux petits cours d'eaux ou aux bords de mer n'est pas non plus recommandé par le loueur car le véhicule est très lourd et peut s'embourber ou s'ensabler… (encore plus en hiver austral) et ce cas n'est évidemment pas prévu dans l'assurance qui coûte tout de même plus de 30% du prix de la location.

Les belles images romantiques de Campings cars installés le long de plans d'eaux néo-zélandais bucoliques dans les brochures du « tour operator » Australie Tours et celles affichées dans l'agence Kea Campers sont essentiellement là pour vous faire rêver de l’été en hiver.. La liberté de la formule connaît en fait quelques restrictions...

En fait, ma charmante hôtesse Kea Campers me conseille d'aller tout simplement de camping en camping et me remets de nombreux catalogues d'adresses pour bien me faire passer le message… L’exposé est bien enchaîné après la déconvenue d'apprendre que la couverture assurance très chère (30% en plus de la location) ne couvre pas les éventuelles fantaisies du découvreur de territoire que je suis… c'est plus sage ou plus sûr… mais un peu limité pour ma mentalité d'aventurier en quête de grands espaces !! J’irai donc sagement de camping en camping..

Je découvre enfin ma maison roulante… Le choc : Des trappes partout, des tuyaux, des commutateurs, des niveaux d'eaux ou de déjections à surveiller, des arrimages de tiroirs ou d'ustensiles, des protocoles pour faire fonctionner tel ou tel appareil.. Une vraie petite capsule spatiale avec possibilités de travaux extérieurs quotidiens pour l'astronaute que je deviens. La découverte d'une télévision camouflée dans un placard me rappelle aussi les films de James Bond ou "Moonraker"… Hélas, on ne peut recevoir des chaînes que de très peu d'endroits en Nouvelle Zélande, essentiellement près des zones urbanisées… ou l'on n'a pas accès.. tant pis pour les "news" néo zélandaises..

Nous parcourons en détail mon nouveau domaine. Véhicule conçu pour 4, nous devrons heureusement n'y vivre qu'à deux pendant 26 jours… J'imagine un instant ce scénario cauchemardesque d'y être à quatre, ce qui me rapprocherait alors de la sensation de la sardine dans sa boite, mais sans l'huile.. Les placards d'affaires personnelles, suffisant pour deux, auraient avantage à être pris d'assaut si nous étions 4 pour la règle du premier servi… les 2 autres occupants se contenteraient toujours de tasser leurs affaires personnelles sur le toit .. près de la décorative et inutile antenne TV.

Ma charmante hôtesse me propose de découvrir ensuite le mode d’emploi des lits… Au bout de deux minutes à la regarder démonter tables et sièges vers l'arrière pour simuler la préparation technique d'un lit, et sans avoir toucher à rien, je m'assieds épuisé et lui fais signe d'arrêter…

Ma débordante imagination vient de se projeter dans les 26 X 2 démontages et remontages qu'il me faudra effectuer dans le ventre du monstre ces prochains jours et mon taux de sucre dans le sang s'est effondré.

Heureusement, il y a une autre solution de couchage dans l'appendice du monstre au-dessus de la cabine de pilotage. Certes, il faut aimer les petites échelles pliables et la technique de faire son lit à quatre pattes dans un mini cercueil, mais cela semble plus rapide et compatible avec un rythme lascif de vacances.

Les placards sont remplis de tas d'appareils et ustensiles.. Ne pas oublier de tout caler pour éviter la désagréable surprise de voir la batterie de cuisine débouler dans la cabine de pilotage avant en cas de freinage d'urgence avec un taboulé en préparation. On peut aussi –2eme version - écouter le tintamarre irrégulier d'un fantôme, joueur de "batterie" amateur, caché au fond d'un tiroir !

Le cours de mon "instructrice" se poursuit sur les interactions entre les fusibles, les appareils qu'ils commandent, les robinets de bouteilles de gaz… Ils mériteraient d'être enregistrés sur un lecteur MP3 pour se le repasser dans les futures longues soirées d'hiver… Gare aux oublis dans les protocoles pour arriver à faire fonctionner, soit le micro ondes, soit le mini-four , les lampes, soit l'un des deux systèmes de chauffage ou le système de lecture DVD/CD, etc.. Si j'avais su par Australie Tours que ce dernier lecteur existait à bord, à coté d'une télé décorative, j'aurai sans doute pris de quoi l'alimenter…. seule l'animation des campings bercera donc mes soirées d'hiver..

La visite de la salle de bains constitue ensuite un grand moment de désillusion… C'est en fait la visite d'un placard sanitaire multi fonctions. Le WC est en bas, le lavabo est au-dessus, plié quand on ne s'en sert pas et une douchette sert aussi bien à vous laver le corps (Bon courage pour l'exercice) qu'à effacer vos éventuelles salissures dans la jolie cuvette immaculée dessous. La douchette vient en sus d'un flux (chasse) d'eau qui ne fonctionne que dix fois.. avant recharge... bien sûr obligatoirement dans un camping payant. L'autonomie de ce camion liberté est donc réduite en-dehors des campings. Bien sûr, si l'on se douche, il faudra nettoyer le WC plein d'eau en dessous, les bords de lavabo et le plancher… Un diplôme de nettoyeur serait peut être utile à passer avant de choisir la formule camping car pour maintenir la qualité de l'hygiène collective..??

En fonction toilettes, il faut enchaîner sans erreur les gestes si "l'on se vidange" car il y a de grosses molettes à tourner dans le bon sens pour ouvrir les petites trappes d'évacuation. Les odeurs seront certainement au RDV parfumé du second utilisateur et des suivants…. L'absence de balayette exclut qu'un occupant ait la "tourista"… Il ne pourrait de toute façon rester en place longtemps sans les quolibets des autres passagers l'observant à travers la porte vitrée polie mais tout de même translucide du petit "placard sanitaire". Le sanitaire a une autonomie ultra limitée et ne constitue donc qu'un accessoire d'urgence dans un pays ultra propre ou se lâcher dans la nature serait certainement très mal vu.. Faudra t il se retenir 26 jours ?

Bravo aussi à la femme coquette qui chercherait à s'entretenir.. : mini miroir et peu de places pour décharger un sac de produits plein de fonds de teints ou de rouges à lèvres.. c'est la méthode campeur!!! En espérant que deux couples avec femmes coquettes ne s'installent pas dans cette caisse transportable avec son micro placard sanitaire. Les hommes n'auraient alors plus de place pour mettre leurs mousses et dentifrices.. et la guerre des roses pourrait avoir lieu. L'achat de produits divers d'entretiens et de désinfection, de désodorisants est fortement recommandé en petits achats à mettre en plus au budget des nombreux imprévus...

En quittant le loueur, l'arrivée au 1er camping en limite d'Auckland est un grand moment dans la vie du campeur débutant qui pensait aller librement à travers la NZ.. L'aimable gérante du lieu, lui explique qu'il vaut mieux se servir des facilités du camping (Sanitaire, restauration, lingerie..) car le véhicule se permet même pas de tenir un jour en pleine nature surtout à 4… Adieu les rêves de grands espaces et vivent l'installation entre deux autres Camping cars puis 4 puis 6 puis 12…Une grande famille !! Les voisins occupants, qui n'ont pas grand chose à faire dehors en basse saison australe regardent l'installation et le début de vie du campeur novice par les fenêtres.. Pour le rêve de nature c'est assez limité, pour la liberté, c’est assez enchaîné et pour l'intimité c'est complètement raté..

Le branchement électrique en dépliant la rallonge sur un poteau à l'emplacement N° 18 ( ça ne s'invente pas) permet un peu plus de confort par l'usage de tous les instruments embarqués ce qui n'est pas le cas en pleine nature… On n’a dans cette hypothèse que les lampes et un peu de gaz pour la cuisinière et le chauffage N°2.. Le déclenchement archi bruyant du chauffage N°1, la "clim" réversible, fait comprendre au novice que les soirées seront longues et que les nuits seront ou fraîches ou blanches, au choix..

Anéanti, je regarde à mon tour mes voisins et les observe passer avec leurs petites cassettes de déjections humaines sous le bras, démontées des entrailles du monstre.. sympathique opération à répéter deux fois par jour si l'on est 4 et dont la complexité technique doit être mémorisée pour ne pas faire une erreur qui serait tout à fait odoriférante !!.. Gare aux doigts bronzés également !!

De curieux mouvements d'autres roulottes dans le camping me font ensuite comprendre la réalité quotidienne de la joie du campeur.. Il faut déplacer le véhicule pour aller vidanger l'eau de cuisine à un endroit spécial.. la "Dump station" puis retourner le véhicule dans le sens inverse.. pour refaire son plein d'eau et repartir enfin à son emplacement se re-brancher.. Les connexions sont dans des sens opposés et il faut donc garder flegme et humour dans la manœuvre… 1 fois par jour à deux et près de deux fois par jour à 4…

Il est temps d'aller visiter les "facilités" du camping quasi obligatoire et qui coûte 20 dollars non prévus au budget, soit 520 dollars sur 26 jours alors que Kea Campers annoncait un coût sans surprise dans sa location.. Mais il est vrai que ce n'est qu'un coût induit comme les coûts indirects des produits d'entretien à bord à acheter… les coûts exorbitants du passage en ferry dans l'île du sud ( 900 dollars au moins l'A/R) et bien sûr les frais de carburant (500 à 1000 euros selon les trajets), de nourriture et d'accès aux sites payants.

L'entrée dans les toilettes me pétrifie… alignement à perte de vue de lavabos inox avec deux robinets sans mélangeurs, cloisons précaires et disjointes des WC et douches dans une immense pièce sibérienne… Le partage sonore (Et odoriférant) des bruits et exhalations naturelles humaines donnent, certes, un peu de chaleur et d'ambiance mais il a aussi ce pouvoir indicible de déconcentrer ou déconcerter. Je vais éprouver du mal à me brosser les dents, engoncé dans une grosse veste et enveloppé d'une écharpe..

La cuisine collective contiguë aux toilettes est un autre cauchemar.. Les impétrants à la fonction "se nourrir" font la queue pour faire fonctionner l'un ou l'autre des appareils destinés à chauffer les plats… les plans de travail sont pris d'assaut et nous sommes pourtant en basse saison.. Personne ne semble vouloir cuisiner dans sa roulotte et chacun transporte ses paquets de nourriture, de sa maison roulante à la cuisine collective… Ne pas oublier le sel ou autres.. sinon il faut être bon marcheur..!! Quand c'est bien chaud, on repart en portant le précieux chargement et les paquets restants à travers les autres roulottes et les pelouses du camping jusqu'à son "home sweet home", 100 ou 150 mètres plus loin. La « dégustation » aura lieu autour de la table familiale sur des banquettes qui peuvent servir de matelas en béton peu armé le soir.. J'essaye de ne penser à rien avant de rentrer dans le ventre de mon monstre me faire bercer par la clim-chauffage qui caquette bruyamment.

Il est enfin temps de faire son lit et se coucher.. Pour limiter le ridicule qui ne tue plus depuis bien longtemps mais me gêne tout de même, j'ai fermé en plein après midi mes rideaux me coupant de mes voisins curieux mais aussi des vues agréables sur la baie d'Auckland. Je peux donc monter faire ma gymnastique et installer le lit dans le caisson cercueil sans que ma grosse voisine examine mes fesses à travers les vitres… Prêt pour ma nuit de rêve, je décide d'aller à pied chercher un restaurant, renonçant à bouger d'un poil le lourd véhicule ancré au port afin d’aller collecter ma pitance ou partager les joies de la cuisine collective.

La nuit tombée dans le camping désert, rentré dans ma maison, je me glisse à l'étage par l'échelle pied nu et m'allonge sur le matelas trop cuir de vache pour mon dos lombalgique… Heureusement que le véhicule est à l'horizontale.. pour ne pas glisser !! J'imagine ou plutôt n'imagine pas une seconde qu'un couple puisse ici devenir adepte du "Kama Sutra" . Juste au-dessus de mon nez fragile, un gentil aérateur non réglable me balance un filet d'air froid dans les narines avec le claquement irrégulier du capteur extérieur sous le vent.. Le ronflement de la climatisation me tamponne l'oreille gauche car j'ai choisi de ne pas devenir congelé comme "Hibernatus".. Si l'on s'endort par mégarde, il ne faut pas oublier ou l'on est au réveil car le choc front/toit de cabine (situé à 15 cm au-dessus) sera très douloureux.

Avec le décalage horaire, l'ambiance sonore, et finalement la coupure de la clim, plus tard dans la nuit excédé par le bruit (qui rendra la caisse glaciale), pour tenter enfin de dormir, mes envies de vidange sont fréquentes. La gymnastique de descente par l'échelle, puis le rhabillage pour aller aux facilités à 150 mètres me font doucement imploser.. L'aube me trouve totalement blafard, ce qui pourrait être normal pour une aube.. Il me reste 25 jours à tenir !!

Divers incidents extérieurs familiaux et professionnels, ajoutés à la vision d'apocalypse de ces premières 20 heures de camping car en camping me font me précipiter vers Kea Campers pour rendre la bête.. au petit matin. L'agence se ruera sur moi à mon arrivée pour, à la fois suspicieusement contrôler le véhicule (rendu très propre sans usages domestiques), me dire qu'il ne me rendront pas les 1750 euros de location, ni les monstrueux 643 euros d'assurance et me réclamer ensuite un dollar (0,70 cts d'euros) pour le litre et demi de diesel consommé sur les 9,9 km parcourus seulement en A/R du camping.. pendant ma "période d'essai". La "réintégratrice" renoncera finalement à son dollar.. bien que la société Kea Campers soit devenue l'enfant d'un libéralisme sauvage à l'américaine ou l'argent est un dieu vénéré !!

A Paris, l'agence Australie Tours refusera aussi le moindre remboursement, dédommagement ou geste commercial dans la plus belle logique économique et administrative…

Cette (més) aventure comme le film "Camping" le met savoureusement en scène, démontre que l'on ne s'improvise pas campeur.. c'est un état d'esprit, une seconde peau, une façon d'être.. et il ne faut pas céder aux belles images trompeuses de la pub sur la liberté en Camping Car en Nouvelle Zélande..

Le Camping Car est à déconseiller pendant les 8 mois ou il ne fait pas très beau (ou moins beau) en NZ d'avril à novembre. Mieux vaut avoir fait un tour d'essai avec l'un de ses monstres un week end non loin de chez soi pour s'exercer à souffrir un peu dans son propre pays. Cela permettra de découvrir, sur le pouce, si on a le goût des corvées en vacances et celui de la promiscuité. Après avoir payé d'avance une petite fortune, il sera trop tard pour se faire rembourser le prix du rêve!!

Ce n'est pas une histoire de loueur…

Signaler
sebos
Il y a 11 années
Merci pour cette petite nouvelle qui est très bien écrite ma foi. Ça m'a pas mal amusé de te lire ce matin, avant de commencer ma journée. Toutefois, je suis au regret de te dire que je ne renonce pas pour autant. Tu as visiblement très mal vécu l'absence de toute chose suceptible de se trouver dans un hôtel. Comme tu le dis, ça ne s'improvise pas, sauf si 'lon veut découvrir d'autres choses. Et si tu n'as pas eu l'expérience du camping, du vrai, avec sac à dos et tente, donc j'imagine le choc pour toi.
J'ose à peine te parler de la companie de camper-van que j'ai repéré. Ton véhicule à côté est un 5 étoiles. Il s'agit simplement d'un van aménagé pour dormir. Pour tout le reste ça se fera mais pas dedans…
Merci pour ta réponse et le temps que tu y as consacré. Je prend bonne note de certaines infos (camper-van interdit en ville…).
Si je peux te donner un conseil cependant, ne te laisse pas aller à la facilité en stéréotypant un mode de voyage, caricaturé par un film dont je n'ai même pas retenu le nom du chanceux réalisateur / imposteur tellement je me suis ennuyé… Tu vois, j'aime l'aventure et mais aussi le vrai cinéma.

Seb.


merveille du voyage en camping car

Signaler
Sara6
Il y a 10 années
Désolé mais je suis en total desacord avec Brochant , j'ai passée trois semaines à faire le tour du pays en camping car avec une amie et se fut les 3 plus merveilleuses semaines de ma vie. Bien sur il ne faut pas s'attendre à un hotel 5 etoiles avec sa grande salle de bain baignoir et la femme de menage qui change tes draps tous les matins et qui fait ton lit... là quand tu ouvre la porte de ta chambre ,et tu te retrouve dans la foret , ou au bord de la mer (sa depend ou tu t'es garé la veille)... Je voulais juste retirer se sentiment de grosse galere assimillé au Camping car qui a pu s'introduir chez certaines personnes à la suite de la lecture du recit de Mr Brochant. Et puis avec un bon ami, une petite galere se transforme vite en fou rire dans ses moments là , cela depend de l'état d'esprit de chacun ...
Si qqun desire des infos sur le deroulement de la location ou autres info en rapport avc les campings car ou le voyage en NZ je serai heureuse de pouvoir renseigner...
Bon voyage à tous ... en camping car ou autres ;-P

Sara

camping car

Signaler
pielac
Il y a 10 années
Les tarifs de location, pour une même période et un même équipement, vont du simple au double, sûrement en fonction de l'âge du véhicule.
Par quelle compagnie es-tu passée et as-tu été contente de ton CC?
Merci
Pierre

camping car

Signaler
nathalie
Il y a 10 années
Bonjour Sara, je pars en NZ du 08 au 20/07/08 avec mari et petite fille de 8 ans. J'envisage de louer un camping car, l'option me plaisait bien jusqu'à ce que lise le message de Brochant. Nous sommes des habitués du camping mais j'avoue qu'après lecture du message je ne sais plus quoi faire. J'ai bien noté les interdictions de séjours dans les grandes villes mais ce n'est pas ce que l'on recherche. Nous sommes un tantinet écolo et préférons la nature. Par contre j'ai noté ausi qu'en hivers ce n'est pas la meilleure période mais je n'ai pas le choix (mari directeur d'école !) et pour aller aussi loin il faut partir longtemps. Le climat rigoureux ne nous fait pas peur.
Voilà j'ai besoin d'être rassurée pour élaborer mon projet au mieux

camping car

Signaler
Sara6
Il y a 10 années
salut pierre, j'ai reserver de paris sur internet à une agence parisienne , vol + location de camping car , prix tres interressant aucune surprise sur place! le loueur etait united campervans , chez eux tous les vehicules ont moins de 5ans et moins d'un certain nombres de km , et pout ma part il etait super clean et niveau moteur aucune panne ni vraiment aucun souci! je pense que cela depend plutot de la periode a laquelle tu t'y rend..
perso j'y suis partie mi mars jusqu'a debut avril 3semaines et j'en ai eu pour 1500€ vol + location de camping car + transfert ferry ile du sud au nord ...
Une merveille se sejour ! Si tu as d'autres questions, n'hesite pas!

infos voyage en cc

Signaler
pryn
Il y a 10 années
Bonjour,
Etant fille de camping-caristes depuis 20 ans, je suis moi aussi en total désaccord avec le récit (très bien écrit pour sa part !) de M Brochant... Je pensais qu'il s'attendait à une salle de bain avec douche et baignoire intégrée, placard avec miroirs et radiateur chauffe-serviette ! C'est, je pense, tout le problème de "l'effet mode" du camping-car : <>.
Bref, nous partons 2 semaines à Noël (je pense avec la même agence qui propose la formule "kiwi camping-car") et j'aurais aimé avoir des renseignements sur :
- les lieux à éviter (qui ne valent pas le coup)
- la circulation du cc en général
- les lieux de camping sauvage testés et aprouvés (car si on peut éviter les campings, c mieux... sauf pr les "corvées" une fois de tps en tps !)
- ttes les petites infos qui pourraient nous être utiles !
Alors merci d'avance pour toutes ces infos !!
Pryn

Quelques commentaires

Signaler
Palamede
Il y a 10 années
Narration amusante de Brochant qui visiblement découvrait le camping. La NZ a été ma deuxième expérience en camping car après l'Australie, en ayant une longue expérience du camping en caravane toile à travers l'Europe de l'Espagne et du Portugal à la Laponie.
Quelques remarques:
1) il existe tout comme camping car, du camper van sommaire au camping car avec toilettes et chauffage. Les prix varient bien évidemment du simple au triple, et encore plus suivant la saison. Le mien était un Pacific Horizon, poussif et vieillot, mais hyper confortable à l'arrêt.
2) je n'ai jamais rencontré de difficultés pour me garer dans les grandes villes, y compris Auckland en allant sur le port. Mais bien évidemment, quand on va dans une capitale, il faut faire un repérage la nuit, la veille au soir, et de préférence y aller un week end plutôt qu'en semaine.
3) contrairement à ce que je croyais en ayant parcouru ce forum avant de partir, il est très difficile de faire du camping sauvage. Les quelques fois où j'ai pu le faire, c'est en demandant l'autorisation à des riverains qui m'ont autorisé à me garer devant chez eux, alors que le camping était en principe interdit.
4) par contre il existe des campgrounds qui ne sont pas véritablement des campings, mais des lieux aménagés avec juste des toilettes, parfois l'eau courante. Il n'y a personne pour vous accueillir. On met de l'argent dans une boîte avec son numéro de voiture, mais c'est très surveillé et quelqu'un passe le matin de bonne heure pour relever les compteurs. Ca peut ressembler à du camping sauvage car il y a peu de monde, c'est informel et les sites pas mal. Pas d'électricité, pas de douches... A vous de voir suivant l'autonomie de votre camping car. Après, il est bon de refaire les pleins tous les trois-quatre jours dans un vrai camping.
5)Je ne connais pas l'hiver. J'y étais en novembre l'année dernière, donc en principe à la fin du printemps. Dans l'île du sud, un peu de chauffage la nuit n'était pas du luxe.

achat de voiture

Signaler
oliv'
Il y a 10 années
Salut, je pars dans une semaine et je souhaite acheter une voiture sur place. Aurais tu des bons plans ou contacts qui pouraient me guider.
Si par hazard, tu as aussi des contacts ou adresses pour du travail, je suis preneur. ;-)
Je te remercie par avance et je te tiendrai au courant suite à ta réponse
A bientot
Olivier

avec modération

Signaler
KELLA
Il y a 10 années
Bonjour,

Quelle aventure !
Nous avons passé trois semaines en nouvelle zelande en camping car, loué via un site d'afrique du sud ( un peu risqué peut etre, mais bon ...) en fait ils travaillaient avec United camper van.
Nous nous sommes garés où nous avons voulu en respectant les rares interdictions de stationner pour les camping car ( une seule ville en trois semaines).
Le camping car était quasiment neuf et bien équipé. Nous étions avec notre fille de 18 mois à l'époque.

Nous ne nous sommes arretés que 2 fois en camping pour recharger l'éléctricité et c'était toujours très propre. Le reste du temps, nous nous sommes toujours arretés dans des paysages magnifiques et dans la nature.

Cette expérience était super, nous sommes meme repartis cet été faire la norvège en camping car, chouette également.

Béa

Pliée mais perdue!

Signaler
rakolin
Il y a 9 années
J'ai bien bien ri en lisant le post de Brochant mais en même temps je suis bien déboussolée...
Déjà que les avis se contredisent sur les possibilités de parking sauvage, en plus les délais de vidanges et de rechargement de batterie varient d'un avis à l'autre...
Allons nous devoir abandonner notre fantasme de l'aventure en camping car et du reveil au pied de sites merveilleux?
Je suis perdue, aidez moi!

Camper van NZ

Signaler
Christiane&Nathan
Il y a 9 années
C'est pas evident de faire un choix avec tous ces differents propos! En fait avec mon ami, on aimerait y aller en mars et on est justement en train de se renseigner concernant tout ce qui est camping et moyen de transport. Nous pensions prendre qu'un camper van mais les sites ne sont pas très explicite ni explicite je trouve. Est ce qq'un connait ces sites :www.wickedcampers.com.au ou bien http://www.jucy.co.nz
Si qq'un en a deja fait l'experience, ce serait vraiment sympa de la partager avec moi. Il se trouve que je reve de ces vacances et que j'ai trop peur de les gâcher juste à cause d'une vielle camionette...
Merci et à bientot j'éspère.

juicy est ok

Signaler
KELLA
Il y a 9 années
Un de mes amis a testé juicy et en était satisfait.
Béa

camper van NZ

Signaler
Christiane&Nathan
Il y a 9 années
Merci Bea.
Est ce que ton ami a egalement pu s'arreter dans toutes les villes ou bien y a t'il des interdictions?

situations variables

Signaler
KELLA
Il y a 9 années
Il est en ce moment en Australie .....
Mais un de mes collègues est rentré de NZ en décembre et m'a dit qu'il y avait beaucoup d'interdictions ... et il était quasiment toujours en camping.
Nous y étions il y a 4 ans, et nous avons toujours fait des arrets dans la nature ( sauf pour recharger les batteries 1 à 2 fois par semaine) il nous suffisait de sortir de la ville ..., 1 ou 2 km pour avoir la tranquilité et souvent un paysage très sympa...
béa

campers NZ

Signaler
Christiane&Nathan
Il y a 9 années
Vous aviez egalement loué chez Juicy? Un Van simplement ou un vrai camping car? Sont ils propres? ... je ne sais vraiment pas quoi faire. En plus de ca, je n'ai jamais fais de camping de ma vie, mais pour faire un peu le tour de tt c'est l'unique moyen. En tout cas merci pour tes reponses c'est vraiment sympa!

location chez united

Signaler
KELLA
Il y a 9 années
Bonjour
Nous avions loué chez "united campervan", il était impéccable.
Nous avions un vrai camping -car avec coin cuisine et douche+WC car nous sommes partis avec notre petite fille de 18 mois à l'époque ...
cétait très confortable, cela nous avait couté environ 100 € par jour, tout dépend de votre budget....
J'ai toujours campé sous la tente (en camping) avec mes parents donc je n'avais pas d'appréhension particulière. Ce qui peut etre galère, en camping pur c'est quand il pleut, ca dépend donc de la période où vous partez. Sinon c'est assez sympa, en cas de blues dites vous que vous pouvez toujours prendre un nuit en bed and breakfast ou en auberge de jeunesse... il y en a partout ou presque...
En tout cas, je pense que l'autonomie est la meilleure façon de découvrir le pays. Ca vous plait vous restez un peu plus, c'est pas terrible et vous repartez aussi tot ...
Béa

Tout dépend de ces habitudes

Signaler
dilane
Il y a 9 années
Bonjour,
j'ai loué en juillet 2007 un CC pour un séjour de 1 mois sur l'ile du nord, location chez United Campervan (vehicule United 4, pour 2 adultes et 2 enfants). Rien à dire sur les prestation de United, CC impeccable et qui offrait à l'époque 1 semaine gratuite).
C'était notre première expérience en CC, le voyage c'est très bien passé, le confort est appréciable, mais nous avions l'habitude m'a femme et moi meme, avant d'avoir nos enfants, de voyager sac au dos, de passer du temps chez l'habitant de dialoguer et d'échanger, ce qui est difficile à faire avec le CC car vous êtes vraiment autonome et les contacts se font plus rares. Le CC choisi c'est révélé trop encombrant (CC avec douche et toilette que nous avions pensé utiliser pour entreposer nos valises, mais United nous a proposé de les stocker dans leur agence), si vous voulez emprunter des chemin de traverse pensez à choisir un CC plus petit.
Nous partons pour l'île du sud en décembre 2009 et nous allons opter vraisemblablement pour un 4*4 et en tente, avec une famille qui c'est agrandi d'une petite fille qui aura 1 an.
Dilane

campers NZ

Signaler
Yoyote
Il y a 9 années
Les interdiction de camper van dans les villes dependent surtout de ce que vous avez decide de louer. Ici les Camper van, ca va du break amenager au bus transformer en maison roulante. Pour ces derniers, evidemment, peu de ville peuvent se permettre des emplacements ou ils peuvent se garer.
Pour les petits van amenage pour dormir (avec un rechaud a gaz en guise de cuisine et parfois une douche solaire) pas d'interdiction particuliere que je sache (sauf bien sur prendre sa douche en centre ville ;-)).

L'avantage du van (pour compenser un confort certe spartiate) c'est que vous pouvez aller presque n'importe ou avec et que les gravel roads ne vous feront pas peur. Pas plus que d'apprehender un enorme camion a conduire quand on y est pas habitue. La conduite a gauche est bien suffisante comme changement...

Pour ceux qui n'ont jamais fais de camping, c'est une bonne occasion d'essayer, mais je vous conseille tout de meme de prendre conseil aupres d'habitues pour eviter certaine petites galeres...

Location camping car

Signaler
Séb & Van
Il y a 9 années
Bonjour,

Je viens de faire un devis pour la location d'un camping car par united campervans. Le prix est prohibitif en comparaison avec le tarif tout compris que tu as eu à l'époque. Peux-tu me donner le nom de ton agence à Paris et me donner des infos supplémentaire sur le parcours envisageable et les lieux à éviter. Merci par avance.
Séb&Van

Pas d'accord sur United !

Signaler
Jean-Jacques Corrio
Il y a 9 années
Comme beaucoup de touristes, nous avons loué un camping-car pendant 5 semaines afin de sillonner la Nouvelle-Zélande en toute liberté. Sans l'avoir explicitement demandé, nous sommes tombés sur la compagnie United Campervan. Nous la déconseillons formellement ! Bien que payé au prix fort, ce camping car était dans un état déplorable et, avec lui, nous sommes passés d'ennui en ennui. Le plus grave, c'est que le dernier ennui, le four à micro-onde qui s'est désolidarisé de son support, a occasionné un accrochage bénin avec une glissière de sécurité. Non seulement United Campervan n'a jamais voulu prendre en compte le fait que la cause principale de cet accrochage était l'état de leur véhicule, mais les frais de réparation ont été honteusement gonflés et ils n'ont jamais voulu rembourser un seul des 2000 Euros laissés comme caution ! Il y a beaucoup d'autres loueurs de camping cars en Nouvelle Zélande. Il y en a probablement qui sont honnêtes !

option ferry dans contrat location campig car

Signaler
chou chou
Il y a 8 années
Nous comptons louer un camping car pour la durée de notre séjour. Le formulaire de réservation online propose en option la traversée en Ferry. Si cette option est validée il faut prévoir à l'avance les dates de traversée( nous revenons à notre point de départ)

qq sait-il pourquoi c'est une option au contrat de location?
cela signifie-t-il que sans cette réservation, le contrat n'autorise pas à se rendre sur l'ile du sud? n'est-il pas possible d'improviser au fur et a mesure le temps sur chacune des 2 iles?

réservation traversée

Signaler
Palamede
Il y a 8 années
Ce n'est pas, autant que je sache, une obligation. Ceci dit, ça dépend des périodes bien sûr, si on ne veut pas prendre de risque, il est prudent de réserver à l'avance. Mon ferry était bien chargé. J'ai procédé de la façon suivante : j'ai payé le prix de la traversée en même temps que la location du camping car, mais sans fixer de date, pour avoir toute liberté. Après avoir à peu près fini mon périple dans l'ile nord, trois jours avant j'ai envoyé un mail à mon loueur en lui donnant une date et deux trois horaires possibles. Le lendemain par mail, j'avais la réponse et j'ai édité le voucher dans un café internet.

Bons Plans Voyage Nouvelle-Zélande

Services voyage